Partagez
 
 
 

 Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty

SlcyOMeO_o.png
Shadow
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la Reine d'Arendelle, inatteignable et je le vis plutôt mal.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_inline_p6mw3iHMrs1ugphdr_400

Orphelin. Assassin. Identité secrète. Don étrange...
Shadow est devenu assassin par la force des choses à ses 15 ans après la disparition de la totalité de sa famille (ou presque). On ne peut pas vraiment dire qu'il prend plaisir à abréger la vie de tant de personnes. Dans un moment de faiblesse, il avouerait que son sommeil est plutôt léger et que tout ce qu'il a fait le hante.
Sa priorité c'est de survivre un jour de plus. Un lâche égoïste ? Peut être. Mais les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent.
Aujourd'hui, il ne ressent plus qu'un profond et sincère amour pour Elsa qu'il ne sait pas comment protéger.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_pdi3p8r69Q1xb955oo3_1280


Zac Efron-Sweet Disaster

Notre moment de bonheur , enlacés dans les bras de l'autre prend trop vite fin à mon goût . Mais , il est important de retrouver la Princesse Anna.
Cela dit , les paroles d'Elsa me rassurent. Ses sentiments profonds à mon égard n'ont pas changé , et je suis heureux de retrouver cette complicité que nous partageons depuis plusieurs semaines désormais.

Que pourrait-il nous arriver ?

La réponse me claque à la figure , littéralement.

Nous retrouvons le Prince Hans , hautain au possible. Il possède tout ce que je déteste chez ceux de son rang , et sa vue me dégoûte. Son plan affreux semble le faire sourire...Il lui faut un petit temps pour comprendre à ma remarque que je n'ai nulle intention de tuer mon amante. Il est plus que déçu...Il est véritablement en colère , et je perds rapidement mon assurance.

Que dois-je faire ?
Le tuer ?
Essayer de le raisonner ?
J'ai peur de la réaction de mes maîtres , et je me trouve complètement figé face à lui et...à l'horreur qui suit.

Mon cerveau ne comprend pas tout de suite ce qu'il vient de se passer. Le décor fond pour laisser place à une grotte , faiblement éclairée par un feu violet qui lèche les parois. Le visage qui me regarde est plus marqué par la vie que celui d'Elsa. Recouvert de différentes cicatrices, mais les yeux verts clairs brillants , les cheveux semblables aux miens flottant au vent.
Que...Pourquoi est ce que je vois cela , maintenant ?
Freya ?
Son regard se voile , la tristesse occupe maintenant ses traits.
Je l'ai trahie. Je l'ai perdu.
Je l'ai tué.

Et la véritable scène que voit mes prunelles résonne horriblement en moi , à mesure que la dure réalité s'impose à mon esprit , que les paroles moqueuse de Hans me parviennent.

"Elsa..." , je souffle désemparé , tremblant de rage , de peur. Que...qu'est ce qui lui a pris bordel ?

"Non...non...NOOOON !!!" , je hurle en réponse au hurlement de ma moitié suite à la torture de Hans.

De quel droit fait-il souffrir celle que j'aime ?

Je brûle de colère , de douleur , alors que la tristesse m'envahit, que je remarque le sang d'Elsa qui vient tâcher le sol. J'ai envie de hurler , moi aussi , alors que je sens son énergie s'affaiblir , s'éloigner lentement de moi...
Et , une voix bien ancienne , celle d'un amour déjà perdu résonne à mes oreilles encore une fois : On récolte ce que l'on sème , Shadow. Paie ta dette. Puis...Elsa et toi vous êtes des erreurs de la nature , après tout.

Sors de ma tête !
Je suis peut être le pire enfoiré que Arendelle ai porté , mais Elsa ne mérite pas ça ! Elle ne mérite pas de mourir , tué de cette façon !
Ferme la ! Dégage !

Je ne veux pas qu'elle meure...pitié...pas elle...Prenez moi , si vous le voulez...Détruisez moi , mais ne m'enlevez pas ma seule source de bonheur en ce monde...
Je ferme les yeux pour tenter d'ignorer son cri de douleur... , dissonance insupportable à mon cœur.

Tu te rappelle Shadow ? Je suis morte silencieusement moi...
Elle ne va pas mourir ! Ferme la !

"Alors le traître ? On n'ouvre plus sa grande bouche ? On dirait bien que j'ai gagné..." , lance Hans d'un air triomphant , ignoble. Je croise son regard , mon pouvoir grondant en moi.

"Vous n'êtes qu'un sombre fils de pute..." , je lâche en proie à des émotions que je n'ai que rarement ressenti. Je ne saurai pleinement les décrire tant la peine me tords les entrailles.

"Allons allons mon cher ami...Depuis quand les assassins possèdent des valeurs permettant de juger un Prince tel que moi ? Je peux vous laisser achever le travail si votre salaire vous inquiète." , il réaffirme sa main sur le manche de son épée et , j'ai envie de vomir.
Ma décision se prend en une fraction de seconde.

"Elsa , ferme les yeux." , je conseille à mon amante calmement , alors que je me suis avancé pour me retrouver presque à ses côté.


J'évite de la regarder elle ou sa blessure , cela dit. La peur n'a pas le temps d'apparaître dans le regard du rouquin , que je lève ma main projettant un épais jet de flammes en direction de son front.
Mon pouvoir traverse sa tête en une seconde , l'explosant littéralement par la même occasion. La chance fait que nous sommes épargnés par...l'éclaboussure de ce qu'il en reste.

Et ma rage fond aussitôt.

Le Prince lâche l'épée , et son corps s'affale sur le sol dans un bruit sourd. Il me faut un temps pour constater que Elsa n'a plus la force de tenir sur ses jambes, et perd l'équilibre à son tour. Mon corps réagit par réflexe , et mes bras viennent soutenir son dos , immédiatement.

"Je te tiens..." , je lui souffle , la voix tremblante.

Je sens vite que même avec mon soutien , la Reine n'arrivera pas à se maintenir debout , alors je déplace mes bras , pour en placer un derrière sa nuque et nous amener doucement au sol. Je m'assois , et place délicatement la blonde sur mes genoux , mon bras soutenant toujours sa tête , alors que mon autre main vient se poser sur sa joue froide.
J'ignore totalement l'épée , toujours fichée dans son abdomen. Je jette un oeil à Hans , et finalement je retire ma main de sa joue pour venir arracher un bout de l'étoffe du Prince. Je m'en sers pour recouvrir la blessure d'Elsa dans une vaine tentative de contenir l'hémorragie...

Je laisse le tissu dessus , avant de revenir poser ma main sur sa joue , en tremblant cette fois , ancrent mes yeux dans les siens. Ma vue commence à se brouiller , je crois...Je ne peux plus contenir ma peine et ma tristesse , maintenant.

"Je suis désolé...Je suis désolé..." , je bredouille , alors que mes dernières barrières se brisent , et que mon esprit me hurle que je ne veux pas la perdre.
Je ne peux tout simplement pas.

Je relève les yeux brièvement en entendant des bruits de pas. Au bout de quelques secondes , Éric fait son apparition déjà essoufflé , et se fige en nous voyant dans cette position.

"Majesté...Shadow..." , il semble perdu.

Il ne comprend pas que le temps presse ?

"Va chercher le médecin et la garde ! MAINTENANT !" , je lui crie , énervé qu'il ne prenne pas cette initiative de lui même.

Cela dit , mes paroles sont un électrochoc suffisant pour qu'il y court. Je rencontre à nouveau les yeux de mon amante , et la douleur ainsi que la peur me submerge , plus violement encore.
Le souvenir de Freya semble bien parti mais...Je ne peux accepter l'idée que Elsa devienne un souvenir elle aussi . J'ai tellement besoin d'elle...

"Je suis désolé..." , je répète en larmes . "Je n'ai jamais voulu que ça arrive..." , presque jamais en tout cas.
Mais...Je suis tombé amoureux d'elle si rapidement...si intensément...

Je me concentre alors sur notre don , cherchant à lui transmettre mon énergie , à calmer sa douleur. Je ne sais si cela marche mais...en réponse je sens une vague de douleur me submerger , me coupant la respiration. Je cligne des yeux , un instant pour m'habituer à cette souffrance.

"Reste avec moi..." , je murmure à Elsa ma paume caressant tendrement sa joue.

Je ne peux plus vivre sans toi...
Ne m'abandonne pas...


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty



c7253f8cfa7c107260233e1d0749065f0c3dc600.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en doute ma légitimité à être aussi jeune sur le trône. Sinon, grâce au courage de Shadow, je suis libre de toute union maritale, autant qu'officieusement en couple avec ce dernier et je le vis plutôt très bien. Je me sens parfaitement heureuse avec lui. Il me complète comme personne d'autre ne le saurait.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Giphy
Elle est souveraine depuis deux ans. Malgré ces deux années, elle doute énormément sur ses qualités de reine, ainsi que sa légitimité à être au pouvoir. + Elle est très proche d'Anna et Kristoff. C'est eux qui lui permettent encore de sourire. + Elle ne connait pas l'amour. Elle réfute totalement l'idée de se laisser aller à un tel sentiment. Et pour cause : elle craint toujours que ces émotions vives puissent lui faire perdre le contrôle de son pouvoir, et ainsi replonger Arendelle dans un hiver éternel. + Elle est toujours d'humeur triste. Elle envisage souvent de repartir dans le royaume de glace qu'elle s'était crée dans la montagne, de sorte de laisser le royaume à sa soeur cadette.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 F938e4c86f00ca110288f8f94333d727c0ac0cee

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Je… C’est… la douleur qui m’irradie est indescriptible, je dois dire. Elle m’encourage à hurler sans la moindre retenu au mouvement de la lame qui danse toujours plus dans mon abdomen, et des premières larmes de regrets viennent couler en abondance sur mes joues d’albâtre. J’ai conscience que ma réaction n’était pas la plus avisée de toutes mais… avais-je d’autres choix ? Pouvais-je rester inerte dans l’attente que le coup frappe mon amant ? Non. C’était lui ou moi. Et… à choisir, je l’admets, je préférai mille fois que cela soit moi. N’est-ce pas l’ordre naturel des évènements, d’ailleurs ? Il est l’assassin, je suis la victime. Il n’y a que moi qui devais m’effondrer en cet instant. Moi et moi seule. Mon souhait sera certainement exaucé dès que le prince consentira à abréger l’agonie dont il se repaît. Pourquoi tant de haine ? Pourquoi tant de violence ? N’ai-je pas moi-même été clémente en épargnant sa vie ? Je ne saurai le dire. Je n’ai plus les idées suffisamment claires pour analyser à nouveau le contenu de notre première rencontre. Peut-être mérité-je réellement son courroux ? Qu’importe. Je n’aspire qu’à retrouver la paix et… a la demande de mon amant, je ferme les yeux, sans tenter de discerner le pourquoi de cette demande. En réalité : je m’en contrefiche. Je n’aspire qu’au repos que mon corps réclame, et je sens mes jambes s’effondrer sur elles-mêmes lorsque l’épée ne semble plus avoir aucune prise. Aïden me soutient. Il m’empêche de m’effondrer aussi lourdement que notre assaillant. J’aimerai le décharger du poids que je puis représenter en cet instant mais… aucune force ne me le permet. Je me laisse donc déplacée comme bon lui semble, avant de sentir sa main, brûlante contre ma joue, m’encourageant à ouvrir à nouveau les paupières.

« _ C’est la fin… ? Je souffle péniblement, toussant quelques peu, tandis que sa main me quitte pour s’aventurer à ma blessure. _ NON !... J’hurle de douleur quand il appose quelque chose sur celle-ci. _ Non… N’y touche… pas… je t’en… conjure. »

Cela m’est déjà suffisamment insupportable, au même titre que ses larmes qui brillent dans ses prunelles. Je refuse qu’il amplifie cette souffrance qui me ronge, à bien des niveaux.

« _ Désolé ?... Je murmure, entre deux quintes de toux. _ Tu n’as… pas… à l’être… Je poursuis, usant du peu de force que je possède encore pour lui parler. _ Ce n’est… pas… de ta faute… c’est de… la mienne. »

J’aurai pu désarmer le prince avec un jet de glace. J’aurai du désarmer le prince avec un jet de glace. Je ne peux ne m’en prendre qu’à moi-même si j’ai agis aussi… bêtement. Je relève un bras péniblement pour caresser sa joue de mon pouce, d’ailleurs. Je ne veux pas qu’il vive avec le sentiment qu’il ait provoqué mon trépas. Je suis l’unique responsable de la mort qui approche doucement en ma direction, pour m’offrir son ultime danse. Une nouvelle voix émerge du silence. Le garde Eric. Il est horrifié par la vision que nous lui offrons, et mon amant lui ordonne avec colère d’aller alerter la garde ainsi que le médecin.

« _ C’est… inutile… Je souffle dès son départ, sentant la vie me quitter de plus en plus, à chaque seconde qui s’égraine. _ Ils… ne… pourront rien… pour moi. »

Les yeux de mon amant retrouvent les miens, immédiatement. Nous sommes à l’aube de nos derniers adieux, et le chagrin étreint irrémédiablement mon cœur maintenant que j’en ai conscience. C’est violent, effrayant. Cela l’est tant que je tremble. Ah moins que cela ne soit le froid qui me submerge, me faisant claquer des dents. Je n’ai jamais eu froid, avant aujourd’hui. Je pourrai en rire si l’ironie de la situation ne me bouleversait pas davantage.

« _ Je vais… essayer… »

Je murmure à sa demande de rester auprès de lui, sentant un léger regain d’énergie et un apaisement se frayer un chemin dans tout mon être. Est-ce le signe annonciateur que la fin est proche, que mon âme se détache de mon enveloppe charnelle ? Si cela est effectivement le cas : je me dois de lui exprimer tout ce que j’ai sur le cœur, tant que l’occasion m’est encore offerte.

« _ Mais… écoute… moi bien… Aïden. Je débute, toussant un léger filet de sang, coulant sur sa main qui caresse ma joue. _ Si… je n’y… parviens… pas… je veux que… Je tousse à nouveau. _ Que… tu n’oublies… jamais… ceci :… je t’aime… plus que… tout au monde… et… je ne… regrette… aucun instant… que nous… avons… partagés… Tu m’as… davantage… appris… que le… contrôle… de mes… pouvoirs… Tu m’as… appris… l’amour… le bonheur… et le plaisir… C’est en… femme comblée… que je… partirai… N’en doute… jamais… »

Je tousse à nouveau, plus longuement. Je ne devrai pas parler autant dans mon état mais… je ne puis le quitter sans un mot.
Je ne veux le quitter, d’ailleurs…
Accordez-nous une petite chance…
Laissez-moi croire que la mort n’est qu’une illusion, cruelle…


@Elsy


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty

SlcyOMeO_o.png
Shadow
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la Reine d'Arendelle, inatteignable et je le vis plutôt mal.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_inline_p6mw3iHMrs1ugphdr_400

Orphelin. Assassin. Identité secrète. Don étrange...
Shadow est devenu assassin par la force des choses à ses 15 ans après la disparition de la totalité de sa famille (ou presque). On ne peut pas vraiment dire qu'il prend plaisir à abréger la vie de tant de personnes. Dans un moment de faiblesse, il avouerait que son sommeil est plutôt léger et que tout ce qu'il a fait le hante.
Sa priorité c'est de survivre un jour de plus. Un lâche égoïste ? Peut être. Mais les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent.
Aujourd'hui, il ne ressent plus qu'un profond et sincère amour pour Elsa qu'il ne sait pas comment protéger.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_pdi3p8r69Q1xb955oo3_1280


Zac Efron-Sweet Disaster

Je ne sais plus quoi faire , alors que Elsa se trouve blessée , sans doute mourante au creux de mes bras. Sa question me tords les entrailles encore plus.
Non...Comment pourrais-je accepter que ce soit déjà la fin ?
Doucement , je récupère un bout de tissu du Prince pour venir endiguer l'hémorragie, mais le hurlement de Elsa me fait stopper net mon geste , et ma main revient sur sa joue , en tremblant.

"Pardon..." , je souffle ne sachant quoi faire pour la soulager , alors que ma propre souffrance ne cesse d'augmenter.

Mes larmes brouillent déjà ma vision. Je ne veux pas la perdre...Je refuse que cela arrive , comme ça de manière si injuste , si brusque. Je n'arrive pas à contrôler ce que je ressens , quand tout ce que je peux faire c'est lui répéter que je suis désolé.
Mon cœur rate un battement à chaque toux , déjà nombreuse , de mon amante.
Comment arrive-t-elle encore à s'accuser d'être responsable de l'horreur qui tombe sur nous ?

"Si je n'avais pas eu peur j'aurai tué Hans bien avant...Je devais te protéger. Ça devait être moi..." , je lui réponds en secouant la tête , parvenant encore à maîtriser mes sanglots.

Je ferme les yeux quand son pouce vient caresser ma joue. Ce geste de douceur si propre à Elsa brise mes dernieres barrières, et je pleure véritablement, à présent . La souffrance m'englobe entièrement à mesure que les fantômes de ma vie me hurle toutes leurs horreurs...Freya a appelé le reste de la troupe.

Des bruits de pas me font relever la tête, et je vois Éric choqué de la situation. Il ne réagit que quand je lui crie d'aller chercher de l'aide.
Ce n'était pourtant pas évident ?
Peut être...peut être que le médecin peut encore faire quelque chose...la sauver...c'est tout ce que mon cœur demande en cet instant...Je n'ai jamais voulu que tout cela arrive...
Mais , la voix d'Elsa me ramène brusquement à la réalité , et ces mots arrachent littéralement un bout de mon âme , me faisant lâcher un gémissement plaintif comme celui d'un vulgaire animal blessé...

"Tu...tu ne peux pas dire ça...s'il te plaît...ne dis pas ça..." , je sanglote , les yeux dans les siens , complètement effondré.

Je la supplie de rester avec moi. Et , je cherche à l'aider d'ailleurs , la sentant trembler dans mes bras. Je me concentre sur notre lien , cherche à lui envoyer de l'amour , de la force et...étrangement il me semble prendre une partie de sa douleur en échange . Peut être que je peux l'aider à tenir de cette manière . Même si...mon esprit me conseille d'y croire de moins en moins...Elsa a froid. Elle tremble , claque des dents.
Et , je sais très bien qu'elle n'a jamais eu froid auparavant.

Cela dit , je préfère me raccrocher à son murmure où elle me promet d'essayer...Les yeux débordants de larmes , je la serre un peu plus contre moi , sans brusquerie. Chaque seconde qui passe me donne la sensation de tomber dans un goufre de souffrance infinie , dont le fond s'éloigne toujours plus...Le ricanement moqueur de Freya ne quitte pas mon esprit , alors que je ne cesse de me répéter que Elsa va s'en sortir...c'est obligé. Il ne peut pas en être autrement.

Je ne la quitte pas des yeux , encore moins quand elle me demande de l'écouter. J'ai le cœur en miette quand elle en vient à tousser du sang sur ma main. Mes larmes redoublent d'intensité.

Ah Shadow ! Tu sais ce qu'on dit , pas vrai ? Quand la victime se met à tousser du sang , c'est que c'est trop tard. C'est fini , Shadow. Elsa va crevé , et comme pour nous tous , ce sera encore ta faute...
Putain ! Mais ferme la ! Juste ferme la...

Les mots d'Elsa : qu'elle risque de ne pas y parvenir me font grincer des dents , et j'ai cette drôle de sensation que la douleur que je ressens grâce à notre lien augmente encore un peu. Je n'ai pas le temps de me concentrer sur cette idée , que celle que j'aime tousse encore, et je ne me contiens plus :

"Arrête...arrête de parler...tu t'épuise..." , et si sa toux venait à l'empêcher de respirer ?


Ses quintes de toux sont de plus en plus fréquentes et parler n'y arrange rien...cela dit , elle ne m'écoute pas et je me sens encore plus amoureux d'elle à ses derniers mots.
Je n'aurai jamais pensé avoir un tel effet positif sur elle...Mais , je n'ai pas le temps de répondre qu'elle tousse à nouveau , bien trop longtemps si bien que j'ai peur qu'elle ne parvienne à s'arrêter. C'est moi qui tremble de tout mon corps , je n'arrive plus à m'arrêter de pleurer. Je redresse doucement le haut du corps d'Elsa, peut être qu'elle se sentira mieux ainsi. Ma main n'a pas quitté sa joue.

"Ne t'épuise pas...concentre toi sur moi et sur ta respiration d'accord ?" , je parviens à lui murmurer.

Pourquoi ?
Pourquoi ?
Pourquoi suis-je condamné à perdre tous ceux que j'aime ? À les mener à la mort ?
Ah ! Tu acceptes enfin qu'elle va mourir ? J'en peux plus de l'entendre agoniser et tousser...c'est pathétique. Vivement qu'elle arrête...D'ailleurs , toi au grand coeur, tu devrais pas abréger sa lente agonie ?
ELLE NE VA PAS MOURIR ! ET JAMAIS , JE NE LA TUERAI TU ENTENDS ? JAMAIS !!

Je ferme les yeux soudain , pris par notre douleur , essayant de calmer mes sanglots...il le faut. Je dois répondre à Elsa...Je...Je ne peux pas prendre le risque de ne rien dire et qu'elle parte...mais...dans mon état c'est à peine si j'arrive à organiser mes pensées.

"Je...Je..." , j'essaie de parler mais les mots se bloquent dans ma gorge , alors que je me raccroche à son regard , désespérément .
Permets moi de pouvoir encore admirer ces yeux que j'aime tant, pendant de longs jours...pitié...

"Je suis tombé amoureux de toi...parce que tu es la personne la plus...merveilleuse que j'ai rencontré." , j'arrive enfin à lâcher , me contenant , rangeant au loin la souffrance et la peur de son départ.

"La plus douce , la plus généreuse. Tu as réussi à effacer l'assassin que j'étais devenu. Avec toi , je suis redevenu moi même et...moi aussi je ne regrette aucun des moments que nous avons partagé. Je n'ai jamais été plus heureux de toute ma vie , que lors de ces semaines que nous avons passé ensemble. Tu entends ? Tu es mon unique source de bonheur , Elsa..." , je caresse toujours tendrement sa joue.

"Je veux revivre ces moments avec toi...juste avec toi...Tu m'as appris l'amour autant que j'ai pu le faire pour toi. Je n'ai jamais aimé quelqu'un si intensément. Et , je n'aimerais jamais plus aussi fort." , je pleure à nouveau , sentant toujours plus notre lien s'affaiblir.

J'ai besoin maintenant de lui parler. De ne pas laisser de moments de silence. Je veux le faire jusqu'à ce qu'il nous soit impossible de communiquer.

"Tu te souviens ce que tu m'as dit au palais de glace ?" , je reprends après avoir déposé un baiser sur son front , les lèvres humides de mes larmes qui semblent inépuisable. La souffrance n'a pas de limite.

"Tu m'as dit que tu ne saurai supporter mon départ. Je ressens la même chose...Ne meurs pas , mon amour. Je ne pourrai jamais m'en relever. Rien d'autre ne compte pour moi que toi...Je t'en supplie...ne m'abandonne pas...Je...je suis prêt à tout mais reste avec moi...Je t'aime...Je t'aime tellement..." , je sanglote à nouveau , de manière incontrôlable , alors que j'ai collé mon front contre le sien.

J'ai l'impression de mourir déjà maintenant...comme si mon âme s'éteint avec la sienne...


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty



c7253f8cfa7c107260233e1d0749065f0c3dc600.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en doute ma légitimité à être aussi jeune sur le trône. Sinon, grâce au courage de Shadow, je suis libre de toute union maritale, autant qu'officieusement en couple avec ce dernier et je le vis plutôt très bien. Je me sens parfaitement heureuse avec lui. Il me complète comme personne d'autre ne le saurait.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Giphy
Elle est souveraine depuis deux ans. Malgré ces deux années, elle doute énormément sur ses qualités de reine, ainsi que sa légitimité à être au pouvoir. + Elle est très proche d'Anna et Kristoff. C'est eux qui lui permettent encore de sourire. + Elle ne connait pas l'amour. Elle réfute totalement l'idée de se laisser aller à un tel sentiment. Et pour cause : elle craint toujours que ces émotions vives puissent lui faire perdre le contrôle de son pouvoir, et ainsi replonger Arendelle dans un hiver éternel. + Elle est toujours d'humeur triste. Elle envisage souvent de repartir dans le royaume de glace qu'elle s'était crée dans la montagne, de sorte de laisser le royaume à sa soeur cadette.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 F938e4c86f00ca110288f8f94333d727c0ac0cee

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Il se trompe. Totalement. A aucun moment il n’a été question qu’il me protège, où qu’il ne se sacrifie à ma place. Il était question que nous sachions être plus efficaces que ne l’a été notre assaillant, et ma chute est la preuve irréfutable que je n’ai pas non plus réagit de la meilleure des manières. Nous avons des pouvoirs tout les deux. Pourquoi n’ai-je pas eu davantage l’instinct d’en user contre le prince des Îles du Sud ? Je ne sais pas. Et je crois que je ne le saurais jamais. Cela n’est pas grave, du reste. Cela ne m’empêchera pas de mourir en « paix », si tant est de croire que cela me soit accordé dans l’état d’agonie dans lequel je me trouve. Mais ce n’est rien en comparaison à la douleur que je transmets à mon amant, brisant son cœur, tandis qu’il refuse d’entendre cette réalité que je lui énonce : mon trépas à venir.

Je suis désolé, mon amour. En aucune façon je n’ai souhaité t’imposer une telle épreuve. Je ne sais ce que j’ai imaginé lorsque j’ai agis avec une telle spontanéité ; mais s’il y a bien une chose dont je suis certaine : c’est que cela n’a pas été de ta faute, et que cela ne le sera jamais.

Certes, s’il avait eu le réflexe de tuer notre ennemie, qui le menaçait, peut-être ne garderions-nous qu’un traumatisme de la violence de cette rencontre ? Or, on ne refait pas les évènements avec des « si ». Ils sont tels qu’ils se devaient d’être, j’imagine. Et j’accepte ma totale responsabilité quant à l’origine de cette blessure qui me paralyse au sol, m’ôtant toujours plus mon énergie vitale. J’ai voulu croire que je pouvais en réchapper miraculeusement mais… les quintes de toux qui me submergent à chacun de mes pénibles discours ne me permettent pas de me leurrer davantage. C’est la mort qui me sert dans ses bras, au même titre que mon amour dévasté. J’acquiesce par conséquent à sa volonté de cesser de parler, afin de nous offrir encore quelques instants ensembles. Je ne sais s’ils se compteront en minutes mais… le peu qu’il m’ait encore accordé, je veux pouvoir le passer en gravant ces rétines dans mes pensées, ainsi que la douceur de sa peau contre mes paumes tremblotantes de froid.

« _ Tiens… moi… la main. »

Je murmure, n’ayant pas la force de chercher celle qui n’est pas à même ma joue. J’ai besoin qu’il continue de m’accompagner, de me soutenir. Et je lutte pour ne pas déjà fermer les paupières, davantage lorsqu’il reprend à nouveau la parole. Je découvre ce qui l’a encouragé à s’éprendre de moi et… souriante, malgré les larmes qui ne cessent de couler en abondance sur mes joues, je me repais de ce bonheur que je ressens à l’évocation des métamorphoses que j’ai provoquée chez lui. Lui même a été ma principale – pour ne pas dire l’unique – source de bonheur que j’ai connu dans toute ma vie. J’aime ma sœur, c’est un fait indiscutable. Toutefois, jamais elle n’a pas pu combler ces zones de vide que je ressentais avant notre rencontre. Je me sentais comme… incomplète. Et ce sentiment a totalement disparu au fur et à mesure que mon âme s’est lovée contre celle de mon amant. Moi aussi j’aimerai tant pouvoir revivre ces moments, nous en créer des nouveaux. Mais ma ligne temporelle arrive à son terme, le fil de ma vie se brise, et je ne peux rien faire de plus que ce que nous faisons déjà : nous accorder de l’amour mutuellement, une dernière fois.

« _ Je… suis… très… honorée… d’être autant… aimée… par toi… Aïden… Je souffle malgré sa volonté que je garde le silence, ne pouvant me contenter de seulement hocher de la tête presque imperceptiblement. _ Car… je t’aime… tout… autant… Mais… si… je pars… je veux… que tu… puisses… à nouveau… être… heureux… et rester… l’homme… que tu es… devenu… Promets… moi… que tu… n’abandonneras… pas… »

Je comprends en ses aveux, qu’il ne conçoit pas la vie sans ma présence à ces côtés. Et cela serait mentir de prétendre que je n’aurai pas la même façon de réagir à sa place ; mais je ne veux l’entraîner avec moi dans les ténèbres glaçants de la mort. Il doit lutter. Il doit résister. Il est plus fort que je ne l’aurai jamais été. Et c’est en cela que je l’ai toujours admirée.

« _ Je… serai… toujours là… Je murmure à la suite, avant de tousser énormément à nouveau, crachant pour la seconde fois un filet de sang. _ Je veillerai… sur… toi… »

Je serai son ange gardien, sa lumière dans son désarroi. Je ferai en sorte que notre lien puisse perdurer au delà des rives, des mondes. Nos âmes se scindent peut-être en deux, douloureusement. Mais notre amour, lui, ne souffrira jamais de notre séparation terrestre. Je pars mais je pars dans un endroit où ma seule préoccupation sera de veiller sur lui, sur elle. Ensemble ils peuvent me survivre, s’ils s’en donnent l’opportunité. Je ferme les paupières un instant, front collé contre celui de mon amant, quand je perçois une silhouette non loin de ma position. Je tourne mes prunelles en sa direction immédiatement, lorsque je remarque une femme, totalement inconnue. Elle regarde Aïden, avec une forme de mépris dans les yeux, et alors que je l’imagine être un danger pour lui, j’entends ces mots qu’elle lui adresse : tu laisses mourir tous ceux qui t’aiment, avant de disparaître totalement. Une vision ? Mon état se détériore si considérablement ? Visiblement, oui. Néanmoins, j’ai encore la lucidité nécessaire pour comprendre qu’elle est issue des pensées de mon compagnon, dont je caresse brièvement sa joue avant que mon bras ne retombe mollement.

« _ Ne… l’écoute… pas… mon… amour… Ne… l’écoute… surtout pas. »

Mes paupières papillonnent, de plus en plus. Je me sens éreintée de m’accrocher à la vie, à mon corps. J’aimerai dormir, partir, ne plus souffrir…


@Elsy


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty

SlcyOMeO_o.png
Shadow
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la Reine d'Arendelle, inatteignable et je le vis plutôt mal.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_inline_p6mw3iHMrs1ugphdr_400

Orphelin. Assassin. Identité secrète. Don étrange...
Shadow est devenu assassin par la force des choses à ses 15 ans après la disparition de la totalité de sa famille (ou presque). On ne peut pas vraiment dire qu'il prend plaisir à abréger la vie de tant de personnes. Dans un moment de faiblesse, il avouerait que son sommeil est plutôt léger et que tout ce qu'il a fait le hante.
Sa priorité c'est de survivre un jour de plus. Un lâche égoïste ? Peut être. Mais les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent.
Aujourd'hui, il ne ressent plus qu'un profond et sincère amour pour Elsa qu'il ne sait pas comment protéger.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_p5xhwsm1oM1tsjdnao1_500


Zac Efron-Sweet Disaster
Voir et ressentir la souffrance de la femme que j'aime me ronge de plus en plus. Ses toux , ses tremblements , son regard fatigué...C'est cette vue qui me fait pleurer , malgré mes efforts sur notre lien pour lui rendre cette situation plus supportable. Je ne cesse de lui envoyer mon amour , sans savoir si cela a un quelconque effet sur elle. Je ne quitte pas son regard et , dès qu'elle m'en fais faiblement la demande , j'utilise ma main libre pour la lier à la sienne et la serrer doucement.
Elle si froide...si glaciale. Elsa a toujours eu une température corporelle plus basse que la mienne mais.., ce froid là...c'est celui de la mort. Et , mon cœur saigne de l'admettre . Je frotte tendrement ses larmes , alors que je lui explique ce que j'ai tant aimé chez elle , et à quel point mon âme est liée à la sienne.

Je lui ai recommandé de ne pas parler d'ailleurs. Cela l'épuise , ainsi que le peu de forces qui lui restent. La toux suit toujours ses paroles.
Est ce que pour autant le médecin pourra quelque chose pour elle si elle tient ?
...

Elsa ne m'écoute pas , d'ailleurs. Elle réponds à ma déclaration , et je souris légèrement à la mention que mon amour l'honore. Elle exagère un petit peu , non ? La demande qu'elle me fait ensuite , continue de tordre mes sentiments , et je pleure encore. Impossible de m'arrêter , désormais.

"Je...Je peux te promettre d'essayer...mais...Je reste un assassin. Je ne sais comment me libérer d'eux ." , je lui murmure doucement , désemparé , remarquant à peine que par mes paroles , une partie de moi accepte sa mort prochaine.

"Je vais essayer de rester...quelqu'un de bien. Je te le promets mais..." , mon sourire est emprein d'une tristesse infinie.

Tout d'un coup , la douleur de sa blessure atteint une nouvelle intensité dans mon corps , et les traits de mon visage se tordent alors que je ferme brièvement les paupières. C'est si...violent que j'en finis tremblant , avant de pouvoir achever ma pensée :

"Je ne peux te garantir d'être...heureux...sans ta présence , Elsa. Je te l'ai dit : c'est toi qui m'a apporté le bonheur." , je lui souffle honnêtement. Comment puis-je promettre plus que d'essayer ?

Elsa m'assure qu'elle sera toujours là, qu'elle veillera sur moi...en quel sens ? Comment ? Nul ne sait ce qu'il y a après la mort...ce n'est qu'une absence de vie , insupportable pour les vivants.
Cela dit , la vue de ma compagne toussant presque à en cracher ses poumons , un nouveau filet de sang qui en témoigne , est cette fois insurmontable pour moi. Je ferme violement les yeux , pour m'éviter de voir cette image. Je l'entend toutefois. J'entends les bruits d'agonie de sa poitrine qui cherche l'air , et je retiens un puissant hurlement de désespoir , d'impuissance...

"J'ai besoin de toi vivante...pas d'un souvenir qui me hante..." , je pleure sur son visage , mon front collé contre le sien.

Une voix me fait soudain relevé la tête . Et , je me fige immédiatement en reconnaissant la silhouette qui me fixe d'un air méprisant. Que...ce n'est que dans ma tête ? Freya n'est qu'une voix...elle n'existe plus vraiment...

C'est ta faute si je ne suis plus en vie , Shadow. , ses yeux verts clairs me transperce , et l'espace d'un instant c'est comme si mon cœur s'arrêtait. Tu laisses mourir tout ceux qui t'aiment. , et Freya disparaît...Ces mots me blessent plus qu'aucune autre parole ne l'a jamais fait. La douceur des doigts glacés d'Elsa sur ma joue me fait croiser son regard à nouveau , alors que ma peine redouble constatant qu'elle n'a pas la force de faire durer cette caresse.

"Mais elle a raison..." , je lui réponds touché qu'elle essaie encore de m'aider dans son état...mais attends ?! "Tu l'as vu ?" , Freya est donc bien réelle ? M'en veut-elle depuis l'au delà ? Ou est ce notre lien qui a permis à Elsa de la voir ?

"Elle a raison." , je reprends doucement. "Freya est morte par ma faute...dans mes bras...Et...Je sais que tu vas me quitter de la même manière. Mes parents , mon frère , ma soeur...eux aussi sont morts par ma faute. J'attire la mort sur ceux qui m'entoure..." , c'est un fait indiscutable, malheureusement. Peut être que je devrais rester seul...

Je remarque que Elsa a vraiment du mal à garder les paupières ouvertes.
Oui , Freya. Tu avais raison.
Elsa va mourir.
Mon âme soeur meurt , agonise douloureusement dans mes bras.
Et , comme toujours , je suis impuissant.
Inutile.
Je l'a fais souffrir , égoïstement même. Je ne pense qu'à ma peine , qu'à ma douleur en oubliant la sienne...

"Tu fatigues , mon amour ?" , je lui murmure doucement en éloignant un peu mon front. Je viens embrasser ses lèvres , en ignorant le sang qui peut s'y trouver. Je ne cherche pas de baiser. C'est...mon adieu.

"Tu..." , allez Aïden. Dis lui. Lâche prise. Malgré que ça t'arrache chaque parcelle de ton âme , que tu te retiens de hurler , tu dois la laisser partir paisiblement..."Tu peux arrêter de lutter , si c'est trop dur." , mon corps s'enflamme tant ça fait mal , seigneur...

"Je t'aime de tout mon cœur. Je ne te lâcherai pas. Je te tiens. Tu peux t'endormir." , je pose à nouveau mon front sur le sien mes yeux connectés à ces prunelles si belles , souriant très légèrement , mes larmes coulant désormais silencieusement sur mes joues.

"Ferme les yeux...Je suis là." , je lui murmure enfin , me préparant mentalement à la douleur qui va me submerger.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty



c7253f8cfa7c107260233e1d0749065f0c3dc600.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en doute ma légitimité à être aussi jeune sur le trône. Sinon, grâce au courage de Shadow, je suis libre de toute union maritale, autant qu'officieusement en couple avec ce dernier et je le vis plutôt très bien. Je me sens parfaitement heureuse avec lui. Il me complète comme personne d'autre ne le saurait.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Giphy
Elle est souveraine depuis deux ans. Malgré ces deux années, elle doute énormément sur ses qualités de reine, ainsi que sa légitimité à être au pouvoir. + Elle est très proche d'Anna et Kristoff. C'est eux qui lui permettent encore de sourire. + Elle ne connait pas l'amour. Elle réfute totalement l'idée de se laisser aller à un tel sentiment. Et pour cause : elle craint toujours que ces émotions vives puissent lui faire perdre le contrôle de son pouvoir, et ainsi replonger Arendelle dans un hiver éternel. + Elle est toujours d'humeur triste. Elle envisage souvent de repartir dans le royaume de glace qu'elle s'était crée dans la montagne, de sorte de laisser le royaume à sa soeur cadette.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 F938e4c86f00ca110288f8f94333d727c0ac0cee

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Aïden me promet d’essayer. Il ne me certifie pas qu’il puisse toujours demeurer l’homme que je ne n’ai eu de cesse d’aimer jusqu’à cet instant mais… Il me fait la promesse qu’il ne rejettera pas cette éventualité d’un revers de main, dès que mon heure sera venue. Car elle approche, du reste. De plus en plus. Je savoure donc ces derniers instants douloureux que nous avons la « chance » de partager ensemble, là où j’ai conscience que j’aurai pu mourir immédiatement. Cela m’aurait soulagé de bien des maux que sa présence atténue, du reste. Mais pour rien au monde je n’aurai changé cette situation. J’apprécie tant de pouvoir marquer mes rétines de ses prunelles aussi humides que ne sont les miennes, mes tympans de la tonalité douce de sa voix brisée, que je m’en enivre avant que la mort ne vienne définitivement me conduire sur l’autre rive. J’ai conscience que lui demander de vivre heureux avec un souvenir de ma personne est exagérée, d’ailleurs. Mais je serai toujours là, qu’il en doute ou non. Je franchirai les frontières des deux mondes pour être son ange gardien, sa lumière dans les ténèbres. Et je ne cesserai de le faire que lorsque la mort viendra l’emporter à son tour. J’ai besoin de croire que c’est possible car, le cas échéant, je sais que je ne saurai partir en paix. Le puis-je, d’ailleurs ? Je l’ignore. Je n’ai même pas l’opportunité de dire « adieu » à Anna et… épuisée, mes paupières commencent à se faire réellement pesante. Je les ferme un instant, pour les soulager quelque peu, quand la vision d’une femme s’offre à moi. Est-elle réelle ? Je l’appréhende un instant, jusqu’à ce que les propos qu’elle tient à l’encontre de mon amant viennent m’assurer que ce n’est pas le cas. Elle disparaît également mais… quand bien même elle serait restée visible à mes yeux, ma lucidité restante aurait suffit à m’alerter qu’elle est le fruit de l’imagination de mon compagnon. Je lui souffle donc de ne surtout pas l’écouter, afin qu’il ne se culpabilise pas à cause de ce « fantôme » du passé. Qui est-elle, d’ailleurs ? Un membre de sa famille ? Une autre cible de l’un de ces contrats ? Aucune idée. Mes pensées sont trop confuses pour que j’interroge ma mémoire sur le sujet, et je commence à lutter contre moi-même pour ne simplement pas m’endormir définitivement.

Parle, Elsa. Parlez peut encore te permettre de tenir quelques minutes.

« _ Oui… je l’ai… vu… Je réponds en premier lieu, réfutant l’idée qu’elle puisse réellement tenir un discours véridique sur l’homme que j’aime. _ Elle… n’est… que le… fruit… de ton… imagination… Elle… ne dit… que… Je tousse énormément, peinant à reprendre mon souffle. _ Ce que… tu te… reproches… toi-même… Tu… ne… provoques pas… la mort… des… êtres… qui te sont… chers… Je souffre d’une nouvelle quinte de toux, plus violente. Il faudrait que je cesse de parler immédiatement mais je ne veux m’éteindre sans avoir tout dit. _ Tu… manques… de chance… mais elle… tournera… Aie foi… en toi… »

Il faut qu’il chasse ses pensées négatives. Elles ne sont pas le reflet de la réalité de notre monde. J’en ai l’intime conviction, d’ailleurs, quand mon amant m’interroge sur mon état de « fatigue ». Il remarque que mes paupières ne cessent plus de papillonner, et j’acquiesce doucement du visage, n’ayant désormais plus réellement la capacité de parler. Du moins, avant d’accéder à cette autorisation de partir pour toujours, je tiens à lui souffler ces ultimes mots.

« _ Dis à… Anna… que je l’aime… Je murmure, fermant les paupières, devenues trop lourdes. _ Et… n’oublie… jamais… que… je t’aime… Aïden… tellement. »

Le froid s’intensifie toujours plus autour de moi, désormais. Je sens la mort me frôler de ses doigts glacés et… étrangement, j’ai le sentiment qu’elle entraîne doucement mon esprit loin de mon amant. Je sens toujours mon corps, ainsi que le sien qui me soutient du reste ; mais ma conscience divague vers ce que deviendra ma demeure éternelle, il me semble.

« _ Il est temps. »

Me souffle-t-elle, sans l’once d’une émotion dans sa voix. J’imagine que je ne puis refuser ?


@Elsy


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty

SlcyOMeO_o.png
Shadow
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de la Reine d'Arendelle, inatteignable et je le vis plutôt mal.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_inline_p6mw3iHMrs1ugphdr_400

Orphelin. Assassin. Identité secrète. Don étrange...
Shadow est devenu assassin par la force des choses à ses 15 ans après la disparition de la totalité de sa famille (ou presque). On ne peut pas vraiment dire qu'il prend plaisir à abréger la vie de tant de personnes. Dans un moment de faiblesse, il avouerait que son sommeil est plutôt léger et que tout ce qu'il a fait le hante.
Sa priorité c'est de survivre un jour de plus. Un lâche égoïste ? Peut être. Mais les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent.
Aujourd'hui, il ne ressent plus qu'un profond et sincère amour pour Elsa qu'il ne sait pas comment protéger.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_p5xhwsm1oM1tsjdnao1_500


Zac Efron-Sweet Disaster
Je n'attends plus de réponse de la part de la femme que j'aime , mourrante dans mes bras. Je sens sa respiration se faire de moins en moins profonde , je vois ses yeux perdrent leur éclat à force de lutter. Je suis totalement impuissant.
Pourtant , que puis-je faire de plus ? Je ne cesse d'essayer de prendre le plus de sa douleur possible , alors que ma main gauche caresse toujours sa joue , doucement , tandis que la droite tient sa main à elle , en la serrant de manière réconfortante . J'essaie d'ignorer les long filets rouge écarlates qui coulent sur ma main gauche , ce sang qu'Elsa crache dans sa douleur...

Je suis là. Je vois peut être une femme morte qui vient me hanter , mais je suis toujours auprès de toi.
N'essaie pas de me raisonner , Elsa...Freya a raison , et seul ton amour pour moi te fait penser le contraire.

Comment ne peux-tu pas comprendre que tu agonise à cause de moi ?

Pourquoi est ce que tu t'obstinés à parler ?

Oui , Elsa a vu Freya et , bien évidement elle me rappelle que ce n'est que mon imagination. Je ne cherche même pas à comprendre comment c'est possible. J'ai presque envie de rire à ses paroles : je ne manque que de chance.
Si ce n'était que ça...de la chance...de la malchance...

Mais , ses longues et affreuses quintes de toux , chaque fois plus violentes , réduisent son souffle de plus en plus , et je ferme violement les paupières pour me soustraire à cette vision d'horreur.

"Tais-toi..." , je lui souffle , la voix brisée. "Je t'en supplie , garde tes forces." , je redresse légèrement son torse pour qu'elle parvienne plus facilement à reprendre son souffle.

Je n'en plus. C'est affreux de la voir souffrir.
C'est insurmontable de la sentir souffrir. Elsa n'en a probablement pas conscience , mais je ressens chaque pics de douleurs qui la traverse. Mon cœur est transpercé chaque fois que ses poumons se contractent pour la faire tousser , et cracher son propre sang.
Pourquoi tousse-t-elle autant , d'ailleurs ?
Je ne le supporte plus. J'ai l'impression de mourir avec elle...

Tu veux savoir pourquoi son corps l'empêche de parler , Shadow ? Pourquoi elle est secouée de quintes de toux , de plus en plus violentes ? Pourquoi elle est condamnée ?

Non...non...Va t'en...Laisse moi...

J'ai plusieurs théories...

DÉGAGE DE MA TÊTE !

Soit l'hémorragie est montée jusqu'à ses poumons , soit Hans est parvenu à en blesser un avec l'épée...quoiqu'il en soit , si tu continue de la retenir , elle finira par mourir étouffé dans...

BORDEL MAIS ARRÊTE !

Malgré la douleur que ça représente , je n'ai d'autres choix que d'accepter la mort d'Elsa. Et , le front contre le sien , mes doigts continuant de caresser sa joue , de tenir fermement sa main , j'accepte de la laisser s'en aller.
Du moins...Je n'accepte rien. Mon cœur hurle , il saigne, tant l'idée qu'on l'arrache à moi me fait de plus en plus mal.

Je ne cesse de la soutenir , cela dit , faisant de mon mieux pour cacher la part de moi qui refuse de la laisser partir. Celle lui hurle de rester avec moi , de garder les paupières ouvertes de...Peu importe. Je coupe cette part de mon esprit.

"Je prendrais ta place sans hésiter si je le pouvais..." , je murmure doucement quand elle parle d'Anna. "Tu as encore une famille là où je n'en ai plus depuis longtemps..." , mon pouce vient essuyer ses quelques larmes. "Je lui dirais. Je te le promets." , j'ignore quand et comment , mais il faudra que je transmette ce message à la princesse...

Je viens même à caresser légèrement ses paupières quand elle les ferme doucement. Je sais qu'elle est encore en vie : son amour et sa douleur sont toujours là. Et , je sens son souffle faible contre mon visage , sa poitrine se soulève encore...lentement et difficilement dans des respirations rauques. Alors , je lui parle encore , doucement ne lâchant sa main , sa joue , le corps tremblant.

"Je ne t'oublierais jamais...ni toi...ni ton amour..." , mes larmes coulent sur elle , alors que mes épaules sont secoués par mes sanglots. "Veille sur moi Elsa...ou que tu sois...veille sur moi..." , je ne sais ce qu'il y a après la mort mais elle mérite le meilleur...

"Je t'aime...Je t'aime...Je t'aime..." , je ne peux arrêter de lui répéter ces simples mots , les plus importants d'entre tous.

Ceux qu'on ne dit jamais assez. Bien sûr , mes sentiments sont loin d'être si vaguement expliqué mais...Je ne veux que l'accompagner paisiblement...Rien de plus...Et , je murmure ces paroles , de plus en plus doucement , à mesure que la femme que j'ai le plus aimé en ce monde rejoigne le suivant...à mesure que les mouvements de sa poitrines sont de plus en plus espacés...que son souffle faiblit...que son cœur ralentit...
Je suis toujours là. Et mes mots meurent sur elle...


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty



c7253f8cfa7c107260233e1d0749065f0c3dc600.png
Elsa
J'ai 23 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis reine et je m'en sors confortablement, même si je remets toujours en doute ma légitimité à être aussi jeune sur le trône. Sinon, grâce au courage de Shadow, je suis libre de toute union maritale, autant qu'officieusement en couple avec ce dernier et je le vis plutôt très bien. Je me sens parfaitement heureuse avec lui. Il me complète comme personne d'autre ne le saurait.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Giphy
Elle est souveraine depuis deux ans. Malgré ces deux années, elle doute énormément sur ses qualités de reine, ainsi que sa légitimité à être au pouvoir. + Elle est très proche d'Anna et Kristoff. C'est eux qui lui permettent encore de sourire. + Elle ne connait pas l'amour. Elle réfute totalement l'idée de se laisser aller à un tel sentiment. Et pour cause : elle craint toujours que ces émotions vives puissent lui faire perdre le contrôle de son pouvoir, et ainsi replonger Arendelle dans un hiver éternel. + Elle est toujours d'humeur triste. Elle envisage souvent de repartir dans le royaume de glace qu'elle s'était crée dans la montagne, de sorte de laisser le royaume à sa soeur cadette.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 F938e4c86f00ca110288f8f94333d727c0ac0cee

Dialogue Elsa : #cc6666


Elle Fanning - Prophetic Moses
Il n’entend rien. Aïden refuse d’admettre que les paroles de ce fantôme ne sont qu’un tissu de mensonge qu’il s’adresse à son encontre, et je souffre à la pensée que je vais le quitter dans cet état de douleur avancée. Il a besoin de moi. Il a besoin de comprendre qu’il n’est pas à l’origine de mon propre départ. Toutefois, m’exprimer oralement n’est véritablement plus le meilleur comportement que je me dois d’adopter. Je provoque des rafales de quintes de toux à chacune des tentatives, ne manquant pas de m’étouffer toujours plus de mon propre sang, au point que mon amant me relève dans l’espoir que cela puisse m’aider quelque peu.

Tu as raison. Il est plus sage que je me taise à présent. Toutefois, tout n’a pas encore été dit mon amour. Je n’ai pas eu l’occasion de te souffler que je n’échangerai nos places pour rien au monde, et que j’aurai aimé survivre pour passer mon éternité à tes côtés. Je t’ai promis que je ne serai jamais très loin de toi mais… c’était ma volonté de survivre que tu aurais dû entendre. Et ne t’inquiète de rien. Je sais que notre lien si unique me permettra de te faire ressentir ma présence, bien plus que tu ne l’imagines. Je marcherai dans tes pas, veillerai ton sommeil. Je viendrai jusque dans tes rêves pour que tu comprennes que tous les fantômes qui te hantent, ne veulent pas particulièrement te torturer l’esprit comme le fait cette femme. Qui est-elle, d’ailleurs, pour te mépriser tel qu’elle le fait ? Une ex-compagne ? Tu m’as dit qu’elle était morte dans tes bras, comme moi en cet instant. Je suppose que cela signifie qu’elle était importante ? Qui que tu sois, sors de son esprit dès à présent. Laisse-le vivre en paix. Laisse-moi le réconforter comme j’aimerai tant le faire par les mots, par les gestes.

« _ Il est temps.
Insiste la mort, tandis que je m’accroche à mon corps étendu contre mon amant.
_ Juste un instant je vous en conjure. Juste un petit instant. J’ai encore envie d’entendre ces « je t’aime », de plus en plus lointain. _ Laissez-nous une chance, pitié. Je pleure, sentant encore quelque peu mes larmes couler doucement contre mes joues. _ N’existe-t-il réellement aucune alternative à cette issue ? Ne puis-je réellement pas survivre à cette blessure ?
_ C’est votre destinée.
Dit-elle toujours sans l’once d’une émotion, le visage entièrement caché par sa capuche aussi sombre que son aura.
_ Je vous échange mes pouvoirs contre ma vie, si vous le désirez. Je négocie encore, sans que cela ne provoque une once de réaction chez elle. _ Mais ne me forcer pas à le quitter !
_ C’est votre destinée. »

Insiste-elle, se saisissant de ma main sans que je ne puisse l’en empêcher. Ensuite, tout devient blanc. Tout devient éblouissant. Mon âme quitte mon corps définitivement et… confuse, je suis accueillie dans cet autre monde par ma mère qui me sert dans le creux de ses bras.
Pas un mot.
Pas une larme.
Juste la paix ainsi que la volonté de veiller sur l’homme que j’ai laissé là-bas.

Je reviendrai près de toi mon amour.
Je reviendrai près de toi…


@Elsy


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 797
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty



SlcyOMeO_o.png
Shadow
J'ai 23 ans et je vis à partout et nul part, monde. Dans la vie, je suis assassin et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je viens de perdre l'amour de ma vie et je le vis affreusement douloureusement.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_inline_p6mw3iHMrs1ugphdr_400

Orphelin. Assassin. Identité secrète. Don étrange...
Shadow est devenu assassin par la force des choses à ses 15 ans après la disparition de la totalité de sa famille (ou presque). On ne peut pas vraiment dire qu'il prend plaisir à abréger la vie de tant de personnes. Dans un moment de faiblesse, il avouerait que son sommeil est plutôt léger et que tout ce qu'il a fait le hante.
Sa priorité c'est de survivre un jour de plus. Un lâche égoïste ? Peut être. Mais les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent.
Aujourd'hui, il ne ressent plus qu'un profond et sincère amour pour Elsa qu'il ne sait pas comment protéger.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_p5xhwsm1oM1tsjdnao1_500


Zac Efron-Sweet Disaster
La première chose que je remarque , c'est les doigts d'Elsa qui se desserent de ma main. Dans la seconde qui suit , je sens son corps devenir mou dans mes bras , et je prends aussitôt une grande inspiration pour calmer les tremblements de mon corps. Je ne ressens plus sa douleur...

Notre aura d'amour a disparu , et je replace une mèche derrière son oreille en approchant mon visage de ses lèvres entrouverte. Plus un souffle. Elle ne respire plus. Et , d'une main posée timidement sur sa poitrine , je comprends que son cœur s'est arrêté, lui aussi.

"Elsa...non...non...pitié...non..."

Je pleure comme je n'ai jamais pleuré , sans pouvoir m'arrêter alors que le raz de marée de chagrin s'abat sur moi avec une violence inouï. Elle n'est partie que depuis quelques secondes , mais elle me manque déjà avec une force que je n'ai plus la lucidité de pouvoir décrire.

Le pire est ce qui suit : la déchirure de nos âmes. La douleur de sentir ses pouvoirs , notre lien , son âme littéralement , s'arracher de mon corps , me paralyse de souffrance. Je ne ressens définitivement plus Elsa , à mesure que mon âme se scinde en deux. J'ai la respiration coupée quelques instants , tant je n'aurai jamais pu être préparé à cette douleur terriblement intense.

"NOOOOOOOOOOOOOON !! NOOOOOOOOOOON !"

Je hurle. Je hurle de douleur , de chagrin , d'une souffrance trop intense pour être décrite , comme un dément . Je m'arrache les cordes vocales , avec cet hurlement qui semblent plus animal qu'humain.
Je ne maitrise même plus mon pouvoir...

N'est ce pas ironique ? J'ai aidé Elsa à se contrôler définitivement sans avoir besoin de sa soeur , et voilà que c'est elle qui me fait perdre mes moyens.

Est-ce que tu me vois déjà , mon amour ?

Est-ce que tu me vois m'effondrer ?

Est-ce que tu vois que toutes mes forces viennent de m'abandonner ?

Je n'ai plus la force de rien. Je me sens vide...si vide...Je ne ressens plus que ce manque , cette peine intense qui me fait toujours plus hoqueter de douleur , alors que je viens de laisser tomber mon visage contre son torse , le corps toujours secoué de sanglots.

Est-ce que je peux seulement survivre à cette douleur ?

Est ce que je le veux seulement ?

"Re...reviens....reviens...Je t'en supplie..." , je pleure encore plus en allant jusqu'à frapper sa poitrine de mon poing enragé. "PUTAIN DE MERDE !!" , j'essaie pourtant tant bien que mal de retenir mes cris de rage , de souffrance.

C'est juste impossible.
Je n'avais même pas conscience que l'on pouvait souffrir autant. Je m'accroche à son corps sans vie , la main serrée sur le tissu de sa robe, mon bras la serrant davantage contre moi.
Je bascule d'avant en arrière , n'ayant désormais plus la force de parler , presque plus de hurler. Je ne cesse de revoir nos derniers instants passé ensemble, et je lutte pour maîtriser les flammes qui dansent autour de nous.

Je nous revois nous embrasser dans les jardins, dormir dans les bras de l'autre...et ses brefs flash de souvenirs me font sombrer chaque seconde un peu plus dans ce gouffre de douleur sans fin.

C'est...c'est comme si tout l'univers s'était éteint en même temps qu'elle. Plus rien n'est important...

Pourtant...j'en ai vécu des deuils...et chacun était insupportable à vivre...Maman...Papa...Elise...Élias...Freya...Mais Elsa...

Je...Je dois me calmer. Je dois...Je dois...
Mais , je n'y arrive pas.

Qui dans ce monde de merde a décidé que la mort devait être si douloureuse ?

Pourquoi est ce que je devais retomber amoureux pour la perdre juste après ?
Pourquoi ?
Pourquoi ?
POURQUOI ?

"Qu'est ce que...je vais faire sans toi..." , je murmure difficilement le visage enfoui dans son cou.

Plus jamais je ne pourrais me lover dans ses bras qui savaient m'apaiser comme personne. Jamais plus , je ne pourrai l'embrasser, sentir le doux goût de ses lèvres sur les miennes. Je ne ressentirai plus jamais son amour m'envelopper...Je ne vais plus entendre son rire...voir les courbes de son sourire...je ne vais plus jamais me perdre dans l'éclat de ses prunelles.

J'ai froid. Tellement froid à mesure que ma peine ne fait qu'augmenter de seconde en seconde. Je tremble si fort.
Et , si je pouvais voir mon reflet , je verrai que mon teint habituellement coloré est désormais plus pâle que la mort elle-même .

Tu me manques...tu me manques déjà si fort...Tu méritais tellement mieux que ça...

Je ne pense plus à rien. Juste à : douleur , peine , souffrance , Elsa.

Je ne veux pas me relever. Je crois que je n'en ai même pas la force. Mais , les éclats de voix qui approchent vont venir me déloger et...Je dois vraiment me contrôler.
Malheureusement, la douleur est trop forte , et lorsque le groupe arrive , il reste quelques petites flammes violettes qui flottent autour de moi. Je relève péniblement la tête , pour croiser leurs regards où se reflètent chez tous la même question.

Je me contente de secouer négativement la tête , faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2497
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty

tumblr_ospjnnPIYQ1tl4ciuo5_250.gif
Anna
J'ai 20 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis princesse et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec un garçon formidable, Kristoff, et je le vis plutôt très bien. Je me sens parfaitement heureuse avec lui. J'espère qu'un jour il osera me demander ma main.

Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_osjhe5XY7c1u2x68ro7_400
Résumé à venir.
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Tumblr_opvi9w9E0U1uz4347o1_500


Elizabeth Lail (c) berni147szm
Les conseillers sont insupportables. Ils ne cessent de m’accabler du départ d’Elsa, qui demeure toujours introuvable depuis la nuit dernière, tout en me reprochant de ne pas prendre suffisamment part à la vie politique de notre Royaume. Que voudraient-ils que je fasse, à la fin ? Que je sois en permanence derrière son épaule, à approuver la moindre de ces décisions ? Elsa ne le supporterait pas. Elle serait heureuse que je m’y intéresse, c’est un fait indéniable, toutefois elle se sentirait paradoxalement encombrée de devoir gérer mon apprentissage en plus de tout le reste. Non, la réalité est qu’ils la poussent trop souvent à bout de nerfs, et que son départ de la veille n’est que de leur faute. Que fait Shadow, d’ailleurs ? Il devrait être de retour au Royaume en sa compagnie depuis quelques heures, maintenant ? Je me pose cette question, quand un crie déchire le ciel, violemment.

« _ Avez-vous entendu ? J’interroge les conseillers, les priant de se taire pour écouter.
_ Ne tentez pas de faire diversion, votre Altesse, nous perdons déjà suffisamment de temps à attendre que votre sœur daigne rentrer au château.
_ Taisez-vous bon sang ! Je les presse, persuadée d’avoir entendu le hurlement d’une femme. _ Écoutez. N’entendez-vous vraiment rien ?! »

Je n’ai pu être la victime d’une hallucination. Il y a bien eu un éclat de voix fendant le ciel à l’extérieur de ce château, et je suis inquiète quant à l’identité de sa propriétaire.

« _ De toute évidence, vous tentez de faire diversion pour échapper également à vos obligations princesse.
Dit un premier, constatant qu’il n’y a plus aucun bruit à l’extérieur.
_ Vous avez dû rêver, votre Altesse.
Ajoute un second, ne manquant pas de me rendre furieuse.
_ Écoutez-moi bien je. »

La porte du bureau s’ouvre violemment, venant m’ôter la possibilité de terminer cette phrase. Je suis prête à abattre mes foudres sur le nouveau venu, quand je pressens un drame dans les traits de son visage.

« _ Votre Altesse… Dit le majordome, essoufflé. _ Votre sœur est… de retour. Elle est… blessée… dans les jardins… du château. »

Non. Non ce…  ce ne peut pas être Elsa que j’ai entendu crier. Je… Je quitte le bureau immédiatement, au pas de course. Je demande au majordome d’alerter Kristoff, également, afin qu’il me rejoigne à son tour. C’est peut-être bête mais j’ai la conviction que je n’arriverai à rien toute seule, que je ne serai bonne qu’à pleurer face à la souffrance de ma sœur. Je m’assure donc que j’aurai bien le soutien infaillible de mon amoureux, afin d’agir comme il conviendra d’agir. Que ferait Elsa à ma place, d’ailleurs ? Elle ferait avertir le médecin de toute urgence.

« _ Le médecin est-il à son chevet ?
J’interroge le majordome, regagnant enfin la garde qui s’apprête elle-même à rejoindre ma sœur dans les jardins.
_ Je l’ignore, votre Altesse. Mais il a été informé de la situation. »

Bien. Tout ira pour le mieux, dans ce cas. J’en suis convaincue. Je sors dans les jardins avec cette pensée à l’esprit, quand nous atteignons tous en quelques instants la position de ma sœur. Elle n’est pas seule. Shadow est en sa compagnie, et… je me fige quand je constate l’étendu de la gravité de sa situation. Elle est étendue sur le sol, la tête contre ses cuisses, avec une épée dans le ventre. Je. Je commence à pleurer, immédiatement, sentant le bras réconfortant de mon amoureux se fondre sur mes épaules. A-t-il vu ce que j’ai vu ? A-t-il remarqué les flammes violettes aux alentours de Shadow ? Qu’importe. Une seule question me brûle les lèvres, et la réponse négative de l’homme me déchire le cœur.

« _ Non. Non tu te trompe elle. Non… »

Elle ne peut être morte ! Je suis assurée qu’il se trompe. Je pousse donc le médecin de sorte qu’il infirme ces dires, tandis que je prie de toutes mes forces pour qu’il ne ressente ne serait-ce qu’un battement léger de son cœur. Elle est vivante, n’est-ce pas ?

« _ Je suis désolé. Il n’y a plus rien à faire. Annonce-t-il en se relevant, détournant le visage de tristesse.
_ Non ! Noooon !
_ La reine Elsa est morte. Vive la Reine. Annonce le général immédiatement, appuyant ce que je ne peux entendre, ne peux accepter.
_ NOOOOON ! ELSA NOOOOOOOOOOOON ! »

Je tente de me précipiter vers elle pour la secouer de toutes mes forces, mais Kristoff me retient immédiatement, et je m’effondre en larmes, à genoux sur le sol, totalement dévastée. C’est à peine si je fais encore attention au monde qui m’entoure. Je n’entends plus que des voix, des paroles.

« _ Tu veux que je retire l’épée à ta place où… je te laisse le faire ? Je crois entendre un garde, près d’Elsa.
_ Il faut emmener la Reine à ses appartements. Poursuit le général, sans que je ne sache à qui il s’adresse véritablement. _ Il faut également qu’une annonce soit faite afin que le peuple puisse rendre un dernier hommage à notre défunte souveraine.
_ Anna n’est pas en état de parler au peuple. Répond Kristoff, me caressant la nuque pour m’apaiser, là où je demeure toujours plus inconsolable. _ Faites-le vous même.
_ Je suis navré d’insister mais c’est à la famille royale de le faire, dès que possible. »

Je refuse de l’annoncer.
Je refuse de l’admettre.
Ma sœur ne peut être réellement morte.
Elle n’est pas morte, d’ailleurs.
Elle est toujours en vie… Oui, toujours en vie…  

« _ Connaissiez-vous l’identité de l’homme qui a mortellement blessé notre Reine ? »

Je bouche mes oreilles. Je refuse d’entendre ce qui ne me permet pas de maintenir Elsa vivante dans mon esprit.
Elsa est vivante.


@Elsy


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Ma vie contre la tienne. Ft Elsy (Elsa & Aïden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: