Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

Partagez
 
 
 

 Enchanté (Beloved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je le laissais me reprendre dans ses bras. Je me blottis contre lui, profitant de sa chaleur. Ca me faisait tellement de bien de le retrouver comme ça, après qu'il se soit éloigné de moi. Je retrouvais enfin mon John et c'était merveilleux.

« ne pense plus à ça maintenant. C’est tellement puérile… égoïste de ma part. »

Je secouais doucement la tête contre lui. Non, il n'avait pas pu savoir. Je ne lui avais rien dit. Il n'aurait pas pu deviner. Il avait juste réagi comme tout mec normal, qui a envie de la personne qu'il aime. Et forcément, que je me refuse sans cesse à lui, ça lui avait fait du mal.

« Tu aurais dû m’en parler, je ne t’aurais jamais mis la pression pour tout ça… »

J'aurais du lui en parler oui. Mais je n'avais eu aucune envie de l'accabler davantage avec mes problèmes. Il en avait assez chié comme ça avec ses parents, sa soeur puis moi. J'avais voulu le laisser souffler un peu, qu'il vive sans aucun problème pesant sur ses épaules, qu'il puisse juste être heureux. J'avais cru réussi à donner suffisamment bien le change pour qu'il ne voit rien et soit heureux. Je m'étais trompé.

« Ce coeur, ce n’est qu’un organe. Tu es toujours toi. Tu ressens toujours les mêmes choses, enfin j’espère. Je serais toujours là. Sauf si tu me le demandes. »

Je répondis doucement à son baiser. Je me rendais compte à quel point mon attitude avait pu le blesser. Il avait du douter en voyant que je ne voulais pas aller plus loin avec lui. J'avais merdé. J'avais voulu ne pas le faire souffrir et j'avais fait tout le contraire. Je me collais un peu plus contre lui.

- Je t'aime John. Ce n'est pas parce qu'on a changé mon coeur que ça a changé. Je t'aime toujours à la folie. Et je sais que ce n'est qu'un organe mais... ça reste... étrange comme expérience. Je ne saurais pas te le décrire. On a pris un bout de moi et on me l'a arraché.. on l'a changé. Il va me falloir un peu de temps pour digérer ce qui s'est passé. Ca va mieux mais ce n'est pas encore ça.

Je lui souris tendrement, plongeant mon regard dans le sien alors que je caressais sa joue.

- Je suis désolé. Je ne voulais pas te faire souffrir, en rajouter une couche avec mes problèmes. Et je me suis planté. Mais je t'aime, n'en doute jamais. Tu es l'amour de ma vie. J'ai conscience que si tu n'avais pas été là, je ne serais plus de ce monde. Je n'aurais jamais eu la force de me battre, de m'accrocher à la vie sans toi pour me soutenir et je serais mort avant qu'ils me trouvent un coeur. Tu es tout pour moi, n'en doute pas un seul instant.

Je venais me coller contre lui, l'embrassant à nouveau, avec un peu plus de passion cette fois. Je voulais lui faire sentir à quel point je tenais à lui et avais envie de lui.

- Mais... laisse moi un peu de temps avant qu'on aille plus loin. Et oublions un peu la plage pour aujourd'hui. Laisse moi m'habituer petit à petit au fait de... de la montrer. Faisons autre chose aujourd'hui si tu veux bien. Il y a tellement de choses à faire à Bali. Il y a au moins trois temples que je veux absolument voir. Je veux visiter les rizières aussi. Faire une balade en bateau pour voir les dauphins. Oh et visiter la forêt des singes à Ubud. Faisons une de ces choses d'accord. Tu veux bien?

Je voulais juste profiter avec lui, retrouver mon petit ami et passer un bon moment ensemble sans penser à tout ça, sans qu'il y ait cette distance entre nous.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
J’avais enfin réussi à me débloquer, à pouvoir le toucher sans me sentir trop frustré. Quelque chose s’était débloqué en moi. On avait tous les deux besoin de se dire des choses, de crever l’abcès. Je ne le lâche pas, je l’avais déjà bien trop laissé s’éloigné de moi pour le laisser définitivement s’échapper. Car c’est ce qui finirait par arriver si je me retenais ainsi.

Je me sentais tellement égoïste d’avoir réagi comme ça à la plage, pour une simple question de t-shirt. C’était idiot parce que j’aurais dû me douter qu’il y avait quelque chose qu’il avait du mal à gérer, et moi j’avais remué le couteau dans la plaie. J’avais dû raviver la souffrance qu’il accumulé en lui. Il montrait encore une force insoupçonnable.

Je le serre tout contre moi avant de déposer un baiser dans ses cheveux. Je rattrapais tout ce que je n’avais pas fait ces derniers temps. Même si on était tout le temps ensemble, il m’avait manqué terriblement. Mais pour être heureux, j’avais surtout besoin que lui le soit, ce qui est loin d’être le cas actuellement. C’était désormais mon devoir de le revoir sourire comme je l’ai déjà vu faire.

Je sais que ce que je dis n’est que des broutilles. Je ne tente pas de dédramatiser la situation, ni ce qu’il ressent. Mais je ne veux pas non plus qu’il se laisse bouffer par tout ça. Entour cas pas sans m’en parler. Je le retourne pour l’embrasser avec tendresse. Tout mon corps se détend quand il se rapproche de moi. Je glisse mes doigts dans ses cheveux en posant mon front contre le sien. J’étais revenu au point où je ne peux absolument pas me décoller de lui. J’avais bien trop besoin de lui.

Je resserre doucement mes bras autour de lui. Sa déclaration me touche au plus profond de mon coeur. Je caresse son crâne en tentant de garder mes larmes en moi. Je ferme les yeux pour contenir le flot de l’émotion qui se joue en moi. Je soupire doucement en caressant son dos tendrement. « Je serais là pour t’épauler, comme je l’ai toujours fait. Ne me repousse pas, ne m’empêche pas de te soutenir, j’ai besoin que tu sois heureux pour l’être moi-même. »

J’appuie mon visage sur sa main en souriant. Je plonge dans ses yeux. Je le trouve toujours plus beau à chaque fois que je le regarde. Et je tombe un peu plus sous le charme. Je remonte mes mains pour encadrer son visage. Je ne suis pas d’accord avec lui. Il ne rajoute rien à mes problèmes. Mes larmes ne résistent pas et coulent librement. Rien qu’à l’idée de savoir qu’il ne pourrait plus être là aujourd’hui mon coeur saigne. Je caresse ses joues en souriant à travers mes larmes. « Et tu es aussi tout pour moi. Si tu souffres, je souffre, c’est aussi simple que ça mon amour. »

Je réponds avec tout autant de passion son baiser, je glisse mes mains dans son cou. Je relâche ses lèvres avant de déposer de nouveau un baiser léger sur ses lèvres. Je souris en hochant la tête. J’étais partant pour visiter, pour que l’on se change les idées. Mais avant je voulais qu’il comprenne qu’il n’y a rien à craindre de moi et de mon regard. « tu peux déjà tenter juste avec moi, tu sais que je ne te jugerais pas. Ça peut être un bon objectif. Et laisse moi juste te toucher, j’ai besoin de sentir ta peau contre mes doigts. Promis je ne toucherais à ta cicatrice. Tu pourras même garder ton t-shirt. » je souris doucement avant de l’embrasser une dernière fois. Parce qu’il ne se rendait pas compte de combien il devient vraiment sexy, et du fait qu’il commence à avoir les regards qui se retourne sur son passage.

Mais pour le moment j’entrelace nos doigts avant de sortir de l’appartement pour aller profiter des visites.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je restais blotti dans ses bras alors qu'il me rassurait. J'avais voulu être fort, ne pas l'inquiéter, ne plus le faire souffrir et je m'étais trompé. Il avait raison. On était un couple. On devait être là pour se soutenir. J'en avais simplement eu assez que ce soit toujours lui qui soit obligé de me soutenir, de subir tout ça.

« tu peux déjà tenter juste avec moi, tu sais que je ne te jugerais pas. Ça peut être un bon objectif. Et laisse moi juste te toucher, j’ai besoin de sentir ta peau contre mes doigts. Promis je ne toucherais à ta cicatrice. Tu pourras même garder ton t-shirt. »

Je hochais doucement la tête contre son torse avant de la relever pour venir l'embrasser à nouveau.

- J'essaierais... on surmontera tout ça tout les deux, ok? Mais surtout... ne doute pas du fait que je t'aime.

Je serrais doucement sa main avant de sortir avec lui de notre appartement. Je décidais de me rendre à l'accueil, pour que l'employé puisse nous guider un peu. Ca faisait aussi parti de mon boulot après tout. Dans quelques jours j'allais devoir me retrouver là, à guider les clients dans ce qu'ils pourraient visiter sur l'île. Il était donc important que je teste moi même tout ça, que je connaisse l'île pour les guider au mieux.

Je saluais notre collègue avant de l'écouter m'expliquer comment nous déplacer, quels lieux il était important de voir. Je récupérais tous les prospectus avant de sortir avec John dehors.

- Je te propose qu'on se loue un scooter. On se déplacera plus facilement sur l'île comme ça. On peut commencer par aller visiter l'un des temples qui me tente, un de ces trois là. Puis on reviendra gouter un peu la cuisine locale. Je pense que dans les jours à venir il faudra se préparer pour aller faire des randonnées, faire un tour en bateau avec les dauphins, voir les singes...

Je me retournais vers lui en souriant.

- Désolé.. je suis beaucoup trop excité à l'idée de découvrir l'île.

J'allais avec lui louer un scooter avant de m'installer à l'arrière. Je me collais contre lui, ma carte dans les mains, prêt à le guider pour aller au premier temple que je voulais voir. Je savais que Bali était réputé pour avoir de nombreux temples magnifiques. On ne pourrait pas tous les faire en une semaine mais je voulais au moins voir les principaux. Je souris, blotti contre lui et le guidant. Je me sentais mieux, prêt à croquer la vie à pleine dent.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je caresse son dos lascivement. Je remonte mes doigts dans ses cheveux avant de refaire le chemin inverse, et ça continue comme ça. Il m’avait trop manqué et ce même si on était tout le temps ensemble. J’avais juste tellement pris de distance que j’ai eu l’impression que l’on était devenu deux étrangers l’un pour l’autre.

Mais je ne veux plus qu’il se méfie de moi. Je ne veux plus qu’il craigne que si je le touche j’irais plus loin que la limite qu’il me montre. Je prolonge tout aussi tendrement son baiser avant de sourire à ses mots. Si on essaie tous les deux alors il n’y a pas de raison que l’on ne surmonte pas ça. Je caresse sa nuque tendrement alors que je plonge dans son regard, me repaissant dans ses yeux, de son visage et de son putain de sourire. Je hoche la tête doucement. « je doutais simplement que tu trouves mieux que moi… » c’était un peu le principe d’infériorité, maintenant qu’il pouvait avoir ce qu’il veut, je ne comprends pas qu’il reste avec un mec aussi taciturne.

Je le suis à l’extérieur de l’appartement. Je croise nos doigts ensemble, pas décidé une seule seconde à le lâcher. Je l’attire vers moi pour lui voler un baiser avant d’aller à l’accueil tous les deux. Je me colle contre son dos, bien déterminé à montrer qu’il est exclusivement à moi. Je le laisse mener les questions, c’est son domaine après tout. Il est bien plus doué que moi pour prendre des renseignements, et de toute manière il a pris les choses en main. J’embrasse son cou alors que mes bras se glissent autour de ses hanches. Vu le programme qu’il était en train de nous concocter on n’allait pas avoir assez de notre semaine pour tout visiter.

Je hoche la tête même si l’idée du scooter ne m’enchante guère à conduire. Mais il a raison, ce sera plus simple et rapide pour se déplacer, on pourrait donc faire plus de choses dans la journée, sans devoir dépenser une fortune. Et le programme de la journée est plus qu’alléchant. Je hoche la tête avec ce même sourire aguicheur qui ne me quitte pas depuis notre réconciliation. Je n’ai pas le temps d’en placer une qu’il s’emballe dans notre programme. Je retrouvais mon homme. Pour toute réponse je l’embrasse avec passion.

John va louer le scooter. Le mec nous explique le ba-ba du fonctionnement du scooter, qui n’a pas l’air bien compliqué avant de nous laisser les clés de l’engin. Je prends les commandes alors qu’il s’installe derrière moi. Le trajet jusqu’au temps ne prend que quelques minutes alors que l’on se faufile à travers la circulation. On se gare là où peut. Je le laisse descendre avant de faire de même. « c’est magnifique… » Je suis subjugué par la beauté de ce temple.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je descendis du scooter avec lui, souriant en voyant l'endroit. Je ne pouvais qu'être d'accord avec lui quand il dit que c'était magnifique. Le voir en photo c'était une chose mais en vrai... c'était tout bonnement sublime. Je l'entrainais avec moi, visitant les lieux et surtout faisant pleins de photos de l'endroit, de nous deux. Je voulais immortaliser tout ces moments ensemble. C'était aussi une façon pour moi de tenter de me racheter de tout ce que j'avais pu faire. Je m'en voulais de l'avoir tenu à l'écart de mes soucis.

On passa le reste de la journée comme ça à visiter le temple ou à se balader en scooter. Le soir venu je l'entrainais dans les rues de la petite ville où se trouvait l'hôtel. On alla diner dans un petit restaurant que m'avait conseillé le gars de l'accueil et je devais reconnaitre qu'il avait raison et que c'était vraiment délicieux. Je me régalais tout en mangeant.

Je regardais John, un petit sourire aux lèvres.

- Tu sais que je me sens vraiment bien là avec toi?

Le reste du diner se passa de la même façon. On discutait de tout et de rien, de notre journée et de ce qu'on avait le plus aimé. J'avais besoin de ça aussi, de parler de choses qui nous faisaient plaisir, d'oublier un peu de tout ce qu'on avait traversé.

Je rentrais finalement avec lui à l'hôtel.

- Ca te dit, qu'on aille se balader un peu sur la plage. J'ai envie de profiter encore un peu de cette journée.

On se rendit sur la plage. J'enlevais mes chaussures pour marcher dans le sable. Je serrais sa main dans la mienne, me collant contre lui tout en marchant. Je profitais de ce moment, de la légère brise qui soufflait, de l'air de la mer.

Je m'arrêtais au bout d'un moment pour venir me coller contre lui et l'embrasser tendrement.

- Je t'aime tu sais...


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Je le laisse descendre avant de le rejoindre et de passer mon bras autour de lui. On était vraiment dans un magnifique pays. Et même si j’avais un peu le mal du pays, je ne voudrais être nulle part ailleurs, pas sans lui en tout cas. Je prends sa main quand il décide de m’entrainer à l’intérieur, heureusement on avait fait attention à nos tenues. Je me prends au jeu des photos, l’embrassant aussi souvent que je le peux. Je sis aussi qu’il culpabilise de m’avoir tenu à l’écart. Je ne lui en voulais pas, ça appartenait aussi au passé.

La journée était déjà bien assez chargée. On avait visitée pendant de nombreuses heures. Ce qui fait que, maintenant, j’ai les jambes en compote, et on avait pas encore diné. Je le suis dans les rues tandis qu’ils cherchent un restaurant. On finit par trouver le restaurant que l’on nous avait conseillé. On y rentre avant de trouver une table dans un coin un peu intimiste. On commande des plats locaux qui sont absolument délicieux. Ça me mettais sacrément la pression pour la cuisine, enfin si on me laisserait un jour cuisiner. Je n’avais pas encore rencontré mon chef, je le ferais mon premier jour. Mais de toute manière j’étais prêt à tout les postes.

Je lui souris avant d’attraper sa main pour la serrer entre mes doigts. Je finis par la porter à mes lèvres. « Et moi je ne voudrais être nulle part ailleurs. »

On termine le repas dans une ambiance légère avant de rentrer à l’hôtel main dans la main. On pose nos vestes avant de finalement se diriger vers la plage avec cette demande. C’était une bonne idée.

Je retire aussi mes chaussures avant de l’attirer contre moi. On marche un peu avant de s’arrêter je glisse mes bras autour de lui. Je souris avant de me glisser dans son dos et de l’embrasser dans son cou. « Je t’aime aussi mon coeur.. » Je regard le paysage avant de le serrer un peu plus. « Ca me rappelle notre première journée à la plage. Quoique tu en dises c’est un de mesplus beaux souvenirs de nous deux. Parce que c’est à ce moment-là que j’ai su que ça marcherait entre nous. »

On profite de longues minutes du silence et du bruit de la mer qui comble notre silence. Je l’embrasse à plusieurs reprises avant de regagner notre appartement. Je me rends directement dans la salle de bain pour me déshabiller. Je reprends mes vieilles habitudes de dormir avec un simple boxer. Je lui laisse ensuite la salle de bain avant de m’installer pour dormir. Quand il arrive je l’attire contre moi, collant son dos contre mon torse. Je passe mon bras autour de lui. C’est enfin une nuit paisible que je passe.

Le reste de la semaine se passe plus ou moins pareillement, telle une lune de miel. Je respectais son besoin de prendre de la distance alors je tentais rien. Je le laissais venir. On passait maintenant nos soirées dans notre appart, pour être tranquille. On avait commandé et j’attendais que ça arrive. J’étais en train de jouer sur la console tandis qu’il est plongé dans un livre. C’était notre dernière journée de repos avant que l’on commence le travail le lendemain. Je sentais sa jambe frôler la mienne alors qu’elle tressautait. Je pose ma main sur la sienne avant de mettre mon jeu en pause et de poser la manette. J’avais cette envie qui était revenue au triple galop ces derniers jours, je le sentais moins fébrile. Je sais que c’est encore compliqué pour lui, pour moi de ne pas pouvoir le toucher. Mais, depuis quelques jours, une idée me trotte dans la tête et ne veut pas me quitter avant que je ne la mette en route. Je l’embrasse doucement, glissant ma main le long de sa cuisse. Mon autre main remonte le long de son bras. « est-ce que je peux te toucher ? » Je caresse sa joue, s’il ne le veut pas, j’accepterais …
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

J'avais le sentiment que les choses étaient à peu près revenues à la normale entre nous. On avait retrouvé notre complicité d'avant. On restait ensemble, nos caresses n'allant pas trop loin mais au moins il était à mes côtés. C'était un peu comme avant mon opération, quand je n'avais pas le force d'aller plus loin. La différence cette fois, c'était que je n'étais pas prêt mentalement à aller plus loin. C'était moi encore une fois qui merdait, alors que c'était lui le vierge dans l'histoire, lui qui aurait du avoir peur. J'aurais du le guider, le rassurer, et au lieu de ça je le freinais.

Mais j'évitais de penser à tout ça, profitant simplement de ces moments entre nous. J'avais l'impression de vivre une lune de miel avec lui. C'était différent de toutes les fois où j'avais voyagé seul. J'avais quelqu'un à mes côtés désormais avec qui partager tout ça. Blaise n'avait jamais voulu voyager. Il avait toujours été du genre casanier. Il était bien dans sa petite routine. C'était une des raisons qui faisait que ça n'aurait jamais marché entre nous. J'avais ce besoin de vivre ma vie à fond. Ca c'était peut être révélé avec ma maladie, mais ce besoin ne m'avait pas quitté. Je savais à quel point la vie pouvait être précieuse pour en gâcher les moments.

Une semaine avait donc passé comme ça, beaucoup trop vite. J'avais vu une partie de ce que je voulais voir mais il me restait encore tellement de choses à faire. Je sentais que nos journées de repos allaient être bien remplies. Mais pour le moment on se détendait. Notre repas allait nous être livrer dans la chambre. Il était entrain de jouer, pendant que j'étais plongé dans mon livre à côté de lui. J'avais mis de côté mon écriture pour le moment. Je voulais profiter de lui, qu'on se retrouve un peu ensemble. J'écrirais plus tard, mon projet ne m'avait toujours pas quitté. Ce livre, c'était un peu une façon pour moi d'extérioriser tout ce qui s'était passé.

Je relevais tout à coup les yeux en sentant poser sa main sur ma cuisse. Je le regardais en souriant alors qu'il venait m'embrasser tendrement. C'était tellement le genre d'attention que j'adorais. Je me laissais faire, fondant sous ses baisers et ses caresses.

« est-ce que je peux te toucher ? »

Je hochais doucement la tête, m'allongeant sur le canapé. Je l'attirais à moi et repris ses lèvres avec envie cette fois. Je décidais de mettre mon cerveau un peu en pause, de ne pas penser à mon corps, ma cicatrice. Après tout il m'aimait, avec tous mes défauts. Je ne devais pas y penser, pas maintenant alors qu'on était que nous deux. Alors je me laissais aller, chassant tout ces mauvais souvenirs pour me concentrer uniquement sur l'instant.

Je l'embrassais avec envie, mon corps se tortillant contre le sien. Je passais mes mains sous son tee shirt, profitant pour caresser sa peau, toucher moi aussi son corps qui me faisait tellement envie.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
J’avais enfin laisser nos tensions, nos problèmes derrière nous. Certes tout n’est pas résolu, mais je sais que je ne le perdrais pas. C’était tout ce dont j’avais besoin pour redevenir serein. Certes je ne le touchais pas plus qu’avant, mais je ne me frustrais plus pour ça. Je profitais de ce qu’il était capable de me donner. J’aurais la patience qu’il faudrait pour attendre qu’il soit prêt. Je me contente pour le moment de l’embrasser encore et encore. Et de le tenir dans mes bras jusqu’à m’en repaître.

Ces distensions avaient au moins eu le mérite de nous rapprocher encore plus tous les deux, et d’être encore plus amoureux que lui. Et puis on profitais de chaque visite, même si je les appréciais, c’était juste pour être avec lui que je suivais son rythme infernal. Car si on continue ainsi on va commencer notre travail sur les rotules. Mais je ne disais rien parce qu’il s’ouvrait de plus en plus et que j’aimais le voir sourire et profiter toujours plus de la vie. J’étais bien là, avec lui. Je n’aurais jamais voyager seul, et encore moins avec un autre que lui. Il rendait tout tellement plus beau.

On se levait tôt pour aller faire une visite le matin, pique—niquer le midi et enchainer avec une autre visite. On se posait que le soir dans notre appartement. Souvent pour manger un truc rapide en se calant devant un film ou une série pour se reposer avant d’aller dans le lit J’en profitais souvent pour embrasser l’homme que j’aime, je ne me lassais pas de savourer la douceur de ses lèvres. Je jouais alors que je sentais son corps contre le mien. Je sentais sa jambe trembler contre la mienne, ce qui commence légèrement à m’émoustiller. Mais si je faisais attention à ne pas lui sauter dessus, je n’en éprouve pas moins une attirance au point de vouloir lui montrer à quel point je l’aime. Et je voulais voir is je pouvais tenter une approche. Mais je voulais faire les choses bien, ne pas le brusquer en allant trop vite. J’arrête le jeu auquel je suis e train de jouer alors que je pose ma main libre sur sa cuisse. Je lui demande l’autorisation de le toucher, je voulais son consentement, c’était hors de question qu’il ne se sente lésé.

Je m’allonge doucement sur lui, posant mes mains de chaque côté de sa tête. Je l’embrasse avec tout autant d’envie que lui. Je colle mon corps en frémissant contre le sien. Je pouvais enfin profiter de son corps qui se raffermit de jour en jour. Je caresse ses hanches, je le laissais mener la danse, je me contentais de remonter les mains le long de ses hanches, j’évitais sa cicatrice, ce serait lui qui m’amènerait à bla toucher. Je voulais qu’il comprenne que je la respecte. Je glisse une de mes mains sous sa cuisse pour la remonter le long de ma taille. Je grogne d’envie alors que ses mains se posent sur ma peau. Je ferme les yeux en me collant contre lui. Je l’embrasse une dernière fois avant de me redresser. « Quand tu seras prêt… j’aimerais que tu me fasses l’amour… »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3019
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

006.png
Dorian Levingston
J'ai 24 ans et je vis à Bali, Angleterre. Dans la vie, je suis employé dans un complexe hôtelier et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma décision, je suis en couple et je le vis plutôt bien maintenant, je sais qu'on a la vie devant nous.

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o65whyH6nS1t1vlu8o3_250


Douglas Booth :copyright:️ tearsflight

Je sentais la température monter entre nous. Je bougeais contre lui sans me retenir, mes hanches bougeant d'elles même pour aller à la rencontre de son bassin. Je sentais ses mains sur ma peau, m'électrisant partout où elles passaient. Et toujours, il était si parfait, si prévenant, évitant de toucher à ma cicatrice, de réveiller ce souvenir douloureux dans un moment qui était si parfait.

« Quand tu seras prêt… j’aimerais que tu me fasses l’amour… »

Je plongeais mon regard dans le sien, dans ses si beaux yeux, je me perdais en eux. Comment avais je pu hésiter un seul instant? Dans son regard je ne lisais que de l'amour et du désir. Je m'oubliais complètement dans ce regard et surtout j'oubliais tout ce qui avait pu se passer. Parce qu'en cet instant il n'y avait plus que nous. Les mois de souffrance que l'on avait vécu étaient désormais effacé. Nous étions là, en vie, et nous nous aimions. Que pouvait il y avoir de plus important?

Je le fixais alors que ma détermination s'affermissait. Je hochais doucement la tête, ne le quittant pas des yeux un seul instant.

- Moi aussi j'en ai envie et je suis pr...

Je m'arrêtais, interrompu par quelques coups frappés à la porte. Je me laissais retomber sur le canapé en riant légèrement, un peu frustré quand même par cette interruption. Il fallait croire que ce n'était pas le moment parfait en fait. Je le laissais se lever et me libérer avant d'aller ouvrir la porte au serveur. Je le remerciais avant de récupérer notre plateau repas et de tout installer sur la table.

Je lui souris alors qu'il venait me rejoindre à table. Je profitais qu'il passait à côté de moi pour caresser doucement sa hanche et lui voler un baiser.

- Bon et bien... je crois que c'est la fin de nos vacances. Ca me fait tout drôle de me dire que je vais recommencer à travailler demain. J'ai passé tellement de temps arrêté.

Ca avait duré des mois, entre les semaines avant l'opération où je ne faisais que dépérir de jour en jour, puis les longues semaines à me remettre de tout ça. Mais je commençais enfin à me retrouver, à être moi même physiquement. Il était temps que je reprenne une vie la plus normale possible.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 728
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

HYKoXMP.png
   Jonathan McCauley
   
J'ai 27 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis salarié en télétravail et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma grande chance, je suis fou amoureux d'un chatain totalement sexy et je le vis plutôt parfaitement bien, je peux enfin faire des projets pour le futur, notre futur commun. .
   
+ a perdu ses parents à 10 ans lors d'un accident de voiture dont lui et sa soeur sortent miraculeusement indemne. + sa soeur est décédée il y a deux ans après un long combat contre la leucémie. + A tenté de se suicider après la mort de celle-ci. + Passe la plupart du temps à son boulot, il fait le maximum des heures supplémentaires. + il passe le reste du temps chez lui, sur son ordinateur. + Est un peu asocial, sort rarement, sauf s'il en a l'obligation. + N'a vécu que quelques aventures, mais il mettait rapidement un terme à celles-ci dès que l'engagement devenait sérieux. Il fuit à toutes jambes le bonheur. + Il n'a pas d'animaux chez lui car il passe trop peu de temps chez lui, mais il les adore sinon. + Chaque année il fait un don pour la ligue contre le cancer.
   

Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_o32f74MrLm1uq1f9ao4_250


Enchanté (Beloved) - Page 32 Tumblr_p1bxxrnHR41svno5wo3_250
Matthew Daddario :copyright:️ mistpell
Ça devenait vraiment très chaud entre nous. Comme cette ‘première’ fois où j’ai senti ses mains se faire plus entreprenantes sur mon corps. Je voulais réitérer cette expérience riche en sensation. Même si pour ça je dois encore attendre. Je me contentais de prendre ce que je peux prendre. Je lui faisais une confession, une des envies qui tournaient en rond dans ma tête.

Je souris doucement, je ne sais pas comment il allait interpréter ma demande. Mais je ne voulais pas qu’il croit que je voulais le faire maintenant. Je pouvais attendre. Mais je ne voulais plus lui cacher à quel point je le désire. À quel point j’ai envie de lui. À quel point je l’aime. Je souris toujours alors que je viens lui frôler les lèvres. Mes mains glissent dans son dos, le rapprochant intimement de moi. Il était détendu, et semblait en confiance, alors je me permettais d’être un peu plus entreprenant. Il aurait tout à fait le droit de me repousser, je ne lui en voudrais pas. Je remonte une de mes mains sur son visage.

Ce moment était vraiment magique, unique. Il est en train de se graver en moi. Je dépose un long baiser sur ses lèvres avant de lui sourire. Je lui envoie un sourire éclatant. Ces mots, j’avais ardemment désirer les entendre. Mais bon il fallait bien que quelqu’un casse la magie du moment.

Je m’affale sur lui en grognant de frustration, j’enfouis ma tête dans son cou alors que je l’entends rire, certainement autant frustré que moi. J’embrasse son cou avant de me lever. Pour le laisser ouvrir la porte. Je me réajuste vestimentairement parlant avant d’installer la table. Je vais m’installer avant de répondre à son baiser avant d’aller m’asseoir. Ça sentait délicieusement bon. Mais à partir de demain les choses allaient radicalement changer.

« Oui c’est le début d’une nouvelle vie. Pour nous deux. Mais je suis content de commencer à bosser, ça me manquait vraiment. » C’était étrange de dire ça. Mais bon visiter les monuments ça allait un moment, moi j’avais besoin de faire quelque chose de concret dans ma vie. J’avais toujours fonctionné ainsi après la mort de ma soeur, j’avais mis ce côté-là entre parenthèse pendant que Dorian dépérissait, maintenant il était temps que je reprenne ma vie en main.

On dine avant de nous préparer pour la nuit. Demain serait une journée importante, et j’étais épuisé par la journée. Je me couche simplement en boxer en attendant qu’il arrive pour le prendre dans mes bras et m’endormir la tête dans son cou.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Enchanté (Beloved) - Page 32 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enchanté (Beloved)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: