Partagez | 
 
 
 

 Everyting has beauty, but not everyone sees it Ft. Floof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Rico Mazzanti
J'ai 28 ans et je vis au Maine, USA. Dans la vie, je suis coiffeur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Je tombe toujours en amour avec les mauvaises personnes.




I'll never tell you
Apparament il n'avait même pas besoin de dire quoi que ce soit pour que Zek comprenne les messages et compliments face à son corps, par le toucher. Il n'était pas idiot, il avait bien remarqué que l'homme n'avait pas vraiment attendu avant de s'occuper de son haut en mode vas'y gâte toi. Il comptait bien aider son côté coq, en profitant pleinement pour passer ses doigts là où il le désirait. Et hop, ce fut son tour désormais, un traitement agréable qui l'attendait, avec cet effet bien différent. Pour sa part, il n'avait pas une tonne de muscles à offrir mais plutôt une douceur digne d'une peau de bébé. À son tour de sourire avec cette petite fierté. « Thanks... It's like that everywhere you know. » Ce sourire différent, invitant, à une séance de dégustation et de toucher autant qu'il le voudrait.

Certainement plus encore, car Zek prit la décision de pousser les choses un peu plus loin encore, les guidant vers le lit de la pièce. Les choses sérieuses s'approchaient lentement mais surement. Il n'avait pas plus docile que Rico en cet instant, alors que son dos vint rencontrer le matelas qu'il jugea bien confortable merci. Et les voilà en moins de deux en train de franchir les dernières étapes avant le prochain chapitre. Il ne restait plus que sa toute dernière barrière, alors que des mots refirent leur apparition. Il lui demandait la permission, ayant prit le temps de s'arrêter, ne faisant que jouer avec cette petite retenue et touche d'impatience à la fois, à l'élastique de son flamboyant caleçon. Rico prenait carrément goût à cette version de Zek, qui ne cessait d'agréablement le surprendre. Il ne savait que répondre d'autre que son sourire en premier, suivit de cet hochement de tête en signe qu'il pouvait continuer.

Il était certes nerveux, malgré tout, en partie car Zek n'avait jamais été des plus faciles avec lui, car il ignorait ce qui pouvait bien l'attendre. Mais aussi en partie par la faute de la rouille qui le couvrait, et de cette crainte aussi, en quelque part, qu'il s'y prenne un peu mal avouons-le. Il était parfaitement conscient que c'était la première expérience de l'homme ici présent, mais ne comptait pas rester docile sans rien faire, plutôt agir en guise de guide participatif, voyons-le comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 300
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Ezekiel
J'ai 36 ans et je vis dans le Maine, USA. Dans la vie, je suis pilote de chasse pour l'armée américaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce que ça me permet de courir les femmes quand ça me tente, et avoir la paix le reste du temps.




Stephen Amell @ Me
Pas qu'Ezekiel ne croyait pas Rico sur parole lorsqu'il lui affirmait que la douceur s'étendait partout contre sa peau, mais il se fit malgré tout un plaisir de vérifier, à la fois par ses mains et par ses lèvres qui passaient un peu partout, profitant tout comme constatant que c'était bien vrai. L'homme lui donnait la permission, l'homme lui laissait entendre que les choses pouvaient aller plus loin, Zek faisait face à un petit mur. Parce qu'il avait beau en avoir envie, avoir bouffé son corps de haut en bas avec la plus grande des passions et fascination, il ne savait plus comment s'y prendre. Toute son aisance s'était effacée avec la perspective d'une relation toute nouvelle dans laquelle il n'avait aucune expérience, donc beaucoup d'insécurités liées à des incertitudes sur la façon de procéder. La logique était simple, mais la réalité un peu moins.

Rico semblait décidé à gentiment prendre l'initiative de le guider, d'une certaine façon, le fait qu'il ne semble d'ailleurs pas trop inquiet aidant à calmer un peu Zek. Celui-ci ne voulait pas trop laisser paraître qu'il était un peu perdu, mais il y avait malgré tout cet air adorablement clueless sur son visage alors qu'il se débarassait du dernier vêtement habillant l'homme et ... puis ne faisait plus rien, pendant de longues secondes. Ce petit délai qu'il lui fallu pour prendre l'initiative de la préparation, bien qu'il fut vite désemparé devant l'absence de lube. Le pauvre Zek complètement hors de son élément, se fiant beaucoup sur Rico avec des petits regards qui suffisaient sans doute pour comprendre son besoin d'aide. Nul besoin de demander, l'autre homme était là pour aider en faisant mine de rien, en participant tout simplement à l'échange tout en guidant ses gestes, sans mentionner ses ratés, sans jamais se moquer. Tout pour rendre l'ambiance meilleure encore, aidant à la suite des choses qui finirent certes bien par arriver. Tout en douceur, étonnemment, comme ce côté caché de la personnalité de Zek. Attentionné, même, qui s'assurant que Rico apprécie la chose du début à la fin.

Il s'était permis quelques baisers de temps à autre, leur position lui permettait un accès à ses lèvres, mais lui laissant aussi l'opportunité de simplement coller sa tête contre la sienne et respirer, chaud, passionné, contre son cou, laisser leurs voix s'unir, la sienne dans des grognements rauques, Rico dans ses sons bien chauds, en parfaite harmonie. Harmonie qui fut écourtée du côté de Zek, mettant ainsi un terme bien malgré tout à leur moment. Le pauvre homme qui commença tranquillement à prendre des couleurs, cachant presque immédiatement son visage dans un oreiller alors que ses oreilles bien visibles avaient une forte teinte rosée. On pouvait l'entendre grogner, étouffé par l'oreiller, d'un peu de honte peut-être et de déception face à lui-même. Clairement, il était gêné. Lorsque l'oreiller s'écarta, c'est pour qu'il enfouisse son visage dans le cou de Rico, toujours caché, marmonnant un « Sorry » tout bas.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Rico Mazzanti
J'ai 28 ans et je vis au Maine, USA. Dans la vie, je suis coiffeur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Je tombe toujours en amour avec les mauvaises personnes.




I'll never tell you
Une petite vérification? Rico n'avait ab-so-lu-ment rien contre cette dernière. À chacun sa fierté de coq. Surtout que dans son cas, il était bien agréable et il en était parfaitement conscient. Avec tout le travail qu'il y mettait, ça devait bien être payant au bout du compte. Autrement il aurait abandonné il y a bien longtemps de cela. Seul petit soucis, il n'y avait personne vraiment qui pouvait en profiter autre que lui-même et parfois Mikal mais en légèreté. Ce soir, c'était le tour de Zek.

Une pause fit provoqué par une incertitude, Rico pas le moindrement surpris de cette dernière, comprenant qu'il était temps pour lui d'agir en guide. Sans le moindre rire moqueur, sans le moindre commentaire, tout en douceur avec ce petit sourire en coin qui laissait démontrer que ça allait, qu'il n'y avait pas le moindre problème à cela. Il trouva un semblant de solution au petit soucis du manque de lube. Ça n'allait pas être la joie, mais Rico ne comptait pas faire son difficile pour ce soir et opta pour l'option salive. C'était déjà mieux que rien de tout. Même pas besoin de préparation, notre jeune italien ne faisant pas qu'entretenir sa peau après tout. Il fallait faire avec les moyens du bords, pas encore assez désespéré pour faire appel à des services, utilisant un petit robot à batterie lorsque l'envie le prenait.

Mais un humain c'était mille fois mieux, ce n'était même pas un débat pour lui. Il n'avait pas le moindre doute à ce sujet, alors que Zek avait débuté tranquillement ses mouvements. Rico l'encourageait dans cette voie, par ses sons, parfois étouffé agréablement par les lèvres de monsieur ici présent. Ce dernier qui ne perdit pas de temps avant de tenter plus sérieusement et vigoureusement de lui faire des bébés.

Pas très longtemps toutefois, le temps plutôt écourté. Il avait fallu à Rico de bonnes secondes avant de réaliser ce qui se produisant, lui qui n'était pas encore rendu là dans ce processus, lui qui ne comprenait pas pourquoi Zek avait arrêté, ne captant que lorsque la sensation de son derrière lui laissait comprendre que c'était déjà terminé. Heureusement qu'il était partit se cacher, car le retour du sourcil froncis ne se fit pas attendre. Ce n'était pas contre Zek, mais plutôt ce réflexe de frustration sexuelle, ainsi que cette envie de faire des doigts d'honneur voir pire, à la vie en elle-même. Cette même vie qui refusait de mettre qui que ce soit sur son chemin, pour qu'ils marchent mains dans la mains sur la même route pendant bien longtemps. Cette même vie qui lui avait mis Antoni en faux appât, cette même vie qui lui avait fait croire qu'il allait quitter sa solitude pour un soir. Elle avait été vache et agace avec lui, ne lui laissant même pas le plaisir de goûter à la luxure jusqu'à la toute fait, ne s'occupant que de Zek et le laissait sauvagement sécher. Il en avait marre, mais avait fait preuve de patience et de retenue pour cet homme qui n'avait certainement pas envie de recevoir de la merde. Ce n'était pas de sa faute, et il était certainement déjà en train de mourir de honte (le connaissant).

Il était revenu à la raison au bon moment, ayant pu voir cette tête bien caché, ce rouge qui venait appuyer ses pensées.  Il ne lui restait plus que la déception, peinant à la cacher lorsque Zek trouva une cachette au creux de son coup. Il lui était difficile de pleinement réfléchir et ne pas s'en faire, alors qu'en bas on lui criait presque de continuer. « It's alright... It's not your fault and it happens sometimes... » le ton avait presque suivi son humeur un brin lasse, qui ne savait pas vraiment quoi dire de plus. Mais il faisait de son mieux dans son état actuel, appuyant ses dires avec ce petit geste bien doux de passer une main dans la nuque de l'homme, en caressant doucement ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 300
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Ezekiel
J'ai 36 ans et je vis dans le Maine, USA. Dans la vie, je suis pilote de chasse pour l'armée américaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce que ça me permet de courir les femmes quand ça me tente, et avoir la paix le reste du temps.




Stephen Amell @ Me
Il fallait au moins reconnaître que Rico avait eu la décence de ne pas se plaindre. De ne pas chialer du fait que tout était terminé si rapidement, gardant pour lui frustration et déception, évitant ainsi plus d'humiliation et surtout bien de l'agacement chez Zek. Il put tranquillement continuer de digérer sa honte en paix, aidé par la petite caresse douce contre sa nuque, soupirant un peu à l'entente du ton. Il détestait ainsi mal performer, détestait ne pas être capable de satisfaire pleinement. Il est plutôt fier, le grand con, il ne veut pas passer pour n'importe quoi, évidemment.

Il se redressa évidemment, une forme de détermination dans le regard malgré le rosé qui trouvait encore un peu sa place contre son cou et ses oreilles. Ce regard posé sur Rico, qui semblait réfléchir, qui semblait chercher une solution à leur petit problème. Une idée derrière la tête, qui le terrifiait tout autant qu'elle semblait le motiver, alors qu'il se reculait tout doucement pour se défaire de l'homme, uniquement dans le but de s'offrir un bien meilleur accès à ce qui se trouvait plus bas, déprivé d'attention mais en ayant cruellement envie. Zek ne prit pas le temps de plus réfléchir. Il ne prit pas le temps de considérer l'idée, la tourner et retourner dans sa tête. Cela n'aurait fait que le décourager. Il n'avait aucune idée comment s'y prendre, mais il plongea. Il s'en empara d'une main, déglutit et s'y abaissa pour faire usage d'une toute autre partie de son corps, de façon certes maladroite, mais tout de même efficace.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Rico Mazzanti
J'ai 28 ans et je vis au Maine, USA. Dans la vie, je suis coiffeur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Je tombe toujours en amour avec les mauvaises personnes.




I'll never tell you
Rico avait eue cette capacité de se mettre à la place de Zek, sachant bien que dans son cas, si l'autre type avait ouvert la bouche et osé dire tout ce qu'il avait en tête il lui aurait foutu un poing en pleine gueule et serait partit mort de honte et certainement en pleurant. Il doutait fort qu'il en serait de même pour l'homme, sauf pour l'aspect de la violence.

Il resta plutôt bien sage et en silence, se contentant de caresse pour laisser le temps à Zek de digérer sa honte. Il s'était convaincu que plus bas, finirait par comprendre et se calmer. Toutefois, il y en avait un qui avait décidé de faire les choses autrement, coupant court aux petites gestes de douceurs, se redressant avec une idée derrière la tête. Un beau point d'interrogation qui se dessinait sur ses traits. Il ne maîtrisait pas le moindrement l'art de lire sur les visages, mais pouvait avoir l'intelligence de reconnaître ce fait que l'homme comptait faire quelque chose. Peu importe qui ou quoi, il comptait bien le faire. Rico n'était pas assez idiot pour l'en empêcher. Et si seulement le cas avait été contraire, il s'en aurait voulu à mort pour avoir tout gâché. Ce ne fut heureusement pas le cas, car il préférait attendre et voir, curieux plus que tout.

L'objectif de cette motivation se trouvait plus bas, l'homme se reculant pour y avoir pleinement accès. Et cette tête qui descendait, encore et encore avec incertitude. Oh bah merde, Rico croyait rêver. Il se serait attendu à la main, vite fait bien fait, mais certainement pas à une bouche qui tentait le tout pour le tout. Lui dire que ce n'était pas nécessaire? Il l'avait pensé maiiiis.... Bon. Zek était un homme adulte capable de prendre ses propres décisions right? S'il avait envie de faire son égoïste, il le ferait. Et malgré la maladresse and that it was very messy, Rico ne comptait certainement pas le souligner et lui rire dans la gueule pour ça hein. Il arrivait à obtenir son plaisir, il était conscient que c'était une première pour lui et même si, Rico n'avait pas besoin de la perfection pour arriver à ses fins. Il avait même eue la gentillesse de se laisser aller avec ses pensées, pour en rajouter à l'expérience, les yeux bien fermés, pour terminer le tout un peu plus rapidement. Tout comme celle de connaitre son corps assez bien pour reculer la tête de Zek au bon moment et la pousser gentiment dans un angle pour qu'il ne se reçoivent rien dans le visage. Il restait propre, contrairement à lui qui en avait autant en avant que par en arrière. Sticky, mais il allait survivre. Il n'avait pas vraiment la tête aux détails, alors qu'il tentait de retrouver son souffle et ses esprits. Mais pour le moment il comptait rester sur son petit nuage et amener Zek avec lui, à sa hauteur pour pouvoir se laisser aller et se lover contre lui. Petite boule d'affection.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 300
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Ezekiel
J'ai 36 ans et je vis dans le Maine, USA. Dans la vie, je suis pilote de chasse pour l'armée américaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce que ça me permet de courir les femmes quand ça me tente, et avoir la paix le reste du temps.




Stephen Amell @ Me
Son effort était au moins apprécié. Parce qu'il s'agissait d'un effort considérable, effectivement, venant de lui. Sa toute première fois à faire quelque chose du genre, moyennement à l'aise avec le geste, avec la sensation qu'il allait s'étrangler dessus et mourir. Il n'allait certes pas trop loin, le gag reflex était très présent vu le très peu de pratique qu'il avait, mais il faisait certes son possible et compensait avec sa main. Apparemment que cela fonctionnait bien, à en croire Rico et encore une fois les petites démonstrations qu'il avait afin de lui laisser savoir qu'il était sur la bonne voie. Lorsqu'une main vint doucement pousser sur sa tête pour le reculer et gentiment l'écarter, il lui jeta simplement en réflexe un petit regard reconnaissant, esquissant un petit sourire qui termina en petite rire en voyant l'état de l'homme. Sticky indeed, mais ça en avait valu la peine.

Zek se laissa faire, manipuler quelque peu dans une position plus confortable qui plaisait à Rico qui désirait se lover contre lui. Sans hésiter, il passa un bras autour de l'autre homme, pas fâché de s'étendre à ses côtés à relaxer en profitant comme il faut de cette petite brume qui les entourait. C'est qu'après le sexe, il est comme un chat, le grand Ezekiel. Un chat en manque d'affection, qui s'étire paresseusement et puis se colle bien comme il faut pour une séance de câlins. Ce qu'il ne se gênait pas pour faire actuellement, voyant que cela ne déplaisait pas à Rico. Une chance de plus de profiter de sa peau bien douce, en la flattant mine de rien. Jusqu'à ce que le mouvement ralentisse, puis s'arrête, Zek s'étant tout simplement endormi au beau milieu, la tête contre celle de Rico, l'air tout doux et paisible. Un vrai petit ange lorsqu'il était saoul apparemment, lorsqu'il s'autorisait à l'être, lorsqu'il avait passé un bon moment et devenait tout sleepy et adorable.

Inutile de dire que son corps était devenu pierre au matin, lorsque la première chose qu'il vit en ouvrant les yeux fut la très magnifique mâchoire de Rico, avec cette jolie petite barbe bien en évidence. Ils s'étaient donc invités chez Antoni pour la nuit, semblait-il, nuit qui s'était passée d'une manière très imprévue et qui stressait directement Zek. Il n'osait pas bouger. Il osait à peine respirer, même. Coincé, qu'il était. Autant physiquement par leur position, que mentalement par toutes les émotions qui se bousculaient, toutes les pensées qui hurlaient dans sa tête. La détresse de ce qu'il avait fait, qu'il n'avait pas détesté du tout, qu'il ne pouvait se résoudre à s'avouer la vérité ...

Zek était en panique intérieure. Zek voulait disparaître six pieds sous Terre. Au lieu de quoi, il respirait l'odeur de Rico, son nez si près de lui comme ça, et se demandait s'il n'était pas mieux de simplement pleurer, quoi.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Rico Mazzanti
J'ai 28 ans et je vis au Maine, USA. Dans la vie, je suis coiffeur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Je tombe toujours en amour avec les mauvaises personnes.




I'll never tell you
Il était bien content que Zek accepte sa nouvelle position sans chercher à le repousser sauvagement. Il en doutait, puisque l'alcool faisait merveilleusement bien ses effets sur l'homme, mais peut-être bien aurait-il tout de même préféré en arrêter là. Ce ne fut pas le cas, Rico ayant même droit à des petites démonstrations d'affections. Il se laissait doucement bercer par celles-ci, trouvant son repos lui aussi, suivant le rythme de fatigue de Zek il faut croire. Il était bien, dans sa petite transe de relaxation profonde, oubliant le fait qu'il était bien collant. Bien vite il avait même tout oublié, son souffle s'accordant avec celui de l'homme tous deux tombés dans un sommeil bien profond.

Il ne bougea pas d'un poil durant la nuit, trop bien, son corps s'accrochant au rêve de son maître, et son petit coeur aussi peut-être bien sans le savoir. Mais le coussin sur lequel il croyait dormir, prenait une forme un peu moins confortable, tranquillement mais surement. Le tout petit froncement de sourcils d'inconfort faisant son apparition, Rico bougeant pour se coller un peu plus si possible. Hop, petite réalisation encore inconsciente qu'il avait un corps bien masculin à ses côtés, sa main qui avait glissé doucement contre une courbe comme si son inconscient croyait encore rêvé. Ce n'était pas le cas.

Tout pour aider le pauvre Zek. Un petit Hmm aux touches horny son crayon qui se remplissait magiquement d'encre (comme je suis poétique), qui avait cette envie particulière de dessiner ce matin. Il avait certainement eu le temps de le sentir avant que le corps de Rico ne bouge. Il se décollait, lui offrant son dos. Faux espoir mon cher Zek. Car la seconde suivante deux magnifiques rondeurs vinrent se coller à un endroit bien précis. Pas besoin de dessin pour comprendre l'invitation du corps encore à moitié endormis de Rico. À moitié endormis car son corps et son inconscient comptait bien profiter de chaque opportunité. Il croyait rêver, il ne rêvait pas, donc il ne faisait que réveiller une partie de leur maître pour pouvoir profiter du reste. Que son irritation de la veille soit là ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 300
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Ezekiel
J'ai 36 ans et je vis dans le Maine, USA. Dans la vie, je suis pilote de chasse pour l'armée américaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien parce que ça me permet de courir les femmes quand ça me tente, et avoir la paix le reste du temps.




Stephen Amell @ Me
Zek commençait à se dire que pleurer n'était pas une mauvaise idée. Parce qu'il ne savait pas du tout comment réagir à la situation, n'arrivait pas à composer adéquatement avec les émotions qui se bousculaient en lui et les pensées qui virevoltaient dans son cerveau, et une petite explosion d'émotion semblait appropriée pour relâcher une tension. Il n'eut cependant pas le temps de réfléchir plus longtemps à la chose, Rico se mettant soudainement à bouger et amenant Zek à prendre une soudaine inspiration surprise sous cette main passant contre son corps. Okay. Il se passait quelque chose, Rico semblait drôlement endormi pour quelqu'un qui avait le machin si réveillé, et okay il le pressait contre lui, oh okay les fesses maintenant, great, just great. They were naked. Naked bamboo and naked ass. Everything naked and touching. Halp. Plz. Jesus.

Zek avait passé quelques instants en silence et complètement immobile, même plutôt crispé, à se demander quoi faire. La méthode brusque de le repousser ou alors lui secouer doucement une épaule pour le réveiller et se dégager sans violence ? Il ne savait pas, il ne savait plus, et ça le faisait chier. Rico faisait chier, parce qu'il le mettait dans un état pas possible. Zek avait fini par grogner, déposant son front contre le haut du dos de l'autre homme en laissant l'une de ses mains passer en douceur contre sa hanche. Sa peau était tout aussi douce que la veille, yep, pas rêvé. Une vraie peau de bébé. Wait ... Was his ass this soft ?

Il devait vérifier, right. C'est pour cette raison, qu'il avait une main sur ses fesses, right now. Pour cette unique raison. Aussi peut-être pour mine de rien en profiter pour voir si c'était toujours humide, là-dedans. Juste avec un doigt. Juste par curiosité. Oh okay gluant. Hum. Non, ce n'était définitivement pas un deuxième doigt qui avait rejoint le premier. Ni un troisième qui s'y ajoutait. Ce n'était qu'un rêve, qu'une illusion. Un rêve drôlement réaliste, alors que Zek oubliait toute raison le temps d'un instant, retirait ses doigts et les remplaçait par autre chose. Il y avait une explication logique derrière cet acte. Rico l'avait demandé. Il avait demandé, et Zek avait donné, parce qu'il était en forme, que le matin, ça se manifestait tout seul, et pourquoi pas.

Mieux que la veille. Solide et stable, en rythme, sans petit accident. Moins brumeux dans sa tête, alors qu'il profitait un peu plus des sensations. Que le tout pouvait durer, parce qu'il tenait cette fois, parce qu'il lui montrait enfin qu'il était bon, qu'il pouvait l'être. Zek était presque silencieux, mais trahis par ses souffles forts et erratiques, par les quelques grognements étouffés qui lui échappaient à l'occasion. Zek n'avait pas fini de décuver, ou alors il vivait tout simplement un moment d'abandon. Son corps lui rappela cependant rapidement que cette facilité à s'abandonner venait avec un prix, qu'il devait désormais payer. Le pauvre homme qui avait à peine eu le temps de finir qu'il se reculait vivement, pour être malade par terre de l'autre côté du lit. Great. Just great. HALP, JESUS.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Everyting has beauty, but not everyone sees it Ft. Floof
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Everything has its beauty but not everyone sees it ft. Jjang Lee Hee
» Episode 1 - American Beauty
» Il fallait bien la revoir un jour... [PV Beauty]
» Jae Shin × ❝Beauty is a whore, I like money better.❞
» The beauty in an ass beating • PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: