Partagez | 
 
 
 

 (sasha&connor) let's spend the day in our hotel room

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
avatar
crêpeausucre
Féminin MESSAGES : 240
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Rhône Alpes
CRÉDITS : alfred-borden et shanice_12 , marieclaire et jacobbellagif

UNIVERS FÉTICHE : City & Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



CONNOR JOHNSON
J'ai 35 ans et je vis à ici et là bas, dans l'armée. Dans la vie, je suis militaire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, attendant qu'il y ait ce truc.

Connor est né dans le Wyoming. Il a toujours voulu travailler et s'engager dans l'armée pour faire son devoir envers son pays. Fils unique, il a vécu seul avec son père dès l'enfance. Sa mère s'est remariée et ils ont peu à peu perdu contact. Il s'est donc engagé très tôt. Il a autrefois été un grand séducteur, enchaînant les conquêtes pour se sentir aimé par les femmes. Il est assez obéissant par rapport à sa hiérarchie mais moins entre confrères. Il défend toujours les nouvelles recrues qui se font bousculer par les plus anciens. Il adore manger et faire des soirées.


avatar © Hollow bastion
Connor avait l'habitude qu'on lui résiste, ou pire, qu'on le recadre. Il avait déjà vu des femmes voulant davantage se faire désirer, ce qu'il ne pouvait que comprendre au regard du charme et de la séduction qu'elles opéraient sur lui. Il avait souvent été faible, succombant à des courbes plus vertigineuses les unes que les autres, sur des talons hauts voir immenses. Elles avaient toutes de multiples talents, sachant parfaitement ce qu'elles voulaient pour elles et ce qu'elles cherchaient chez Connor. Il en avait joué, parfois abusé mais jamais profité totalement. Elles étaient parfois plus cupides et sournoises que lui. Son plaisir étant le principal souci, il ne se doutait absolument pas qu'elles avaient la même vision et qu'elles risquaient fortement de le décevoir à un moment ou un autre. La déception était un ressenti qu'il avait alors pu avoir sans pour autant se dire qu'il n'était pas possible de trouver la personne qui lui correspondrait. Il savait qu'elle était quelque part et qu'elle l'attendait. Il s'en doutait car pour lui, le futur était pavé de bonnes intentions. Il allait la rencontrer, la connaître et la séduire. Rencontrer Sasha avait été une aubaine pour lui. Sans prédire que ce soit la bonne, elle était en tout cas sacrément douée pour le faire tourner en bourrique tout en éveillant chez lui un sentiment de dépassement de soi et d'envie de plaire. Il sentait qu'elle était exigeante, parfois chiante mais elle avait autant de charme que de panache. Elle était une femme entière et séductrice, deux qualités que Connor savait reconnaître chez une femme et apprécier. Il aimait ces premiers jours de vacances à ses côtés car tout était prétexte à l'aventure et au défi. Elle n'aimait sûrement pas les surprises car elle était une compétitrice dans l'âme. Elle aimait anticiper plutôt que se lancer à l'aveuglette dans une nouvelle activité. Pourtant, elle ne se faisait absolument pas de problèmes pour cette fois là. " Du jet ski... Je vais te mettre la pâtée " . Elle riait nerveusement, comme si elle n'attendait qu'une chose : finir ce qu'ils avaient recommencé à leur réveil avant de s'adonner à cette sortie du jour. Elle voulait sûrement retarder leur sortie pour savourer leurs instants privilégiés, rien que tous les deux. Etre ainsi tranquilles loin du campement militaire où tous les autres les regardaient était une bonne chose. Ils étaient ainsi comme seuls au monde, répondant à leurs désirs respectifs et leurs envies du moment. Il ne leur manquait plus que le petit déjeuner pour que ce soit parfait. Connor pensait même appeler la réception pour qu'ils leur livrent ce fameux petit encas pour qu'ils puissent vraiment commencer la journée. Sauf que Sasha faisait des siennes et lui, incapable de résister sentit qu'il allait attendre avant de manger. " Faudrait qu'on aille dans la chambre... " . Elle avait soufflé au creux de son oreille, comme pour l'inviter à retourner dans leur cocon exotique. Ils allaient le faire c'était indéniable. Il allait pour l'embrasser quand elle lui dit. " On a rien pour se protéger ici " Il lui sourit, tout en retirant les mains qu'elle avait sur ses fesses pour se rincer et l'inviter à faire de même. Il sentait déjà qu'il ne tiendrait pas cinq minutes de plus sans lui sauter dessus. Il s'empressa de sortir de la douche et mit une serviette autour de la taille avant de lui assurer, au loin. "Je vais te montrer comme voyager au Brésil me fait du bien!" . C'était clairement tendancieux mais il était certain qu'elle le prendrait comme une blague. Il vint la tirer de la salle de bains pour la tirer vers lui, elle aussi enroulée dans une serviette de bain. Il lui murmura alors. "Avant de sortir, il faut bien encore profiter de cette chambre!" . A peine eût t-il dit cette phrase, leurs deux bouches se rencontrèrent et la parade venait de commencer. Ils allaient profiter l'un de l'autre, se retrouver et s'unir comme s'ils ne formaient plus qu'un. L'instant présent, voilà ce qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 490
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : nightblood (av) & tumblr(sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Pigeon



Sasha Lilia
Carmichael

J'ai 34 ans et je vis partout où l'armée me le demande. Dans la vie, je suis médecin dans l'armée et je m'en sors pas des masses à cause de mon caractère de merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce qu'au moins j'ai pas franchement mal au coeur quand on m'envoie en Iraq ou autre.

elle a grandit sur une base militaire parce que son père était militaire ; son père et son frère sont morts en mission, c'est ce qui lui a donné envie de devenir médecin dans l'armée, ce qui n'a pas vraiment plu à sa mère ; elle a grandi entourée de militaires et d'hommes alors elle a beaucoup de répondant ; elle voit souvent ses perms sauter à cause de son tempérament ; elle répond à ses supérieurs comme si tout était normal mais non, ce n'est pas normal ; elle adore lire et boire un bon verre de vin.



sophia bush © savage.
Contre lui, enroulés dans une serviette en éponge, je ris légèrement quand il me dit qu'il va me montrer que le voyage au Brésil lui a fait du bien. " L'exotisme ça a des valeurs aphrodisiaques il parait... " Soufflais-je pour me moquer légèrement de lui. C'est de la taquinerie. Je ne sais faire que ça de toute façon, taquiner les gens auxquels je tiens. Oh. Oui. Bon. Il va falloir arrêter de se voiler la face, je tiens à Connor. À ce moment précis, avec lui, tout est bien, tout est parfait. La compagnie de l'autre est agréable et je ne penses pas à tout ce qui nous attend à notre retour. Ici, plus rien n'existe. Rien n'existe à part le moment, l'instant T comme on dit si bien. Je l'embrasse du bout des lèvres quand je vois qu'il va vers la même conclusion que la mienne. On a pas besoin de tout presser ici, on a pas besoin de se dépêcher pour quoi que ce soit, on peut profiter de chaque moment. Rien ne nous attend, personne ne nous hurlera dessus si on ne va pas assez vite, si on fait un pas de travers. C'est notre danse et on est les seuls juges. Et putain que ça fait du bien ! " Oui et puis... T'as des prouesses à me montrer n'est-ce pas ? " Puisque l'air Brésilien lui fait tant de bien, autant qu'il me le prouve et plus vite que ça. Et tels deux tornades, nos lèvres l'une sur l'autre, on se dirige sur le lit. Et je finis par m'écrouler sur le matelas dans un léger rire. Mes bras autour de son cou, mes yeux dans les siens, je souffle doucement. On n'entend pas le bruit de la ville dehors. Il n'y a personne qui crie, qui saute dans la piscine. Rien. Ici et maintenant, nous ne sommes plus que deux. Et c'est tellement bien d'être deux de temps à autre. " Alors Sergent Johnson, qu'avez-vous à me montrer ? " Lançais-je alors que mes mains descendent le long de son dos jusqu'à ses fesses musclées que j'aime tant. Ouai, j'adore ça chez un homme, c'est mon petit pécher mignon et on ne peut pas m'en vouloir. Je glisse doucement mes mains sur le côté de la serviette et défaits le noeud de cette dernière, mon regard toujours planté dans le sien. Prête à voyager, à profiter, à faire la folle avec lui. Tout oublier et m'abandonner dans ses bras. Notre moment, notre vérité, notre bonheur. Maintenant et tout de suite. La douceur de ce regard, la fougue de nos baisers et puis... tellement de choses, de promesses non prononcées, de contrats que j'ai envie de signer... Lui et moi. Pour un instant et, peut être plus après.

this is so bad mais j'avais très envie de répondre pour conclure ce voyage au Brésil et peut être en commencer un autre...


Revenir en haut Aller en bas
 
 
(sasha&connor) let's spend the day in our hotel room
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» ❝ I want to spend my lifetime loving you ❞ Olivia & Timothy
» SASHA VLADIMIRA - terminée (aa)
» (F) Amanda L. Becker ft. Sasha Pieterse ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Sud-
Sauter vers: