Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

i feel so untouched and i want you so much (Clionestra)

Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mer 8 Juin - 10:59

Haakon
Drachen

J'ai plus de 500 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors bien (depuis plus de 500 ans, j'épargne ... et les dragons sont connus pour cacher des trésors). Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Fin, jusqu'à ce que je la rencontre. ELLE.

i feel so untouched and i want you so much (Clionestra) - Page 2 V3s9
→ Haakon est un dragon de sang pur.
→ Il est un prédateur, un danger.
→ Il fait parti de la brigade d'urgence surnaturel, (BUS) Une brigade secrète  qui s'occupe des affaires surnaturels et cache le tout aux humains. S'il faut tuer, dissimuler, mentir, il le fera sans sourciller.
→ Il venait d'Allemagne au départ.
→ Il a eu bien des enfants dans sa vie, mais il n'a aucune relation avec eux.
→ Il semble froid, méchant mais il est surtout triste. Il a été trahi par sa famille dans un clan ennemi, pour le bien de toute la race. Cependant, il leur a rapidement pardonner, en restant bien éloigné des siens.
Haakon se sentait piégé malgré lui. Comment rencontrer une humaine, qui aura peur de son visage, et lui faire comprendre qu’il l’aimait ? Car c’était cela. Comment la protéger de son monde caché aux yeux des humains. Il travaillait avec le BUS… il savait que nombreux étaient les humains exposés au monde surnaturel qui finissait par périr. Lui n’aurait pas de traitement de faveur… et pourtant une voix dans sa tête lui disait qu’il n’y avait pas d’autres solutions. Qu’il devait la rencontrer, l’embrasser, l’épouser, l’aimer. Que des choses qu’il ne ferait pas d’ordinaire en mettant son cœur sur la balance de la relation. Depuis qu’il l’avait rencontré d’ailleurs, il ne parlait plus à ses conquêtes d’un soir … Ce qui voulait tout dire sur la grandeur qu’il donnait à sa relation avec elle.

Ce n’était pas bien.

Il ne devrait pas arrêter sa vie pour une humaine. Les humains étaient stupides, égoïste, malsain, maléfique bien plus qu’une goule ou un vampire. Ils n’avaient même pas le mérite d’avoir des besoins un peu immoraux pour être tout à fait écœurant … Mais pas elle. Pourquoi était-elle différente ? Pourquoi faisait-elle naître en lui toutes ses interrogations qu’il n’avait jamais eues ? Il était un dragon, un lézard à écaille qui avait pris forme humaine pour qu’on ne le traque pas… A cause des humains il vivait différemment, alors pourquoi arrivait-il à mettre toute sa haine de côté avec elle ?

- Mhhhh… et si je ne fais pas des compliments ? Il rit un peu, conscient qu’il lui en ferait tellement qu’il risquait de se répéter. Je prends le pari que tu t’épuiseras avant moi. Mais je ne promets pas de venir t’aider de temps en temps …

Il avait cette voix de séducteur quand il parlait ainsi de faire des choses de couples amoureux. Il y avait bien qu’un couple amoureux pour ne pas pouvoir se séparer l’un de l’autre le temps que l’un des deux se changent dans une cabine non ? Mais comme toute cette discussion était qu’une illusion, un espoir, un rêve lointain, il pouvait se permettre de s’imaginer s’embrasser à l’abri du rideau pendant qu’il la déshabille de ses emplettes. Il pouvait se le permettre parce que les rêves servaient à ça non ? A imaginer quelque chose que l’on ne peut pas atteindre dans la vraie vie et qu’on désire malgré tout.

- J’y arriverais. Peut-être même malgré moi. La dernière fois Troy -mon coéquipier- a grogné contre moi que j’étais trop impulsive alors que j’aidais les pompiers, j’aurais mangé tous les donuts à la fraise. Bien sûr je n’ai laissé aucune preuve. Je viendrais te voler ta nourriture ça pourrait marcher.

Il passa sur le fait qu’il était aussi rentré trois ou quatre fois sans protection dans le bâtiment en flamme, pour sauver des humains coincés … Les pompiers ne pouvaient pas y aller, il y avait trop de feu et la structure même du bâtiment aurait pu s’effondrer … Lui ? Il était un dragon, sa peau était sûre …et même s’il avait perdu un nouveau costume à ce moment-là, ça avait valu le coup. Troy était plus en colère contre lui d’avoir mis sa vie en danger que pour les donuts …mais les donuts étaient tout de même venus dans la réprimande. Il avait envie de la toucher. Il s’écroula sur le côté du canapé, le téléphone toujours à la main. L’imaginer en colère contre lui était peut-être la solution pour arrêter cette relation avant qu’elle n’empire ?

- Ne t’en fais pas. Je ne tombe jamais malade. C’est juste que j’avais un poil dans la gorge.

Il se déplaça dans le canapé, allongeant ses longues jambes contre et mettant sa tête contre l’accoudoir.

- Encore une fois, tu es une des rares personnes à dire que je suis un homme bien. Oh, je ne suis pas méchant je l’admets … mais souvent on dit de moi que je ressemble plus à Lucifer qu’à Cupidon. J’arrive même à faire pleurer les enfants quand ils me regardent. Une fois, j’en ai sauvé un d’un accident…. Il m’a vue et il s’est mis à hurler, et à me frapper. Il ne m’a pas fait mal … Mais on dit que les enfants arrivent à voir ce que nous sommes réellement. Qu’ils n’ont pas le filtre que le reste du monde possède maintenant. Peut être que je m’imagine mieux que ce que je ne suis. Je n’en sais rien.

Ses propres enfants avaient peur de lui. Bon, le plus vieux avait 450 ans et était devenu un dragon accompli qui ne voulait rien avoir à faire avec son géniteur… mais il avait des enfants. Il ne s’en occupait pas…Il n’avait absolument aucune idée de comment être un père. Ce qu’il savait pourtant c’était que même ses enfants avaient ce regard fuyant quand il était à proximité… Comme si Haakon pouvait les tuer juste par caprice. C’était ainsi. Il intimidait les gens et il ne pouvait pas contrôler ce pouvoir. Même pendant les coucheries qu’il avait eu dans sa vie, la plupart de ses partenaires le trouvait intimidant. Et certaines, comme la dragonne dont on désire le mariage avec lui, aimait se faire malmené, et avoir donc quelqu’un qui fait peur pendant l’acte… Ce qui était complètement étrange du point de vue de Haakon, mais il n’était pas là pour penser aux autres femmes. Qu’une seule l’intéressé …et la petite voix revient à lui. Si Jacinta aimait avoir peur en faisant l’amour, peut-être qu’il ne trouverait pas cela étrange mais … Juste ? mignon ? adorable ? Ou en tout cas, il penserait que le destin l’a mené à elle, et elle à lui, pour pouvoir aimer sans être juger.

- En tout cas, j’espère que toi, tu n’auras pas peur de moi. Cela serait le comble pour mon petit cœur, je n’en survivrais pas !

Ce qui n’était pas loin de la vérité … Le cœur d’un dragon amoureux était sa faiblesse après tout.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
THE MOON.
Messages : 438
Date d'inscription : 30/12/2021
Crédits : assassin1513

Univers fétiche : Tout un tas de choses ? *sort*
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4868-le-monde-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4890-le-calepin-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t5100-le-capharnaum-de-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4865-the-moon
THE MOON.
Lun 20 Juin - 0:41
@Clionestra :l:

Jacinta Flores
J'ai 88 ans et je vis à Los Angeles, Etats-Unis. Dans la vie, je suis Opératrice au 911 et je m'en sors plutôt pas mal, je dirais ? Sinon, à cause de mon pouvoir, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.



What a wicked game you play, to make me feel this way. What a wicked thing to do, to let me dream of you. What a wicked thing to say, you never felt this way. What a wicked thing to do, to make me dream of you... And I don't wanna fall in love, this world is only gonna break your heart. The world was on fire and no one could save me but you, strange what desire will make foolish people do...

(( wicked game ))




Eiza Gonzalez par greenhouselab ; crackships par Clionestra
« Mais pardon ? Tu OSERAIS vraiment ne pas me faire de compliment ? Tu sais que je le prendrai très personnellement, mh ? » demanda-t-elle sur le ton de la plaisanterie, feignant un outrage qui n'existait pas et n'avait pas réellement lieu d'exister. « Tu me proposerais ton aide ? C'est que monsieur est un vrai gentleman alors. »

Jacinta émit un petit rire dans le téléphone. Il était soit un gentleman, soit il pensait à totalement profiter de l'intimité que pouvait offrir une cabine d'essayage et le brune se disait que la réalité était probablement plus l'option numéro deux que la une. Et cela lui convenait parfaitement. Les femmes aussi ont des désirs, il ne faut pas l'oublier, et concernant Haakon, elle en avait tout un tas. Celui de le sentir l'effeuiller doucement, laissant ses mains effleurer "par hasard" sa peau au passage, sentir ses lèvres contre son épiderme ou contre les siennes… Cela faisait entièrement partie du lot. Et sans le dire explicitement, elle n'était pas gênée à l'idée que son interlocuteur le devine s'il en était capable.

L'anecdote racontée par Haakon ne manqua pas de la faire rire de nouveau, imaginant aisément l'homme en train de se gaver de donuts pendant que ses collègues avaient le dos tourné. Elle ne pouvait s'empêcher de trouver cela mignon.

« Pourquoi spécifiquement les donuts à la fraise ? » demanda-t-elle, sourire aux lèvres. « Et bien tu pourrais toujours tenter, mais point de donuts sous mon toit, j'espère donc que tu as des goûts alimentaires variés. »

Jacinta bougea sur son canapé, s'allongeant sur le ventre sur les coussins fermes. Un coude la soutenait, elle tenait son téléphone près de son oreille avec son autre main.

« Me voilà soulagée. » répondit-elle sincèrement.

Les humains sont si fragiles. Il suffit d'un rien pour qu'ils se retrouvent en piteux état et ce n'était pas ce qu'elle souhaitait pour celui ci qui était devenu si cher à son cœur.

« Soyons honnêtes : Lucifer semble plus sexy que Cupidon, non ? » dit-elle avec amusement. « Je pense que tu peux m'expliquer autant que tu veux combien d'autres ont peur de toi, je ne peux que penser que tu es un homme bien. Tu as peut-être l'apparence d'un homme fermé, mais je sais qui tu es au-delà de cette dernière. »

Elle voyait mal comment un simple humain pouvait être aussi terrifiant aux yeux d'enfants à part avec un visage fermé et un regard dur. Mais elle était également d'avis que ces deux derniers détails n'avaient aucune importance, que ce que l'on est à l'extérieur n'exprime pas nécessairement ce que l'on est à l'intérieur. Ils ont échangé durant tant d'heures au téléphone qu'elle était convaincue qu'il ne pouvait pas être un homme mauvais.

« Je n'aurai pas peur de toi, je te le promets. » répondit-elle, sûre de ce qu'elle avançait, avant de lui confier : « Je me sens si bien avec toi, que je ne pourrais pas avoir peur. »

C'était presque douloureux de prononcer cette phrase. Parce que c'était vrai. Parce qu'elle se sentait si bien avec lui mais qu'ils devaient endurer cette distance qu'elle mourrait d'envie de faire disparaître. Si elle s'écoutait, elle lui demanderait son adresse pour le rejoindre à toute vitesse et lui prouver qu'il ne lui ferait pas peur, jamais. Mais c'était impossible, et cela lui brisait littéralement le cœur.

« Tu me fais confiance à ce propos, pas vrai ? Tu m'as dit que ta voix était différente avec moi ; probablement que ton regard le serait aussi. Et si ce n'était pas le cas, je n'aurai pas peur quand même. »
Clionestra
Messages : 577
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
cat
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mer 22 Juin - 12:48

Haakon
Drachen

J'ai plus de 500 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis policier et je m'en sors bien (depuis plus de 500 ans, j'épargne ... et les dragons sont connus pour cacher des trésors). Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Fin, jusqu'à ce que je la rencontre. ELLE.

i feel so untouched and i want you so much (Clionestra) - Page 2 V3s9
→ Haakon est un dragon de sang pur.
→ Il est un prédateur, un danger.
→ Il fait parti de la brigade d'urgence surnaturel, (BUS) Une brigade secrète  qui s'occupe des affaires surnaturels et cache le tout aux humains. S'il faut tuer, dissimuler, mentir, il le fera sans sourciller.
→ Il venait d'Allemagne au départ.
→ Il a eu bien des enfants dans sa vie, mais il n'a aucune relation avec eux.
→ Il semble froid, méchant mais il est surtout triste. Il a été trahi par sa famille dans un clan ennemi, pour le bien de toute la race. Cependant, il leur a rapidement pardonner, en restant bien éloigné des siens.
Il sourit. Il rit. Il entendait la voix faussement outrée de la jeune femme… et ça lui faisait un bien fou. Il aimait entendre sa voix, ses différentes intonations, la manière dont elle avait de prononcé chaque phrase. Il aimait particulièrement quand elle disait son prénom. C’était doux à ses oreilles, c’était simple, c’était pur. Il rigolait donc, mais son sourire était tendre. Il ne voulait pas se moquer, il voulait profiter de cette pause dans sa vie, de ce bonheur qu’il ne pourrait atteindre. Il voulait se perdre dedans, se noyer dedans. Il voulait simplement vivre ce moment.

- Mhhh … Peut-être est-ce que j’en ferais alors, mais il faudra les mériter. Et en effet, un véritable gentleman, je ne pense à rien d’autres qu’être à ton service.

Il aurait été devant elle, il aurait fait une courbette, comme il avait pris l’habitude de faire devant les dignitaires à l’époque. Après tout, il avait connu plus de rois que ce qu’on pouvait imaginer. Il avait connu aussi quelques reines… Surtout des reines surnaturelles qui arrivaient à passer par-dessus son pouvoir d’intimidation et qui voulait jouer un peu avec le feu. La jeune femme savait qu’elle jouait avec le feu avec lui. Un feu passionnant. Un feu qui pourrait le brûler, même lui. Avoir du désir pour une humaine, sans avoir son visage, c’était vraiment avoir un souci non ? Il sourit à la question encore. Il préférait parler de cabine d’essayage, mais la nourriture était une nouvelle passion chez le dragon.

- On les achète dans un magasin spécialisé, et les fraises sont vraiment fraiches, ce sont les meilleurs donuts de la création. Mais ils n’en prennent jamais assez. Je pense que je pourrais en manger des kilos sans m’en rendre compte. Je t’enverrais l’adresse par message si tu veux essayer.

« Goûts alimentaires variés ». Il était un dragon. Normalement, il ne devait manger que de la viande. Cependant tout comme son corps qui avait muté pour éviter de se faire tuer par les humains, ses goûts avaient été modifiés. Il mange toujours beaucoup trop de viande pour un humain, mais arrive à profiter des petits plaisirs de la vie. Comme la fraise. Il se demandait un instant si la jeune femme irait essayer le donut à la fraise. Peut-être que le destin pourrait être clément pour une fois.

Qu’elle aille chercher des donuts pour essayer. Qu’il aille en racheter encore pour en manger. Qu’ils se retrouvent devant la caisse. Qu’il la voit et réalise qui elle est. Qu’elle réalise aussi. Il ne pourrait pas résister à l’envie de l’embrasser. Il ferait même pire que l’embrasser, la coinçant entre la caisse et lui pour caresser son corps et la tenir contre lui. Oh. Il ne devait pas penser à cela, mais c’était trop tard, l’image mentale était déjà dans son esprit. Il la voulait tellement. C’était une torture tellement forte qu’il en grognant doucement. Se reconnectant à ses paroles, il se disait qu’elle était bien plus dangereuse que n’importe quelles créatures qu’il avait déjà rencontré.

- Lucifer ou Cupidon ? Mhhh … Tu connais le jeu, « baise, marie, tue » ? Je pense que dans ce genre de jeu, tu couches avec Lucifer, mais tu ne te maries pas avec lui. Cupidon est une meilleure option pour le mariage. Moi, dans ce jeu, je serais celui qu’on tue.

Surtout pour une humaine. Certaines fées aussi préfèreraient le voir morts… Certains vampires aussi. Quelques dragons, et ils n’étaient plus assez nombreux pour ne pas prendre en compte cette menace. Si on couchait avec lui, c’était pour la continuité de la race, et parce que faire l’amour avec un dragon c’était une expérience à tenter … mais il savait que dans le choix, il serait celui que l’on tue. Surtout les humains. Surtout Jacinta si elle devait le voir dans la réalité. L’image de son baiser avec elle dans la boulangerie se fissura douloureusement. Il aimerait tellement être l’homme qu’elle dépeint. Il aimerait être l’homme bien sous les apparences. Mais… Il n’y avait pas que son apparence qui ferait de lui un monstre à ses yeux. Il essayait d’avoir une voix taquine pendant son explication, mais au fond de lui, il savait que ce n’était que la vérité.

Il sentit quelque chose couler le long de sa joue. Il mit sa main pour attraper cet élément perturbateur. C’était quoi ça ? De l’eau. Il remonta les yeux vers le plafond pour y chercher une fuite. Jetant l’eau contre le canapé pour s’essuyer. Il ne comprenait même pas ce qu’avait pu être ce liquide contre sa joue. Haakon n’avait jamais pleuré de sa vie. Il ne comprenait même pas le concept, et lui, il ne voyait que de l’eau sorti de nulle part. C’était juste après sa phrase. Celle qui promettait de ne pas avoir peur de lui. Il ne répondit pas tout de suite et l’écoutait encore.

Oubliant la larme de tristesse qui venait de couler. Il l’écoutait. Il aimerait tellement que cela soit vrai. Il aimerait tellement qu’elle ne prenne pas peur. Qu’elle ne le regarde jamais avec méfiance. Qu’elle ne finisse pas par le détester. Personne n’avait continuer à l’aimer longtemps. Il était le dragon d’une nuit, pas celui que l’on gardait avec soi pour s’endormir et se réveiller au petit matin. Il voulait être avec elle. Avec Jacinta. Il voulait se lever et l’avoir dans ses bras. Il voulait se coucher et qu’elle soit là. Il voulait l’amener voler dans les montagnes. Il voulait des choses qu’il n’avait pas le droit d’avoir. Qu’il n’aurait jamais le droit.

Un jour, sa foutue âme sœur débarquera. Une dragonne. Et elle l’aimera. Elle voudra tout ça avec lui. Mais lui, pourrait-il un jour oublier cette femme au téléphone ? Pourrait-il aimer une autre personne ? Il en doutait fortement.

- J’aimerais tellement que cela soit possible, lâcha-t-il sans la vouloir la voix pleine de souffrance…

Il ne pouvait plus reculer vu ce qu’il venait de dire. Il ne pouvait plus enlever ses paroles. Car c’était la vérité. Il aimerait tellement que cette humaine l’aime vraiment, sans avoir peur, sans craindre. Il aimerait tellement qu’elle puisse l’aimer.

- Désolé. C’est juste que j’ai l’habitude que ça ne fonctionne pas, même si on le croit de tout notre cœur. Et toi, je n’ai aucune envie de prendre le risque de te perdre et en même temps je me sens … mal … de ne pas pouvoir faire l’essai. Tu es la seule avec qui j’arrive à exprimer mes sentiments comme ça.

Il voudrait tout effacer. Revenir à leur badinage, à l’imagination fertile qui lui permettait de s’imaginer dans ses bras… cependant imaginer faisait naître une douleur aigü dans sa poitrine alors il s’arrêtait bien vite.

HRP – Si besoin est, si tu veux clore ce moment pour faire une ellipse, n’hésite pas à dire que Haakon a un double appel de son coéquipier et qu’il doit répondre ;)



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
i feel so untouched and i want you so much (Clionestra)
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Why do I feel like I have to be accountable to you ? ft. Blue & Bloody Raven [Kanej]
» Cobaye 006 ft. Clionestra
» (M) Feel it all, don't look back (en cours)
» can you feel me waiting alone in the dark ? (Nemo)
» Clionestra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: