Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
War and feelings [PV Touriste] EmptyAujourd'hui à 9:38 par Mandrin

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
War and feelings [PV Touriste] EmptyAujourd'hui à 9:02 par Senara

» Fire and Immortality (avec Léolyne)
War and feelings [PV Touriste] EmptyAujourd'hui à 1:04 par Léolyne

» If these wings could fly
War and feelings [PV Touriste] EmptyHier à 23:27 par Jay'

» CADMOS - mille empereurs sans aucune terreur
War and feelings [PV Touriste] EmptyHier à 23:23 par Jay'

» the tortured poets department
War and feelings [PV Touriste] EmptyHier à 23:18 par Jay'

» Hi Everyone
War and feelings [PV Touriste] EmptyHier à 23:08 par Frida K.

» Funambule feat Manhattan Redlish
War and feelings [PV Touriste] EmptyHier à 22:21 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
War and feelings [PV Touriste] EmptyHier à 21:39 par yellamo

Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

War and feelings [PV Touriste]

Lexis
Messages : 135
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Mar 26 Mar - 13:36
Le contexte du RP
Mise en situation

War and feelings [PV Touriste] Full?d=1494125464

L'intrigue se passe dans "le Monde de la Nuit" de New-York.
La ville, partagée entre les gangs, les familles mafieuses et les cartels de drogues, est loin d'être safe si on s'aventure au mauvais endroit au mauvais moment...

Nous suivront ici un gang : Les Dragons d'Argent, réputés pour ne pas faire de quartiers lorsqu'on marche sur leurs plates-bandes, et une famille de Cosa Nostra (= la mafia sicilienne) dirigée par Salvatore Di Benedetto.
Les Dragons sont dirigés par Lucien Taner, un jeune homme de 28 ans à la réputation violente.
Côté Cosa Nostra, le parrain veut profiter de l'inexpérience du jeune chef pour agrandir son territoire, situé à côté de celui des Dragons. Et pour cela, il ne reculera devant rien...

Contexte proposé par Touriste et détaillé en discussion Discorde.
Lexis
Messages : 135
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Mar 26 Mar - 14:28
Lucien Taner
Age : 28 ans. Vit à New-York. Lucien est le jeune chef du gang des Dragons d’Argent. Malgré son âge, il a repris la place du chef précédent à la mort de celui-ci.

Il avait beau être le protégé de l’ancien chef, Lucien s’est imposé dans le gang très jeune, à coup de lame et de plomb, mais au fond c’est un cœur tendre.

Actuellement célibataire, il a la gloire et la fortune, mais est également la cible d'autres organisations qui veulent profiter de son jeune âge pour l’évincer et éradiquer les Dragons une bonne fois pour toute...

Lucien est un jeune homme qui n'est pas du genre à se laisser faire. Orphelin depuis l'âge de 3 ans, les Dragons l'ont sauvé de la rue après qu'il se soit enfui d'une énième famille d'accueil. Il avait alors 6 ans.

Bagarreur, le chef lui a très vite fait prendre des cours de jujitsu (il est ceinture noire) afin de canaliser son énergie et sa colère, mais également afin de le former. Il sait également tirer à l'arme de poing et à étudier le monde de la nuit de très près. Comme on dit, connait tes ennemis comme toi-même...

Intelligent, calculateur et l'air froid au premier abord, il suffit pourtant de creuser un peu pour trouver un grand cœur tendre qui refuse la violence si celle-ci n'est pas nécessaire. Il ne se bat que pour se défendre ou défendre son entourage, jamais par amusement. Et ce n'est jamais lui qui cherchera la confrontation en premier.  

Si vous l'éviter, grand bien vous fasse. Mais si vous le chercher... sachez juste qu'il n'est pas devenu chef pour rien, et certainement pas en étant pistonné contrairement à ce que l’on pourrait croire...

Chanson thème de Lucien

War and feelings [PV Touriste] 29ff64e11fbb0762c29c03ca0e626317

- Chef, il va être l’heure.

L’homme, en costume trois pièces et un flingue glissé sous sa veste, s’est présenté à ta porte quelques minutes plus tôt, alors que tu terminais de te préparer pour la soirée : l’Underground Night.

Tu trouves le nom un peu idiot, mais il s’agit pourtant d’un grand évènement qui rassemble de nombreux membres des organisations divers qui dirigent la ville... Une sorte de réunion neutre qui permet de resserrer les alliances, renouer les pactes de non-agressions, redessiner les frontières des territoires et les champs d’actions... Bref, c’est l’évènement de l’année pour le Monde la Nuit. Et c’est aussi un moment charnière pour tout chef qui se respecte. En effet, c'est l’occasion d’y montrer sa puissance et son influence. Un pas de travers, et c’est tout le gang qui est mis en péril...

Tu as déjà pu t’y rendre deux trois fois avec ton chef, tu sais donc comment t’y prendre pour que la soirée se déroule au mieux pour toi et les tiens... mais tu n’en reste pas moins stressé...

La gorge sèche et les mains moites, tu check ton reflet dans le miroir en pied de ta chambre d’hôtel. Tu t’es habillé simplement, mais avec classe : Pantalon et veste noire sur mesure, chemise blanche et chaussures en cuir noir de marque, une montre et des boutons de manchette en or mais sans fioritures... Il s’agit de faire bonne impression...

Tu ne mets pas de cravate, tu déteste ça. Les derniers boutons de ta chemise restent ouverts pour laisser apparaitre la tête du dragon qui remonte le long de ton cou, montrant ainsi ton appartenance au gang des Dragons d’Argent. Le tatouage s’enroule autour de ton biceps droit en remontant sur l’épaule pour finir au creux du cou. Le dragon est finement dessiné dans une encre noire, mais les yeux ressortent gris argent. Tu te l’es fait faire à l’âge de 16 ans.

Tu soupires et sort de la chambre. L’homme qui attendait dans le couloir, Mike, te devance pour appeler l’ascenseur. La voiture vous attend devant l’hôtel. Les Dragons ne sont peut-être qu’un simple gang, mais ils ont su faire leur place dans ce monde et gagner en puissance, et donc en richesse. L’Underground Night à lieu dans un hôtel situé en plein cœur de la ville. Afin de limiter les soupçons, la soirée est ouverte à toutes les grandes pontes des entreprises et sociétés du monde. Autant dire que cela fait du beau monde...

C’est également l’occasion pour les dirigeants de créer des liens et de protéger leurs biens... On ne grimpe pas jusqu’au sommet sans passé par la Nuit...

Afin d’éviter les paparazzis, la voiture va directement au garage. Une dernière grande inspiration dans l’ascenseur et te voilà plongé dans une foule d’acteurs et d’actrices aux sourires factices et aux pattes bien grasses... Comme tu peux détester ces soirées...

Mike te suit de très près. Il a dû laisser son arme dans la voiture. Vous êtes fouillé en entrant. En effet, afin d’éviter tout risque de débordements, l’évènement est non armé. Tu sens son malaise, tu sais qu’il se sent tout nu sans son révolver...

Cette pensée t’arrache un petit sourire en coin alors qu’une serveuse t’apporte une coupe de champagne. Mike, lui, ne boira pas d’alcool ce soir. Il est là pour te protéger en cas de besoin. Après tout, cette soirée rassemble les gens les plus dangereux de New-York...

"Très bien, que le calvaire commence..."

Mike serre les dents. Cette soirée va être longue...

Crédit avatar : Austin Butler par Myself
Touriste
Messages : 19
Date d'inscription : 19/12/2023
Crédits : _RARE_

Univers fétiche : Historique, city, gang, fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Touriste
Lun 1 Avr - 18:10

Maddalena Di Benedetto
J'ai 23 ans ans et je vis à New-York, depuis peu. Dans la vie, je suis étudiante en alternance et je suis terrifié à l'idée de mettre les pieds dans un monde inconnu. Un peu volage, mon cœur est insouciant et je me complait dans la solitude.



" Adda'."

You taste like heaven, but God knows you’re built for sin.

Trésor caché du parrain de la Cosa Nostra, Maddalena a toujours vécu en Sicile auprès de sa mère et sa tante, loin des affaires illégales de Salvatore Di Benedetto…qui contrôle la mafia sicilienne d’une main de fer à New-York, épaulé par son fils et hériter ; Vito.

Enfant choyé, protégé, Maddalena a été élevé dans le confort d’une petite vie simple à Palerme, sous le soleil chaud et chaleureux d’Italie. Se découvrant un talent naturel pour la danse classique, elle ne tarde pas à réclamer des cours à domicile pour suivre sa passion, bien qu’elle rêve de grands balais et de somptueuses représentations sous les projecteurs… mais ses espoirs sont définitivement brisés suite à un accident lors d’un entraînement, l’empêchant alors de poursuivre son combat pour participer à de véritables compétitions.

Elle se lance alors dans des études de journalisme à sa majorité, désireuse de se rapprocher du sport par le biais de la photographie et de la documentation. Son quotidien est alors bouleversé par les ordres de son père…auxquels la jeune femme se plie, bien qu’elle parvient à négocier une vie sans secret à New-York, sous l’identité de Maddalena Ricci…se jetant aveuglément dans les griffes du monde de la nuit.

War and feelings [PV Touriste] 9e71de10
C’était lui, l’ennemi de sa famille. Lui, sa cible. Des cheveux blonds ensoleillés, des yeux d’un bleu qui évoquait aussi bien la mer que la glace, des traits à la fois doux et saillants, un regard qui transperçait sans mal le papier de la photographie. Lucien Taner. Ce n’était pourtant pas la première fois que Maddalena contemplait son portrait…et pourtant, si l’homme l’avait laissé de marbre jusqu’à présent, cette fois-ci, c’était différent. Terriblement différent.

Dans le froid et la solitude de son appartement new-yorkais, le cliché lui arrachait des frissons d’appréhension et la réalité la frappait de plein fouet. Une boule se forma dans sa gorge. Malgré la peur, elle ne pouvait pas reculer, oh non. Sa loyauté envers les siens l’en empêchait.  Si le criminel représentait une menace pour le business familial, alors il devait être écrasé et ce, par n’importe quel moyen. Une petite étincelle de détermination s’alluma dans ses yeux. D’un geste rapide, la jeune italienne s’empara de l’image avant de la déchirer en petit morceau et de s’en débarrasser en l’abandonnant dans la poubelle. Elle ne reculerait pas.

Maddalena s’approcha de son reflet et contempla une dernière fois la femme qui la fixait, perchée sur des talons d’une hauteur vertigineuse. Sa robe en satin rouge mettait suavement en valeur ses formes discrètes mais c’était bien le léger décolleté, ainsi que l’ouverture plongeante dans son dos, qui rendait le vêtement si unique et élégant. Un collier fin et doré attirait l’attention sur sa nuque, laquelle était soigneusement dégagée par un chignon haut. Une jolie rose…aux épines bien dissimulées. La sicilienne s’éloigna du miroir et enfila son trench puis, sans jeter un seul regard en arrière, quitta son studio pour rejoindre le taxi qui l’attendait au pied de l’immeuble.

Lorsque sa collègue de bureau, Bonnie, l’aperçut, un large sourire étira ses lèvres. “ Tu en as mis du temps Adda’ ! ”gronda-t-elle gentiment tandis que l’italienne grimpait dans le véhicule. Celle-ci marmonna une excuse…qui se perdit vite dans le flot de paroles débitées par son ami. Grande soirée.., événement très important pour la boîte, du beau monde…Maddalena ne l’écoutait pas, trop absorbée par les paysages peu harmonieux de la ville. De longs buildings à perte de vue, des bâtiments grisonnants…la Grande Pomme lui filait la nausée depuis son arrivée et la vision soudaine de l’hôtel n’arrangea en rien son ressenti. Tout lui semble si morne, ici.

La Porsche s’engouffra dans l’immense garage et l’italienne s’extirpa aussitôt de la voiture, le cœur battant à pleine vitesse. “ Le patron est déjà à l’intérieur, apparemment. Mark et Alice sont aussi arrivés.”déclara Bonnie alors que l'ascenseur grimpait lentement vers l’étage supérieur. Le regard de sa collègue se mit aussitôt à pétiller lorsqu’elles se retrouvèrent face à l’immense hall à la décoration luxueuse, duquel s’échappait une cacophonie assourdissante.

Ses prunelles sondèrent furtivement la salle. Les battements dans sa poitrine s’accélèrent. Des rires et des voix éclataient tout autour d’elle, lui donnant déjà le tournis…mais pour le moment, elle ne repéra ni la silhouette familière de son père, ni l’ombre du criminel américain. Elle attrapa aussitôt la coupe de champagne tendue par son amie. Voilà que le calme et la tranquillité de sa terre natale lui manquaient…au moins là-bas, nul besoin de s’infliger de tels tourments. Pas de sourires menteurs. Pas de faux-semblants. Pas de belles courbettes. Ici, l’Underground Night lui apparaissait comme une désagréable pièce de théâtre... Et quelle comédienne faisait-elle avec son costume de diva !

Maddalena porta son verre à ses lèvres et but une grande gorgée de la boisson pétillante, désireuse de noyer son anxiété et ses pensées dans l’alcool. “ Alors ça tu vois c’est…”La voix de Bonnie résonnait à peine dans son oreille. L’italienne essayait de se concentrer sur les mots, espérant se souvenir de chaque noms et chaque visages présentés par sa collègue, mais l’inquiétude lui rendait la tâche difficile. “ Là-bas. Lucien Taner.”Les syllabes lui font soudainement l’effet d’un électrochoc. La jeune femme écarta légèrement les yeux sous la surprise avant de suivre le regard de sa collègue… et de réaliser qu’il était impossible de rater l’homme.

Toute son attention bascula sur lui. Ses iris le fixèrent durant ce qui lui parut une éternité. Son cœur rata plusieurs battements. Bagarreurs. Violent. Impitoyable. Tortionnaire…Tous les adjectifs employés par son paternel pour décrire leur adversaire lui revinrent brusquement en mémoire. “ Allô ? Maddalena ? ” L’italienne détourna rapidement la tête vers Bonnie, remarquant ainsi le patron de l’entreprise de journalisme qu’elle avait rejoint quelques semaines plus tôt, en tant que stagiaire en alternance. Deal difficilement obtenu avec le patriarche de Di Benedetto. Elle le salua poliment et engagea la conversation, mais son esprit était accaparé par l’homme qui se trouvait à quelques mètres d’elle. Merde. Maddalena jura intérieurement lorsque leurs regards se croisèrent par inadvertance. Voilà de longues minutes que la jeune femme ne cessait de jeter des coups d’oeil dans sa direction et le  mafieux venait de la surprendre en flagrant délit.

Elle se replongea dans la discussion, feignant la différence…alors que la peur enserrait son estomac. Après avoir salué une file interminable de businessman plus repoussant les uns que les autres, enchaînant les coupes de champagnes, la sicilienne décida de s’échapper d’ici le temps de retrouver ses esprits. Et réfléchir à un plan. Sa tête commençait à tourner dangereusement, signe que l’alcool coulait à flot dans son sang. Elle s’éloigna discrètement de ses collègues avant de fondre aveuglément dans la foule.

Emportée par l’euphorie générale et le champagne dans ses veines, Maddalena traversa précipitamment le hall, concentrée sur l’immense balcon qui se trouvait au fond de la pièce…avant de percuter ce qui sembla être une colonne de pierre…mais qui n’était, en réalité, que l’homme qui accompagnait Lucien Taner. Elle se figea. Contempla les deux criminels…puis bredouilla une excuse, avant de reprendre aussitôt sa progression vers l’extérieur. Un soupir de soulagement lui échappa lorsqu’une petite brise caressa son visage. Maddalena s’empressa de s’appuyer contre la balustrade. Le monde tournoyait légèrement mais la chaleur qui s’était répandue dans son corps diminua légèrement….Pourtant, une question demeurait encore dans son crâne. Comment diable allait-elle pouvoir aborder le Dragon de New-York sans se brûler ?
Lexis
Messages : 135
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Lun 1 Avr - 23:45
Lucien Taner
Age : 28 ans. Vit à New-York. Lucien est le jeune chef du gang des Dragons d’Argent. Malgré son âge, il a repris la place du chef précédent à la mort de celui-ci.

Il avait beau être le protégé de l’ancien chef, Lucien s’est imposé dans le gang très jeune, à coup de lame et de plomb, mais au fond c’est un cœur tendre.

Actuellement célibataire, il a la gloire et la fortune, mais est également la cible d'autres organisations qui veulent profiter de son jeune âge pour l’évincer et éradiquer les Dragons une bonne fois pour toute...

Lucien est un jeune homme qui n'est pas du genre à se laisser faire. Orphelin depuis l'âge de 3 ans, les Dragons l'ont sauvé de la rue après qu'il se soit enfui d'une énième famille d'accueil. Il avait alors 6 ans.

Bagarreur, le chef lui a très vite fait prendre des cours de jujitsu (il est ceinture noire) afin de canaliser son énergie et sa colère, mais également afin de le former. Il sait également tirer à l'arme de poing et à étudier le monde de la nuit de très près. Comme on dit, connait tes ennemis comme toi-même...

Intelligent, calculateur et l'air froid au premier abord, il suffit pourtant de creuser un peu pour trouver un grand cœur tendre qui refuse la violence si celle-ci n'est pas nécessaire. Il ne se bat que pour se défendre ou défendre son entourage, jamais par amusement. Et ce n'est jamais lui qui cherchera la confrontation en premier.  

Si vous l'éviter, grand bien vous fasse. Mais si vous le chercher... sachez juste qu'il n'est pas devenu chef pour rien, et certainement pas en étant pistonné contrairement à ce que l’on pourrait croire...

Chanson thème de Lucien

War and feelings [PV Touriste] 29ff64e11fbb0762c29c03ca0e626317

A peine te mêles tu à la foule que les gens défilent pour te saluer. Toi-même tu vas trouver certaines personnes, tu serres quelques mains et discute affaire. Tu bois lentement, de façon à éviter l’enchainement des verres. Tu dois garder les idées claires, tu n’as pas le droit à l’erreur ce soir.

Mike, lui, observe et écoute discrètement. Plus tard, il te fera un rapport de tout ce que tu aurais pu manquer en palabrant avec les chefs et hommes d’affaires présents. Soudain, il attire ton attention d’un léger mouvement contre ton bras. Tu suis la direction qu’il t’indique et croise le regard d’une jeune femme à la beauté flamboyante. Tu reviens aussitôt à la conversation qui t’occupe, mais tu as bien noté que cette femme semble t’observer. La question est de savoir pourquoi...

Le temps s’écoule beaucoup trop lentement à ton goût. Heureusement, ton bras droit te sauve en t’arrachant à un débat sur la bourse avec le patron d’une multinational pétrolière qui t’ennuie au plus haut point. Ce rôle de businessman n’est qu’une façade pour toi, un moyen de dissimuler les activités du gang. Ce n’est pas ton vrai monde...

Avec politesse, Mike vient donc t’enlever à l’homme à qui tu promets de revenir reprendre la discussion une fois que tu as terminé. Rond comme il est, il aura déjà surement oublié dans cinq minutes...

Tu te laisses guider dans la foule alors qu’il t’explique avoir vu la jeune femme en rouge se diriger vers le balcon. Jeune femme qui vous trouve d’ailleurs en premier, sans le vouloir, percutant Mike dans sa hâte. Elle semble un instant surprise.

"Vous allez bien, mademoiselle ?"

Elle marmonne une excuse et s’éloigne sans demander son reste. Tu regardes Mike qui réplique d’un signe de tête puis te diriges à ton tour vers l’extérieur. Mike et toi vous connaissez depuis toujours. Plus que ton bras droit, c’est un ami. Tu n’as jamais accepté qu’il te vouvoie ou change de comportement envers toi après ta prise de poste. La seule différence est qu’il t’appelle désormais Chef, et non plus Lucien... mais vous arriver toujours à vous comprendre sans avoir besoin de parler. C’est ce qui fait de lui un si bon bras-droit et garde du corps... non pas que tu en aie vraiment besoin...

Sur le balcon, tu repères sans mal la robe rouge à la fois élégante et provocatrice. Très bien, il est temps de savoir pourquoi cette demoiselle à l’air nerveux semble avoir des vues sur toi...

"Prenez garde à ne pas tomber, cela serait bien dommage et ternirait quelque peu cette soirée..."

Tu t’appuies à côté d’elle, le dos tourné à la ville. Mike se tiens un peu en retrait. Tu sors un paquet de cigarettes de la poche intérieur de ta veste, en fait ressortir une légèrement et le lui tend.

"Quoi que cela aurait au moins le mérite de mettre un peu d’animation..."  

Tu souris. Tes mots sous-entendent clairement à quel point cette soirée t’ennuie. Tu brises la glace, tâte le terrain... Tu veux savoir qui est cette femme et ce qu’elle fait là. Peut-être est-ce juste un malentendu, peut-être qu’elle n’est personne... même si sa présence ici ce soir veut déjà dire qu’elle est quelqu’un... ou qu’elle accompagne quelqu’un... Le tout est de savoir qui...
 
Crédit avatar : Austin Butler par Myself
Touriste
Messages : 19
Date d'inscription : 19/12/2023
Crédits : _RARE_

Univers fétiche : Historique, city, gang, fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Touriste
Ven 5 Avr - 18:48

Maddalena Di Benedetto
J'ai 23 ans ans et je vis à New-York, depuis peu. Dans la vie, je suis étudiante en alternance et je suis terrifié à l'idée de mettre les pieds dans un monde inconnu. Un peu volage, mon cœur est insouciant et je me complait dans la solitude.



" Adda'."

You taste like heaven, but God knows you’re built for sin.

Trésor caché du parrain de la Cosa Nostra, Maddalena a toujours vécu en Sicile auprès de sa mère et sa tante, loin des affaires illégales de Salvatore Di Benedetto…qui contrôle la mafia sicilienne d’une main de fer à New-York, épaulé par son fils et hériter ; Vito.

Enfant choyé, protégé, Maddalena a été élevé dans le confort d’une petite vie simple à Palerme, sous le soleil chaud et chaleureux d’Italie. Se découvrant un talent naturel pour la danse classique, elle ne tarde pas à réclamer des cours à domicile pour suivre sa passion, bien qu’elle rêve de grands balais et de somptueuses représentations sous les projecteurs… mais ses espoirs sont définitivement brisés suite à un accident lors d’un entraînement, l’empêchant alors de poursuivre son combat pour participer à de véritables compétitions.

Elle se lance alors dans des études de journalisme à sa majorité, désireuse de se rapprocher du sport par le biais de la photographie et de la documentation. Son quotidien est alors bouleversé par les ordres de son père…auxquels la jeune femme se plie, bien qu’elle parvient à négocier une vie sans secret à New-York, sous l’identité de Maddalena Ricci…se jetant aveuglément dans les griffes du monde de la nuit.

War and feelings [PV Touriste] 9e71de10
“ Comment sais-tu qu’il tombera dans le piège ? ” Son père avait souri, amusé. “ Tu as quelque chose de particulier dans ton regard. Quelque chose qu’on ne voit pas souvent, dans les bas-fonds.” Elle avait froncé les sourcils, ne comprenant pas de quoi il s’agissait. “ L’innocence, Maddalena. L’innocence.”

Lorsqu’une voix inconnue résonna dans son dos, Maddalena réalisa que son père ne s’était pas trompé. Des yeux de biche effarouchée… et voilà que le mafieux se retrouvait planté à ses côtés sans qu’elle n’ai à lever le petit doigt. Pour autant, son instinct de survie lui souffla de s’enfuir à l’instant où leurs regards se rencontrèrent. Lucien Taner était proche. Assez proche pour que l’italienne puisse étudier minutieusement le sombre tatouage encré sur sa peau, symbole de la menace que l’homme représentait pour elle.

Un frisson d’effroi s’enroula autour de sa colonne vertébrale. Bien que le champagne affluait dans ses veines, elle n’était pas assez saoule pour ne pas ressentir le danger, mais pas non plus assez stupide pour céder à la peur. Sans détourner les yeux, Maddalena récupéra la cigarette. Elle hocha alors les épaules, avec assez de nonchalance pour camoufler son appréhension. “ Vous pensez qu’ils s’en rendraient compte ? ”lui demanda-t-elle, scrutant brièvement les invités hilares et absorbés par eux-mêmes. “ Si quelqu’un se jetait du balcon, je veux dire.” Sa voix était adoucie par un accent italien prononcé ; au milieu des rires gras, son timbre ressemblait presque à une paisible mélodie

La jeune femme glissa le bâtonnet de nicotine entre ses lèvres. “ Moi, je ne crois pas.”rajouta-t-elle aussitôt avec assurance, bien que ses jambes réprimaient difficilement de légers tremblements. Les mots lui venaient facilement…mais peut-être était-ce l’atmosphère de la nuit qui l’inspirait. Le vide qui s’étendait sous leurs pieds attira un instant son attention.

“ Personne ne bougerait le petit doigt si je me brisais la nuque mais bon, je ne suis de toute façon pas assez désespérée à ce point….mais visiblement vous si, vu votre expression.” Maddalena se pencha légèrement vers le criminel et un rictus teinté de malice apparut sur son visage. “ Je vous demanderais bien qui vous a forcé à venir ici mais…j’ai bien l’impression que vous n’êtes pas du genre à recevoir des ordres. Je me trompe ? ” Son cœur battait vite. Elle avait la sensation d’avoir une grenade dans la poitrine…une grenade qui menaçait d’exploser à tout instant. La sicilienne pouvait remercier l’alcool, ça lui conférait un élan d’audace, un courage qu’elle ne pensait pas avoir en présence de Lucien Taner. Maddalena connaissait trop de choses à son sujet pour ne pas le percevoir comme une menace.

Lexis
Messages : 135
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Ven 5 Avr - 23:41
Lucien Taner
Age : 28 ans. Vit à New-York. Lucien est le jeune chef du gang des Dragons d’Argent. Malgré son âge, il a repris la place du chef précédent à la mort de celui-ci.

Il avait beau être le protégé de l’ancien chef, Lucien s’est imposé dans le gang très jeune, à coup de lame et de plomb, mais au fond c’est un cœur tendre.

Actuellement célibataire, il a la gloire et la fortune, mais est également la cible d'autres organisations qui veulent profiter de son jeune âge pour l’évincer et éradiquer les Dragons une bonne fois pour toute...

Lucien est un jeune homme qui n'est pas du genre à se laisser faire. Orphelin depuis l'âge de 3 ans, les Dragons l'ont sauvé de la rue après qu'il se soit enfui d'une énième famille d'accueil. Il avait alors 6 ans.

Bagarreur, le chef lui a très vite fait prendre des cours de jujitsu (il est ceinture noire) afin de canaliser son énergie et sa colère, mais également afin de le former. Il sait également tirer à l'arme de poing et à étudier le monde de la nuit de très près. Comme on dit, connait tes ennemis comme toi-même...

Intelligent, calculateur et l'air froid au premier abord, il suffit pourtant de creuser un peu pour trouver un grand cœur tendre qui refuse la violence si celle-ci n'est pas nécessaire. Il ne se bat que pour se défendre ou défendre son entourage, jamais par amusement. Et ce n'est jamais lui qui cherchera la confrontation en premier.  

Si vous l'éviter, grand bien vous fasse. Mais si vous le chercher... sachez juste qu'il n'est pas devenu chef pour rien, et certainement pas en étant pistonné contrairement à ce que l’on pourrait croire...

Chanson thème de Lucien

War and feelings [PV Touriste] 29ff64e11fbb0762c29c03ca0e626317

La jeune femme se tourne vers toi, et tu es soufflé par sa beauté et son air... innocent... Mais tu sais que cela n’est peut-être qu’un masque, un rôle qu’elle joue... Dans ton monde, tout le monde est coupable et tout le monde se cache derrière un masque...

Elle garde le regard sur toi en prenant la cigarette que tu lui tends. Tu sors aussitôt un briquet zippo de la poche de ton pantalon. Ce briquet, gravé du même dragon qui parcours ta peau, ne te quitte jamais. Il s’agit du dernier cadeau du chef Al avant sa mort.

La jeune femme se demande si quelqu’un s’en rendrait seulement compte si une pauvre âme venait à tomber du balcon... Tu laisses échapper un petit rire à cette remarque.

Tu remarques sans peine son accent sicilien (tu l’entends assez avec la Cosa Nostra qui jouxte votre territoire...), ce qui te met un peu plus sur tes gardes. Mais tu n’en montre rien, te contentant d’allumer le briquet d’un geste lest et de tendre la flamme vers la cigarette entre les lèvres de la demoiselle pour l’allumer.  

"Vous marquez un point."

Tu prends à ton tour un clope et l’allume, gardant le briquet en main. Machinalement, tu l’ouvres et le referme du pouce, laissant la flamme chauffer ta peau. Ce geste te calme et te le fait sans même t’en rendre compte depuis que tu as le petit objet.

Tu tires une grande bouffée de tabac que tu relâches lentement vers le bâtiment avant de tourner à nouveau la tête vers la jeune femme qui reprend la parole. Un sourire en coin étire tes lèvres à sa remarque.

"Et bien... Je cache donc si mal mon manque d’entrain à être ici ? Voilà qui est plutôt problématique..."

Tu ris, tire une nouvelle taff puis te tourne vers le vide à ton tour, rangeant le briquet puis appuyant tes avant-bras sur la rambarde.

"Déjà, sachez que ça me rassure que vous ne comptiez pas sauter. Ensuite, même si je suis en effet ici de mon plein gré, si l’on veut, on ne peut pas dire que cela me réjouisse. Mais je ne compte pas aller m’écraser sur le bitume pour autant..."  

Même si, pour on ne sait quelle raison, tu le voulais, tu ne le pourrais pas... Tu as des devoirs envers le gang, tu n’as pas le droit de les abandonner...

Tu fixes un instant le sol en contre-bas puis reviens sur la jeune femme.

"Et vous, vous accompagnez quelqu’un, je me trompe ?"

Elle n’a pas l’air hautain d’une femme d’affaire, ni l’air féroce ou provocateur d’une membre d’organisation... Elle n’est pas là pour elle, tu en es certain... Elle semble bien trop naturelle pour jouer la comédie, et cela te perturbe grandement...

Un sifflement bref attire ton regard derrière toi, et plus précisément sur Mike qui se frotte la tempe du majeur, signe qu’un enfoiré est en vue, et a son geste tu te doutes de qui... Tu reviens pourtant sur la demoiselle, n’étant pas pressé de croiser Di Benedetto...

"Quelque chose me dit que vous aussi, vous préfèreriez être ailleurs...n’est-ce pas ?"

Tu t’avances beaucoup, mais si elle le cache bien elle n’est pas à l’aise, tu l’as vu au moment même où vos regards se sont croisés. On dirait une brebis égarée dans une meute de loups... Mais son accent... est-ce une coïncidence ?

Tu es peut-être parano... mais qui ne le serait pas quand la moitié de la ville veut ta peau...


Crédit avatar : Austin Butler par Myself
Touriste
Messages : 19
Date d'inscription : 19/12/2023
Crédits : _RARE_

Univers fétiche : Historique, city, gang, fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Touriste
Dim 7 Avr - 17:55

Maddalena Di Benedetto
J'ai 23 ans ans et je vis à New-York, depuis peu. Dans la vie, je suis étudiante en alternance et je suis terrifié à l'idée de mettre les pieds dans un monde inconnu. Un peu volage, mon cœur est insouciant et je me complait dans la solitude.



" Adda'."

You taste like heaven, but God knows you’re built for sin.

Trésor caché du parrain de la Cosa Nostra, Maddalena a toujours vécu en Sicile auprès de sa mère et sa tante, loin des affaires illégales de Salvatore Di Benedetto…qui contrôle la mafia sicilienne d’une main de fer à New-York, épaulé par son fils et hériter ; Vito.

Enfant choyé, protégé, Maddalena a été élevé dans le confort d’une petite vie simple à Palerme, sous le soleil chaud et chaleureux d’Italie. Se découvrant un talent naturel pour la danse classique, elle ne tarde pas à réclamer des cours à domicile pour suivre sa passion, bien qu’elle rêve de grands balais et de somptueuses représentations sous les projecteurs… mais ses espoirs sont définitivement brisés suite à un accident lors d’un entraînement, l’empêchant alors de poursuivre son combat pour participer à de véritables compétitions.

Elle se lance alors dans des études de journalisme à sa majorité, désireuse de se rapprocher du sport par le biais de la photographie et de la documentation. Son quotidien est alors bouleversé par les ordres de son père…auxquels la jeune femme se plie, bien qu’elle parvient à négocier une vie sans secret à New-York, sous l’identité de Maddalena Ricci…se jetant aveuglément dans les griffes du monde de la nuit.

War and feelings [PV Touriste] 9e71de10
La fumée intoxicait ses poumons, sa gorge, répandant son poison dans tout son être, se mélangeant au venin déjà présent dans ses veines. Son sang…son appartenait à une lignée de criminels qui régnait en Sicile depuis des générations. Comment pouvait-elle mépriser l’homme à ses côtés, lorsqu'elle-même portait sur ses épaules le poids de tous les péchés de ses ancêtres ? Son innocence n’était qu’un masque. Un doux artifice…qui lui servait d'appât. L’échec n’étant pas une option, Maddalena n’avait de toute façon guère d’autres choix que d’utiliser tous ses atouts, même les plus vicieux et les plus trompeurs, pour parvenir à ses fins.

Le rire de Lucien Taner fait écho naturellement au sourire de la jeune italienne. Elle avait imaginé un ricanement aux sonorités perfides et sinistres pourtant, malgré tous ses efforts, elle ne décelait rien d’autre qu’un amusement sincère de sa part. La tension dans ses muscles se dissipa légèrement. Ses yeux profitèrent de cette accalmie pour détailler le visage du blond, notant ainsi sa mâchoire saillante, ses lèvres pleines et séduisantes, son regard acéré…l’alcool altérait probablement sa vision. Sobre, Maddalena était persuadée qu’elle trouverait son nez trop long et ses pommettes trop creuses.C’était l’alcool, oui. Assurément.

Ses lèvres s’étirèrent davantage ; le pauvre homme semblait être tout aussi éperdu qu’elle. Jamais la sicilienne n’aurait mis les pieds dans un tel événement si elle n’y avait pas été contrainte ; son patron avait exigé sa présence et on lui offrait sa cible sur un plateau d’argent…difficile d’échapper à la soirée, quand bien même c’était une véritable torture.

La jeune femme hocha la tête. “ Correct.”répliqua-t-elle aussitôt. “ J’accompagne mon boss, Peter Lawrence. J’ai l’immense honneur de représenter avec quelques collègues l’entreprise.” Elle avait ajouté ses derniers propos avec une ironie évidente. Ils n’étaient pas seulement là pour servir de décoration ; ses supérieurs espéraient obtenir quelques scoops ou glaner quelques informations par ci et par là. Maddalena tira sur sa cigarette puis recracha la fumée. Elle admira un instant le nuage s’évaporer paisiblement dans l’obscurité, songeant à en faire de même…bien qu’elle n’avait pas cette liberté.


A la question de Lucien Taner, elle pivota la tête dans sa direction et le scruta, songeuse. Son pays natal lui manquait terriblement. La méditerranée, le soleil, les petits villages étroits et colorés, la culture si riche de l’Italie…New-York n’avait à ses yeux aucun charme. La foule, la grisaille, l'effervescence citadine, le bruit incessant des véhicules…son âme s’était ternie depuis que ses pieds avaient foulé le sol américain. Un éclair de mélancolie traversa son regard. “ Je préfèrerais me perdre en Antarctique, plutôt qu’être coincée ici.” plaisanta-t-elle pour chasser le sentiment nostalgique de sa poitrine. “ Si je pouvais disparaître là tout de suite maintenant, je le ferais.” D’autant plus qu’elle venait d’entendre la voix familière de son paternel…et elle dû se faire violence pour ne pas automatiquement se tourner vers lui. Salvatore Di Benedetto n’était qu’un inconnu, à cet instant…mais la proximité de ce dernier l’attira une seconde. Une brève seconde.

Elle jura intérieurement et, dans un élan d’audace, décida de poser doucement sa main libre sur le poignet du mafieux pour mieux se concentrer sur lui. Uniquement sur lui. L’italienne brisa immédiatement le contact, feignant une maladresse involontaire. “ Et vous, si vous aviez l’opportunité de quitter cette soirée, où iriez-vous ?”lui demanda la jeune femme en plongeant son regard dans celui du criminel.

Lexis
Messages : 135
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
Lexis
Dim 7 Avr - 23:44
Lucien Taner
Age : 28 ans. Vit à New-York. Lucien est le jeune chef du gang des Dragons d’Argent. Malgré son âge, il a repris la place du chef précédent à la mort de celui-ci.

Il avait beau être le protégé de l’ancien chef, Lucien s’est imposé dans le gang très jeune, à coup de lame et de plomb, mais au fond c’est un cœur tendre.

Actuellement célibataire, il a la gloire et la fortune, mais est également la cible d'autres organisations qui veulent profiter de son jeune âge pour l’évincer et éradiquer les Dragons une bonne fois pour toute...

Lucien est un jeune homme qui n'est pas du genre à se laisser faire. Orphelin depuis l'âge de 3 ans, les Dragons l'ont sauvé de la rue après qu'il se soit enfui d'une énième famille d'accueil. Il avait alors 6 ans.

Bagarreur, le chef lui a très vite fait prendre des cours de jujitsu (il est ceinture noire) afin de canaliser son énergie et sa colère, mais également afin de le former. Il sait également tirer à l'arme de poing et à étudier le monde de la nuit de très près. Comme on dit, connait tes ennemis comme toi-même...

Intelligent, calculateur et l'air froid au premier abord, il suffit pourtant de creuser un peu pour trouver un grand cœur tendre qui refuse la violence si celle-ci n'est pas nécessaire. Il ne se bat que pour se défendre ou défendre son entourage, jamais par amusement. Et ce n'est jamais lui qui cherchera la confrontation en premier.  

Si vous l'éviter, grand bien vous fasse. Mais si vous le chercher... sachez juste qu'il n'est pas devenu chef pour rien, et certainement pas en étant pistonné contrairement à ce que l’on pourrait croire...

Chanson thème de Lucien

War and feelings [PV Touriste] 29ff64e11fbb0762c29c03ca0e626317
Tu sens le regard de la jeune femme sur toi. Toi-même tu la détailles du coin de l’œil. Elle est belle, c’est indéniable. Et elle sait se mettre en valeur sans pour autant être vulgaire. Tu aimes ce côté naturel, c’est... rafraichissant...

A ta question sur le fait qu’elle est accompagnatrice, elle confirme être là avec son boss, Peter Lawrence. Tu ne peux retenir une grimace à ce nom. Le type est connu dans le monde du journalisme, et dans celui de la Nuit pour s’intéresser d’un peu trop prêt à ce qu’il ne devrait pas... Les seules choses qui le maintiennent en vie, ce sont les accords qu’il sait passer avec les bonnes personnes, les pots de vin et les chantages... Ce type est d’une fourberie sans nom, il colle donc bien au paysage de la Nuit...

Désireux de ne pas trahir ton aversion pour les journalistes, et particulièrement pour Lawrence..., tu embraies sur son ton ironique, faisant passer ta grimace pour de la compréhension.

"Oh joie..."

Tu répliques sur le même ton qu’elle, dans un demi-sourire narquois.

Tu joins la fumée de ta cigarette à le sienne et tourne également la tête vers elle lorsqu’elle te de fixe un instant avant de répondre à ta dernière question. Tu ris de nouveau à ses mots. Elle a de l’humour et de la répartie, ça change.  

"Comme je vous comprends."

Le sifflement se fait de nouveau entendre. Tu tournes un regard dur vers Mike mais te détournes aussitôt en voyant le parrain a porté de vue. Ainsi, tu ne remarques pas le mouvement à peine esquivé de la jeune femme. Par contre, tu n’as pas le temps de jurer que sa main se pose sur ton poignet. Tu le retire vivement dans un réflexe, mais elle même à déjà relevé sa main, plongeant son regard dans le tiens et, durant un instant, tu te surprends à oublier où tu te trouves. Incroyable... cette femme est définitivement hors du commun...

Tu penches légèrement la tête sur le côté sans quitter ses yeux, hésitant sur la réponse à donner. Face à n’importe qui d’autre, tu l’aurais joué charmeur, tu aurais sous-entendu une nuit torride ou quelque chose dans ce goût-là, mais là...

"Je vous proposerai d’aller boire un verre dans un bar dansant, afin de vous arracher vous aussi à ce calvaire. Et si vous refusez, je rentrerai probablement simplement chez moi pour profiter d’un bon film, sans prise de tête..."

Tu as un sourire franc, mais celui-ci se fige lorsqu'une voix t'interpelle. 

- Monsieur Taner ! Quel plaisir de vous voir !

Pitier non...

Di Benedetto... Le parrain se dirige vers vous, te faisant détourner le regard avec un soupire contenu. Ce connard a bien choisi son moment...

"Parrain Salvatore !"

Tu affiches un sourire que tu veux détendu alors que vous vous serrez la main avec force. Tout dans vos attitudes sent l’hypocrisie, mais ni l’un ni l’autre ne le laisse paraitre. Mike vous à rejoins également, le visage impassible, mais tu sais qu’il se contient.

- Je suis sincèrement désolé pour la mort de Mister Al. J’espère que cela n’impactera en rien nos relations amicales.

Amicales mon cul, oui...

"Soyez rassuré, parrain. Je ne compte rien changer à la situation actuelle."

Le sous-entendu est limpide. Tu ne cèderas à aucunes de ses menaces et maintiendra ton autorité sur le territoire des Dragons et, s’il ne te cherche pas, ça en restera là.

- Me voilà en effet rassuré. Et qui est votre charmante amie, si je puis me permettre ?

Voilà une très bonne question... Tu te tournes à nouveau vers elle, le regard interrogateur, dans l’attente qu’elle se présente. Tu ne lui a en effet même pas encore demandé son nom...

Crédit avatar : Austin Butler par Myself
Contenu sponsorisé
War and feelings [PV Touriste]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Touriste
» You're hurting my feelings ! (les sentiments)
» (m/f) Friends with feelings (terminée)
» PRINCESS | If the dice are stacked, the feelings are sincere. (+18)
» Feelings change, memories don’t (Ft. Cheval de Troie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: