Partagez
 
 
 

 Men made machines and machines made a revolution ft. Mira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 40
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious http://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
Limace

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
États-Unis, Détroit en 2038. L'évolution de la technologie a créé un monde où les androïdes partagent le quotidien des êtres humains tout en étant à leur service. Ces androïdes ressemblent en tout point à des humains et il est facile de les confondre, mais ils ne sont que des machines... Quoique, depuis quelques semaines, quelque chose cloche parmi les androïdes. Un groupe de ces machines, toutes désignées comme des androïdes «déviants», revendiquent leur droit d'exister parmi les humains et clament qu'ils sont égaux aux humains, voire même supérieurs...
Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 40
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious http://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
Limace

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira Empty


Tyler
J'ai l’apparence d’un homme de 26-30 ans et je vis à Détroit, États-Unis. Dans la vie, je suis un androïde sexuel dans un sex club et je m'en sors pas bien puisque je suis un androïde aux tendances déviantes. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien puisque ma fonction me permet difficilement de vivre une relation amoureuse.

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira 80fd
> Tyler est un androïde dont le modèle est le HR-400 de type asiatique. Il a été mis sur le marché en 2035.
> Depuis peu, l’androïde présente des signes de déviance.


avatar Jay Park :copyright:️ Pims

Une autre cliente satisfaite. Tellement satisfaite que tu as fini ton «boulot» à l’avance. Quoique, sur le type de service que tu offres, tu ne touches pas un seul centime. L’argent va dans les poches du propriétaire et toi tu sers en quelque sorte d’esclave. Ici, tu n’es qu’un androïde sexuel qui est là pour satisfaire tous les désirs ainsi que les fantasmes des personnes qui veulent bien de louer pour une heure ou plus. Aux yeux des humains, tu ne dois pas valoir plus qu’un objet sexuel. Pourtant, ce genre de remarque ne devrait pas t’atteindre, car tu n’es qu’une machine, non ? Une vulgaire machine qui ne se sent pas offusqué par les propos souvent déplacés des humains ou qui ne se met jamais en colère quand quelqu’un te manque de respect. Ici, tu n’es rien.

Alors que tu te balades à travers le club simplement vêtu du boxer ajusté à ta taille et qui te sert de «vêtement de travail», tu t’arrêtes quelques minutes au niveau du bar. Dans ce coin du club, certains humains boivent un verre tranquillement tandis que d’autres sont en compagnie d’un de tes congénères. Certains visages humains ne te sont pas inconnu. Que se soit en quête de réconfort, d’excitation, de tenter une nouvelle expérience ou encore de combler un besoin sexuel, ces humains viennent ici pour la même raison… Profiter de toi ou de tes congénères sans que personne ne lève le petit doigt pour dénoncer cette mascarade. Après tout, vous n’êtes que des machines sans une once d’émotion.

«Hey l’robot !» Cette voix dure et désagréable, tu peux la reconnaître entre mille. Celle du barman humain et tu sais pertinemment qu’il s’adresse à toi. Il n’est pas difficile de remarquer qu’il déteste les androïdes. S’il est en mesure de supporter ceux qui accompagnent les clients -quoique, il se contente de sourire aux clients et d’ignorer ton espèce-, il ne peut pas blairer ceux qui traînent dans le coin sans être loué par un humains… Sans rien dire, ton regard se tourne vers lui. «Retourne dans ton box !» Son doigt pointé en direction d’une salle précise, tu comprends très bien qu’il parle de cette espèce de tube qui permet de louer tes services. Normalement, tu te résignerais à tourner les talons sans piper mot pour te rendre dans la direction qu’il t’indique, mais cette fois-ci, quelque chose est différent. Quelque chose semble crépiter dans tes circuits, comme si ton LED au niveau de ta tempe avait des ratés. Pendant une fraction de seconde, tu as cette violente envie de lui dire que tu t'appelles Tyler et non «l'robot», qu'il n'est pas ton patron et qu'il peut bien aller se faire voir. Sans réellement le savoir, ton regard est dure et froid au point où le barman fronce les sourcils. Encore une poignée de secondes supplémentaires avec cet air sur ton visage et tu sais que le barman va se douter de quelque chose. Ni une ni deux, tu retrouves ton expression impassible et tu t’éloignes sans rien dire.

Depuis quelques semaines, tu as l’impression qu’il y a un problème avec ton LED, comme si celui-ci te permettait de poser certaines actions que tu ne pouvais pas te permettre auparavant. En plus de cela, d’étranges pensées vont et viennent dans ton esprit robotique. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’un client ou qu’une cliente remarque un changement dans ton fonctionnement habituel.

«Qui sera la prochaine… Ou le prochain.» Murmures-tu dans un soupir alors que tu te replaces dans cette espèce de tube de location. Dans ton univers, il n’y a pas de pause ni même une quelconque liberté. Dans ce club, tu ne sais pas ce qu'il se passe en dehors de ces murs.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mira
Mira
MESSAGES : 58
INSCRIPTION : 10/06/2018
CRÉDITS : bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique en général, shadow hunters, Sherlock, Doctor Who, et toutes autres propositions est possible.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Tortue

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira Empty


Ilena Blackwood
J'ai 28 ans et je vis à Détroit, Etats-Unis. Dans la vie, je suis analyste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira Tumblr_ns3thumetq1qlg80ko8_250


felicity jones :copyright:️ Kidd


24 heures. Toutes les 24 heures leur mémoire retombait à zéro. Je n’avais que 24 heures à voir son regard tourné vers moi et se souvenir de qui j’étais. Je rentrais ensuite à la maison et quand je me réveillais le lendemain, il avait de nouveau oublié qui j’étais. Etais-ce moral ? Est-ce que ce que je faisais était mal ? J’avais le sentiment de ne faire mal qu’à une seule personne : moi-même. J’avais peur des hommes. J’ai toujours eu peur d’eux sans avoir d’explications rationnelles. On m’avait assuré qu’eux ne pourraient jamais me faire de mal. Alors comme les personnes qui vont sur des sites de rencontres, j’ai regardé le catalogue de poupées du sexe. Quelque part au fond de moi, je me dégoutais. Mais j’avais envie, ne serait-ce qu’une fois, d’avoir un partenaire. Je ne venais pas chercher du sexe. Je recherchais quelque chose de plus profond qu’il ne pourrait pas m’apporter. Mais j’avais le sentiment de lui apporter un respect que les autres clientes ne lui donneront jamais.

« Bonjour… Tyler… » A travers la vitre, je me mordais la lèvre. Quel genre de monstre étais-je ? Je lui avais demandé si on lui avait donné un prénom humain. J’ignorais que cela soit possible. J’imaginais que c’était pour que les clients puissent souffler son nom dans une partie de jambes en l’air. J’avais envie de me vomir dessus tellement cette image me répugnait. Une fois encore, prenant une profonde inspiration, je cédais et apposait ma main sur le logiciel pour qu’il me prenne mon argent. Tout cela en échange de quelques heures avec lui. Son visage parfait. Sa voix parfaite. Sa gentillesse qui me donnait le sentiment qu’il était réel. Comme à chaque fois, il s’exécuta et je déglutis en le voyant s’approcher de moi. « On se prends une pièce privée Tyler ? » Après ces mots, je baissais les yeux, je me sentais mal. J’avais d’autant plus un malaise depuis que j’avais vu les informations. Je ne savais pas trop quoi en penser. Mais j’imaginais qu’ici, Tyler ne pouvait tout simplement pas avoir un programme défectueux qui fasse naître en lui une vraie personnalité. Sa mémoire partait toujours en fumée.

Une fois la porte refermée, je sortais de mon sac à dos une chemise blanche et un simple jean. Je les lui tendais timidement. « Est-ce que tu veux bien les porter ? » J’avais du mal à poser mon regard sur lui tant qu’il n’était pas habillé. Une main contre ma nuque, une fois qu’il avait les vêtements en main, je prenais mes distances et prenais place sur le rebord du lit. « Je sais que tu ne te souviens pas de moi… Je m’appelle Ilena. Je ne viens pas chercher ce que les autres clients veulent de toi. J’aime seulement te parler… C’est malsain, mais je te prends comme un substitut de…. Petit ami. » J’en avais la gorge nouée, les larmes perlaient au coin de mes yeux. « Désolée, je ne suis pas comme ça d’habitude mais… J’ai l’impression d’être un monstre en t’imposant cela maintenant. Tu n’as pas accès aux informations ici, n’est-ce pas Tyler ? » Je n’avais pas encore ouvert tous les articles sur la rébellion des androïdes. J’avais envie d’être avec lui pour comprendre ce qui se passait. J’avais envie de lire cela avec lui. Il était bien plus concerné que je ne le serais jamais après tout. Je prenais des risques, certains pensaient que les déviants étaient dangereux. Mais Tyler n’était pas un déviant.

Revenir en haut Aller en bas
 
Kitkat
Kitkat
Féminin MESSAGES : 40
INSCRIPTION : 27/07/2019
ÂGE : 28
RÉGION : L'univers des pingouins
CRÉDITS : Niki

UNIVERS FÉTICHE : Ça dépend de mon humeur
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t3167-why-so-serious http://www.letempsdunrp.com/t3174-keep-calm-we-re-all-mad-here
Limace

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira Empty


Tyler
J'ai l’apparence d’un homme de 26-30 ans et je vis à Détroit, États-Unis. Dans la vie, je suis un androïde sexuel dans un sex club et je m'en sors pas bien puisque je suis un androïde aux tendances déviantes. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien puisque ma fonction me permet difficilement de vivre une relation amoureuse.

Men made machines and machines made a revolution ft. Mira 80fd
> Tyler est un androïde dont le modèle est le HR-400 de type asiatique. Il a été mis sur le marché en 2035.
> Depuis peu, l’androïde présente des signes de déviance.


avatar Jay Park :copyright:️ Pims

Combien de temps vient-il de s’écouler depuis ta dernière cliente ? Cinq minutes ? Une heure ? Ou plus encore ? Dans ton monde, il est difficile d’avoir une notion du temps. Dans ton cas, cela est encore plus difficile quand ta mémoire te fait défaut. Cela n’est pas ton choix, c’est tes créateurs et ton patron qui ont fait ce choix. Pourquoi ? De ton point de vue, cela est difficile à dire… Alors que ton programme te commande de te dandiner en sous-vêtement au rythme de la musique, tu te contentes d’attendre la prochaine personne qui daignera te louer. Puis, au bout de ce qu’il semble être une éternité, tu remarques une jeune femme brune s’avancer dans ta direction. Ni une ni deux, te voilà en dehors de ton fameux tube.

«Bonsoir.» Ton sourire charmeur collé à tes lèvres, tu peux enfin cesser de te dandiner comme un idiot. Lorsqu’elle te propose de vous isoler dans une des chambres privées, tu ne te gênes pas pour prendre les devants. «Oui, tu peux me suivre.» Au bout d’une dizaine de pas, vous êtes maintenant dans une pièce vous offrant un peu plus d’intimité. Sans poser de questions, tu attrapes la paire de jean ainsi que la chemise, puis tu fais le tour du lit au point où tu te retrouves en quelque sorte dos à ta nouvelle cliente qui semble t’avouer que votre première rencontre ne date pas d’aujourd’hui.

Alors que tu es en train de boutonner ta nouvelle chemise, tu t’arrêtes ton geste malgré toi au moment où tu entends son prénom. Immobile, tu ne peux pas t’empêcher de murmurer son prénom à voix basse. «Ilena...» Pourquoi ce prénom te dit quelque chose, comme si tu l’avais déjà entendu auparavant ? Malheureusement, ta mémoire ne te permet pas de te souvenir de cette personne. Quelque part au fond de ton esprit mécanique, tu as l’impression qu’une partie de ta mémoire n’est pas libre d’accès. Certes, tu sais que tu es ici dans ce club et tu connais les humains qui occupent un emploi dans cet endroit ainsi que d’autres détails. Parfois, tu as même l’impression de reconnaître certains visages, mais tu n’es pas en mesure de dire s’ils ont déjà été tes clients ou tes clientes. Dans ce paradis de la luxure, tu n’as pas le droit d’avoir un accès complet à ta mémoire. Pour le bien de qui ? Ça, c’est un autre mystère dont tu ne possèdes pas la réponse.

Lorsque tu entends le mot «petit ami» sortir de sa bouche, tu esquisses un léger sourire. Étrangement, cette espèce de révélation semble te rendre… Heureux ? Depuis quand peux-tu ressentir des émotions ou encore des sentiments ? Dans ton cas, cela est impossible… Tu n’as pas le temps de te remettre en question que Ilena s’autoflagelle avec des paroles qui t'apparaissent comme cruelle. «Non, tu n’es pas un monstre.» Pendant une fraction de seconde, ta voix sonne calme comme à son habitude, mais un brin plus ferme. Encore cette impression de crépitement dans tes circuits au niveau de ton LED. Un bug peut-être ? Comme pour remettre ton esprit robotique en place, tu secoues légèrement la tête pour te débarrasser de cette curieuse impression. Afin de changer de sujet, tu te décides enfin à lui faire face - totalement vêtu cette fois-ci - et de répondre à sa question.

«Je ne sors pas d’ici, alors je n’ai aucune information en ce qui concerne l’extérieur.» Quelque peu intrigué, tu t’approches doucement de ta nouvelle cliente, puis tu t’installes à ses côtés. «Est-ce qu’il se passe quelque chose dont tu aimerais me parler ?» Aidé de ton programme, celui-ci t’encourage à la faire parler puisque c’est cela qu’elle souhaite «accomplir» en ta compagnie. Répondre à tous leurs désirs, n’est-ce pas le but même de ton existence dans ce monde rempli d’humains ? «Tu peux te mettre à l’aise, je vais t’écouter.» Comme à ton habitude, tu lui souris gentiment tout en déposant ta main sur la sienne afin de l’encourager à poursuivre la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Men made machines and machines made a revolution ft. Mira Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Men made machines and machines made a revolution ft. Mira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers historique :: Futur-
Sauter vers: