-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

  For now, I'm embarrassed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3317
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

1499953654-012.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Source


ryan reynolds :copyright:️ queen g

Je le serrais dans mes bras alors qu'il se retournait pour se mettre face à moi. Je n'osais pas le regarder en face. Je m'en voulais encore de l'avoir fait fuir comme ça. Je n'étais pas le meilleur des petits amis j'en avais conscience. Pour tout ce qui était de parler, d'exprimer mes émotions ou mes sentiments, j'étais une vraie merde. Oh pour m'envoyer en l'air je ne disais pas, j'étais au top pour ça. Mais le reste, tout ce qui ferait de moi un vrai petit ami, j'étais catastrophique.


« C’est moi qui suis désolé.. Je suis incapable d’être à la hauteur pour toi. J’enchaine les erreurs. »


Je laissais échapper un petit rire alors qu'il me serrait contre lui. C'était la meilleure ça. C'était moi qui merdait et c'était lui qui s'excusait. Ce n'était pas lui qui enchainait les erreurs. Lui il était vraiment parfait, à tout point de vue. Il avait simplement voulu m'aider. Et moi j'avais réagi comme une tête de mule butée, comme toujours. J'avais pourtant tenté de mettre les formes pour ne pas le vexer mais j'avais échoué lamentablement.

« Désolé de t’avoir fait croire que je ne veux que baiser… Ce n’est pas vrai, je veux tout de toi. Je veux que tu me parles Eli, que tu déverses tout ce que tu ressens sur moi, même si je dois être ton punching ball. »

Je soupirais en l'entendant parler comme ça. Il se trompait. Ce n'était pas du tout ce que j'avais cru. Je restais blotti contre lui, le visage caché sur son épaule. Je n'osais toujours pas le regarder en face.

- Je sais très bien que tu ne veux pas que baiser. Tu voulais simplement me changer les idées..

La réalité c'était que, d'ordinaire c'était plutôt l'inverse. C'était moi qui ne pensait qu'à baiser. Il n'avait fait que tenter de faire ce que je faisais toujours, m'envoyer en l'air au lieu de parler, de dire les choses.

Je finis par me redresser pour affronter son regard. Je caressais doucement sa joue avant de me pencher pour l'embrasser.

- Je suis désolé... J'ai juste besoin d'encaisser un peu les choses. Juste... rester avec toi, dormir un peu et je te promets que demain ça ira mieux. Je me relèverais. J'irais chercher du boulot. Mieux payer et moins dangereux. On pourra peut être même se trouver un appartement à nous, plus beau et plus grand. T'en dis quoi?

Je lui souris à nouveau et lui volais un autre baiser avant de quitter la douche pour aller me mettre au lit. J'étais épuisé. La journée avait été beaucoup trop éprouvante. J'avais juste besoin d'aller me mettre au lit avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

taZOiaWK_o.png alt=
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
Je glisse mes bras autour de son dos que je caresse lascivement. Je me sens chez moi dans ses bras. Je me sens bien que chez lui. Je le sens fébrile, alors je le serre un peu plus contre moi. J’embrasse son épaule, remontant mes mains le long de sa colonne vertébrale. Je ne lui avais pas laissé assez d’espace pour me parler, je l’avais classé dans une catégorie, sans même qu’il ne me prouve qu’il a changé, c’était mon erreur. Pourtant depuis que l’on était ensemble ce n’était pas le même Eli.

Je caresse ses cheveux en soupirant. Je le sens me serrer dans ses bras, et je me détends. J’embrasse son cou cette fois, tendrement. Je ne supportais vraiment pas de me disputer avec lui, pas en tant que partenaire, on se disputait souvent pour des broutilles, mais en tant que couple c’était une de nos premières grosses disputes. J’avais réagi au quart de tour bêtement. Je ne peux que m’excuser.

Je voulais que l’on se parle, même si on doit s’engueuler, mais au moins on avancerait à deux. C’est tout ce qui importait. Je partirais encore en claquant la porte, ou même lui. Mais j’ai besoin d’être sûr que ça ne nous empêcherait pas de revenir vers l’autre après que l’on se soit calmé. Il se cache toujours dans mon épaule, alors c’est difficile de voir ce qu’il ressent en ce moment. Je masse son cou, cherchant à le faire redresser. Même si je ne me plains pas de cette promiscuité entre lui et moi. Je hoche la tête en l’écoutant. C’était vraiment ce que je voulais. Mais bon, la communication était vraiment mal passé entre nous.

Je peux enfin voir ses yeux en soupirant. Je pose ma joue contre sa main avant de prolonger longuement son baiser. Je l’écoute en posant mon front contre le sien. « on fait ça alors. La nuit nous portera conseil. » je sors avec lui de la douche avant de renchérir sur le sujet de l’appartement. « Si tu as envie de quelque chose de plus grand, moi, je pourrais me contenter d’un studio du moment que je suis avec toi. » J’enfile un boxer avant d’aller au lit. « Tu sais que tu es quand même un vrai appel à tentation. » Je l’embrasse avec passion avant de le prendre dans mes bras pour dormir. Mon réveil était branché mais je n’avais aucune envie d’y aller. Je bouge pour mêler mes jambes aux siennes. « Hum.. je t’aime… » je me cale contre lui avant de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3317
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

1499953654-012.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Source


ryan reynolds :copyright:️ queen g

« on fait ça alors. La nuit nous portera conseil. »

Je hochais doucement la tête avant de quitter la douche avec lui pour rejoindre notre chambre. On n'allait pas me refaire, je dormais à poil. Je me glissais dans le lit et je l'attendis pour venir le prendre dans mes bras.

« Si tu as envie de quelque chose de plus grand, moi, je pourrais me contenter d’un studio du moment que je suis avec toi. Tu sais que tu es quand même un vrai appel à tentation. »


Ca je le savais parfaitement. C'était pour ça qu'on passait notre temps à s'envoyer en l'air. Et lui aussi c'était un appel à la tentation. Comment est ce que je pouvais résister quand je voyais le mec avec qui j'étais? James devait s'en mordre les doigts d'avoir laisser passer un homme pareil.

- C'est surtout qu'on pourrait avoir quelque chose à nous deux. Je sais ça fait un moment qu'on est là et on y est pas si mal. Mais c'était mon appartement à la base. Tu ne l'as pas vraiment choisi. Tu es venu vivre ici parce qu'on s'est mis ensemble. J'ai peur de me dire parfois, que tu ne dois pas te sentir complètement chez toi. Alors... si je gagne un peu plus, on pourra se faire une petite folie, louer un appartement dans un immeuble un peu plus classe avec salle de sport et tout.

Vu que je n'allais plus pouvoir profiter de la salle de sport du commissariat, il allait bien falloir que je trouve une autre solution. Il était hors de question que je me laisse aller et que je devienne énorme.

- Ou on pourrait acheter quelque chose ensemble...

C'était peut être un projet un peu fou mais ça faisait longtemps qu'on était ensemble maintenant. Il était peut être temps qu'on commence à faire des projets tous les deux, qu'on tente de construire quelque chose au lieu de stagner comme on était.

J'embrassais doucement son front avant de soupirer.

- Mais on discutera demain. Il est tard. On a besoin de repos toi et moi.

Je restais silencieux, ne répondant pas à son je t'aime Je me contentais de le serrer dans mes bras. Je le regardais s'endormir. Le sommeil s'acharnait à me fuir. Je dormis mal cette nuit là. Je me réveillais et je passais pas mal de temps à ne pouvoir me rendormir, à simplement le regarder dormir.

Je me levais avant même que son réveil ne sonne le lendemain. Je m'habillais en jogging avant de préparer son café. J'irais surement courir un peu, histoire de me changer les idées, de ne pas rester enfermer à me prendre la tête, de réfléchir à ce que j'allais faire. Puis de faire du sport aussi accessoirement.

Je me forçais à lui sourire en le voyant arriver le matin.

- Salut... je t'ai fait du café.

Je lui tendis sa tasse avant de venir lui voler un baiser.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

taZOiaWK_o.png alt=
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
Je lui souris doucement avant de rejoindre la chambre et notre lit. Je me glisse dans ses bras, l’embrassant doucement avant de caler ma tête dans son cou. Je caresse distraitement son bras. Malheureusement il était bien trop tard pour que cette nuit deviennent coquine. Mais j’avais bien du mal à lui résister.

On finit par aborder le sujet d’un appartement plus grand. Je n’étais pas contre, même si je me plaisais bien ici. On en avait parlé à plusieurs reprises, il s’inquiétait bien trop sur le fait que je ne me sente pas ici, alors sue moi, je me sentais parfaitement bien. Je m’en contrefichais de la décoration, de la promiscuité, en même temps on passe notre temps collé l’un a l’autre généralement. Mais il avait besoin de changement aujourd’hui, ce qui est tout à fait compréhensible.

Je secoue la tête doucement en l’écoutant. J’embrasse son épaule. Je me redresse pour le regarder dans les yeux, il se dévaluait encore et ça me faisait mal qu’il croit que je ne me sois jamais senti chez moi ici. Certes on n’avait pas eu le choix de choisir entre son appartement ou mon ancien, mais ça ne m’a jamais dérangé. Au contraire, j’ai adoré venir habité ici, comme un nouveau départ dans ma vie. Je lui souris en hochant la tête, je le suivrais au bout du monde s’il le fallait. S’il voulait vraiment cet appartement alors j’accepterais, pour lui. Je suris, emballé à l’idée de peut-être acheter quelque chose ensemble. Cette idée me plaisait bien, que l’on est quelque chose rien qu’à nous. Mais je ne voulais pas prendre de décisions hâtives. Je ne voulais pas que l’on regrette quoique ce soit parce que l’on a pas assez réfléchi. ’t il est bien assez tard pour que j’ai les idées parfaitement claires.

Mais j’étais totalement pour le fait que l’on fasse quelque chose ensemble, que l’on avance dans notre couple. Je hoche la tête, il vaudrait mieux en parler demain, là je devais dormir pour aller bosser demain. Je mêle mes jambes aux siennes. Je viens l’embrasser une dernière fois. Je ne me lassais pas de le faire. Jeu caresse sa joue avant de me calais confortablement contre lui. « On prendra le temp de discuter ça demain soir autour d’une bière et d’une pizza. Bonne nuit Eli. »

Je m’étais endormi dans ses bras, au bruit de son coeur qui bat et de ses bras qui me serrent contre lui. J’étais épuisé et dormi d’un trait le peu d’heures qui me restaient. Le réveil avait fini par me réveiller dans un lit vide. Je soupire, j’aurais aimé me réveiller dans ses bras, mais ce n’est pas pour aujourd’hui apparemment.

Je soupire en me levant et en enfilant un jogging pour aller le retrouver. Je souris en prenant sa tasse et en venant me coller contre lui. « Bonjour toi… » je prolonge ce baiser avant d’avaler mon café. « J’avais espéré avoir une vision de ton corps parfait contre moi ce matin… » je frissonne en sentant ses mains dans mon dos. Je pose ma tête pour le serrer dans mes bras. « j’ai réfléchi, et je crois que j’aimerais que l’on achète une maison. Rien qu’à nous. Assez grande pour que l’on est une salle de sport au sous-sol et un jardin pour que j’ai des chiens. J’ai laissé Amy et Thanos à James, et je compte bien en avoir d’autres. Mais tant que l’on trouve pas ce qui nous convient, on peut rester ici. Je me sens très bien ici, tu sais. » Je passe ma main sur sa joue. « Je n’ai pas envie de partir… » Cela faisait longtemps que l’on ne s’est pas quitté pour plus d’une heure ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3317
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

1499953654-012.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Source


ryan reynolds :copyright:️ queen g

J'avais mal dormi toute la nuit. J'avais fini par me lever plus tôt pour lui préparer un petit déjeuner. Je ne dormais pas alors autant que je fasse quelque chose de constructif au lieu de tourner en rond dans le lit et de passer mon temps à le regarder. Même si le regarder était quelque chose de vraiment agréable.

Je souris quand il arriva, le prenant doucement dans mes bras.

« Bonjour toi… J’avais espéré avoir une vision de ton corps parfait contre moi ce matin… »

- Je voulais te préparer un café.

Je le gardais un petit peu plus contre moi, profitant de cet instant calin. Ouais... j'avais vraiment changé. Avant je ne me serais jamais laissé à faire des calins comme ça et à apprécier ça. Mais il m'avait changé. Il m'avait donné envie de plus que ce que j'avais, plus que de simples histoires de cul sans lendemain. Et j'en venais même à rêver avec lui de cette maison qu'on pourrait avoir tous les deux. Moi qui pensait que je ne quitterais jamais mon petit appartement.... Voilà que j'allais devenir le gars rangé avec son mec dans une jolie petite maison avec des chiens et tout le reste. Et le pire? C'était que j'aimais ça.

« Je n’ai pas envie de partir… »

Je soupirais avant de le serrer un peu plus dans mes bras. Je n'aimais pas ça non plus. Je ne savais pas avec quel abruti ils allaient le mettre. La dernière fois qu'on nous avait séparé on lui avait filé un connard qui l'avait envoyé à l'hopital. Je n'avais aucune envie de voir l'expérience se reproduire. De toute façon flic ou pas flic, je péterais la gueule au premier connard qui le ferait chier.

- Il faut bien... Y'en a bien un de nous deux qui doit aller travailler si on veut pouvoir continuer de payer le loyer et de s'acheter des bières et des pizzas.

Mais je n'allais pas rester très longtemps sans rien faire, c'était hors de question. Je n'étais du genre à me faire entretenir par mon mec et à rester à la maison à ne rien glander.

- Je vais faire mon CV ce matin et j'irais le porter dans quelques casinos. En général ils aiment bien engager d'ancien flic à la sécurité.

J'avais déjà entendu parler d'anciens collègues qui étaient parti bosser dans un casino car ça gagnait plus. Je ne doutais pas de finir par trouver un boulot, plus cool, mieux payé et moins dangereux. Et on pourrait se la payer cette maison.

Je l'embrassais doucement avant de le lacher et d'aller me servir un café.

- Et puis il faut aussi que tu y ailles pour me ramener mes affaires. Je suis parti trop vite, j'ai tout laissé là bas.

J'étais parti rapidement après ma discussion avec le chef, beaucoup trop énervé pour prendre le temps de faire mes affaires. J'avais voulu partir vite pour ne plus voir le regards de nos connards de collègues.

Je lui souris tout en dégustant ma tasse de café.

- Et si tu es sage tu auras peut être une surprise en rentrant ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

taZOiaWK_o.png alt=
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
bon, même si j’aurais été heureux de le voir à mon réveil, j’étais aussi touché par cette intention, c’était la première fois qu’il me préparait le petit-déjeuner, il faut aussi dire que d’habitude on faisait autre chose à la place du petit-déjeuner, et ça m’allait très bien. Mais là, c’est un peu un nouveau coup de foudre, il avait fait quelque chose que d’habitude il détestait. Je souris en me retrouvant dans ses bras, comme toujours je glisse mes mains sous son haut. Je souris tout contre ses lèvres. « J’ai un amant parfait…vraiment parfait… » je l’embrasse doucement en collant mon corps contre le mien. J’ai besoin de promiscuité ce matin.

Je frémis à ses mains contre mon corps. Je ne sais pas s’il sait à quel point il a des mains magiques. Des mains qui peuvent me faire monter au septième ciel d’une simple caresse. Elles avaient un fort potentiel de luxure. Je n’avais simplement jamais ressenti une telle puissance de désir pour quelqu’un. Alors oui, je me complaisais dans cette relation que j’avais oublié tout ce que j’avais pu vivre avant. Il était simplement devenu ma priorité. Je ne voulais que le voir heureux, je ne demandais rien de plus. Je remonte ma main dans son dos, caressant ses muscles. J’avais envie de rattraper la journée merdique d’hier, je voulais me rassurer aussi sur le fait qu’il allait bien, il avait encore les traits tirés et le regard éteint.

Je le serre aussi davantage dans mes bras. L’idée même de devoir travailler avec quelqu’un d’autre. Ils avaient bien vu qu’à chaque fois ça tournait au drame dès que l’on bossait avec un autre coéquipier. Ils auraient simplement pu nous transférer de service, et ils auraient été tranquilles. On n’avait pas négligé notre travail à ce que je sache. Alors simplement parce que ça ne leur plais pas alors ils décident de nous séparer. Et après ce sont nous qui sommes les gamins. Je soupire, je sis que je n’ai pas le choix pour ce matin. Mais s’ils me cherchent des noises, on serait ainsi deux à checker les petites annonces.

Je caresse ses hanches en embrassant son front. Je soupire doucement, je n’arrivais pas encore vraiment à réaliser qu’il n’était plus flic. Je soupire doucement rien que l’idée, il me manquait déjà. « Hum oui, sacrée journée. Ça va être long sans toi quand même. » je ne suis pas sûr de tenir sans l’appeler au moins une fois au cours de la journée.

Et puis je n’avais aucunement l’envie de revoir certaines têtes. Je m’étais retenu au commissariat, mais là, si j’avais le droit à la moindre remarque, je ne suis pas certain de me retenir cette fois-ci. Ils avaient eu le malheur de vouloir s’en prendre à l’homme que j’aime.

Je hoche la tête avant de prolonger son baiser. « Je prendrais tout ça. Par contre ne compte pas sur moi pour signer tes papiers que tu devras signer et faire ton ménage. »

Je le laisse prendre son café, de toute manière j’allais devoir aller me préparer, et ça ne m’aide pas de rester coller à lui. Je souris en secouant la tête. Les surprises, là j’ai pas trop envie, elles que j’ai faite me restent encore au travers de la gorge. « Ca on verra. » Je souris doucement avant d’aller finalement me préparer. Je l’embrasse rapidement avant de partir au travail. Je n’étais pas prêt pour cette journée à rallonge.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3317
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

1499953654-012.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Source


ryan reynolds :copyright:️ queen g

« Hum oui, sacrée journée. Ça va être long sans toi quand même. »

Je hochais doucement la tête, préférant ne rien dire. Ca allait être beaucoup trop long oui. Je n'allais pas arrêter de penser à lui je le savais. Depuis qu'on était ensemble, je n'avais jamais passé un seul jour sans lui. Soit on était ensemble au travail, soit on passait nos soirées ou nos jours de repos ensemble ici. Moi qui ne voulait pas de relation de couple, j'en étais venu à avoir une relation où je passais quasiment tout mon temps avec mon amant.

« Je prendrais tout ça. Par contre ne compte pas sur moi pour signer tes papiers que tu devras signer et faire ton ménage. »

- Si il y a des trucs à signer, ramène les moi s'il te plait. Je n'ai aucune envie de retourner là bas.

Je risquerais de m'énerver et de bousiller leurs sales petites gueules si je les voyais. Je n'étais pas prêt à les revoir. Je ne savais même pas si je serais prêt à les revoir un jour. J'étais beaucoup en colère pour y arriver.

Je le laissais partir finalement, l'embrassant une dernière fois avant de le regarder s'en aller le coeur lourd. J'avais une boule au ventre, l'inquiétude me dévorant. Je tentais de l'oublier, de me concentrer sur ce que j'avais à faire.

J'allais sur l'ordinateur pour mettre à jour mon CV et en imprimer plusieurs. J'y passais un bon moment avant d'aller me préparer. Je m'habillais bien, laissant un peu tomber mes jeans pour être présentable.

Je passais le reste de la matinée et le début de l'après midi à faire le tour des casinos pour distribuer des CV. Certains cherchaient justement des nouveaux agents de sécurité, j'avais donc toutes mes chances. Je m'arrêtais juste le temps de prendre un sandwich le midi.

Je fis quelques courses ensuite avant de rentrer à l'appartement. Je jouais les hommes d'intérieur, rangeant l'appartement et tentant de lui préparer un bon diner. Bon d'accord je préparais des pâtes à la carbonara mais c'était déjà beaucoup plus que ce que je faisais habituellement. Ma cuisine et moi, c'était la première fois qu'on passait autant de temps ensemble. Ni elle ni moi n'en avions l'habitude.

J'avais même poussé le truc jusqu'à préparer une table pas trop dégueulasse. Il ne fallait pas trop espérer non plus. Je n'en étais pas encore à sortir la nappe blanche, les bougies et les pétales de rose en mode cucul. J'avais mis des assiettes plutôt jolies et pas dépareillées, c'était déjà un exploit pour moi. J'avais ouvert une bouteille de vin, pour changer un peu de la bière. Ca faisait un peu plus chic. J'avais aussi gardé mon pantalon noir et ma chemise blanche que j'avais juste un peu ouvert pour respirer un peu dans la cuisine.

J'attendais qu'il revienne, un peu inquiet pour lui quand même.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

taZOiaWK_o.png alt=
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
J’embrasse son cou, je n’avais vraiment pas envie de me détacher de lui. De quitter cet appartement et de le laisser seul. De ne pas pouvoir le toucher pendant une journée entière. Même si je sais que les retrouvailles ne vont être que meilleures. J’ai déjà hâte d’être à ce soir. C’était drôle, au départ j’avais je n’aurais pensé que l’on termine ensemble et encore moins que l’on soit aussi accro l’un à l’autre. J’ai toujours cru que j’aurais à apprendre à vivre avec son côté indépendant. Mais, il était devenu aussi dépendant que moi. Et ça me rendait encore plus accro. C’était un vrai cercle infernal. Jamais je ne pourrais me passer de lui.

Je finis par hocher la tête à ses mots, je comprenais totalement qu’il ne souhaite pas y aller, je ne crois pas que je veux y aller, mais je n’ai pas le choix c’’est encore mon boulot à l’heure actuelle. Je ne lui en parle pas mais je songe de plus en plus à quitter aussi la police. Cette journée allait probablement être décisive. « Je te ramènerais les papiers, et puis ils se démerderont avec le ménage après tout. »

Je plonge une dernière fois sur ses lèvres. J’ai vraiment du mal à le quitter. Mais il faut bien que je m’arrache de ses bras sinon je risquais vraiment d’être en retard au travail. J’étais à peine sortie de chez moi que j’avais déjà envie de prendre mon portable pour l’appeler car sa voix me manquait déjà. C’est avec ce manque et les pensées totalement tourné vers lui que j’arrive au commissariat. Et tout le monde se tait à mon arrivée, ce qui me met carrément mal à l’aise. Je soupire en déposant mes affaires avant d’aller directement voir mon chef. Je récupère ses papiers avec Eli, avant qu’il ne demande de m’asseoir pour me servir encore ce même discours. Mais le Mattias bien rangé qui ne dit rien, il n’existe plus, c’est celui qui défend son compagnon qui est face à lui. Et bien sûr c’est loin de lui plaire. C’est plutôt un discours de sourd entre nous, jusqu’au moment que je claque la porte.

Finalement la journée a été plutôt rapide puisque je n’ai tout simplement pas bossé. J’avais rangé ses affaires et les miennes avant de tout mettre dans un carton et de partir sans un regard en arrière. Je tournais aussi la page de ce travail. Il était à peine midi et je devrais rentrer pour lui annoncer la nouvelle, pas certain que ça lui plaise que je sois aussi au chomage. Et vu la dernière dispute, je ne voulais pas non plus que l’on se dispute à nouveau, j’avais juste besoin de lui. Je décide cependant de prendre l’air, de digérer simplement la nouvelle. Je n’avais tout simplement pas réfléchi avant de claquer la porte, ça m’avait simplement paru naturel. S’ils pensaient s’attendre au Mattias totalement obnubilé par son travail, ils se trompaient lourdement. J’avais changé mes priorités. Eli était au centre de ma vie.

L’après-midi passe plutôt lentement j’en profite pour éclaircir mes idées, sortir ma colère. Je reviens en début de soirée, je n’ai pas le courage de sortir les cartons de la voiture, je demanderais à mon homme de le faire. J’avais nos papiers sur moi par contre. Je monte jusqu’à notre appartement avant d’entrer dans notre appartement.

Je profite de déposer ma veste pour sentir l’odeur absolument délicieuse qui est dans cet appartement. Je n’avais pas vraiment envie de faire quoique ce soit ce soir, mais quand je vois la table mise et mon homme sur ses gardes, je change d’avis. J’avais bien besoin d’une soirée. Je vais l’embrasser avant de me glisser dans ses bras. « Les cartons sont dans la voiture, tu veux bien aller les chercher le temps que je prenne une douche rapide ? » Comme ça il découvrira aussi mes affaires dedans… Je l’embrasse une dernière fois avant d’aller me dépêcher de prendre cette douche..
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3317
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

1499953654-012.png
Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bizarrement, me demandant si je ne vais pas merder quelques part.

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Source


ryan reynolds :copyright:️ queen g

J'étais stressé mais je me rendais vraiment compte de l'angoisse qui ne m'avait pas quitté de la journée que lorsque j'entendis la porte s'ouvrir sur lui. Je poussais un léger soupir de soulagement en le voyant. Il allait bien. Il n'avait pas l'air d'avoir la moindre égratignure. Je ne savais pas qui on lui avait mis comme coéquipier, mais il avait réussi à ne pas lui faire de mal pour ce premier jour. Je ne savais pas comment se passeraient les jours suivants mais pour ce soir je soufflais un peu.

« Les cartons sont dans la voiture, tu veux bien aller les chercher le temps que je prenne une douche rapide ? »

Je le serrais doucement dans mes bras, l'embrassant tendrement.

- D'accord... et après tu me raconteras ta journée. Avec qui il t'a mis et comment ça s'est passé.

Je me forçais à lui sourire. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète. Je voulais lui montrer que j'étais cool, que ça allait. Je ne voulais pas lui faire une scène parce que j'étais inquiet. Il avait son travail, il l'adorait, je ne pouvais pas l'en priver parce que j'étais beaucoup trop mal de le voir aller travailler sans moi.

Je le laissais aller à la douche pendant que je descendais à la voiture. Je récupérais les cartons qu'il avait rempli et les montais dans l'appartement. Je regardais dedans une fois arrivé. Je trouvais bizarre qu'il ait eu besoin d'autant de cartons pour mettre mes affaires dedans. J'avais laissé trainer du bordel mais pas autant que ça quand même. Je fouillais un peu dedans, ne tardant pas à comprendre pourquoi il y avait tant d'affaires. Il y avait les siennes aussi.

Je relevais les yeux en le voyant sortir de la douche. Je le fixais, ne comprenant pas tout d'abord ce qui se passait.

- Tu t'es planté Matt. Tu as pris tes affaires aussi. Je t'avais dit de juste ramener les miennes.

Mais je ne tardais pas à comprendre ce qui se passait. Je voyais son regard mal à l'aise alors qu'il se tortillait sur place. Il me cachait quelque chose et je savais très bien ce que c'était, la connerie qu'il venait de faire.

- Matt... ne me dis pas que tu as quitté la police toi aussi.

Et pourtant je savais très bien que c'était vrai, qu'il avait fait cette connerie là.

- Pourquoi tu as fait ça?

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

taZOiaWK_o.png alt=
Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une tête de mule et je le vis plutôt bien, très bien même.

Fiancé depuis 6 ans, il vient de se séparer d'avec James + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord, mais ça se complète avec l'impulsivité de son partenaire et amant. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami, qu'il assume enfin. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats. + Méticuleux, il n'aime pas quand quelque chose traîne.
 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Tumblr_inline_oz27vi6LhE1qhqr42_540


pedro pascal :copyright:️ aftermath
J’étais rentré, un peu le moral dans les chaussettes. Même si je ne vais pas rester longtemps sans rien faire. J’avais rapidement contacté mon ancien collègue, qui était aussi mon mentor. Il avait monté sa propre boite de sécurité, je lui avais téléphoné pour savoir si jamais il pouvait me proposer quelque chose. Il allait se renseigner et me rappellerait dans les jours qui viennent. Peut-être que ça calmerait les discussions avec mon homme. Je n’avais pas hâte de rentre pour u’il comprenne qu’il n’était plus le seul à ne pas avoir de boulot.

Je prolonge son baiser. Je profite de ces moments avant qu’il ne découvre la vérité. Je ne veux pas la lui cacher, juste retarder le moment où il prendra conscience que l’on est un peu plus en difficulté. Je secoue la tête, il est loin de se douter que je n’ai été strictement avec personne et que la seule interaction que j’ai eu c’est avec mon supérieur qui m’a annoncé que j’étais muté aux archives.

Je recule encore ce moment des révélations. Il ne semble pas aller si bien qu’il veut le montrer. Alors je ne veux pas rajouter une couche à son moral déjà brinquebalant. Je bats en retraite en allant prendre une douche. Juste pour prendre le temps de m’éclaircir les idées. De savoir comment aborder le sujet.

L’eau chaude coule sur mon corps et me détends imperceptiblement. Je prolonge cette douche, lui laissant le temps de découvrir le pot aux roses. C’est bête parce que ça donne plutôt l’impression que j’ai décidé de lui cacher ça. Alors que ce n’est pas le cas, je veux simplement prendre le temps pour trouver les bons mots. Mais quand je sors de la salle de bain, je comprends immédiatement qu’il a déjà compris.

Je secoue la tête. Je ne me suis pas planté, il ne peut pas dire que je me suis trompé quand il n’a pas assisté à cette journée. Je fuis son regard, je ne peux pas affronter sa déception. Je ne supporte pas de le décevoir, pourtant c’est ce que je viens de faire.

Pourtant la fureur me monte au nez. Alors lui avait le droit de quitter la police mais moi, je devais y rester et subir les regards de dégoût et les propos homosexuel c’est ça ? Oui je sais que c’est abusé de penser ça, et je suis peut-être à côté de la plaque. Je soupire doucement en croisant les bras. « Parce que je ne peux pas le faire, c’est ça ? » Je suis distant et froid. Mais je soupire doucement « Pourquoi ? Tu crois que je pouvais continuer à bosser alors que tout le monde me tourne le dos. Ah et aussi, pour ton information, j’avais été muté aux archives parce que tu comprends : je ne peux pas rester dans le service, pour ma propre sécurité ! C’est plutôt qu’ils ont honte d’avoir un pd dans leur service. » Je le contourne pour aller sur le mini balcon de notre appartement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


 For now, I'm embarrassed.  - Page 21 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
For now, I'm embarrassed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: