Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Once upon a time in a wild, wild world
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 20:12 par Eurydie

» La vie, c'est parfois avoir le souffle coupé. feat Caleb
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 19:33 par Manhattan Redlish

» (sms) i need answers.
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 18:33 par eternals.

» Parce que c'était lui, parce que c'était moi
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 17:55 par Beloved

» Texas's secret [Monkeymama]
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 17:36 par Beloved

» haut les masques [chou]
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 16:52 par Gaïa

» Les noces - fragiles - de porcelaine [Pv : Cheval de Troie]
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 14:17 par Cheval de Troie

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 14:12 par Gäa

» 呪い - Noroi feat Houmous
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) EmptyAujourd'hui à 13:38 par Houmous


LE TEMPS D'UN RP

i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama)

THE MOON.
Messages : 438
Date d'inscription : 30/12/2021
Crédits : assassin1513

Univers fétiche : Tout un tas de choses ? *sort*
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4868-le-monde-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4890-le-calepin-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t5100-le-capharnaum-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4865-the-moon
THE MOON.
Mer 15 Juin - 23:01
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Riverdale, 2022 Az' et Iggy sont le premier amour l'un de l'autre, ils se sont connus à Riverdale lorsqu'ils étaient adolescents et ont eu une petite histoire certes courte et immature, mais vraiment passionnée. La séparation a pu se faire à cause d'un déménagement d'Iggy ou simplement d'un commun accord, en tout cas ils n'étaient pas en mauvais termes. Il y a six ans, ils se sont retrouvés par hasard à New York et ils se sont remis ensemble très rapidement et naturellement. C'était aussi beau et bon qu'au premier jour et ça a duré jusqu'au moment où ils ont eu idée de se marier. Moins d'un an après, Azriel a demandé le divorce car le mariage avait changé son compagnon et qu'il ne le supportait plus. Ils ne se sont jamais revus depuis.

Contexte provenant de cette recherche
THE MOON.
Messages : 438
Date d'inscription : 30/12/2021
Crédits : assassin1513

Univers fétiche : Tout un tas de choses ? *sort*
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4868-le-monde-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4890-le-calepin-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t5100-le-capharnaum-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4865-the-moon
THE MOON.
Lun 20 Juin - 0:44
@MonkeyMama :l:

Azriel Flemming
J'ai 26 ? 27 ? ans, j'ai perdu le compte et je vis à Riverdale (Northside), Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain de romans à succès et je m'en sors bien financièrement Sinon, à cause de mes goûts douteux, je suis célibataire et je le vis plutôt ... Tu peux me foutre la paix ?.



So sick and tired of being alone. So long, farewell, I'm on my own. I'm sorry mom, I've got to go, I dug this grave I call my home. My life don't mean that much to me, so I'm living for you. And you can't stand the sight of me so what's the point of this fucked up catastrophe ? I'm waiting for my time to start as I waste it, as I waste it. I pop the pills to waste some time as I'm faded, as I'm faded. This shit messes with my head, the only home I know is my bed. Too lazy for suicide I just watch the days pass hoping to die.

(( lonely ))


Avan Jogia par lizzieavatars
« Et arrête de tirer cette tronche, essaye au moins de faire ta tête des bons jours pour une fois. »

Pourquoi a-t-il accepté de venir, déjà ?
Ah. Ouais. On lui a fait du putain de chantage.
Son regard terne se mue en regard noir pour se plonger dans celui de son agent avant qu'il n'esquisse un faux sourire qui est définitivement plus flippant que charmant.

« Okay, oublie. La neutralité ira bien. »

Il faut savoir !
Azriel secoue la tête, ouvertement blasé. Il a déjà le cul cloué sur une chaise, devant une table sur laquelle est déposée plusieurs piles d'exemplaires de son dernier livre publié. C'est presque l'heure de l'ouverture de la librairie, il y a déjà foule devant les portes et il sent alors tout le poids des heures de souffrance à venir qu'il va falloir supporter juste pour avoir la "chance" de pouvoir continuer à travailler avec cette ingrate de maison d'édition qui serait bien moins riche sans lui et son travail.

L'auteur n'a jamais été un être très coopératif, ni du genre à aimer être au centre de l'attention. Mais les années qui se sont écoulées durant lesquelles il s'est énormément isolé dans sa grande maison du Northside n'a fait que lui faire passer encore plus l'envie de prendre des bains de foule. Au fond de lui, il sent cette angoisse de se sentir submergé par cette séance de dédicaces et espère bien qu'une fois les personnes amassées devant la porte passées, il n'y aura plus que quelques personnes par-ci par-là qui viendront à sa rencontre au cours des heures suivantes.

Lorsque les portes de l'établissement ouvrent, il y a un amas de personnes qui font la queue devant sa table. Vraiment. Qui vient à l'ouverture d'une librairie pour un écrivain ? La réponse à cette question le dépasse réellement. Mais le travail commence et cela lui prend bien deux heures de signatures, faux sourires, photos, fausses conversations intéressées pour arriver au bout de cette file d'attente. Regardant l'heure juste après, un profond soupire s'échappe de sa bouche lorsqu'il constate que ce n'est malheureusement que le début.

Par chance, les admirateurs arrivent en moins grand groupes par la suite. Ils n'attirent pas vraiment l'attention de l'auteur. Tout du moins, jusqu'au petit groupe qui se pointe juste avant la pause de midi. Enfin… Le groupe, il n'en a foncièrement pas grand chose à faire, mais il y a une tête, dans ce groupe, qui a le "mérite" de lui faire changer l'expression de son visage. Iggy.

Sérieusement ?

Iggy ?

Si l'avait pu et que ça ne l'aurait pas fait passer pour un mec absolument plus bizarre qu'il en a l'air, il aurait plongé sous la table pour l'éviter, littéralement. Sauf que tout ce qu'il peut faire c'est lui envoyer des regards qui crient littéralement : "Dégage" alors que chaque dédicace laissée sur le livre d'un autre l'approche irrémédiablement de lui et qu'Iggy semble parfaitement sourd et aveugle aux signaux qui lui sont envoyés, dans la file d'attente, son bouquin dans la main.
MonkeyMama
Messages : 683
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama En ligne
Lun 20 Juin - 14:59

Iggy Perkins
J'ai 28 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis chanteur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.

i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama) Harry-styles
Riverdale. Iggy avait encore du mal à croire qu’il était là, qu’il était revenu dans cette ville sordide après tout ce temps où il s’en était tenu éloigné. Sans trop de surprise, ça lui avait rappelé des souvenirs. Des bons souvenirs. Des moments où il était naïvement heureux, où il rêvait d’un avenir fait de paillettes. Ah, l’adolescence… Iggy ne l’avait jamais vraiment quitté. L’immaturité était resté un de ses pires défauts. Mais son ambition, elle, avait grandit. Et ses rêves étaient devenus réalité, Iggy goutait à la gloire et à la célébrité. Sa musique avait finit par le rendre célèbre. Il n’était pas une superstar mondiale que tout le monde reconnaissait, c’est vrai, mais il commençait à avoir une véritable notoriété. Iggy Perkins, connu sous le simple nom d’Iggy. Pas de groupe pour le jeune homme, non, il n’avait jamais prévu de partager son succès. La scène, il la voulait toute entière, pour lui tout seul. Ce que c’était grisant. Il ne s’était jamais senti aussi vivant de sa vie. A part, peut-être, les quelques fois où il avait été amoureux. A deux reprises… et toujours du même mec. Le reste, ça n’avait été que du fun. Rien de sérieux. Et le fun, Iggy aimait bien ça. Un peu trop, sans doute. Il était urgent qu’il se concentre, c’était pour ça qu’il était revenu à Riverdale. Être tranquille, loin du star system dans lequel il avait seulement trempé un pied mais qui était si étourdissant. Quoi de mieux qu’une petite ville aussi barbante que Riverdale pour ça ? Il allait tellement s’ennuyer qu’il n’allait probablement pas mettre longtemps à écrire ce nouvel album qu'il avait promis à ses producteurs et il pourrait retourner rapidement à New York. Ça, c’était la théorie. En pratique, Iggy avait oublié toutes ses bonnes résolutions à peine une heure après être arrivé dans la ville. Et pour cause, il avait fait une découverte de taille : Azriel était là. Son Azriel. Son mari. Parce que le divorce, lui, il ne l’avait jamais demandé alors, à ses yeux, il restait son mari. Une dédicace pour un livre ? Il n’allait pas louper ça. D’abord, il avait du trouver une autre librairie où se procurer son livre parce que, franchement, il ne se voyait pas l’acheter devant lui et lui demander de le signer. Il le connaissait. Il allait le lui reprocher ou en penser quelque chose, vilain grognon qu'il était. En fin de matinée, Iggy avait réussi à être en place dans la file d’attente. C’est là qu’Azriel l’avait vu. C’était la première fois depuis le divorce. A chaque fois qu’il croisait son regard, il voyait bien le trouble qu’il suscitait chez lui mais n’y répondait que par un large sourire enthousiaste. Finalement, dédicace après dédicace, il était arrivé devant Azriel. « Salut ! » qu’il s’était exclamé en lui posant son livre sous le nez, fier comme un paon. « Pour l’homme de ma vie, s’il te plait. » qu’il réclama ensuite en battant des cils.  
Contenu sponsorisé
i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (f ou m) I want it now, give me your heart and your soul
» MonkeyMama
» But i can't help falling in love with you • MonkeyMama
» Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]
» Texas's secret [Monkeymama]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: