Partagez
 
 
 

 Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« -Jerry et Charly ? » Kate médita quelques instants là dessus : « -étonnant comme idée… Quoi que… Ils sont toujours après se prendre la tête pour toi et rien. Et en même temps ils sont complices... » Elle sourit et ajouta : « -tu as raison, je déteste qu’on fasse ça pour moi, alors ils vont se débrouiller. » Puis elle pencha la tête sur le côté et dit avec douceur : « -j’aime pas te cataloguer ainsi... » avant de baisser les yeux : « -je l’avais demandé au Père Noël mais visiblement il était en rupture de stock... » elle gonfla ses joues avant d’ouvrir de grand yeux après cette réplique. Pourquoi est ce qu’elle disait des trucs pareil.

« -entre celle ci et celle de cette nuit ! Tu m’as offert de magnifique souvenirs de fou rire merci ! » elle adorait ce genre de souvenir. A la manière des souvenirs heureux que Peter et la fée clochette demandait pour voler. C’était des petits moments de bonheur qui faisait du bien les jours de pluie. « -parle pour toi ! » s’exclama Kate en passant sa main dans son dos pour l’aider à retirer la neige. Kate n’avait pas pensé une seconde qu’il ne sache pas faire de patins à glace. Puis que c’était lui qui avait proposé ! A nouveau elle se mis à rire aux éclats. « -comme si tu avais besoin de faire l’homme viril. » Il lui avait démontré ses capacités physiques en faisant du surf, même si le principe de la combinaison moulante était un peu le même que les costumes pour le patin au final. Encore un rire alors qu’il tenait de tenir debout et que ses yeux ne se fixait pas au bon endroit. En fait, elle voulait juste qu’il la regarde, ça serait plus facile. Elle n’avait pas dit cela pour lui faire remarqué qu’il fixait le mauvais point. « -tu pourrais dire à moitié habillé, ça attirerait moins les regards... » elle avait dit cela avec un sourire un poil gêné. Il ne devait pas se rendre compte qu’il parlait un peu trop fort… « -et concentre toi tu veux » répliqua la jeune femme avec un sourire en coin.

Elle lâcha lentement les mains du millionnaire, avant de ralentir pour le regarder évoluer. Cela faisait trois minutes qu’elle patinait tranquillement, lorsqu’elle le vit passer à toute vitesse en lui demandant où était les freins. La journaliste grimaça en le voyant prendre la rambarde de plein fouet dans les ventres. « -ça va ? » lui demanda t elle en arrivant à sa hauteur, grimaçant encore. Elle l’aida et à nouveau lui tint les mains pour patiner. « -c’est bien ! Bravo ! » puis elle le lâcha à nouveau, restant un peu en arrière. Puis elle se pinça les lèvres en voyant sa glissade, avant de rire à nouveau. « -non, non tu va prendre froid ! Allez debout ! » Une fois sur ses deux jambes, son regard dans le sien Kate entendit une voix dans sa tête un peu comme dans la petite sirène : embrasse moi. Elle baissa les yeux en rougissant comme une ado : « -viens... » souffla t elle pour l’aider à sortir de la patinoire. La jolie brune se cacha derrière ses cheveux, la tête en bas pour quitter ses patins, le temps de reprendre ses esprits.

Quelques minutes plus tard elle souriait à nouveau en voyant un immense carrousel avec de magnifique chevaux de bois. Un regard, un sourire et ils furent bientôt dessus comme deux enfants, montant et descendant au rythme de la petite musique. Le vent frais, l’odeur des marrons chauds, les lumières et peu à peu la nuit qui arrivaient. Elle ne cessait de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 B3407fad6a96a5cac565307ca7c813b71ce7916c


avatar :copyright:️ TAG


Lucious esquissa un sourire en laissant la jolie brune faire germer la probable idée d’un Jerry / Charly dans son esprit, puis eut un petit mouvement de recul en s’exclamant « Ah ! » avec son sourire fripon sur les lèvres « Ils seraient parfait tous les deux ! » avant de se faire la remarque qu’il jouait les entremetteurs « On pourrait juste donner un petit coup de pouce ?! Allez, juste un tout petit, petit » tout en espaçant un peine son index et son pouce. Bon, il était le plus romantique d’eux deux. Mais à défaut de pouvoir aider sa propre vie sentimentale, autant permettre aux autres de parvenir à être heureux, non ?! Lucious pencha la tête légèrement sur le côté « Comme un homme bien ? Pourquoi ? C’est un beau compliment. Même si, généralement, c’est rarement celui dont on tombe amoureuse. Non, les femmes aiment les hommes espiègles, un tantinet mauvais garçon, qu’elles aiment passionnément alors que, finalement, ils ne savent que les faire pleurer ». C’était un constat et non une critique. Lucious avait toujours perçu les hommes bien comme ceux qui ne faisaient pas voyager, qui n’étaient pas passionnés, mais avec qui, il était facile de construire un foyer sans la crainte que ce dernier ne détale au premier obstacle. Un petit rire gêné quand elle évoqua le Père Noël, et il passa une main dans sa nuque, ne sachant vraiment où se mettre en cet instant, soufflant un « Je ferais mieux la fois prochaine » vu qu’apparemment, il était le Père Noël aux yeux de June la veille au soir. Un mauvais Père Noël vu qu’il n’était pas parvenu à apporter un homme bien à la jolie brune. Même si, il aurait aimé être considéré comme cet homme qu’elle attendait et qui était venu frapper à sa porte le soir de Noël sans qu’elle ne l’attende…

« Je suis ravi de voir que tu fais de magnifiques souvenirs à mes dépens » tout en plissant les yeux avant de rire, la remerciant lorsqu’elle l’aida à retirer la neige de son manteau « En effet. Tu es intemporelle, le temps n’a aucune emprise sur toi » tout en la regardant, puis il reprit sa route comme si de rien n’était. Il fallait croire que Lucious comptait lui laisser bien de magnifiques souvenirs aujourd’hui. Voilà que maintenant, il s’aventurait sur la patinoire sans savoir en faire. Il resta tout de même interdit devant la réponse de Katelyn « Merci » rétorqua-t-il, fier du compliment qu’elle venait de lui faire. Pas sûr qu’elle le considère ainsi après l’avoir vu se débattre sur ses patins. Après un premier essai raté, il parvint à la regarder droit dans les yeux, et se mit doucement à rire en remarquant certains regards « Tu as peur que les autres hommes t’imaginent, eux aussi, à moitié nue, ou qu’ils savent que je t’ai vu à moitié nue ? » murmura-t-il tout en esquissant un sourire qui en disait long « Je vais essayer » mais elle ne l’aidait pas.

Le millionnaire parvint tout de même à lâcher les mains de Kate pour s’aventurer seul sur la patinoire, mais il aurait aimé apprendre à s’arrêter avant cela. Ce fut la rambarde qui le rattrapa, malgré lui, acquiesçant à la question de la jeune femme alors qu’il réouvrit, après quelques secondes, les paupières. Il se laissa de nouveau guider par la jeune femme, mais à peine eut-il l’occasion de montrer ses capacités, qu’il se retrouva les fesses au sol « Tu as raison. Ça serait dommage » et lorsqu’il se redressa, resta comme sous l’emprise de Kate. Il la complimenta sur sa beauté dans un murmure alors qu’ils se retrouvaient immobiles sur la patinoire. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres en voyant sa réaction et la suivit pour sortir de la patinoire, remarquant qu’elle n’osait pas le regarder jusqu’à ce qu’il revienne vers elle après avoir rendu les patins.

Comme deux grands enfants, ils se retrouvèrent sur un imposant carrousel, souriant comme s’ils revenaient en enfance, en toute innocence. Il s’amusa même à saluer les parents qui patientaient au pied du manège. Ils finirent par le quitter, et Lucious se saisit aussitôt de la main de Kate pour l’entrainer jusqu’au vendeur de marrons chauds « Je n’en ai jamais mangé » puis en gouta un « C’est chaud » tout en le mangeant « J’aime bien. C’est bon. J’aime bien » puis tendit le sachet à Kate, passant son bras autour des épaules de cette dernière, piochant de temps à autre dans le petit sac « Oh regarde ! » alors qu’une chorale chantait dans la rue. La serrant tout contre lui, ils observèrent les jeunes gens chanter, puis se mit à chanter avec eux tout en jetant des regards à Kate, avant de les applaudir et de poursuivre leur route dans le froid « Si tu n’es pas lassé encore de moi… On pourrait… On pourrait récupérer de quoi dîner ce soir au restaurant et regarder des films de Noël. Cette fois-ci, je rentrerai chez moi pour dormir ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« -non ! » Kate avait refusé catégoriquement de se mêler de quoi que se soit. Jerry et Charly, l’idée était folle, sortie tout droit d’un rêve étrange. « -non je te jure j’ai pas envie de faire ça. Et je pense sincèrement que si tu veux pas qu’ils le fassent pour nous, c’est sans doute mieux de les laisser tranquille. » Puis elle avait ouvert de grands yeux : « -tu l’as dis à Jerry hier soir ? » puis elle ferma les paupières en souriant. « -bon ba c’est bon, tu as semé la petite graine dans son esprit… ça va faire son chemin... » Oui, Lucious avait sans doute retourner le cerveau de Jerry sans même le savoir. « -non ça c’est sur que tu en es un… Je parlais du riche veuf. Mais c’est une façon de voir les choses… Qui n’est pas totalement fausse. En tout cas dans mon cas... » Il avait raison. Sa femme avait eut beaucoup de chance de tomber sur lui.

La chute dans la neige et la patinoire furent vraiment des bons et beaux moments pour la jeune femme. Grâce à Lucious ou avec lui en tout cas, elle avait passé une merveilleuse journée. Même s’il y avait eut quelques moments de gêne comme quand il l’évoqua à voix haute à moitié nue, ou encore lorsqu’elle entendit cette voix dans sa tête… Il la troublait par son attitude, elle le réalisait à chaque fois qu’ils passaient du temps ensemble. Mais également lorsqu’ils ne se voyaient pas et qu’elle se surprenait à penser à lui. Le souci, c’était qu’actuellement, elle ne savait pas si c’était une sorte de projection de son esprit à cause de ce maudit rêve ou si elle se mettait vraiment à avoir des sentiments pour lui. Alors elle avait fait le choix de ne rien dire, de ne rien tenter. Parce qu’il n’était pas prêt, et elle encore moins. Elle s’agaçait elle même à rougir d’ailleurs !

Bientôt quarante ans, et pourtant Kate avait encore une âme d’enfant. Cette magie de noël faisait briller ses yeux. Le manège de cheveux de bois ne cessait de la faire sourire et elle aimait le fait que Lucious soit partant pour tout ça. Qu’il ne la juge pas. Qu’il ne l’oblige pas à remettre les pieds sur terre. Elle sourit et dit : « -le caviar hors de prix oui, les marrons grillés non ? Il faut vraiment qu’on passe plus de temps ensemble pour que je t’apprenne ce qu’est la vraie vie Lucious ! » Elle le laissa passer son bras autour de ses épaules, même si durant trois secondes Kate se dit que c’était une mauvaise idée. Et puis finalement, elle avait juste envie de passer un bon moment… Alors pourquoi le gâcher en lui disant de retirer son bras.

Elle chanta également en coeur avec la chorale, souriant à Lucious lorsque leurs regards se croisaient. Puis elle applaudit en les félicitant avant de regarder le millionnaire. « -ça me va... » répondit la jeune femme qui en réalité n’avait aucune envie que cette journée s’arrête. Son téléphone sonna alors qu’ils arrivaient devant le restaurant. Elle s’excusa et resta dehors pour répondre, le laissant entrer pour aller leur chercher à manger. Alors qu’elle discutait rapidement avec June qui tenait à s’excuser pour ses propos du matin, son regard s’accrocha à celui d’un homme qui tenait son chien en laisse. Il était grand, fine, brun, et lorsqu’il lui sourit des fossettes apparurent de chaque côté de ses joues. Sans vraiment savoir pourquoi elle avait baissé les yeux, avant de le regarder à nouveau et de sourire à son tour. « -oui oui je t’écoute... » avait alors soufflé Kate en se détournant. En fait non elle n’avait rien écouté du tout. Quand elle raccrocha, il était parti.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 B3407fad6a96a5cac565307ca7c813b71ce7916c


avatar :copyright:️ TAG


Katelyn avait raison. Il ne devait pas se mêler des affaires sentimentales de ses amis. D’autant plus qu’il n’appréciait pas particulièrement lorsque les rôles s’inversaient. Il afficha tout de même la moue d’un enfant prit en faute, puis souffla, résigné « D’accord… » avant de laisser ses doigts se perdre dans sa chevelure, faisant un signe négatif de la tête, comme si c’était nullement son genre, avant de répondre « Oui… Mais il était presque aussi ivre que moi. Il n’en a sûrement aucun souvenir ». Toutefois, il serait ravi si sa petite graine parvenait à germer dans l’esprit de Jerry, à défaut de le faire dans l’esprit de la femme face à lui qui lui confirma, de surplus, qu’elle était le genre de femmes à être attiré par les hommes qui la faisait pleurer… « Alors je serai juste un riche emmerdeur si tu préfères », ne souhaitait pas revenir sur le qualificatif d’homme bien pour le décrire, et encore moins sur la fin de sa phrase. Lucious ne souhaitait pas engager une longue conversation alors qu’une belle journée les attendait.

Et il ne fut pas déçu. Lucious s’amusa comme un grand enfant avec la jolie brune. Entre la neige, la patinoire et le manège, le millionnaire avait l’impression de revenir à son âme d’enfant. A l’homme d’avant le coma, qui aimait profiter de ces petites simplicités de la vie. Et surtout, il avait apprécié partager ses moments-là avec elle qui partageait cette même envie de profiter de cette journée de Noël comme s’ils avaient de nouveau dix ans. Un rire devant celui le marchant de marrons chauds « Tu vas m’apprendre à vivre comme le commun des mortels, et moi, je te montrerai les charmes insoupçonnés du mien » tout en esquissant un petit sourire, ravi de découvrir le monde de Katelyn. Il passa son bras autour de ses épaules pour la maintenir contre lui, sans arrière-pensées aucune, et profitant de ce début de soirée qu’il souhaitait voir se pérenniser le plus longtemps possible. Il retira son bras autour de ses épaules en arrivant devant son restaurant. Il se hâte pour récupérer quelques mets afin de préparer un repas de Noël simple, mais efficace, pendant que Katelyn répondait au téléphone. Il se réjouissait d’avance de passer la soirée en sa compagnie, conservant cet esprit de fête de fin d’année qui les avait habités toute la journée durant. Le tout rangé dans un petit sac en papier qu’il tenait au creux de son bras, Lucious quitta ses cuisines et sourit en voyant la jolie brune qui l’attendait à l’extérieur. Sourire qui disparu presque immédiatement alors qu’elle tomba sous le charme de cet homme. Ce sourire, cette manière de baisser la tête, et de se retourner… Son cœur se serra. Immobile au milieu de son restaurant, dans l’obscurité, il avait quelques difficultés à reprendre connexion avec le monde réel. La preuve était là. Il n’était qu’un ami et ne serait que cela… Il avait espéré, en vain… Lucious se retourna, se passa une main lasse sur le visage, inspira profondément, puis reprit contenance, comme s’il n’avait rien vu, et revint auprès de Katelyn « Tout va bien ? On y va ? ». Il s’était engagé, il ne pouvait pas prétexter un soucis de dernière minute. Il allait afficher son plus beau sourire, et comprendre qu’elle avait été claire avec lui : Un ami, et elle venait de lui confirmer malgré elle.

En arrivant dans l’appartement de Kate, il souffla dans ses mains pour les réchauffer « Tu mets ton joli tablier ? » avant de se laver les mains dans la cuisine « Je fais comme chez moi » et prépara le repas : Toast au fois gras et figue – Saumon fumé et aneth, ainsi que des pommes de terre revenu à la poêle, ail et persil, suivi d’une tranche de foie gras sur le dessus et de l’emmental « Merci encore pour ce Noël. Je pense même que l’année prochaine, on réitéra l’expérience. Enfin si ça te convient ? » tout en se concentrant sur le repas.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

Les charmes insoupçonnés de son monde ? Kate grimaça en disant cela, avant de sourire. Elle doutait fort d’être capable d’apprécier ce monde auquel il appartenait. L’argent avait toujours été une source d’ennui pour elle. On n’en avait jamais assez, on était dans la merde quand on en avait pas, et quand on en avait trop visiblement ça rendait assez con pour la plus part des gens. Sans compter que pas de mal des gens qui vivaient dans ce monde, ne lui semblaient pas vraiment sympathiques. Elle n’avait pas envie de faire le moindre efforts pour leur plaire.

Poursuivre la soirée en sa compagnie lui allait parfaitement. Ça faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vu, alors c’était agréable une telle journée… Visiblement June avait médité sur son attitude. Et Kate lui dit que ça n’était rien, que bien sur elle était excusée et son regard avait croisé celui d’un homme. Aller savoir pourquoi elle avait sourit, pourquoi elle avait détourné les yeux… Et encore moins pourquoi elle l’avait chercher du regard lorsqu’elle avait raccroché. « -hum ? Oh oui c’était June qui s’excusait de t’avoir pris pour un homme objet et d’avoir oublié son tact ce matin. On y va j’ai froid… et je voudrais pas perdre mes doigts de pieds ! » Un taxi et ils furent bientôt chez elle à nouveau.

« -quoi ? Non ! C’est toi qui cuisine ! » s’amusa Kate alors qu’elle quittait son écharpe. « -j’ai fais ma part hier... » ajouta la jeune femme. Elle s’installa à la table, le visage dans ses mains et l’observa faire, souriant sans rien dire. « -avec la migraine en prime ? » répondu la jolie brune avant d’être plus sérieuse : « -ça sera avec plaisir Lucious. Et puis maintenant tu as ton pull. » Le reste de la soirée fut agréable, doux et chaleureux. Le repas délicieux, leur conversations également. Pour lui dire au revoir, elle le serra dans ses bras en espérant le voir bientôt.

Deux semaines plus tard, elle avait rendez vous avec lui au restaurant. Ils avaient convenu qu’il lui donnerait des cours de cuisine le lundi soir, lorsque le restaurant était fermé. Elle n’était pas tout à fait à l’heure, et répondait à un sms en quittant le taxi. Ce fut l’aboiement d’un chien qui lui fit lever les yeux, évitant ainsi d’ailleurs qu’elle ne prenne le lampadaire en pleine face. Son regard croisa à nouveau celui de l’homme de Noël. Et à nouveau elle répondit à son sourire, avant de détourner les yeux et de pousser la porte du restaurant. Elle prit le temps de remettre ses idées en place en quittant son manteau. Puis elle se dirigea vers la cuisine, son tablier sur le bras. Il était de dos, elle posa ses mains froides dans son cou en disant : « -salut chef ! Alors c’est quoi le menu du jour ? » elle était contente de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 B3407fad6a96a5cac565307ca7c813b71ce7916c


avatar :copyright:️ TAG


En sortant du restaurant, Lucious souhaitait ne rien laisser paraitre aux yeux de Kate. Elle n’était pas responsable de sa souffrance. Après tout, elle ne pouvait pas s’obliger à tomber amoureuse de lui dans l’unique but qu’il ne souffre plus. Toutefois, il n’en restait pas moins que sa réaction face à ce sombre inconnu était douloureuse pour l’homme amoureux qu’il était. Il devait juste se faire une raison, et apprendre à vivre avec sensation dans la poitrine et au creux de l’estomac. Il avait confiance, il savait que ça deviendrait juste le prolongement de lui-même avec le temps, et qui sait, peut-être qu’il finirait pas n’éprouver que de l’amitié à force de se marteler le même refrain en tête… Alors, un sourire aux lèvres, un sac dans les mains, il sortit du restaurant en se répétant la même chose : Elle est mon amie, et uniquement cela. Lucious laissa échapper un petit rire « Je m’y étais fait à être un homme objet » avant d’acquiescer et de monter dans le taxi, les conduisant jusqu’à chez elle.

Un nouveau rire alors qu’il commençait à préparer le dîner de ce soir « Je vois, je vois. Tu aimes la cuisine, mais parcimonie » tout en se retournant pour lui jeter un regard taquin « Non ! On ne m’y reprendra pas une seconde fois à boire à outrance », puis sourit tendrement à sa réponse. Il continua de préparer le repas, et passa la soirée en tentant de se faire une raison sur leur relation, même si ce sourire destiné à cet homme le hantait encore…

Tablier noué autour de la taille, à défaut de porter sa tenue officielle de chef de cuisine gravée à son nom, Lucious sortait tous les produits pour le premier cours de cuisine de la jeune femme. Concentré sur ce qu’il faisait, il sursauta en sentant les mains froides se glisser dans son cou et se retourna pour lui saisir les poignets avec douceur, souriant, véritablement ravi qu’elle soit là « Ne refait plus jamais cela. Tu as les mains gelées » et déposa un baiser sur sa joue « Et bonjour. Aujourd’hui, c’est caille et ses morilles. Lave-toi les mains » tout en lui faisant un signe de tête en direction de l’évier « Tu as pris ton beau tablier ? » tout en la regardant en coin. Lorsqu’elle fut prête, il lui fit signe d’approcher, puis se plaça derrière elle, son torse contre son dos, ses mains tenant ses poignets « Il faut couper ainsi » tout en lui apprenant les bases pour découper les légumes « En douceur, mais précise » tout en suivant son geste pour qu’elle ne se coupe pas, puis souffla « Tu sens bon » et se recula pour se placer à ses côtés, afin de veiller à ce qu’elle ne commette pas d’erreurs « Tu m’as manqué durant ces deux semaines. Bonne année avec retard » tout en lui souriant « Je sais que je suis joli garçon, mais regarde ce que tu fais. Je préfèrerai finir la soirée à dîner, plutôt qu’à l’hôpital » et continua de préparer les différents plats pour la cuisson. Rien de bien reluisant, et relativement inutile « Qu’as-tu fait pour t’occuper sans moi ? » avant d’ajouter « Tu as les salutations de Rebecca, Anna, ainsi que Paul. Ils te souhaitent une bonne et heureuse année » avant de préciser « Bon, elle n’a pas dit cela ainsi. Elle a dit une bonne année. Mais le cœur y était, j’en suis sûr » tout en esquissant un sourire espiègle et l’aida avec le reste des légumes.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

Kate était ravie de son petit effet et se mis automatiquement à rire de bon coeur. « -quand je disais que tu étais une chochotte ! » railla t elle avant d’embrasser également sa joue pour lui dire bonjour. « -wahou on rigole pas alors quand on prends des cours de cuisine... » commenta la jolie brune qui venait de se hisser sur le plan de travail. « -on commence pas par un petit truc tranquille normalement ? » demanda t elle en fronçant les sourcils sans pour autant que son sourire s’envole. Elle sauta sur le sol et marmonna : « -comme si j’allais pas les laver... » en parlant de ses mains. Ça ne devait pas rire beaucoup dans sa cuisine… « -bien sur ! » puis elle se tourna une fois le tablier enfilé. En se regardant de haut elle dit : « -ça fait pas le même effet que sur toi je trouve... » puis elle s’approcha de lui, enfin plutôt du plan de travail devant lequel elle allait devoir rester debout.

Il y avait devant elle une multitude de légumes, un immense couteau, une planche. « -je commence par quoi du coup ? » elle n’avait pas la moindre idée de comment s’organiser pour préparer ça. « -tu les as déjà lavé... » souffla Kate en constatant que légumes n’avaient plus qu’à être coupé. « -et c’est un grand couteau ça... » elle connaissait sa maladresse. La journaliste se raidit malgré elle lorsqu’il passa derrière elle pour lui montrer comment faire. Il aurait aussi pu le faire lui, à côté… Elle tenta de se concentré au mieux pour ne pas se trancher un doigt, mettant entre parenthèse la présence de Lucious dans son dos. Mais lorsqu’il souffla ces quelques mots à son oreille… Elle préféra éviter de couper quoi que se soit. Parce qu’à coup sur ça serait ses doigts. « -rien que faire ça, ça me stress.. ; » souffla la jeune femme en reprenant son job.

« -hé je t’ai laissé un message pour la bonne année ! C’est un truc de riche de se le dire de vive voix même deux semaines plus tard ? » un regard en coin, et un sourire taquin. Elle avait laissé un long message sur son répondeur le soir du nouvel an. Elle était complètement bourrée, Jerry ayant décidé qu’elle devait se rattraper de Noël. En fait, maintenant qu’elle y pensait, elle avait une image vague de Sara qui lui prenait son téléphone des mains. « -tu as pas eu mon message ? » demanda t elle en fronçant les sourcils. Puis elle grimaça parce qu’elle venait légèrement de se couper. Elle porta son doigt à ses lèvres. « -c’est de ta faute ! » râla la journaliste avant de dire : « -c’est bon c’est rien… ». Elle se lava à nouveau les mains avant de rire : « -sérieusement ?! Tu leur souhaiteras de ma part... » hors de question qu’elle utilise à nouveau le numéro de la sœur de Lucious. Elle l’avait trop vu durant deux mois.

Elle revint vers le plan de travail et répondit en croquant un morceau de carotte : « -hum et bien j’ai bosser. La magasine de début d’année c’est toujours un peu le truc de fou. En plus ils ont décidé d’innover en ouvrant une nouvelle section. Du coup… j’ai passé les entretiens pour devenir responsable de ça ! Je devrais avoir la réponse dans la semaine. » et elle était impatiente de savoir ! « -si ça marche ça va me changer ! Je vais pouvoir reprendre les interviews un peu comme avant. Enfin en plus intéressant. » elle avait dit tout cela sans couper le moindre légumes, collant son dos contre le plan de travail, croquant de temps à temps un morceau de carotte ou de céleri.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 B3407fad6a96a5cac565307ca7c813b71ce7916c


avatar :copyright:️ TAG


« Et moi qui pensait que tu me trouvais viril » tout en lui lançant un regard significatif avant de laisser son côté professionnel reprendre le dessus, énumérant le bonjour, le plat et la consigne l’un après l’autre. En entendant le commentaire de la jeune femme, il réalisa qu’elle était son amie venue prendre un cours, et non son équipe en plein coup de feu. Il baissa la tête un instant, et rétorqua « Je suis désolé. Je n’ai pas à m’adresser à toi comme je le fais avec un commis… Excuse-moi » puis répondit à la question de la jolie brune « Tu vas voir, c’est très simple » tout en esquissant un petit sourire timide. Il s’en voulait de s’être adressé à elle aussi abruptement. Quand elle enfila le tablier, il se plu à l’observer dans la tenue avant de rire « Je ne suis pas d’accord. J’aime beaucoup le rendu. Vraiment beaucoup » tout en restant un moment à l’observer avant de relever les yeux à hauteur des siens « Quoi ?! Tu as bien profité de la vue toi aussi. Chacun son tour » puis lui fit un clin d’œil.

Lucious la laissa prendre place devant l’établi en inox et sa multitude de matières premières. Il acquiesça à chacune de ses paroles, tout en lui lançant quelques coups d’œil alors qu’il se releva les mains, puis prit place derrière elle, ses mains sur les siennes, son corps contre le sien, se laissant enivrer par son parfum. Toutefois, cette petite voix martelant les mêmes paroles eut raison de son envie de l’embrasser là, dans la cuisine, et l’aida à se concentrer sur ce qu’ils faisaient « Je suis là, pas d’inquiétude » tout en se reculant.
Un regard sur ce qu’elle faisait alors qu’il cuisinait à ses côtés, il fronça les sourcils « Nullement. Enfin peut-être. C’est de la bienséance » tout en haussant les épaules « Je n’ai pas souvenir d’un quelconque message » puis se stoppa dans ce qu’il était en train de faire pour se saisir du doigt de Katelyn « Désolé… » et regarda la plaie. Il s’éclipsa jusqu’au fond de la cuisine pour revenir avec une trousse de premier secours « Viens-là ! » tout en lui saisissant la main, posant un pansement sur sa plaie et releva ses yeux sur elle, souriant à son rire « Je le ferais ».

Lucious rangea de nouveau la trousse de premiers secours, se lava à nouveau les mains et reprit la préparation tout en lançant un regard à la jolie brune qui était plus intéressé par manger que par cuisiner, ce qui l’amusa « Quelle genre de section ? » et ajouta « J’espère que la réponse sera positive et nul doute qu’elle le sera » avant de croiser les bras sur son torse, l’observant, amusé par son attitude « Les légumes se mangent chaud, avec une sauce » puis lui saisit la main « Viens-là » et la laissa prendre place de nouveau contre l’établi. Il se cala de nouveau derrière elle, ses mains de nouveau sur ses poignets « Je suis là, tu ne risques plus d'avoir mal » puis coupa les légumes délicatement, en l’aidant à se familiariser avec l’imposant couteau. Il se saisit d’un morceau de carotte et le porta à la bouche de Kate « Je te donne la becquée » et se mit à rire, posant son front contre l’épaule de la jeune femme « Bon, concentrons-nous un peu » et s’éloigna pour se saisir des cailles qu’il avait préalablement vidée « Tu les disposes dans le plat, beurre, sel, poivre, huile d’olive et de tournesol, et au four » tout en l’observant faire « Tu m’as dit quoi dans ton message ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

  « -t’excuses pas, je plaisante. » répondit Katelyn en lui souriant. Elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise. C’était son idée les cours de cuisine, et elle avait envie que cela se passe bien. Dans la bonne humeur c’était encore mieux. Elle sourit un peu plus encore lorsqu’il commenta son tablier. « -j’ai rien dit ! » s’amusa la jeune femme avant de prendre place devant le plan de travail et de sentir la pression sur ses épaules. Il aurait pu choisir un gâteau au yaourt ou un truc du genre, ça aurait été plus simple pour elle que de faire de minuscule petits morceaux de légumes en évitant soigneusement de laisser un bout de doigt dans la préparation.

Deux semaines sans le voir, deux semaines à tenter de cloisonner le merdier qu’il était capable de mettre dans sa tête par sa simple présence et voilà qu’il prenait ses mains dans les siennes pour lui montrer les gestes à faire. Il tentait de l’aider, voilà ce qu’elle se dit, contente malgré tout qu’il décide de se décaler et de la laisser faire.

Bien sur elle réussit à se couper, même si cela n’était pas un tranchage de doigt horrible qui méritait des points. Loin de là. Mais tout de même, ça faisait un peu mal. « -pourtant je t’ai appelé, j’ai eu ton répondeur… » ses souvenirs étaient flou, mais elle était certaine d’avoir composé son numéro et d’avoir été déçu d’entendre sa boite vocale. Sara avait effacé son message, l’explication était là. C’était peut être mieux ainsi. Elle le laissa mettre un pansement sur son doigt, comme une petite fille : « -je t’ai dis que c’était rien. » avant de lui demandé d’adresser ses vœux à sa sœur et sa famille.

Le dos contre le plan de travail, elle lui expliqua : « -ma patronne veut pouvoir glisser une interview de quelqu’un de connu voir de célèbre dans le magasine. Une chanteuse, une actrice ou d’autre. Mais toujours en rapport aux femmes vu que c’est une revue qui leur est destinée. » le concept lui avait plu et elle s’était dit avoir toute ses chances pour ce poste. « -j’espère aussi. J’ai pas vraiment réfléchit, je me suis juste dis que c’était pour moi ! Du coup j’ai passé les entretiens super sereinement ! » cela la fit rire parce que ça n’était pas dans ses habitudes. D’ordinaire elle était plutôt stressée pour ce genre de chose. Puis elle mis une main devant sa bouche et dit : « -pardon ! Je suis désolée, j’ai trop l’habitude de te regarder faire je crois ! et je meurs de faim!  » s’amusa la jeune femme avec un grand sourire. Pourtant lorsqu’il passa à nouveau derrière elle, Kate se mordit les lèvres, maudissant son coeur qui prenait un rythme plus soutenu. Ce qu’il dit la fit suspendre son geste et sourire doucement. Ces mots avait une résonance étrange dans sa tête.

Tout ce qu’elle avait tenté d’effacer durant les deux semaines qui venaient de passé était en train de remonter à la surface. Si quelqu’un regardait la scène, on aurait sans doute pu croire à une petit couple. Et pourtant elle avait sourit lorsqu’il lui avait donné à manger, et rit avec lui. « -je suis super concentré, c’est toi là qui fait n’importe quoi ! » commenta la jeune femme qui ne quittait pas les légumes des yeux. « -ok très bien, je devrais pouvoir y arriver. » un sourire alors qu’elle s’appliquait à faire ce qu’il venait de lui dicter. Et elle s’appliqua également à ne pas le regarder pour lui répondre : « -je te souhaitais une meilleure année que celle qui vient de passer. Plein de joie et de bonheur. Je te demandais de rester l’homme que tu es… Et puis... » une petite moue du bout des lèvres avant d’ajouter : « -j’ai certainement dû te dire que je t’aimais grand comme ça, vu que j’avais bu bien trop d’alcool... » un regard avant qu’elle n’ajoute : « - Jerry a considéré que j’avais été trop sage à Noël ! ». En vérité elle avait dit bien plus de choses que cela, comme le fait qu'il la troublait, qu'elle le trouvait sexy et qu'elle avait peur de tout ça parce qu'elle ne savait pas si c'était bien réel ou seulement dû à ce qu'elle savait de ce rêve. Son sourire s’élargit avant qu’elle ne soulève le plat et dise : « -wah mais c’est super lourd ! » on était bien loin des petits plats classique d’une cuisine de ville. Là c’était du matériel de pro et clairement elle n’avait pas assez fait de musculation ! « -non non c’est bon je vais gérer ! » clama la jeune femme en portant le plat, avant de voir la porte du four fermé. Elle jura en français, revint poser le plat pour revenir ouvrir la porte du four et à nouveau faire un effort surhumain pour le mettre dedans. Lorsqu’elle ferma la vitre elle prit la pause avant d’embrasser son biceps et de se mettre à rire aux éclats. « -et ensuite chef ?! et au passage j'ai pas eu de message de toi non plus! »
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 B3407fad6a96a5cac565307ca7c813b71ce7916c


avatar :copyright:️ TAG


C’était nouveau pour Lucious que d’enseigner, et plus particulièrement enseigner la cuisine alors qu’en ce qui le concernait, il avait appris auprès de son personnel de maison lorsqu’il était plus jeune. Toutefois, il prenait un véritable plaisir à partager cet instant avec Katelyn, à veiller à ce qu’elle fasse le tout correctement. La recette était complexe, mais c’était comme ça qu’on n’apprenait le mieux à ses yeux. Et puis c’était aussi une excuse pour passer davantage de temps en sa compagnie. C’était une véritable torture pour lui que d’être là, près d’elle, à poser ses mains sur les siennes, à humer son parfum, à entendre son rire, mais ça lui faisait du bien. Il était prêt à souffrir des jours durant juste pour ces quelques moments qu’elle lui offrait sans en avoir conscience. Bon, la jolie brune parvint à s’entailler le doigt durant les quelques minutes qu’il la laissa en autonomie, mais c’était superficiel, se concentrant davantage sur ledit message dont elle lui parlait « Tu as peut-être dû faire une mauvaise manipulation, mais je n’ai rien reçu » et déposa un pansement sur son doigt, tout en souriant « Oui, mais je ne suis pas un vampire. Manger mon plat avec du sang m’intéresse point très chère » et déposa son doigt sur le bout du nez de la jeune femme.

Lorsqu’il revint à ses côtés, Lucious continua la préparation tout en écoutant Kate lui parler de son travail et de la probable promotion qui l’attendait « Une interview d’un riche emmerdeur au sourire charmeur, ça ne fonctionne pas ? » tout en affichant ledit sourire dont il avait le secret « Avec sincérité, je pense que c’est une bonne idée que de rajouter des interviews de personnes qui pourraient les concerner. Et ça sera un métier qui t’ira comme un gant, à n’en douter » tout en lui souriant avec tendresse. Il était sincère. Il aimait voir qu’elle prenait plaisir à exercer son métier, et qu’elle s’investissait pleinement dans cela « Si tu as su restée naturelle, telle que je te connais, nul doute qu’ils sont tombés sous ton charme. Je veux dire, tu es intelligente, pétillante et ambitieuse, mais pas trop. Juste ce qu’il faut ». Puis il croisa ses bras sur son torse, et se mit à rire « Plus vite on finira cette recette, et plus vite tu mangeras » et repassa derrière elle pour s’assurer qu’elle ne se blesse pas de nouveau. Il sentit son geste se suspendre à ses paroles, mais ne rétorqua rien, ignorant volontairement sa réaction, et se concentra sur la cuisine.

Ils se mirent à rire en chœur « Je ne fais pas n’importe quoi, je nourris mon insatiable amie » et s’éloigna pour poursuivre une partie de la recette de son côté. Sa curiosité ne tarda pas à revenir sur le devant de la scène en l’interrogeant sur ce fameux message qui aurait dû rester sur son répondeur. Il s’arrêta dans ce qu’il était en train d’entreprendre pour la regarder en coin. Rester l’homme qu’il était… Il sourit doucement avant de rire, imaginant sans difficulté, Katelyn lui dire qu’elle aimait « A défaut de m’avoir sous la main, il s’est rabattu sur toi. J’espère que le réveil a été moins difficile que le miens », puis ajouta « Non, je n’ai pas reçu ton message, mais j’aurais bien aimé… ». Il aurait aimé entendre son amie complètement ivre de l’autre côté du téléphone.
Il s’apprêta à l’aide pour le plat, mais elle refusa son aide en considérant qu’elle pourrait y parvenir toute seule. Alors il obéit, restant volontairement en retrait, appuyé contre l’établi, observant la jeune femme se débrouiller seule. Il se mit à rire devant sa posture « Ensuite on fait la sauce et on fait revenir les légumes sur le feu » et se retourna pour commencer le tout, donnant quelques directives sur le reste de la recette « Tu l’as dit toi-même, nous ne faisons pas cela dans mon monde. Nous attendons de voir les gens pour le leur souhaiter » tout en esquissant un sourire espiègle. Lorsque la sauce fut prête et les légumes aussi, Lucious grimpa sur l’établi « Il ne reste plus qu’à attendre la viande » et posa ses yeux sur elle « Toujours aucune avancée chez Jerry ou Charly ? » et ajouta « Oui, parfois je suis pire qu’une quinquagénaire de banlieue » concernant les ragots, mais il aimait cela, c’était ainsi. Peut-être parce qu’il était éduqué principalement par des femmes et surtout sa sœur « Tu as quelque chose de prévu après le cours de cuisine ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Hentaï RP
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: