Partagez | 
 
 
 

 Forever and ever - Luke & Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
avatar
Sha
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Forever and Ever
Luke & Matt

La situation
Dans un petit coin de l'Irelande, à Leenane, deux grands manoirs se font face.
Il s'agit du Manoir des Midnight et du manoir des Hemmington. Les deux familles sont amies depuis la nuit des temps et leurs deux héritiers, Luke Midnight et Matt Hemmington, forment une paire inséparable.
Du moins, c'était jusqu'à ce qu'un amendement passe au Magistère et que l'on enferme tous les homosexuels et autres "dégénérés" dans un programme très particulier tenu d'une main de fer par Edward Clash.
De fil en aiguille, Matt Hemmington est devenu un bourreau (pour certaines raisons) alors que Luke Midnight fut une des nombreuses victimes d'Edward. Luke l'a vécu comme une trahison, sans savoir que la vérité n'était pas celle à laquelle il s'attendait.

NC-18 (sexe, violence)

Contexte par Sha&Khâl



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Mattìeu "Matt" Hemmington
J'ai 21 ans et je vis à Leenane ou Londres, selon, en Angleterre. Dans la vie, je suis étudiant en droit magique et je suis naturellement riche. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le merveilleux Luke Midnight et je le vis plutôt mal car il a un cul qui attire bien des regards...

Informations supplémentaires ici.

Matt Gordon © Addicted Tragedy


Le petit hôpital d'Edward Clash venait de tomber sous l'assaut furieux d'une troupe de guerriers redoutables. Huyana en était la cheffe et tout le monde la suivait, obéissant au doigt et à l'oeil comme d'excellents félins bien dressés. Elle était une maîtresse de cirque redoutable, et il n'en fallut pas davantage pour que l'équipe de nuit ne soit débordée et périsse dans l'heure suivante, pourchassée par les revanchards nocturnes.

Matt, lui, avait fait partit des chiens de guerre de cette nuit sans fin. Il avait ouvert la porte aux couleuvres qu'il était lui-même aller chercher et il avait donné à tous et à toutes la possibilité de se montrer intransigeants. Tout ça, il l'avait fait pour lui. Juste pour lui. En réalité, si Luke n'avait pas été dans cette prison d'infortune, il n'y aurait jamais posé le regard et il aurait continué de vivre sa petite vie de future commissaire aux comptes, suivant d'un pas décidé les pas de son père avant lui. Il aurait aimé que tout se passe ainsi car il n'aimait pas beaucoup être dérangé, Matt Hemmington. Il n'aimait pas non plus être volé - et c'était ce qu'avait fait Edward Clash sans même le savoir.

Il lui avait volé Luke Midnight juste sous le nez.

Au cours de la nuit, Matt fit promettre à Chain, un ami de longue date originaire également de Leenane qu'ils se rejoindraient plus tard, et que s'il ne revenait pas cette nuit, alors il ne faudrait rien dire de tout ça, de tout ce plan machiavélique et génial à la fois. Matt Hemmington resterait ce petit connard de bourreau, et tout le monde serait heureux ainsi. Il fallait que Luke soit heureux, parce que c'était la seule chose qui le rendait heureux également.

Au milieu de l'attaque, il fit ce que tout le monde aurait fait : la rancune dévorante prit le dessus sur la raison et il se glissa avec une hargne sans pareille à la recherche d'Edward Clash. Il ne mit pas longtemps à le trouver et à faire avec lui toutes ces choses dont il avait rêvé la nuit. Il n'avait pas pleuré une seule fois, pas une seule alors que son cœur était en morceaux.
Ce soir-là, il fit en sorte de relâcher toute cette haine qui le consumait et il y eut du sang, beaucoup de sang...

A la fin de la nuit, alors que tous les fous de guerre rentraient chez eux, la magie s'évaporant au dessus du petit hôpital en flammes, Matt Hemmington était aux abonnés absents. On ne retrouva rien, si ce n'est le corps d'Edward Clash finement découpé et sa poitrine ouverte en une fleur sanguinolente.

Chain fit entendre à Luke ce qu'on lui avait dit de dire, à savoir que Matt ne reviendrait pas, qu'il était un bourreau, et qu'il ne serait plus jamais leur ami.
Et puis ce fut de nouveau le calme pour les rescapés...

(...)

Avant toute cette sombre histoire, Luke et Matt partageaient un petit appartement dans Londres même. Il était cossu, à leur image, très irlandais et très chaleureux. Il n'avait pas eu de mal à retrouver le chemin car il le connaissait par cœur, de même qu'à trouver la douche car là encore même les yeux fermés il lui était facile de se diriger à l'intérieur.

Il fit attention à ne pas réveiller Luke qui dormait à poing fermé sur le lit. Il le caressa d'un regard doux mais il était trop sale, trop couvert de sang et de crasse pour le réveiller dans cet état.

Méticuleusement - comme à son habitude - il prit soin de déposer ses affaires "propres" sur la table de la cuisine, pliées, et d'aller finalement se débarrasser du restant de ses vêtements dans la douche. Le géant entra sous celle-ci et fit couler l'eau la plus chaude que son corps pouvait supporter.

Cela faisait plus d'une semaine qu'il rôdait à l'extérieur, recherchait pour quelques affaires de meurtre et de vengeance, mais c'était là. Il était enfin revenu.
Il était enfin chez lui.



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Luke Midnight
J'ai 20 ans et je vis à Leenane ou à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis étudiant en maléfices & enchantements et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Matt Hemmington et je le vis plutôt merveilleusement bien.



Mathias Lauridsen © sheerkhan


Il ne dormait plus, plus vraiment. Il ne mangeait plus non plus, à la réflexion, et chaque effort de Chain pour le faire reprendre un semblant de conscience, d'existence, était voué à l'échec. Luke Midnight avait bien trop de démons accrochés à ses épaules pour réussir à remonter la pente. Les longues semaines d'enfermement dans le programme de « rééducation » d'Edward Clash avaient eu raison de ses derniers lambeaux de santé mentale, la nouvelle de la traîtrise de Matt puis de sa mort ayant achevé de le rendre définitivement fou. Une semaine... Cela faisait une longue semaine qu'il vivait avec ces souvenirs hantant ses cauchemars ; le pas régulier de Matt patrouillant dans les couloirs, la douleur de la lanière de cuir qui s'abat sur son dos, guidée par la main de celui qui avait prétendu l'aimer, le bruit de ses hurlements quand Clash l'avait convoqué dans son bureau pour une session privée... Les rares fois où il parvenait à s'endormir, son réveil se faisait brutal, le souffle court et le corps baigné de sueurs, quand il ne se retrouvait pas tombé en bas de son lit et sorti de ses rêves par ses propres cris. Ce matin-là n'était pas une exception... Il émerge des bras de Morphée avec sursaut, le cœur battant à tout rompre, haletant, le visage baigné de larmes. Il soupire, reprend un peu de contrôle et essuie les sillons salés qui parsèment ses joues juvéniles, son rythme cardiaque finissant par retrouver une cadence normale. C'est le bruit de l'eau qui attire son attention en premier et il se lève, s'étirant comme un chat, regagnant la cuisine avec mollesse. Chain venait le voir tous les jours, comme une baby-sitter un peu trop zélée, mais il n'avait jamais commencé par prendre de douche. Soit. Si ça lui faisait plaisir... Il hausse les épaules, cherchant du regard les pâtisseries que Backdown avait pris l'habitude de lui amener et il esquisse une moue ennuyée en constatant qu'il n'y a rien. Pour une fois qu'il avait faim...

Il grommelle en se servant une tasse de café corsé et se cale sur un tabouret, surveillant la porte de la salle de bains du coin de l’œil. Ici, chaque objet lui rappelle Hemmington, chaque vêtement qui porte son odeur est un poignard logé entre ses côtes et pourtant il ne peut pas s'empêcher de serrer l'une de ses chemises contre lui lorsqu'il s'endort. Demain, il ferait le ménage, il se débarrasserait de ses affaires, se dit-il, comme chaque matin depuis qu'il y est revenu, seul. Et chaque matin, il trouve un autre prétexte pour ne pas avoir à s'y atteler. Quand la porte s'ouvre enfin, il n'était pas vraiment prêt à voir Matt se tenir dans l'encadrement et sa bouche s'ouvre lentement sous l'effet de la surprise, la tasse de café tombant à ses pieds et se brisant dans un fracas sonore... « M... » Il n'arrive même pas à sortir la moindre syllabe comme il le dévisage avec un étrange mélange d'effroi et de soulagement. Soulagement qu'il soit toujours en vie, qu'il ne soit pas mort... Terreur à l'idée qu'il soit revenu pour perpétrer le reste de sa trahison. Son premier réflexe est d'ailleurs de reculer de plusieurs pas, les mains tendues en avant, comme pour apaiser la bête dangereuse qu'il pense avoir en face de lui... Matt avait commencé par être son ami puis son frère, plus tard il était devenu son amant, l'autre moitié de son âme et il lui avait offert ce que personne n'avait pu obtenir de lui jusque-là ; son amour, sa fidélité inconditionnelle... Finalement, le Hemmington avait été son bourreau, celui qui surveillait la porte de sa cellule, celui qui avait abattu le cuir sur son dos. Alors, à le voir, là, devant lui, il y a bien des multitudes d'émotions contraires qui se bousculent en lui, mais celle qui prédomine, c'est la peur... La peur qui se lit dans ses yeux, qui transparait dans ses membres tremblants. « N'avance pas... Je t'interdis d'avancer... »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Mattìeu "Matt" Hemmington
J'ai 21 ans et je vis à Leenane ou Londres, selon, en Angleterre. Dans la vie, je suis étudiant en droit magique et je suis naturellement riche. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le merveilleux Luke Midnight et je le vis plutôt mal car il a un cul qui attire bien des regards...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #363a45


Matt Gordon © Addicted Tragedy


L'eau est un élément puissant, lui avait dit Huyana. Il n'aurait jamais cru que la petite blonde pouvait avoir raison, mais ce soir-là, la peau brûlée par les torrents chauds, il se sentait déjà plus propre que l'instant d'avant. De longs filets glissaient le long de ses muscles saillants, un mélange de sang et de boue. Il les observait parfois s'enfuir vers le petit trou dans la douche. La tête penchée en avant, la cascade frappant avec ardeur sa nuque, il se disait qu'il pouvait rester là à tout jamais, au chaud, sans un bruit. Il se sentait bien là.

Un bruit venu de la chambre réveilla les sens de chasseur du jeune Hemmington. Ce dernier releva lentement la tête et attendit, hésitant, le corps prêt à bondir au moindre mouvement. Duncan Hemmington avait été sur ce point un excellent parent. Il avait tout appris à son fils pour sa propre survie, à défaut de lui apprendre la tendresse et l'amour. Il lui avait donné toutes les armes qu'il pensait nécessaire d'avoir dans la vie, et finalement, Matt l'en remerciait énormément. Sans lui, il n'aurait jamais été ce qu'il était à l'heure actuelle, à savoir un duelliste exceptionnel et un fin stratège.
Il aurait pu être le fils parfait si seulement son affection ne s'était pas porté sur un petit blond aux airs de biche.

Au bout de plusieurs minutes, voyant que Luke n'arrivait pas, Matt sortit de la douche en faisant le moins de bruit possible. Il attrapa une serviette, s'essuya, et remarqua qu'il n'avait pas pensé à prendre des habits avant de s'enfermer à l'intérieur de la salle de bain. De toute façon, il n'avait pas non plus l'habitude de s'habiller à l'intérieure de la salle... La pudeur n'était pas de mise dans cet appartement. C'était leur nid à eux deux, et seulement à eux. Chain y avait une place particulière, mais c'était autre chose.

L'irlandais s'enroula dans une large serviette qui lui seyait les hanches jusqu'aux genoux et finalement se dirigea calmement vers la porte. Jusqu'à maintenant, l'hésitation n'avait pas été de mise, mais là qu'il avait la main tendue vers la poignée, il s'imaginait bien le déluge qui allait s'abattre de l'autre côté de cette porte s'il l'ouvrait.

Matt hésita. Chain avait déjà du remplir sa mission de messager. Luke l'avait peut-être déjà enterré dans son cœur. Peut-être qu'il ne lui pardonnerait jamais les coups de fouet, les regards détournés, les paupières fermées... Lui-même ne s'excuserait jamais. Parfois même il se détestait.

Mais vivre une vie loin de Luke aurait été un supplice bien supérieur à la honte qu'il pouvait ressentir en y repensant.

Sans plus d'hésitation, le géant ouvrit la porte et se retrouva face à Luke qui semblait attendre, quelqu'un, mais pas lui. Matt haussa un sourcil et cilla. Le blond avait déjà fait un bond et tous ses sens étaient en éveil, prêt à bondir. Matt le fixa sans sourire, mais sans avoir envie de pleurer. Il essayait de réaliser que cette scène n'était pas irréelle. Que ce qu'ils venaient de vivre n'était pas juste qu'un cauchemar de plusieurs mois. C'était vrai.

Il ne venait pas de se réveiller d'un long sommeil, cette douche n'était pas celle habituelle après laquelle il venait chercher de sa grande main Luke pour le forcer à se blottir contre lui. Toute cette scène, aussi irréaliste et incroyable pouvait-elle paraître, était une triste réalité.

Luke avait peur de lui. Il était véritablement terrifié.

Plus sombre, Matt accusa le coup en silence, sans rien dire. Il n'était pas doué pour faire de longs discours. Il était plus intelligent qu'on ne l'imaginait aux premiers abords. Grand et musclé, le géant était élégant mais on aurait pas imaginé qu'il était aussi imbattable aux échecs qu'au triathlon. Il avait tout pour lui, tout sauf l'humour qui avait disparu durant son enfance et l'égard, la compassion, toutes ces petites choses qui le faisaient croire indifférent à tout, au monde entier.

Matt n'était pas indifférent à tout; Luke comptait pour lui, même s'il ne le disait pas assez bien.

« ... »

Il ravala difficilement sa salive et prenant son courage à deux mains, son immense carcasse se déplaça. Il se sentait lourd et pesant, quand bien même il était nu et son cœur ravi de retrouver son amant. Il s'approcha contre le grès de Luke et alors qu'il avançait, le blondinet reculait, tressaillant. S'il tombait, il le rattraperait, car c'était un peu ça Matt. Un géant silencieux mais dont les sentiments étaient aussi durs que la pierre dans laquelle avait été forgé son cœur.

Il le coinça doucement contre un mur mais ne se pressa pas contre lui. Il le fixait juste avec ses yeux anthracite si particuliers, si profonds. Il y avait ici et là des petites étoiles. Ses prunelles n'avaient jamais brillé que pour Luke, souvent de jalousie au moment où Matt préférait se taire, où tout ça, ce n'était pas encore autorisé, où c'était malsain, dérangé...

Lentement, le brun leva la main et en faisant preuve de beaucoup de délicatesse et d'une lenteur extrême, il vint effleurer la joue de son amant du bout de ses doigts. La peau de Luke était chaude, mais surtout parfumée au sucre de rose et de miel. Il sentait si bon, si bon qu'il était beau... Il n'y avait que Matt pour penser ça à ce moment, car Luke était creusé et fatigué. Ses yeux étaient un peu plus gonflés, ça n'échappa pas à Matt. Il avait pleuré, car Luke pleurait beaucoup. C'était un émotif, un passionné. Matt ne comprenait pas toujours bien, mais il était habitué.

« Tu n'as pas le droit de m'interdire » murmura du bout des lèvres Matt, faisant un pas encore, « tu as le droit de m'en vouloir, de me haïr, mais pas de m'interdire. »

De nouveau lent et suave, Matt posa sa seconde main sur le mur, coupant toute fuite possible au joli blondinet. Il se pencha légèrement en avant, d'habitude pour l'embrasser, mais cette fois, il n'osa pas. Il resta simplement là, surplombant sa proie, son fiancé, le dévorant du regard, mais il n'y avait rien de sexuel ou d'intéressé. Il le fixait juste comme si ses yeux ne s'en étaient pas abreuvé depuis une éternité, comme si Luke était le soleil recherché après six mois d'hiver noir.

« Tu as encore pleuré. »

Il n'a jamais été doué pour la discussion, ce n'est de toute façon pas ce que Luke a trouvé chez lui. Matt a un sourire rassuré à le voir là. Il n'aurait pas accepté avoir tous ces sacrifices pour rien... Tous ces sacrifices, oui, mais seulement pour Luke.
Pour Luke seulement.



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Luke Midnight
J'ai 20 ans et je vis à Leenane ou à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis étudiant en maléfices & enchantements et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Matt Hemmington et je le vis plutôt merveilleusement bien.




Mathias Lauridsen © sheerkhan


Il s'était éloigné avec sans doute trop d'empressement, trop de crainte aussi. Revoir Matt, ça avait été comme retourner là-bas, revivre ces mois d'enfer en quelques secondes. Il balbutie, les lèvres tremblantes, lui interdisant de l'approcher quand, avant, il aurait supplié pour le contraire. Pour autant, désormais, ses souvenirs de Matt n'étaient plus associés qu'à ça alors, quand le géant irlandais s'avance, c'est tout naturellement qu'il recule, ne le quittant pas du regard, affolé comme une proie devant un prédateur affamé. C'est bien malgré lui qu'il se retrouve coincé contre le mur du salon, le brun s'approchant toujours tandis que lui, il se liquéfie presque sur place... Hemmington lève la main et le cœur du blond s'arrête un instant, comme il ferme les yeux, par instinct de survie, attendant le coup. C'est finalement une caresse qui vient le cueillir à la place, à peine un frôlement qui le fait rouvrir les yeux brusquement, sans comprendre, frissonnant malgré lui. Le contact est comme une brûlure et il tressaille, apeuré comme une biche aux abois. « Tu n'as pas le droit de m'interdire. » qu'il murmure, avançant encore. « Tu as le droit de m'en vouloir, de me haïr, mais pas de m'interdire. » Oh oui, c'était un peu de tout ça à la fois. Il y a une lueur farouche dans ses yeux, celle qui veut lui dire qu'il n'a plus aucun droit sur lui, surtout pas celui de lui dire ce qu'il doit faire ou pas... Celle qui veut tant dire mais qui ne s'exprime pas à voix haute parce que sa gorge est trop nouée. L'autre main de Matt vient finir de l'entourer, se posant contre le mur, l'enfermant dans une cage qui, bien que lâche, l'oppresse tout autant, encore plus quand il se penche comme pour l'embrasser.

Cette fois, il l'assassine carrément de ses prunelles acier, grondant presque à mi-voix. Pour qui est-ce qu'il se prenait, hein ? Il croyait qu'il pouvait le tabasser un jour et revenir la bouche en cœur le lendemain ? « Tu as encore pleuré. » Le blond ne peut s'empêcher de laisser échapper un petit rire nerveux, presque désabusé. « A cause de toi. » réplique-t-il simplement, comme si on pouvait en douter un seul instant. Il avait pleuré sa mort, il avait pleuré la trahison dont il l'avait fait la victime. Au final, tout était toujours relié à Matt Hemmington, de façon immuable. Il se détend, malgré lui, ses sens toujours en alerte mais un peu moins méfiants comme il lui semble que le brun ne va pas lui faire de mal. Pas tout de suite en tous cas. Ça n'empêche en rien le fait qu'il se tient le plus près du mur qu'il le peut, gêné par la proximité de ce corps quasiment nu qu'il avait tant aimé voir sur le sien. Il y avait de cela encore quelques mois, il aurait déjà fait voler la serviette qui ceignait ses reins pour le laisser se fondre en lui. Aujourd'hui, tout ça n'était plus... « Chain m'a dit que tu étais mort... » lâche-t-il d'une voix qui se veut assurée quand tout son corps tremble, quand ses pupilles papillonnent nerveusement, étudiant toutes les possibilités de fuite. Au cas où... « Il a aussi dit que tu étais un traître, que tu m'avais vendu pour... » Pour quoi au juste ? Il ne se rappelait plus vraiment... Il soupire, détournant le regard pour le fixer sur l'épaule du brun, à sa hauteur. « Au moins, il ne se trompait pas sur un des points. » Il y a de l'amertume dans sa voix, de la rancœur, de la colère aussi... Il n'avait pas oublié, ces appels restés sourds, ces regards qui se détournaient quand celui de Luke cherchait son soutien, cette absence de sa part quand Clash avait fait de lui cet objet entre ses doigts crasseux... « Tu es revenu. Pourquoi ? » Et même s'il craint la réponse, il garde le naïf espoir qu'il lui déclame les mots qu'il attend.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Mattìeu "Matt" Hemmington
J'ai 21 ans et je vis à Leenane ou Londres, selon, en Angleterre. Dans la vie, je suis étudiant en droit magique et je suis naturellement riche. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le merveilleux Luke Midnight et je le vis plutôt mal car il a un cul qui attire bien des regards...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #363a45


Matt Gordon © Addicted Tragedy


Il a peur, comme une biche prise au piège. Il se souvient d'avoir vu ses yeux remplis de larmes, mais ils n'ont jamais été aussi touchés, aussi troublés. Il est beau malgré tout Luke Midnight, beau comme un apollon jeune que l'on aurait dessiné sans brouillon. Il est parfait, pense Matt alors qu'il l'observe, mais il l'a cassé, un peu. Ici et là, il se souvient avoir remplacé les caresses par des coups. Il s'en aie voulu mais il ne lui pardonnera pas avec un simple pardon.
Le géant inspire profondément et soupire, alors que le blond ricane nerveusement.

« Tu as encore pleuré. »
« A cause de toi. »
« Je sais. »

Ce n'est pas une façon de s'excuser, mais le jeune Hemmington ne sait pas s'excuser de toute manière. Les mots ont toujours été une arme. Ses mains dures et roides ont toujours été des poings. Il n'a pas appris à aimer avant que Luke lui-même ne se love contre lui, l'envoutant dans un jeu qui l'aura finalement pris à revers et piégé. Piégé là, entre la bête et le mur. Que peut-il faire avec ses tout petits bras ?

« Chain m'a dit que tu étais mort... »

Matt sourit doucement. Chain n'avait l'air de rien, ni d'un bourgeois, ni d'un noble, mais il avait le coeur bon et il était plus loyal qu'un chien de chasse. C'était ce qu'il appréciait le plus chez lui. Cette épreuve resterait à jamais dans son coeur. Si un jour cette relation s'officialisait, peut-être qu'il sacrerait Chain comme étant le témoin de tous ses remous qu'ils avaient traversé ensemble. Si un jour Luke lui pardonnait... Est-ce qu'il  lui laisserait seulement le choix ?

« Il a aussi dit que tu étais un traître, que tu m'avais vendu pour... »

Il lui a dit tout ce que j'ai voulu qu'il te dise, semble dire Matt mais il ne répond rien. Il le regarde. Il sait que Luke n'y a pas cru tout d'abord, et qu'après avoir bien réfléchi, après s'être souvenu des coups, de la violence et du sang, il s'est dit que finalement, c'était peut être vrai tout ça. Peut-être que Matt avait joué un double jeu malsain, qu'il n'était pas le sauveur, mais le bourreau. Une semaine à ressasser ses souvenirs et à ne tirer de sa mémoire que les fausses notes.

« Au moins, il ne se trompait pas sur un des points. »

Matt aurait aimé sourire mais son visage se décompose légèrement. Oui, parfois, il ne l'a pas entendu. Oui, parfois, il a préféré se taire. Oui, il l'a abandonné, en boucle... Pour finalement regretter. Le regretter amèrement. Mais il lui fallait du temps. Beaucoup de temps. On ne prend pas une prison gardée par Edward Clash comme ça.

« Tu es revenu. Pourquoi ? »

« A cause de toi » il sourit doucement, penchant légèrement la tête pour mieux l'apercevoir dans la pénombre.

Avec la même lenteur il pose sa deuxième main contre le mur, de l'autre côté cette fois du visage de Luke. Son dos se courbe alors qu'il se penche, de plus en plus proche. Il aimerait le dévorer sur place, mais il sait qu'il y a eu des choses qui ont laissé des marques. Edward Clash particulièrement. Il le sait. il les a entendu, il a tout entendu... Il a trop entendu. C'est la seule fois qu'il a pleuré. Il ne se rappelle pas avoir pleuré quand sa mère est morte, ni même à l'enterrement, mais les cris, ça lui a vrillé l'estomac. Il fronce d'ailleurs les sourcils, d'un air peiné à l'idée d'avoir laissé faire. Mais qu'aurait-il fait de plus ?

« J'ai fait des choses Luke, des choses horribles, bien plus horribles que tu ne peux l'imaginer. » Il se mordit la lèvre. Ce n'était pas vraiment des regrets, mais il se rendait bien compte qu'à son jeune âge il n'aurait pas imaginé en arriver jusque là. « J'ai dit à Chain de te dire toutes les saloperies possibles si je ne revenais pas de l'attaque de l'hôpital des Shadow Isles. Pour que tu ne sois pas triste. Mais tu pleurs quand même... »

Se faisant, Matt se redresse simplement et sa main de nouveau effleure la joue de Luke, avec un air désolé sur le visage. Il est heureux de le retrouver, mais il sait pertinemment que ce ne sera plus jamais pareil entre eux. Il n'est pas ensemble depuis longtemps, du moins physiquement, avant que l'amendement de Blake ne tombe. Il aurait du s'en douter, mais dans la vie, on fait tous de mauvais choix, et surtout, de mauvais votes.

« Je comprendrais si tu ne veux plus jamais me revoir, et si je ne peux pas encore rentrer dans les détails, il faut que tu sache que tout ce que j'ai fait, c'était pour le bien de ma mission. C'était pour toi, Luke. »

Il ne rentrera pas dans les détails les plus sordides car il n'a pas besoin de savoir. Il n'a pas envie de savoir. Peut-être qu'un jour Luke Midnight sera assez fort pour entendre tout ce qu'il a à dire, mais ce soir n'est pas le soir.

Il faudrait déjà qu'il lui pardonne.  



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Luke Midnight
J'ai 20 ans et je vis à Leenane ou à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis étudiant en maléfices & enchantements et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Matt Hemmington et je le vis plutôt merveilleusement bien.




Mathias Lauridsen © sheerkhan


Matt lui répond qu'il sait et, au fond, Luke n'en doute pas un seul instant. Son meilleur amin avait toujour été celui qui le comprenait le mieux, celui qui pouvait le faire taire d'un regard et se battre comme un diable pour le sortir des situations désespérées dans lesquelles il aimait se fourrer. Oui, le Hemmington avait toujours assuré ses arrières, d'aussi loin qu'il se souvienne. Alors peut-être, peut-être, qu'une fois de plus, se faire engager à Shadow Isles avait été un moyen de veiller sur lui et de le protéger plutôt que de le torturer. Et pourtant... Pourtant, Matt l'avait frappé, là-bas. Matt avait trop de fois fermé les yeux. Alors même si ses intentions avaient pu être louables, au début, il s'était fourvoyé en chemin et Luke lui en voulait pour ça. Alors, quand il lui demande pourquoi il est revenu, il ne s'attend pas vraiment à la réponse que le brun lui donne. « A cause de toi. » Le blond fronce les sourcils, un brin sceptique sans doute. Il n'a pas perdu toute confiance en Matt, pour sûr, mais une chose est certaine, il se méfie de lui, désormais. « J'ai fait des choses Luke, des choses horribles, bien plus horribles que tu ne peux l'imaginer. J'ai dit à Chain de te dire toutes les saloperies possibles si je ne revenais pas de l'attaque de l'hôpital de Shadow Isles. Pour que tu ne sois pas triste. Mais tu pleures quand même... » A nouveau, ses doigts effleurent la joue du blond et ce dernier ne peut réprimer un frisson plein de répulsion comme il recule brusquement. Il se serait encastré dans le mur si seulement ça avait été possible. Ca n'était pas réellement contre Matt, même si le simple fait de le voir uniquement vêtu d'une serviette avait quelque chose d'horriblement dérangeant. Horriblement dérangeant quand, avant, il la lui aurait déjà retirée avec ce regard mutin qui lui allait si bien. Mais les cours de rééducation musclés de Shadow Isles et les traitements particuliers que lui avait infligés Edward Clash avaient laissé sur lui une empreinte indélébile. « Je comprendrais si tu ne veux plus jamais me revoir, et si je ne peux pas encore rentrer dans les détails, il faut que tu sache que tout ce que j'ai fait, c'était pour le bien de ma mission. C'était pour toi, Luke. » Il soupire, remuant la tête, l'esprit embrouillé. « Ne me touche pas. Je... Je ne peux juste plus... » supporter le moindre contact ? Ou même simplement la vision de ton corps quasiment nu? Il n'avait aucune idée de comment l'exprimer. Avec lenteur, il se laisse glisser, passant sous le bras de Matt, se défaisant de la cage dans laquelle il le retenait prisonnier. « Je te crois, Matt... J'ai cru Chain alors je te dois la même confiance... » Plus pour s'occuper les mains que pour autre chose, il entreprend de ramasser les morceaux de porcelaine brisés, n'osant plus regarder l'Irlandais. « Mais tu sais... Les choses que tu as faites... Celles que tu n'as pas faites, aussi... Je ne peux pas les oublier. » Les mains pleines de morceaux de porcelaine, il consent enfin à plonger son regard dans le sien. « Je... Je suis content que tu sois en vie, tu sais... mais.. Je suis désolé, mais... Est-ce que tu veux bien te rhabiller ? » Il ne pouvait pas poursuivre cette conversation avec Matt dans cette tenue... Vraiment pas...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Mattìeu "Matt" Hemmington
J'ai 21 ans et je vis à Leenane ou Londres, selon, en Angleterre. Dans la vie, je suis étudiant en droit magique et je suis naturellement riche. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le merveilleux Luke Midnight et je le vis plutôt mal car il a un cul qui attire bien des regards...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #363a45


Matt Gordon © Addicted Tragedy


Il ne se souvient plus combien de nuits il l'a rêvé, mais il se souvient d'avoir voulu arrêter tous les soirs ce cauchemar qu'ils vivaient, ensemble. C'avait été dur, très dur, mais il avait réussi. En partie. L'attaque des Shadows Isles n'avait pas pour autant détruit le gouvernement actuel. Les Blake faisaient régner l'horreur alors même que dans leur propre rang certains s'adonnaient à bien des infamies... Matt suivit du regard Luke alors qu'il s'extirpait, s'éloignant de lui, comme s'il avait craint pour sa vie.

Le géant ne bougea pas de sa place et planté là, il pivota seulement pour le suivre du regard, patient et compréhensif.

« Ne me touche pas. Je... Je ne peux juste plus... » Le géant irlandais baisse quelques secondes les yeux en fronçant les sourcils, mais il comprend. Il sait ce qui s'est passé et tout ça, il ne pourra jamais le défaire, quand bien même il aimerait. « Je te crois, Matt... J'ai cru Chain alors je te dois la même confiance... Mais tu sais... Les choses que tu as faites... Celles que tu n'as pas faites, aussi... Je ne peux pas les oublier. Je... Je suis content que tu sois en vie, tu sais... mais.. Je suis désolé, mais... Est-ce que tu veux bien te rhabiller ? »

Matt hoche doucement la tête et lève sa main. Ses lèvres bougent mais c'est un murmure inaudible. Les étagères et la commode s'ouvrent pour que volent vers lui un caleçon, un jeans et une chemise. Il s'exécute en silence, s'habille, sans le regarder. Il ne veut pas voir ce qu'il y a dans les yeux de Luke car à ce moment, il sait que ça ne peut pas être quelque chose de bien.
Une fois enfin vêtu, il jette de nouveau un regard à son "fiancé".

Pragmatique comme à chaque fois, Matt ose :

« Si tu souffres de trop Luke, je peux te faire oublier. Tout te faire oublier. La douleur, la peur, le sang... » Ses yeux anthracites deviennent plus perçants encore, « le reste. »

Il se souvient encore des cris qui résonnaient dans le couloir devant le bureau d'Edward Clash. Il se souvient aussi avoir fracassé cent fois ce mur en face de lui, d'avoir fracassé jusqu'à ne plus pouvoir sentir ses phalanges. Il l'avait tellement détesté... Il l'avait haït, et il l'avait tué.

Ça n'avait pas été une délivrance pour autant - hélas.  



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Khal
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 04/03/2017
ÂGE : 30
RÉGION : PACA, Marseille
CRÉDITS : icon by leesa_perrie, gif tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, univers fantastique, city. Pas difficile si j'ai un coup de coeur ! :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t548-khal-j-irai-cracher-sur-
Limace



Luke Midnight
J'ai 20 ans et je vis à Leenane ou à Londres, Royaume-Uni. Dans la vie, je suis étudiant en maléfices & enchantements et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Matt Hemmington et je le vis plutôt merveilleusement bien.




Mathias Lauridsen © sheerkhan



Il ne le regarde même pas alors que Matt se met à s'habiller. Ce qu'il a vécu aux Shadow Isles est une blessure encore béante qu'il ne pourra pas refermer avant un moment. Le programme de rééducation d'Edward Clash avait porté ses fruits, c'était au moins une victoire qu'on ne pouvait pas lui retirer, même si c'était la plus douloureuse à concéder. De son côté, Luke ramasse les morceaux de porcelaine ; il aurait pu utiliser la magie mais alors il n'aurait pas pu s'occuper plus longtemps les mains et il aurait dû affronter Matt à nouveau. Comme si Matt avait été une bataille quand il n'avait jamais été que son soutien le plus féroce. Ce monde était complètement chamboulé et il allait devenir fou, pour de bon. De nouveau, le Hemmington reprend la parole et les prunelles de Luke se braquent sur lui, constatant avec soulagement qu'il est vêtu, désormais. « Si tu souffres de trop Luke, je peux te faire oublier. Tout te faire oublier. La douleur, la peur, le sang... le reste. » Le blond frissonne à l'évocation de ce reste, cet épisode qui avait été le pire de son séjour là-bas. A moins que ça n'ait été quand Matt l'avait frappé sous le regard approbateur de Clash ? Il ne savait plus... Lui faire oublier ? Oui, ce serait une solution envisageable, la pus facile, la plus lâche aussi et Luke n'avait jamais été courageux, c'était bien connu. Il s'avance en direction de son fiancé après avoir jeté les morceaux de sa tasse brisée à la poubelle, ses doigts s'approchant de lui, de son visage, traçant les contours de sa mâchoire sans jamais les toucher ou ne serait-ce que les effleurer. « Oublier ? » qu'il murmure, ses prunelles le dévisageant avec incompréhension. « Tu ferais ça, Matt ? Effacer tous ces souvenirs de mon esprit ? » Il a un ricanement froid, terriblement nerveux. « Mon esprit oublierait mais mon corps, lui... » Il serre les mâchoires sous l'effet de cette colère qui monte progressivement en lui. Qui revient plutôt, comme elle n'était jamais vraiment partie. « Mon corps se souviendra de chaque moment... De tes doigts refermés sur mon bras quand tu m'as relevé la première fois... Du fouet déchirant mon dos et manié par toi pendant que Clash souriait... » Chaque évocation fait briller des flammes de lumière noire dans ses yeux clairs, chacune d'elles est un coup qu'il aimerait porter à Matt pour qu'il souffre comme il avait souffert. « ...Des mains d'Edward sur moi alors que le seul nom que je parvenais encore à hurler était le tien... DE CE PUTAIN DE NUMERO TATOUE SUR MA NUQUE ! » Il a crié, sur la fin, une vague de magie venant frapper le Hemmington de plein fouet pour l'envoyer voler quelques mètres plus loin, contre le buffet de merisier. « Peut-être que moi je devrais tout te faire oublier, Matt ? » Il est amer. « Jusqu'à mon nom, jusqu'à notre amitié... Tu pourrais dormir tranquille sans avoir à assumer ce que tu as fait... » Il gronde, agacé. « Tu peux te donner toutes les bonnes raisons du monde, Hemmington, ça ne t'excuse en rien. » Et c'était vrai. Ce qu'il voulait de lui ? Il ne le savait pas lui-même. Peut-être que des plates excuses auraient été un bon début...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Sha
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Calvados.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Mattìeu "Matt" Hemmington
J'ai 21 ans et je vis à Leenane ou Londres, selon, en Angleterre. Dans la vie, je suis étudiant en droit magique et je suis naturellement riche. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le merveilleux Luke Midnight et je le vis plutôt mal car il a un cul qui attire bien des regards...

Informations supplémentaires ici.
Code couleur : #363a45


Matt Gordon © Addicted Tragedy


Le géant le fixe, inflexible en apparence. Si Luke avait pu le voir à ses heures les plus sombres il avait su qu’il n’y avait que dans la pénombre que Matt pliait les genoux. La solitude l’avait aidé à se laisser aller. Il n’avait jamais pleuré, pas même à la mort de sa mère, mais le soir où on le lui avait enlevé, il avait asséché son corps, il avait tordu en deux son cœur et son estomac. Oui. Il avait l’air comme ça implacable, mais toutes les montagnes ont leur rivière.

« Oublier ? » L’irlandais fronce légèrement les sourcils. Il se sent mal à l’aise, et en même temps, il se dit que ça serait le plus facile. Pour lui. Pour eux. « Tu ferais ça, Matt ? Effacer tous ces souvenirs de mon esprit ? Mon esprit oublierait mais mon corps, lui... »

Le Hemmington accuse le coup mais il ne répond pas. Il le fixe toujours de ses yeux gris anthracite, de ces prunelles qui n’hésitent pas. Il en serait tout à fait capable. Il n’a besoin que d’un mot pour extraire le moindre souvenir de sa caboche, pour le purifier de ce qui a été fait et qu’il ne peut hélas pas défaire autrement. Il pourrait aussi attendre, mais combien de temps est-ce que ça prendrait pour que Luke n’est plus peur ? Longtemps. Est-ce qu’il saurait attendre ? Il l’ignore.

« Mon corps se souviendra de chaque moment... De tes doigts refermés sur mon bras quand tu m'as relevé la première fois... Du fouet déchirant mon dos et manié par toi pendant que Clash souriait... »

Il ne répond pas, pourtant il aimerait lui cracher à la gueule que s’il n’avait pas fait tout ça, alors ils n’en seraient pas là. Loin de la prison, libres, ensemble. Oui il lui avait fait mal, mais est-ce que quelques coups de fouet avaient suffi à éteindre son amour ? Non ! Qu’est-ce que quelques coups de fouet en échange de la liberté ?

« ...Des mains d'Edward sur moi alors que le seul nom que je parvenais encore à hurler était le tien... DE CE PUTAIN DE NUMERO TATOUE SUR MA NUQUE ! »

De nouveau, il ne réagit pas, même après s’être ramassé contre le buffet. Heureusement pour lui, Duncan est bien plus violent et il est habitué à ce genre de chose. Il se redresse aussitôt, d’un air sombre.

« Peut-être que moi je devrais tout te faire oublier, Matt ? Jusqu'à mon nom, jusqu'à notre amitié... Tu pourrais dormir tranquille sans avoir à assumer ce que tu as fait... Tu peux te donner toutes les bonnes raisons du monde, Hemmington, ça ne t'excuse en rien. »

Matt le fixe, et finalement, il a un petit rire. Un rire fatigué et un peu malade à vrai dire. Il a tellement lutté ses dernières semaines, lutté contre la fatigue, contre la folie parfois aussi. Il est prédisposé il faut dire. Avoir des parents incestueux, ça n’aide pas au développement du patrimoine génétique… Il avance d’un pas, remettant en place sa chemise qu’il a froissée.

« M’excuser ? De t’avoir sauvé ? » Il le toise de toute sa hauteur et c’est bien la première fois que Matt ne s’applique pas à s’abaisser devant Luke. C’est bien la toute première fois qu’on le voit aussi arrogant que son père, aussi terrible. Ses mois aux Shadow Isles ne l’ont pas forcément changé en bien, et les traits sur son front ne sont pas l’œuvre du temps mais bien celle de la prison noire.

« Tu penses que ça m’a fait plaisir ? Tu penses que j’ai kiffé, Luke ? Tu le penses vraiment ? » Il avance de nouveau d’un pas. Il serre les dents, rendant plus saillante l’arrête de sa mâchoire. « Tu me penses assez malade pour bander à te voir te faire humilier, frapper et violer ? » Il s’arrête un instant avant d’envoyer son poing avec une force incroyable dans le petit meuble qui se tient à côté de lui, éclatant au passage les deux portes de bois qui tombent dans un bruit sourd sur le sol. « J’AI FAIT TOUT CA POUR TOI. J’AI FAIT TOUT CA POUR TOI, LUKE MIDNIGHT. »

Ça… c’est tout « ça », les choses qu’il ne dira pas, jamais. Toutes ses choses qu’il a pu faire subir, ou voir subir. Toutes ses choses auxquelles il pense parfois, la nuit, quand ses paupières sont fermées et lui offrent le meilleur des cinémas du monde. Souvent il a envie de s’arracher la peau, pour se soustraire à lui-même, à cette chose qui lui colle à la peau. Il sent les Shadows Isles. Il sent l’odeur de la pourriture. Il le sait, mais tout ça, c’était pour lui…

« Tout ça… c’était pour toi » articule-t-il doucement en retirant sa main de la porte. Elle saigne, quelques morceaux de bois et des échardes épaisses se sont logées au niveau de ses jointures, mais il ne regarde pas. Il le fixe, lui, et seulement lui. « Je suis affreusement désolé de tout ce que je t’ai fait, mais si je devais le refaire, de nouveau, alors je le referais. Car c’était ça ou rien, Luke. Je viens de trahir ma famille entière, je viens de trahir la Confrérie. La moitié des mages noirs anglais doit être à ma poursuite à l’heure actuelle parce que j’ai pactisé avec une Ondine inuit pour venir te sauver. Parce que j’ai tué un de leurs généraux. Alors putain, Luke, ne me fais pas passer pour le plus ignoble des connards, parce que c’est la dernière chose dont j’ai besoin ce soir. »

Il inspira profondément et soupira finalement, sa tête chancelant. Pour la première fois, Matt Hemmington se montrait vulnérable et touché.

« J’avais juste besoin de toi. »
   



Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Forever and ever - Luke & Matt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Love me now or hate me forever!
» Signature de contrat - Matt Moulson
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» KARI LIAM OWENS ► feat. matt lanter.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: