-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Bureau gaming Alpha Omega Players
89.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

7ei5.pngMise en Situation


La tragédie d'une histoire d'amour : celle de Sirius Black et de Marlène McKinnon.


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

zXamLbhO_o.png
Sirius Black
1976/1977 : Tout le monde connaît la famille Black, et tout le monde la craint. C'est visible pour l'œil de n'importe quel sorcier ou sorcière : Sirius Black n'est pas à l'aise dans sa famille. Il préfère de loin l'ambiance chaleureuse des Potter. La famille qu'il se construit se compose de ses trois amis ; James, Remus et Peter. Ceux qui gravitent autour ont autant d'amitié et de bêtises que les autres. Lily, Marlène et les autres. Il vient de quitter la maison dans laquelle il a grandit, pour partir vivre avec les parents de son meilleur ami. Voilà plusieurs mois qu'ils vivent ensemble, plusieurs mois qu'il se sent mieux bien que les choses soient difficiles à Poudlard. Il fait parti de la maison Gryffondor, et c'est l'un des plus grands déshonneurs des Black. Mais l'école est sa maison, son foyer. Il n'y a nul part où il se sente autant lui-même qu'à Poudlard.

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  GYW5k
1978-1981 : Mais en tant que jeune homme, Sirius n'avait pas la moindre idée des tourments qu'il connaîtrait dans sa vie. Voldemort et l'ombre qu'il plongerait sur lui jusqu'au dernier moment de sa vie. En quittant Poudlard, en étant majeur, Sirius devient propriétaire d'un appartement qui lui donne l'autonomie qu'il a toujours souhaité. Peu importe que l'argent vienne d'un héritage, il s'en est servi correctement. Il s'achète même une moto ensorcelée qui lui sera d'une aide fidèle au travers des âges. Son coeur est prit depuis des années par la même femme : Marlène. Mais les troubles de la guerre arrivent trop rapidement : à l'aube de ses vingt-et-un an, Sirius perds en l'espace de quatre mois la femme de sa vie [juillet], son meilleur ami James ainsi que sa femme Lily [31 octobre], son ami Peter et son ami Remus. Voilà le pire, car perdre sa liberté n'est qu'une poussière face au reste. Mais sa vie continuera, Sirius sera là pour sauver Harry, surtout pour venger James et Lily.
SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p3yoauQTH71wwebv3o2_400

Ben Barnes @ mayumi
Son coeur bat encore la chamade après la nuit qu'ils viennent tous les quatre de passer, mais Sirius ne cesse d'avoir le sourire aux lèvres. Il rigole encore aux blagues de James mêmes si Remus est grognon, ce dernier serait déjà presque en train de s'endormir sur la grande table. Peter est exténué, il tient à peine debout mais comme d'habitude, il fait mine que tout va bien pour suivre le groupe. Pour montrer qu'il est un membre à part entière, il ne veut pas être la roue de secours, mais c'est comme ça qu'il est au final. Ils sont trois plus que quatre, le petit gros a toujours l'air de suivre les trois têtes pensantes. Sirius est certainement le plus éveillé, parce qu'il a été le seul à être prêt à louper le somptueux petit déjeuner pour aller prendre une douche. Après cette nuit à confronter la version louve de Lupin dans la Cabane Hurlante, il refusait de garder l'odeur de chien trempé toute la journée. Mais il a eu de la chance, Sirius a pu arriver dans la grande salle avant qu'elle ne soit complètement vide. En fait, il y a encore un bon tiers des élèves de l'école qui sont en train de déjeuner. Et lui, arrive grand sourire aux lèvres, cheveux en mouvement et sac lancé sur l'épaule. Il s'approche de l'endroit où sont regroupés : James, Lily, Peter, Remus et Marlène. Là, il lance son sac sur la table pour faire rebondir les trois garçons qui sont dans le secret. Il n'y a certainement que les deux filles qui l'ont vu arriver, et s'il salut la rousse d'un signe de tête, c'est vers Marlène qu'il a une attention plus particulière. Il enfonce sa main dans la poche de sa robe de sorcier aux couleurs de sa maison, puis sort un bézoard à peine emballé dans un papier qu'il pose devant elle.

" - C'est toi qui nous racontais à quel point ça peut être utile, non?" Il paraît si désinvolte et désintéressé, alors qu'il est plus qu'heureux de pouvoir lui rapporter quelque chose de rare, ou n'importe quel présent en soit. " Je me suis dis que ça ne pourrait faire plaisir qu'à toi."

Comme tous les garçons de son âge, à peine majeur chez les sorciers, Sirius n'est pas bien à l'aise avec le fait de partager ses véritables sentiments avec les filles. Il apprécie Marlène bien plus que les autres filles de l'école, d'une façon différente. Mais il le cache derrière de l'humour et peut-être un peu de pics mal placé. Mais il n'est jamais méchant, ou il n'en était pas conscient. Sirius, comme les trois autres, sont plus connus pour leurs bêtises que pour la méchanceté qu'ils lancent dans l'école.

Sirius ne dira pas comment cette pierre a été trouvée, même si Marlène sait clairement qu'il l'a trouvé dans l'estomac d'une chèvre. Peter se met à rire et il reçoit un regard noir de jeune Black : il ne peut pas expliquer d'où lui vient cette pierre car ça voudrait dire qu'il révèle tous leurs secrets à Marlène. Le fait que Remus soit un loup-garou, le fait que les trois autres soient changés en animagus pour l'aider, et le fait qu'ils quittent Poudlard à chaque pleine lune. Et le petit gros aux dents pointus, il se met vite à parler, arrêtant de rire sous le regard du plus grand, pour faire passer le secret avec plus de facilité.

'' - T'auras la meilleure note en potion de la classe avec ça !'' Qu'il lâche en s'empressant de rayer Rogue au passage, qui derrière à la table des serpentard, ne lâche pas un bout de ce que Lily peut faire ou dire. '' C'est Servilus qui aura de quoi se faire des cheveux gras !''

James se met à rire, Lily rouspète et Péter s'exclaffe parce qu'il est content de faire réagir les autres. Même Relus se redresse de son semi-sommeil pour savoir ce qui se passe. La bonne humeur est présente à la table et pendant que Sirius rigole, il est déjà en train d'attraper du lait et du thé pour déjeuner. Il se jette aussi sur la nourriture pour remplir son estomac, et surtout chasser ce goût de chèvre de sa bouche. Même se brosser les dents n'a pas enlevé ses reflux gastrique. Il regrette vraiment que cet animal se soit trouvé sur leur route cette nuit, ça pue, et goûté mauvais quand c'est cru, et ça reste coincé entre ses crocs. Même dans ses dents il a l'impression d'avoir quelque chose de coincer. Quand il mord dans sa tartine de mélasse la première fois, il se jure que si ça ne s'arrange pas, il jettera un sort à ses dents pour les libérer de la pression. Mais tout est parfait dans cette journée, ils sont tous là saints et saufs, personne n'a remarqué qu'ils étaient sortis cette nuit de pleine lune. Et ils comptent reprendre leur petite vie, comme d'habitude.

Sa place assise à côté de Marlène est à moitié correcte : il préférerait la voir en face pour la dévorer du regard et ne pas avoir à regarder James bécoter Lily. Mais être à côté d'elle, ça lui permet de sentir son parfum ; il a étrangement l'impression que, depuis qu'il se transforme en grand chien noir, son odorat est plus puissant. Mais ça ne le gêne pas lorsqu'il sent Marlène ; elle a cette odeur sucré du soleil en été.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

nRTP0Tah_o.png
Marlène
McKinnon

Élève brillante, Marlène est dotée d'une intuition impressionnante et d'un sens de l'observation qui frôle la frénésie. Son groupe d'amis fétiches se compose majoritairement de Gryffondors, Sirius, Lily, James, Remus et Peter. Nul doute qu'elle était destinée à progresser parmi les sages de la maison Serdaigle. Sage, dans une définition qui n'a rien à voir au fait de ne point faire de bêtises. En étant ami avec des étourdis, il est évident qu'elle se retrouve souvent à compromettre sa scolarité. Depuis qu'elle arbore ces teintes bleutées, sa mère lui attribue le surnom d'étoile de mer, en raison de ses yeux pétillants et de la couleur de l'océan.
tumblr_p2m47symxn1tza9ejo3_250.gifv

Jensen Ackles :copyright:️ Ichi
Vous avez bien dormi? que sa voix semble chantonner, amusée, mais soupçonneuse.

Les garçons ont des cernes sous les yeux en plus d'avoir les cheveux tout emmêlés, comme s'ils avaient passé la nuit à étudier avant de se déchaîner sur le terrain de Quidditch, ce qui n'est clairement pas le cas. Alors les possibilités sont rapidement restreintes. De ses yeux pétillants et intelligents, elle les observe tour à tour. Ce n'est pas du tout leur genre de perdre du temps dans les bouquins, et James n'avait pas entraînement. Les yeux de Marlène absorbent ce qui l'entourent avec assiduité. Particulièrement cet objet que Sirius dépose, molasse, sur la grande table.

C'est toi qui nous racontais à quel point ça peut être utile, non?
Oh! Tu me vois flattée de te souvenir de quelques détails. C'est pas comme si nous n'en avions parlé pendant des heures.

Il mime l'indifférence sous son nez, mais elle mime l'étonnement et l'arrogance, tout aussi ― faussement ― désintéressée. Malgré tout, un sourire brille à la commissure de ses lèvres. Elle est heureuse de voir que Sirius est davantage qu'un nigaud. C'est une attention qui la touche. Un Black attentionné. Elle déchiquette un bout de pain pour y étaler de la confiture et l'enfonce dans sa bouche, les yeux, cette fois, détournés du bézoard. Il est pourtant clair qu'elle sautera dessus à la première occasion pour l'examiner et l’utiliser. Et Lily est assurément folle de jalousie, elle dont les compétences sont excellente en potion.

Sirius ne dira pas comment cette pierre a été trouvée. Elle le constate dans sa manière de se comporter, lorsqu'elle ose discrètement lui jeter un regard en biais, à ce beau ténébreux. Elle l'observe davantage qu'elle ne mange son pain. Si Lily est moins encline à supporter le mauvais comportement des garçons, Marlène est moins intransigeante sur le sujet. Peut-être est-ce dû au fait qu'ils sont bouillants d'énergie et de franc parlé. Et ce petit caractère effronté qu'elle possède est sûrement sa carapace, car dans ce petit groupe aux couleurs dorés et flamboyantes, elle est aussi bleue que la mer et le ciel réunis. Elle est vive malgré tout, d'esprit et d'intuition. Et son intuition lui dit que ses garçons on fait les fous cette nuit, mais que seul Sirius a pris le temps de chasser son crime ; ses cheveux humides en témoigne.

T'auras la meilleure note en potion de la classe avec ça!

Elle se retient de justesse de dire qu'elle est déjà excellente. Mais Lily est assurément meilleure qu'elle.

C'est Servilus qui aura de quoi se faire des cheveux gras!

Le petit gros s'exclame d'une voix mauvaise. James se met à rire. Lily rouspète. Les yeux de Marlène témoignent son mécontentement le temps d'une seconde, lorsqu'elle l'observe farouchement, ce petit gros. Mais elle reporte aussi rapidement son intérêt à sa nourriture, non sans incliner légèrement la tête en lâchant un imperceptible :

C'est vrai que tu t'y connais en gras.

La brune ne daigne pas un regard en direction de Rogue, contrairement à Lily qui doit ressentir une pointe au coeur à cette remarque. Elle rouspète sommairement, mais la peine doit être plus profonde encore. La fille prendra inévitablement le partie de sa copine, à ce sujet, qu'importe que James soit dans les parages ou non, à zyeuter sur la rouquine. Lily tient à Rogue, même s'il est bizarre dans son coin, isolé dans cette maison aux effluves toxiques. Et le soupir de Marlène est bruyant, lorsqu'elle entend même Sirius rigoler. La frustration est vite chassée par les rires ; elle finit par oublier pourquoi ils se moquent. Elle sourit tout autant qu'eux. C'est plus fort qu'elle, quand elle voit les fossette de Sirius se creuser. Ils peuvent enfin tous continuer à manger. Et voyant l'appétit monstre de son voisin, Marlène lui glisse une pâtisserie fourrée.

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu me renifles? qu'elle souffle discrètement.

D'abord, elle sourit, sort un carnet qu'elle dépose sur la table pour voir son planning du jour. Et dans ce geste purement distractif, elle peut ainsi capter son attention. Après quelques secondes, une fois bien installée, elle tourne ses yeux vers lui, posant son menton sur sa main. Elle pétille d'envie d'avoir des réponses à ses questions. Voilà trop longtemps qu'elle trouve louches ces garçons. Et pourquoi Remus est si épuisé? Mais les garçons sont tous les mêmes, ils préfèrent éviter les questions. Elle finit par hausser les épaules et tendre la main, enfin, vers ce bézoard. Elle décale le papier et constate que, effectivement, c'est un beau morceau.  

Heureusement que tu l'as trouvé par hasard, qu'elle tâte le terrain sans grande discrétion.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

zXamLbhO_o.png
Sirius Black
1976/1977 : Tout le monde connaît la famille Black, et tout le monde la craint. C'est visible pour l'œil de n'importe quel sorcier ou sorcière : Sirius Black n'est pas à l'aise dans sa famille. Il préfère de loin l'ambiance chaleureuse des Potter. La famille qu'il se construit se compose de ses trois amis ; James, Remus et Peter. Ceux qui gravitent autour ont autant d'amitié et de bêtises que les autres. Lily, Marlène et les autres. Il vient de quitter la maison dans laquelle il a grandit, pour partir vivre avec les parents de son meilleur ami. Voilà plusieurs mois qu'ils vivent ensemble, plusieurs mois qu'il se sent mieux bien que les choses soient difficiles à Poudlard. Il fait parti de la maison Gryffondor, et c'est l'un des plus grands déshonneurs des Black. Mais l'école est sa maison, son foyer. Il n'y a nul part où il se sente autant lui-même qu'à Poudlard.

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p2m47symxn1tza9ejo8_250
1978-1981 : Mais en tant que jeune homme, Sirius n'avait pas la moindre idée des tourments qu'il connaîtrait dans sa vie. Voldemort et l'ombre qu'il plongerait sur lui jusqu'au dernier moment de sa vie. En quittant Poudlard, en étant majeur, Sirius devient propriétaire d'un appartement qui lui donne l'autonomie qu'il a toujours souhaité. Peu importe que l'argent vienne d'un héritage, il s'en est servi correctement. Il s'achète même une moto ensorcelée qui lui sera d'une aide fidèle au travers des âges. Son coeur est prit depuis des années par la même femme : Marlène. Mais les troubles de la guerre arrivent trop rapidement : à l'aube de ses vingt-et-un an, Sirius perds en l'espace de quatre mois la femme de sa vie [juillet], son meilleur ami James ainsi que sa femme Lily [31 octobre], son ami Peter et son ami Remus. Voilà le pire, car perdre sa liberté n'est qu'une poussière face au reste. Mais sa vie continuera, Sirius sera là pour sauver Harry, surtout pour venger James et Lily.
SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p3yoauQTH71wwebv3o2_400

Ben Barnes @ mayumi
Sirius a toujours un sourire en coin quand c'est Marlène qui lui répond de la sorte. Il la regarde du coin de l'oeil, avant de lancer d'un mouvement sec son nez vers l'avant comme si ça devait signifier quelque chose. Ca montre juste qu'il a comprit les sous-entendus, et il ne peut pas s'empêcher de rire légèrement. Sirius n'est pas le plus attentif des élèves de l'école, mais il n'est certainement pas le dernier de sa bande d'amis. Des quatre, il se place juste derrière Remus, parce que c'est obligé d'être derrière lui mais qu'il refuse de voir Peter ou James devant lui dans la liste. Par simple poussée d'égocentrisme alors qu'il met James sur un piédestal. Mais s'il avait été discret à rire de l'intérieur pour les premières mots de Marlène, il ne l'est pas quand ça concerne Peter et tout le monde se met à rire. James envois même un bout de brioche vers celui qui se prend sa propre méchanceté en pleine face. Mais ça reste enfantin, amical, entre les. Les altercations qu'ils ont avec Severus, par exemple, sont bien moins amicales. Sirius a toujours cette étrange impression d'être surveillé, d'avoir des yeux posés dans son dos quand le serpentard est à proximité.

" - Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu me renifles?" Elle est discrète mais lui manque d'avaler de travers son morceau de tartine quand il réagit à ce qu'elle vient de dire.
" - J'le fais pas," qu'il s'empresse de répondre de la même intonation, tournant son visage vers Marlène, se penchant même légèrement vers elle. " pourquoi est-ce que j'ferais ça, c'est bizarre nan ?"

Il grimace légèrement en levant sa main, tenant son couteau mais écartant les doigts face à l'interrogation. Sirius mime de ne pas comprendre, alors qu'il est tout simplement vexé de s'être fait prendre de la sorte. Il se demande immédiatement s'il a été si peu discret que ça. Mais il détourne son attention d'elle pour déposer ses yeux dans le fond de son bol. Là, il tourne son thé et jette à peine un regard en biais à Remus qui a un sourire en coin. Ce dernier a tout vu de cette petite scène. Si le jeune loup-garou est attentif à tout malgré sa fatigue, c'est surtout qu'il essaye de faire abstraction du couple que forme James et Lily ; ça prend bien trop de place en ce moment, et il se contente de sourire parce qu'il est heureux -et plein de moquerie en quelques sortes- de voir Sirius et à côté de Marlène. C'est mieux de voir ça, que d'avoir entendu Sirius se plaindre tout l'été dernier chez les Potter parce qu'il n'allait pas la voir de la saison.

Mais Sirius est obligé de relever le nez de son bol lorsqu'il voit, du coin de l'oeil, la Serdaigle poser son menton sur sa main pour le fixer avec attention. Il a eu un faible sourire, avant de finir ta tartine pour tourner la tête vers Marlène : il n'y a que les deux filles pour rattraper la dégaine que les garçons se donnent à table. Sirius est bien plus détendu cette année, maintenant qu'il n'est plus obligé de retourner au 12 Square Grimmaurd avec sa famille. Il se sent à l'aise de faire moins attention à ses manières ; il voudrait oublier toutes les idéologies de ses parents surtout.

" - Heureusement que tu l'as trouvé par hasard." Il la voit venir de loin, et ne peut pas s'empêcher de sourire en coin avant de répondre.
" - Oui, heureusement que je ne l'ai pas volé dans le bureau de Slughorn surtout.'' Black a le sourire aux lèvres alors qu'il détourne son regard, attrape son bol et bien boire une bonne partie du thé à l'intérieur. " Ou est-ce que j'aurais pu la trouver d'autre, de toute façon...''

Il aime faire planer le mystère, surtout parce qu'il aime avoir l'attention de Marlène que pour la faire miroiter. Il n'a pas envie qu'elle pose trop de questions non plus, alors il préfère prononcer le premier mensonge qui traverse ses lèvres. Il est important que le secret des quatre reste un secret : Remus ne pourrait plus être à Poudlard si les parents des autres apprenaient qu'un loup-garou est avec leurs enfants à l'école. Sirius lui ne comprend pas ça, car lui se transforme, brave le danger sans se rendre compte de sa grandeur, pour aider son ami.

" - Tu sauras jamais te contenter de ce qu'on te donne McKinnon, hein ?''

Il est encore tout content quand Sirius plonge son nez dans son bol. Mais une quantité du liquide se met à couler sur son menton quand il sent le coup de pied de James, qui lance un coup de tête vers l'arrière de Sirius pour le faire se retourner. Celui-ci reçoit d'abord un regard noir, avant d'un regard surpris et accompagné de plein de questions silencieuses. Mais Sirius se redresse, se retourne pour voir son frère, plus jeune d'un an, qui arrive par derrière. Déjà, le plus vieux sent son cœur se serrer, et il ne retient pas un dernier regard vers James et Remus qui deviennent tous deux silencieux pour écouter la moindre parole du serpentard qui vient d'arriver.

Regulus à d'ailleurs une curieuse façon d'être. Il arrive là, les bras collés à son tronc, le regard vissé sur Sirius. L'ambiance est cassée autour de cette partie de la grande table. Regulus fait totalement abstraction de Lily, sang-de-bourbe à ses yeux, s'en est carrément blessant mais ceux de la table n'y font plus vraiment attention quand ca vient de Regulus. Lui, il ne regarde pas non plus Peter, completement invisible. Il daigne détourner le regard vers Remus, lui lance un faible coup de tête pour le saluer. Il salut avec bien plus d'amabilité Marlène, on dirait même presque que le jeune Black tente de lui sourire. Par contre, pour James qui a le même sang-pur, Regulus n'a pas un regard. Non, cette vieille l'impasse entraîne son frère loin de lui, l'éloigne encore plus de sa famille. James est certainement celui que Regulus déteste le plus, hormis Lily, à cette table. Quand il repose son regard sur Sirius, ce dernier est en train de faire un rond avec son doigt, comme s'il mimait le tour de table -trop long à son goût- que son petit frère vient de faire du regard. Il montre surtout son impatience.

'' - Mère a brûlé ton portrait sur la tapisserie.'' Il lâche cette information avec brusquerie, voulant blesser son frère parce qu'il se sent abandonné.
" - Ça tombe bien, j'ai plus rien d'elle non plus. '' Qu'il répond avec détachement en récupérant son thé : mais Sirius a plus mal que jamais à cette information. Il imagine déjà la trace noir, à la place de son visage sur le mur. " T'es venu pour me dire ça, ou juste pour ignorer les trois quarts de mes amis ? ''

Le serpentard redresse le nez comme si ce n'était pas le cas. Là, enfin, il daigne poser son regard sur Peter, sur Lily puis enfin sur James. Un faux sourire, pour montrer qu'il entend bien son frère mais que ça ne change en rien sa façon de penser. C'est une des seules choses qu'il déteste chez son frère ; cet engouement pour la pureté du sang.

'' - L'année dernière, t'as dis que tu m'aiderais à travailler pour mes B.U.S.E de fins d'années.'' Il croise les bras en fusillant son frère du regard. '' Tu comptes m'aider, ou moi aussi je passe à la trappe ?''
" - Tu sais que j'suis pas le mieux placé pour t'aider. T'as qu'à faire comme moi, '' Qu'il dit en se détournant de Regulus pour regarder Marlène. " demander à douce McKinnon de nous faire rattraper les cours.'' La, un large sourire se loge sur ses lèvres. C'est sa façon de demander à Marlène de l'aide, mais ne s'y attendait elle pas déjà ? Mais avant qu'elle ne puisse répondre quoi que ce soit, il récupère son bol et pose son regard au fond pour en vérifier la contenance. " Je suis sûre qu'elle t'aiderait. Mais faudrait que tu sois avec une née-moldue et deux traîtres à leur sang pour ça. T'en es capable ?''


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

nRTP0Tah_o.png
Marlène
McKinnon

Élève brillante, Marlène est dotée d'une intuition impressionnante et d'un sens de l'observation qui frôle la frénésie. Son groupe d'amis fétiches se compose majoritairement de Gryffondors, Sirius, Lily, James, Remus et Peter. Nul doute qu'elle était destinée à progresser parmi les sages de la maison Serdaigle. Sage, dans une définition qui n'a rien à voir au fait de ne point faire de bêtises. En étant ami avec des étourdis, il est évident qu'elle se retrouve souvent à compromettre sa scolarité. Depuis qu'elle arbore ces teintes bleutées, sa mère lui attribue le surnom d'étoile de mer, en raison de ses yeux pétillants et de la couleur de l'océan.
tumblr_p2m47symxn1tza9ejo3_250.gifv

Jensen Ackles :copyright:️ Ichi
J'le fais pas. [...] Pourquoi est-ce que j'ferais ça, c'est bizarre nan?

Elle lève les yeux au ciel avant de les reposer sur lui. Et son faciès s'exprime à sa place : « mais bien sûr », qu'elle sourit sans ouvrir les lèvres. Il n'arrête pas de tendre discrètement le nez dans sa direction. Pourquoi le fait-il, si ce n'est pour la sentir? Et elle se dit que, la prochaine fois, elle viendra lui tendre son collet pour qu'il puisse sentir son parfum en bonne et due forme. Peut-être cela le gênera-t-il assez pour qu'elle le remette à sa place. Mais ça l'amuse d'avance de le voir rougir. Car elle aimerait forcément le voir se pencher vers elle pour respirer son odeur. Elle sentira son souffle sur sa joue et... Et elle se concentre sur le bézoard pour éviter d'avoir de telles pensées juste à côté de lui.

Cela ne l'empêche pas de capter l'échange visuel entre Remus et Sirius. Un regard complice et silencieux. Marlène se sent devenir rouge de l'intérieur, car elle comprend qu'elle a misé dans le mile. Elle sourit, bête, mais comme elle semble concentrée à sa pierre, ça ne se voit pas. Les filles, elles ont souvent les yeux malicieux, curieux, attentifs. Les garçons se pensent subtils, mais les filles ont pour habitude d'espionner de manière encore plus discrète. Et elle ne regrette pas d'avoir intercepté ce court regard entre amis. Ça lui donne l'impression de jouer au jeu de la séduction avec cet irrésistible Sirius, de manière concluante. Mais la timidité, l'intimité et la jeunesse impactent énormément sur le déroulement des choses. Et ça lui plaît, qu'il fasse des efforts par de petites actions... si c'est pour attirer son attention comme elle l'espère.

Oui, heureusement que je ne l'ai pas volé dans le bureau de Slughorn surtout. [...] Ou est-ce que j'aurais pu la trouver d'autre, de toute façon...
C'est exactement la question que je me posais, nargue-t-elle doucement en haussant les épaules.
Tu sauras jamais te contenter de ce qu'on te donne McKinnon, hein?

Pourquoi? J'aime te voir faire des pieds et des mains pour moi, qu'elle pense tout bas, les yeux rivés sur lui, car il ose la confronter tout en empruntant son nom de famille. Ses yeux sont rieurs autant qu'ils sont surpris. Il se moque d'elle et ça fonctionne. Si elle sait parfois répliquer, il arrive aussi que le charme de Sirius lui coupe le souffle au point de la priver de l'usage de la parole. Alors elle préfère émettre un léger rire pour ne pas tomber davantage dans la panneau. Car il est vrai qu'elle se contente rarement du minimum. C'est comme le savoir ; il doit constamment être alimenté.

Elle ne comprend pas l'origine du silence jusqu'à ce qu'elle lève la tête pour apercevoir le jeune Black derrière Sirius. Il est planté là, comme une ombre, apportant avec lui une ambiance glaciale. Marlène a le réflexe de refermer la papier sur le bézoard pour le cacher, l'éloignant d'une main afin qu'il se mêle à la nourriture sur la table. Et lorsqu'elle pose son coude sur la table, elle donne l'impression qu'elle mangeait uniquement. Elle ne sait pas pourquoi elle le cache des yeux du second Black. Elle n'a juste pas envie qu'on demande d'où ça vient et que le prénom de Sirius soit mis sur le tapis. Regulus lui sourit, un sourire neutre qu'elle lui rend avec beaucoup d'efforts. Elle essaie d'être courtoise, même si lui ne l'est pas avec Lily. Elle est habituée qu'on la traite bien, à cause de son sang. Mais elle ne s'est jamais considérée supérieure aux sangs-mêlés. Elle les trouve même fascinants, voire impressionnants. Elle-même aurait voulu connaître les joies d'avoir un parent moldu. Avoir un parent moldu, c'est toucher aux deux mondes. Tant de choses à savoir.

Mère a brûlé ton portrait sur la tapisserie.

Marlène fronce les sourcils et échange un regard avec les autres. Ça semble surprendre et attrister tout le monde. Mais ce qui est réellement blessant, et froid, c'est de voir ce garçon démolir Sirius par une si petite phrase. Cette famille est... compliquée. Sirius ne tarde d'ailleurs pas à répliquer.

T'es venu pour me dire ça, ou juste pour ignorer les trois quarts de mes amis?

La seule qui ne soit pas ignorée, c'est elle. Elle aurait préféré qu'il se taise à ce sujet, qu'il ne l'implique pas par une si petite information. Et voilà qu'il l'implique encore plus en suggérant à sa frère qu'elle lui fasse des cours particuliers. Un rire jaune quitte ses lèvres ; et il est plus bruyant qu'elle ne l'aurait espéré. Si Sirius voulait de l'aide, en tête à tête, il n'avait qu'à demander, mais voilà qu'elle va devoir se retrouver coincée au milieu de la famille Black et de leurs conflits? Elle pose à nouveau un oeil sur Regulus, mais elle se rattrape, puis sourit. Son coeur est assez bon pour faire des efforts pour ce frère si c'est nécessaire et utile ― et si elle peut montrer à Sirius qu'on ne l'implique dans rien sans lui demander son avis au préalable.

Ce sera toujours un plaisir d'aider.

Elle daigne un coup d'oeil vers Sirius. Un coup d'oeil vexé. Pensait-il bien faire? Accepter l'offre, c'est sa manière de montrer à Sirius qu'elle n'a pas peur. Il est possible que Regulus lui-même n'accepte pas, trop entêté à ne fréquenter que des sangs-purs. Marlène, vive, soutient longuement leur regard, à tous les deux, en attente d'une réponse finale. Elle n'aura pas le dernier mot, alors elle n'insistera pas. Mais son coeur aurait été heureux que Sirius lui-même réclame son aide. Ils sont toujours seulement avec la bande. Elle se détourne des autres et recommence à manger comme si de rien n'était.

Ça vaut pour toi aussi, qu'elle lâche tout bas, les yeux rivés sur son carnet.

Elle s'adresse à Sirius, de manière si subtile que cela aurait pu passer inaperçu. S'il veut de l'aide, qu'il le demande. Elle n'a pas envie que ce soit lancé en l'air simplement pour provoquer Regulus. Et s'il ne veut pas perdre contact avec lui également, il ferait bien de faire des efforts aussi. Nous n'avons qu'une famille... et c'est si facile de la perdre. Elle fixe son carnet, certes, mais jamais ses pupilles ne quittent la même phrase. Ils restent bloquer sur la première ligne tant elle est concentrée sur ce qui l'entoure.

Non, il n'en sera pas capable, réplique James pour accentuer la phrase de Sirius, comme si c'était une évidence.

Sans doute la phrase de trop. La phrase gratuite.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

zXamLbhO_o.png
Sirius Black
1976/1977 : Tout le monde connaît la famille Black, et tout le monde la craint. C'est visible pour l'œil de n'importe quel sorcier ou sorcière : Sirius Black n'est pas à l'aise dans sa famille. Il préfère de loin l'ambiance chaleureuse des Potter. La famille qu'il se construit se compose de ses trois amis ; James, Remus et Peter. Ceux qui gravitent autour ont autant d'amitié et de bêtises que les autres. Lily, Marlène et les autres. Il vient de quitter la maison dans laquelle il a grandit, pour partir vivre avec les parents de son meilleur ami. Voilà plusieurs mois qu'ils vivent ensemble, plusieurs mois qu'il se sent mieux bien que les choses soient difficiles à Poudlard. Il fait parti de la maison Gryffondor, et c'est l'un des plus grands déshonneurs des Black. Mais l'école est sa maison, son foyer. Il n'y a nul part où il se sente autant lui-même qu'à Poudlard.

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p2m47symxn1tza9ejo8_250
1978-1981 : Mais en tant que jeune homme, Sirius n'avait pas la moindre idée des tourments qu'il connaîtrait dans sa vie. Voldemort et l'ombre qu'il plongerait sur lui jusqu'au dernier moment de sa vie. En quittant Poudlard, en étant majeur, Sirius devient propriétaire d'un appartement qui lui donne l'autonomie qu'il a toujours souhaité. Peu importe que l'argent vienne d'un héritage, il s'en est servi correctement. Il s'achète même une moto ensorcelée qui lui sera d'une aide fidèle au travers des âges. Son coeur est prit depuis des années par la même femme : Marlène. Mais les troubles de la guerre arrivent trop rapidement : à l'aube de ses vingt-et-un an, Sirius perds en l'espace de quatre mois la femme de sa vie [juillet], son meilleur ami James ainsi que sa femme Lily [31 octobre], son ami Peter et son ami Remus. Voilà le pire, car perdre sa liberté n'est qu'une poussière face au reste. Mais sa vie continuera, Sirius sera là pour sauver Harry, surtout pour venger James et Lily.
SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p3yoauQTH71wwebv3o2_400

Ben Barnes @ mayumi
Quand il entend, à peine, les mots de Marlène le concernant, Sirius s'est redit. Jusqu'à ses phalanges qui sont devenues blanches autour de son bol. C'est sa façon de les dire qui lui fait cet effet là, la sorcière n'a plus le même éclat que lorsqu'elle ne s'intéressait qu'à lui. Parfois, Sirius voudrait être aussi à l'aise que James l'est. Ils paraissent tous les deux les plus délurés de l'école, et pourtant, il sent son cœur suivre Potter plus que l'inverse. Sirius posera à jamais des yeux plein d'étoiles sur son meilleur ami, parce qu'il voudrait être plus comme lui qu'il ne l'est. Ses bagages familialles seront toujours lourds à porter, il pense cela impossible à gérer aujourd'hui. Et il se dit que s'il était plus léger, il serait capable de prendre Marlène à part pour lui parler. Pour se taire, même, rien qu'à la regarder. À la sentir, à lui sourire. S'il était mieux dans sa peau, il aurait été capable de mettre sa main sur la sienne pour la consoler. Même s'il comptait demander des courts particulier -par besoin mais surtout par envie d'être avec elle- il semblerait que ça ne soit pas aussi parfait qu'il l'aurait souhaité. Il a l'impression de l'avoir déçu, et il a juste le temps de lever les yeux de son bol vers James, quand celui-ci prononcé cette phrase fait à déstabiliser le serpentard.

'' - Non, il n'en sera pas capable.''
'' - Qu'est-ce que t'as dis, Potter ?'' Qui aurait cru que ce nom sortirait autant comme une insulte lors de leur ère. Black est déjà prêt à répliquer.
'' - J'ai dis que tu serais incapable de t'asseoir en si charmante compagnie que celle de Lily. À croire que t'es effrayé par tant de luminosité.'' Par là, le garçon a lunette l'insulte de viper. Il dort sous le lac, après tout.

Ça commence à chauffer un peu plus et Sirius ne réagit toujours pas. En réalité, quand Regulus est dans les parages, il a toujours l'impression d'être devisé en deux. Il haït tellement chacun des membres de sa famille pour leur manie du sang pur, il n'est en rien jaloux de la place que Regulus à aux yeux de leur mère. Et pourtant, il se sent déchiré parce qu'une partie de lui sera toujours dans la recherche d'une bonne relation avec son frère. Il aurait voulu avoir une aussi bonne relation qu'avec James. Après tout, n'est-ce que pas ce qu'on peut attendre d'une telle relation familiale ? S'il ne réagit d'abord pas, c'est parce qu'il ne veut pas prendre parti. Il ne veut blesser ni l'un ni l'autre, tout en sachant que James ne piperait pas s'il devait prendre la défense du plus jeune. Mais c'est à lui-même qu'il ferait du mal à faire passer Regulus avant James. Alors il se contente de finir son thé ; il prend bien trop de temps à le faire, le nez perdu au milieu de son bol penché.

Une insulte de trop venant du brun, et le gryffondor se lève du banc pour tendre un doigt menaçant vers Regulus. Lily tente de garder en laisse son petit ami, mais elle n'y met pas autant du sien que quand elle défend Servilus ; c'est plus pour Sirius qu'elle se met dans la bataille. Peter redevient invisible et Remus regarde Patmol en attendant le moment où ce dernier explosera. Il finit par poser son bol et sa main attrapé de justesse le poignée de son frère qui allait dresser sa baguette pour viser James. Sirius n'a pas eu besoin de tourner son visage pour savoir où attraper, il a agit comme s'il savait exactement ce qui se passait dans la tête du plus jeune.

'' - Quoi, tu vas le laisser dire tout ça ?'' Regulus se dégage de la main de son frère en reculant d'un pas, comme s'il était vraiment dégouté pas ce geste. '' T'attends de moi que je sois aussi lâche que toi ?''

Cette phrase semble faire mal à Sirius, comme le geste d'ailleurs, car il a mis un certain temps à faire retomber sa main. Tous ses amis à la table le défende sur ce point ; si Sirius est peut être qualifié ce n'est certainement pas par lâcheté. Mais c'est quelque chose de bien plus profond que ça, qui blesse le plus vieux des Black. C'est que son frère hurle qu'il ne veut pas être comme lui, alors que Sirius sait qu'il est au fond de lui, tout ce que Regulus voudrait pouvoir être. Ce qui lui fait mal, c'est de voir son frère rempli de colère alors qu'il pourrait en être autrement. Est-ce qu'il regrette pour autant de s'être enduit pour vivre chez les Potter ? Certainement pas. En partant Sirius savait déjà que Regulus ne serait jamais comme lui.

" - T'es le seul à avoir un problème ici," Que conclu Sirius et on peut voir sur le visage du plus jeune que c'est lui qui a mal cette fois. " soit t'accepte l'aide de Marlène. Soit tu vas en cours. C'est pas ton heure de métamorphose ? La classe est loin."

Sirius jette sur la table la serviette avec laquelle il vient de s'essuyer la bouche. Il a tout de son père dans ce geste, et il se déteste pour ça. D'ailleurs, même Regulus semble le remarquer car il rit d'un ton fin et grave à cette vision. Les choses en restent là avec James, Lily a prit sa main pour le tirer et le forcer à se rasseoir. C'est à ce moment là que Peter bombe le torse comme si c'était le moment d'agir. Mais Regulus conclu en disant qu'il préfère se débrouiller seul plutôt que de passer du temps avec Evans. En plus d'énerver le groupe, ça met Severus encore plus sur les nerfs ; à l'autre bout sur la table des serpentards, il en a cassé sa plume.

Ça aurait pu en rester là si Regulus n'avait pas décidé de faire payer à Sirius son choix de quitter la maison. Lui se sent seul, dans cette grande maison. Il voit sa mère dépérir avec la perte de son fils ; c'est comme s'il savait que cette femme allait mourir de tristesse au fond de cette vieille maison du Square Grimmaurd.

'' - J'ai reçu ça pour toi.'' Il sort de sous sa robe de sorcier une enveloppe déjà clairement ouverte aux bons soins de Regulus. '' A croire que t'as pas prévenue ta chère cousine que t'étais plus à la maison. J'vais pas continuer à faire suivre ton courrier.''

C'est sur ces mots que Regulus décide de partir. Sirius à levé les yeux vers le plafond magique de la grande salle à cause de son désespoir. Mais il attrape quand même la lettre qu'il ouvre sous les yeux des autres. Lily et Remus regardent attentivement Sirius pendant qu'il lit les quelques lignes, James envoi une dernière fois balader Regulus et lance un regard noir à Severus en se retournant vers lui.

'' - C'est Cissy?'' C'est Remus qui demande le premier, il use de surnom de Narcissa comme s'ils avaient été amis. Jamais. Ils ont juste moins d'animosité avec celle qui ressemble plus à Sirius qu'aux autres de la famille Black.
" - Elle va se marier, '' Qu'il lâche et ça coupe l'herbe sous le pied de tout le monde. Sirius fronce les sourcils et jette la lettre sur la table comme si ce n'était pas important pour lui. Mais son visage et l'intonation de sa voix disent tout le contraire. " ils vont marier Cissy parce que je suis parti de chez moi ? ''

Adolescent, il a du mal à comprendre tous les rouages de la société. Et si les autres pourraient ne pas comprendre pourquoi il fait le rapprochement, la plupart le font. Narcissa a toujours été plus douce que les autres ; un mélange entre sa sœur Andromeda, déjà effacée de la tapisserie, et entre son autre sœur Bellatrix. Sirius à prit exemple sur sa première cousine en s'enfuyant, il avait dans l'espoir que Narcissa puisse se sortir de tout ça, au contraire de Regulus. Il a l'impression de l'avoir précipiter dans quelque chose qu'elle n'aurait pas du connaître de suite. Surtout face au nom du futur époux ; Lucius Malfoy. De quoi donner des frissons à tout ceux du groupe.

D'un bon, Sirius se lève en disant qu'il doit lui répondre. De suite. Comme si ça pressait. On tente de le retenir parce qu'ils doivent se rendre eux-même en salle de classe, mais rien n'y fait. James finit par lâcher l'affaire quand il comprend que ça ne sert à rien ; Sirius enjambe le banc où il était assit, attrape le sac de classe et s'en va en direction de la volière où il a dit aller. Pendant ce temps, Remus à attrapé la lettre, l'a lu rapidement et a annoncer le nom de Lucius. Même James se met à grimacer pour la pauvre narcissa qu'il ne plains qu'à moitié. C'est Peter le plus triste, Sirius a toujours pensé que ce dernier espérait finir avec sa cousine. Mais James, qui jette un dernier coup d'œil à Sirius avant que ce dernier ne disparaisse, se rend compte qu'il n'est pas parti avec son sac, mais celui de Marlène. Ses lèvres forment un -o- avant qu'il éclate de rire.

'' - Je crois que si tu compte aller en cours, va falloir que tu passe par la volière avant.'' Qu'il se moque en douceur alors qu'il est certainement bien heureux de les envoyer tous les deux dans un coin reculé de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

nRTP0Tah_o.png
Marlène
McKinnon

Élève brillante, Marlène est dotée d'une intuition impressionnante et d'un sens de l'observation qui frôle la frénésie. Son groupe d'amis fétiches se compose majoritairement de Gryffondors, Sirius, Lily, James, Remus et Peter. Nul doute qu'elle était destinée à progresser parmi les sages de la maison Serdaigle. Sage, dans une définition qui n'a rien à voir au fait de ne point faire de bêtises. En étant ami avec des étourdis, il est évident qu'elle se retrouve souvent à compromettre sa scolarité. Depuis qu'elle arbore ces teintes bleutées, sa mère lui attribue le surnom d'étoile de mer, en raison de ses yeux pétillants et de la couleur de l'océan.
tumblr_p2m47symxn1tza9ejo3_250.gifv

Jensen Ackles :copyright:️ Ichi
C'est presque avec soulagement qu'elle soupire lorsque le jeune s'éloigne et qu'il n'accepte pas l'aide qu'elle aurait pu offrir. Même si elle serait apte à offrir ses services, peut-être perdrait-elle patience face à l'arrogance du plus jeune, même en faisant preuve de courtoisie. Elle a un petit caractère qui risquerait de le froisser s'il la prenait de haut. En particulier car il ne la connait pas vraiment. Le sang ne fait pas tout d'une personne. Une lettre est donnée et une nouvelle ombre passe au-dessus de leurs têtes. Sirius quitte la grande salle avec empressement. Marlène le suit des yeux jusqu'à voire sa silhouette disparaître derrière les immenses portes. Elle est peinée pour lui, mais elle ne tente pas de le rattraper. Même si elle comprend les enjeux, que pourrait-elle lui dire qui puisse apaiser ses tourments? Parfois, les gens n'ont pas envie d'entendre des paroles témoignant de la pitié, ils veulent seulement être compris. Dans certains cas, les encouragements sont simplement inopportuns. Et si elle se trompe et que Sirius désire de la compagnie? Elle se résigne à rester avec la bande. S'ils avaient été plus proches, sans doute se serait-elle levée aussitôt pour le suivre. Elle caresse le papier du bout des doigts. C'est une texture apaisante.

Je crois que si tu compte aller en cours, va falloir que tu passes par la volière avant, annonce fièrement James.

Elle comprend qu'on s'adresse à elle, alors elle tourne la tête. Dans ce sac oublié, elle perçoit une lueur d'espoir. Le signe qu'elle doit rejoindre Sirius. Manquer un cours ne l'attriste pas, car ses notes sont au-dessus de la moyenne. Elle n'aime juste pas manquer inutilement des enseignements. Elle va prétendre que cela la dérange alors que, au contraire, ça lui fait quelque chose d'être celle qui rejoint le beau ténébreux. Sans doute aurait-elle été jalouse que ce soit James qui se propose, juste pour faire le pitre, encore. Elle roule donc des yeux, faussement irritée. Le fait qu'elle se lève si rapidement montre qu'elle n'est nullement exaspérée. 

Je vais me sacrifier, dit-elle, un sourire aux lèvres, sans savoir que cette phrase prendra un jour un tout autre sens. Vous avez toujours la tête dans la nuage de toute façon, qu'elle ajoute, partageant un moment de complicité avec Lily qui confirme ses dires.

La rouquine embrasse la joue de James pour s'excuser gentiment de ce changement de camps. Marlène s'empare du sac, de son cadeau  et de son carnet avant de saluer ses amis et de quitter la grande salle. Elle préfère éviter son cours plutôt que de s'y rendre en retard.

Sa présence est remarquée lorsqu'elle se prend les pieds à l'entrée de la volière et qu'elle doit se rattraper de justesse. Elle mime que rien n'est arrivée lorsqu'elle s'avance vers Sirius et qu'elle laisse tomber son sac.

De rien, dit-elle avant de recevoir un quelconque merci qui ne pourrait jamais se faire entendre.

Elle agit normalement avec lui, comme si l'altercation avec son frère était normale ; d'un côté, elle connait la dynamique entre frère. Elle n'est pas fille unique. Parfois, ils se hurlent dessus. C'est sûrement pour cette raison qu'elle se sent bien, dans ce groupe d'amis, car ça lui rappelle ses frères et qu'elle est habituée à être entourée de garçon. Seulement, tout est différent avec Regulus. Il y a une part de sombre en lui. Et qu'il soit permis les reptiliens n'aident en rien. Sirius n'aurait pu faire autrement ; il n'a ni été méchant ; il n'a ni été mauvais. Maintenant, il doit avoir l'esprit tourné vers ce mariage.

Elle lui dérobe aussitôt son propre sac et vient y fourrer le bézoard ainsi que son calepin. Elle espère seulement qu'il n'a pas fouillé à l'intérieur en constatant qu'il était parti avec le mauvais. Elle n'a rien à cacher, mais l'intérieur du sac d'une fille, c'est sacré. Elle ne sait pas trop pourquoi d'ailleurs. Avec le temps, ça devient un jardin secret. Le sac fini malgré déposé au sol, alors qu'elle vient plutôt s'adosser au rebord d'une fenêtre. S'aidant de ses paumes, elle s'y hisse pour s'y asseoir. Petite comme elle est, ses pieds ne touchent bientôt plus le sol. Elle aurait pu choisir de partir, mais elle reste. Le cours est sûrement déjà commencé. Elle n'a rien d'autres à faire. Aussi, elle préfère écouter son intuition qui lui dit de rester.

Je n'ai jamais vu quelqu'un avec autant de réflexe, qu'elle lâche finalement ; mais ses paroles donnent toujours l'impression qu'elle cherche à en savoir plus. Tu l'as arrêté dans son élan avant même qu'il ne puisse sortir sa baguette.

C'est sa façon à elle de dire qu'elle est impressionnée. Et surtout, qu'elle admire son geste. Elle trouve que certains conflits sont inutiles et engendrent davantage de peine. La vie ne les privera certainement pas de combats.

Une chouette n'hésite pas à faire des siennes au-dessus de sa tête, ce qui chasse celles qui l'entourent. Marlène s'empresse de lever le bras pour que son fidèle vienne s'y poser. Il déploie ses ailes pour se stabiliser, ce qui la fait grandement sourire. Il se déplace de lui-même vers le creux de son coude, recherchant de l'attention ; ce qu'elle lui donne en venant pincer son bec, puis en venant gratter son cou. Une chouette comme on en voit tous les jours, mais avec ses quelques caractéristiques et une personnalité propre. L'oiseau est petit, signe que c'est un mâle, mais il est également très petit pour un mâle. Ça lui convient. Son plumage est blanc, tout comme il est décoré d'un jaune roux prononcé. Ses yeux noirs sont profonds, surtout lorsqu'il incline la tête et tente de comprendre ce que fait Sirius. L'oiseau se permet effrontément un long sifflement territorial à son encontre. Elle sourit encore plus.

Tu as devant toi une excellente plume, précise-t-elle, sans parler de l'oiseau.

Du menton, elle désigne l'occupation de Sirius. S'il a besoin d'une autre tête pour l'aider à penser et à rédiger, elle peut l'aider. Quant à cette aide, elle a bien fait comprendre qu'il pouvait la réclamer. Elle laisse voler l'idée jusqu'à son esprit,  ; deux options s'offrent à lui : accepter ou refuser. C'est donc tout simple. Pourquoi a-t-elle l'impression qu'il prendra tout de même le temps de réfléchir pour trouver une excuse? Il passe son temps à la détourner de la vérité. C'est devenu une habitude. Il est cachottier comme pas possible et cela l'insupporte. Elle doit constamment le regarder d'un oeil perçant pour elle-même trouver les réponses qu'elle souhaite.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

zXamLbhO_o.png
Sirius Black
1976/1977 : Tout le monde connaît la famille Black, et tout le monde la craint. C'est visible pour l'œil de n'importe quel sorcier ou sorcière : Sirius Black n'est pas à l'aise dans sa famille. Il préfère de loin l'ambiance chaleureuse des Potter. La famille qu'il se construit se compose de ses trois amis ; James, Remus et Peter. Ceux qui gravitent autour ont autant d'amitié et de bêtises que les autres. Lily, Marlène et les autres. Il vient de quitter la maison dans laquelle il a grandit, pour partir vivre avec les parents de son meilleur ami. Voilà plusieurs mois qu'ils vivent ensemble, plusieurs mois qu'il se sent mieux bien que les choses soient difficiles à Poudlard. Il fait parti de la maison Gryffondor, et c'est l'un des plus grands déshonneurs des Black. Mais l'école est sa maison, son foyer. Il n'y a nul part où il se sente autant lui-même qu'à Poudlard.

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p2m47symxn1tza9ejo8_250
1978-1981 : Mais en tant que jeune homme, Sirius n'avait pas la moindre idée des tourments qu'il connaîtrait dans sa vie. Voldemort et l'ombre qu'il plongerait sur lui jusqu'au dernier moment de sa vie. En quittant Poudlard, en étant majeur, Sirius devient propriétaire d'un appartement qui lui donne l'autonomie qu'il a toujours souhaité. Peu importe que l'argent vienne d'un héritage, il s'en est servi correctement. Il s'achète même une moto ensorcelée qui lui sera d'une aide fidèle au travers des âges. Son coeur est prit depuis des années par la même femme : Marlène. Mais les troubles de la guerre arrivent trop rapidement : à l'aube de ses vingt-et-un an, Sirius perds en l'espace de quatre mois la femme de sa vie [juillet], son meilleur ami James ainsi que sa femme Lily [31 octobre], son ami Peter et son ami Remus. Voilà le pire, car perdre sa liberté n'est qu'une poussière face au reste. Mais sa vie continuera, Sirius sera là pour sauver Harry, surtout pour venger James et Lily.
SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p3yoauQTH71wwebv3o2_400

Ben Barnes @ mayumi
Il y a de nombreux escaliers entre la grande salle et la tour ouest, Sirius aurait du se rendre compte qu'il n'a pas emporté le bon sac sur le trajet. Mais il a courut si vite, évitant au plus possible les élèves sur sa route. Il a contourné certain, s'est fait plus fin et plus grand lorsqu'il passait entre un groupe d'amis, il a même posé ses mains sur les épaules de certaines filles juste pour les décaler gentiment de son chemin lorsqu'un attroupement était trop résistant. Généralement, on le laisse passer parce que l'on a pas envie de se faire renverser avec tous ses livres dans la main. On le charrie, ou on cri sur son passage pour lui signaler qu'il a un comportement d'abrutis même lorsqu'il n'est pas en compagnie de James et des autres. Ca aurait pu le faire sourire, Sirius, s'il n'était pas si précipité à monter les nombreux escaliers pour parvenir à sa bête messagère. Aujourd'hui encore, c'est une jeune sorcier qui a l'espoir que le monde puisse changer, que les siens puissent changer. Lorsqu'il est arrivé à Poudlard, les choses étaient plus facile. Il s'y est senti tout de suite chez lui, mais Sirius n'avouera jamais assez que la présence de ses cousines à Poudlard, ne serait-ce que quelques années avec lui, l'ont aidé à ouvrir les yeux. Un an pour Andromeda, qui a déjà été déshéritée depuis, qui a donné naissance à sa cousine Nymphadora qui n'existe pas aux yeux des Black. Cissy, elle, est restée trois ans à ses côtés. Et la voir douter des mêmes choses que lui, ça a juste continué à la pousser vers le point qu'il a atteint aujourd'hui.

Savoir qu'ils projettent de la marier avec Lucius Malfoy, c'est avoir l'impression qu'une part de lui se fait enfermer aussi. Pourtant, Narcissa n'est pas si bonne, si fiable que lui. Elle avait ses préjugés sur Lily, sur James, comme sur Remus. Mais elle est plus ouverte, elle est plus grise que noire. Ca les a toujours plus rapprochés.

Quand il arrive en haut de la tour, Sirius est à bout de souffle. Il se fait même la réflexion qu'il préfère courir à quatre pattes : il va plus vite, il va plus loin, mais surtout, il est moins exténué à la tâche. Ses cheveux sont rejetés par un brin de vent accentué par la glissade qu'il manque en haut des marches ; les animaux sont partout et défèquent à n'importe quel endroit. C'est glissant, c'est sale, il fait droit à l'intérieur de cette dernière pièce tout en hauteur : il n'y a aucun carreaux aux fenêtres alors le vent entre comme s'il était chez lui. Tout un tas d'animaux est là, cachés dans les arches de pierres, perchés sur les perchoirs mis à leur disposition un peu partout dans la tour. Ici, on est entouré par le monde animal, c'est le gardien des Clés, Hagrid, qui doit être content de s'occuper de ces animaux. Mais Sirius n'y a pas la moindre pensée, il se contente d'avancer et lorsqu'il est prêt à lancer son sac sur la seule table là, pleine de fiente, il le retient de justesse dans sa lancée lorsqu'il se rend compte de son erreur.

Sirius rattrape le sac de Marlène, de justesse, à deux mains et c'est ça qui le fait perdre le fil de ses pensées. Il reconnaît tout de suite sa propriétaire, et ferme les yeux quelques secondes en jurant contre lui-même d'avoir été si stupide. Il prononce même un de ses jurons préférés lorsqu'il ouvre ses paupières pour regarder le sac, il imagine déjà qu'elle va lui sauter à la gorge pour lui avoir fait manquer l'opportunité d'étudier correctement. Et il ne se surprend pas à fermer les yeux pour venir renifler l'odeur de Marlène sur ce qui lui appartient. Ca lui fait du bien, ça le fait retomber doucement des nerfs qui lui sont montés à la table. Tous ses muscles demandent à être relâchés, et ils ont l'impression de prendre une pose pendant qu'il a le visage perdu sur le sac de Marlène. Mais il doit se reprendre, alors il repasse le sac autour de ses épaules pour qu'il ne soit pas salit dans cet endroit. Il fait ce qu'un garçon ne devrait pas faire, car ça n'a pas d'importance pour lui ; il ouvre le sac et en tire un parchemin qui traîne et la plus et l'encrier de Marlène. Il sait où tout ça se trouve, il n'a pas besoin de fouiller, il a passé bien trop de temps à la voir ranger convenablement ses affaires pour ne rien tâcher, pour ne rien perdre pendant ses divagations dans la château.

• Narcissa,
J'ai juste reçu ta lettre. Je suis triste de lire tes mots, mais j'imagine que tu ne m'aurais pas écris si tu n'avais pas été d'accord avec ce choix. Tu sais que tu pourras toujours me trouver. J'espère que tu auras ce que tu désires avoir dans la vie.
Ps : sérieusement, Lucius ? Bonne chance avec ça.


Sirius écrit ces mots avec une écriture qui ressemble presque à celle qu'il aura lorsqu'il écrira ses lettres pour Harry. Mais il est plus jeune, moins tourmenté, il se contente d'être  rapide et ne prend pas le temps d'être consciencieux. Quelques tâches d'ancre imbibe plus le parchemin à certain endroit, et il repose alors la plume dans la boîte appropriée. Il sursaute complètement lorsqu'il entend quelqu'un trébucher derrière lui, Sirius a l'instinct d'attraper le parchemin pour le rouler entre ses doigts et il se tourne subitement pour faire face à l'intrus. Il sourit quand il voit Marlène arriver, et ça se transforme aux commissures de ses lèvres lorsqu'il voit qu'elle pose son sac à lui par terre. Comme ça, d'une manière ou d'une autre, c'est le sien qu'il va devoir laisser aux soins des elfes de maisons de Poudlard pour qu'il soit propre.

" - T'as pas pu étudier avec ce que moi j'ai dans le mien, c'est ça ?" Qu'il ironise doucement en se penchant pour enlever le sac de Marlène de ses épaules. Il lui rend, mais ne récupère pas pour autant le sien au sol. " En tous cas, toi, t'as tout ce dont j'avais besoin. Tu m'en veux pas, hein ?"

Sirius demande avec une fausse mine boudeuse, en lui montrant le parchemin et le nécessaire à écrire qu'il a prit un peu plus tôt. Il fait mine de jouer avec elle, comme il jouerait avec James, Peter, Lily ou Remus. Mais le regard qu'il pose sur Marlène est différent, il le sent. Il le sait, elle lui plaît et il n'est jamais plus heureux que lorsqu'il lui décroche un sourire. Alors il est anxieux, en réalité, qu'elle prenne mal son emprunt et, peut-importe la réaction de la sorcière, ça se liera sur le visage du garçon. Il voudrait juste faire les choses bien pour que tout soit simple entre eux. Qu'est-ce que James a fait de différent ?

" - Je n'ai jamais vu quelqu'un avec autant de réflexe. Tu l'as arrêté dans son élan avant même qu'il ne puisse sortir sa baguette." Les yeux de Sirius papillonnent quand elle prononce ces mots, et il se force à sourire en repensant à son frère.
" - Les réflexes, c'est ce qui fait un bon sorcier, non ? On aura beau connaître tous les sorts imaginables, si on est pas assez rapide..." Ses mots se perdent comme s'il n'en avait pas besoin de finir sa phrase pour qu'elle en comprenne le sens. Mais il ironise, déjà en haussant les épaules : c'est le signe qu'il va encore user de l'humour pour passer à autre chose. " Mais tu sais de quoi je parle, avec tes frères. Ca devait tirer de tous les côtés aussi."

Là, il ne parle pas spécialement des sorts, mais plus de la fratrie. Il passe de la baguette levée par son frère, à ce dernier, comme il parle de réflexes et qu'il passe à ses frères à elle. Quand il voit la façon d'être des McKinnon, c'est comme celle des Potter : il aurait voulu y naître plutôt que dans la sienne.

C'est son doigt qui se fait pincer lorsque Sirius tente de caresser l'animal qui s'est logé sur le bras de Marlène. Il recule instinctivement en se mettant en rire : cette petite coupure n'est rien, mais lui qui comptait gagner du temps pour trouver une excuse pour ne pas avoir besoin de trouver ses mots pour dire la vérité, se retrouve prit au piège. Non, l'animal n'a pas envie d'être son ami, il n'a pas envie de l'aider à faire passer Marlène à autre chose. Alors il se contente de sucer sa plaie pour faire disparaître la goutte de sang. Ca le fait sourire, mais il pointe un doigt menaçant vers le hiboux qui fait à nouveau claquer son bec.

" - Elle recevra peut-être pas ma lettre, alors... ça sert à rien de faire des efforts dedans." Qu'il avoue en tapotant le parchemin contre son torse. " C'était supposé être comme ça de toute façon."

Il hausse les épaules, il agit comme si ça ne le touchait pas mais c'est sa façon de prendre de la distance. Sirius est le genre de garçon qui ne passe pas beaucoup de temps à parler de lui, alors qu'il aurait des choses à dire. Il n'a pas envie d'ennuyer les autres, et de toutes façons, il préfère et rire profiter de la vie que se renfermer sur le mal qu'il a pu vivre. Qu'il a pu voir, même s'il n'a rien ressenti de la véritable souffrance.

" - Ca arrivera à Regulus aussi, t'imagine la pauvre femme ?" Il se met à rire pour passer à autre chose, et là, Sirius se tourne. Il approche de la table sale pour écrire une nouvelle phrase à sa lettre, laissant Marlène s'approcher et lire par dessus son épaule si elle le désire ; il ne l'invite pas mais n'a rien fait pour la repousser non plus. " C'est pas comme ça chez toi, nt ? J'aime savoir qu'il y a plus de gens comme les Potter que comme les miens."

Il s'ouvre, parce que c'est elle et parce qu'elle l'a lancé sur la voie. Parce qu'il est contente que ce soit elle, à défaut de James qui soit monté jusque là. Ce dernier n'aurait pas cherché à comprendre, la lettre aurait été envoyé sans qu'il y jette un oeil et il seraient redescendus pour aller s'endormir dans un coin tranquille. Sa main tremble quand il écrit, à cause de la fatigue. Il laisse même une trace de sang sur le parchemin. Mais il finit par attacher le papier à la patte d'un hiboux de l'école.

• Ps2 : J'ai quitté la maison, ne passe plus par RAB.
Ton cousin, Sirius
.

Il remet la plume à sa place, et tourne son regard vers Marlène qui est plus proche de lui maintenant. Il sourit doucement en lui tendant les ustensiles qu'il a prit dans son sac un peu plus tôt. Il prononce à l'animal de l'école l'adresse de sa cousine, et se dernier s'envole en quelques battements d'ailes. Puis il repose son attention sur McKinnon, avec un sourire plus tendre sur les lèvres. A cette heure, les courts ont déjà commencé depuis un petit temps : il n'y a aucune chance pour que Sirius y aille. Il va juste chercher un coin pour se planquer et rattraper sa nuit, à défaut de pouvoir aller se recoucher dans son lit.

" - Et dire que la grande Marlène McKinnon n'est pas en classe à cette heure, à cause de moi." Il hausse les épaules avec un léger rire, ça ne l'atteint pas plus que ça. Au contraire, il apprécie ce détail conséquent de la journée. " Tu sais que je m'excuserais pas pour ça, Marlène ?" Il insiste toujours sur son magnifique prénom.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

nRTP0Tah_o.png
Marlène
McKinnon

Élève brillante, Marlène est dotée d'une intuition impressionnante et d'un sens de l'observation qui frôle la frénésie. Son groupe d'amis fétiches se compose majoritairement de Gryffondors, Sirius, Lily, James, Remus et Peter. Nul doute qu'elle était destinée à progresser parmi les sages de la maison Serdaigle. Sage, dans une définition qui n'a rien à voir au fait de ne point faire de bêtises. En étant ami avec des étourdis, il est évident qu'elle se retrouve souvent à compromettre sa scolarité. Depuis qu'elle arbore ces teintes bleutées, sa mère lui attribue le surnom d'étoile de mer, en raison de ses yeux pétillants et de la couleur de l'océan.
tumblr_p2m47symxn1tza9ejo3_250.gifv

Jensen Ackles :copyright:️ Ichi
En tous cas, toi, t'as tout ce dont j'avais besoin. Tu m'en veux pas, hein?
Je vais laisser planer le mystère, car je sais que tu aimes ça, qu'elle rétorque simplement, sans répondre à sa question et parce que lui ne se prive pas d'être cachottier avec elle. Et qu'est-ce qui te dit que j'ai réellement besoin d'étudier?

Il explique sa façon de penser concernant les sorts et, pour une fois, elle ne trouve rien pour le contredire, alors elle sourit des pommettes et hoche la tête, presque fière de lui et de son raisonnement. La théorie ne fait pas tout d'un sorcier, loin de là. Sans doute pour ça qu'elle n'est pas trop furieuse de manquer un cours à l'heure actuelle. Elle ne le fait pas souvent, mais il est vrai que cela est amusant. Les garçons sont passés maître dans l'art de se soustraire aux cours ennuyants. Il est arrivé qu'elle regrette de ne pas l'avoir fait avec eux, prétendant que les notions à apprendre étaient plus importantes. Elle rigole finalement lorsqu'il parle de ses frères, alors elle roule des yeux avec amusement, oubliant presque cette froideur dans la grande salle.

Tu n'imagines pas à quel point ils savent mettre le bordel! Mais ils ne vous arrivent pas à la cheville.

Elle dit ça spontanément. C'est un compliment comme un autre. Elle préfère donc concentrer son attention à sa chouette qui ne manque pas de montrer sa jalousie envers Sirius.

Il doit trouver que tu as une odeur bizarre, lâche-t-elle pour se moquer de lui alors qu'il se fait mordre et qu'elle devrait le plaindre.

Elle dit ça pour plaisanter, mais elle est loin d'imaginer qu'elle a peut-être raison. L'oiseau voit peut-être quelque chose au travers de Sirius qui lui fait défaut. L'instinct animal, sans doute. Une essence naturelle que même son intuition féminine ne peut capter malgré une forte concentration. Elle le regarde discrètement sucer son doigt du coin de l'oeil. À cause de ça, elle libère sa chouette d'un mouvement de bras, chouette qui va s'installer haut perché pour nettoyer ses plumes. D'ailleurs, les plumes, elles volent à profusion lorsque les volatiles s'animent et se dérangent.

Une expression triste traverse le visage de Marlène lorsqu'il dit que sa cousine ne lira sans doute pas sa lettre. Et le mouvement du parchemin tapant son torse attire son attention davantage qu'un autre mouvement, va savoir pourquoi ça lui a fait de l'effet au point où elle doive inspirer. Le bruit du papier a un effet relaxant sur elle, tout comme sa texture. Ou peut-être est-ce dû au fait qu'il tienne entre ses doigts un parchemin qui lui appartient?

Et comme il s'installe pour poursuivre son écriture, elle se pince les lèvres, les yeux perdus sur la nuque du ténébreux. Elle finit par se redresser et s'approcher, pour effectivement voir au-dessus de son épaule. C'est à peine si elle le frôle, mais elle est là, et elle lit. Pour une fois que Sirius ne lui cache rien, elle ne s'en privera certainement pas. Et elle prend le temps de répondre à sa phrase précédente, concernant sa propre famille.

Non, t'as raison. C'est différent. Et je les aime énormément.

Elle ne prétendra pas le contraire juste pour lui éviter de penser aux malheurs des Black. Il a raison, autant profiter des belles choses du temps qu'elles existent. Et si ses yeux ont lu les mots, désormais ils observent le visage Sirius qui termine décrire la dernière phrase. Pourquoi tourner autour du pot quand il dit l'essentiel. Et du simple fait qu'il lui permette d'être là, près de lui, à lire ces mots, ça lui coupe l'envie de lui donner des suggestions. Il doit parler avec son coeur. À cette pensée, elle imagine très bien sa mère lui rappeler que ce n'est pas sans raison qu'elle s'est retrouvée à Serdaigle.

Et lorsqu'il lui redonne ses effets personnels, elle a l'impression de ressentir les tremblements de la main de Siruis au travers de la plume. Ce détail provoque un noeud dans son estomac, mais elle s'empresse de tout ranger correctement dans son sac. Le garçon retrouve son humour habituel, puis la nargue. Elle hausse les épaules, mine de rien, mais elle joue le jeu, complètement.

Vraiment? Tu penses t'en tirer sans m'offrir d'excuses?

Ses mots semblent remplis de reproches alors que pourtant, ses yeux redeviennent moqueurs. Pourquoi s'excuser, il s'est simplement trompé de sac dans la précipitation et l'émotion. Elle est beaucoup plus compréhensive qu'il ne peut l'imaginer, mais cela ne l'empêche guère d'être taquine, car ça l'amuse. Elle ressent surtout le besoin qu'il s'excuse, car il ne cesse de jouer sur les mots et qu'il évite de répondre à sa question. Il préfère se dérober à elle et utiliser son nom comme d'une protection qui se veut confiante.

La fille en profite pour bouger, et sans prévenir, elle se hisse dans l'ouverture de l'une des arches, peu inquiète de tomber. Elle lui fait face, de manière douce et provocante.

Allez, Black. J'attends mes excuses et je ne bougerai pas de là tout aussi longtemps que je ne les aurai pas eues.

Elle hausse les épaules comme si cela ne tenait que de lui. Pourtant, elle se tient solidement sur la pierre grise et froide qui sert d'ouverture aux immenses fenêtres sans vitre. Seulement des trous béants pour permettre aux volatiles d'entrer et de sortir en toute sécurité.

« Je te prie, Marlène, ne m'excuser car je te fais manquer tes cours », qu'elle prétend dire à sa place pour l'inciter à parler. C'est pas sorcier, qu'elle sourit. Je te mets au défi de demander pardon.

Elle rigole doucement lorsqu'elle danse sur un pied, silencieusement, comme s'il était impossible pour elle de perdre pied par cette fenêtre. Par son petit gabarit, elle paraît si légère. Elle est assurément autant joueuse qu'eux, même si parfois, elle semble plus sage lorsqu'elle est en compagnie de tous ces garçons nettement plus frivoles qu'elle. Et alors qu'elle n'obtient pas ce qu'elle souhaite, elle se retourne pour lui présenter son dos. Toujours en s'accrochant solidement à la pierre, les bras tendus de chaque côté de son corps, elle tend un oeil vers l'extérieur. Le vent ici est plus ressenti ; il fait même bouger sa robe de sorcier. Elle a toujours apprécié cet endroit, malgré la saleté et l'odeur. Il n'y a pas qu'en salle de classe qu'elle se sent bien. Sur cette petite plateforme formée dans la pierre, elle peut même faire un pas vers l'avant pour mieux observer l'extérieur. La structure est massive.

T'as vraiment envie que je tombe j'ai l'impression, qu'elle le presse de sa petite voix mélodieuse, toujours dos à lui.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

zXamLbhO_o.png
Sirius Black
1976/1977 : Tout le monde connaît la famille Black, et tout le monde la craint. C'est visible pour l'œil de n'importe quel sorcier ou sorcière : Sirius Black n'est pas à l'aise dans sa famille. Il préfère de loin l'ambiance chaleureuse des Potter. La famille qu'il se construit se compose de ses trois amis ; James, Remus et Peter. Ceux qui gravitent autour ont autant d'amitié et de bêtises que les autres. Lily, Marlène et les autres. Il vient de quitter la maison dans laquelle il a grandit, pour partir vivre avec les parents de son meilleur ami. Voilà plusieurs mois qu'ils vivent ensemble, plusieurs mois qu'il se sent mieux bien que les choses soient difficiles à Poudlard. Il fait parti de la maison Gryffondor, et c'est l'un des plus grands déshonneurs des Black. Mais l'école est sa maison, son foyer. Il n'y a nul part où il se sente autant lui-même qu'à Poudlard.

SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p2m47symxn1tza9ejo8_250
1978-1981 : Mais en tant que jeune homme, Sirius n'avait pas la moindre idée des tourments qu'il connaîtrait dans sa vie. Voldemort et l'ombre qu'il plongerait sur lui jusqu'au dernier moment de sa vie. En quittant Poudlard, en étant majeur, Sirius devient propriétaire d'un appartement qui lui donne l'autonomie qu'il a toujours souhaité. Peu importe que l'argent vienne d'un héritage, il s'en est servi correctement. Il s'achète même une moto ensorcelée qui lui sera d'une aide fidèle au travers des âges. Son coeur est prit depuis des années par la même femme : Marlène. Mais les troubles de la guerre arrivent trop rapidement : à l'aube de ses vingt-et-un an, Sirius perds en l'espace de quatre mois la femme de sa vie [juillet], son meilleur ami James ainsi que sa femme Lily [31 octobre], son ami Peter et son ami Remus. Voilà le pire, car perdre sa liberté n'est qu'une poussière face au reste. Mais sa vie continuera, Sirius sera là pour sauver Harry, surtout pour venger James et Lily.
SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Tumblr_p3yoauQTH71wwebv3o2_400

Ben Barnes @ mayumi
Elle est si belle et si espiègle dans cette arche. Quand il la voit monter, il a le cœur qui se sert de peur qu'elle ne tombe, mais il a les entaille en feu parce qu'il la voit s'épanouir. Quand elle est seule, où lorsqu'elle n'est pas en leur compagnie, il la voit parfois si belle qu'il la trouve terne quand elle est avec eux. Il aime tant la voir sourire, la voir rire, la voir danser sur elle-même quand elle s'amuse. Le plus gros mensonge de son cœur serait de dire qu'il ne passe pas ton temps à la regarder depuis de trop nombreux mois. Sirius ne se souvient pas de la première fois où il l'a trouvé merveilleuse au point de la dévorer du regard. Mais ses yeux pétillent à chaque fois qu'elle fait son bonheur en s'épanouissent de la sorte.

'' -  « Je te prie, Marlène, ne m'excuser car je te fais manquer tes cours ». C'est pas sorcier. Je te mets au défi de demander pardon.''

Elle l'attise par cette phrase, elle lui colle un plus grand sourire aux lèvres encore. Elle le met au défit et Merlin seul sait que Sirius ne perd jamais quand on lui dit qu'il n'est pas capable de faire quelque chose.

Quand elle lui tourne le dos et qu'elle fait un pas sur la pierre, Sirius a un pas en avant, d'instinct, comme s'il était prêt à la rattraper. Sa main s'est directement dirigée vers la poche de sa robe de sorcier, prêt à attraper sa baguette pour lancer n'importe quel sort qui lui viendrait à l'esprit si elle devait tomber de la hauteur de la tour. Mais il sourit encore plus bêtement lorsqu'il voit qu'elle reste là. Que le vent vient caresser ses vêtements, ses cheveux, qu'il laisse une trace dans l'air qui, pour Patmol, remplace rapidement l'odeur de ma fiente d'oiseau. Il en vient même à fermer quelques secondes les yeux en reniflant l'air.

'' - T'as vraiment envie que je tombe j'ai l'impression.''
" - Je vais croire que tu fais ça uniquement pour que je te montre mes prouesses en sortilège."

Il prononce ces mots assez fort, alors qu'il est assez loin. C'est surtout pour qu'elle le pense toujours à cet endroit alors qu'il a avancé lentement vers elle. Pour approcher dans son dos et pouvoir sentir un peu plus l'odeur qu'elle dégage. C'est enivrant. C'est mieux que le sac dans lequel il a plongé son nez quelques instants. Plus il est proche et plus il a envie de sentir. Mais plus il a envie de sentir, plus il s'approche. Et quand Sirius se rend compte de la proximité de son nez contre le dos de la fille, il recule son visage juste avant de la toucher. Le problème, c'est qu'il est persuadé s'être fait avoir. Encore. Est-ce que c'est à cause de la proximité ou des reniflements qu'il a fait prêt d'elle ?

'' - Je te prie, Marlène,'' Qu'il commence à dire, à un peine un mètre derrière elle. Sa propre main se met à caresser la pierre du mur où elle se tient elle-même. '' de m'excuser,'' Sirius fait une autre pose, il semble chercher ses mots. Chercher de quoi s'excuser, peut-être. Parce qu'il ne regrette pas qu'elle soit là avec lui. '' car tu es bien trop bonne élève pour ne pas pouvoir manquer une classe, mais que je t'ai encore reniflé.''

Il ne peut s'empêcher de sourire, et de rire faiblement mais bêtement à la suite de ses propos. D'un rebond dans sa main, il recule du mur et se détourne de Marlène. Il attrape son sac, attrape sa baguette et lui jette un sort murmuré pour qu'il soit propre ; les fientes d'oiseaux retombent à terre, d'où elles viennent, avant qu'il ne le passe à son épaule.  

L'oiseau avec sa lettre est partie, mais perchée plus haut, c'est le hiboux de Marlène qui le regarde avec des yeux ronds. Lorsque Sirius sent ce regard et qu'il lève ses yeux pour voir d'où ça vient, il a l'impression de recevoir une décharge électrique il frotte alors son bras, se demandant si l'animal est capable de ressentir son animagus. Si le hiboux est cabale de le voir autrement. Plus le temps passe, et plus Sirius se rend compte qu'ils se disent souvent qu'ils n'ont pas fait assez de recherche à ce sujet avant de se lancer là-dedans. Mais ça a le don de garder Remus saint et sauf. Et c'est tout ce qui compte, quand bien même il doive esquiver la fiente d'un satané oiseau qui tente de le tacher. Il le fait de justesse et remue la tête de gauche à droite comme s'il était sur que l'animal l'avait fait exprès.

'' - Maintenant qu'on est sur la même longueur d'ondes,'' qu'il dit, à propos du mensonge qu'il a dit plus tôt et dont il vient d'avouer la vérité ; il va devoir cesser de mettre son nez en l'air pour attraper l'odeur de Marlène. Tout sourire aux lèvres, comme un gamin prit sur le fait d'une bêtise qu'il assume, Sirius lance un coup de tête à la brune ; '' tu comptes rester là, ou m'aider à trouver un coin tranquille... Et surtout plus propre. ''

Si l'odeur et la vision de Marlène sont deux choses parfaites, le reste ne l'est pas. Il montre la sortie d'un nouveau balancement de cheveux ; il y a tant à voir et à découvrir en bas. Pour Sirius, il ne passera pas assez de temps à Poudlard. Mais la Carte du Maraudeur reste certainement leur plus belle création. Quelqu'un a-t-il déjà tenté de faire un tel plan de l'école ? Depuis quand quelqu'un n'en a pas aussi bien fait le tour ? Il aurait tendu sa main pour attraper celle de Marlène si son corps avait réagit à son cœur. Mais Sirius s'est contenté de la regarder descendre, récupérer ses affaires pour approcher. Elle est plus grande qu'elle ne l'était à une époque, il manque parfois de ce temps ou il devait vraiment baisser les yeux pour la regarder.

'' - Mais je suis désolé,'' Sirius reprend la parole lorsqu'il se retrouve sur les marches extérieurs de la tour ouest. Le vend fouette, mais il ne parle pas pour autant plus fort jusqu'en bas, peut être même qu'il profite du bruit pour passer ces mots rapidement et qu'elle ne s'y attarde pas. '' pour mon frère. Mais moi,'' Parce qu'il y a toujours un mais avec l'un des maraudeurs. '' j'ai toujours envie que tu me fasse réviser certain trucs.''

Sirius reste vague parce qu'il est fatigué, il n'a pas la liste précise en tête des matières dans lesquelles il voudrait un coup de main de Marlène ; comme les autres d'ailleurs. À bien y réfléchir, c'est surtout les courts d'astronomie qui lui posent problème ; c'est à croire que la pleine lune pointe toujours son nez un vendredi soir. Alors ils loupent souvent le cours d'astronomie, ou il y dort. Sirius n'est pas grand fan des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
SIRIUS+MARLÈNE - Tant de choses auraient dû être différentes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: