Le Deal du moment : -65%
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – ...
Voir le deal
6.95 €

Partagez
 
 
 

 it's never too late

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
sunrise

it's never too late - Page 2 Empty


Prince Philip
J'ai 23 ans et je vis dans le château d'Ussé, en Indre et Loire, France. Dans la vie, je suis prince et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt mal.

it's never too late - Page 2 Tumblr_o3u8cc1dQT1rgnv27o6_400


prince philip ©️ jirka väätäinen
Jamais Royaume n’a connu Prince si triste. Tu es rentré au château, en sachant pertinemment que rien ne serait plus pareil. Samson a compris ta détresse et a mis bien plus de temps que nécessaire pour rentrer en France. Tu n’as jamais pris la peine de t’arrêter pour te nourrir, t’offrir une toilette convenable, changer de vêtements. Tu n’en avais pas le cœur, ni même le courage. Ni tes jambes ni tes mains ne guidaient ta monture. Un cadavre sur le dos de ton destrier aurait eu plus d’allure que toi. De retour dans ton pays, tu as balbutié quelques excuses, te faisant porter pâle. Ton teint aidant, ils n’ont pas posé plus de questions que nécessaires. Seule ton épouse s’est montrée plus coriace, ne croyant pas à cette histoire de malaise. Si seulement elle avait pu dormir une centaine d’années de plus, ne jamais se réveiller. Les jours se sont succédé, les uns derrière les autres, d’une lenteur à rendre fou le plus sain des hommes. La blonde a continué de faire ce qu’elle fait le mieux entre les murs de ton château : se pavaner, chanter avec les petits oisillons et se montrer avec son diadème nullement mérité. De ton côté, tu préférais t’enfermer dans ton immense bureau, avec la volonté de supprimer toute chose te faisant penser au Souverain du Danemark, au Danemark, ou à toute chose s’y rapprochant sans jamais y parvenir. Tu passes tes journées enfermées dans cette même pièce devenue la seule que tu parcours, y faisant les cents pas. Tu ne montes plus à cheval, tu ne partages plus les repas, ne fais plus les doléances. Tu deviens un simple pion que ton père prend plaisir à déplacer sur l’échiquier, comme il a toujours voulu le faire. Tu as beau tenté de l’effacer de ta mémoire, le souvenir du brun revient toujours à l’assaut, toujours plus difficile à combattre. Tu ne penses plus qu’à lui, à ses derniers mots de vérité qui résonnent en écho dans ta tête, sans jamais se plier au silence.

Tu n’as rien mangé non plus, ce soir. La faim diminue de jour en jour. Les couturières du royaume ne cessent de réajuster tes vêtements. Tu occupes leurs journées avec toutes les retouches qu’elles doivent apporter. Ça n’occupe pas les tiennes. Il est le seul être capable de t’occuper, rejouant des scénarios de votre enfance en boucle, oubliant la présence d’autres membres de la cour à tes côtés. Tu tentes de faire bonne figure, un sourire par ci, un autre par là. Quelques compliments jetés à ton épouse, des baisers sans jamais fermer les yeux, sans jamais en apprécier le goût. Vide. Tu es vide. Rejoindre la chambre est une corvée de plus. Dans la salle d’eau, tu enfiles ton pyjama en soie bleu royal, brosses tes dents, puis retournes dans la grande pièce où tu retrouves les draps de ton lit, vérifiant que les deux sommiers soient suffisamment loin, l’un de l’autre. Nécessité. Tu n’es jamais parvenu à toucher la princesse. Cela te donne des haut-le-cœur. C’est sur cette pensée que le sommeil vient à toi.

La douceur d’un contact te fait te retourner vers la source de chaleur. Tu sens un souffle sur ta peau, une présence réconfortante près de la tienne, sans que cela ne suffise à te réveiller pour autant. Ta bouche s’entrouvre pour laisser passer un léger soupir. La caresse continue sur l’os de ta mâchoire. C’est là que tu ouvres doucement les yeux. Ils papillonnent un moment, s’adaptant à la pénombre ambiante. Ton cœur s’emballe avant même que tu ne sois certain de ce que tu vois. Ça ne peut être qu’un rêve. Un rêve complètement fou. Mais un rêve. C’est impossible qu’il soit ici. La garde t’aurait annoncé sa venue. C’est un rêve. Un rêve. Un rêve. Et un rêve ne peut blesser personne, alors sans prendre plus de temps à la réflexion, tu attires Eric par le col de sa chemise et plaques tes lèvres, avides des siennes, contre sa bouche parfaite. Ton cardiaque a un raté. Un énorme raté. La chaleur reprend rapidement possession de ton corps. Suffisamment pour que tu ais la force de venir au-dessus de lui, sans jamais cesser de l’embrasser avec une passion folle. Tu as besoin de lui. Le réveil ne sera qu’enfer demain matin, mais tu as besoin de lui, maintenant, tout de suite. Tu as besoin de le sentir. Ce rêve est si réel. Si beau. Unique. À califourchon sur lui, tu peux sentir l’objet de tes désirs frotter ton fessier. Ton souffle saccadé. Ton manque comblé. Ton envie grandissante.
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

it's never too late - Page 2 Empty


Roi Eric
J'ai 23 ans et je vis au Danemark. Dans la vie, je suis roi du pays ainsi que navigateur à mes heures perdues et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma (mal)chance, je suis marié et je le vis plutôt très tristement.




eric ©️ ja

Rien de ce qui se passe n'était prévu, c'est juste plus fort que toi. Le voir endormi, si paisible, si beau, ça t'a fait du bien, ça t'a rassuré et tu as su : ce que tu cherches depuis des années se trouve là devant toi. Philip est la réponse à tous tes maux, il est l'homme qu'il te faut dans ta vie. L'homme que tu as pourtant blessé tant de fois, autant que tu t'es blessé toi-même. À ton -horrible- mariage tu lui as balancé à la gueule des horreurs, comme quoi c'était de sa faute, mais aujourd'hui tu réalises pleinement que c'était ton manque de courage qui vous a mené ici. Si seulement tu avais osé tenir tête à ta mère ! Mais tu ne veux pas ressasser le passé, la seule chose qui t'importe c'est le présent ... et quel présent.

Tu te sens tellement différent, comme si quelque chose de si beau et si puissant avait été endormi en toi jusque là. Dans votre adolescence vous n'avez pas été beaucoup plus loin que des baisers, là c'est tout ton corps qui le reclame, chaque particule de toi à envie de lui. Et d'une façons si forte que tu te demandes si tu ne vas pas te consumer. Pourtant tu te forces à attendre, tu ne veux rien faire sans qu'il te le demande, ce n'est pas à lui de se faire pardonner, mais toi. Alors avec délicatesse et avec toute la retenue dont tu peux faire preuve, tu lui caresses la joue. Simplement la joue. Tu n'imaginais pas que la seconde suivante tu serais allongé sous lui, ses fesses se frottant à ton intimité, ses lèvres t'embrassant avec tant de passion que tu en oublies de respirer. C'est si bon. Tu réponds à chacun de ses souffles avec avidité, tu veux que ça ne s'arrête plus jamais, alors tu le serres contre toi, fort en gémissant. Pourquoi personne ne t'a jamais dit à quel point c'est bon ? Pourquoi parle-t-on du sexe comme d'un tabou ? Vous n'en êtes qu'au début et c'est pourtant déjà tellement grandiose.

Lentement, malgré l'impatience qui t'habite, tu lui enlèves ses vêtements. Lui ne fait pas cure des tiens, qu'il arrache avant de reprendre possession de tes lèvres. Si tu ne lui connaissais pas déjà ce caractere fougueux, tu te serais posé des questions, mais là tu savoures juste, tu le laisses te guider, n'osant prendre les devants. Ses mains te guident vers son postérieur, tu commences doucement, avec les doigts, puis plus vite, plus fort, avant d'un aller pour de bon. Il grimace, tu prends peur, mais il s'installe lui-même sur ton sexe et tu oublies tout. C'est là ta place. Et ça va à une vitesse, depuis le temps que tu attends d'atteindre le nirvana, il te suffit de quelques coups de hanche pour laisser jaillir ta semance. Quelques secondes avant lui, grâce à tes mains sur son engin. Et là, délicatement, il se pose sur toi. Tout essoufflés l'un comme l'autre. Il vient prendre sa place dans tes bras. Avec douceur tu lui caresses les cheveux et tu déposes un baiser tendre sur son front. « Ça veut dire que tu ne m'en veux plus ? » demandes-tu doucement. Tu ne veux pas gâcher cet instant magique, mais tu as besoin de l'entendre.

Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
sunrise

it's never too late - Page 2 Empty


Prince Philip
J'ai 23 ans et je vis dans le château d'Ussé, en Indre et Loire, France. Dans la vie, je suis prince et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt mal.

it's never too late - Page 2 Tumblr_o3u8cc1dQT1rgnv27o6_400


prince philip ©️ jirka väätäinen
Tu ne pensais pas être capable d’un tel rêve, si réel. Un rêve dont tu peux prendre le contrôle avec une facilité si déconcertante. Tu ne te fais pas prier pour embrasser ses lèvres, pour redécouvrir la douceur, la tendresse de sa bouche que tu as pu tant embrasser dans ta jeunesse. Chaque fois que vous vous croisiez. Chaque fois que vos chemins se rencontrés, tu ne pouvais pas t’empêcher de courir réclamer un baiser à celui qui forgeait ton monde, ton identité, ton être tout entier. Désormais, vous avez grandis. Tu découvres le corps d’un adulte sous tes doigts, tu découvres ce rasage parfait que tu es incapable d’imiter. Tes doigts se referment toujours plus fermement sur le col de la chemise du brun, comme si ce geste allait suffire à rendre cet instant réel. Votre baiser est si passionné que tu en oublies ton nom, ton prénom, ton statut de prince, ton épouse, tu t’oublies entière lorsque ta langue se fraye un chemin entre ses lèvres pour aller retrouver une vieille amie trop timide à ton goût. Doux rêve si palpable. Tu serais prêt à être victime du même sortilège qu’Aurore si cela pouvait te permettre de vivre cet instant encore et encore, sans jamais qu’il ne prenne fin.

Ton cœur se remplit d’une chaleur unique. Ton être entier, ton âme ne veut plus que faire une avec la sienne. Désir ardent de te défaire de ton enveloppe corporelle, de déchirer la sienne pour que plus jamais vous ne soyez séparés. N’être plus que deux esprits inséparables. Tu n’as pas le temps de réaliser ce qui est en train de se passer, que tu te retrouves complètement nu, sur un corps encore habillé. Tenue que tu arraches alors à ton fantasme de cette seule nuit. Doux rêve inoubliable. Jamais tu ne mets fin à ce baiser. Tu en es tout bonnement incapable, même à bout de souffle. Corps frissonnant d’excitation. Sensation divine. La chaleur de son corps jamais ne t’a attiré à ce point. À califourchon sur ce corps musclé, tu diriges ses mains timides sur le tien. Un gémissement t’échappe alors que ses doigts te caressent. Toute première fois avec l’homme qui hante tes pensées depuis toutes ces années. Première fois que tu regretteras de ne pas être réelle demain. Volonté de chasser cela de ton esprit, alors sans réfléchir, tu t’assieds sur son membre, celui tel un pieu traversant la chair de ton fondement. Une grimace. Les larmes qui grimpent à tes yeux. Douleur bien vite remplacé par un plaisir divin, sublime, dont tu fais la promesse de te rappeler chaque seconde qui passera. Ondulant maladroitement sur lui, sa main sur toi, tu ne tardes pas à salir ce torse si parfait.

Souffle coupé, plongé dans un orgasme fantasmé, un large sourire vient étirer tes lèvres, alors que tu profites des dernières minutes de ce songe si merveilleux. Tes bras encerclent sa taille, ton corps se colle au sien. Peu importe la sueur. Peu importe la chaleur planant dans la pièce. Tu veux profiter des derniers instants que t’offre ton sommeil. Tu savoures ce baiser qu’il dépose sur ton front avec une tendresse dont lui seul connaît le secret. « Aucune importance. Le rêve va bientôt prendre fin, je me réveillerai avec une vie que je ne désire pas, et tu ne seras pas là. Tu n’es pas là. Je ne fais que rêver ta présence... » Une mine triste remplace alors celle heureuse et comblée que tu pouvais avoir quelques secondes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

it's never too late - Page 2 Empty


Roi Eric
J'ai 23 ans et je vis au Danemark. Dans la vie, je suis roi du pays ainsi que navigateur à mes heures perdues et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma (mal)chance, je suis marié et je le vis plutôt très tristement.




eric ©️ ja

La douceur de ce moment remplace la passion précédente, mais de façon complémentaire. Ses caresses contre ton torse, ce sentiment d'être à ta place, d'avoir enfin eu le courage d'oser choisir ce qu'il y a de mieux pour toi, plutôt que pour ton pays. Une bague de bonheur déferle sur toi et tu la savoures, tu surf avec elle plutôt que de te laisser engloutir. C'est si beau, si bon, si parfait.

Sauf quand il parle de rêve. Tu fronces les sourcils et le corrige. « Embrasse-moi autant que tu le veux, mais tu ne rêves pas, je suis venu là, pour de vrai, pour toi. » Tu baisses les yeux, il ne t'a pas cru réel. Certes, cela te rassure qu'il rêve de toi et qu'il ait pu imaginer cet instant, mais tu regrettes qu'il n'en ait pas eu conscience plus tôt. Voilà pourquoi il ne t'en veut pas, parce qu'il préfère se cacher de la réalité. Soudain tu remarques à quel point il a minci, son visage te paraît pale bien que réchauffé par l'effort. « Oh bon sang Phil ! Tu t'es laissé aller pendant ces mois ? Que ne suis-je pas venu plus tôt, mais promets-moi que tu mangeras. » Tu sais que c'est un folie, que tu ne peux pas rester pour toujours ici, qu'il faut que tu regardes loin, mais si jamais il recommence à faire des conneries de ce style, tu seras obligé de rester. Et il le sait éperdument. « Philip, il faut pas t'empêcher de vivre, encore moins pour moi. » Tu t'en veux de lui dire ça, Apres un instant si parfait, mais qu'il se rende malade te fait peur, bien plus que tu ne l'imaginais. Sa tristesse semble si puissante que lui as-tu fait ?
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
sunrise

it's never too late - Page 2 Empty


Prince Philip
J'ai 23 ans et je vis dans le château d'Ussé, en Indre et Loire, France. Dans la vie, je suis prince et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt mal.

it's never too late - Page 2 Tumblr_o3u8cc1dQT1rgnv27o6_400


prince philip ©️ jirka väätäinen
Douceur amère. Tu sais qu’il peut disparaître d’une minute à l’autre, lorsque le soleil s’invitera par la fenêtre ouverte et qu’il te forcera à ouvrir les yeux. Son corps nu contre le tien ne sera plus qu’un rêve à la fois délicieux et affreusement douloureux. Se réveiller te semble alors être la pire torture qui soit. Tes doigts parcourent sa peau avec tendresse. Savourer le peu de temps qu’il te reste dans le creux de ses bras, avant d’ouvrir les yeux sur un monde qui ne te plaît pas. Prendre conscience que tout ceci ne s’est jamais produit. Ne plus avoir le goût de rien, si ce n’est celui de la détresse et de l’amertume.

Son annonce te tombe dessus comme une enclume. Tu te redresses légèrement afin de planter ton regard perdu et troublé dans le sien. Tu fronces les sourcils, et ouvres la bouche pour répliquer, mais le grand brun ne t’en laisse pas le temps. Il est là pour toi. Il est venu. Il est réel. Tu te pinces le bras, tords ta peau entre ton pouce et ton index. Rien ne se passe. Il est réel. Tu as réellement. « Je. » Seulement, il continue. Il ne te laisse pas poser un mot. « Tu ne peux pas comprendre… » Il ne peut pas savoir ce que c’est que de savoir que son âme est là, inaccessible. Eric ne sait pas ce que tu ressens. Il ne comprend pas. « Je ne peux rien te promettre. » Tu ne peux pas faire une promesse que tu n’es pas certain de tenir. Puis soudain, tu te prends une claque de réalité dans la figure. Votre nudité t’effraie. Tu tires sur le drap pour te cacher. Puis. « Où est Aurore ? » Tu te redresses d’un bond dans ton lit pour regarder celui à côté du tien. Vide. Tout va trop vite dans ta tête. Eric est réel, tu l’as embrassé, tu as fait l’amour avec lui, et la princesse est portée disparue. Bon sang. La réalité est bien plus folle que tes rêves les plus improbables.
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

it's never too late - Page 2 Empty


Roi Eric
J'ai 23 ans et je vis au Danemark. Dans la vie, je suis roi du pays ainsi que navigateur à mes heures perdues et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma (mal)chance, je suis marié et je le vis plutôt très tristement.




eric ©️ ja

La tendresse précédente et bien trop vite remplacée par de la gêne, sa gêne. Comme si le fait d'avoir compris que c'était réel, cela perdait de sa saveur. Comme si tu n'étais qu'un fantasme inaccessible et le fait que tu sois là pour de vrai gâchait tout. Comme s'il aurait refusé votre passion s'il avait été en mesure de réfléchir. Et tout cela te brise le coeur. Certes, tu aurais du lui parler avant, lui demander ce qu'il ressentait et surtout d'excuser au lieu de venir juste comme ça sans rien dire, mais tu n'étais plus au commande à partir du moment où tu l'as vu si paisible endormi. D'ailleurs son air de paix s'est envolé, il est tracassé et gêné. Tu t'habilles rapidement pour lui éviter une honte supplémentaire et tu t'éloignes le plus possible de lui. Le coeur lourd et le visage triste. Qu'as-tu commis encore ? Tu le regardes bafouiller des phrases, alors que tu n'as qu'une envie c'est de déposer un doux baiser sur ses lèvres, mais tu ne t'approcheras plus de lui tant qu'il ne te le demande pas expressément.

« Oh merde. » Tu te relèves en te frappant la tête, un air con sur le visage. Tu te mords la lèvre inférieure en le regardant sans trop savoir où te mettre. « Euh, il se peut que je l'ai enfermée dans la salle d'eau quand elle s'est levée ... quand je suis arrivé. Et je suppose qu'elle s'est endormie ? » Tu ne sais vraiment plus où te mettre. Que dois-tu faire maintenant ? T'en aller, quitter sa vie encore une fois, faire semblant que tu le vis bien cette fois-ci pour éviter de le mettre dans l'embarras ? Ou rester et te battre pour lui. T'accrocher de toutes tes forces aux souvenirs que vous avez en commun et lui implorer le pardon de ton mariage débile avec Ariel ? Tu lui offres une moue désolée en le regardant. « Dis-moi Phil, dis-moi que tu me pardonneras avec le temps. Dis-moi que je peux rester dans ta vie, promets-moi que tu ne me rejetteras pas inlassablement. » Tes yeux sont embués une fois de plus, décidément tu ne sais faire que pleurer ou l'embrasser. Tu inspires profondément avant de le regarder. « Je m'en vais le temps que tu ramènes Aurore ici, mais je ne serais pas loin et j'attendrais un signe de ta part. » Quand tu dis que tu ne seras pas loin ... c'est à dire que tu n'as pas l'intention de quitter le château. Tu ne veux pas partir si vous n'êtes pas en bon terme et s'il n'a pas repris de poids. Le danemark attendra, tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
sunrise

it's never too late - Page 2 Empty


Prince Philip
J'ai 23 ans et je vis dans le château d'Ussé, en Indre et Loire, France. Dans la vie, je suis prince et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt mal.

it's never too late - Page 2 Tumblr_o3u8cc1dQT1rgnv27o6_400


prince philip ©️ jirka väätäinen
La chaleur de son corps t’est brutalement arrachée. Ton cœur n’en souffre que davantage, cœur qui ne sait plus quel rythme battre. La réalité te cueille tandis que l’idée d’un rêve s’envole, s’efface. Il était réel, tout ce que vous avez fait été réel. Lui, ses caresses, cet acte. Tu sens tes joues rosirent alors que les yeux du brun te fixent avec insistance, avant qu’une moue triste ne puisse être lu sur son magnifique visage. Impuissant, tu l’observes se rhabiller, touchant tes lèvres du bout des doigts, sentant encore les siennes contre ta bouche. Fantômes de baisers. Baisers que tout ton être réclame encore et encore. Eric s’éloigne encore une fois de toi. Ne cessera-t-il jamais d’éprouver ton âme ? Ne cessera-t-il jamais de te fuir ? Tu tires alors un peu plus sur le drap pour qu’il te cache davantage. Le silence s’installe quelques secondes. Quelques secondes de trop à ton goût.

Généralement, un « oh merde » sorti de sa bouche n’était jamais bon signe. Jamais, lui, un garçon si poli, si correct. Tu observes ses gestes, sa mimique dans l’obscurité qu’offre ta chambre. Cela n’annonce décidément rien de bon. Enfermée dans la salle d’eau ? Dans d’autres circonstances, sans doute que tu aurais ri, mais pour l’instant tu n’as pas le cœur à rire. « Bon sang... » Sans doute qu’un prince charmant serait allé libérer la princesse sans attendre, virant au passage l’homme trônant comme une statue de glace au milieu de la place, mais tu es bien loin d’être le prince charmant. Tu te contentes de te lever du lit, gardant ce drap près du corps, drap se contentant de cacher une partie de ton torse et tes attributs. Tu t’approches de lui alors que son visage se teinte encore de larmes. Démuni face à ses paroles, à ce regard si triste. Ta main vient se déposer contre sa joue, ton pouce a à peine le temps de caresser sa joue qu’il se dégage. Il s’en va ? Non. Non, il ne peut pas. Expression paniquée. « Je te retrouve dans l’écurie. » Là où personne ne te verra. Ne vous verra.

Tu fais tomber le drap et enfiles la première tenue qui te tombe sous la main, à savoir ta tenue de chasse, et tu regardes Eric redescendre par la fenêtre avant d’ouvrir la porte à la princesse. Elle semble s’être endormie contre le mur. Doucement, tu t’agenouilles pour venir glisser tes bras sous son corps, pour enfin la soulever du sol. Avec précaution, tu la portes jusqu’à son lit et la bordes comme tu le ferais pour un enfant. Endormie, tu évites les questions. Sans attendre, tu empruntes le même chemin qu’Eric afin d’éviter les gardes, et les autres nobles insomniaques. Tes pas s’accélèrent, jusqu’à ce que tu te mettes à courir jusqu’aux écuries. « Eric ? » murmures-tu d’une voix suffisamment forte pour être audible à quelques mètres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

it's never too late - Page 2 Empty


Roi Eric
J'ai 23 ans et je vis au Danemark. Dans la vie, je suis roi du pays ainsi que navigateur à mes heures perdues et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma (mal)chance, je suis marié et je le vis plutôt très tristement.




eric ©️ jirka väätäinen

Il se relève et avance vers toi, au lieu de courir aider Aurore. Bien sûr, tu avais compris qu'elle ne pensait pas lourd dans l'échiquier, mais tout de même, depuis le temps il doit au moins avoir une certaine tendresse à l'égard de son épouse qu'il a sauvé du dragon. Mais non, c'est toi qu'il choisit. Et sa main qui caresse ta joue te laisse une brulure ardente, un frisson traverse ton corps pendant que l'espoir renaît peut à peu. Tu restes planté là, un sourire béant sur le visage, la peur s'est envolée, il est là, réellement là. Il lui fallait du temps, chose que tu n'as pas comprise et qui t'a miné le moral. « J'y serais. » murmures-tu avant de sauter par la fenêtre.

En marchant vers les écuries -enfin ce que tu te doutes puisque tu n'y es jamais allé mais l'odeur ne trompe pas- tu repenses à tout ça. Comment en êtes-vous arrivés là ? Comment un simple jeu d'adolescent a pu construire une marque si grande dans vos coeurs. Tu l'aimes et tu le sais depuis longtemps, cet amour ne fait que se renforcer de jours en jours, mais tu n'y étais pas prêt. Les contes de fées parlent tous d'une princesse et d'une flamme soudaine, vous ça a été progressif, doux, naturel. Et c'était ça le plus dur. Devoir le rejeter. Tu frissonnes encore, mais de dégoût envers toi même cette fois-ci, plus de plaisir. La chaleur de ses doigts sur ta joues est presque effacée, comme il te tarde de le retrouver. Tu espères qu'il va venir tout de suite et non pas demain matin après le réveil d'Aurore. Un sentiment étrange s'étend dans ton corps, de l'angoisse lié à de l'appréhension.

Puis tu entends des pas, les siens à ne pas en douter. Ton coeur tressaille de joie, tes battements sont plus rapide, ton visage devient rouge, ta respiration se fait plus forte. Là, il est là. Et parce qu'il l'a choisit, parce qu'il t'a choisi toi. Ton bonheur est incomparable à ce que tu connais, c'est encore plus fort que tout ce que tu n'avais jamais cru. « Ici. » réponds-tu à sa question, tu as envie de courir, de sauter, de danser, mais tu ne fais que te relever doucement vers lui. Tu as envie de l'embrasser, de lui parler, mais tu restes silencieux. C'est à lui de parler, de te dire quelque chose, même si tu supposes savoir, tu as besoin de l'entendre. Ses mots ne sont que succinct depuis que tu es arrivés ici, tu meurs d'impatience. « Phil, parles-moi, je t'en supplie. » Tes yeux sont implorants, tes bras tendus vers lui, tu n'oses franchir le dernier pas, celui qui te collerait à lui pour l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie https://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
sunrise

it's never too late - Page 2 Empty


Prince Philip
J'ai 23 ans et je vis dans le château d'Ussé, en Indre et Loire, France. Dans la vie, je suis prince et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis marié et je le vis plutôt mal.

it's never too late - Page 2 Tumblr_o3u8cc1dQT1rgnv27o6_400


prince philip ©️ jirka väätäinen
Après avoir déposé la princesse dans son lit, tu te principes par le balcon sans un regard, ni même la moindre pensée pour elle. Tout ton esprit n’attend plus qu’une seule chose : retrouver le garçon qui hante chacune de tes nuits depuis ton adolescence. Tu glisses le long de la gouttière, salissant tes habits au passage, et te précipites sur le sentier que tu empruntais tant lorsque tu étais enfin. Tu sautillais en suivant son tracé jusqu’au carrosse pour rejoindre le Danemark, à l’époque où ton père ne cessait les déplacements entre les différents royaumes. C’étaient des voyages favoris pour la simple et bonne raison que tu allais retrouver ton meilleur-ami, celui à qui tu as offert ton premier baiser. Tout du moins, celui qui te l’a dérobé au pied d’un arbre, alors que tu te débattais pour le rejoindre sur cette fichue branche, bien trop haute pour toi, à l’époque. Ce souvenir rejoint les autres lorsque tu parviens enfin aux écuries. Un murmure pour l’entendre. Tu espères l’apercevoir dans la pénombre. Tu espères que la lune sera suffisamment brillante pour que tu puisses encore observer les traits de son visage, passer tes doigts sur sa peau, goûter ses lèvres une nouvelle fois…

Sa voix parvient à tes oreilles, suffisamment forte pour que tu puisses l’utiliser pour te guider à travers les stalles. Les chevaux sont calmes, leurs souffles chauds sont le seul son qui éveille la nuit. Sa douce et chaleureuse voix te guide jusqu’à un box vide, où la seule habitante est un peu de paille propre. Tu t’approches, tends la main pour effleurer son visage, le toucher, comme tu en as tant besoin, mais tu as la sensation de ne pas en avoir le droit. Tu ouvres la bouche pour t’exprimer, mais les mots se perdent à nouveau dans le fond de ta gorge. Son encouragement te donne l’espoir suffisant pour supprimer le peu de distance qui vous séparez alors pour fondre dans ses bras. « J’ai cru que tu ne me reviendrais jamais… » susurres-tu, les yeux clos, respirant son doux parfum à même sa peau. Tes mains dans son dos le poussent davantage contre toi. « Il y a tant de choses que je dois te dire… Je ne sais pas par où commencer. Je. » Tenter de faire taire toutes les pensées qui t’assaillent est bien loin d’être chose aisée. « J’ai cru que tu me détestais. À l’époque, nous n’étions que des enfants, nous ne savions pas ce que nous faisions. J’ai. Quand tu m’as repoussé, je ne l’ai pas supporté et j’ai obéis à tout ce que Père m’ordonnait de faire pour le Royaume. » Les larmes commencent à naître sur ton visage, sans que tu ne parviennes à le délivrer de ton étreinte. « J’ai cru que c’était ce que tu désirais. J’ai cru que tu voulais que les choses se passent ainsi. À mon mariage, j’avais tant espéré que tu sois là. Que tu mettes un terme à tout ceux, que tu prennes la place d’Aurore... » Ton cœur s’emballe. Les mots sortent de ta bouche à une vitesse folle. Tu es incapable de t’arrêter, malgré les larmes tâchant la chemise du brun. « J’ai pas pu. Ton mariage. J’ai pas pu. Je suis tellement désolé d’avoir gâché ton bonheur, d’avoir. D’avoir. » Les sanglots sont trop forts. L’homme fort et froid laisse désormais place à cet enfant horriblement blessé, laissé pour compte devant l’arbre, spectateur de tous vos précieux moments.
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3937
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

it's never too late - Page 2 Empty


Roi Eric
J'ai 23 ans et je vis au Danemark. Dans la vie, je suis roi du pays ainsi que navigateur à mes heures perdues et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma (mal)chance, je suis marié à Ariel et amoureux de Philip et je le vis plutôt mal.




eric ©️ jirka väätäinen

Alors que tu ne savais plus comment tu allais t'en sortir, il comble l'espace entre vous et te serre dans ses bras. Enfin, il s'installe dans les tiens plutôt, tu as toujours été le plus grands des deux, et tu savoures l'instant. La caresse de ses doigts sur ta joue, la fraicheur de son odeur dans tes narines, la douceur de son corps sur le tien. Le temps n'a plus d'emprise, tous tes doutes sont envolés, toutes tes envies de parler sont aux oubliettes, tu souhaites juste profiter pleinement de l'instant présent. La réconciliation est possible, plus même, elle est réel. Tu ne penses pas au passé, ni au futur, pour l'instant tu ne veux savourer que le présent.

Puis tu l'écoutes parler, ses mots sont d'abord hésitants, il a tant à te dire, tellement de choses qu'il rumine depuis des années, des choses si lourdes que tu regrettes de ne pas avoir allégé son fardeau plus tôt. Dieu que tu regrettes de ne pas avoir agit. Ta douleur est si profonde et son timbre de voix te fait chanceler. Tu aurais tellement du. Il s'affole, tu sens son coeur contre ton torse, tu sens sa respiration si chaude si douce contre toi, tu sens ses mains qui s'agitent. Alors tu le serres plus fort dans tes bras. « Pardon, pardon, mon amour, pardon. » Tu ne te justifieras pas, rien de tout ce que tu peux dire n'aura de sens ni de réalité. Tu as souffert, lui aussi. Vous ne pouvez qu'avancer tous les deux. Vous ne pouvez que continuer plus loin, plus haut. Avec ton pouce tu fais des cercles sur le dos de sa main, de ton autre paume tu caresses son dos. Le sentir, si petit, dans tes bras te fait du bien. Vous avez retrouvé votre place. « Tu n'as rien gâché, au contraire, tu m'as fait revivre. Tu m'as sorti de ma routine, de ce que je m'étais créé pour me croire heureux. Je m'étais pratiquement convaincu moi-même, mais ta sortie, ça m'a révélé. Non, après. Au moment de ta sortie je n'ai pas su quoi faire, alors je l'ai épousé. Bon sang, quel crétin. J'aurai du annuler tant qu'il en était encore temps. J'aurai du me battre pour toi depuis le début. Pardonne-moi d'avoir été aussi mauvais. » Tu ne veux pas remettre la faute sur ta mère, ce n'est pas elle qui a pris la décision de lui tourner le dos, même si elle y a fortement contribué. « Je vais rester là, autant de temps qu'il te faudra pour reprendre du poids, puis je retournerai au Danemark, je demanderai le divorce, je renoncerai à ma couronne et toi et moi vivrons heureux sur un bateau en pleine mer, ou dans une cabane en France, ou n'importe. Où tu voudras. » Tu n'oses rajouter "si tu le voudras". Parce que tu as peur qu'il lui soit difficile de renoncer à cette richesse, à cette magnifique demeure.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


it's never too late - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
it's never too late
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: