Partagez
 
 
 

 let's play together ☽ ft Allès.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
yoskuma
yoskuma
Féminin MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 02/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : lost in salem
CRÉDITS : vocivus (av) anesidora (sign)

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, mais si tu veux m'emporter dans ton univers, je fais ma valise
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2391-dites-au-diable-que-je-lui-vol http://www.letempsdunrp.com/t2399-salem-s-madness#52183 http://www.letempsdunrp.com/t2393-skyzoderline#51944
Tortue

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Nerobi
Jenkins

J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant par corresp. en psycho & communication et bibliothécaire à mes heures perdues et je m'en sors bien mais pas trop non plus. Sinon, grâce à ma chance, je crois, je suis célibataire mais souvent bien accompagné et je le vis plutôt tranquillement il paraît.

let's play together ☽ ft Allès. Tumblr_ovux78Ymxg1ucudwoo5_500


c.yoskuma / @alles
« Si je venais à dire que j'avais foutrement pas envie de bosser vôtre sujet, je récolterais quand même un zéro ou j'aurai la moyenne pour avoir joué franc jeu avec vous ? », et c'était la même chose tous les jours. Pas foutu de rendre un devoir dans les délais, toujours disponible à la négociation, ce qui n'était pas le cas de ses professeurs par correspondance qui, dieu sait pourquoi, se montrait davantage sévère que ceux que l'on pouvait piocher dans n'importe quelle faculté. Allongé à l'envers sur le canapé, la tête en bas, les jambes contre le dossier, il éloignait le téléphone de son oreille afin de pouvoir soupirer et râler en paix. « Oui j'ai saisi l'idée m'sieur, mais sachez bien une chose, si je vous rends ce devoir dans l'état, il sera de votre responsabilité si je ne valide pas mon année, ensuite je serai contrains de me jeter du haut du toit de mon immeuble, vous comprenez, encaisser les échecs, c'est pas facile, vous aurez la mort d'un pauvre innocent sur la conscience, j'en suis navré », il ne faisait jamais les choses à moitié et il savait pertinemment qu'à l'autre bout du fil se trouvait un homme qui cherchait désespérément à se débarrasser de cet échange qui durait déjà depuis près d'une heure et demie et dont le résultat était toujours le même.

« Le mois prochain vous dites ? Il sera clos, je vous remercie d'avoir entendu ma demande, au revoir m'sieur » ; il en devenait un peu trop facile d'obtenir ce qu'il désirait. Nerobi, il était façonné de cette façon là - un brin excentrique lorsque l'humeur l'accordait, provocateur à souhait, agaçant aussi, souvent, mais déterminé ; et c'est principalement ce qui faisait son succès. C'était pas un garçon ordinaire, cependant il n'avait rien d'incroyable non plus, à vrai dire, personne ne serait foutu de mettre le doigt sur ce qui le rendait si.. Si. Le mot lui-même roulait sur les langues sans jamais pouvoir être prononcé. Une chose courrait les bouches en tout cas - l'enfant terrible était imprévisible, il disparaissait parfois pendant des jours et réapparaissait comme s'il était seulement parti se chercher une bière dans le réfrigérateur, son comportement se menait la guerre seul pour une garde partagée entre bonne et mauvaise humeur. Il était particulier, certainement difficile à cerner, mais ça lui plaisait de voir autrui se tuer à creuser une carapace qui n'existait pas, la vérité était aussi simple que ça, mais elle semblait leur glisser entre les doigts.

Quoi qu'il en soit, aujourd'hui était semblable à bien d'autres, il espérait seulement voir son meilleur ami débarquer d'une minute à l'autre pour l'extirper de sa monotonie. En attendant, il restait installé de la même façon, tête en bas, zappant les chaînes de la télévision de temps en temps en répondant à quelques messages. Il fallait croire que même s'il avait quitté l'université pour vivre en ermite loin du monde et de la foule, il manquait à beaucoup de monde - mais eux, eux ils ne lui manquaient pas. Ils ne savaient pas ce que c'était que de vivre sous cette peau engourdie et endolorie par la culpabilité, par la rage monstre qu'il pouvait ressentir. Être entouré par ces idiots lui faisait perdre tous ses moyens et il n'était pas question qu'il cède à ses pulsions en public, c'était apparemment contre le règlement de frapper des étudiants à coup de barre de métal alors il avait nettement préféré se raviser et c'était mieux pour tout le monde. De toute façon, il aimait bien mieux sa vie ainsi, entre ces murs là, à suivre des cours quand bon lui semble, à vivre à moitié nu si ça lui chantait, bien qu'il portait tout de même uniquement son jogging de flemmard pour ne pas trop brusquer son colocataire. Il n'était là que depuis quelques semaines alors il respectait quand même certaines règles de la vie à deux, bien qu'entre nous, les règles n'étaient pas spécialement son fort. « On a la chaîne porno gratuite ! », s'écriait-il avant de se souvenir que non, son meilleur ami n'était toujours pas là, ce qui commençait passablement à l'agacer. Certes, il menait sa petite vie, mais avec qui, où, et pourquoi pas ici, là, tranquillement, avec lui ? - « Jamais là quand il se passe des trucs intéressant », ronchonnait Nerobi alors qu'il usait de cette chaîne comme distraction, bah ouais quoi, voir un porno à l'envers ça changeait quand même pas mal la donne.


love is nothing stronger than a boy with love | recherche rp : ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2194
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Aaron " Ron " Thomson
J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant en médecine et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

let's play together ☽ ft Allès. B82fcbb815d833a212cbc1bb93214ac5


niels visser @.sparkle

« Eh l’intello, on t’a pas appris à marier les couleurs à la maternelle ? » Lui, c’était Jefferson. Un gars de sa promo qui n’était là que par pure chance et qui ne passerait certainement pas à l’année suivante. On pouvait s’attendre à ce que ce genre de trous du cul dégage une fois à la fac, mais certains passaient toujours entre les mailles du filet. « Et toi on t’a jamais dit qu’avec une gueule pareil t’étais tout juste bon à faire le SDF dans la rue ? » Et lui, c’était Aaron. Ou Ron pour les intimes. Il n’avait peur de rien. Flirtait sans cesse avec les limites pour une simple bonne raison : l’ennui. Si dans son enfance on l’avait pris pour un attardé incapable de distinguer les couleurs, il s’était révélé pendant son adolescence et avait brillé tout le long de son cursus scolaire avec brio et facilité. A un seul détail près : il était daltonien. La forme la plus poussée, celle qui ne lui faisait pas voir la vie en rose mais bien en nuances de gris. Si personne n’était réellement au courant, on s’était pas mal moqué de lui par le passé. Et encore aujourd’hui quand il n’accordait pas ses vêtements – ce qu’il était juste incapable de faire. Il fallait le voir porter du violet avec du jaune, je vous jure… Mais le plus drôle dans tout ça, c’est que ça ne l’atteignait pas, Aaron. C’était quelqu’un qu’il était difficile de pousser à bout, bien trop relax dans sa vie de tous les jours. Ce qui était étonnant puisqu’il était major de sa promo… en médecine. Plutôt fort de ce qu’il n’appelait même pas un handicap, il s’en servait comme un coup de pouce à sa passion : la peinture. Il était délivré du choix des couleurs, de les marier ou non et certaines de ses toiles étaient peut-être très laides de ce fait, mais d’autres avaient une dimension toute particulière et différente de par sa vision des choses. En bref, Ron était quelqu’un qui était passé bien à côté de la notion de peur et qui ne cherchait que ça, mettre un peu de couleurs dans sa vie.
C’était sans doute pour ça qu’il avait répondu à l’autre. Qui ne tarda pas à l’empoigner par le col pour le coller contre un mur. Seulement le regard stoïque de Ron le déstabilisa si profondément que ce dernier en profita pour lui foutre un coup dans les parties et se barrer. Lui, il n’aurait pas d’enfant tout de suite si vous voulez mon avis !

La vie avec son meilleur ami était pleine de saveurs. Ce dernier était imprévisible, parfois violent, parfois doux comme un agneau. Et s’il rendait le quotidien de Ron moins ennuyant, le brun n’était pas toujours très serein face à lui. Parce que si Nerobi était comme ça, c’était par souffrance. Et c’était bien la seule vraie chose qui préoccupait Ron. Comme si le blond n’arrivait pas à ressortir tout ce qu’il ressentait, à faire son deuil, à exploser. Enfin, il lui arrivait souvent d’exploser, mais ça n’allait jamais assez loin pour que ce soit vraiment efficace.
Son truc à lui, c’était de pousser les gens à bout. De provoquer. Déjà parce que ça le faisait marrer, et ensuite parce qu’il n’y avait que de cette façon qu’on découvrait les gens tels qu’ils étaient vraiment. Son meilleur ami était son cobaye préféré, ils se rentraient dedans tellement facilement que ça pouvait parfois partir très loin. Un procédé pas tellement sain quand on y pensait mais qui semblait vital à Ron. Il avait besoin d’une relation intense, un truc qui le prenne aux tripes, et c’était avec Nerobi qu’il l’avait trouvé.

Seule petite – ou grosse ombre – au tableau, le blond n’était pas hyper à l’aise face à l’homosexualité. Et ça Ron l’avait compris assez rapidement alors il ne lui avait jamais dit qu’il était gay. Après tout, ils s’étaient rencontré lors d’un double date avec des filles ! Il n’avait certes pas peur de grand-chose dans la vie, il allait souvent trop loin, même avec Nerobi, mais pour une fois, il avait trouvé cet aveu trop risqué pour le faire. A la place il se contentait de semer quelques indices parfois, jouant encore avec le feu. Pour que la révélation soit moins frontale. Mais à trop jouer, ne finit-on pas par se brûler ? 

Aujourd’hui il rentrait un peu tard des cours. Mais il avait une bonne raison : il était allé chercher la bouffe ! Bon ça n’était que des pizzas, mais ça leur éviterait de cuisiner au moins.
Ron ne savait jamais à quoi s’attendre en poussant la porte de chez lui. Nerobi avait tellement de lubies bizarres… Et aujourd’hui ne faisait pas exception. Quand il ouvrit la porte, il tomba sur son meilleur ami en train de mater du porno. Ce qui était tout à fait normal hein, lui-même en regardait. Seulement, Nerobi… semblait se contenter de regarder. Pas de main baladeuse ou d’excitation. Et c’était assez… weird. Il fronça les sourcils, s’approchant alors de lui. « Tu tentes une nouvelle expérience ou quoi ? T’essaies de venir par la pensée ? Non parce que ça peut prendre un moment. » Il posa les pizzas sur la table basse et grimaça quand son regard croisa la télé. Vraiment pas son truc les nanas. « Tu veux pas éteindre ton truc ? J’ai pas trop envie de manger devant ça. Pis ça fait pas très hétéro de mater du porno entre potes. » N’en déplaise à Nerobi !

Revenir en haut Aller en bas
 
yoskuma
yoskuma
Féminin MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 02/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : lost in salem
CRÉDITS : vocivus (av) anesidora (sign)

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, mais si tu veux m'emporter dans ton univers, je fais ma valise
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2391-dites-au-diable-que-je-lui-vol http://www.letempsdunrp.com/t2399-salem-s-madness#52183 http://www.letempsdunrp.com/t2393-skyzoderline#51944
Tortue

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Nerobi
Jenkins

J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant par corresp. en psycho & communication et bibliothécaire à mes heures perdues et je m'en sors bien mais pas trop non plus. Sinon, grâce à ma chance, je crois, je suis célibataire mais souvent bien accompagné et je le vis plutôt tranquillement il paraît.

let's play together ☽ ft Allès. Tumblr_ovux78Ymxg1ucudwoo5_500


c.yoskuma / @alles
Sourcils froncés, il cherchait à comprendre le sens des images, bien qu'il n'ait pas à comprendre grand chose finalement. Ce qui l'intéressait vraiment, c'était l'heure affichée sur la pendule fixée sur le mur au dessus du meuble de télévision, mais c'était une véritable épreuve de lire l'heure à l'envers alors il faisait de son mieux pour deviner puisque son téléphone portable venait tout juste de s'éteindre et ça relevait d'un effort trop important que d'aller jusque sa chambre pour récupérer son chargeur. Nerobi aurait alors pu se résoudre à trouver un autre programme à regarder pour passer le temps, mais là encore, la télécommande était hors de portée et se lever du canapé n'apparaissait pas dans ses plans. C'était autrefois quelqu'un de dynamique, de déterminé, qui ne tenait pas en place, hyperactif sur les bords, mais les événements avaient renversé les choses et ses intentions n'étaient plus les mêmes ; vivre au jour le jour, c'était déjà ça et s'il parvenait à se réveiller le matin, c'était un exploit dont il était particulièrement fier, alors réussir dans la vie, dans un futur proche, c'était pas ce qu'il trouvait de plus important. Après tout, il aurait carrément pu cesser toute source d'instruction, cependant il continuait toujours de maintenir des études, bon, c'était pas tous les jours la fête mais il donnait le meilleur de lui-même, il était pas toujours ponctuel quant aux délais imposés, jamais pour être honnête, mais lorsqu'il rendait un devoir, il se voyait attribué une excellente note. Il ne le faisait pas pour lui, mais il avait quelqu'un au dessus de sa tête, quelqu'un à rendre fière.

Enfin, depuis le temps qu'il attendait ça ; la porte d'entrée s'ouvrait. Quel soulagement. Nerobi gardait ses craintes pour lui, déjà qu'il avait du mal à les admettre, mais elles étaient là, omniprésentes. C'est un fait véritable ; la vie se montrait particulièrement joueuse, parfois trop et il semblerait que mettre des coups de pieds à ceux qui l'aimait bien soit une délicieuse récompense qu'elle aimait offrir, alors il se méfiait, de tout, de tout le monde - qui sait, Aaron pourrait se faire renverser par un chauffard en traversant la route, glisser dans les escaliers et se briser la nuque, tomber sur une bande d'idiots ivres morts qui lui chercheraient des ennuis, un tas de trucs pouvaient arriver et il se refusait de le perdre lui aussi, de perdre plus qu'il n'avait déjà perdu. S'il pouvait l'attacher et le garder là, tout près, sous sa surveillance, il le ferait, mais ça n'était pas une vie, ni pour l'un, ni pour l'autre. Quoi qu'il advienne, pouvoir constater qu'il était bel et bien vivant le rendait joyeux - alors imaginez ne serait-ce qu'un instant lorsque Ron rentrait plus tard que d'habitude, les films monstres qu'il se faisait et la panique étouffante qu'il pouvait ressentir, c'en était à perdre la tête, si vous jetiez un œil seulement à l'allure de sa chambre, vous comprendriez les dégâts que ça pouvait causer.

« Je voulais voir si ça avait l'air de la même chose en regardant à l'envers », avouait-il simplement, ça n'avait rien d'étrange pour lui mais il savait qu'il était bizarre de toute façon - « Finalement ça ressemble toujours à un porno, elle a juste pas l'air d'apprécier », affirmait Nerobi en tentant de se redresser du mieux qu'il le pouvait, mais en bon maladroit qui se respecte, il avait inévitablement terminé les fesses par terre. « T'es pas drôle, on aurait pu compter les points », toujours pour le taquiner évidemment, malgré tout, Aaron avait un argument qui tenait trop bien la route pour qu'il se soumette à changer de chaîne pour quelque chose de plus.. habillé. Son regard daignait se porter avec gourmandise sur les pizzas - vraiment un enfant quand il s'y mettait. « T'as pris des pizzas ! Attends, je suis sorti ce matin, je t'ai ramené un truc, bouge pas ! », d'un bond, il se remettait sur ses deux pieds, faut croire qu'il n'y avait que dans ces moments là qu'il retrouvait un certain dynamisme. Nerobi fonçait en direction de sa chambre pour finalement revenir dans le salon avec trois sacs, s'asseyant en tailleurs sur le canapé avec ses achats.

Certes, c'était que des marques indépendantes assez peu connues du grand public mais dieu sait combien ces vêtements avaient un grand succès et notamment auprès de Nerobi qui appréciait énormément ne pas avoir les mêmes choses que les autres. Bien qu'il ne roulait pas sur l'or, ça lui faisait plaisir de ramener des trucs à Ron. Enfin, il pourrait rouler sur l'or s'il décidait de débloquer l'héritage qu'il avait touché de sa mère, mais il n'était pas près à user de cet argent qu'elle avait si durement gagné de ses doigts ; s'il avait un goût aiguisé et particulier pour le style - à ne pas confondre avec la mode si vous ne désriez pas le mettre en colère inutilement, c'est que sa mère était styliste, très réputée auprès des grandes têtes pour sa touche excentrique, décalée et bien à elle qu'on ne trouvait nulle part ailleurs. Elle lui avait transmit cette passion là, assez pour avoir tant de vêtements qu'ils s'entassaient tous dans des piles à n'en savoir qu'en faire. Quoi qu'il en soit, il était assez content de ses achats. « J'étais obligé, je t'imaginais bien dedans », déclarait Nerobi en extirpant des paquets des sweats à capuches de couleurs et tous aussi différents les uns des autres. Il aimait les couleurs, les mélanger, en faire ce qu'il voulait, c'était ça qui était cool - de ne pas être comme les autres.« Mon préféré c'est celui-là », lâchait-il en désignant un sweat noir sur lequel était inscrit bad habits, à la manche gauche avait été cousu un bandana jaune et blanc, une petite touche de douceur, et tant pis si Ron ne distinguait pas les couleurs, il les distinguerait pour lui. Les deux autres étaient un peu dans le même genre et ça lui plaisait d'offrir ça, alors il espérait que ça lui plairait aussi - « Si t'aimes pas, y'a les cartes avec les adresses dans les sacs, tu peux les changer ».


love is nothing stronger than a boy with love | recherche rp : ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2194
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Aaron " Ron " Thomson
J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant en médecine et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

let's play together ☽ ft Allès. B82fcbb815d833a212cbc1bb93214ac5


niels visser @.sparkle



Aaron ne savait jamais à quoi s’attendre en ouvrant la porte, et c’était ce qui lui plaisait. Bon, en réalité c’était plus compliqué que ça, parce qu’il savait que le comportement de son ami résultait d’une souffrance immense. Mais il l’avait accepté comme ça, sans le juger, et surtout sans s’écraser quand il fallait le remettre à sa place. Entre les deux, ça pouvait parfois être violent. Mais Ron considérait que ça faisait partie de la thérapie de Nerobi et qu’il ne pouvait juste pas accepter tous ses mauvais comportements juste parce qu’il allait mal. Il devait réaliser que la vie continuait, qu’il était toujours là et que bordel, s’il déconnait, Aaron était présent pour lui botter le cul comme il fallait. Autant parfois il lui rentrait dedans sans hésiter, autant d’autres fois, quand ça allait vraiment loin, il se retrouvait paralysé par la peur de le perdre. S’il ne le disait pas, et même jamais, il était très attaché à ce garçon. Trop attaché. Mais pas d’une façon saine, où on pouvait ne pas se parler pendant des semaines et se retrouver comme s’il n’était passé qu’une journée. Non, Aaron avait besoin de le voir au quotidien et c’était donc une aubaine qu’ils habitent ensemble. Sa seule vraie peur aujourd’hui. Ce qui lui donnait l’impression d’être vraiment humain.

Aujourd’hui le blond semblait être dans un bon jour. Après s’être extasié sur les pizzas, il annonça qu’il avait des cadeaux pour Ron. Ce n’était pas rare que Nerobi dépense pour lui, et ça le gênait toujours. Mais au moins, il savait que le garçon avait bon goût et que les cadeaux allaient lui plaire à coup sûr. Mais il était toujours un peu gêné quand on lui offrait des vêtements, parce qu’il ne savait jamais exactement comment ils allaient renvoyer sur lui. Nerobi, il connaissait son problème, du coup, il choisissait souvent des vêtements qui s’accordaient facilement, avec des couleurs assez douces et sobres. En fait, ça dépendait de son humeur. Une fois il lui avait offert un t-shirt rose fluo...  Son vêtement préféré de toute sa garde-robe ! Il ne le jugeait d’ailleurs jamais s’il sortait en étant habillé n’importe comment, et parfois, quand il n’était pas d’humeur à le taquiner avec ça, il lui disait même d’aller se changer. « Non arrête ils sont trop cool ! Mais c’est en quel honneur ? » Est-ce qu’il avait oublié son propre anniversaire ? Oh, c’était déjà arrivé, ça ! Parfois il marchait totalement à côté de ses pompes le Ron. Sans aucune pudeur, il retira son haut pour pouvoir enfiler le premier sweat. « Alors, ça me va bien ? » Il se regarda de loin dans le premier miroir qu’il trouva dans son champ de vision. « La mode c’est vraiment ton truc hein. » ajouta-t-il dans un sourire. Il savait que Nerobi avait horreur qu’on lui dise ça. Et Ron, tout ce que les autres n’aimaient pas, il le faisait.

Revenir en haut Aller en bas
 
yoskuma
yoskuma
Féminin MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 02/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : lost in salem
CRÉDITS : vocivus (av) anesidora (sign)

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, mais si tu veux m'emporter dans ton univers, je fais ma valise
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2391-dites-au-diable-que-je-lui-vol http://www.letempsdunrp.com/t2399-salem-s-madness#52183 http://www.letempsdunrp.com/t2393-skyzoderline#51944
Tortue

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Nerobi
Jenkins

J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant par corresp. en psycho & communication et bibliothécaire à mes heures perdues et je m'en sors bien mais pas trop non plus. Sinon, grâce à ma chance, je crois, je suis célibataire mais souvent bien accompagné et je le vis plutôt tranquillement il paraît.

let's play together ☽ ft Allès. Tumblr_ovux78Ymxg1ucudwoo5_500


c.yoskuma / @alles
Il n'avait pas besoin d'occasion particulière pour lui faire des cadeaux, à vrai dire ça lui faisait seulement plaisir d'offrir, c'était notamment pour le remercier de le supporter au quotidien, même durant les jours un peu moins facile, pour souligner combien il était spécial à ses yeux, parce que Nerobi ne faisait de cadeaux à personne d'autre, et ce depuis toujours finalement. « T'es conscient que la réponse reste la même à chaque fois que tu me poses cette question ? C'est très simple, je suis un mec vraiment génial avec des goûts incroyables et j'en fais profiter la tête de gland que tu es », ah, se moquer de lui c'était un véritable plaisir. Il se rendait compte de la chance qu'il avait de l'avoir à ses côtés et il ignorait comment le remercier, parce qu'il le savait, non, il n'était pas idiot ; il savait qu'il n'était pas facile à vivre, qu'il lui faisait des scènes interminables lorsqu'il rentrait plus tard qu'à son habitude, que ses sautes d'humeurs n'avaient rien d'agréable, qu'il n'était pas forcément ce qu'on pouvait trouver de meilleur, mais il faisait de son mieux pour être un bon ami, dévoué et impliqué. Un peu trop impliqué parfois.

Nerobi se souvenait de cette fois où Aaron avait terminé plus tard et qu'il l'avait attendu devant la faculté, assit sur les escaliers où il avait fini par s'endormir, ou encore cette soirée passé dans un bar où ça avait complètement dégénéré par la faute d'un homophobe qui avait volontairement renversé son verre sur son meilleur ami parce qu'ils les pensaient en couple et que la vision de deux hommes aussi proches n'avait pas été de son goût, les propos qu'il avait balancé l'avait fait partir au quart de tour, mais il était comme ça - incontrôlable, ingérable, aussi vif qu'un félin, toujours à l'affût, parce que s'il fallait rentrer dans le tas, il fonçait dedans sans regarder à qui il avait à faire. Ce n'était pas un problème selon lui, il se disait qu'au moins, si Ron avait un jour des problèmes, il pourrait plonger pour l'aider. Nerobi daignait revenir sur terre à l'instant même où son semblable quittait son haut pour enfiler l'un des sweats, moment assez perturbant qui lui fit regarder ailleurs. Une fois enfilé, il reposait les yeux sur lui et aussitôt, un fin rictus de pure satisfaction naissait faiblement sur ses lèvres. « Il a été fait pour toi, j'en suis persuadé, tu le portes vraiment très bien ! », déclarait-il avant de perdre aussi sec son maigre sourire. Nerobi se levait alors, debout sur le canapé ; « retire ça, petit con », lançait-il en lui sautant sur le dos, s'accrochant à lui avec l'idée de ne pas le lâcher de si tôt - « tu veux mourir Ron ? parce que je vais te tuer ! », pour plaisanter, évidemment, enfin pour l'instant, rien n'était jamais sûr quand ils commençaient à s'embêter l'un l'autre. Aaron l'avait lancé et il allait être difficile à arrêter.


love is nothing stronger than a boy with love | recherche rp : ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2194
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Aaron " Ron " Thomson
J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant en médecine et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

let's play together ☽ ft Allès. B82fcbb815d833a212cbc1bb93214ac5


niels visser @.sparkle



« Tête de gland ? Retire tout de suite ce que tu viens de dire ou ton réveil risque d’être froid, demain. Trèèèès froid. » Aaron n’était absolument pas susceptible. Ce que pensaient les autres il s’en fichait totalement. Avec Nerobi c’était plus délicat, et il lui arrivait de se vexer, mais il savait distinguer le jeu de la réalité. Enfin la plupart du temps. « Mais c’est vrai que t’es un mec génial. Parfois. » ajouta-t-il avec un petit sourire. Il ne disait jamais ce genre de choses très sérieusement et n’avait même jamais compris d’où venait ce blocage. Il n’avait pas cherché, en même temps.
Il enfila ensuite le sweat et fut content de la réaction de son ami. Apparemment ça lui allait vraiment bien ! Il prit une petite pose mannequin pour rigoler avant de tailler son ami sur ses goûts pour la mode. Ron n’avait jamais compris quelle était la différence, il savait juste que le sujet avait tendance à énerver son ami. Et effectivement… il ne tarda pas à l’avoir sur le dos, au sens propre du terme. « Eeeeeeeh ! Descends de là espèce de singe ! » Il tourna plusieurs fois sur lui-même pour essayer de s’en débarrasser, mais il était franchement tenace le con ! « Ca va mal finir !! J’vais te faire mal Nero ! » Et ça c’était bien la dernière chose qu’il voulait.

Pour limiter les risques, il se mit juste devant le canapé et lui fit lâcher prise pour qu’il tombe dessus. « Tu ne m’auras jamais ! JAMAIS ! » Il lui tira la langue et quitta la pièce, se cherchant une cachette où Nerobi ne le trouverait pas… Alors autant parfois ils étaient très sérieux, trop sérieux, parfois, c’était de vrais gamins. Pour bien l’énerver encore plus il gueula le mot “ mode “ à haute voix avant d’aller se cacher sous le lit de Nerobi. Il ne viendrait pas le chercher là-bas si ?

Revenir en haut Aller en bas
 
yoskuma
yoskuma
Féminin MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 02/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : lost in salem
CRÉDITS : vocivus (av) anesidora (sign)

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, mais si tu veux m'emporter dans ton univers, je fais ma valise
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2391-dites-au-diable-que-je-lui-vol http://www.letempsdunrp.com/t2399-salem-s-madness#52183 http://www.letempsdunrp.com/t2393-skyzoderline#51944
Tortue

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Nerobi
Jenkins

J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant par corresp. en psycho & communication et bibliothécaire à mes heures perdues et je m'en sors bien mais pas trop non plus. Sinon, grâce à ma chance, je crois, je suis célibataire mais souvent bien accompagné et je le vis plutôt tranquillement il paraît.

let's play together ☽ ft Allès. Tumblr_ovux78Ymxg1ucudwoo5_500


c.yoskuma / @alles
« Non jamais, t'as une p'tite tête de gland, c'est pas de ma faute », ça ne l'effrayait pas de se réveiller sous un jet d'eau gelée, la conséquence valait la peine si c'était pour pouvoir profiter pleinement du fait de le taquiner tant qu'il le désirait. C'est principalement pour cette raison qu'il lui grimpait sur le dos, parce qu'il avait besoin de ça. Nerobi avait profondément besoin de l'embêter, d'être son centre de l'attention ne serait-ce qu'un court instant, d'être près de lui, aussi étrange que cela puisse paraître. C'est exactement ce dont il parlait avec sa mère lors de leur dernière conversation, juste avant qu'ils ne prennent la route, juste avant que sa vie ne change du tout au tout. « Ce que je dis c'est que vous êtes vraiment très proche, tu ne sembles pas te rendre compte de.. des allures de cette relation, ce que je veux dire c'est que tu pourrais l'envisager sous un angle différent, qu'en penses-tu ? », c'en suit une longue dispute, une dispute violente parce que son père le lui avait toujours inculqué ; l'homosexualité est un pêché puni par le tout puissant. Il ne voulait pas entendre sa mère lui déblatérer ce qu'il ne voulait pas entendre, mais à l'heure d'aujourd'hui, il payerait de sa vie s'il le fallait, seulement pour l'entendre blasphémer à nouveau.

Nerobi avait souvent des moments d'absence, après un trauma crânien il semblerait que ce soit quelque peu normal, il s'agissait juste de séquelles qui perdurerait de façon indéterminée alors il est vrai que durant ces instants là, il s'égarait loin, très loin dans ses songes, il se réfugiait dans des souvenirs lointains, parfois pas, généralement douloureux. C'est donc de manière brusque qu'il était ramené sur terre, son dos heurtant le canapé sans qu'il ne l'ait vu venir. « Mh ? », un peu à la ramasse pour tout vous dire, il prenait appuie sur ses deux coudes, posant les yeux sur sa silhouette qui s'éloignait. Il avait particulièrement du mal à suivre ce qui se passait mais il trouvait tout de même le moyen de se remettre sur ses deux pieds pour partir à sa recherche, un air boudeur. « T'es où ? Allez, sors de ta cachette, j'ai pas envie de jouer à ça », ronchonnait Nerobi alors qu'il fouillait la chambre d'Aaron, puis ensuite la salle de bain avant de finalement comprendre ; « si t'es dans ma piaule, je vais t'arracher les yeux ». Mon dieu, avec le bordel qu'il y avait là-dedans, juste d'imaginer qu'il pouvait voir le foutoir qu'il avait mit dans cette pièce ça le rendait dingue - tout ce qu'il ne contrôlait pas le rendait fou. Il ouvrait si fort la porte qu'elle venait claquer contre le mur et alors, il se mettait à chercher partout, jusqu'à ce qu'il comprenne. Nerobi montait debout sur le lit, les bras croisés, visiblement l'envie de rire lui était passée - « sors de là, tout de suite Aaron », s'impatientait-il, reprenant aussitôt - « je suis d'humeur à te mordre, alors sors de là ».


love is nothing stronger than a boy with love | recherche rp : ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2194
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Aaron " Ron " Thomson
J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant en médecine et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

let's play together ☽ ft Allès. B82fcbb815d833a212cbc1bb93214ac5


niels visser @.sparkle



Aaron ne savait jamais quand il en faisait trop. Il ne savait pas où s’arrêter, que ce soit dans l’amusement ou dans la colère. C’était souvent le ton de Nerobi qui lui donnait un indice, mais aussi sa façon de se tenir, et son visage qui parfois, se fermait en un seul coup. Cette fois, il dût simplement se contenter du ton de sa voix et comprit qu’il allait passer un sale quart d’heure s’il n’arrêtait pas ses conneries. Ce qui en soi ne l’effrayait pas tant que ça, mais ce soir il n’avait pas envie de se prendre la tête. A des moments, les changements d’humeur de son ami étaient vraiment fatigants, même s’ils ajoutaient du piment. A force de bouffer la même chose tous les jours on finissait parfois par se lasser, c’était un peu la même chose avec le lunatisme du garçon.
Coupé dans son élan, il finit par sortir de sous le lit. Il lança un regard à Nerobi avant de soupirer. « T’es vraiment pas drôle. Et me touche pas, j’ai déjà failli me faire cogner aujourd’hui ça me suffit. » Il savait que cette information risquait de le rendre dingue. Parce que Nerobi, il voulait protéger Aaron. Et Ron, il voulait faire exactement la même chose. Ca avait parfois pris des proportions assez folles, mais c’était comme ça que ça marchait. Aaron ne payait pas de mine comme ça, mais son sens aigu du risque pouvait le rendre dangereux, si on s’approchait trop près de son ami. Peut-être parce qu’avec le temps il n’était plus juste un ami… Mais ça c’était encore autre chose. « J’vais mater la télé, si tu veux encore venir casser l’ambiance tu sais où me trouver. » Il haussa les épaules et fila dans le salon pour entamer son repas. A chaque fois que ça dérapait, il essayait de comprendre pourquoi. Il tournait le truc en boucle dans sa tête. Et il ne comprenait jamais. Ils avaient vraiment un gros problème tous les deux. A croire qu’ils aimaient ça.

Revenir en haut Aller en bas
 
yoskuma
yoskuma
Féminin MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 02/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : lost in salem
CRÉDITS : vocivus (av) anesidora (sign)

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, mais si tu veux m'emporter dans ton univers, je fais ma valise
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2391-dites-au-diable-que-je-lui-vol http://www.letempsdunrp.com/t2399-salem-s-madness#52183 http://www.letempsdunrp.com/t2393-skyzoderline#51944
Tortue

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Nerobi
Jenkins

J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant par corresp. en psycho & communication et bibliothécaire à mes heures perdues et je m'en sors bien mais pas trop non plus. Sinon, grâce à ma chance, je crois, je suis célibataire mais souvent bien accompagné et je le vis plutôt tranquillement il paraît.

let's play together ☽ ft Allès. Tumblr_ovux78Ymxg1ucudwoo5_500


c.yoskuma / @alles
Il n’avait besoin de rien de plus qu’un regard de sa part pour comprendre qu’encore une fois, il s’était emporté trop vite. Ses mots confirmaient sa pensée et automatiquement, il s’en voulait. Il n’arrivait pas à gérer, il ignorait comment faire et comment il avait pu faire par le passé alors, il le laissait simplement sortir de la chambre avant de s’asseoir sur le bord du lit, silencieux. S’il pouvait au moins parvenir à prendre sur lui, les choses seraient certainement moins compliquées pour l’un, comme pour l’autre. Il glissait ses doigts dans ses cheveux sur lesquels il finissait par tirer, espérant se calmer du mieux qu’il le pouvait, mais difficile lorsqu’il se remémorait les mots exacts d’Aaron. Que celui qui osait embêter son meilleur ami soit maudit, il était le seul à pouvoir détenir ce droit et il comptait bien avoir son nom et lui faire regretter d’être en vie. C’était une promesse. Après de longues minutes à se torturer l’esprit, il daignait se lever, tirant son plaid du lit pour le mettre sur ses épaules, rejoignant son allié. Nerobi prenait place sur le canapé, en tailleurs, fixant inlassablement son vis à vis. « Je veux savoir qui », commençait-il simplement, les doigts se resserrant durement sur les coutures de sa couverture avant de reprendre ; « qui a osé te faire chier ? explique moi, s’il te plaît ». Il voulait savoir pour quelles raisons stupides quelqu’un déciderait de s’en prendre à Ron qui était tout de même une personne vraiment sympathique, ça le rendait dingue. « Je bosse à la bibliothèque demain, si tu veux passer quand t’as une pause.. je, ça serait bien », invitait Nerobi. Ça n’arrivait que deux jours et demi sur cinq, mais quand il bossait au sein de l’université où étudiait Aaron, il s’amusait souvent à essayer de le croiser, bien qu’avec les horaires de ce dernier c’était quand même assez difficile. Il ignorait comment se racheter, mais il voulait au moins essayer, parce que rien ne le bousillait plus que de les savoir si distant pour des futilités qui s’avéraient sa faute.


love is nothing stronger than a boy with love | recherche rp : ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2194
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

let's play together ☽ ft Allès. Empty


Aaron " Ron " Thomson
J'ai 21 ans et je vis à Détroit, en coloc' avec mon meilleur pote. Dans la vie, je suis étudiant en médecine et je m'en sors plus que bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

let's play together ☽ ft Allès. B82fcbb815d833a212cbc1bb93214ac5


niels visser @.sparkle



Ron savait que sa phrase n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Nerobi ne tarda pas à rappliquer, vêtu de son plaid, pour lui demander qui avait osé s’en prendre à lui. Le blond haussa les épaules, l’air blasé. Nerobi ne s’excusait pas souvent, comme si les mots étaient trop difficiles à sortir. Par contre, il lui arrivait comme maintenant de réaliser malgré tout qu’il s’était agacé trop vite. Dans ces cas-là, il trouvait un moyen détourner de demander pardon sans jamais vraiment le dire. Ce soir, c’était en demandant à Aaron s’il voulait passer à la bibliothèque demain. Parce que si Nerobi était vraiment fâché, il n’aurait pas demandé. Après avoir vécu quelques années avec lui, Ron savait reconnaître les moyens détournés qu’utilisait son colocataire. Cela dit, des excuses de temps en temps… Ouais, ça lui ferait plaisir. « J’te dirais pas qui c’est. Tu vas encore t’attirer des ennuis. De toute façon j’m’en fiche, et j’lui ai mis un coup dans les couilles alors il va plus mal que moi. » Mais Nerobi ne lâcherait sûrement pas l’affaire, le connaissant. Il hocha finalement la tête. « Je passerai. A une condition. » Il se mit en tailleur à son tour, face à son colocataire. « J’aimerais qu’on ait une conversation ce soir. Une conversation sérieuse. Sur… sur tes réactions, le pourquoi du comment. J’en ai marre de jongler tout le temps. Enfin, c’est marrant quand on se cherche, et avec toi je m’ennuie pas. Mais en même temps ça me tue, d’voir que tu… je sais pas, que t’arrives pas à évacuer tout ce que tu dois évacuer. Et aussi les jours où j’ai l’impression que tu me détestes. Ca arrive souvent, en ce moment… » Trop frontal. Beaucoup trop frontal. Ca passe ou ça casse… Mais Aaron en avait marre de tourner autour du pot.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


let's play together ☽ ft Allès. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
let's play together ☽ ft Allès.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. The games we play
» Play For Your Club
» FIFA World - Free to play
» Hentaï RP
» Une ruelle sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: