Partagez
 
 
 

 Et si on essayait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 774
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Des excuses sincères. C’était tout ce qui suffisait à Katelyn pour parvenir à lui pardonner un tant soit peu. C’était une étape de franchie pour le millionnaire qui souhaitait redevenir l’ami de la jeune femme. Il était prêt à la voir vivre sa vie avec d’autres hommes, mais il n’était pas prêt à la laisser quitter son existence à tout jamais. C’était bien trop douloureux. De toute manière, il était l’unique responsable de leur séparation. Alors si c’était le prix à payer, il le paierait…
Après tout, ce petit rire lorsqu’il la complimenta malgré son apparence des mauvais jours, valait tout l’or du monde. Il ne pourrait pas se passer de voir ce sourire, d’entendre sa voix. C’était un fait « Accepte les compliments ». Après tout, ce n’était pas tous les hommes qui pourraient la trouver jolie dans son état. Mais lui, si.

Cette proximité lui avant manqué. L’avoir blottit contre lui, sentir son odeur, avoir ses cheveux chatouillant son visage. Oui, tout ça lui avait horriblement manqué. Et parce qu’il avait besoin qu’elle le sache, il lui fit comprendre qu’il n’avait pas eu d’aventure après elle. Pas de baiser, pas de sexe. Cet interdit de nouveau actionné. Il ne voulait qu’elle. Elle l’avait envoûté.
Il se mit à rire en sentant sa main se saisir de ses doigts sous son t-shirt et souffla un « Pardon. Je n’ai pas fait attention ». C’était venu sans vraiment en prendre conscience. Le contact de ses doigts sur sa peau lui rappela leur relation d’antan. Les habitudes ont la vie dure après tout.

De nouveau, il parla en plein milieu du film et se mit à rire devant son chut « Je pense pouvoir faire la fin du mois sans » souffla-t-il, comme si en parlant moins fort, elle n’aurait pas envie de le faire taire pour suivre le film « J’en doute très fortement ». Avec son travail remarquable en Amérique du Sud, elle était obligée de voir sa carrière prendre un tournant important et pour cela, une robe noire élégante et féminine était nécessaire. Il finit par se taire, se concentrant sur le film. Mais Katelyn semblait prendre sa revanche. Il posa alors ses yeux clairs sur elle « Tu remerciera Jerry de ma part » tout en lui souriant lorsqu’il croisa ses prunelles noisette. Son sourire disparu au mot mal. Ce n’était pas l’objectif de Lucious « Je ne voulais pas te faire de mal Katelyn… Cela n’a jamais été mon intention. J’espère que tu en as conscience ? » avant de reporter brièvement son attention sur le film « Si j’ai pu être un élément déclencheur pour que tu réapprennes à vivre ta vie comme tu l’entends, alors c’est une bonne chose ». Même si au fond de lui, il aurait aimé que les choses se passent autrement.

« Tu as hâte de repartir ? » Bon, finalement il n’était plus du tout concentré sur le film. C’était une catastrophe. Il voulait juste parler avec elle « J’ai décidé d’utiliser ma fortune afin de construire une machine à remonter le temps. Lorsque ça sera fait, parce que bien évidemment, je compte bien y parvenir, j’hésite entre deux dates : Celle de notre rencontre où je m’empêcherai de te rencontrer dans ce couloir de cuisine ou le jour où je t’ai quitté… Il faut aussi que je retourne à ce jour où j’ai mangé ce chili dans un restaurant clandestin. Je n’ai pas quitté ma salle de bain de la journée. Mon Dieu ! Il faut que j’y retourne un de ces quatre ». Une fois encore, il s’était laissé emporter par le fil de ses pensées sans vraiment s’en rendre compte « Dans d’autres circonstances, je t’aurai bien demandé si tu voulais dormir avec moi. Mais je crois que j’ai perdu ce droit, alors je vais t’embrasser, te souhaiter bonne nuit et te laisser dormir ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 6 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 6 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


« -ba fais attention alors. » répliqua Kate qui tenait à ce qu'il comprenne que tout ça c était finit. Ça lui manquait. Mais elle ne voulait faire une rechute comme lui disait si bien Jerry. Elle n'avait jamais aimé voir le visage de Lucious perdre son sourire si vite. « -je sais. » oui elle était consciente de ça. Il n'était pas prêt pour ça, pour eux. Elle l'avait comprit trop tard. Et Kate s'en était presque voulu d'avoir confier la nature de ses sentiments au millionnaire. « -j'aurais dû garder mes sentiments pour moi… en quelque sorte je t'ai forcé la main alors que tu n'étais pas prêt. J'ai des tords autant que toi. » c était sa vision des faits. Garder leur amitié malgré ce qu'elle ressentait, ça aurait été bien moins douloureux que ce qu'ils avaient traversé.

Un sourire sur les lèvres elle lui confia que oui, elle avait hâte. Pas pour le fuir lui cette fois ci, mais parce qu'elle adorait ce nouveau job. C'était passionnant, enrichissant. Dur bien entendu quelques fois. Mais elle se sentait à sa place. Et ça faisait du bien. L'histoire de la machine à remonter le temps la fit sourire silencieusement, le regard fixé sur sa tasse vide. Un léger froncement de sourcils pour la première date évoqué. Il regrettait leur rencontre ? Puis elle eut du mal à suivre la suite. « -tu va rien embrasser du tout et tu t'en va nulle part, t'as apporté à manger je te rappelle. Et vu mon état actuelle et ma forme olympique, je vais pas manger tout ça toute seule. » Kate posa l'arrière de sa tête sur le canapé avant de dire : « -tu as eu tes réponses alors tu prends la fuite ? » ça n'était pas la première fois qu'elle le traitait de trouillard.

Doucement elle se leva, serrant son gilet autour de son corps, elle ajouta : « -je repars bientôt. Alors si tu veux qu'on passe un peu de temps ensemble et qu'on continuer à discuter. C'est le moment. » elle se passa une main dans les cheveux avant d'ajouter : « -je vais prendre une douche brûlante parce que je suis gelée. A toi de voir si tu veux rester encore un peu. » en lui tournant le dos elle ajouta : « tu veillera sur mes reves de chez toi au pire. » puis elle tira la porte coulissante qui séparait la pièce à vivre de la salle de bain. Kate quitta son pyjama pour passer sous l'eau chaude. Elle y resta au moins une demi heure. Ne parvenant pas à sortir de cette ambiance chaude. Est-ce qu'il allait rester… elle lui en voulait toujours un peu. Après tout c était une chagrin d'amour. C'était toujours douloureux de revoir la personne aimé. Pourtant, elle n'avait pas envie de se dire qu'elle ignorait leur prochaine rencontre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 774
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Une année n’était pas suffisante pour apaiser la douleur de leur séparation, pour oublier les sentiments qu’ils avaient pu éprouver l’un envers l’autre. Lucious aurait souhaité que cette culpabilité cesse avec le temps, qu’il soit un peu moins amoureux d’elle. Mais c’était peine perdue. Il n’avait pas passé une journée sans penser à elle, sans parfois rêver d’elle. Et c’était pire depuis leurs retrouvailles à la veille de la nouvelle année. Pourtant, il ne regrettait rien de leur histoire, des moments passés avec elle. La seule chose qu’il regrettait, c’était d’avoir mis fin à leur relation, de ne pas s’être suffisamment battu pour son amour « Ne dit pas ça… ». Elle ne lui avait pas forcé la main. Elle ne lui avait pas imposé cette relation naissante entre eux. Pour ne pas s’engouffrer encore sur un terrain complexe et sûrement d’embûche, il parla de son travail. Elle avait hâte d’y retourner et ça lui faisait plaisir. Elle s’épanouissait à travers son métier. C’était important.

Lucious décida qu’il était l’heure de partir, mais ce ne fut pas au goût de la jeune femme qui ne voulait pas qu’il parte. Un sourire se dessina sur ses lèvres. C’était ce qu’il avait envie d’entendre. Sa compagnie n’était pas lourde à supporter. Elle aimait toujours être avec lui. Oui, ça lui faisait plaisir « J’avais oublié le dîner » avant de froncer les sourcils « Je ne prends pas la fuite. Je voulais te laisser te reposer… ». Mais il prit bonne note. Katelyn savait appuyer là où ça faisait mal. La dernière fois qu’elle l’avait traité de lâche, c’était lorsqu’il avait baissé les bras avant de se battre pour eux deux. Cela remontait à un an auparavant. Il acquiesça légèrement de la tête, retirant sa veste de costume qu’il déposa sur le canapé « Je préfèrerai veiller sur tes rêves près de toi » souffla-t-il. Il profita de ces quelques instants seuls pour réchauffer le dîner et plaça le tout sur la table, un sourire sur les lèvres lorsqu’elle sortit de la salle de bain « Je suis resté et j’ai préparé le repas ». Il prit place aux pieds de la table basse, mais ne commença pas à manger immédiatement, jouant avec sa nourriture du bout de sa fourchette « Tu as dit que tu m’avais forcé la main tout à l’heure. Que je n’étais pas prêt. Je n’ai pas aimé d’entendre dire cela. Ça signifie que l’amour était unilatéral. Je suis tombé amoureux moi aussi Katelyn » tout en posant son regard sur elle « Je n’étais pas prêt parce que j’avais un deuil à faire. J’avais besoin de me retrouver. De savoir qui j’étais. Ce que j’ai fini de faire cette année. Mais tu ne m’as pas forcé. Je t’ai embrassé parce que j’en avais envie ». Il reporta son attention sur son assiette « Je voulais que tu le saches ». Parce qu’il l’aimait toujours. Parce qu’il ne pouvait pas rester indéfiniment aveugle sur ses sentiments « Tu as rencontré quelqu’un durant ton périple ? ». Il n’était pas bien sûr de vouloir connaitre la réponse…


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 6 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 6 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


« -je sais, le nez tout rouge et la toux ça coupe l'appétit. » avait répliqué Kate pour faire une pointe d'humour. « -si tu le dis… » ajouta la jeune femme en allant jusqu'à la salle de bain. Elle tentait depuis qu'il était revenu tout à l'heure de tenir à distance cette sensation qu'elle adorait en sa présence. Alors qu'elle se regardait dans le miroir, Kate soupira. Autant pour sa sale tête que pour ce constat accablant. Elle ne parvenait pas à le détester, et le tenir éloigné d'elle… ça allait être mission impossible. Elle le savait. Alors il fallait mettre les choses au clair. Faire un nouveau contrat.

La jeune femme sortie de la salle de bain en se séchant les cheveux. La pièce était minuscule et elle avait l'impression d'étouffer avec la vapeur d'eau. Elle se contenta de lui adresser un sourire avant de tousser. « -j'espère que tu va pas tomber malade aussi. » ça c était tout autant impossible que de le virer de sa vie. « -ça m'a fait du bien, mais je crois que ça a épuiser le peu d'énergie que j'avais encore. » Katelyn se dépêcha d'aller s'asseoir. Elle avait m'impression que la fièvre revenait. La jeune femme se força à manger voyant bien que Lucious ne mangeait pas. Bon… ça annonçait la suite de la conversation.

Bon alors le début, c'était un résumé de ce qu’elle avait dit. D'accord il n'avait pas aimé. Toujours aussi franc. Pour la fin de la phrase, elle s'étouffa. « -excuses moi… j'en peux plus d'être malade. » répondit Kate qui était si mauvaise menteuse. Il ne serait pas dupe. Au moins il pouvait constater qu'elle était surprise. Sous son charme ça d'accord. Mais de là à être tombé amoureux… alerte scoop ! Oh merde et voilà qu'il enchainait en disant qu'il avait finit son deuil ! Si elle ne l'avait pas poussé pour leur relation, elle l'avait fait pour qu'il entame ce deuil. Pff wahou… et elle répondait quoi elle maintenant ?

La jeune femme posa sa fourchette et colla son dos contre le canapé. Puis elle le regarda restant silencieuse un court instant. « -je suis désolée, j'aurai voulu pouvoir t'accompagner pour tout ça. Mais je suis contente d'entendre que tu as réussi à avancer… » elle ne savait pas si c était les bon mots. Elle poussa un long soupire, en regardant Lucious avec douceur. « -tu m'as manqué. Vraiment… » elle avait toujours été sincère. Alors autant lui avouer. Ça lui ferait du bien. Elle ajouta avec un petit rire fatiguée : « -on s est bien loupé hein… et au fait ta machine là, si je devais choisir pour toi. La 2eme date. C'est cette date là que je changerait. Voir même la veille. La fin de soirée. » oui c était vraiment là que ça avait merder. « - pourquoi tu éviterais de me bousculer ? Tu regrettes notre rencontre ? » elle voulait savoir depuis tout à l'heure. La jeune femme se leva pour s’allonger. « faut que je m'allonge, je dois pas avoir beaucoup de tension et la douche m’a tué. Et non j'ai rencontré personne « ce qui était la stricte vérité. Boulot boulot boulot voilà ce qu'avait été sa vie durant une année. Et puis de toute façon, elle n'avait pas de place dans son cœur ni dans sa vie pour un autre homme… elle s'était voilé la face en pensant que si, que maintenant c était bon. Là tout de suite, elle en doutait vraiment



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 774
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Je m’en remettrai, n’ait aucune crainte là-dessus » Et puis si c’était le prix à payer pour passer un peu de temps avec Katelyn, alors il serait malade une semaine durant, et il aurait besoin d’une bonne semaine pour s’en remettre « Mange un peu » tout en prenant place aux pieds de la table basse. Mais lui, il ne mangeait pas. Son esprit ne cessait de ressasser les paroles de la jeune femme, encore et encore. Il jeta un coup d’œil à la jeune femme qui manqua de s’étouffer à ses aveux. Oui, il était tombé amoureux. Et comme il s’en était douté, Katelyn ne l’avait jamais envisagé. Après tout, il avait utilisé le terme envouté, mais en réalité, cela avait toujours été bien plus que cela. Seule la disparition de sa femme l’empêchait de réellement exprimer ses sentiments, de vivre pleinement leur relation. Mais c’était une étape de franchie. Il avait décidé de la laisser partir et d’entamer une nouvelle vie, sans elle. Cela n’avait pas été simple à accepter, mais il y était parvenu. Un sourire sur ses lèvres « Tu m’as aidé Katelyn… A ta manière… Parce que c’était le seul obstacle entre nous deux ». Il releva ses yeux sur elle « Enfin, on en a un nouveau dorénavant. Tu m’en veux toujours un peu ». Et rien que pour ça, il ne voulait pas recommencer une histoire pour le moment. Parce qu’un jour ou l’autre, une dispute risquait d’éclater et que ça reviendrait inexorablement sur le tapis. Lucious ne voulait pas de ça. Elle devait terminer son reportage à l’étranger, elle devait finir de s’épanouir dans sa vie professionnelle, elle devait lui pardonner, pour ensuite, avancer sainement. Enfin, si elle voulait toujours de lui à l’issue… De nouveau, il releva son regard sur elle, touché par ses mots « Toi aussi ». Oui, elle lui avait terriblement manqué.

Lucious parvint même à rire de la situation en écho avec le rire de Katelyn « Je t’avais dit que notre première fois risquait de ne pas être terrible ». Il acquiesça lentement de la tête, un sourire sur les lèvres. Oui, lui aussi changerait cette date « Qu’on revienne à ce mariage, à ce tout début de cérémonie, toi pleurant devant les mots de June et moi, me retenant de te serrer dans mes bras » avant de froncer les sourcils « Grand Dieu, non ! C’est la meilleure chose qui me soit arrivé depuis des années. Je me disais que si tu ne m’avais jamais rencontré, tu n’aurais jamais eu mal… ». Parce que c’était ça qui le rongeait intérieurement depuis un an. Lucious se leva en même temps que la jeune femme pour l’aider à s’allonger sur le lit. Il posa sa main sur son front. Elle était brûlante. Il se saisit de la couverture qu’il déposa sur ses épaules et afficha ce joli sourire « Tu remarques que je ne cache pas ma joie » avant de déposer un baiser sur son front « Je me l’interdis » avant de s’asseoir sur le rebord du lit « Pas pour Rachel, c’est passé ». Il n’allait pas lui faire un dessin. C’était elle qu’il voulait. Pas une autre.

Lucious se leva, jeta une aspirine dans un verre et le lui apporta « C’est pour la fièvre » avant de poser le verre sur la table. Il dégagea son visage de ses cheveux du bout de ses doigts « Tu as aimé le repas ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 6 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 6 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


Une machine à remonter le temps… si seulement cela pouvait exister. Oui, elle serait revenu au soir du mariage de June. Elle ne serait pas resté les bras ballant sur la piste de danse à le regardé partir. Elle ne serait pas rentrée chez elle avec ses amis. Oui, c était chez lui qu'elle aurait dû aller ce soir là. Attendre qu'il revienne, lui demandé ce qui s'était passé, dormir dans ses bras. Ainsi Lucious ne serait pas tombé sur Arron, et jamais il n'aurait pu croire qu'elle avait couché avec un autre. Les choses auraient été bien différentes. Malheureusement, revenir en arrière était impossible. Les mots blessants avaient été dis, la fin de leur relation prononcée. Ils devaient peut être en passer par là. C'était peut être écrit comme ça… il l'avait aidé à redevenir elle-même, elle l'avait aidé à faire son deuil, d'après ce qu'il venait de lui dire. Kate avait détourné les yeux. Oui… elle lui en voulait toujours de ne pas avoir été capable de lui faire confiance.

« -j'avais souffert à cause des hommes bien avant toi. Je ne peux m'empêcher de penser que si ça n'avait pas été ce jour là, ça aurait été un autre. Nos passés respectifs étaient des bombes à retardement. » c était son point de vu. C'était la conclusion qu'elle avait tiré de tout ça. « -on aurait finit par souffrir plus encore tout les deux. » Katelyn s'allongea sur le canapé lit, se sentant vraiment mal. Elle sourit en l'écoutant. « -toi et tes interdits… » elle avait compris le message. « -j'ai à nouveau froid. C'est vraiment naze d'être malade » a nouveau elle était brûlante, et elle claquait presque des dents.

Elle regarda le verre sur la table basse. Elle avait la nausée d'avance. Boire ce truc c'était toujours degueulasse. « -le désert m'a l'air pas terrible… » elle parlait du comprimer qui finissait de buller dans le verre d'eau. Kate grimaça en avalant ce truc. « -beurk… » un haut de cœur lui fit mettre une main devant la bouche. Puis elle se rallongea en soupirant. « -Lucious… » souffla la jeune femme en position fœtal. « -j'ai pas envie de te perdre. Je tiens à toi tu le sais. Mais… » un léger sourire : « -y a toujours un mais… » elle se passa les mains dans les cheveux cherchant les bons mots : « -mais on peut pas revenir en arrière. Ça sera plus jamais comme avant. Je te jure que j'essai. Mais… ma vie est en train de se stabiliser et je… j'ai pas envie de la compliquer à nouveau. » pas pour le moment. Kate ferma les yeux quelques secondes avant de le regarder à nouveau : « -tu comprends ce que je veux dire ? Non parce que la fièvre me donne l'impression de m'embrouiller. » un petit sourire avant de tousser à nouveau.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 774
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Évoquer le passé réouvrait les plaies encore fraîches. Parfois, le temps ne suffisait pas à les faire cicatriser. Il fallait bien plus que cela, comme une personne à ses côtés qui vous donnent l’envie d’avancer, d’être meilleur. Comme ce fût le cas pour Lucious. Mais parfois, c’était cette personne la cause de tous ses maux… Alors il était facile de parler de remonter le temps, de réparer les erreurs du passé. Cependant, ça ne restait que des élucubrations, des désirs qui ne verraient jamais le jour. Tous les mots qu’ils avaient prononcés étaient dorénavant actés. Ils devaient vivre avec cela et tenter d’avancer du mieux qu’ils le pouvaient. Alors oui, Lucious était tombé amoureux d’elle. Pourtant, en l’entendant, il sut que ce n’était pas suffisant pour réparer le mal qu’il avait commis. Il rejoignait la longue liste de ces hommes qui l’avaient fait pleurer « Les bombes ont explosé ». Que risquaient-ils dorénavant ? Lucious n’avait été marié qu’une unique fois et Arron avait disparu du paysage d’après les dires de Sara. Sa complice dans sa reconquête du cœur de Katelyn. Il avait envie de lui demander ce qui se passerait si, maintenant, ils réitéraient leur histoire ? Mais il se tut. Parce qu’il savait qu’elle lui en voulait encore. Parce qu’il ne voulait pas vivre avec elle en sachant qu’au fond d’elle, elle craignait la prochaine dispute, le prochain éclat de voix. Alors il préféra sourire, presque charmeur. Cet interdit qu’il s’imposait était une belle preuve d’amour pour le millionnaire. Il voulait l’attendre elle, et pas une autre.

Lucious posa la couverture sur ses épaules et revint avec de quoi traiter sa fièvre. Oui, c’était bien loin d’être appétissant et il se mit à rire « Je me rattraperais une prochaine fois s’il y a ». Il espérait en tout cas pouvoir repasser une soirée avec elle, sans fièvre et nez qui coule. Une soirée sans se rappeler des mauvais moments du passé. Assis sur le rebord du lit, sa main posée sur le bras de Katelyn, il acquiesça de la tête. Oui, il le savait, mais ça lui faisait du bien de l’entendre de sa bouche « Je comprends ». Il passa ses doigts dans ses cheveux, fixant sa chevelure châtaine plutôt que ses yeux pendant un bref instant « Je serai patient comme toi, tu étais prête à l’être avec moi. De toute manière, je ne veux rien construire tant que tes plaies ne seront pas définitivement refermées » et approcha ses lèvres de son oreille « Et je suis un homme patient. Un moine tibétain à la sauce New-yorkaise. L’orange n’est pas ma couleur néanmoins » et déposa un baiser sur sa tempe brûlante « Alors épanouie-toi dans ce que tu fais. Vagabonde, voyage, devient une journaliste de renom. Je me posterai dans l’ombre et patienterai ». Il était prêt, en cet instant, d’attendre le temps nécessaire, mais seulement s’il y avait un espoir. Il ne voulait pas passer à côté de sa vie si Katelyn ne souhaitait pas le voir autrement que comme un ami pour l’avenir. Ça serait bien trop douloureux pour le millionnaire. Tout en continuant de caresser ses cheveux, il souffla « Maintenant, endors-toi. Tu as besoin de repos Alice ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 6 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 6 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


Depuis qu'ils s'étaient revu au nouvel an, Katelyn savait qu'elle devait lui parler. Lui expliquer ce qu'elle voulait, ce qu'elle était en mesure de lui donner. Pour qu’il n'y ait pas de faux espoirs, d’illusions ou de mal entendu. Avec quelques difficultés, elle lui expliqua que c était une simple amitié qu'elle proposait. Rien de plus. Mais une amitié qui serait différente de la précédente. Allongée sous la couette, les yeux brillant à cause de la fièvre, la jeune femme l'écouta lui répondre. D'une maon tremblante elle saisit sa main, et lui répondit : « -je peux pas te demander d'attendre. Parce que… parce que j'ai déjà fais des efforts, et ça change rien. Y a toujours un écho dans ma tête qui me dit que tu doutera toujours de moi. Le côté tactile quand j'ai trop bu. Arron n'habite plus ici, mais un autre homme qui me regard de trop près… » une quinte de toux la secoua et elle reprit : « -on peut pas construire une relation de couple sans confiance. » c'était sans doute douloureux à entendre, mais c'était la vérité. Elle a ait du mal à garder les yeux ouverts. « -je suis désolée… »souffla Kate en tenant toujours sa main dans la sienne. Elle était prête à tant de chose pour lui avant tout ça.

Si il eut une suite à la conversation elle ne s'en souvenait pas en se réveillant. Kate avait plongé dans un sommeil lourd, sans rêve. En ouvrant les yeux, elle avait une soif folle et mal de partout. Elle toucha son front. Encore un peu chaud mais bien moins que la veille. Elle se redressa quelque peu pour regarder son appartement. Ou plutôt pour chercher Lucious. Est-ce qu'il était resté ou bien rentré chez lui. Kate n'avait pas la force de quitter son lit tout de suite et prêtera se cacher sous la couette. Elle se sentait toujours mal mais en plus de la grippe maintenant elle avait mal à l'âme pardonner c'était soit disant quelque chose d'important, de libérateur. Mais qu'est ce que c'était difficile à faire. Tout en elle était contradictoire. Elle lui en voulait et pourtant elle crevait d'envie de se blottir dans ses bras, de rire à ses bêtises. Et ses lèvres… ces baisers lui manquait autant que ses bras. Après avoir rabattue la couette elle souffla doucement : « -Lucious ? Tu es là ? »



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 774
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 6 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


En l’espace de quelques mots, elle venait de réduire à néant tous ses espoirs. Plus de sourire. Il retira sa main de sa chevelure châtaine. Le regard abattu. Sa décision était légitime. Il n’avait pas su se battre pour son amour. Il n’avait pas su lui faire confiance. Si ce n’était pas Arron, ça serait un autre homme. En tout cas, c’était la crainte de la jeune femme. Elle ne voulait pas travestir sa personnalité pour qu’il n’ait plus peur et il ne lui demanderait jamais cela. C’était sa personnalité entière qui l’avait séduit. Il aimait la voir tactile lorsqu’elle était soule, il aimait la voir rougir devant un compliment, prendre son courage à deux mains face à des braqueurs armés. Pourtant, malgré tout cela, il aurait aimé entendre d’autres mots. Il aurait aimé un espoir, aussi infime soit-il. Son regard posé sur leurs mains, il acquiesça lentement de la tête avant de relever ses yeux sur elle. Elle s’était endormie. Exténuée.

Lucious se leva et après un moment d’hésitation, décida de quitter l’appartement pour prendre l’air. Il avait l’impression d’étouffer. Le poids d’une enclume sur sa poitrine. Il avait mal. Mal de savoir qu’il l’avait perdu à jamais. Il se laissa guider par ses jambes, airant sans but dans les rues de New York. Il repensa à leur premier baiser à l’hôpital. Il repensa à leur première nuit ensemble en tant que couple. Tout ça lui manquait terriblement. Elle lui manquait terriblement. Mais il était voué à n’être qu’un ex-petit-ami dont la relation fut sûrement la plus brève qu’ils aient connu… Le millionnaire appela sa sœur. Sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être pour avoir des conseils rassurant de la part de sa sœur ainée. Ils se mirent à parler durant un bon moment qui se comptait davantage en heures qu’en minute. Et sans rendre compte, il se retrouva de nouveau devant l’immeuble de Katelyn. Il remercia son interlocutrice qui avait su le rassurer sur l’attitude à avoir, raccrocha et gravit de nouveau les marches. Elle dormait encore. Il se servit un thé, s’installa dans un coin, à même le sol, contre un mur et pianota sur son téléphone, réglant quelques affaires concernant son travail.

Il releva son regard de son portable en entendant la voix de la jeune femme. Il se redressa légèrement et sourit en la voyant toujours sous la couette. Un ami. C’était tout ce qu’il pouvait lui demander et c’était ce qu’il serait. C’était toujours mieux que de ne plus faire partie de sa vie. Il rangea le petit appareil dans sa veste et s’installa sur le rebord du lit, retirant délicatement la couverture de son visage « Comment tu te sens ? » et lui sourit « Tu as eu peur que je sois partit ? ». Il posa sa main contre son front « Tu sembles aller mieux » et se leva pour lui servir un verre d’eau « Bois un peu. La fièvre déshydrate ». Assis de nouveau sur le rebord « Par rapport à ce que tu m’as confié tout à l’heure. Je comprends. Tu as peur que tout vol en éclat si tu te rapproches d’un autre homme en étant ivre ». Il se saisit du verre vide pour le poser sur la table basse « Je ne veux pas que tu changes pour moi, que tu arrêtes de boire avec tes amis parce que tu crains une dispute à l’issue. Parce que ce que j’aime, c’est tout ce que tu es, ce que tu fais. Alors j’accepte. J’accepte ton choix. Je ne serai pas plus qu’un ami pour toi ». Ça lui faisait mal de dire cela. On pouvait presque l’entendre dans sa manière de lui parler « Ne penses pas que c’est parce que je ne t’aime plus que je dis ça, mais au contraire, parce que je t’aime et que je veux que tu t’épanouisses dans ta vie professionnelle, mais aussi personnelle ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 6 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 6 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 6 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


« -Lucious ? « demanda à nouveau la jeune femme en se redressant sur les coudes. Déjà il n'était pas dans son lit, c'était une bonne chose ! Etait il rentré chez lui ? Rien ne le retenait ici de toute façon après ce qu'elle lui avait dit. « -qu'est ce que tu faisais par terre ? » demanda t elle de but en blanc. « fallait me pousser. Oui ça va un peu mieux crois. Hein ? » peur ? C'était peut être un grand mot. « -je me souviens pas mettre endormi… du coup je… je savais pas si tu étais encore là. Si tu étais resté quand même… » après ce qu'elle lui avait dit, il aurait largement pu rentrer chez lui. Kate se redressa pour s'asseoir avant de lui sourire en guise de merci pour le verre d'eau. « -très bien docteur. » commenta la jeune femme.

Son sourire s'envola. Direct il attaquait avec le grand sujet ! « -non j'ai peur que tu ne me fasse jamais entièrement confiance là-dessus. » cette foutue peur ! C'était la barrière qu'elle avait décidé de mettre entre eux. Par peur de souffrir et de le faire souffrir aussi. Kate baissa les yeux en l'écoutant. Elle osa relever le menton lorsque Lucious accepta son amitié. Même si elle était heureuse d’entendre qu'il ne quitterait pas sa vie, c'était dur de le voir parler ainsi. Elle avait bouleversé le cours de sa vie et maintenant elle n'assumait plus rien. Elle s'en voulait de ne pas pouvoir faire plus. Faire mieux. La fin de son petit discours fut le plus douloureux à entendre. Elle posa deux doigts sur les lèvres du millionnaire et lui dit : « -t'as pas fermé l'œil de la nuit avoue… » Kate ne voulait pas sortir les larmes et les violons. Ils allaient tourner la page et faire une nouveau chapitre. Une sorte de retour en arrière. Mais ça allait aller.

Kate pencha la tête sur le côté comme il le faisait si souvent : « - c'est parce que j'ai ronfler c'est ça ? Mais c'est pas ma faute j'ai le nez bouché ! » ajouta Kate pour se défendre en riant presque. Puis elle posa les pieds sur le parquet et lui adressa un sourire en coin. « -merci… » avant de se lever et de lui balancer un coussin en pleine figure. « -tu as des voyages prévu dans lles six prochains mois ? » s'ils devaient uniquement être amis autant arrêter de parler de tout ça. Et seulement se comporter en amis.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Et si on essayait...  - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et si on essayait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: