Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 
 
 

  For now, I'm embarrassed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 22  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3036
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

« Franchement je n’en sais rien, c’est….compliqué. »

Ouais... les histoires d'amour c'était toujours compliqué. Je préférais m'en tenir le plus loin possible. Les histoires de cul c'était quand même beaucoup plus simple. Et aussi beaucoup plus agréable. Quand je voyais l'état dans lequel il se mettait à cause de ses histoires de couple, ça me confortait dans mon idée que j'étais beaucoup mieux seul à baiser qui je voulais, quand je voulais.

« Je crois qu’il aimerait que j’accélère et l’aide un peu plus dans les préparatifs du mariage. Mais.. je ne sais plus trop si c’est ce que je veux vraiment. »

Je fronçais les sourcils plutôt surpris. Ca je ne m'y attendais pas vraiment. Il avait semblé si heureux, si excité à l'idée de le demander en mariage. Il m'avait même trainé dans une boutique pour trouver la bague, horreur suprême pour moi. Je ne faisais pas de cadeaux, encore moins des petites bagues ridicules. J'avais grogné, ralé, lui avait donné mon avis, espérant sortir le plus vite possible de cet enfer.

Et maintenant... maintenant il semblait vouloir freiner tout ça.

« C’est idiot quand celui qui doute est celui qui a fait la demande, hein ? »

Ouais carrément idiot même, mais j'allais garder mes remarques pour moi. Il n'avait pas vraiment besoin que je l'enfonce davantage là. Il voulait une oreille amicale et pas se faire dire que ouais il avait été plutôt con sur ce coup là.

« L’ambiance est juste merdique à l’appartement. »

Je terminais ma bière, notant au passage qu'il avait commencé à passer aux alcools plus fort. Ouais ça devait vraiment, mais vraiment pas aller à la maison pour qu'il finisse dans cet état là.

- Ecoute... c'est pas si ridicule que ça. Bon peut être un peu, ou du moins pas très conventionnel, mais ça arrive je pense. Sur le moment ça te semblait une bonne chose. Mais là tu prends du recul, tu te rends compte de ce que tu as fait en lui demandant, de ce que cela implique vraiment et ça te fait peut être flipper. Ou peut être juste que votre couple a évolué, que vous deux c'était pas pour toujours comme tu le croyais. Ca arrive et c'est pas la fin du monde.

Des couples qui se séparaient il y en avait pleins et la terre continuait toujours de tourner pour autant.

- T'as pas beaucoup d'option. Rester dans cet appart alors que l'ambiance est merdique c'est peut être pas l'idée du siècle. Tu pourrais prendre un peu de recul. Partir pour faire le point. Tu verras si ça te manque terriblement d'être avec lui, et dans ce cas tu sauras que t'es juste entrain de flipper et c'est rien. Ou alors, tu t'en tapes, t'es pas si mal que ça sans lui, ou disons que ça te tue pas, et dans ce cas faudra peut être penser à le quitter.

Je fis signe au serveur pour qu'il nous amène plusieurs petits shots.

- Dans tous les cas tu peux pas rester comme ça. Soit tu fais en sorte que votre couple marche, soit tu le quittes. Mais rester avec une ambiance de merde ça va vous tuer tous les deux.

Je remerciais le serveur avant de prendre un des verres.

- Et puis tu peux venir chez moi le temps de faire le point. Ca ne me gêne pas.

Je haussais les épaules avant de descendre mon verre cul sec.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je soupire alors que je commence doucement à avouer le bordel qui s’étalait dans ma vie en ce moment. Je ne savais plus trop comment m’en sortir, et plus le temps passait et plus je laissais ce bordel s’installer. Souvent Elijah lui vantait les mérites d’un célibataire qui peut s’amuser autant qu'il veut. Mais ce n’était franchement pas dans mon caractère, d’aller à droite à gauche sans aucun sentiment. J’étais un romantique dans l’âme il faut croire. Je ne jugeais pas Elijah, mais sur ce point on était radicalement différent tous les deux. Mis au moins il pouvait m’écouter en toute objectivité. Même s’i était le coeur de tout mes problèmes. Mais si on ignore allègrement le problème, il n’y en a aucun, non ?

Je sais que c’est assez surprenant de ma part de changer d’avis, en temps normal j’étais plutôt ferme et j’assumais mes choix. Mais je suis totalement perdu. C’est un peu comme si toute l’excitation du début s’était volatilisé. En plus j'avais impliqué mon coéquipier dans tout cette excitation des débuts. Je l’avais d’ailleurs taquiné en lui disant qu’il m’aimait trop pour me refuser quelque chose. En vérité c’est plutôt le contraire. Je serais bien capable de faire n’importe quoi pour lui, je ne peux rien lui refuser. Il l’avait en quelque sorte compris, je me donnais un malin plaisir de remplir nos rapports, de toute manière si je le laisse les remplir ce sera illisible.

Je n’avais pas remarqué que me confier serait aussi aisé et surtout que cela me soulagerait d’un poids. Mais ce que je lui cachais vraiment, c’était la raison qui avait déclenché tout ce doute. C’est bizarre mais je ne voulais pas perdre le peu que j’ai avec lui. Parce que s’il connaissait réellement mes sentiments, certain que j’allais le perdre. Et ça je ne le supporterais pas. Mon côté sensible sûrement.

Je l’écoute en lâchant un soupir de résignation. Il avait certainement raison. Pourtant quand j’avais demandé à James, j’étais intimement persuadé que je prenais la bonne décision. Mais je m’étais trompé, apparemment. Le shot de vodka arrive et je ne tarde pas à l’avaler cul-sec. L’alcool me brule la gorge, mais m’apporte un réconfort bienvenu. Je ne tiens pas vraiment l’alcool, alors si je continue ainsi, je ne serais plus vraiment maître de ce que je dis et fais. Je devrais peut-être me méfier. Je secoue la tête.

« Ce n’est pas aussi facile. Ce mariage, j’en avais vraiment envie, enfin je veux dire que je n’ai pas fait ma demande à la légère sans avoir réfléchi. J’étais, je suis sûr de moi. Je l’aime encore. Mais… dans un sens j’ai peur que ce mariage gâche quelque chose entre lui et moi. C’est peut-être le cas, finalement. » Je passe une main dans mes cheveux, las.

J’ai l’impression que mon discours deviens de moins en moins cohérent. « Tu as probablement raison, je devrais peut-être m’éloigner pour quelques temps. Encore faut-il que j’ai le courage d’endurer une nouvelle dispute entre lui et moi. Ces derniers temps je suis devenu le spécialiste dans la manière d’ignorer quelqu’un. » Je souris, résigné, avant de le remercier d’un signe de tête quand les shots arrivent devant nous. Heureusement que je ne suis pas en train de boire, sinon je manquerais de m’étrangler à la proposition qu’il vient de me faire. L’accepter se serait me brûler les ailes, ou jouer dangereusement avec le feu. Je mordille ma lèvre inférieure avant de détourner la tête pour quelques secondes, pesant le pour et le contre. M’éloigner pendant quelques jours de James était probablement une bonne idée, mais je n’ai pas vraiment les moyens, en ce moment de me payer un hôtel, alors l’offre est tentante. Je me bats intérieurement, laissant le silence planer entre nous pendant de longues secondes, avant d’acquiescer d’un signe de tête. « Tu as raison. »

Je soupire avant de passer une nouvelle fois ma main dans les cheveux et d’avaler un nouveau shot pour annihiler mon esprit. « Si ça va pour toi, je crois que c’est mieux si je ne me retrouve pas seul. » sinon je risquerais de broyer du noir, et ce ne serait pas vraiment productif. « Mais je ne veux pas m’imposer, tu as peut-être des choses de prévues. » Je souris doucement, j’espère ne pas t’empêcher de ramener une de tes conquêtes. Même si, intérieurement je serais bien heureux de ne pas te voir avec une nouvelle tête à chaque fois. De ne pas espérer d’être à sa place chaque nuit. « Et puis je ne serais peut-être pas de bonne compagnie, tu sais. » J’enfile un nouveau shot, pour commencer à m’abrutir le cerveau.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3036
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

« Ce n’est pas aussi facile. Ce mariage, j’en avais vraiment envie, enfin je veux dire que je n’ai pas fait ma demande à la légère sans avoir réfléchi. J’étais, je suis sûr de moi. Je l’aime encore. Mais… dans un sens j’ai peur que ce mariage gâche quelque chose entre lui et moi. C’est peut-être le cas, finalement. »

Mouais.... pour moi c'était une fausse excuse là. Si on était vraiment sur de ses sentiments, si on était bien dans un couple alors ce n'était pas le fait de changer un bout de papier qui allait changer quelque chose. Il devait peut être douter déjà avant mais sans l'admettre, la perspective de se retrouver concrétement coincé dans cette relation avait du le faire réfléchir. Comme si en étant marié c'était plus difficile de se séparer. Plus chiant de mon point de vu mais pas plus difficile. Ce n'était qu'un bout de papier qu'on pouvait rompre facilement.

« Tu as probablement raison, je devrais peut-être m’éloigner pour quelques temps. Encore faut-il que j’ai le courage d’endurer une nouvelle dispute entre lui et moi. Ces derniers temps je suis devenu le spécialiste dans la manière d’ignorer quelqu’un. »

Ahah je le savais, j'avais raison. Elijah docteur spécialité en réglement des conflits de couple. Ca pouvait le faire. Quoi que non, je préférais le titre de Elijah spécialiste des fantasmes inavoués, c'était plus agréable de faire crier les gens de plaisir que de les entendre se plaindre. Matt était un exception.

« Si ça va pour toi, je crois que c’est mieux si je ne me retrouve pas seul. Mais je ne veux pas m’imposer, tu as peut-être des choses de prévues. Et puis je ne serais peut-être pas de bonne compagnie, tu sais. »

Je baissais mon verre de vodka après l'avoir descendu cul sec.

- T'es toujours de bonne compagnie. T'es mon Mattou, je serais toujours ravi de t'avoir avec moi.

Il me suffirait juste d'aller baiser chez mes plans cul plutôt que chez moi, ça ne me changerait pas grand chose. Ca ne serait pas très sympa vis à vis de Matt si je ramenais mes amants et maitresses chez moi.

- Puis les amis c'est là pour ça non? Pour se soutenir quand ça ne va pas. Demain tu lui en parleras et tu pourras venir le soir chez moi. Mais ce soir...

Je lui souris avant de descendre un second shot.

- Ce soir on va aller se changer les idées. Il ne faut pas que tu restes à broyer du noir comme ça. On va aller s'amuser, c'est tout.

Je déposais sur la table de quoi payer nos consommations avant de me lever, l'attirant avec moi. Il y avait certainement un truc sympa en cours dans le coin des casinos. C'était là qu'on irait. On boirait encore un peu, on danserait. Qui sait peut être qu'on trouverait quelques nombrils plutôt sympa où on pourrait lécher un peu de tequila. Bon ça c'était surtout pour moi je l'avoue. Mais il allait se défouler un peu ce soir.

Je sortais, ne lachant pas sa main de peur qu'il m'échappe. Je faisais signe à un taxi depuis le bord de la route. Je ne tardais pas à en attraper un et à pousser mon ami dedans. Quelques minutes plus tard nous étions dans un de mes coins préféré. La fête était déjantée. Le DJ mettait l'ambiance dans un coin de l'endroit. Nous étions en extérieur, au bord d'une piscine, le bar se trouvant dans un coin, le DJ dans un autre et au milieu ce n'était que zone de dance et sofa confortables.

J'allais au bar et commandais deux nouveaux shots pour nous avant de lui en tendre un.

- Obligation de danser ce soir!!

Je souris avant de l'entrainer dans la foule avant de me déhancher, sa main toujours dans la mienne. Hors de question qu'il s'enfuit. On allait s'amuser ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je soupire, j’ai l’impression de m’enfoncer dans un merdier sans nom. Je ne peux pas lui dire la vérité, je suis plus que persuadé que je me prendrais un râteau. Mais il avait quand même raison sur certains points. Je m’étais précipité sur cette décision qui me paraissait parfaite au moment de la demande. Mais c’est cette même demande qui m’a fait ouvrir es yeux sur mes sentiments vis-à-vis d’Elijah et de James. Je m’étais agglutiné dans une routine rassurante avec James. On se complaisait dans des sentiments que l’on connaissait tous les deux. On s’enlisait parce que l’on sait tout l’un de l’autre. Et cette routine commençait à m’ennuyer et les sentiments à s’effriter. Mais ce n’est pas pour cela que mes sentiments pour Elijah se sont transformé. À vrai dire je ne sais pas l’expliquer.

Dans le travail, je peux rager pendant de longues minutes quand il a raison. Juste par plaisir de le taquiner, mais là je ne peux pas répondre, je ne peux pas lui dire qu’il a raison. Enfin pas totalement. Heureusement, il ne pose pas plus de question. Parce que je ne sais pas combien de temps je pourrais lui cacher mon secret. Parce qu’il avait le don de me faire avouer mes moindres secrets. Je ne pouvais rien lui cacher, alors ça relevait du miracle qu’il n’ai pas découvert le plus gros. J’avale le dernier shot, je commençais à sentir une douce euphorie dû à l’alcool. Je grogne à l’entente de ce surnom débile qu’Elijah s’entête à me donner.

« Arrête avec ce surnom débile, veux-tu. »
Je grogne sans conviction en secouant la tête.

Je soupire, sortant mon téléphone pour envoyer un bref sms à James pour lui notifier que je ne rentrerais pas ce soir, je ne peux pas prendre la voiture avec ce que j’ai ingurgité en alcool. Et l’idée de m’éloigner de l’ambiance morose de l’appartement est passablement attirant. Au pire j’irais dormir au commissariat, c’est en tout cas ce que j’ai écrit dans le sms destiné à James. Je hoche la tête quand tu me proposes de sortir, je ne suis plus vraiment en totale capacité de mes moyens, et donc de décider clairement. « Je te suis alors. » J’attrape ma veste que j’ai déposé sur le dossier de ma chaise. Je suis un piètre danseur ou joueur, mais je suis capable de tout sous l’emprise de l’alcool, et ça Elijah le sait pertinemment. Ça ne m’étonnerait pas de sa part s’il en profite allègrement. Mais je ne pourrais même pas lui en vouloir. J’attendais de voir où il a décidé de m’embarquer. Connaissant l’énergumène, il serait capable de tout. Elijah m’attrape la main, je me raidis en sentant ce contact rêvé maintes nuits. Pourtant je ne retire pas ma main, je devais profiter au maximum de ce contact furtif.

Mais Elijah avait une poigne assez ferme. Tu m’entraines dans un taxi, on passe le trajet en silence. Je le laissais gérer. Je regarde le paysage défiler en lâchant sa main, je ne peux plus vraiment m’enfuir maintenant. J’évite de tourner mon visage vers toi, l’alcool me rend vulnérable et mes émotions pourraient se lire sur mon visage. Je sors du taxi et te suis, je ne connaissais pas l’endroit. Il faut dire qu’avec ma petite vie rangée, ce n’est pas un endroit que je fréquente, contrairement à mon meilleur ami.

Je m’accoude au bar en secouant la tête. « Hors de question….Putin tu fais chier. » Je grogne alors que tu m’entraînes de force sur la piste. Mais je râlais pour la forme, j’étais quand même bien heureux de sentir sa main dans la mienne. Je jouais à un jeu dangereux. Mais la tentation est bien trop forte. Je commence à danser, enfin, plutôt à bouger comme un tronc d'arbre, sur la piste. JE n'ai pas des années d'entraînements en danse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3036
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

Il avait ralé à l'idée de venir danser. Je le savais qu'il allait raler. Il n'aimait pas ça. Mais j'avais décidé que ce soir il n'aurait pas le choix. On allait danser, se défouler, s'amuser, qu'il le veuille ou non. C'était comme ça, pas de discussion possible.

Je l'entrainais sur la piste commençant à danser. Je n'étais certainement pas le meilleur danseur sur terre mais j'aimais danser, me laisser aller sur la piste à me déhancher. Et je savais que je faisais toujours plus ou moins mon petit effet ainsi. J'en avais séduit du monde en me trémoussant sur la piste de danse.

Je n'étais peut être pas le pire de danseur, mais Matt lui était pas loin de l'être. Je l'avais bien fait boire mais ça ne l'empêchait pas d'être raide et tendu comme pas possible. On aurait dit une tronc d'arbre essayant de danser. Et encore, je suis sur qu'il y avait des arbres plus grâcieux que lui.

Je soupirais avant de venir me rapprocher de lui.

- Détends toi un peu. Personne ne va te croquer. Je ne les laisserais pas faire.

Je lui souris tout en me rapprochant de lui. Je posais mes mains sur ses hanches, me collant davantage contre lui. Je bougeais, bougeant mes mains sur lui pour le guider.

- Laisse toi faire... comme ça... laisse toi juste aller...

Je souriais largement alors que je me laissais emporter par le rythme. Je ne comptais pas draguer ce soir. Cette soirée elle était pour Matt, pour qu'il réussisse à se détendre un peu et à oublier ses soucis. Alors je dansais avec lui, peut être très proche, trop proche certainement mais je m'en foutais. Il n'y avait rien de ça entre nous. Je ne voulais pas foutre davantage la merde dans son couple en couchant avec lui. Pire que tout, je ne voulais pas foutre la merde dans notre amitié en faisant une connerie pareille. Moi je pouvais coucher avec lui en toute amitié et tourner la page sur cet incident. Je pouvais même en rire et en jouer. J'avais déjà eu des sex friends, Matt ne serait pas le premier. Mais lui il n'était pas comme moi. Le sexe pour le sexe il ne connaissait pas. Et je ne voulais pas foutre la merde entre nous.

Alors je dansais juste, me collant à lui non pas pour l'allumer mais juste pour qu'il se détende. Un petit coup de main d'un ami envers un autre.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je détestais allègrement danser. Parce que, de un, j’étais un piètre danseur et même si je n’avais pas honte de me ridiculiser ce n’est pas agréable, et de deux je n’avais pas du tout le sens du rythme. J’aimais écouter de la musique, mais alors trouver le rythme c’était une vraie calamité. Mais je te suis, de toute manière tu ne me laisses pas le choix.

Tu avais l’air d’être plus à l’aise que moi, c’est facilement remarquable. En même temps tu es plus facilement client de ce genre de soirée. Tu avais eu le temps de t’exercer. Je n’avais qu’à remarquer les regards que nous lançait certains mecs. Enfin les regards t’étaient plutôt destinés j’ai l’impression.

Enfin ma technique de drague est à revoir, je suis un peu rouillé aujourd’hui. Il faut dire que cela fait pratiquement six ans que je n’ai dragué personne, à ce moment je me contentais parfaitement de James. Puis j’ai toujours été un piètre dragueur, James s’en amusait d’ailleurs. Je ne m’en vantait pas du coup. Alors je n’avais pas perfectionné ma danse.

Elijah se rapproche et je soupire, je sens la situation devenir dangereuse, je risque de plus en plus de faire quelque chose que je vais regretter par la suite.

« Je suis totalement détendu. » Mes paroles étaient contradictoires avec ce que disais mon corps.

Je déglutis difficilement alors que mon corps se retrouve contre le sien. Je devrais fuir mais j’en suis incapable. je me raidis davantage quand ses mains se posent sur mes hanches. J’ai tellement rêvé de ça pendant mes nuits que ça me perturbe complètement. J’ai mon coeur qui bat la chamade, et je tente de me contenir pour ne pas rougir.

« Facile à dire pour toi. Je ne serais jamais Michael Jackson, alors n’espère pas de faire de moi un danseur. »

Pour autant je tente de suivre ton rythme, ce qui est un peu plus facile quand on me guide. Pourtant je n’arrivais pas à me détendre, le fait qu’elijah empiète mon espace personnel me fait perdre mes moyens. Je commençais à transpirer, heureusement je pouvais accuser la chaleur de la boite de nuit pour cacher mon embarras. Le tapage de la musique nous empêchait d’avoir une conversation convenable, ce qui m’arrangeait à ce moment précis. Mes mains restes ballantes le long de mon corps, je me retenais de le toucher, sinon je sais que je serais capable de déraper et de l’embrasser. Je mordille l’intérieur de les joues pour rester ancré dans la réalité, j’ai cette impression que je suis dans un de ces nombreux rêves qu’il peuple de sa présence, rendant mes réveils compliqué, heureusement James était souvent déjà sorti du lit ou dormait encore. Mais une alarme s’allume dans ma tête quand il se colle encore plus contre moi. Je sens que ça commence à devenir incontrôlable et que je commence à perdre mes moyens. Je secoue la tête de gauche à droite, me dégageant brutalement.

« Désolé mais je ne peux pas. »


Je ne peux pas faire comme si de rien n’était. Je pousse rapidement la foule, m’engageant vers la sortie le plus rapidement possible, j’ai besoin de prendre l’air, de pouvoir respirer. Je ne m’’éloigne guère de la boite et m’adosse au mur pour prendre de profondes inspirations. Je sais que ce que je viens de faire va poser des questions. Je passe une main sur mon visage lorsque je sens la présence d’elijah. Alors que je ressens une certaine gêne d’avoir ainsi fui, je suis quand même d’une certaine façon soulagé de le sentir à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3036
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

Je n'écoutais pas ses protestations pendant qu'on dansait. Il pouvait raler tant qu'il le voulait, moi je voulais qu'il reste là à se détendre, à s'amuser un peu avec moi. Et j'avais l'impression de commencer à y parvenir. Ou alors c'était peut être juste moi qui commençait à être trop bourré pour avoir conscience d'autre chose que mon popotin qui s'agitait en rythme sur la piste de danse.

« Désolé mais je ne peux pas. »

Bon ben.. je m'étais planté complètement. Je restais figé sur la piste de danse, à le regarder alors qu'il fuyait rapidement pour sortir de la boite. Je ne comprenais pas. J'avais fait quelque chose de mal? J'étais peut être allé trop vite peut être. Il avait besoin de plus de temps que ce que je pensais pour se remettre de la mort de son couple.

Je me retournais en sentant un mec venir m'aborder. Il aurait pu me plaire en temps normal. Mais j'avais dit que ce soir je restais là pour Matt. Il fallait que j'aille le rejoindre. Je repoussais doucement le mec avant de suivre mon ami à l'extérieur. Je ne tardais pas à le trouver, adossé à un mur à l'extérieur. Au moins il n'était pas parti loin. J'avais peur qu'il ait fui pour de bon et qu'il ait pris un taxi pour partir je ne sais où. Au moins il était là et il allait bien.

Je m'approchais de lui, ne disant rien. Si il voulait parler il savait que j'étais là. Mais pour ce soir on avait certainement assez parlé. La technique du "je te change les idées en buvant et dansant" n'avait pas super bien passé. J'allais lui laisser un peu de temps pour réfléchir seul à tout ce qui s'était passé ce soir.

- Je vais appeler un taxi et on va rentrer ok?

Je lui souris doucement alors qu'il acceptait. J'allais au milieu de la rue pour faire signe à un taxi. Il ne tarda pas à arriver. J'ouvris la portière et laissais Matt monter dedans avant de le rejoindre et de refermer derrière nous. Je donnais mon adresse au chauffeur et attendis qu'il nous ramène.

Une demi heure plus tard on montait dans mon petit appartement en bordel. Ouais l'ordre et moi ça faisait vraiment deux. Je rangeais rapidement, jetant quelques restes de pizza de la veille qui trainaient encore sur la table basse.

- Je te laisse le lit. Je vais dormir sur le canapé pour ce soir ça va aller.

Les draps étaient à peu près propres donc ça ira. Je n'avais pas baisé dedans récemment, ou du moins je les avais changé entre temps. J'attrapais un coussin et une couverture et allais m'installer sur mon canapé, me déshabillant sans aucune gêne devant lui pour me mettre en boxer.

- Va te reposer. Demain tu y verras certainement un peu plus clair.

Je lui fis un petit sourire pour le rassurer avant de m'installer sur mon canapé.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé, mais amoureux de son meilleur ami et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

JE pouvais râler autant que je voulais, il ne disait rien ou faisait semblant de ne pas m’entendre, je n’ai pas encore décidé. Toujours est-il que de le voir se trémousser devant mon nez est à la limite du supportable. Je prends sur moi autant que je peux, mais à un moment donné j’ai l’impression que quelque chose craque à l’intérieur de moi et je ne peux plus supporter cette vue. Je dois m’éloigner subitement ou sinon je serais capable de l’embrasser. Mais je ne pourrais pas assumer les conséquences de cet acte. Juste une fois avec lui ne me suffirait pas, si je goûte à l’interdit j’ai peur de ne plus pouvoir m’en passer. Assumer cette vérité ancrée en moi et ne pas pouvoir y accéder, c’était plus fort que moi. Même si ma fuite allait indéniablement poser des questions, mais je serais bien incapable d’y répondre ce soir, mon cerveau est bien trop embrumé pour cela.

Une fois à l’extérieur du bâtiment, j’ai l’impression de respirer. Je prends deux grandes bouffées d’air avant de m’adossais à un mur. J’aurais dû partir plus loin, mais j’en étais bien incapable; mes jambes me portaient à peine. Il me rejoint et je ne peux pas soutenir mon regard face à lui, j’ai honte d’avoir dévoiler ma faiblesse, maintenant il pouvait se douter qu’il y avait anguille sous roche. Je souris doucement mais je demeure silencieux en passant une main sur mon visage.

Je devrais m’excuser, je le ferais plus tard, quand je serais certain que ma voix ne flancherait pas. Là je risque d’avoir une voix de crécelle. mais j’appréciais, silencieusement, l’attention dont il faisait preuve en ne disant rien qui ne me mette mal à l’aise. Je savais que je pouvais compter sur lui pour cela, il n’est pas mon meilleur ami pour rien.

« D’accord, je crois que c’est le mieux à faire, effectivement. » Je le laisse prendre les choses en main, en me disant que j’aurais peut-être dû lui demander de me déposer à l’hôtel, histoire de pendre un peu de distance avec l’objet de mes fantasmes. Je monte et tente de mettre e plus de distance entre nos deux corps ; aucun contact je ne pourrais tolérer.

Je le suis et entre dans son antre. Bien un appart’ de mec célibataire. Notre maison, à James et à moi, était parfaitement rangé, du au côté maniaque de mes parents. Je le laisse ranger, me retenant de faire de même, le connaissant il me rabrouerait de son air bourru (qui me fait craquer)

« Tu sais je peux vraiment me contenter du canapé, tu peux vraiment garder le lit, je suis invité ici. »


Je déglutis difficilement en le voyant se déshabillait, ça réveille mes hormones et je dois détourner le regard pour ne pas lui sauter dessus. Cette vision allait probablement alimenter mes visions pour un certain temps. Je mordille ma lèvre inférieure avant de passer une main sur ma nuque.

« Peut-être oui… » Je prends une inspiration. « Eli… Merci… » Je souris doucement avant de venir le pousser en direction de sa chambre. « va, je prends le canapé. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3036
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Elijah Parks
J'ai 38 ans et je vis à Los Angeles, Etats Unis. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pourquoi être en couple alors qu'il y avait tellement de tentation à Vegas?

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Giphy


avatar :copyright:️ Blindness

« Tu sais je peux vraiment me contenter du canapé, tu peux vraiment garder le lit, je suis invité ici. »

Je roulais des yeux en l'entendant parler. Comme si j'allais l'inviter chez moi pour dormir sur le canapé. Puis il était très bien ce canapé. Je n'allais pas mal dormir. De toute façon là j'étais un peu trop entamé par l'alcool pour me rendre compte de quoi que ce soit. Je n'avais qu'une hâte c'était de dormir.

« Peut-être oui… Eli… Merci… va, je prends le canapé. »

Je grognais alors que j'étais entrain de gigoter sur le canapé pour réussir à trouver une position confortable.

- Va dormir Matt. Je te rappelle qu'on doit bosser demain.

Ou plutôt dans quelques heures. Alors il valait mieux qu'on s'endormir rapidement si on ne voulait pas être défoncé tout à l'heure au boulot. Bon on le serait quand même mais moins si on arrivait à dormir un peu.

Je finis par trouver ma position avec un petit soupir de soulagement. Je n'avais plus aucune envie de bouger. Je sentais mes paupières s'allourdir, le sommeil commencer à me prendre...

- Bonne nuit Mattou...

Je poussais un dernier petit soupir avant de m'endormir profondément.

Je ne dormis pas si mal que ça sur le canapé. Je me levais le lendemain, la tête dans le cul certes, avec un magnifique mal de tête, mais je n'avais pas trop de courbatures. Je me levais tant bien que mal pour mettre des aspirines à fondre dans deux verres, avant de prendre la direction de la douche. L'eau chaude me fit du bien. Je fermais les yeux sous le jet, profitant de la sensation de l'eau chaude sur mon corps, me réveillant complètement. Ca faisait vraiment un putain de bien.

Quelques minutes plus tard j'étais habillé, installé dans ma cuisine avec ma tasse de café à la main, mon verre d'aspirine déjà avalé. J'attendais le réveil de Matt. J'avais tenté de ne pas le réveiller en m'agitant dans la maison. Il avait pourtant fini par me réjoindre et je le saluais en souriant.

- Salut toi. Aspirine si tu veux. Café juste là. Et la place sous la douche est libre. On a à peu près... trois quart d'heure avant de partir bosser si on ne veut pas être à la bourre.

Je lui souris, prenant mon temps pour savourer mon café alors que je zappais sur la télé.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty


Matthias Nikelsen
J'ai 40 ans et je vis à Las Vegas, Usa. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis fiancé, mais amoureux de son meilleur ami et je le vis plutôt moyennement bien.

Fiancé depuis 6 ans + Flic réglo, parfois un peu trop sur le bord. + Accro au sport, il pratique de manière intensive dès qu'il a du temps libre. + Ressent des sentiments interdit pour son meilleur ami. + Fan de série, il fait des soirées netflix-canapé avec son fiancé, il en a une dizaine en cours. + Déteste mettre des costumes. + A un chien et deux chats.


pedro pascal :copyright:️ juice

Je me doutais bien qu’il ne me laisserait pas dormir sur le canapé, mais au moins j’avais proposé, et donc j’avais un peu moins de scrupules à profiter du lit s’il ne le voulait vraiment pas. Même si je dois bien avouer que je ne trouve pas cela très juste. Mais s’il insistait… Je n’allais pas m’engueuler avec lui pour un sujet aussi futile qu’une histoire de couchage. Je lève les mains alors qu’il grogne en s’allongeant, je laisse donc tomber la chose avant de me diriger vers sa chambre. Je sais où elle se trouve, ce n’est pas la première fois que je viens ici. Je soupire au rappel du lendemain. Je ne serais pas du tout frais, je le sais d’avance. j'allais devoir assumer cela, même si je ne sais pas encore comment j’assumerais de vivre sous le même toit que celui dont je n’osais espérer plus qu’une simple amitié.

Je commence à me diriger vers sa chambre quand je l’entends me souhaiter une bonne nuit, mais en m’appelant par mon surnom, ce qui me fait tressaillir. Je prends une profonde inspiration avant de lui répondre. « Bonne nuit Eli. » La mienne serait certainement peuplée de rêves remplis de cette tentation qu’est mon meilleur ami.

Je ne m’étais pas trompé quand je me réveille essoufflé et trempé de sueur. Heureusement que je n’étais pas dans la même pièce que lui, car je ne suis pas certain de ne pas avoir cité son prénom pendant mon sommeil. je prends quelques minutes avant de décider de me lever. Je m’habille rapidement afin d’aller retrouver Elijah, car il me restait un peu plus d’une heure avant que l’on ne parte travailler. Et j’avais vraiment besoin d’un voire deux cafés afin de me réveiller complètement. Et après, si j’ai le temps, j’irais prendre une douche.

J’arrive dans le salon alors qu’elijah semble parfaitement réveillé, et ce depuis un certain moment. Je soupire en voyant un verre d’eau rempli qui semble m’attendre, ce qui n’est pas un luxe, je n’avais pas vraiment mal à la tête mais ce m’aiderait probablement à m’éclaircir les idées. J’espérais juste qu’il n’y aura pas une grosse affaire qui nous attend, je ne suis pas certain d’avoir la disponibilité pour cela. « Salut, merci. Je t’avoue que j’ai surtout besoin d’un ou deux cafés sinon je risque de m’endormir debout. Bien dormi ? » J’avale mon aspirine d’un trait avant de prendre la tasse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


 For now, I'm embarrassed.  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
For now, I'm embarrassed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 22Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: