Partagez
 
 
 

 Seuls au monde ft. S3th

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 596
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

Seuls au monde ft. S3th Empty

7ei5.pngMise en Situation



Seuls au monde ft. S3th Original

Qui n’a jamais rêvé de farniente sur une île magnifique au sable fin et doré, à la mer azur, transparente et chauffée par le soleil. Au splendide paysage tropical et à la faune et la flore colorés. Oui mais avec tout le confort nécessaire, petit hôtel de luxe, piscine, chambre immense, personnel au petit soin, bref tout le nécessaire pour passer un agréable moment.

Sauf que non, les choses ne vont pas se passer comme ça, ce serait beaucoup trop simple !

Lors d’un voyage en bateau qui se rend à destination de l’Australie, une violente tempête va avoir lieu et si la plupart du personnel naviguant et des voyageurs s’en est sortis indemne. Ce n’est pas le cas de deux passagers qui restent bloqués sur le bateau et se retrouvent bien vite échoué sur la fameuse ile. Objectif ? Survivre et ça ne va pas se faire sans heurt.


i3tb.png


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 596
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

Seuls au monde ft. S3th Empty

vava_a31.png
Adelaïde
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à Denver, USA. Dans la vie, je suis Infirmière et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis bien, pas le temps pour l’amour.

Seuls au monde ft. S3th Tumblr_inline_o00mqjOa3X1rifr4k_500
Adelaïde est une jeune femme tout ce qu’il y a de plus classique, elle a toujours eu une vie simple malgré certaines difficultés, mais elle essaye toujours de voir le bon côté des choses. Depuis qu’elle est jeune, la brunette à toujours eu à cœur de prendre soin des autres et c’est donc tout naturellement qu’elle entame des études pour devenir infirmière.

En dehors de son travail et de la vie sociale qu’elle essaye de maintenir à flot, malgré ses nombreuses heures à l’hôpital, Adelaïde aime la nature et à une grande passion pour l’herboristerie. Elle sait reconnaitre de nombreuses plantes dans la nature et les applications qu’elle peut en faire. La jeune femme apprécie également de lire tranquillement sur son canapé ou de se faire des longues parties de jeux vidéo.

Après presque trois années sans prendre de vacances, Adelaïde finit par se laisser convaincre par deux amies, d’embarquer sur le Nautica, un splendide bateau de croisière dont la destination finale et l’Australie. Elle ne se doute pas encore que ça va être le voyage de sa vie !

Seuls au monde ft. S3th AshamedSevereIbis-size_restricted


Tamla Kari
Cela faisait bien maintenant une bonne semaine et demie, qu’Adélaïde ainsi que les autres passagers, avaient embarqué à bord du Nautica. Un bateau de luxe qui doit emmener tout ce bon monde vers l’Australie, ou elle va encore passer une semaine de vacances en compagnie de ses amies. Sois trois semaines aux totales à juste se reposer et faire des choses agréables, ce que la jeune femme n’avait plus eu l’occasion de vraiment faire, s’étant laissé littéralement débordé par son travail d’infirmière. Alors après trois ans à cravacher comme une folle, elle c’était finalement laissé convaincre de faire une pause longue et bien mérité. Bon l’idée d’embarquer sur un aussi gros bateau lui avait fait un peu peur au début, l’océan, c’est quand même sacrément vaste et sacrément profond, surtout quand on ne sait pas nager. Et qu’on a l’impression qu’on va se faire aspirer rien qu’en observant l’eau. Mais Adel avait fini par s’habituer à l’idée qu’en dessous de ses pieds il n’y a que de l’eau, enfin plus au moins, elle a encore des petits piques d’appréhension, mais rien de comparable au tout début.

Toujours est-il que même si elle apprécie le bateau et ses installations, elle a tout de même sacrément hâte de retrouver la terre ferme. Croiser pleins de monde tous les jours à presque n’importe quelle heure, ça commence à devenir épuisant et étouffant. Ne parlons même pas de l’intimité, puisque ça va bien faire deux semaines qu’elle ne s’est pas retrouvé seule. Sauf dans la salle de bain ou les toilettes. Quand elle n’est pas avec ses amies, elle est tout de même entourée de personne. Enfin, plus que quatre jours et ils arriveront dans la ville de Sydney pour débarquer. En attendant, elle profite du délicieux dîner que les cuisiniers ont encore concocté pour les clients du bateau. Ça en revanche, ça va vraiment lui manquer, manger sur le Nautica est un vrai plaisir.

Fatiguée par sa journée, ayant tout de même enchaîné pas mal d’activités. Adélaïde laisse ses amies aller se déhancher en boite de nuit, pendant qu’elle retourne à sa chambre pour chiller un peu avant de dormir. Une petite discussion avec ses parents, puis lire quelques chapitres de son livre de chevet, et enfin le sommeil la gagne, elle en oublie même de se mettre en pyjama et s’endort tout habillé. Faut dire que les lits sont très confortables, ça aussi ça va lui manquer après être arrivée à bon port. Pourtant, alors qu’elle dort vraiment bien, la jeune femme est soudainement réveillée par une impression étrange, et quelle impression. La brunette est ballottée de gauche à droite sur son lit, et une voix pré-enregistrée invite les passagers à enfiler leur gilet de sauvetage et de rejoindre les canots les plus proches.

— O…ok, souffle-t-elle en se redressant tant bien que mal. Ça va le faire Adel.

Enfilant rapidement ses chaussures et un manteau, elle s’empare du gilet qu’elle enfile rapidement, tant pis pour ses affaires, ce n’est pas le plus important. Ni une, ni deux, elle sort de sa cabine et retrouve les couloirs de bateau sens dessus-dessous, un vrai chaos. D’ailleurs, il n’y a personne dans le corridor qu’elle remonte aussi efficacement que possible. Et elle commence à se dire que les autres l’ont oublié et qu’elle est maintenant seule, cette idée la terrifie et lui fait accélérer le pas. Heureusement, dans le couloir suivant elle croise deux trois personnes, qui semblent être retardataire comme elle, ça la soulage brièvement. Parce qu’il est clair qu’ils ne sont pas sortis de l’auberge, en témoignes la très violente secousse qui envoie le petit groupe valser contre un mur, puis sur le sol. Désagréable, mais pas fatal, heureusement. Adélaïde se redresse aussi bien que possible, puis elle se dépêche d’aider l’homme devant elle, qui est tombé au sol.

— Vous allez bien ? demande la brunette, tout en l’assistant pour le remettre debout. On ne doit pas traîner !

Les autres semblent s’être aussi relevés, et ils reprennent tous leurs cavalcades désespérées. La brunette à le malheur de jeter un œil par l’une des fenêtres donnant sur l’extérieur et la tempête qui règne au-dehors et à vous faire dresser les cheveux sur la tête. Pourvu qu’ils puissent s’en aller, pourvu qu’il n’est pas été oubliés dans le chaos. C’est sur cette pensée effrayante que la jeune femme et les autres passagers, sortent au-dehors dans la furie du vent et de la pluie.



Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
S3th
S3th
MESSAGES : 254
INSCRIPTION : 15/04/2020
CRÉDITS : ...

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, Science Fiction, Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3776-des-rp-pleins-la-tete#79663
patrick

Seuls au monde ft. S3th Empty

Y3Xnlx_T.png
Thomas Richards
J'ai 29 ans et je suis américain mais pour mon travail je vis à Pékin, Chine. Dans la vie, je suis commercial pour une firme mutinationale et je m'en sors aisément bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis bien, pas le temps pour l’amour.


Thomas, Tommy pour les intimes, à vécues jusqu'à ses 25 ans en Amérique en Louisiane. Fils ainée d'une fratrie de deux soeurs et d'un frère, il trouve un boulot de commercial dans une enseigne américaine. En conséquence de ses ventes très hautes, l'entreprise fait appel à ses contacts à Pékin pour le faire entrer dans la firme Multinationale en tant que commercial consultant internationale.

A 26 ans il part donc en Chine, après avoir fait des visites d'entreprise dans deux villes américaine : Los Angeles et New York, une à Paris, deux en Russie puis trois à Pékin.
Arrivé à Pékin, il s'installe là bas dans un appart professionnel et fait des visites régulières dans les entreprises de la firmes.

Après quelques années restée en Chine, il souhaite retourné en Amérique pour retrouver sa famille et avoir des clients américains. Ce fut une bonne expérience de faire le tour du monde mais sa patrie lui manque. Il fait donc un dernier voyage en Australier pour vois quatre entreprises à ses 29 ans. Malheureusement pour lui, les avions sont tous parties et il n'y a pas de billet disponible avant une semaine, les visites étant organisée pour dans deux ou trois jours, il ne peut ce permettre d'arriver avec une semaine de retard.

De ce fait, il prend le bateaux qui assure le voyage en un jours, étant l'un des bateau de plaisance le plus rapide du monde. Il espère arriver à l'heure en Autralie mais il ne se doute pas encore de quoi va être fait son séjour.

Seuls au monde ft. S3th AshamedSevereIbis-size_restricted


Tamla Kari
L’eau salé dans la bouche, le sable dans les cheveux, la peau desséché et brulait par le soleil. C’est ce qui me réveille, recrachant l’eau et balayant mes cheveux. Je ne sais pas où je suis, à première vue une plage sous les tropiques, peut être un petit coin de paradis dans les caraïbes. Non impossible nous étions en destinations de l’Australie. Un voyage sécurisé qu’il disait.

****

Un jour avant, me voilà embarqué dans un bateau prêt de la côte Sud de la Chine sud en direction de l’Australie. Mon voyage n’est que professionnel et je préférerais prendre l’avion mais il n’y avait plus de billet pour le dernier vol de la journée et demain se serait trop tard.

La file d’attente pour monter à bord n’est pas trop longue, heureusement sinon je me serais plains au capitaine. Je n’ai pas pour habitude de le faire, mais mon énervement mélangé à ma frustration n’a pas de bon effet sur moi.

Deux ou trois dizaine de minutes plus tard je pose le pied sur le pont et me dirige vers les cabines que nous montrent les hôtesses. Il y en a des mignonnes, des européennes. Cela fait longtemps que je n’en ai pas vue, je vais peut-être bien passer un bon séjour tout compte fait.

Arrivé dans la cabine qui me sert de chambre avec un lit, un mini frigo et des rangements à ne plus savoir quoi en faire, je remercie la blonde qui m’offre un sourire qui veut tout dire. Cinq minutes plus tard nous voilà dans le lit lové l’un contre l’autre à se découvrir plus intimes que jamais.

La blonde est de service et n’a pas toute la journée, c’est pourquoi en moins de vingt minutes nous avons fait notre affaires et nous nous somme quitté comme si de rien était. La traversé seras bien moins longues si elle vient plus souvent.

Après un repos bien méritée d’une petit heure ou deux je l’ignore, je me réveil par un ballotement dans la cabine. Mes affaires sont au sol, certaines étagère sont éclatées en morceaux parterre et je me demande comment cela s’est produit. Un nouveau ballotement dans le sens inverse et il me faut peu de temps pour enfiler sous-vêtement, jean, chemise et chaussure puis sortir de la cabine.

Je tourne la tête à gauche mais je ne vois personne, à droite là où je suis arrivée, la blonde et apeurée et me fais signe de la rejoindre. Ce n’est pas pour un bon moment malheureusement mais je la rejoins bien assez vite laissant mes bagages dans ma cabine.

Nous montons sur le pont pour nous mettre à l’abri quand une bourrasque de vent me sépare de la blonde, perdant l’équilibre, je me cogne la tête contre une bouée et je tombe dans l’inconscience totale.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 596
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

Seuls au monde ft. S3th Empty

vava_a31.png
Adelaïde
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à Denver, USA. Dans la vie, je suis Infirmière et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis bien, pas le temps pour l’amour.

Seuls au monde ft. S3th Tumblr_inline_o00mqjOa3X1rifr4k_500
Adelaïde est une jeune femme tout ce qu’il y a de plus classique, elle a toujours eu une vie simple malgré certaines difficultés, mais elle essaye toujours de voir le bon côté des choses. Depuis qu’elle est jeune, la brunette à toujours eu à cœur de prendre soin des autres et c’est donc tout naturellement qu’elle entame des études pour devenir infirmière.

En dehors de son travail et de la vie sociale qu’elle essaye de maintenir à flot, malgré ses nombreuses heures à l’hôpital, Adelaïde aime la nature et à une grande passion pour l’herboristerie. Elle sait reconnaitre de nombreuses plantes dans la nature et les applications qu’elle peut en faire. La jeune femme apprécie également de lire tranquillement sur son canapé ou de se faire des longues parties de jeux vidéo.

Après presque trois années sans prendre de vacances, Adelaïde finit par se laisser convaincre par deux amies, d’embarquer sur le Nautica, un splendide bateau de croisière dont la destination finale et l’Australie. Elle ne se doute pas encore que ça va être le voyage de sa vie !

Seuls au monde ft. S3th AshamedSevereIbis-size_restricted


Tamla Kari
Après son arrivée à l’extérieur du paquebot, Adel ne se souvient plus de grand-chose, sauf de quelques flash. La tempête violente, la pluie et les bourrasques de vent, le navire qui tangue un peu plus à chaque fois. Puis enfin les ténèbres. C’est le soleil brûlant sa peau, l’eau salée dans sa bouche et un pincement léger contre sa jambe qui la réveille finalement. Et elle ouvre grand les yeux. Bien mal lui en aura pris puisque les rayons du soleil l’aveuglent et l’obligent à refermer quelques instants, les yeux, le temps de s’habituer à la lumière du jour. Puis elle se redresse doucement, grimaçant à cause de son corps endolori, avant d’observer le lieu ou elle se trouve. La jeune femme est assise sur une plage, dans le sable fin, les jambes à moitié immergées dans l’eau azur. À l’horizon, rien d’autre que la mer et le ciel qui s’étendent à perte de vue. Un soupir passe la barrière de ses lèvres quand elle comprend ce qu’il s’est passé, sans doute qu’elle a été éjectée du bateau d’une façon ou d’une autre et que celui-ci à du faire naufrage.

Dans un calme presque olympien, la brune se relève, tout en continuant de regarder, un peu plus autour d’elle cette fois. Elle est clairement dans de beaux draps, mais paniquer n’arrangera pas les choses, bien au contraire. Derrière elle, l’infirmière découvre une forêt faite de palmiers et d’herbes hautes, sans doute y trouveras t’elle de quoi manger et boire, sa gorge est complétement desséchée. Mais avant de partir en exploration, elle décide tout de même de marcher le long de la plage, peut-être y trouvera-t-elle des bagages, ou n’importes quoi pouvant l’aider, ou même quelqu’un comme elle qui s’est échouer. Voilà, il faut qu’elle fasse les choses petit à petit. Arrachant une large feuille de palmier, Adélaïde la tient au-dessus de sa tête pour se protéger en parti du soleil.Si ça se trouve cette île est habitée et elle finira par trouver des infrastructures, et si ce n’est pas le cas, les secours finiront par partir à la recherche du bateau et des voyageurs égarés. Il faut positiver, c’est très important dans pareille situation, hors de question de s’apitoyer. Pas pour l’instant du moins. Après avoir marché dix bonnes minutes, sans trouver ni rien, ni personne. Adélaïde se dit qu’elle doit avoir la berlue. Il y a un homme assis dans le sable à quelques mètres de là ou elle se trouve, il semble un peu hagard. Un passager du Nautica sans doute ? Quitte à être dans la galère, autant l’être à deux non ? Ou pas. Tout dépend si elle est tombe sur une bonne personne ou non.

Inspirant un grand coup, la brunette finit par s’approcher de l’inconnu.

— Hey ! s’exclame-t-elle pour attirer son attention. Vous allez bien ?

Une fois devant lui, elle lui fourre la feuille de palmier dans la main, tout en lui indiquant le soleil. Il est tout rouge et elle ne serait pas étonnée qui ait une insolation, mieux limiter les dégâts donc. Elle le laisse ensuite quelques instants le temps de reprendre une feuille pour elle et le rejoins à nouveau.

— Vous aussi vous êtes un passager du Nautica ? Je suis Adélaïde Peterson, enchantée… Enfin, plus ou moins. On est dans une sacre mouise si vous voulez mon avis.

Oui, plus les minutes passent et plus elle doute que l’île soit habitée. Intuition ou mauvais pressentiment ? Sans doute un mélange des deux.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Seuls au monde ft. S3th Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Seuls au monde ft. S3th
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Océanie-
Sauter vers: