Partagez | 
 
 
 

 (sasha&connor) let's spend the day in our hotel room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Connor et Sasha se sont rencontrés lors d'une mission de l'armée à l'étranger. Elle est médecin, il est militaire. C'est pas facile de suivre avec le caractère de Sasha mais ils s'entendent bien et ils ont décidé de partir en vacances quelques temps. Alors ils sont au Brésil en plein mois de février et tout va bien, ou presque.

Contexte provenant de notre petite tête, à crêpeausucre&moi


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon



Sasha Lilia
Carmichael

J'ai 34 ans et je vis partout où l'armée me le demande. Dans la vie, je suis médecin dans l'armée et je m'en sors pas des masses à cause de mon caractère de merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce qu'au moins j'ai pas franchement mal au coeur quand on m'envoie en Iraq ou autre.

elle a grandit sur une base militaire parce que son père était militaire ; son père et son frère sont morts en mission, c'est ce qui lui a donné envie de devenir médecin dans l'armée, ce qui n'a pas vraiment plu à sa mère ; elle a grandi entourée de militaires et d'hommes alors elle a beaucoup de répondant ; elle voit souvent ses perms sauter à cause de son tempérament ; elle répond à ses supérieurs comme si tout était normal mais non, ce n'est pas normal ; elle adore lire et boire un bon verre de vin.



sophia bush © savage.
La nuit a été mouvementée, plutôt courte et.. chaude. Et quand je dis ça, la température de Brasilia qui a réchauffé la pièce, oh non. Un sourire sur le visage, je garde les yeux fermés et tourne doucement le visage. C'est juste pour ne pas avoir de surprise, je veux être sur qu'il y a bien Connor à côté de moi et pas n'importe qui. Putain, il manquerait plus que ça tient, que j'ai trop bu et que je me sois retrouvée entrain de faire un coller-serré avec un brésilien. Ils ont le rythme les petits cocos, je dis pas, mais ça serait vraiment la catastrophe nucléaire dans toute sa splendeur. Je peux pas faire ça. D'un coup d'un seul, une petite boule noire s'immisce dans mon estomac et je commence à stresser. Je perds mon sourire et j'ouvre doucement les yeux, comme si j'avais peur de ce que j'allais voir. Parce que, pour tout dire, j'ai peur de ce que je vais voir. Y a pas de raison qu'il y ait eu un soucis avec Connor malgré mon caractère bien trempé, non, impossible. Et doucement, mes yeux s'adaptent à la lumière et je le vois, je le reconnais, ce bel étalon qui m'a fait vibrer et bien comme il faut hier soir. Le sourire qui avait disparu réapparait sur mes lèvres et je dépose ces dernières sur les siennes dans un doux et léger baiser. " Bonjour vous " Soufflais-je doucement, me rapprochant de lui, encore complètement nue. Autant en temps normal je prends le temps d'enfiler un tshirt et une culotte avant de m'endormir autant là, avec le temps qu'il fait... Ma main sur son torse, mon corps collé au sien, je me redresse légèrement histoire de pouvoir me glisser au dessus de lui. " Alors, on a bien dormi ? " Susurrais-je au creux de son oreille avant d'embrasser sa nuque pour le réveiller. Mais rien n'y fait. Et vu que je suis pas très patiente, je lui donne un coup dans l'épaule et descends du lit. " Putain, t'es pire que la belle au bois dormant " Ronchonnais-je rapidement. La blague quoi !


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
crêpeausucre
Féminin MESSAGES : 240
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Rhône Alpes
CRÉDITS : alfred-borden et shanice_12 , marieclaire et jacobbellagif

UNIVERS FÉTICHE : City & Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



CONNOR JOHNSON
J'ai 35 ans et je vis à ici et là bas, dans l'armée. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, attendant qu'il y ait ce truc.

Connor est né dans le Wyoming. Il a toujours voulu travailler et s'engager dans l'armée pour faire son devoir envers son pays. Fils unique, il a vécu seul avec son père dès l'enfance. Sa mère s'est remariée et ils ont peu à peu perdu contact. Il s'est donc engagé très tôt. Il a autrefois été un grand séducteur, enchaînant les conquêtes pour se sentir aimé par les femmes. Il est assez obéissant par rapport à sa hiérarchie mais moins entre confrères. Il défend toujours les nouvelles recrues qui se font bousculer par les plus anciens. Il adore manger et faire des soirées.


avatar © Hollow bastion

La chaleur commence déjà à tomber sur le visage de Connor qui sent déjà la belle demoiselle bouger à ses côtés. Il est en somnolence, sentant son corps encore endormi alors que sa tête repense déjà à la veille. Cette nuit fût courte, tellement courte. Après avoir bu quelques cocktails brésiliens, ils étaient rentrés quelques peu éméchés à la chambre, les étoiles dans les yeux. Il avait attendu ce moment toute la journée,depuis leur atterrissage en faite. Il avait qu'une envie : transporter sa nouvelle idylle extramuros et surtout, loin de l'armée et de ce milieu si masculin. Dès son arrivée au Brésil, il revivait. Respirant la chaleur et se cultivant de mets nouveaux, Connor sentait que ce séjour sonnait comme une nouvelle voie à explorer.Il sent qu'elle s'approche de lui. Sasha le regarde déjà, avec ses yeux en amande rieurs. Sa chevelure brune lui vient en pensé, alors qu'il n'attend qu'une chose : pouvoir glisser ses doigts dedans. "Bonjour vous". Elle lui dépose un doux baiser sur la bouche, il compte déjà prolonger ce bonjour. Son corps collé au sien, il sent que leur matinée sera rempli de tendresse mais aussi de malice. Connor sait qu'il a trouvé un volcan. Cette femme est autant une boule d'énergie qu'une passionnée. Cette nuit en fût encore la preuve, à s'amuser comme des fous. " Alors, on a bien dormi ? ". Voilà qu'elle l'embrasse maintenant dans la nuque. Impatiente, elle l'était totalement. Connor cherchait à la taquiner en continuant de somnoler. " Putain, t'es pire que la belle au bois dormant " lui dit t-elle en lui donnant un coup d'épaule. Elle ronchonne, il a envie de rire.
D'un seul coup, il se réveille et lui prend les bras pour se mettre au dessus d'elle. Le soleil la reflète, il croit déjà succomber. Il ne se laisse pourtant pas avoir sur ce coup là. " Tu as réveillé le lion!" . Leurs regards se croisent et il se met à lui rend son coup à l'épaule. "Alors comme ça tu as bien dormi ? " . Il l'embrasse avec fougue pour donner le ton en cette matinée déjà lumineuse.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon



Sasha Lilia
Carmichael

J'ai 34 ans et je vis partout où l'armée me le demande. Dans la vie, je suis médecin dans l'armée et je m'en sors pas des masses à cause de mon caractère de merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce qu'au moins j'ai pas franchement mal au coeur quand on m'envoie en Iraq ou autre.

elle a grandit sur une base militaire parce que son père était militaire ; son père et son frère sont morts en mission, c'est ce qui lui a donné envie de devenir médecin dans l'armée, ce qui n'a pas vraiment plu à sa mère ; elle a grandi entourée de militaires et d'hommes alors elle a beaucoup de répondant ; elle voit souvent ses perms sauter à cause de son tempérament ; elle répond à ses supérieurs comme si tout était normal mais non, ce n'est pas normal ; elle adore lire et boire un bon verre de vin.



sophia bush © savage.
Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça, pourquoi je réagis comme ça alors qu'on est en vacances, qu'on peut passer le temps qu'on veut au lit. Je veux y a genre aucune chance pour que nos téléphones sonnent et qu'on nous demande de monter dans le premier avion en direction des États-Unis pour nous retrouver face à nos supérieurs et à nous ordres de mission. Non, vraiment, y a aucune chance que ça arrive. Mais pourtant, je veux tout tout de suite, grande habituée pourrie gâtée d'un père trop absent et d'un frère trop protecteur. Alors forcément quand je l'embrasse et qu'il ne réagit pas, qu'il ne répond pas, je me vexe. Alors quoi ? Monsieur a bu hier et il était pompelup pour une nuit de folie et maintenant que l'alcool est redescendu, il n'a plus envie de moi ? Je pourrais me lapider pour ça ! Et je vais le faire. Je vais lui faire la misère et ça va commencer sur les chapeaux de roues avec une petite chanson bien ringarde sous la douche ! Sauf que je n'ai pas le temps de sortir du lit qu'il m'attrape par le bras et se glisse au dessus de moi. " Tu as réveillé le lion! " Je ris légèrement en le regardant. " Le lion ? Et moi je suis quoi du coup ? Une gazelle ? " Et je ne peux pas m'empêcher de rire parce que je suis tout sauf une gazelle et tout ce qui va avec moi ! Il est peut être le Roi de la savane mais alors moi je suis la Reine de la savane, une belle lionne qui va finir par le croquer. " Hey ! " Ronchonnais-je alors qu'il me donne un coup d'épaule. Moi j'ai le droit d'assigner des coups mais pas lui. " Alors comme ça tu as bien dormi ? " Ses lèvres sur les siennes, un baiser fougueux et mes mains sur glissent dans ses cheveux... Je finis par me détacher et mon regard plongé dans le sien, je souffle " Ça va... Le balou à côté de moi prenait juste un peu trop de place " Lâchais-je en souriant largement. " Et toute la couverture aussi ! Peur d'avoir froid ? " Demandais-je en rapprochant mes lèvres de son oreille. " J'aurais pu te réchauffer si c'était que ça... " Susurrais-je au creux de son oreille, mes mains caressant doucement son torse. Dès le réveil, toujours opérationnelle ! Surtout avec lui, je dois bien l'avouer. Un sourire sur le visage, je ne quitte pas son regard. Je suis bien, ça change. Et c'est agréable.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
crêpeausucre
Féminin MESSAGES : 240
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Rhône Alpes
CRÉDITS : alfred-borden et shanice_12 , marieclaire et jacobbellagif

UNIVERS FÉTICHE : City & Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



CONNOR JOHNSON
J'ai 35 ans et je vis à ici et là bas, dans l'armée. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, attendant qu'il y ait ce truc.

Connor est né dans le Wyoming. Il a toujours voulu travailler et s'engager dans l'armée pour faire son devoir envers son pays. Fils unique, il a vécu seul avec son père dès l'enfance. Sa mère s'est remariée et ils ont peu à peu perdu contact. Il s'est donc engagé très tôt. Il a autrefois été un grand séducteur, enchaînant les conquêtes pour se sentir aimé par les femmes. Il est assez obéissant par rapport à sa hiérarchie mais moins entre confrères. Il défend toujours les nouvelles recrues qui se font bousculer par les plus anciens. Il adore manger et faire des soirées.


avatar © Hollow bastion

Pour rien au monde Connor n'aurait souhaité rien au monde pour que l'on l'enlève du lit ce matin là. Il croyait rêver , dans ce lit avec cette si belle femme à ses côtés. Elle était tant belle qu'enivrante, tant attentionnée que survitaminée. Il savait qu'il avait de la chance de profiter de ces quelques jours de permission pour décompresser un peu. Il en avait vraiment vu de toutes les couleurs, là bas au front. En parler le gênait beaucoup mais y penser lui revenait plus souvent que ce qu'il imaginait. Ces cris, ces regards qui se perdent, ce sang qui coule... Il avait les tripes de rester là, de continuer le combat alors même que sa raison lui criait d'arrêter, de se protéger, de trouver une nouvelle voie. Heureusement, tout avait pris une autre tournure quand il avait fait la connaissance de Sasha. Elle était flamboyante de désinvolture et de posture. C'était une femme de caractère aux courbes parfaites, il n'avait pu résister. Il était faible, grand séducteur qui avait une nouvelle proie en tête. Elle.  " Le lion ? Et moi je suis quoi du coup ? Une gazelle ? " Il mélangea son rire au sien. Il est clair que la demoiselle en détresse n'était pas un rôle qui lui allait... loin de là même! Elle était aussi orgueilleuse que lui, cherchant à avoir raison en toutes circonstances. Le baiser que lui donne Connor met un arrêt court sur leurs chamailleries. Elle souffle doucement, Connor sent le désir monter à vitesse grand V. " Ça va... Le balou à côté de moi prenait juste un peu trop de place ". Connor fit mine d'être vexé, levant ses sourcils comme il le fait à chaque fois qu'il veut taquiner son interlocuteur. " Et toute la couverture aussi ! Peur d'avoir froid ? " . Ca c'était le comble. Rien que la température de leurs corps et leurs envies suffisait à atteindre des sommets. Conjugué à la température extérieure, ils suffoquaient limite. " J'aurais pu te réchauffer si c'était que ça... ". Elle était comme un volcan en ébullition. A peine réveillée, voilà qu'elle lui susurrait des mots doux et une proposition des plus charmantes... Il n'en fallait pas plus pour que Connor l'attape pour la soulever avec le drap. Il la porta jusqu'à la douche, la posant par terre tout en recommençant ses baisers. Il lui dit, un sourire aux lèvres : "On va bien s'amuser! " . Voilà qu'il ouvre le robinet et commence à l'asperger d'eau. Il fait de même pour lui et retourne un instant à la chambre pour mettre de la musique avec son portable. Ambiance garantie, ils allaient se doucher ensemble, profitant pleinement de la journée qui s'annonçait.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon



Sasha Lilia
Carmichael

J'ai 34 ans et je vis partout où l'armée me le demande. Dans la vie, je suis médecin dans l'armée et je m'en sors pas des masses à cause de mon caractère de merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce qu'au moins j'ai pas franchement mal au coeur quand on m'envoie en Iraq ou autre.

elle a grandit sur une base militaire parce que son père était militaire ; son père et son frère sont morts en mission, c'est ce qui lui a donné envie de devenir médecin dans l'armée, ce qui n'a pas vraiment plu à sa mère ; elle a grandi entourée de militaires et d'hommes alors elle a beaucoup de répondant ; elle voit souvent ses perms sauter à cause de son tempérament ; elle répond à ses supérieurs comme si tout était normal mais non, ce n'est pas normal ; elle adore lire et boire un bon verre de vin.



sophia bush © savage.
Je ne suis pas sûre de ce qu'il se passe dans cette chambre, de ce qu'il se passe entre Connor et moi. On prend du bon temps ensemble, on s'amuse, on déconne mais quoi ? Ça mène à quoi tout ça ? À rien. Et j'espère qu'il est bien au courant, le petit Johnson que tout ça, ça mène absolument à rien parce que j'ai pas envie de perdre ce truc qu'on partage mais j'ai encore moins envie de me retrouver dans une relation dont je ne voudrais pas une seule seconde. Je suis bien comme ça, on est bien comme ça alors autant éviter de tout précipiter, de tout compliquer et de finir par se dégoûter l'un l'autre. Puis avec les métiers qu'on a... Rien ne dit que demain je serais au Tchad et lui en Alaska parce que des pingouins auront décidé de prendre le pouvoir. Alors je préfère pas penser à tout ça et m'amuser. M'amuser pour oublier en quelque sorte, pour éviter de penser qu'on pourrait s'attacher si on baisse notre garde ne serait-ce que cinq minutes. Alors forcément, je le taquine, j'éclate de rire en posant mes mains sur mon visage quand il fait semblant d'être vexé. C'est du grand n'importe quoi. Les voisins vont finir par se plaindre parce qu'on fait du bruit du moment où on se lève jusqu'au moment où on se couche. Je le regarde et le taquine toujours plus, collant ma poitrine nue contre son torse alors que je lui dis que s'il avait froid, j'aurais pu m'occuper de lui. Ouai, on aurait fait trembler les murs encore un peu plus. Sauf qu'au lieu de m'arracher le drap, il m'enveloppe dans ce dernier et me soulève. " Eh mais tu fais quoi ?! " Demandais-je alors que mes bras s'enroulent autour de son cou, histoire d'éviter de tomber alors que je gigote légèrement pour m'extirper des bras du militaire. En vain. Peut être parce que je suis une princesse et que j'ai pas très envie de marcher. Quand il me pose par terre, mon dos se cambre. Putain c'est froid ! " On va bien s'amuser ! " Je ris légèrement et souffle, entre deux baisers, le mettant presque au défi " Que de promesses " Des promesses qu'il va falloir tenir. Et qu'il tient. " Connorrrrr ! " Criais-je alors que je me redresse parce que l'eau qu'il a mis est gelé. Enfin non, elle est à température ambiante mais on est brûlant tous les deux alors forcément, choc thermique et tout ce qui va avec. J'entre dans le bac à douche et rajuste l'eau, tout en dansant sur la musique qu'il vient de mettre en route. " Tu sais qu'à deux là dedans on va mourir ? " Lançais-je en le regardant. Y a de la place mais bon, c'est pas l'idéal. Quoi que, pour se coller aux parois fraîches... " Tu veux faire quoi aujourd'hui ? " Demandais-je alors que je colle mon corps au sien, le bloquant doucement contre la paroi vitrée, sous l'eau tiède, un sourire sur le visage.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
crêpeausucre
Féminin MESSAGES : 240
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Rhône Alpes
CRÉDITS : alfred-borden et shanice_12 , marieclaire et jacobbellagif

UNIVERS FÉTICHE : City & Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



CONNOR JOHNSON
J'ai 35 ans et je vis à ici et là bas, dans l'armée. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, attendant qu'il y ait ce truc.

Connor est né dans le Wyoming. Il a toujours voulu travailler et s'engager dans l'armée pour faire son devoir envers son pays. Fils unique, il a vécu seul avec son père dès l'enfance. Sa mère s'est remariée et ils ont peu à peu perdu contact. Il s'est donc engagé très tôt. Il a autrefois été un grand séducteur, enchaînant les conquêtes pour se sentir aimé par les femmes. Il est assez obéissant par rapport à sa hiérarchie mais moins entre confrères. Il défend toujours les nouvelles recrues qui se font bousculer par les plus anciens. Il adore manger et faire des soirées.


avatar © Hollow bastion

Le passé séducteur de Connor était maintenant bien derrière lui. Connor le sentait, aussi infiniment soit t-il, il savait que quelque chose était en train de tourner. Ce n'était pas seulement parce que Sasha était une tornade de vie ambulante mais aussi parce qu'il se rendait compte de plusieurs choses. A vrai dire, il savait que les femmes qu'il avait pu séduire avaient eu surtout pour intérêt de lui faire oublier le calvaire de l'armée. Il aimait son travail mais les conditions étaient rudes et il se laissait aller, une fois la permission accordée. Serrant dans ses bras ces corps frêles parfumés, il oubliait ces instants d'angoisse et de survie qu'il connaissait chaque jour, sur le terrain. Elles avaient été blondes, brunes répondant à des origines occidentales ou orientales. Connor savait que la simple connaissance de ces femmes lui apportait du réconfort et il imaginait que cela était suffisant. Le fait d'avoir fait la connaissance de Sasha avait remit en doute tous ses a priori car il redécouvrait les choses avec elle. Elle était dynamique,souriante et d'un caractère bien trempé. De plus, elle connaissait parfaitement le terrain et Connor ressentait moins le besoin de se confier sur cette vie, sur cette activité de militaire qui l'occupait la majeure partie de son temps. Après tout, ils pouvaient être ; l'un comme l'autre dans un pays africain avant d'être renvoyé sur une plateforme américaine pour l'entraînement. Tout était imprévisible et ils ne pouvaient jamais vraiment s'attacher à quelqu'un. Ils avaient fini par se trouver, un soir d'orage après une rude journée. Ils avaient fait connaissance, échangeant quelques bières et riant à gorges déployées. Il n'y avait pas fallu plus pour qu'ils puissent davantage se connaître, s'apprivoiser, se séduire, s'embrasser.

Dans cette douche de chambre d'hôtel presque aussi bouillante que leurs corps échauffés, ils riaient tout ce qu'ils savaient de leur journée de vacances qui s'annonçait paisible et magnifique. Enfin paisible... Ce mot ne convenait pas vraiment à la belle Sasha mais Connor s'y mettait aussi, le jet à la main. "Conorrrr!". Il rigola un moment. Elle avait le don de le faire rire dans n'importe quelle situation, encore plus quand il se mettait à la taquiner. Etre deux dans cette douche allait sûrement les achever mais en guise de réponse à sa question, Connor s'empressa de la pousser un peu et rentrer aussi. "Tu veux faire quoi aujourd'hui? " . Le corps brûlant, Connor sentait la température monter encore d'un cran. Il avait envie de rester là pour toujours. Il la regarda, plaquant ses mains sur ses joues roses et touchant ses cheveux; il l'embrassa avec fougue. Il prolongea ce baiser sous l'eau qui les rinçait tout en se remémorant leur nuit passée. Il décolla sa bouche de la sienne et lui répondit. " Déjà, on va aller déjeuner et ensuite... Je te prépare une surprise...". Il n'avait pas envie de lui dire tout de suite , il voulait la faire languir. Il prit le savon et commença à se tartiner, attendant de voir si elle mordait à l'hameçon.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon



Sasha Lilia
Carmichael

J'ai 34 ans et je vis partout où l'armée me le demande. Dans la vie, je suis médecin dans l'armée et je m'en sors pas des masses à cause de mon caractère de merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce qu'au moins j'ai pas franchement mal au coeur quand on m'envoie en Iraq ou autre.

elle a grandit sur une base militaire parce que son père était militaire ; son père et son frère sont morts en mission, c'est ce qui lui a donné envie de devenir médecin dans l'armée, ce qui n'a pas vraiment plu à sa mère ; elle a grandi entourée de militaires et d'hommes alors elle a beaucoup de répondant ; elle voit souvent ses perms sauter à cause de son tempérament ; elle répond à ses supérieurs comme si tout était normal mais non, ce n'est pas normal ; elle adore lire et boire un bon verre de vin.



avatar © savage.
Même si j'ai envie de garder Connor loin de moi, je dois avouer que la manière dont il me fait me sentir et dont il me fait rire me fait un bien fou. Je me sens légère, débarrassée de toutes les entraves qui peuvent exister quand je suis avec lui. Je comprends pas trop l'effet que ça me fait, qu'il me fait et je crois que c'est ce que j'essaye de fuir le plus possible. Ne pas s'habituer à cette sensation, ne pas s'attacher et se battre contre le monde parce que c'est tellement plus drôle. Oui, c'est ça. Ta vie est tellement drôle Sasha, on y croit. Dans ses bras, en direction de la salle de bain, je ris, je crie et je tente de me débattre mais pas trop méchamment parce que la chute pourrait faire mal, très mal. Et j'ai pas très envie de perdre ce fil conducteur joyeux et agréable qui nous lie à ce moment même. Je m'oublierais presque, je laisserais presque tomber toutes mes craintes, toutes mes peurs. Pour cinq minutes de paix, pour cinq minutes avec lui. Mais faire ça revient à se tirer une balle dans le pieds. Et je ne suis peut être pas militaire à proprement mais on sait tous que les mutilations sont toujours très mal vues. Alors je dois faire attention. Mais plus tard. Ses lèvres sur les miennes, ses mains qui encadrent mon visage et je me perds dans ces baisers pleins de fougue, de rage et de colère. Contre moi, contre nous. Mais rien contre lui, je dois bien l'avouer. Je reprends mon souffle et mes yeux glissent sur son corps. Je me mords la lèvre inférieure et écoute son programme de la journée. " Déjà, on va aller déjeuner et ensuite... Je te prépare une surprise... " Je fronce les sourcils et ship le savon des mains de Connor. " J'aime pas les surprises, je veux savoir " Déclarais-je en faisant mousser le savon entre mes mains avant de lui rendre et de passer mes mains sur mon corps, tout en le regardant droit dans les yeux. " T'es pas sensé te contenter que de moi ce week-end, nourriture incluse ? " Demandais-je simplement avec un sourire sur les lèvres. Allez fais moi rêver. Mange moi, mords moi. Fais moi vibrer. Je lui souris largement alors que je rallume le jet d'eau pour me rincer légèrement avant de me coller à lui, dans son dos et de passer mes bras sur son torse. Je l'entoure de mes bras et souris doucement. Et, au creux de son oreille, je souffle " Moi ausis j'ai faim... Mais je ne suis pas le même régime que toi, faut croire " Lâchais-je alors que mes mains glissent le long de son torse. Toujours plus bas. Ou presque. Je n'aime pas forcément engager le premier pas. Et puis, fuis moi je te suis, suis moi je te fuis, c'est mon adage préféré alors...


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
crêpeausucre
Féminin MESSAGES : 240
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Rhône Alpes
CRÉDITS : alfred-borden et shanice_12 , marieclaire et jacobbellagif

UNIVERS FÉTICHE : City & Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



CONNOR JOHNSON
J'ai 35 ans et je vis à ici et là bas, dans l'armée. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, attendant qu'il y ait ce truc.

Connor est né dans le Wyoming. Il a toujours voulu travailler et s'engager dans l'armée pour faire son devoir envers son pays. Fils unique, il a vécu seul avec son père dès l'enfance. Sa mère s'est remariée et ils ont peu à peu perdu contact. Il s'est donc engagé très tôt. Il a autrefois été un grand séducteur, enchaînant les conquêtes pour se sentir aimé par les femmes. Il est assez obéissant par rapport à sa hiérarchie mais moins entre confrères. Il défend toujours les nouvelles recrues qui se font bousculer par les plus anciens. Il adore manger et faire des soirées.


avatar © Hollow bastion

Il est vrai qu'en dépit de leur récente rencontre et rapprochement, Connor osait pratiquement tout avec Sasha. Il aimait la provoquer, la taquiner, l'interroger. La moindre occasion était bonne pour rigoler avec elle, faire la moindre petite allusion pour qu'elle vienne le chercher. Il adorait voir son regard s'adoucir, faire la moue pour qu'il lui donne un baiser. Avoir le dernier mot lui plaisait bien et Connor la laissait gagner en toutes circonstances. Quand ce n'était pas pour le concours physique, c'était au jeu qu'elle remportait la partie. Il trouvait un certain charme à son esprit compétiteur. Il savait qu'il ne pourrait jamais s'ennuyer avec une telle femme, aussi douce que friande d'activités en tout genre. Il n'y avait pas de meilleur endroit que cet hôtel, en cette belle journée. Ils étaient loin de toute la pression du travail, de ces soldats qui les malmenaient parfois. Autant Sasha que Connor subissaient certains de leurs collègues avec leurs humeurs changeantes et ils n'aimaient pas les laisser faire. Pour sa part, Connor était effaré de constater à quel point certains aimaient malmener les nouvelles recrues et il ne se gênait pas pour leur faire savoir. Bon nombre de bagarres lui avait été assigné , non sans que Connor tente de les justifier par tous les moyens. Il se jouait de l'autorité de ses camarades mais il obéissait au plus grand chef. Cela expliquait sûrement pourquoi, finalement, il s'écrasait. Toutefois, aujourd'hui, il était bien content de ne plus penser au travail. Lui, elle et leur chambre. Ce qui comptait était sous ses yeux.
" J'aime pas les surprises, je veux savoir ". Connor sourit bêtement. Elle se passe le savon sur le corps et Connor n'a qu'une envie : la serrer dans ses bras pour reprendre leurs ébats. Mais, il se retient. Il n'est quand même pas si en demande. Du moins... Il fallait attendre un peu.
" T'es pas sensé te contenter que de moi ce week-end, nourriture incluse ? ". Connor souffle doucement. Elle se rince tout en s'approchant dangereusement de lui. De le coller. Bon sang qu'elle savait y faire. Bon sang qu'elle sentait qu'il allait craquer. Son rythme cardiaque s'accélérait alors qu'elle joignait ses mains autour de son torse. Il se croyait dans un sauna, où même la température était plus basse que son désir ardent de l'avoir à lui. Encore une fois, juste une fois. Il ne savait pas pourquoi il en avait tant envie. Peut être était-ce cette solitude depuis quelques temps, ou bien qu'il avait trouvé quelque chose. Quelque chose qui lui avait manqué avec toutes les autres femmes mais qu'elle avait perçu, elle. On ne choisit jamais et Connor savait qu'elle avait su percer là où aucune autre avait cherché. Il avait autant envie d'elle que de la chérir. C'était ça, le secret. Sa dernière phrase eût pour effet qu'il se retourne presque immédiatement. Avait t-elle lu dans ses pensées ou était t-elle comme lui ?
Il se retourna et la poussa contre le mur en posant ses mains brûlantes sur ses joues. Il était encore rempli de savon mais qu'importe, il savait qu'il ne tiendrait plus très longtemps avant de se jeter sur elle... Comme la première fois. Il l'embrassa avec fougue, oubliant l'eau qui continuait de couler et surtout qu'il ne lui avait pas encore répondu. Après cinq bonnes minutes, il s'arrêta un instant. Son désir parlait décidément trop bien. Il prit la peine de se rincer avant de répondre, le souffle haletant après son baiser. " La surprise c'est qu'on aille faire du jet ski tous les deux" .Il savait qu'elle aimait l'action, peut être allait t-elle aimer ce sport de glisse. Une fois rincé il revint vers elle, bombant le torse comme pour l'impressionner davantage. Il lui dit alors, tout en la dévorant des yeux. " Mais là maintenant, je sais de quoi j'ai envie..." . Il vint attraper ses poignets pour recommencer à l'embrasser , qu'elle perde le contrôle et qu'ils profitent à deux. L'avenir leur appartenait.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon



Sasha Lilia
Carmichael

J'ai 34 ans et je vis partout où l'armée me le demande. Dans la vie, je suis médecin dans l'armée et je m'en sors pas des masses à cause de mon caractère de merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce qu'au moins j'ai pas franchement mal au coeur quand on m'envoie en Iraq ou autre.

elle a grandit sur une base militaire parce que son père était militaire ; son père et son frère sont morts en mission, c'est ce qui lui a donné envie de devenir médecin dans l'armée, ce qui n'a pas vraiment plu à sa mère ; elle a grandi entourée de militaires et d'hommes alors elle a beaucoup de répondant ; elle voit souvent ses perms sauter à cause de son tempérament ; elle répond à ses supérieurs comme si tout était normal mais non, ce n'est pas normal ; elle adore lire et boire un bon verre de vin.



avatar © savage.
Tête brûlée, caractère de cochon, on pouvait me donner bien des surnoms pour me qualifier, pour parler de moi et ça me faisait doucement plaisir et rire. Rares sont ceux qui me connaissent réellement et qui peuvent se permettre de dire que j'ai un caractère de cochon. Parce que pour le dire, il faut me connaître et ça, c'est pas donné à tout le monde. Vivre comme j'ai vécu, sur une base, avec un père et un grand frère militaire, c'est se blinder à longueurs de journées et tout faire pour ne pas avoir à trop se découvrir. Je suis une experte en art de camouflage et les gens qui ne me connaissent pas vraiment diront simplement que je suis une putain de casse couille. Il y a une différence quand même. Minime mais tout de même. Et ceux qui me connaissent bien, qui sont intimes avec moi, qui ont une autre vision de mon caractère diront juste que je suis chiante. Je pense que c'est ce que Connor pense quand je lui dis que je n'aime pas les surprises. Oui, il doit se dire que je suis une chieuse née mais c'est pour ça qu'il m'apprécie aussi. Parce que bon, on passe juste quelques jours ensemble loin de notre domicile et de la base sur laquelle on est assigné en temps normal. Je suis une chieuse et je ne fais que le chercher. Et j'espère que l'adage qui consiste à dire qui cherche trouve s'avèrera être vrai. J'ai envie de le trouver et quand il me plaque contre le mur frais, les bras collés contre ce dernier, je ris légèrement, mordillant ma lèvre inférieure. Ses mains brûlantes sur mes joues, je le regarde dans les yeux, un sourire collé au visage. Je me sens si bien. Et c'est si mal... Ses lèvres sur les miennes, je l'embrasse avec passion, avec fougue et me laisse faire, glissant mes mains dans son dos pour me retrouver au plus proche de lui. Je le veux. J'ai envie de lui et plus encore qu'hier, comme si c'était possible. L'eau fraîche qui coule sur notre corps ne fait pas baisser la température entre nous, loin de là même. Il se décale et je suis presque sur ma faim quand ça arrive, déçue qu'il arrête de m'embrasser. Bouffe moi. Voilà ce que j'ai envie de crier mais je le regarde, je regarde ses lèvres, avec l'intarissable envie de le mordre. " Du jet ski... Je vais te mettre la pâtée " Riais-je doucement. Je vais l'éclater et bien comme il faut ahah ! Je le sais déjà. Et il sait très bien que je ferai tout pour gagner parce que c'est clairement plus drôle de faire comme ça. Je vais me battre. Sauf là. Là, pour le coup, je baisse les armes quand il m'embrasse et m'empêche presque de bouger. Je l'embrasse avec passion, avec ardeur avant de tendre la main pour éteindre la douche. " Finalement, on est au même régime... " Soufflais-je, moqueuse avant de glisser mes bras autour de sa nuque et de l'embrasser avec force et passion. J'avais terriblement envie de lui. C'était ridicule à quel point il me rendait folle, à quel point il venait à me transformer en chaudière en un claquement de doigt. Je haissais ça avec n'importe quel homme mais lui, c'est différent, tellement différent. " Faudrait qu'on aille dans la chambre... " Soufflais-je au creux de son oreille, ma respiration se faisant déjà un peu plus rapide. " On a rien pour se protéger ici " Ici, là, dans cette salle de bain. Et prendre le risque de tomber enceinte, nope, c'était mal me connaître. Mes mains sur ses fesses, je le regarde d'en bas, légèrement plus petite que lui. Ça va être quelque chose ces "vacances", je le sens bien...


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
(sasha&connor) let's spend the day in our hotel room
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» ❝ I want to spend my lifetime loving you ❞ Olivia & Timothy
» SASHA VLADIMIRA - terminée (aa)
» (F) Amanda L. Becker ft. Sasha Pieterse ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Sud-
Sauter vers: