Partagez
 
 
 

 What if we rewrite the stars ? Ft Elsy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

7ei5.pngMise en Situation


La reine des neiges.
Un seul évènement peut changer le cours de toute une histoire. Nous allons découvrir jusqu'à quel point les relations, les personnages, et les évènements peuvent dépendre d'une seule décision. Ou du moins, de l'absence de cette décision.


i3tb.png


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 17 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis princesse héritière du trône et je m'en sors plus que confortablement, même si je ne me sens pas en capacité de devenir reine un jour prochain. Sinon, grâce à ma particularité, je suis une jeune fille solitaire. Et je le vis plutôt très mal. Je suis un monstre, dangereux. Personne ne peut et ne dois aimer quelqu’un comme moi. Le secret doit demeurer, éternellement.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Giphy
Depuis de nombreuses années, la vie d’Elsa est bien triste. Isolée du monde en restant constamment enfermée dans sa chambre, il est rare qu’elle puisse côtoyer autre que son reflet dans le miroir, ainsi que ces pouvoirs incontrôlables. Elle les maîtrise par le port d’une paire de gants, mais cela ne suffit pas toujours lorsque ces émotions sont au plus fort. Son père prétend que le secret est la garantie qu’elle sera, un jour prochain, une reine aimée de tous. Or, comment le peuple d’Arendelle pourrait aimé un ‘monstre’, pouvant les tuer d’un simple mouvement de main ? Elsa ne croit pas que son peuple puisse l’aimer là où elle ne s’aime pas elle-même, et il est fréquent qu’elle passe ses journées à pleurer silencieusement, particulièrement quand sa jeune sœur vient quérir son attention au travers de la porte. Elle ne lui répond pas. Elle ne peut. Mais elle n’oublie pas qu’elle l’aime, et qu’elle lui manque. Si quelqu’un pouvait la sortir définitivement de cette cage dorée qu’est sa chambre, son pouvoir, elle échangerait tout sans hésiter.
What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Ccf1510746fffa3ebc0cfd25dbc82e71c2417056


Elle Fanning (c) pinterest
Je. Je suis sans voix, je dois dire. Père désire que je l’accompagne à la salle du trône afin d’accueillir ma nouvelle garde personnelle, et je m’interroge sur le bien fondé d’assigner quelques hommes à ma sécurité. Cela ne fait aucun sens, du reste. Je ne sors que très peu de ma chambre, pour ne pas dire pratiquement jamais. Que pourraient-ils bien protéger ? La porte de cette dernière ? C’est inexplicable. Le talent de ces hommes serait utilisé à mauvais escient et… je n’apprécie que très peu la pensée que j’aurai ces étrangers en permanence sous mes ordres. Comment suis-je sensée conserver mon secret dans de telles conditions, par ailleurs ? Je l’ignore. Je l’ignore tout autant que les motivations de mon père à nous exposer à un tel danger. Ils divulgueront ma malédiction, c'est inévitable. Ils trahiront ce secret qui me garde éloigné du monde depuis tant d’années, et ma solitude au cours de celles-ci s’avéra vaine.

« _ Cessez donc de vous angoisser de la sorte, Elsa. Me reproche mon père, autoritaire, constatant que les murs autour de nous se couvrent de givre. _ Avez-vous oubliée l’importance de ne ressentir aucune émotion ?
_ Non, père. Je souffle timidement, contrariée de cette situation. _ Je ne suis juste pas en état de rencontrer ces hommes. Puis-je soumettre ma volonté de me soustraire à cette obligation ?
_ Non, Elsa. Il suffit de vous gardez indéfiniment enfermée dans cette chambre. Il est plus que temps que vous appreniez les uses et coutumes du titre de souverain. Vous m’accompagnez donc à la salle du trône, et cela sans nulle autre forme de procès.
_ Mais.
_ Elsa. »

Ces yeux sont fixes, froids. Il ne désire pas que je discute ce projet, et je me dois de m’y conformer immédiatement.

« _ Bien, père.
_ Revêtez vos gants, à présent. Nous y allons.
_ Maintenant ? »

Nouvel échange de regard, silencieux. Je comprends là que je n’ai également pas de jugement à formuler, et je m’empare de mes gants qui reposent sur mon lit. Ensuite, je le suis dans le dédale de couloirs qui compose le château, profitant de cette marche silencieuse pour revêtir mes gants. Cela ne suffira point, je le crains. Mes gants me protègent lorsque je me sens en confiance. Là, je serai exposée à des émotions fortes, des émotions négatives. Je n’y arriverai jamais.

Non, Elsa. Tu ne puis tolérer un tel échec. Souviens-toi de ce que ton père n’a eu de cesse de t’enseigner, de te répéter : « Cache tes pouvoirs, n'en parle pas. Fais attention, le secret survivra. Pas d'états d'âme, pas de tourments. Pas de sentiments. »

Ces mots sont tellement évidents lorsque l’on est… ‘Normal’ ? Oui. Mais je ne sais ce qu’est la normalité. Je ne sais même pas pour quel motif je suis la seule personne en ce monde à avoir de tels pouvoirs ? Suis-je véritablement la seule, du reste ? Je ne saurai le dire. Il y a tant de mystère qui entoure cette particularité, si handicapante, que je crains d’être condamnée à vivre éternellement dans l’inconnu.

« _ Installez-vous. »

Me signifie mon père, autoritaire, me sortant ainsi de mes songes. La salle du trône. Je n’avais remarquée que nous y fussions déjà. Je prends place sur le siège réservé à ma mère, la reine, avant d’observer la porte me faisant face, à l’autre bout de cette immense pièce. Il est impératif que je me focalise sur autre chose que l’angoisse qui tenterait de me trahir. Mais comment y parvenir ? Je sais. En observant autre chose. Je soupire. Cela est tellement inconvenant. Je m’apprête à quérir conseil auprès de mon père, lorsqu’il fait signe aux gardes de laisser entrer les hommes qui attendent dans le couloir. C’est le moment. Je ne puis reculer, à présent. Je respire donc profondément, pour conserver le peu de calme que je possède encore, avant de poser mon regard sur mon père. Il est si fier, si droit. Jamais je ne serai une souveraine à la hauteur de ces attentes.

« _ Soyez les bienvenues, messieurs. Déclare-t-il avec assurance, tandis qu’ils le saluent tous respectueusement. _ C’est un véritable honneur de vous comptez dès aujourd’hui dans mes rangs, et plus particulièrement au service de ma très estimée fille : la princesse héritière Elsa d’Arendelle. »

Les regards se braquent sur moi. Mes joues rosissent instantanément. Pas d’état d’âme. Pas de tourments. Pas de sentiments. Je sens que mon père me presse de prononcer quelques mots, à leur destination. Euh…

« _ C’est un véritable honneur pour… pour moi également. »

Je balbutie doucement, n’osant véritablement les regarder plus de quelques secondes. Cela n’a aucun intérêt, véritablement. Ma voix ne bénéficiait pas de la même belle assurance que celle du roi, et je me sens parfaitement ridicule. Vivement que cette rencontre n’arrive à son terme. Je ne sais si je saurai maintenir plus longuement mes pouvoirs au secret, face à une telle pression émotionnelle.


@Elsy


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Aïden
J'ai 17 ans et je vis au Royaume d'Arendelle, plus précisément au château , à l'heure actuelle. Dans la vie, je suis membre de la garde royale , assigné à la protection de la Princesse héritière et je m'en sors très bien. Je suis même considéré comme un véritable prodige par le Roi lui-même. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je n'y pense pas en fait. Je ne me suis jamais intéressé aux chose de l'amour. Pour l'instant.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Tumblr_inline_o1xmqa6rJO1rifr4k_500

Aïden est né dans une famille classique de la classe moyenne-basse du Royaume d'Arendelle.
Il est particulièrement proche de son grand frère Élias , qui fait déjà partie de la Garde depuis deux ans. Entrer dans l'armée était un objectif commun.
Le jeune homme s'est d'ailleurs entraîné pendant très longtemps , avant de tenter de se présenter pour faire partie de la Garde Royale.
Son travail acharné mais aussi ses aptitudes naturelles pour le poste , le font réussir avec un grand succès.

Il est né avec des pouvoirs , de l'ordre du feu , à l'étrange couleur violette. Le contrôle n'a pas été aisé les premières années , mais l'amour de sa famille et le soutien de son frère , lui ont permis de les maîtriser.
Aujourd'hui , il est tout à fait sous contrôle , et seuls ses proches sont au courant de sa particularité. Il n'a pas de mal à le cacher , et sait l'importance de le faire.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original

De ce fait , Aïden est un jeune qui a beaucoup de confiance en lui. Il est loin d'être vantard ou orgueilleux , mais il connaît ses points forts. Il ne va pas clamer ses talents à tord et à travers. Au contraire , il préfère les actes au parole et sait se montrer discret.
La bourgeoisie le met mal à l'aise , tant il les trouve éloigné de la réalité du peuple.
Il est souvent souriant. C'est un jeune sensible , au delà du fait que ses sentiments sont exacerbés par l'adolescence. Son principal défaut réside dans son impulsivité , sa colère qu'il contrôle bien moins que ses pouvoirs. C'est quelqu'un d'entier : si vous avez sa confiance , vous l'avez totalement et il est dévoué. Mais , si vous la perdez , il est très dur de la regagner.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original


Zac Efron (2010).

"C'est pas juste ! Pourquoi tu dois partir toi aussi ?" , je couve ma petite sœur d'un regard bienveillant alors qu'elle boude près de la porte. Elle ne cesse de toucher le pendentif , que Élias et moi lui avons acheté il y a presque 3 ans.

"Il n'est pas encore parti !" , souffle ma mère avec un regard entendu à mon attention. "Il faut d'abord qu'il passe ces stupides examens ou chepa quoi..." , je ne peux m'empêcher de sourire. Je n'ai pas vraiment de doute.

"C'est juste une formalité. Ça n'a rien de sorcier..." , je réplique un sourire aux lèvres. Je me baisse à la hauteur d'Élise. "Et , je rentrerai de temps en temps comme Élias. Je ne vais pas t'oublier sous prétexte que je prends euh...mon indépendance ? Je rêve de faire partie de la Garde depuis des années ."

"Je comprendrais jamais ce qui vous plait tant à toi et Elias , à faire les durs avec un bâton pour protéger l'autre con..." , ma sœur croise les bras d'un air boudeur alors que j'ouvre de gros yeux. Ma mère y prête peu d'attention.

"Qui t'a appris à dire ça du Roi ? Ne le répète à personne okay ?"

"Bah tout le monde le dit au marché. Même les parents." , elle hausse les épaules. "Même Élias l'a dit la semaine dernière. Y'en a même qui disent qu'il a tué ou fait du mal à ses filles , et que c'est pour ca qu'on ne les voit jamais." , il est clair que les rumeurs sur les princesses vont bon train vu que...eh bien les portes sont fermées en permanence , et que je ne me souviens pas avoir jamais vu les filles du Roi. J'étais trop jeune.

"Je suis sûr que ya une autre raison. C'est pas un tyran non plus."

"Chepa. Je m'en fiche. D'ailleurs , si tu gagnes autant d'argent que Élias, tu pourras m'acheter autant de cadeaux que lui ? Ou plus , même ?" , son petit sourire ne trompe pas : elle est sérieuse !

"Nan mais je rêve ! Pas question !"

***

Le Roi vérifie les identités de tout le monde dans ces registres. Il est presque impossible d'entrer au château , sans avoir y été invité. À part pour cet examen , bien entendu. Faut pas que je me plante. J'ai que ça comme solution , pour éviter de reprendre le commerce de mon père. Non , que ce serait horrible mais...Bah , j'ai clairement besoin d'action , d'adrénaline !

Je cherche du regard mon grand frère, mais il ne fait pas partie des gardes , dits expérimentés , que l'on doit affronter aujourd'hui.
Dommage. Il m'a donné plusieurs conseils , l'autre jour , mais ça m'aurait fait plaisir d'avoir un visage familier dans le coin. Je ne connais aucun des jeunes qui se présentent à ce recrutement , et ils sont tous plus âgés. Bon. Ya pas de raison que ça foire. Je m'entraîne depuis des années . C'est pas si compliqué. Juste le souverrain qui nous fixe du regard.

En soi , l'examen est plutôt simple. Chaque prétendant , affronte un garde plus expérimenté pendant deux minutes. Le but est de tenir , sans se faire désarmer. Ni plus , ni moins.
Enfin , si on peut faire plus , ça permet d'impressionner le Roi...et donc d'avoir un meilleur poste mieux payé . Comme mon frère qui a fini parmis les meilleurs. Mais , moi j'ai bien l'intention d'être le meilleur. Et , je le serai. Peu importe que je n'ai que 17 ans.

Je m'avance confiant , lorsque mon nom est appelé. Le garde en face de moi , est plutôt imposant , large d'épaule. Il est probablement lent.
Mais , il risque de mettre beaucoup de force dans ses coups , pour me désarmer le plus vite possible.

Je prends une position , que je maintiens fermement. Je pare facilement le premier coup. Il est effectivement lent , mais bien plus fort que moi. J'attends encore quelques secondes , avant qu'il n'attaque à nouveau. Je pare son épée, avant de prendre son poignet de mon autre main et de le tordre. Il grogne , mais ne lâche pas son arme. Je me recule , précipitamment avant d'apposer un coup violent sur son épée. Surpris par ma rapidité d'action , il vacille , et je frappe une nouvelle fois. Il se retrouve à genoux , son épée dans ma main.
À peine plus d'une minute.


Un grand silence se fait. Je retiens ma respiration. Je sais qu'aucune recrue de mon âge n'avait réussi à désarmer son adversaire. Et , même pour les plus âgés , c'est arrivé très rarement. Mais , contrairement à beaucoup , je me suis entraîné.
Puis , je suis doué , faut l'avouer.

Le Roi hoche la tête en m'observant longuement. On me retire mon épée , et je le vois souffler quelque chose au Général.
J'ai forcément fait bonne impression, non ?

***

Le Général m'a pris à part pour me dire que mon roi a été bluffé par mon exploit. Un prodige , voilà comment ils m'appellent !
Je souris comme un idiot forcément , bien qu'il me rappelle de rester sur terre.

Le Roi m'offre un poste à la Garde rapprochée de la princesse héritière. Nous ne sommes que peu d'élus à ce poste , et je suis la seule nouvelle recrue du lot.

La princesse. Celle qu'on ne voit plus depuis des années . Ça ne peut qu'être un immense honneur. Une grande responsabilité, également.
Je ne sais pas trop quoi répondre. Je ne pouvais pas espérer mieux , je crois.

Tout le petit groupe destiné à servir la Princesse Elsa est convoqué dans la salle du trône. Je suis impressionné par la prestance du Roi. J'essaie de me tenir le plus droit possible. Je tourne légèrement ma tête , lorsque la princesse parle. Je ne croise pas son regard.
Timide ? C'est mignon. Elle a l'air plutôt jolie. J'insiste un peu , espérant qu'elle relève les yeux après avoir parlé , mais non. Dommage.

"J'aimerai vous dire un mot encore. Aïden Jensen ?" , je retourne mes yeux vers le roi qui me fait signe d'approcher. Je le salue encore une fois respectueusement , et obéis.

"Vous êtes encore jeunes c'est pour cela que je voulais saluer votre exploit devant tous. Désarmer un garde expérimenté comme vous l'avez fait...vous êtes un vrai prodige. Malgré votre jeune âge, j'ai une confiance absolue en vos capacités pour protéger les intérêts de la princesse héritière."

"Merci , Votre Majesté." , je réponds très simplement , suivant les conseils de mon frère de parler le moins possible à la famille royale pour éviter les gaffes.

Je m'incline , et recule doucement pour retrouver ma position parmi les autres gardes. C'est en relevant les yeux , que je croise enfin le regard de la Princesse Elsa.

...
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 17 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis princesse héritière du trône et je m'en sors plus que confortablement, même si je ne me sens pas en capacité de devenir reine un jour prochain. Sinon, grâce à ma particularité, je suis une jeune fille solitaire. Et je le vis plutôt très mal. Je suis un monstre, dangereux. Personne ne peut et ne dois aimer quelqu’un comme moi. Le secret doit demeurer, éternellement.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Giphy
Depuis de nombreuses années, la vie d’Elsa est bien triste. Isolée du monde en restant constamment enfermée dans sa chambre, il est rare qu’elle puisse côtoyer autre que son reflet dans le miroir, ainsi que ces pouvoirs incontrôlables. Elle les maîtrise par le port d’une paire de gants, mais cela ne suffit pas toujours lorsque ces émotions sont au plus fort. Son père prétend que le secret est la garantie qu’elle sera, un jour prochain, une reine aimée de tous. Or, comment le peuple d’Arendelle pourrait aimé un ‘monstre’, pouvant les tuer d’un simple mouvement de main ? Elsa ne croit pas que son peuple puisse l’aimer là où elle ne s’aime pas elle-même, et il est fréquent qu’elle passe ses journées à pleurer silencieusement, particulièrement quand sa jeune sœur vient quérir son attention au travers de la porte. Elle ne lui répond pas. Elle ne peut. Mais elle n’oublie pas qu’elle l’aime, et qu’elle lui manque. Si quelqu’un pouvait la sortir définitivement de cette cage dorée qu’est sa chambre, son pouvoir, elle échangerait tout sans hésiter.
What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Ccf1510746fffa3ebc0cfd25dbc82e71c2417056


Elle Fanning (c) pinterest
Je ne regarde que très peu les soldats. Ils m’impressionnent bien davantage que je ne puis les impressionner moi-même, et je ne me concentre que sur l’importance capitale de ne surtout pas trahir mon secret. Que se passerait-ils si je recouvrais les murs de givre, comme dans ma chambre ? Père serait-il à même de contenir la surprise de ces hommes, à ce phénomène inexplicable ? Je ne saurai le dire. Je m’assure par conséquent que les murs de cette salle ne se recouvrent pas de givre, tandis que mon père reprend la parole. Discrètement, du reste. Je ne fais rien qui puisse intriguée quiconque. Mais je donne très certainement le sentiment de ne pas être en confiance, je crois. Je le remarque lorsque je sens un regard en ma direction. Il est insistant, gênant. Et je n’ose détourner les prunelles pour m’assurer de ce sentiment. Je le devrais, du reste. Cela dissuaderait très certainement l’homme en question de poursuivre, à cause de mon titre de princesse héritière. Mais je me comporte comme une enfant intimidée, n’ayant aucune légitimité à m’imposer face à cet individu. Cesserait-il de me regarder pour autant, d’ailleurs ? Je ne pense pas, non. Son travail est de me surveiller, me protéger. Il ne fait donc que ce pour quoi mon père l’a engagé à mon service : me surveiller. Mon attention se reporte vers mon père lorsqu’il fait signe à l’un des soldats de s’approcher. Il le congratule pour ces exploits lors des combats lui ayant permis d’obtenir sa place dans l’armée d’Arendelle, et je suis intriguée par la mention qu’il apporte à sa jeunesse. Père ne mettrait pas un homme aussi jeune à mon service, n’est-ce pas ? Je m’interroge sur le sujet, très sérieusement, lorsque mes prunelles se tournent vers le jeune homme en question. Il. Il est vraiment très mignon, je dois dire.

C’est totalement hors de propos, Elsa. Sa plus grande qualité, telle que le stipule ton père, est qu’il soit un prodige dans le corps-à-corps. C’est en se sens qu’il a été assigné à ta garde, et nulle autre.

En effet. Ces qualités physiques, ô combien agréables à ma vue, n’ont aucune forme d’importance en ces instants. J’aimerai cesser de l’observer tel que je le fais mais… j’en demeure incapable. Pourquoi ne puis-je y parvenir ? Je l’ignore. Je suis captivée par les traits délicats de son visage et… lorsque ces prunelles s’ancrent aux miennes, je suis davantage dans l’incapacité totale de m’en détacher. Quelque chose de fort se produit en mon être. Quelque chose d’indescriptible, distordant le temps. Je n’entends plus que les battements de mon cœur, terriblement effrénés, tandis que je sens ma bouche s’assécher totalement. C’est. Je suis confuse, véritablement. Je transperce ce jeune inconnu de mes prunelles aussi bleutées que ne sont les siennes, et je sens comme une sorte d’énergie étrangère se mêler à la mienne. C’est effrayant et… apaisant, paradoxalement. Suis-je en pleine hallucination ? Possible. Et si je ne l’étais pas, mon père se fait un honneur de me sortir de mes songes, me pressant la main de la sienne. Je bas des paupières quelques secondes, comme pour rompre le lien invisible qui me liait à ce bel inconnu, avant de lui adresser l’attention qu’il requiert. Il me signifie sa volonté que je regagne mes appartements, dès à présent, en compagnie des soldats qu’il a assigné à cet tâche. J’acquiesce respectueusement, me surprenant à porter l’espoir qu’il ait désigné Aïden à cette tâche, ce qu’il me confirme indirectement, nommant ces hommes naturellement. Je me lève ensuite de mon siège, le saluant en une révérence, avant de prendre la direction de la sortie. Les soldats me suivent immédiatement, consciencieusement, et cette proximité avec des inconnus me perturbe plus que je ne le souhaiterai. J’oublie quelque peu la direction à prendre, les menant à tout endroit sauf mes appartements, concentré à maintenir mes pouvoirs bien à leur place.

« _ Je suis confuse. Je souffle timidement, les joues écarlates, dès que j’ai conscience de ma maladresse. _ J’ai l’esprit préoccupé et… je me suis trompée de direction c’est… c’est par là. »

Du moins, je crois ? Je ne suis plus très certaine. Le nouvel échange de regard que j’ai eu à l’instant avec le garde Aïden me trouble davantage que je ne l’étais déjà, et je me sens ridicule de lui offrir un tel spectacle de ma personne. Que va-t-il penser à mon sujet ?

Les gardes n’ont aucun jugement à porter à l’encontre de la famille royale, Elsa. Ils ne sont là que pour la surveiller, la protéger, et ceux au péril de leur vie.

Ce jeune homme a-t-il réellement la volonté d’échanger son souffle de vie contre le mien ? C’est encore plus déstabilisant de l’admettre. Je reprends ma marche dans la direction que je leur ai indiquée, tentant de faire abstraction de sa présence agréablement envahissante.


@Elsy


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Aïden
J'ai 17 ans et je vis au Royaume d'Arendelle, plus précisément au château , à l'heure actuelle. Dans la vie, je suis membre de la garde royale , assigné à la protection de la Princesse héritière et je m'en sors très bien. Je suis même considéré comme un véritable prodige par le Roi lui-même. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je n'y pense pas en fait. Je ne me suis jamais intéressé aux chose de l'amour. Pour l'instant.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Tumblr_inline_o1xmqa6rJO1rifr4k_500

Aïden est né dans une famille classique de la classe moyenne-basse du Royaume d'Arendelle.
Il est particulièrement proche de son grand frère Élias , qui fait déjà partie de la Garde depuis deux ans. Entrer dans l'armée était un objectif commun.
Le jeune homme s'est d'ailleurs entraîné pendant très longtemps , avant de tenter de se présenter pour faire partie de la Garde Royale.
Son travail acharné mais aussi ses aptitudes naturelles pour le poste , le font réussir avec un grand succès.

Il est né avec des pouvoirs , de l'ordre du feu , à l'étrange couleur violette. Le contrôle n'a pas été aisé les premières années , mais l'amour de sa famille et le soutien de son frère , lui ont permis de les maîtriser.
Aujourd'hui , il est tout à fait sous contrôle , et seuls ses proches sont au courant de sa particularité. Il n'a pas de mal à le cacher , et sait l'importance de le faire.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original

De ce fait , Aïden est un jeune qui a beaucoup de confiance en lui. Il est loin d'être vantard ou orgueilleux , mais il connaît ses points forts. Il ne va pas clamer ses talents à tord et à travers. Au contraire , il préfère les actes au parole et sait se montrer discret.
La bourgeoisie le met mal à l'aise , tant il les trouve éloigné de la réalité du peuple.
Il est souvent souriant. C'est un jeune sensible , au delà du fait que ses sentiments sont exacerbés par l'adolescence. Son principal défaut réside dans son impulsivité , sa colère qu'il contrôle bien moins que ses pouvoirs. C'est quelqu'un d'entier : si vous avez sa confiance , vous l'avez totalement et il est dévoué. Mais , si vous la perdez , il est très dur de la regagner.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original


Zac Efron (2010).


C'est...Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas ce qui m'arrive. La seconde d'avant , je me faisais la simple réflexion que cette Princesse est vraiment très belle que c'est dommage de la garder hors du monde et là...

Je n'entends plus le monde autour de moi. Il pourrait se passer tout et n'importe quoi , que je ne le remarquerais pas. Le regard bleu profond de la future Reine me transperce , me sonde presque.
Seuls les battements rapides de mon coeur parviennent encore à mes oreilles. Mon champs de vision se réduit à son seul visage , alors qu'une douce chaleur s'empare de mon être .

Je reprends une contenance quand je sens mes pouvoirs s'agiter. Immédiatement, je me contiens.
Pourquoi ai-je momentanément perdu le contrôle ? Ça...ça ne m'était plus arrivé depuis des années .

J'ai perdu le contact avec la Princesse Elsa. Mais...
Juste ouah.
Elle est vraiment belle.
Je ne pense pas qu'elle en ai quelque chose à faire de mon point de vue mais...Enfin bref.

Je divague complètement. Je dois la protéger , faire mon travail. Ça s'arrête là. Le Roi nous a formellement interdit de parler plus que de nécessaire avec elle alors...Bah , c'est sûrement pas avec le jeune "paysan" de sa garde qu'elle va discuter hein. Peu importe.

Le Roi nous demande d'escorter la princese jusqu'à ses appartements. Je fais partie des deux choisis , pour ma plus grande joie.

Attends attends...Calme toi , Aïden.

Cette jeune femme a forcément un truc étrange. N'oublie pas qu'elle se cache depuis des années , que la sécurité du château est immense presque uniquement pour elle.
Donc , on se calme et on fait ce boulot.

Tu as probablement halluciné , parce que tu n'as pas l'habitude de voir des filles bien habillées et maquillées.
Voilà. Alors marche , et arrête de penser.

Il en reste qu'elle est vraiment adorable. L'autre garde et moi ne connaissons pas bien le château , et je n'avais aucune idée que nous étions partis du mauvais côté jusqu'à ce qu'elle le fasse remarquer d'un ton gêné , les joues rougies. On échange un nouveau regard , d'ailleurs.

C'est mignon. Je ne pensais pas qu'une princesse puisse être timide. D'habitude , on les imagine assurée, montrant bien qu'elles valent plus que vous...Élias m'a dit que c'est l'attitude qu'a souvent le Roi.

"Ne vous en faites pas pour ça, Votre Altesse." , je réponds doucement avec un petit sourire , remarquant que l'autre garde a la tête ailleurs.

La future souveraine nous guide ensuite plus justement , et je fais l'effort de retenir le trajet et les lieux. Élias m'a souvent dit que le plus important était de repérer les lieux le plus rapidement possible. Je suis son conseil , bien que mes yeux à la teinte semblable à ceux de la Princesse , s'attarde quelques peu sur elle. Heureusement, elle est de nouveau de dos et ne peut pas voir que je la dévisage.
Enfin , pour le coup , c'est plus son dos , ses courbes que je regarde. Et , ses cheveux aussi. Très blonds , presque platine. Aussi clairs que les miens sont sombres.

On arrive devant ses appartement , et le garde demande la permission de se retirer à son poste. C'est accordé , et je le vois se poster à plusieurs mètres de distances.
Quant à moi , je sais que je devrais commencer mes premières heures par arpenter les couloirs du coin de long en large. Je préfère ça que de rester static, je dois dire.
Mais , je me rends compte que je n'ai pas bougé , alors que la Princesse veut sûrement être tranquille...
Merde. Faire bonne impression , rappelle toi.

"Excusez moi , Votre Altesse. Je pense que je devrais prendre mon poste également. À moins que vous désirez autre chose ? Je suis à votre service." , je lui déclare en m'inclinant respectueusement , sans me départir de mon sourire.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 17 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis princesse héritière du trône et je m'en sors plus que confortablement, même si je ne me sens pas en capacité de devenir reine un jour prochain. Sinon, grâce à ma particularité, je suis une jeune fille solitaire. Et je le vis plutôt très mal. Je suis un monstre, dangereux. Personne ne peut et ne dois aimer quelqu’un comme moi. Le secret doit demeurer, éternellement.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Giphy
Depuis de nombreuses années, la vie d’Elsa est bien triste. Isolée du monde en restant constamment enfermée dans sa chambre, il est rare qu’elle puisse côtoyer autre que son reflet dans le miroir, ainsi que ces pouvoirs incontrôlables. Elle les maîtrise par le port d’une paire de gants, mais cela ne suffit pas toujours lorsque ces émotions sont au plus fort. Son père prétend que le secret est la garantie qu’elle sera, un jour prochain, une reine aimée de tous. Or, comment le peuple d’Arendelle pourrait aimé un ‘monstre’, pouvant les tuer d’un simple mouvement de main ? Elsa ne croit pas que son peuple puisse l’aimer là où elle ne s’aime pas elle-même, et il est fréquent qu’elle passe ses journées à pleurer silencieusement, particulièrement quand sa jeune sœur vient quérir son attention au travers de la porte. Elle ne lui répond pas. Elle ne peut. Mais elle n’oublie pas qu’elle l’aime, et qu’elle lui manque. Si quelqu’un pouvait la sortir définitivement de cette cage dorée qu’est sa chambre, son pouvoir, elle échangerait tout sans hésiter.
What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Ccf1510746fffa3ebc0cfd25dbc82e71c2417056


Elle Fanning (c) pinterest

Je suis terriblement mortifiée. Je me perds dans mon propre château, à la vue de ma nouvelle garde personnelle. Puis-je vivre moment plus gênant que celui-ci ? Non. Je rougis donc furieusement face à ma bêtise, tandis que j’informe les soldats de cette maladresse. J’ai plus d’égard pour le garde Aïden, d’ailleurs. Mais j’essaye de ne pas me perdre à nouveau dans son regard azur, captivant. Je n’ai pas le droit de faire cela. Je me force par conséquent à lui tourner le dos, dès qu’il m’assuré que je n’avais pas à me formaliser pour cette erreur, avant de prendre la direction qui me semble la bonne. Il dit vrai, du reste. Je devrais en faire fie. Mais je ressens le besoin inexplicable de lui faire bonne impression, et je viens de tout gâcher en étant… moi-même.

Pas d’états d’âme. Pas de tourments. Pas de sentiments.

Je me rappelle ce précepte, bien que la présence de ce garde semble naturellement m’apaiser. C’est étrange, d’ailleurs. Nul autre en ces murs n’a ce don de me réconforter de cette manière, sans dire ne serait-ce qu’un mot. Je suis donc passablement ébranlée de sentir une forme de chaleur m’envelopper agréablement, depuis qu’il est en ma compagnie. Émane-t-elle véritablement de sa personne, d’ailleurs ? Il semblerait, oui. L’autre garde ne donne pas le sentiment de me porter une grande attention, et mon intuition m’encourage à le croire. Pourquoi éprouve-je cela ? Est-ce le contre coup de notre échange de regard, dans la salle du trône ? Probablement, oui. Je ne sais grand-chose, pour ne pas dire rien, aux rapports humains. Je me trouve par conséquent fort démunie devant cette situation qui s’est naturellement imposée à mon être.

L’aspect positif à cet étrange comportement de ta part, est que cela ne révèle pas tes pouvoirs à la vue de ce garçon, Elsa.

En effet. C’est une excellente chose. Je suis ravie que le trajet ait pu se faire plus calmement que je ne le redoutais, et je me tourne vers mes gardes dès que nous approchons de la porte de mes appartements.

« _ Nous sommes arrivés. Je souffle timidement à leur encontre, n’osant leur adresser un regard. _ Vous. »

L’autre soldat me prend de court, immédiatement. Particulièrement lorsqu’il me demande s’il peut rejoindre son poste, à quelques mètres de la position de ma chambre. C’est accordé, bien évidemment. Je n’ai aucun intérêt à le retenir et… le cœur battant la chamade, je me sens à nouveau en proie à ces nouvelles émotions vives, quand je constate que je suis en tête-à-tête avec le garde Aïden. Dois-je lui donner un ordre ? Je ne saurai le dire. Il semble en attendre un de ma part, quand il me prie de l’excuser. Il pense qu’il doit prendre son poste également et… quelque peu déçu, je l’écoute me faire part de son souhait de m’être utile, si j’en ressens le besoin. Je. Je n’ai rien à lui demander, hélas. Je n’ai par conséquent aucune raison de le retenir davantage, tandis que j’ancre à nouveau mes prunelles dans les siennes, naturellement.

« _ Je. Je bégaye doucement, le cœur tambourinant vivement dans ma poitrine. _ Je n’ai besoin de rien, je vous en suis gré. Vous. Vous pouvez disposer, Aïden. »

Je lui sourie doucement, spontanément. J’ai envie de découvrir son sourire également avant de… avant de m’isoler à nouveau dans cette prison qui est la mienne. Juste un sourire et je le quitterai. Je m’en fais la promesse.


@Elsy


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Aïden
J'ai 17 ans et je vis au Royaume d'Arendelle, plus précisément au château , à l'heure actuelle. Dans la vie, je suis membre de la garde royale , assigné à la protection de la Princesse héritière et je m'en sors très bien. Je suis même considéré comme un véritable prodige par le Roi lui-même. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je n'y pense pas en fait. Je ne me suis jamais intéressé aux chose de l'amour. Pour l'instant.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Tumblr_inline_o1xmqa6rJO1rifr4k_500

Aïden est né dans une famille classique de la classe moyenne-basse du Royaume d'Arendelle.
Il est particulièrement proche de son grand frère Élias , qui fait déjà partie de la Garde depuis deux ans. Entrer dans l'armée était un objectif commun.
Le jeune homme s'est d'ailleurs entraîné pendant très longtemps , avant de tenter de se présenter pour faire partie de la Garde Royale.
Son travail acharné mais aussi ses aptitudes naturelles pour le poste , le font réussir avec un grand succès.

Il est né avec des pouvoirs , de l'ordre du feu , à l'étrange couleur violette. Le contrôle n'a pas été aisé les premières années , mais l'amour de sa famille et le soutien de son frère , lui ont permis de les maîtriser.
Aujourd'hui , il est tout à fait sous contrôle , et seuls ses proches sont au courant de sa particularité. Il n'a pas de mal à le cacher , et sait l'importance de le faire.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original

De ce fait , Aïden est un jeune qui a beaucoup de confiance en lui. Il est loin d'être vantard ou orgueilleux , mais il connaît ses points forts. Il ne va pas clamer ses talents à tord et à travers. Au contraire , il préfère les actes au parole et sait se montrer discret.
La bourgeoisie le met mal à l'aise , tant il les trouve éloigné de la réalité du peuple.
Il est souvent souriant. C'est un jeune sensible , au delà du fait que ses sentiments sont exacerbés par l'adolescence. Son principal défaut réside dans son impulsivité , sa colère qu'il contrôle bien moins que ses pouvoirs. C'est quelqu'un d'entier : si vous avez sa confiance , vous l'avez totalement et il est dévoué. Mais , si vous la perdez , il est très dur de la regagner.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original


Zac Efron (2010).
J'ai énormément de mal à maintenir une attitude correcte envers la Princesse. J'ai envie de ne pas la quitter des yeux , mais ...ce serait clairement irrespectueux , alors je me contiens et tente de garder une expression normale.
C'est ma future souveraine. Je ne peux pas me permettre de la dévorer du regard , comme si...comme si elle était la plus belle chose que je n'ai jamais vu.
Je dois me concentrer sur l'idée de la protéger . Rien de plus.

Surtout que cette jeune femme a l'air bien plus timide que je ne l'aurai pensé . Ou même que je le suis. Enfin , je ne suis pas spécialement quelqu'un de réservé . Je sais simplement être discret quand il le faut , que la situation l'exige.

Je demande naturellement à la Princesse héritière si je peux encore faire quelque chose pour elle. J'aimerai bien d'ailleurs. Elle a quelque chose en elle , qui me donne envie de l'aider. Je ne sais pas quoi. Comme si je sentais quelle avait besoin d'une aide quelconque. Je dois rêver. Me faire des idées.
Ça n'a absolument aucun sens. Aucune logique. Elle affirme n'avoir besoin de rien , que je peux prendre mon poste.

Son regard. Son sourire. Mon cœur rate un battement , encore une fois. Je fais pitié , franchement , je dois redescendre sur terre. Je lui rend son sourire , sans réfléchir , me sentant curieusement à l'aise et...juste bien ? à son contact.

"Très bien , Votre Altesse." , je la salue comme il convient avant un dernier sourire. Puis , je vais prendre mon poste , commençant la surveillance de cette aile du château.

Je croise d'ailleurs plusieurs fois Élias , qui escorte le couple royal. Il ne peut que me faire un rapide signe , mais j'ai lu son sourire dans ses yeux. Lui comme moi , sommes heureux d'être à nouveau proches physiquement.

***

Les jours passent , et il est très rare que l'on croise la Princesse Elsa. C'est à croire qu'elle ne vit que dans sa chambre. Un garde s'est fait viré du château pour l'avoir relevé trop vivement , d'ailleurs.
Donc , je ferme ma bouche. Je fais simplement mon travail , regrettant de ne pas pouvoir la voir plus souvent.

Je passe justement devant la fameuse chambre , pendant mon tour de garde. Je constate avec surprise , que l'autre jeune Princesse , Anna , est adossée contre la porte. Elle semble désespérée.
Mais , curieusement son visage s'illumine quand je lui souris. Je l'ai déjà rencontré plusieurs fois , et elle s'ennuyait tout le temps. Elle me rappelle Élise , sous certains aspects.

"Bonjour Aïden !" , elle me lance toute joyeuse , les yeux brillants.

"Bonjour Princesse Anna." , je réponds simplement et gentiment. Pourquoi la rouquine reste devant la porte à attendre ? Je n'ai pas le temps de demander , qu'elle se relève pour me rejoindre.

"Vous ne vous ennuyez pas à faire toujours le même tour ?" , je souris attendri. J'imagine que sa question sous entend qu'elle même s'ennuie.

"Pas vraiment. Vous me tenez compagnie en plus." , cette idee semble beaucoup lui plaire."Je peux vous demander , pourquoi vous n'êtes pas avec votre soeur ?" , son visage s'assombrit.

"Ooh. Elle refuse que je la vois. Enfin , Père ne veut pas non plus mais..." , je remarque aisément que cette question la rend triste et je men veux de l'avoir posé.
Qu'est ce que l'héritière cache au point de garder le secret face à sa soeur ?

"Vous étiez proches ?"

"Oh oui ! Beaucoup même. Puis plus rien d'un seul coup !"

"Vous voulez bien m'en parlez ? Ça restera entre nous." , j'ajoute avec un clin d'oeil.

L'idée plait immédiatement à Anna. Je sais que ça lui fait du bien quand on parle. Ça se sent qu'elle souffre de sa solitude. Puis , ça va me permettre d'en apprendre plus sur sa sœur . Oui , je lui demande surtout dans ce but.
Et alors ? Faut bien ce qui faut !

La rouquine me parle alors , de comment était la Princesse plus jeune. Une fille souriante , douce et joyeuse. Qui aimait les bonhomme de neige. J'aimerai beaucoup rencontrer cette personne...
Pourquoi a-t-elle tant changé ?


Anna me suit sur tout mon tour de garde. Et , elle n'arrête pas de parler. C'est chou. Mais , faut bien que je lui dise de partir à un moment donné , malgré le fait qu'elle boude en l'entendant. Si le Roi nous voyait , il serait sûrement en colère. Et , j'aimerai bien rester encore quelque temps dans ses bonnes grâces .

***

Les semaines continuent de passer. Une très petite réception a ete organise. Des histoires politiques. Je crois. Nous , les gardes ne sommes pas vraiment mis au courant.

Je suis assigné à la protection rapprochée de la princesse Elsa , et j'en suis heureux d'avoir été choisi. Je garde une certaine distance néanmoins , les affaires politiques sont privées. Mais , mon regard ne quitte pas la jeune femme.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 17 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis princesse héritière du trône et je m'en sors plus que confortablement, même si je ne me sens pas en capacité de devenir reine un jour prochain. Sinon, grâce à ma particularité, je suis une jeune fille solitaire. Et je le vis plutôt très mal. Je suis un monstre, dangereux. Personne ne peut et ne dois aimer quelqu’un comme moi. Le secret doit demeurer, éternellement.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Giphy
Depuis de nombreuses années, la vie d’Elsa est bien triste. Isolée du monde en restant constamment enfermée dans sa chambre, il est rare qu’elle puisse côtoyer autre que son reflet dans le miroir, ainsi que ces pouvoirs incontrôlables. Elle les maîtrise par le port d’une paire de gants, mais cela ne suffit pas toujours lorsque ces émotions sont au plus fort. Son père prétend que le secret est la garantie qu’elle sera, un jour prochain, une reine aimée de tous. Or, comment le peuple d’Arendelle pourrait aimé un ‘monstre’, pouvant les tuer d’un simple mouvement de main ? Elsa ne croit pas que son peuple puisse l’aimer là où elle ne s’aime pas elle-même, et il est fréquent qu’elle passe ses journées à pleurer silencieusement, particulièrement quand sa jeune sœur vient quérir son attention au travers de la porte. Elle ne lui répond pas. Elle ne peut. Mais elle n’oublie pas qu’elle l’aime, et qu’elle lui manque. Si quelqu’un pouvait la sortir définitivement de cette cage dorée qu’est sa chambre, son pouvoir, elle échangerait tout sans hésiter.
What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Ccf1510746fffa3ebc0cfd25dbc82e71c2417056


Elle Fanning (c) pinterest
Je suis comblée. Véritablement. Le sourire du garde est tel qu’il me semblait être à mon esprit, magnifique, et je ne manque pas de l’admirer durant ce temps où il m’est accordé. J’ai conscience qu’il ne m’est point autorisé à dévouer une telle importance à un jeune homme n’appartenant pas à mon rang, du reste. Je ne puis simplement détacher mes prunelles de sa personne, que lorsqu’il disparaît définitivement de leur vue, pour prendre son poste.

C’est inconvenant, Elsa. Tu devrais avoir honte de toi. Tu ne peux vouer quelconque sentiment pour cet inconnu.

En effet. Mon cœur ne m’appartient pas. Il appartient à la monarchie, à la politique. Je regagne par conséquent ma chambre dès que cette réalité me revient en mémoire, avant de me glisser derrière la porte de cette dernière, un sourire heureux sur le visage. Il est tellement… beau. Je ne peux chasser de mes songes son sourire, ses yeux aussi bleus que ne sont les miens, et… les doux traits de son visage.
Que m’arrive-t-il ?


(…)

Les semaines s’écoulent, lentement. Je demeure toujours isolée dans ma chambre, comme avant la constitution de ma garde personnelle, et j’écoute attentivement les quelques bruits qui émanent du couloir qui longe celle-ci. J’écoute les pas de mon garde, en réalité. Ce n’est pas toujours celui qui occupe toutes mes pensées qui se trouve à ce poste, mais à cette énergie que je ressens étrangement à sa présence, je suis parvenu à deviner son identité sans même le voir. J’aimerai lui parler au delà de la porte, d’ailleurs Toutefois, je m’en abstiens. J’ai conscience qu’il encourt de sévères représailles si je me laisse tenter à créer ne serait-ce qu’un lien amical à son encontre, et je ne puis m’autoriser de briser sa carrière pour un besoin égoïste. Peut-être n’y tiendrait-il pas lui même, du reste ? Je l’écoute donc toujours silencieusement, attristée de n’être une fille ‘normale’. J’imagine souvent ce que serait ma vie si je n’avais été la princesse de glace, d’ailleurs. Je me vois ayant une vie modeste, au village, où nous aurions pu nous rencontrer. M’aurait-il regardé comme il l’a fait dans la salle du trône, avec intensité ? Je ne saurai l’affirmer. Il n’est peut-être impressionné que par mon titre et… je constate que mes pensées ont souvent une issue défavorable à… Qu’importe. Rien de ce que je fais ne m’est autorisé. Je ne sais pourquoi l’on me garde en vie, d’ailleurs. Peut-être que les choses seraient plus simples si je disparaissais, totalement ? Sans doute, oui. J’y songe douloureusement, quand les pas de ma jeune sœur viennent gambader du côté de ma porte.

Non, Anna. Pas maintenant je t’en conjure.

Son poing frappe dans le bois, frénétiquement.

« _ Elsa ? Je soupire, profondément. _ Je sais que tu ne veux pas ouvrir cette porte mais… je t’ai fais un dessin. »

Elle le glisse sous la porte, doucement. Mon cœur se brise à la vue de celui-ci, sur le sol. Il nous représente toutes les deux avec Olaf, le bonhomme de neige que nous faisions grâce à mes pouvoirs.

« _ Je sais que j’ai passée l’âge pour cette activité mais… je m’ennuyais. Souffle-t-elle douloureusement, provoquant mon pouvoir indirectement. _ Tu te souviens d’Olaf ? Me demande-t-elle ensuite, tristement. _ On le faisait chaque hiver, dès les premières neiges. Elle se glisse dos à la porte, dos à ma position. _ Pourquoi ne me réponds-tu pas ? Nous pourrions discutés ainsi, toutes les deux ? Tu n’aimerais pas ? Elle soupire. _ Je l’aimerai, en tout cas. »

Je sais, Anna. Je sais. Mais nous ne ferions que pleurer et mon don deviendrait plus incontrôlable qu’il ne l’est en cet instant. Je ne puis m’y autoriser, y compris par amour pour toi.

Pas d’états d’âmes. Pas de tourments. Pas de sentiments.

Je me répète cette phrase inlassablement, de sorte d’empêcher le gel de prendre possession de toute ma chambre, lorsque l’énergie de mon garde vient à nouveau m’envelopper délicatement. Comment fait-il cela ? Comment parviens-t-il à m’apaiser, sans même me porter une once d’attention ? Je ne saurai le dire. Tout ce dont j’ai conscience : c’est mon bonheur d’entendre sa voix, même si elle ne s’adresse qu’à ma cadette qui le salue. Il est si charmant, si attentionné. Cela ne m’étonne guère que ma jeune sœur se soit trouvé un semblant d’ami chez lui. Hélas, elle ne peut également s’y autoriser. Je prie donc silencieusement pour que père ne surprenne leur échange, tandis qu’ils s’éloignent de ma position.

Pourquoi être si curieux sur ma personne, Aïden ? Auriez-vous…

Non. Je ne puis m’autoriser telles suggestions. Sa curiosité est similaire à celle des autres étrangers qui ont connaissance de ma situation, rien de plus.


(…)


Je suis terriblement anxieuse, aujourd’hui. Père tient à ce que j’assiste à la réception donnée en l’honneur des partenaires politiques de notre royaume, afin que j’apprenne les devoirs de souverain. Or, je ne me sens prête à cet exercice. Je ne parviens toujours pas à maitriser mes émotions comme je le devrais, mes pouvoirs. Je crains par conséquent, plus que de raison, de provoquer une catastrophe dans l’état de nerf avancé dans lequel je me trouve. Il y a pourtant le garde Aïden non loin de ma position, assurant ma protection. Mais son énergie si bienfaitrice ne suffit pas à me détendre telle que je suis habituée. Je focalise donc le plus souvent possible mon attention sur lui, espérant trouver un soupçon de réconfort dans ses prunelles bleutées. Sans résultat. Mon père me presse d’un geste à rester concentrer sur le débat qu’il mène avec nos partenaires, et je deviens davantage la proie de mes états d’âme.

« _ Un problème, votre altesse ? M’interroge l’homme au plus proche de ma position, remarquant mon trouble.
_ Ne vous souciez guère de son état, très cher. Réplique mon père, me perçant de ses prunelles le temps d’un instant, en guise de représailles silencieuses. _ Ma fille est une personne émotive. Tout cela est encore très nouveau pour elle. »

L’homme acquiesce, et je comprends que je n’ai autre choix que m’acclimater. Or, je n’y parviens plus. Ma malédiction menace de se dévoiler aux yeux de tous, et je me lève vivement pour fuir la réception. Mon père tente de me retenir par le bras, mais je ne puis faire preuve d’obéissance. Je regagne donc une salle adjacente rapidement, le souffle court d’angoisse, quand mes pouvoirs explosent, littéralement. Les murs entiers se couvrent d’un givre épais, refroidissant l’atmosphère instantanément, pendant que de la glace jaillit du parquet par endroit.

Reprends-toi, Elsa. Prestement !

J’essaye mais le bruit d’une porte qui se referme m’encourage à me tourner vers le visiteur.

« _ Aïden. Je blêmis naturellement, dès que j’ai connaissance de l’identité du visiteur. _ Ce… Ce n’est pas ce que vous croyez, je. »

Que dire ? Rien ne puis justifier cette glace, ce givre. Il comprend que je suis anormale, et des larmes se forment dans mes yeux effrayés.

« _ Je. »

Je suis un monstre.


@Elsy


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

tumblr_p4to7w7zLb1wz6gjeo2_250.png
Aïden
J'ai 17 ans et je vis au Royaume d'Arendelle, plus précisément au château , à l'heure actuelle. Dans la vie, je suis membre de la garde royale , assigné à la protection de la Princesse héritière et je m'en sors très bien. Je suis même considéré comme un véritable prodige par le Roi lui-même. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien , je n'y pense pas en fait. Je ne me suis jamais intéressé aux chose de l'amour. Pour l'instant.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Tumblr_inline_o1xmqa6rJO1rifr4k_500

Aïden est né dans une famille classique de la classe moyenne-basse du Royaume d'Arendelle.
Il est particulièrement proche de son grand frère Élias , qui fait déjà partie de la Garde depuis deux ans. Entrer dans l'armée était un objectif commun.
Le jeune homme s'est d'ailleurs entraîné pendant très longtemps , avant de tenter de se présenter pour faire partie de la Garde Royale.
Son travail acharné mais aussi ses aptitudes naturelles pour le poste , le font réussir avec un grand succès.

Il est né avec des pouvoirs , de l'ordre du feu , à l'étrange couleur violette. Le contrôle n'a pas été aisé les premières années , mais l'amour de sa famille et le soutien de son frère , lui ont permis de les maîtriser.
Aujourd'hui , il est tout à fait sous contrôle , et seuls ses proches sont au courant de sa particularité. Il n'a pas de mal à le cacher , et sait l'importance de le faire.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original

De ce fait , Aïden est un jeune qui a beaucoup de confiance en lui. Il est loin d'être vantard ou orgueilleux , mais il connaît ses points forts. Il ne va pas clamer ses talents à tord et à travers. Au contraire , il préfère les actes au parole et sait se montrer discret.
La bourgeoisie le met mal à l'aise , tant il les trouve éloigné de la réalité du peuple.
Il est souvent souriant. C'est un jeune sensible , au delà du fait que ses sentiments sont exacerbés par l'adolescence. Son principal défaut réside dans son impulsivité , sa colère qu'il contrôle bien moins que ses pouvoirs. C'est quelqu'un d'entier : si vous avez sa confiance , vous l'avez totalement et il est dévoué. Mais , si vous la perdez , il est très dur de la regagner.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Original


Zac Efron (2010).
J'ai souvent remarqué , que je ressens comme une tension latente quand la Princesse Elsa se trouve non loin de ma position. Je ne suis pas sûr que cela ait réellement un lien. Mais , ce sont des émotions qui me parviennent uniquement lorsque je passe près de sa chambre , ou comme maintenant , alors que nos regards se croisent brièvement.

Je déteste ce genre de réception. Certes , aujourd'hui c'est très minime , ça fait des années que la famille royale n'organise plus de bal. Néanmoins , le mépris des bourgeois se fait fortement sentir.

Je me contente de faire mon travail : garder un œil sur la Princesse héritière . Ou , tout du moins , sur tout ceux qui s'approchent d'elle. Veiller à ce qu'aucune personne ne lui fasse du mal ou n'attente à sa vie. C'est d'autant plus compliqué que mon rang me force à observer une distance. Mais , je la quitte rarement des yeux.

Elle ne semble pas à son aise. Pourtant , je ne me lasse pas d'observer la douceur des traits de son visage. C'est l'image qu'elle me renvoie : une jeune femme douce , pure et...très timide ? Réservée , peut être.
Pourquoi reste-t-elle sans cesse dans sa chambre ? La Princesse Anna ne fait qu'essayer d'attirer son attention. Je suis convaincu qu'elle a beaucoup à apporté au monde et...

Et oui , je rêve d'avoir davantage son attention moi-même . De pouvoir lui parler , ayant ainsi une excuse véritable pour la dévisager , pour croiser pleinement la lueur de ces prunelles bleutées .

Non mais , à quoi est ce que je pense ? Réveille toi , Aïden ! C'est ta future Reine ! Elle n'en a que faire de toi , c'est a peine si elle calcule sa propre soeur ! Tu espère quoi ?
Les nobles n'accordent pas d'importance à leurs gardes.
Contente toi d'empocher ton argent.

Je dois m'en convaincre.
Mais...quand je vois la princesse Elsa se lever dans un mouvement clairement de panique , refusant le bras de son père , je ne peux pas m'empêcher de la suivre. C'est plus fort que moi , même si le Roi m'ordonne de revenir , qu'elle n'en vaut pas la peine.
Pardon ? Vient-il de dire cela de sa propre fille ? Qu'elle ne vaut pas son attention ? C'est quoi cette famille , sérieusement ?

Je remarque dans quelle salle adjacente , la blonde s'est réfugiée et je m'y rend également , fermant la porte derrière moi.
Il fait diablement froid ici et...
Quand je me retourne , mes yeux constatent l'ampleur des dégâts.
De la glace.
Du givre.
Partout.
Comme une explosion. Je reste figé un instant , mes propres pouvoirs réagissant en moi , pour réchauffer mon corps , alors que mes dents commençaient à claquer.

Je rencontre les yeux d'Elsa , elle a l'air si...effrayée ?
Oh. Je comprends. Je crois comprendre.
La glace ça vient d'elle...Eh bien si , Altesse , c'est tout à fait ce que je crois. Mais , comment lui faire comprendre qu'elle ne me fait pas peur ? Elle semble au bord des larmes , et mon coeur se serre devant tant de détresse. C'est pour cela qu'elle s'est isolée ? Car elle ne se contrôle pas ?
C'est tellement injuste.
Je m'avance de quelques pas , doucement.

"N'ayez crainte , Votre Altesse , je ne vous juge pas." , je lui dis gentiment gardant mon regard ancré dans le sien. "Je n'ai pas peur de vous. En fait...Je suis comme vous." , je lui confie plus bas , prêt à tendre ma main vers elle pour qu'elle puisse constater mes dires , lorsque la porte s'ouvre dans un grand fracas derrière moi.

"Ainsi , c'est ici que vous vous cachiez ? Regardez l'état de la pièce , n'avez vous pas honte ? Disparaissez de ma vue immédiatement ! Nous parlerons plus tard." , je ne pensais pas que le Roi serait si virulent à l'égard de sa fille. Il se tourne ensuite vers moi , menaçant. "Quant à vous , Aïden suivez moi." , il me fait signe et je le suis jusqu'à son bureau personnel.
Je tremble d'ailleurs quelques peu , sentant que je suis sous la menace de grave représailles pour avoir suivi la Princesse. J'aurai aimé pouvoir enfin lui parler davantage avant que l'on ne soit séparé.
Lui dire qu'elle n'a rien d'un monstre.


"Je ne vais pas revenir sur ce que vous avez vu , Aïden. Je passerai sur votre désobéissance pour cette fois-ci. Néanmoins, vous comprenez que le secret de ma fille doit être conservé à tout prix. Ainsi , si la nature de ma fille vient à être découverte hors de ces murs , je vous tiendrai personnellement pour responsable. Que vous le soyez ou non , j'ordonnerai votre mise à mort. Ai-je été suffisamment clair ?"

"Oui , Votre Majesté." , je réponds posément bien que terrifié .

"Retournez à votre poste , dans ce cas." , je ne me fais pas prier.

*Quelques heures plus tard*

Je fais parti de ceux qui veillent cette nuit. J'ai dû mal à rester éveiller d'habitude , mais ce soir , je me sens particulièrement tendu. Mon partenaire prend une petite pause plus loin , alors que je passe non loin de la chambre de la princesse.

Je m'arrête devant , ne sachant comment agir désormais.
Je peux l'aider , je le sais.
Mais , voudra-t-elle seulement de mon aide ?
Je ne peux que le souhaiter.
Elle mérite de savoir que nous n'avons pas à subir nos dons.


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2442
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

200525050547450736.png
Elsa
J'ai 17 ans et je vis à Arendelle. Dans la vie, je suis princesse héritière du trône et je m'en sors plus que confortablement, même si je ne me sens pas en capacité de devenir reine un jour prochain. Sinon, grâce à ma particularité, je suis une jeune fille solitaire. Et je le vis plutôt très mal. Je suis un monstre, dangereux. Personne ne peut et ne dois aimer quelqu’un comme moi. Le secret doit demeurer, éternellement.

What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Giphy
Depuis de nombreuses années, la vie d’Elsa est bien triste. Isolée du monde en restant constamment enfermée dans sa chambre, il est rare qu’elle puisse côtoyer autre que son reflet dans le miroir, ainsi que ces pouvoirs incontrôlables. Elle les maîtrise par le port d’une paire de gants, mais cela ne suffit pas toujours lorsque ces émotions sont au plus fort. Son père prétend que le secret est la garantie qu’elle sera, un jour prochain, une reine aimée de tous. Or, comment le peuple d’Arendelle pourrait aimé un ‘monstre’, pouvant les tuer d’un simple mouvement de main ? Elsa ne croit pas que son peuple puisse l’aimer là où elle ne s’aime pas elle-même, et il est fréquent qu’elle passe ses journées à pleurer silencieusement, particulièrement quand sa jeune sœur vient quérir son attention au travers de la porte. Elle ne lui répond pas. Elle ne peut. Mais elle n’oublie pas qu’elle l’aime, et qu’elle lui manque. Si quelqu’un pouvait la sortir définitivement de cette cage dorée qu’est sa chambre, son pouvoir, elle échangerait tout sans hésiter.
What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Ccf1510746fffa3ebc0cfd25dbc82e71c2417056


Elle Fanning (c) pinterest
J’ai échouée. Je ne suis parvenu à surmonter mes émotions comme j’avais pour ordre de le faire. Et je mérite par conséquent la colère à venir de mon père. Mais comment justifierons-nous cette glace si d’aventure une âme curieuse venait à me rejoindre, du reste ? Devrai-je admettre ma monstruosité ? Je ne saurai le dire. J’essaye de tout faire disparaître pour nous épargner une telle catastrophe, mais la porte derrière moi se referme à nouveau.
Non…
Quelqu’un est entré.
Quelqu’un est là.
Et à l’énergie qui émerge de cette présence si familière à mon âme, je comprends qu’il ne s’agit là que de mon garde Aïden.
Je suis tellement désolé, terrifiée. J’aimerai trouver un discours convaincant pour lui assurer que cela n’émane pas de moi mais… mon anxiété elle-même trahit cet état de fait. La glace se propage toujours davantage sur le sol, créant lentement une véritable patinoire tout autour de nous.
Rien ne saurait justifier cela.
Rien ne saurait m’innocenter.
Je fuis donc le regard du soldat, fébrile à l’idée qu’il puisse me voir tel un monstre.
Que dit-il ? Il ne me juge pas ? Mais… Pourquoi ? Je suis visiblement monstrueuse, dangereuse. Pourquoi fait-il preuve de bienveillance à mon égard ? Je ne comprends pas. Je relève mes prunelles bleutées en sa direction, suite à ses mots, lorsqu’il m’assure « être comme moi ».
Que cela signifie-t-il ? Que sous-entend-t-il en me partageant cela ? Qu’il maitrise la glace, lui également ?
J’observe la main qu’il tend en ma direction, méfiante, quand la porte s’ouvre avec fracas sur mon père.
Il est terriblement furieux. Il me reproche l’état de la pièce, me demandant si j’en éprouve de la honte, avant de m’inviter vivement à disparaître de sa vue.

« _ Bien, père. »

Je souffle entre deux sanglots, craignant déjà notre conversation à venir.
Que pourrais-je dire de plus ? Que j’aimerai assister à cette discussion qu’il va tenir avec mon garde ? Cette volonté me serait refusée, instantanément. Je quitte donc la pièce au pas de course, en passant par une porte dérobée, avant de rejoindre ma chambre où je m’isole précipitamment.

Je suis navrée, Aïden.
Je ne voulais causer votre perte.
 

(…)


Plusieurs heures se sont écoulées, à présent. Mon père est venu me sermonner dès que nos éminents invités sont parties, et de cet entrevu je garde le souvenir douloureux d’une gifle apposée à ma joue gauche. J’ai conscience que l’usage d’une certaine violence ne lui scie guère. Toutefois, je comprends l’intérêt qu’il en fasse preuve. Il est primordial que j’apprenne à ne plus ressentir la moindre émotion, la moindre état d’âme, pour devenir une bonne souveraine. Je me masse donc la joue doucement, étendue dans mon lit, quand je sens l’énergie de mon garde s’approcher de ma localisation. Je pensais que père l’avait fait condamné à mort ? Je me lève vivement de mon lit, tandis que ces pas approchent de ma chambre.

Arrêtez-vous je vous en conjure, Aïden. J’ai besoin de comprendre la signification des mots que vous m’avez adressé précédemment.
Comment pourrions nous être similaire ?

Je guette ces mouvements, quand le silence se fait dans le couloir. Il a cessé de marcher. Et à son énergie si vivace, je comprends qu’il l’a fait derrière ma porte, où je suis moi-même appuyée.

Ne fait pas cela, Elsa. Tu provoquerai davantage les foudres de ton père sur ce pauvre homme. Garde le éloigné de tes secrets, de tes mensonges.

Je ne le puis.
Je me décale donc du bois de la porte, de sorte saisir la poignée avec délicatesse, avant de la tourner pour entrouvrir légèrement la porte, restant cachée derrière celle-ci.

« _ Bonsoir. Dis-je timidement, n’osant regarder dans les yeux le garde qui me fait face. _ Je. Je suis heureuse que vous n’ayez perdu votre place par ma faute. Je poursuis, le cœur battant vivement dans ma poitrine. _ J’aurai souhaité vous évitez de tels ennuis mais… certaines choses sont hors de mon contrôle. »

Pose-lui la question qui te brûle les lèvres !

« _ Je. Tout à l’heure vous m’avez assuré que vous étiez comme moi. Qu’entendiez-vous lorsque vous me disiez cela ? Souffrez-vous vous également de cette malédiction ? »

C’est ainsi que je considère cette magie : comme une malédiction. J’aimerai donc qu’il m’assure qu’il connaît ce sentiment, avant de m’expliquer comment il parvient à la maintenir sous son contrôle.
N’éprouve-t-il aucun état d’âme ? Aucun tourment ? Aucun sentiment ?

Dites-moi tout, Aïden.


@Elsy


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


What if we rewrite the stars ? Ft Elsy. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
What if we rewrite the stars ? Ft Elsy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: