Partagez
 
 
 

 So look me in the eyes... Tell me what you see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Pas un mot à la sortie de la salle, pas un mot dans le taxi, pas non plus un seul mot lorsqu’elle constata qu’il l’emmenait chez lui. Après tout c’était peut-être le seul lieu où ils seraient plus ou moins en sécurité. Elle pensait surtout à Delmonte. S’il apprenait qu’elle était à nouveau dans le secteur, elle n’aurait pas le temps de croupir en prison… Lorsqu’elle passa la porte, Jo eut presque un instant de nostalgie. Elle était déjà venue plus d’une fois ici… Et elle adorait ce loft. Le déco, l’ensoleillement, la baie vitrée, le canapé, le piano. C’était comme si tous s’accordait à merveille. Rien n’avait changé. A part peut-être le propriétaire.

Isaac lui proposa à boire, comme si c’était une situation normal. Elle répondit tout en quittant sa veste, qu’un jus de fruit ça irait très bien. Dans le fond, elle s’en foutait. Jo prit place sur le canapé, les coudes sur les genoux, le regard fixé sur ses doigts qu’elle frottaient les un autre autre. Elle attendait. Qu’il parle. Ou pas d’ailleurs. Ça n’était pas à elle de dire quoi que se soit. Elle avait déjà tout dit. Enfin tout résumé.

Lorsqu’il ouvrit enfin la bouche, elle lui tournait le dos. Et s’était sans doute mieux ainsi. Jo n’avait pas envie de se laisser emporter par de la colère ou de la rancœur. Il avait raison, elle l’avait connu avec de meilleures manières. Mais son comportement était légitime. La question qui suivit la fit se pincer les lèvres avant qu’elle ne passe une main dans ses cheveux, glissant une mèche derrière son oreille gauche. Mentir ça faisait trop mal, alors elle avait décidé d’être sincère. Elle se retourna pour regarder Isaac. Un silence s’installa l’espace d’une petit minutes, le temps qu’elle trouve les mots.

« -je n’ai pas changé Iz… Je suis toujours cette femme avec qui tu as partagé un burger et des frites. Celle avec qui tu as rit aux éclats devant mes prouesses de cuisinière ratée. Celle a qui tu as apporté des fleurs et qui t’as dis sans filtre qu’elle préférait les chocolats. » Elle marqua une pause avant d’ajouter : « -Celle a qui tu as sauvé la vie. » Elle se mordit les lèvres et reprit : « -je suis toujours cette femme chez qui tu as fais naître des sentiments que je ne pensais pas savoir éprouver. »

Elle avait envie de se lever pour s’approcher de lui, et en même temps elle savait que rester à distance était mieux. Alors elle baissa les yeux quelques secondes, cherchant à nouveau les bons mots. « -je n’ai pas dis ça pour te faire taire. J’ai dis ça parce que c’est la vérité. Je suis tombée amoureuse de toi et… Et c’est pour ça que je suis partie. Se sont mes sentiments qui m’ont fait peur, bien plus que ta mission, que le FBI ou l’idée de finir en prison. »

« -je comprends ta colère. Tout comme je comprends ton comportement dans cette salle d’interrogatoire. Je m’en veux… Terriblement. De t’avoir abandonné, d’avoir prit la fuite, d’avoir été lâche et surtout de t’avoir fait souffrir. Et je sais que… Que te dire tout ça n’effacera rien. » Elle en était consciente. Pardonner était un acte difficile et compliqué. Surtout dans leur situation. Alors oui, elle savait qu’être sincère maintenant n’allait pas changer les choses. Une partie d’elle même l’espérait. Même si c’était se bercer d’illusion.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



Ils étaient venus ici pour parler, alors autant parler. Isaac avait besoin d’explications, de mettre des mots sur ce qui s’était passé, sur les raisons de la fuite de Jo pour enfin, donner un sens à tout ça. C’était lui qui avait pris les devants, qui avait pris la parole en premier. Elle l’avait laissé parler, sans le couper. Puis un silence s’installa qui parut être une éternité pour Isaac qui se trouvait face à elle. Il baissa les yeux jusqu’au moment où la voix de Jo retentit. Un sourire s’afficha légèrement sur ses lèvres car il ne put s’empêcher de ses moments qu’elle énuméra. Puis elle fit référence à la soirée avec Delmonte, la veille de son départ soudain de sa vie… Et le sourire du quarantenaire disparu presque aussitôt. Isaac n’osa prononcer le moindre mot de crainte de briser ce moment de confidence que Jo lui accordait. Elle tentait de mettre des mots sur tout ça, de lui expliquer ce qui s’était passé pour qu’elle parte de la sorte. Alors, il la laissa poursuivre, patientant, tout simplement. Baissant les yeux sur le sol, ses mains jointent devant lui. Puis elle avoua l’aimer, une fois encore et que c’était la raison pour laquelle elle était partie. Son cœur se serra… Le FBI n’était pas en jeu, ni même sa mission d’infiltration. Et lui qui pensait… Lui qui pensait mal, oui. Il détourna un instant son regard de Jo en entendant qu’elle se sentait coupable de tout cela.

Isaac se leva de son siège, passa une main sur son bouc mal rasé et fit quelques pas en désordre dans le salon, comme s’il sentait son esprit et son cœur en contradiction et qu’il ne savait pas lequel choisir, puis finalement resta debout un instant « Tu avais besoin de partir six mois sans rien me dire ? Pourquoi tu ne m’as pas dit que tu avais besoin de temps, que tu avais peur de ce que tu ressentais ? J’aurai pu te laisser du temps, de l’espace… » Une main dans ses cheveux court et il ferma les yeux « J’ai l’impression d’avoir été le pire des salauds maintenant que je connais les raisons… » Le salaud qui s’est envoyé en l’air avec une bonne partie de la gente féminine trainant dans les bars de San Francisco les soirs, buvant un peu trop pour tenter de l’oublier alors, qu’en réalité, elle était partie parce qu’elle l’aimait. Oui, il avait vraiment l’impression d’être un salaud.

Le quarantenaire commença à faire les cent pas dans son appartement, sa maison, enfin son usine, peu importe le nom que son antre portait, ressassant chaque parole de Jo. Puis il s’arrêta, l’observa un instant et il se rappela que finalement, il n’avait fait que l’accabler en réponse aux siennes. Isaac souffla un « désolé, je n’aurai pas dû m’emporter de la sorte » et s’installa aux côtés de Jo, passant un bras autour de ses épaules pour la serrer tout contre lui, son menton sur sa chevelure brune « J’ai eu peur aussi… ». Il avait eu peur aussi de ses sentiments et d’autant plus qu’ils n’appartenaient pas au même monde. Peut-être qu’il aurait fui à sa place. En fait, il n’en savait rien. Il relâcha son emprise autour de Jo et se saisit de sa main « Maintenant, nous sommes dans une sacré merde… Tu es une criminelle amoureuse qui s’en veut d’avoir prit la fuite, je suis un agent du FBI amoureux qui se retrouve être celui responsable de ton arrestation, on doit passer un accord qui va sûrement te mettre en prison et Delmonte va bientôt finir derrière les barreaux avec ses hommes…Une vie normale en d’autres termes ». Il n’était pas ironique, mais plutôt cynique et il n’osait pas regarder Jo. S’il n’avait pas tenté de la rechercher de la sorte, elle n’aurait pas été arrêté et n’aurait pas risqué de se retrouver quinze ans en prison de haute sécurité. « C’est de ma faute Jo… Si j’avais accepté ton départ, alors Elsy n’aurait pas tenté de te retrouver et tu serais libre ». Maintenant, il osa un bref regard en sa direction et lâcha la main de Jo pour enfouir son visage entre ses mains. Qu’allaient-ils faire maintenant ? Telle était la question.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


« techniquement j’espérais bien plus que six mois... » répondit Jo en haussant les sourcils. Oui, elle avait espéré pouvoir rester loin, très loin pendant des années. Histoire de laisser les choses se tasser, de laisser ses sentiments s’estomper. Mais il s’était accroché, et avait fait en sorte de la retrouver. Que pouvait-elle lui répondre ? Si boire et coucher avec tout ce qui passait avait été sa façon de l’oublier, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle était partie. C’était un peu comme si elle lui avait rendu sa liberté. Oh dans le fond ça la gênait. Mais ses reproches ne seraient pas légitimes.

« -s’il te plais ne... » Jo s’était raidit lorsqu’il avait passé son bras autour de ses épaules. Se tenir en face de lui était déjà compliqué. Mais voilà qu’il réduisait la distance, non qu’il la faisait disparaître. Elle aurait préféré qu’il ne la touche pas. Elle n’était pas prête pour ça. Heureusement il se contenta ensuite de poser simplement sa main sur la sienne. Jo avait baissé les yeux sur leurs mains jointent. Alors qu’il faisait le triste résumé de la situation, et qu’il s’accablait de reproche, elle se leva.

Jo fit quelques pas pour aller regarder par la baie vitrée. Rien n’était simple… La seule chose certaine c’était qu’elle allait finir en prison. Et que oui, il en était responsable. Jo était curieuse, elle voulait savoir ce qu’il y avait dans son dossier. Est ce qu’ils avaient du solide ou seulement les dire d’Isaac ? Parce qu’elle n’avait rien laissé derrière elle… Peut-être qu’il y avait une faille au dossier… « -tu va témoigner contre moi ? » demanda la jeune femme en se dirigeant vers son dossier qu’Isaac avait posé sur la table du salon.

« y’a quelque chose de solide dans mon dossier ? » demanda Jo à nouveau alors qu’elle ouvrit ce dernier sans demander la permission. Wahou la photo n’était pas flatteuse… Et elle lui avait dit, le orange lui allait très mal. « ton patron me veut quoi exactement ? " Demanda-t-elle en lisant le première feuille du dossier. Il n’était mentionné nul part sa relation avec Isaac. Sauf sur une enveloppe assez épaisse qui était cachetée. Étrange…

« tu sais ce que c’est ? »
demanda Jo en montrant l’enveloppe à Isaac. Sans attendre sa réponse elle ouvrit sans en avoir la permission. La belle brune resta sans voix devant les photos qu’elle trouva à l’intérieure. Certaines dataient d’avant son séjour aux Fidjis. Depuis quand l’avaient-ils vraiment retrouvé ? Ils étaient doués les photographes du FBI. Presque autant que ceux de la presse à scandale. On l’a voyait sur la plage, au restaurant, rire, boire, danser. Puis il y avait une série de clichés où on la voyait en compagnie d’un homme.

Une des photos la montrait assise en face de lui, souriante. Un autre alors qu’elle allait monter dans un taxi. Le regard qu’il posait sur elle pouvait en dire long si c’était mal interprété. Une à la sortie de l’aéroport… Jo secoua la tête en serrant les dents. Iz n’avait jamais vu ces photos, elle en était certaine, sinon il lui aurait déjà demandé qui était l’homme qui lui souriait ainsi. Elle comprit alors ce qui venait de lui tomber dessus. « -ton patron est une belle ordure... » cracha Jo alors qu’elle froissait une photo. Ces photos… Il voulait faire croire à Isaac qu’elle avait bien vite tournée la page, qu’elle n’était qu’une manipulatrice, une croqueuse d’homme. Le FBI voulait récupérer son agent. Et ils étaient prêt à tout visiblement.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



Isaac ne releva pas la précision de la jeune femme qui avait espéré rester six mois de plus. Il n’en avait pas envie. Ce qui lui fit mal, par contre, c’est cette manière de se raidir contre lui, de ne pas lui rendre son accolade, ou encore de se lever alors qu’il lui saisissait la main. Elle ne tentait pas de le rassurer. Ne tentait pas de lui dire que tout irait bien, qu’ils trouveraient une solution. Elle ne lui prouvait pas, non plus, qu’elle voulait de lui à ses côtés. Sinon, pourquoi mettre une telle distance ? Il releva ses yeux sur elle et haussa les épaules « Pourquoi ferais-je ça ? Ma cible est Delmonte et son organisation directe. Je me fou de ses contacts extérieurs ». C’était la vérité. Isaac avait passé six ans en infiltration uniquement pour réduire à néant les activités de Delmonte et de son organisation. Ses contacts extérieurs n’étaient pas son problème. En tout cas, pas pour le moment. Puis elle s’intéressa à son dossier et sa capacité à tenir devant un tribunal. Toujours assis, il répondit calmement, tout en repensant à son comportement de ces derniers minutes qu’il avait du mal à digérer « Oui, malheureusement » et le témoignage d’Isaac importerait peu dans le dossier dont tous les faits étaient établis. Quand le FBI avait quelque chose en tête, il faisait tout pour parvenir à ses fins, quitte à traquer les clients et les menacer pour obtenir leur témoignage « Des témoignages extérieurs… » il poussa un soupir « Jo, tu sais que je ne peux rien dire alors s’il te plaît, arrête de me poser toutes ces questions ». Il était pris entre deux feux et il avait l’impression qu’elle utilisait leur relation, feu soit-elle, pour obtenir les informations nécessaires la concernant.

Ces questions s’estompèrent au moment où Jo sortie une enveloppe de son dossier. Il n’avait pas complètement étudié son dossier lorsque ce dernier était en sa possession, donc il ignorait tout de cette enveloppe. Intrigué, les sourcils froncés, il attendit que la jeune femme en découvre le contenu. Il se releva au moment où la belle brune chiffonna une des photos de l’enveloppe et la saisit tout en ajoutant « Oui, c’est un con… » puis vit la photo et ajouta « Tout comme moi… ». La mâchoire serrée, le regard noir, il se mit à rire nerveusement « Je suis même très con. Je suis tombée amoureuse de toi, c’est la raison de ma fuite… A première vue, ta fuite ne semblait pas si déplaisante que je l’aurai pensé. Tu m’as vite oublié ! » Le ton de la voix s’élevait au fur et à mesure qu’il avait prit la parole. Il jeta la photo et se saisit des autres clichés qu’il jeta sur la table « Quel con je suis ! Et moi qui tente de t’aider. Je vois que ta capacité à mentir et manipuler ne te sert pas exclusivement dans ton job. Elle fonctionne aussi dans tes relations personnelles, pour parvenir à tes fins ». Il n’arrivait plus à se calmer « J’ai cru à tes mensonges, je me suis dit que ta fuite était compréhensible… En fait, tu essayais juste de me baiser d’une autre manière que la dernière fois où tu es partie ».

Il se servit un verre qu’il avala d’un coup, puis un second et un troisième, comme si c’était des dragées et se retourna en direction de la jeune femme « En tout cas, je suis ravie de voir que tu t’es vite remis de tes sentiments à mon encontre, ça me fait chaud au cœur ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Jo était à deux doigts de maudire le jour où elle avait rencontré Isaac. Sa vie était tellement plus simple avant… La jolie brune avait déjà la tête sous l'eau et voilà qu'elle venait de se tirer une balle dans le pieds. Toute seule. Comme une grande. Et bien évidement Iz venait de s engouffrer dans la brèche. A croire qu'il n'avait pas vidé toute sa colère. Dans le fond c'était peut être mieux ainsi, elle allait pouvoir s'exprimer aussi.
"-non mais t'es sérieux là ? Tu bosses pour le Fbi et visiblement tu ne connais pas leurs méthodes ! Même dans les séries télévisées on peut voir ce genre de chose ! Étrangement ils se sont bien abstenus de te montrer tous ça. "

Jo secoua la tête complètement sidéré par le comportement d'Isaac. Elle encaissa en serrant les dents. Ces photos devaient vraiment lui faire mal pour qu'il réagisse ainsi et la traite de cette façon. « -va te faire foutre Iz ! » fut la première réponse qu'elle lui envoya au visage alors qu’il s'approchait du bar. « -tu es peut être trop con oui ! Trop con de croire à ça » elle balança les photos sur la table. « plutôt que de me croire moi. »

Il fallait qu'elle se rende à l'évidence c'était peine perdue. « - t'en avais rien à taper de savoir pourquoi j'étais partie. Tu voulais juste être bien certain d avoir éprouvé des sentiments pour quelqu'un comme moi. » Jo rajouta du mélodrame : « - oh non pardon quelqu'un d'aussi horrible que moi ! Une manipulatrice. »

Jo se mit à rire nerveusement à son tour et ajouta : « - bien sur ! J'ai même fais exprès de te séduire, de prendre tout mon temps pour bien te coincer dans ma toile !et puis j'étais au courant depuis le début pour le Fbi ! J'ai tout manigancé ! »

Jo recupera les photos à la va vite et se dirigea vers Isaac, ses talons claquant sur le sol. Elle brandit les images devant le visage de celui qui comptait tant pour elle et lâcha : « - ce type là c'est un de mes contacts à l international. Il devait me fournir les papiers nécessaire pour disparaître définitivement. Tu veux son nom ? Parce que c'est tout ce que j'ai. La marque de ses caleçons et s'il est bon au lit j'en sais strictement rien. »

Jo se mordit les lèvres en reculant. Il ne la croirait pas de toute façon. Dans sa tête à lui tout était déjà bien finit depuis longtemps. « tu pourra dire bravo à ton boss et qu'il aille lui aussi se faire foutre. On a plus rien à se dire. Ramènes moi au Fbi au moins dernière les barreaux je n'aurais plus à supporter ton regard et devoir me justifier chaque secondes. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



La vie était un château de carte, le moindre courant d’air pouvait tout faire s’effondrer. C’était un peu pareil en cet instant, avec ces photos. Cela n’avait peut-être pas de sens pour Jo, mais ça en avait pour lui. La voir avec un autre homme après tout ce qu’elle lui avait dit. C’était difficile. Il fronça les sourcils en entendant les sous-entendus de Jo.

- « Qu’est-ce que tu crois Jo ?! Que le FBI s’amuserait à me cacher des informations sur ma propre opération ? S’il te plaît ! »

Pourquoi le FBI s’amuserait de cela alors qu’il était essentiel à l’opération contre Delmonte. Pour le pousser à témoigner contre Jo et ainsi obtenir une double arrestation ?! Ah ! De toute manière, elle voulait l’envoyer sur une autre piste pour qu’il oublie que sur ces photos, c’était elle qu’on voyait avec un autre homme.

- « Mets-toi à ma place, TU es partie pendant six mois sans rien dire et TU es une criminelle. Alors ne remet pas en doute l’intégrité des gens avec qui je travaille. »

Oui, il était blessant, mais c’était l’objectif. Il cherchait uniquement à lui faire mal comme elle était parvenue à le faire avec lui. Quitte à la perdre définitivement à cause de cela ? Il n’en servait rien. Il avait du mal à penser, à réfléchir correctement. Isaac était épuisé par tout cela, les questions s’amoncelaient dans sa tête sans trouver la moindre réponse. Il se trouvait à aimer une criminelle alors qu’il appartenait au FBI. Il ne savait même plus ce qui comptait le plus alors qu’il avait passé toute sa vie, jusqu’ici, à faire passer sa carrière avant sa vie personnelle. En tout cas, vu comment il s’en prenait à Jo, elle risquait bien de prendre la décision pour lui…

- « Eh ! C’est toi qui m’as baisé comme il faut pour ensuite t’enfuir, alors ne m’accuse pas et assume tes responsabilités » Il se passa une main lasse sur le visage et pensa qu’il était ravi de n’avoir aucun voisin proche au vu des éclats de voix qui résonnaient dans son antre « Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit, Joséphine ».

Isaac restait impressionné de voir à quel point tout pouvait éclater en milles morceaux lorsqu’ils étaient ensembles. Est-ce que leur amour était aussi fort que la colère qu’ils pouvaient se porter en cet instant ? Peut-être étaient-ils trop aveuglés pour s’en rendre compte.

Après ces trois verres qu’il but l’un après l’autre, il se retourna pour faire face à une Jo qui lui montra la photo dudit homme et entendit les explications de la jeune femme

- « Tu as vu son regard Jo, s’il te plaît. Sois-tu es bien naïve, soit tu me mens et dans les deux cas, ça ne me ravis pas particulièrement ».

Cet homme était attiré par la jeune femme, son regard en disait long sur la photo, et même sur les autres. Alors elle ne connaissait peut-être pas la marque de ses caleçons, mais ça n’aurait pas dérangé l’intéressé que ça soit le contraire.

Les mains sur ses hanches, il baissa la tête. Rendait-il les armes ? Non, il était surtout fatigué de toute cette situation qui durait depuis bien trop longtemps. En l’entendant, Isaac comprit qu’il l’avait définitivement perdu. Elle préférait être dans une prison qu’avec lui.

- « Jo… »

Isaac n’eut le temps d’ajouter quoique ce soit qu’on tambourina à sa porte. Il jeta un coup d’œil dans le judas tout en levant les bras.

- « Delmonte ! Plus on est de fous, plus on rit ! » Il posa une main sur la poignée et ajouta « Je fais quoi maintenant ? On rejoue la scène de la dernière fois, il te menace de te tuer ou même te tues, ou tu pars ? Après tout, tu sais faire, partir, sans rien dire ».

Il fallait croire qu’Isaac avait réellement envie de la briser, mais au fond de lui, c’était juste le cri d’alerte d’un homme amoureux et qui était tombé au fond du trou…




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Il était jaloux. Simplement jaloux. Blessé dans son amour propre qu'il ait pu avoir quelqu'un d'autre que lui. Qu'un autre ait pu prendre sa place. Jo venait de comprendre ça et elle sourire en penchant la tête en arrière. Elle se mit à rire avant de lui balancer au visage : « - tu me fais une crise pour quelques photos qui ne veulent rien dire sorties de leur contexte . C'est assez mal venu de la part d'un homme qui s'est tapé toutes celles qui passaient histoire d’oublier ! Super excuses ! » elle était cynique et amer.

Bien sur Jo aurait pu prendre cette jalousie pour une sorte de preuve d'amour mais il en avait trop dit, il venait de lui faire trop mal. « - six mois sans sexe parce que je t'aime et que je m'en veux de t'avoir laissé et voila le remerciement. »

Elle finit par déclarer qu'elle voulait qu'il la ramène au Fbi et étrangement elle eut l'impression que la voix d'isaac c'était radoucie lorsqu'il prononça son nom. Jo ne voulait pas en entendre plus. Elle était fatiguée par tout ça ayant l'impression de lutter dans un océan en pleine tempête. Elle réalisait que cela ne servait à rien sinon lui pomper son énergie. La conversation était stérile

Son sang se figea lorsqu'on tambourina à la porte. Et Iz qui laissait encore sa colère guider ses actes ! Jo lui sauta dessus plaquant un main sur sa bouche avec autant de force possible. Elle le fusilla du regard et chuchota« - ferme là bordel ! Tu veux y passer aussi ce soir ? Si tu tiens vraiment à ta foutue mission : tu la boucles. » ils n'avaient jamais été si proche l'un de l’autre depuis la salle d'interrogatoire. Mais dans le regard de la jeune femme il n’y avait pas une seule étincelle de désir. Non cette fois-ci c’était un regard presque menaçant qu’elle fixait sur Isaac. Jo retira sa main avec lenteur réalisant que son corps était collé à celui d'Isaac. « -trouve une parade ! » ajouta-elle en reculant doucement sur la pointe des pieds.

Sans attendre elle regroupa à la va vite son dossier et les photos. Et alors que Iz ouvrait la porte, elle se dirigea vers la chambre pour s'y cacher. De loin elle n'entendit pas la conversation. Mais elle n'hésita pas longtemps à passer par la fenêtre. Si c'était possible Isaac allait la haïr plus encore. C'était sa chance, peut-être la seule pour retrouver sa liberté.

Forcement il pleuvait, et elle était en talons hauts… Partir, partir loin… Elle avait son dossier en main, Iz avait bien d’autres choses à gérer. C’était le moment au jamais. Pourtant… Pourtant quelques heures plus tard, alors que la nuit était tombée, que Jo était détrempée par la pluie, qu’elle avait froid et qu’elle tombait de fatigue, elle sonna à la porte d’Isaac. Elle ne pouvait pas lui faire ça deux fois.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



Peut-être l’avait-il cherché finalement, de se prendre la vérité en pleine face. Il était tout simplement jaloux, jaloux qu’elle ait pu, peut-être, aimer un autre homme que lui. Et au lieu de mettre des mots sur ce qu’il éprouvait, il décidait de tout détruire de ce qui restait de leur lien. Mais la belle brune n’était pas en reste et il le comprit bien vite. Quoi répondre à cela ? Elle avait raison. Il était salaud et il pouvait lui reprocher beaucoup de choses, mais pour le coup, il avait mal agi de son côté aussi. Un regard acerbe « Tu n’avais pas prévu de revenir de ce que j’ai compris, alors pourquoi j’aurai attendu un fantôme ?! Tu es partie, sans rien me dire, sans me donner la moindre nouvelle, alors pour moi, ça voulait dire, c’est fini nous deux. Si j’avais su tout ça, comprends bien que mon comportement aurait été différent alors tu gardes tes réflexions pour toi ! »

Sans grande discrétion, il fit part de la présence de Delmonte derrière la porte d’entrée, mais c’était avant que Jo ne restreigne leur distance d’espace personnel et lui pose la main sur la bouche en lui disant de la fermer, mais n’avait pas écouté le reste. En effet, Isaac était bien plus déstabilisé par la présence de Jo si près de lui et de celle de Delmonte de l’autre côté. Il acquiesça à sa dernière phrase et la laissa se cacher, vérifiant d’un regard, que rien de suspect restait dans son logement. Il ouvrit la porte « Delmonte, que me vaut votre présence ? » « Jo… » Durant un instant, Isaac crut défaillir en entendant le prénom de la jeune femme « Qu’est-ce qu’elle a Jo ? » « Elle a été aperçue à l’aéroport il y a quelques heures. Je voulais te prévenir. Dès que je mets la main sur elle, ça ne sera pas pour lui faire du bien. Tu comprends ?! » « Oui Monsieur. Si jamais je la retrouve, je serai quoi faire, ne vous en faites pas ». Delmonte sourit et ajouta « Bien, bien. N’oublie pas notre rendez-vous. Je dois te laisser, j’ai des affaires à m’occuper ». Isaac le salua et referma la porte tout en reprenant une bouffée d’air. La main sur la porte, il se passa une main sur le visage comme si, par ce simple geste, il allait retrouver ses esprits et commença à faire le tour de son usine « Jo ?! C’est bon ». Il chercha, sans la trouver. Pas un bruit, rien « Jo ? ». Puis il vit la fenêtre et ne mit pas longtemps à comprendre « Je vais la tuer ! » et frappa dans le mur.

Sans perdre de temps, il prit sa veste, son arme et sortit en trombe de chez lui pour commencer à la chercher sous la pluie. Après plus d’une heure de recherche, ce fut trempé qu’il attrapa son portable pour appeler son chef. Comment lui expliquer ?! Une inspiration et se lança « Monsieur… » « Vous avez perdu Mademoiselle Read » Un silence et il le laissa poursuivre « 24 heures. 24 heures pour la retrouver sinon vous pointerez au chômage Jacobs » et ce dernier raccrocha.

Avait-il croisé un chat noir ? Était-il passé sous une échelle ? Ou avait-il renversé une vieille dame sur son passage ? Parce qu’il commençait à se dire qu’on le punissait pour quelque chose. Tout ce à quoi il tenait, tombait en ruine. Son monde s’effondrait et il était là, incapable d’inverser la tendance… Il rentra chez lui, trempé jusqu’aux os. Il passa sous la douche, se changea et opta pour un jean, un pull à col roulé et une veste de blazer, puis s’installa au piano avec un verre de scotch, son regard sur son portable, dans l’espoir d’un appel de Jo ou d’Elsy en disant que c’était bon, elle était retrouvée, qu’il ne perdrait pas son job…

Puis il entendit frapper contre sa porte. Un soupir, une gorgée de son verre et il se leva pour ouvrir la porte sur une Jo trempée, elle aussi et frissonnante « Jo… » souffla-t-il. Il ne savait pas s’il devait être soulagé ou énervé en cet instant. Alors il s’écarta pour la laisser entrer et alla chercher une serviette qu’il lui posa sur les épaules « Pourquoi es-tu revenue ? » Après tout, elle aurait pu fuir de nouveau, retrouver cet homme pour les papiers et disparaitre à tout jamais, mais elle était revenue à ses côtés. Pourquoi ?




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Jo' Read
J'ai 37 ans et je suis en voyage. Dans la vie, je suis en cavale et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma connerie, je suis sans coeur et je le vis plutôt mal.

Jo a préféré disparaître dans la nature lorsqu'Isaac lui a avoué être un agent en infiltration bossant pour le FBI. Elle a préféré lui mentir plutôt que d'affronter les obstacles. De son point de vue, elle l'a fait pour lui.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_p5voc9rM6E1qd2dewo3_540
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Tumblr_pc6qb4j8Fa1wxge4uo1_500


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish


Lorsque Jo avait comprit que c’était Delmonte en personne qui se trouvait derrière la porte, son instinct de survit s’était réveillé. Le FBI c’était une chose, mais le vieux s’était le diable en personne. Et elle savait d’avance qu’elle ne prendrait pas seulement une balle dans la tête. Il allait prendre tout son temps pour bien lui faire comprendre sa douleur. Alors elle était passée par la fenêtre pour mettre le plus de distance possible. Mais où pouvait-elle aller ? C’était comme si le monde entier la persécutait ! Elle n’avait nul part où se cacher, où se faire oublier.

Alors elle était retournée sur ses pas, au seul endroit où elle savait pouvoir passer quelques heures de repos sans qu’on en veuille à sa vie. Ils s’étaient échangés des horreurs, mais malgré tous ce qu’il avait pu lui dire, les sentiments de Jo étaient toujours bien présent. Elle avait sonné, frigorifiée, détrempée, affamée. Lorsqu’il ouvrit la porte, elle se demanda bien à quoi elle pouvait ressembler. Certainement pas à celle qu’il avait croisé le premier soir.

Jo ne répondit pas à sa question, elle se contenta de lui tendre son dossier en soufflant : « -tiens. » Sans attendre qu’il le prenne, elle le déposa sur la console toute proche. Réprimant un frisson, elle quitta sa veste et tenta de sécher ses cheveux du mieux qu’elle put avec la serviette qu’il lui avait donné. « -je suis fatiguée Iz... » souffla Jo pour toute réponse. « -où que j’aille ça recommencera… alors autant stopper les choses tout de suite. » Un nouveau frisson et elle demanda presque timidement : « -je peux passer la nuit sur ton canapé ? » Elle n’avait pas vraiment envie de filer directement en cellule.

Jo se sentait totalement con de se tenir debout là au milieu du salon, gouttant sur le parquet. Elle n’osa pas demandé si elle pouvait prendre une douche ou s’il pouvait lui passer un t-shirt sec. Parce qu’il n’y avait pas de « eux ». Il y avait seulement lui et elle. Après tous ce qu’ils s’étaient dit, les mots cruels échangés, ils avaient sans doute détruit ce qui les unissait. Ça faisait mal. Mais c’était la vérité.

« -après si c’est gênant vis à vis du FBI, je comprendrais que tu me ramènes. J’imagine que j’avais pas la permission de minuit. » un léger petit sourire avant qu’elle ne baisse les yeux en passant une mèche de ses cheveux derrière son oreille gauche.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty


Isaac SamuelJacobs
J'ai 47 ans ans et je vis à San Francisco, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance , je suis brisé et je le vis mal car je suis tombé sur la mauvaise personne.

So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 W896
So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Gbh3


avatar :copyright:️ Manhattan Redlish



Isaac aurait pu crier de nouveau, déverser son venin comme il avait su si bien faire quelques heures auparavant. Mais il était, lui aussi, fatigué. Tout ce qui les liait était déjà brisé de toute manière, alors pourquoi poursuivre ?! Il s’était donc contenté de lui demander pourquoi elle était revenue. Il acquiesça simplement de la tête en entendant sa réponse. Les yeux baissés sur le sol, il les releva bien vite en entendant la question de la belle brune et souffla un « Bien sûr ». La situation était ironique. Ils n’avaient pourtant pas manqué de vocabulaire un peu plus tôt alors que maintenant, ils n’osaient pratiquement pas parler, ni même haussé un tantinet la voix « J’ai une chambre d’ami si tu préfères, ça sera toujours plus confortable que le canapé ».

Isaac retourna au piano sans un mot et laissa ses doigts pianoter sans but sur les touches blanches et noires. Il s’arrêta avant de reprendre presque aussitôt « Je te ramènerai demain. J’ai dû appeler mon patron à ton départ…J’avais cru que tu étais définitivement partie… Il m’a donné 24H donc ton retour attendra demain ». Il s’arrêta de jouer pour prendre une gorgée du liquide brun se trouvant sur le dessus du piano vernis et ajouta tout en se levant « Tu es trempée, suis-moi ». Sa voix était douce, presque inaudible, comme s’il voulait effacer les précédents échanges qu’ils avaient pu avoir. Il monta les marches de l’escalier en colimaçon tout en jetant un regard derrière lui pour s’assurer que Jo le suivait, puis lui présenta la salle de bain d’un signe de main « Je vais t’apporter des affaires sèches » et continua sa route seul jusqu’à sa chambre où il sortit un t-shirt de son armoire ainsi qu’un bas de jogging sûrement trop grand pour elle, mais ça ferait l’affaire pour ce soir. Il frappa à la porte avant de la pousser légèrement, osant un bref regard en sa direction et déposa les affaires propres sur le rebord du vasque. Il repartit sans un mot. Isaac en profita pour préparer la chambre d’ami en y faisant le lit avec des draps propres avant de refermer la porte derrière lui. En redescendant, il s’arrêta sur le dossier de la jeune femme et son regard se porta de nouveau sur les photos d’elle et cet homme. Il préféra refermer ledit dossier plutôt que d’envenimer les choses.

En attendant que la jolie brune ne termine sa douche, Isaac s’installa de nouveau au piano et joua « Say Something » de A Great Big World et se mit à chanter avec cette même douceur, cette même douleur. Cette chanson mettait les mots sur ce qu’il éprouvait alors qu’il était incapable de prononcer le moindre mot.

Isaac maudissait son métier en cet instant, tout comme il se détestait lui-même d’être tombé amoureux d’elle. Ses deux mondes venaient de se rencontrer et n’avaient engendrer que le chaos. Dans quelques heures, il allait participer à l’emprisonnement de la jeune femme sûrement pendant plusieurs années et d’ici quelques jours, ça serait le tour de Delmonte. A l’issue, il se retrouverait de nouveau seul, avec lui-même, faisant son métier, son univers. Un métier qui était parvenu à tout détruire sur son passage… A la fin de la chanson, il posa son bras sur le rebord du piano et y engouffra son visage.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


So look me in the eyes... Tell me what you see...  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
So look me in the eyes... Tell me what you see...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: