Partagez | 
 
 
 

 Dinner open 24/7 - 4:45am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 196
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash



Josiah Emerson
J'ai 24 ans ans et je vis à SF, USA. Dans la vie, je suis étudiante en droit international & serveuse dans un dinner et je m'en sors semi bof. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, j'ai pas l'temps de toute façon..




Willa Holland © NYMPHEAS
Malgré les signes, son surnom trop semblable au mien et ses regards trop appuyés, mes instincts ne me hurlent pas « psychopathe ». Même si je plaisante dessus et essaie de vérifier avec plus ou moins de subtilité qu’il ne veuille pas m’assassiner à la fin de mon service. Et oui, jeune homme, Jordan, je pense à la fin de mon service parce que je suis là depuis onze heures la veille et que j’en ai marre. Pas parce que l’idée d’aller batifoler avec un presque parfait inconnu m’enchante plus que de raison, tiens-donc. Parce qu’on a fait un deal, je m’installe en face de lui après être allée commander sa nourriture à Steve en cuisine. J’embarque mes fiches de cours, au cas où. Lorsqu’il me demande ce dont il s’agit, je fais la fille mystérieuse et le taquine. Parce qu’on peut être deux à jouer à ce jeu, et s’il est tout langage corporel je préfère m’exprimer avec des mots. Ça le fait rire. Il répond. Et un sourire plutôt satisfait reste sur mes lèvres. J’adopte ensuite ma voix de serveuse trop heureuse de vivre et lui expose le sujet de mes cours. Qui ne sont pas folichons, j’en ai bien conscience. Il a l’air perdu, le pauvre chaton. « De l’économie internationale. J’étudie le droit international. » Je réponds lorsqu’il me demande à quoi correspondent mes cours. Je hoche la tête, avec un air presque désolé sur le visage. Désolée Jordan, je suis une fille ennuyante. J’imagine que dans la musique, il en existe des tas de plus drôles, amusantes, ouvertes d’esprit et qu’en sais-je. « Chacun ses sujets de prédilections. » Mmh, pas faux. Il faut de tout pour faire un monde, et toutes les idioties qui vont avec.

Mes fiches ne restent pas dans mes mains très longtemps. Il faut savoir que mes fiches de cours, ce sont des petites choses sacrées que je mets du temps à faire. Je n’autorise personne à y toucher, pas même mes camarades de classe. C’est surtout lié au fait que je ne les apprécie que peu. Mais il y a aussi qu’elles peuvent être remplies d’obscénités et d’insultes à l’égard d’hommes blancs qui ont dépassé la quarantaine et qui ruinent notre économie et notre planète. Ça m’aide à apprendre, mais c’est une face de Josiah que je préfère tenir secrète. Même si, soyons honnêtes, tout le monde sait que je suis une emmerdeuse féministe de première. Lorsqu’il commence à lire mes cours avec sa voix grave et rauque… Il sait ce qu’il fait. L’idée que je trouverai mes cours environ quatre-vingt milliards de fois plus intéressant si Jordan les présentait me traverse l’esprit, mais je la chasse très vite parce que c’est injuste par rapport à ma pauvre nature de femme. Quelque chose comme ça. « Est-ce que ça compte comme du dirty talk ? » Je plisse les yeux, me retient de pouffer de rire comme une adolescente. « Je suis sûre qu’on peut faire mieux que ça. » Si un cours sur l’OMC est son level maximum de dirty talk… Je ne suis qu’à moitié chamboulée, disons. Avant que la conversation n’aille plus loin, cependant, je file en cuisine pour aller chercher sa nourriture. C’était beaucoup, d’un coup, dites-donc. Je n’étais pas sûre d’être prête.

Je le laisse manger son plat relativement en silence, concentrant une nouvelle fois mon attention sur mes fiches. En vérité, je n’arrive qu’à lire et relire les mêmes phrases, des informations ennuyantes que je connais déjà. Je ne suis que trop consciente de la présence de Jordan en face de moi, et de ses regards. Mes joues prennent une teinte plus rose qu’habituellement, et je me sens stupide de cette réaction physique parce que je ne peux rien faire pour l’empêcher. C’est pour me distraire plus qu’autre chose que je finis par humer la chanson diffusée lointainement par la radio. Et il me faut une bonne minute pour réaliser que Jordan a dit évoluer dans le milieu de la musique, et que je dois sans doute me ridiculiser un tantinet. J’arrête immédiatement. Non que son avis compte, diantre. D’autres minutes passent avant que je ne relève la tête. C’est l’heure du dessert promis. Une nouvelle fois, je me lève de mon tabouret et me dirige vers les machines à glace. J’attrape un pot en carton et commence par une couche de chocolat, puis banane, puis vanille et la couche supérieure fraise. C’est dans cet ordre là que ce dessert fonctionne, pas un autre. Ça doit être super calorique, un bon moyen de consommer à l’excessif du sucre mais… On n’a qu’une vie, pas vrai ? Je plante une cuillère en plastique ridiculement pas pratique pour consommer la glace dans le pot avant de revenir vers Jordan, un sourire sur les lèvres. « Tu m’en diras des nouvelles. » Et j’attends, les yeux grands ouverts et avec impatience, qu’il goûte à mon dessert et regrette d’avoir presque manqué pareil délice. Et s’il n’aime pas, je m’en vais bouder plus loin. C’est comme ça, oui.


RECHERCHE :
- /////
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2949
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



Jordan Fisher
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis auteur, compositeur, interprète, producteur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et j'essaie de faire genre tout va bien.




Colson Baker (MGK) ©️ myself


Elle n’est pas impressionné par ton dirty talk. A croire que ça ne la passionne pas tant que ça ces cours. T’aurais cru que ça la ferait kiffer. Tu t’es trompé. Toi si y’a une meuf qui te parle de musique en certains termes, ça te fait de l’effet. T’as cru que t’allais marquer des points avec ton petit show, eh non. Va falloir trouver autre chose pour la faire kiffer la miss Josie.

Le nez dans ses fiches, tu manges ton repas en essayant en silence. T’as sorti ton téléphone portable pour t’occuper en même temps. Tu jettes beaucoup de coup d’oeil à Josie parce que décidément, même si elle n’a pas le look latina que tu apprécies tout particulièrement, cette fille ne te laisse pas du tout indifférent. Ca a peut être quelque chose à voir avec ses yeux, ou ses lèvres. Tu sais pas mais elle a un truc qui te fait kiffer. Tu te mets au défi de la revoir après aujourd’hui. Même si tu n’arrives pas à choper son numéro, tu reviendras dans le coin un jour futur. Peut être même demain. Dans les mêmes horaires. Espérant qu’elle ait le même rythme de travail tous les jours.

Tes enchiladas sont pas mauvaises pour couronner le tout. Tu reviendras par là pour manger, c’est sûr. T’as l’impression que Josie s’empourpre et t’aimerais bien que ce soit par ta faute. Tu la questionneras peut être là dessus quand vous dégusterez cette glace. Oui, tu as quelques attentes à propos de ce dessert. Ca sonne un peu comme un rendez vous improvisé. C’est pas souvent que tu fais ça. C’est spécial Josie. D’habitude les filles te mangent dans la main et sont déjà en train de retirer leurs petites culottes. Pas que tu sois contre, t’aimes bien quand tout te tombe tout cuit. Mais tout porte à croire que le jeu de la séduction c’est pas mal non plus. Surtout quand ça se passe relativement bien, comme là maintenant avec elle.

Le dessert tant attendu arrive et elle n’a plus le nez dans ses fiches. Parfait.

« Merci. Oublie pas que c’est pour deux. Je pourrais pas manger tout ça. »

Y’en a trop. Tu prends ta fourchette et tu commences à déguster ça. Tu hoches la tête. La glace est décente. Tu ne fais pas plus de remarques à ce propos. Après tout, elle n’a pas fait la glace elle même. Elle les a simplement mis tous ensemble dans une même coupe. C’est quand ce sera fondu et un peu mélanger qu’il pourra y avoir une certaine particularité, mais pour l’instant, c’est pas ouf.

« Tu disais que ça marchait pas mon dirty talk mais t’as quand même les joues rouges à force de lire tes fiches… Ou bien j’ai loupé quelque chose ? Un coup de chaud ? »

Tu continues de manger ta glace après avoir lancé ça comme ça. Histoire de la taquiner un peu. Ca se voit sur ton visage que t’es joueur.

« A moins que ce soit moi…? Oh ouais dis moi que c’est moi qui te fait réagir. Laisse moi croire que c’est moi. »

Est-ce qu’elle va te faire ce plaisir ?


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 196
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash



Josiah Emerson
J'ai 24 ans ans et je vis à SF, USA. Dans la vie, je suis étudiante en droit international & serveuse dans un dinner et je m'en sors semi bof. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, j'ai pas l'temps de toute façon..




Willa Holland © NYMPHEAS
Jordan est… Ravageur. Je ne saurais pas trouver de meilleur adjectif, sur le moment. Il manque d’une subtilité certaine, ses phrases et ses airs et son tons m’envoient très clairement les signaux de conquête. Et je dois être fatiguée, parce que j’y suis réceptive. Je me fais cependant un point d’honneur à le lui cacher, question de professionnalisme et d’amour propre. Je ne suis pas une femme aux mœurs libertines, je ne cherche pas des aventures d’un soir à droite et à gauche. Je n’en ai pas le temps. Entre mes cours, mes révisions, le boulot… C’est juste impossible. J’ai pu avoir quelques aventures avec certains camarades de classe, mais rien de bien palpitant, plutôt la satisfaction d’un besoin physique et d’un manque d’affection. Alors je devrais ignorer Jordan et son dirty talk. Je devrais ignorer ses regards incessants, j’aimerais y être insensible mais… Un besoin physique ? La fatigue d’un ennui profond ? L’allégresse d’une nouvelle rencontre ? J’en sais fichtrement rien. J’essaie de me reprendre pour lui servir son dessert, oubliant complètement la condition de la glace made in Josiah. Il ne se gêne pas pour me le rappeler, et un sourire amusé s’épanouit sur mon visage sans que je ne puisse le contrôler. « Mea culpa. » Je fais, en attrapant une seconde cuillère pour me servir. Il n’a pas l’air emballé plus que ça par ma glace, je suis un tantinet déçue. C’est qu’il n’est pas un fin gourmet, c’pour ça.

Je n’ai pas le temps de le taquiner ou lui faire une remarque sur ma glace qu’il repart à l’attaque. « Tu disais que ça marchait pas mon dirty talk mais t’as quand même les joues rouges à force de lire tes fiches… Ou bien j’ai loupé quelque chose ? Un coup de chaud ? » Mes sourcils se haussent légèrement sous la surprise. J’attrape ma lèvre inférieure entre mes dents pour ne pas sourire trop, encore moins rire nerveusement. J’ai envie de croire qu’il n’a pas l’avantage sur moi. Mais en vue de son air taquin, sur l’instant, il est plutôt clair qu’il l’a. « Mmh ? Je ne vois pas de quoi tu parles. » Je minaude, faussement innocente. « A moins que ce soit moi…? Oh ouais dis moi que c’est moi qui te fait réagir. Laisse moi croire que c’est moi. » Je me mets à tousser pour couvrir le faible geignement qui menace de m’échapper. L’imbécile sait vraiment très bien ce qu’il fait, et il a très clairement l’avantage. Je me force à expirer lentement, par le nez, non sans jamais décrocher mon regard du sien. Une nouvelle fois, je me penche légèrement vers lui. Par soucis de discrétion, pour envahir son espace personnel et entrer dans son jeu, un peu des deux. « Peut-être… Que si tu étais l’un de mes professeurs, mes cours seraient beaucoup plus intéressants. » Peut-être que son dirty talk était, disons, réveillant. « Peut-être que c’est toi... » Lentement, je tends une main pour laisser glisser un doigt le long de son avant-bras. C’est le premier contact physique établit de la soirée, j’essaie de ne pas trop y penser mais je ne peux nier qu’un frisson me parcourt le dos. J’en profite pour observer ses tatouages de plus près, avant de reporter mon attention sur son visage et de fixer mes iris vertes dans ses prunelles bleues. « Ou peut-être que tu te m’éprends, et que je cherche juste à te séduire pour avoir un bon pourboire à la fin de mon service. » Je tire ma carte pour regagner un peu d’avantage. Still playing hard to get.


RECHERCHE :
- /////
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2949
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



Jordan Fisher
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis auteur, compositeur, interprète, producteur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et j'essaie de faire genre tout va bien.




Colson Baker (MGK) ©️ myself


Ton sourire se fait très amusé alors qu’elle est sous le coup de la surprise de tes paroles. T’es pas  peu fière de tes conneries, faut l’avouer. T’as pris la mauvaise habitude de faire rire les filles même quand c’est pas drôle ce que tu racontes. Pour les mecs, y’a même pas besoin de passer par cette étape là généralement. En deux coups d’oeil c’est emballé. Mais t’as un faible pour les filles et force est de constater que ce soir faut que tu mettes les bouchées double pour séduire la miss. Tu sais que tu rames, et tu mises tout sur ta maladresse. Vu son sourire, tu te dis que ça marche et t’es pas peu fière.

Tu ne loupes pas qu’elle se mord la lèvre. Tu trouves ça beaucoup trop sexy venant d’elle. T’as bien envie qu’elle te morde la lèvre à toi aussi. Elle nie en bloc qu’elle a rougit. Tu trouves ça chou. T’insistes un peu plus et elle se met à tousser. T’éclates presque de rire parce que t’aimes trop ses réactions. Elle joue carrément avec toi. Donc ton dirty talk a un peu fonctionné. T’espères qu’elle va se souvenir précisément des phrases que tu lui as dit un peu plus tôt lisant ses fiches. Ce serait une petite fierté. Un sourire bien large est présent sur tes lèvres quand elle dit que c’est toi. Ok elle a dit peut être, mais ça veut dire que c’est toi, c’est sûr. Surtout qu’elle vient faire contact avec toi, tu t’y attendais pas à celle là. T’as arrêté de rigoler, tu l’observes. Tu te demandes jusqu’où elle va aller comme ça. Tu bouges pas, tu la regardes. Elle sort qu’elle fait peut être juste ça pour un pourboire mais t’y crois pas une seconde. Tu fais glisser ton bras sur le sien, te trouvant au dessus d’elle et c’est à présent ta main qui est en train de parcourir son avant bras. Une douce chanson de Dashboard Confessional (clique) de ce que tu reconnais de la voix de Chris, passe en fond et du coup tu restes silencieux parce que tu es pris dans la chanson et le moment. Tes yeux passent de son avant bras à ses yeux et tu souris franchement en captant les paroles de la chanson. « She’s got a boyfriend anyway ». T’as l’impression que c’est l’univers qui te fait passer un message. Mais tu veux pas y croire. Tu sais pas si elle est en train de faire attention à la chanson autant que toi, alors tu ne fais pas de remarque. Tu sais que tu prends les chansons trop à coeur, faut dire que c’est ta passion, ton métier. T’es carrément dans ta bulle et tu te souviens même plus de ce dont vous parliez juste avant. Ta main descend à la sienne et tu fais glisser tes doigts sur sa peau, entre ses doigts. T’es doux. Tu es en symbiose avec la chanson qui passe.

« C’est une de tes playlists ? »

Parce que oui, dans ta tête, tout le monde a (au moins) une cinquantaine de playlist sur son spotify. C’est juste la chose la plus normale qui soit.


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 196
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash



Josiah Emerson
J'ai 24 ans ans et je vis à SF, USA. Dans la vie, je suis étudiante en droit international & serveuse dans un dinner et je m'en sors semi bof. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, j'ai pas l'temps de toute façon..




Willa Holland © NYMPHEAS
And somehow, toutes ses accroches et ses sourires et maigres tentatives de séductions ont plus ou moins fonctionné. Assez pour que comme décidé je sois assise en face de Jordan, assez pour qu’on partage un désert, assez pour que j’ose quelque folie en allant découvrir du bout des doigts la peau tatouée de son avant-bras. Même si j’essaie de le taquiner une nouvelle fois, ce geste et cette rencontre de nos corps aussi mince soit-elle change la donne. J’en ai conscience. Je peux voir son sourire qui se fige, l’air surpris, presque interdit. Je peux aussi sentir mon estomac se contracter quelque peu. Des frissons et les poils de mon avant-bras qui s’hérissent lorsqu’il finit par imiter mon geste. C’est étrange, mais pas désagréable. Plutôt… Fascinant. Je sais à peine où donner de la tête, entre nos gestes qui se font dans une douceur presque ridicule et son regard qui cherche à envoûter le mien. Je laisse mes doigts se fermer autour des siens lorsqu’il s’approche trop près de ma main, pour éviter le surplus d’information. C’est une nouvelle bataille bleus contre verts, les sourires limite niais en plus.

Mes sourcils se froncent légèrement lorsqu’il me demande s’il s’agit de l’une de mes playlists. Je ne faisais pas vraiment attention à la musique, pour être honnête. J’en avais vaguement conscience, pour sûr, de cette jolie et douce ritournelle qui joue en bruit de fond. Les liens se font, je reconnais le groupe et la chanson et j’ose à peine penser que j’apprécie cette chanson écoutée dans ce contexte. Je hoche simplement la tête pour lui apprendre que oui, il s’agit d’une de mes playlists. L’un des rares avantages à travailler la nuit, tout le monde s’en fiche de ce qu’il passe à la radio. Je reste silencieuse, ensuite. La glace commence à fondre, et j’en pioche quelques cuillères de temps à autre, mais pour des raisons évidentes c’est la personne en face de moi qui m’intéresse vraiment. Nos mains sont toujours liées et je m’en fiche un peu, de ce qu’on peut en penser et de ce que je suis censée en penser. Sur le moment, ça semble juste.

Le pot de glace est oublié depuis longtemps quand je regarde l’heure. Je pousse un léger soupir. Ça avance, mais ça n’avance pas cette chose. Je reporte mon attention sur Jordan, presse mes lèvres l’une contre l’autre et hésite quelques secondes. « Je rends mon tablier dans une heure et demie. » Je l’informe, plus ou moins innocente. Il en fait ce qu’il en veut, de cette information, encore une fois c’est lui qui a l’avantage.


RECHERCHE :
- /////
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2949
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



Jordan Fisher
J'ai 27 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis auteur, compositeur, interprète, producteur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et j'essaie de faire genre tout va bien.




Colson Baker (MGK) ©️ myself


Un sourire encore plus large se forme sur tes lèvres quand elle confirme qu’il s’agit bien de sa playlist. T’approuves ce choix de chanson, tu te dis qu’elle doit aimer tout ce qui est un peu balade romantiques. Elle devrait donc apprécier ta musique, mais tu ne vas pas en faire mention. T’es un inconnu ce soir et t’aimes plutôt ça. Elle ne dit un mot et tu la regardes, continuant de profiter de ta main dans la sienne. La musique continue et tu te focalises sur ça, sur votre contact, le silence ne te dérange pas le moins du monde. Elle finit par reprendre la parole, t’annonçant qu’elle finit son service d’ici une heure et demi. Tu hoches la tête en la regardant.

« Et tu voudrais qu’on aille quelque part tous les deux ? »

Tu imagines aller boire un café quelque part ailleurs qu’ici qui est son lieu de travail. T’imagines aussi la ramener chez toi, mais tu sens qu’elle n’est pas ce genre de fille, même si ça te ferait une belle surprise. Tant que vous êtes tous les deux, ça sera cool. Tu le sens. Tu kiffes Josiah. Tu kiffes qu’elle ait toujours sa main dans la tienne après ces longues minutes. Tu commences clairement à avoir envie de la toucher un peu plus, mais ça c’est déjà un énorme début pour le mec super gauche que tu es en drague.

« Parce que j’ai pas du tout sommeil. »

Même si ta journée fut longue et la soirée assez mouvementé, t’as de la ressource. Tu vis la nuit généralement, ça ne te fait pas peur du tout. Visiblement c’est aussi son cas vu ses horaires de boulot. Tu caresses doucement son pouce du tiens, comme si tes cercles tendres sur sa peau pouvaient t’aider à ce qu’elle te donne une réponse positive.


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 196
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 21
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash



Josiah Emerson
J'ai 24 ans ans et je vis à SF, USA. Dans la vie, je suis étudiante en droit international & serveuse dans un dinner et je m'en sors semi bof. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, j'ai pas l'temps de toute façon..




Willa Holland © NYMPHEAS
Je ne sais pas si je suis faible ou si son contact m'électrise trop et me fait perdre la tête. On a décidé plus tôt qu'il n'était pas un psychopathe, mais je ne suis pas certaine que ça devrait me suffire. S'il faut, il fait du trafic d'humains, il va me kidnapper et me revendre à la mafia russe. Ou alors, mieux, c'est un vampire. Un vampire de la mafia russe. A qui je viens d'informer que je finis mon service bientôt. Parce que sa chaleur irradie beaucoup trop dans mon corps, que ses yeux bleus ont ennivré les miens et que parfois, ça fait du bien de parler sans réfléchir. D'agir, sans réfléchir. « Et tu voudrais qu’on aille quelque part tous les deux ? » Oui. Mon esprit répond beaucoup trop vite et ça m'effraie un peu, je dois l'admettre. Elle est passée où, la Josie sérieuse et responsable qui n'a qu'un but et fait tout pour l'atteindre ? Les études, le diplôme, quitter la marâtre et cette ville, se barrer loin d'ici. Pas flirter aux jeunes heures du matin avec un parfait inconnu sous prétexte qu'on est jeune et qu'on n'a qu'une vie. Mes yeux hésitent quelques secondes, s'attardent sur nos mains avant de revenir sur le visage du jeune homme. C'est toujours oui.  « Si ça te dit. » Je chuchote, presque interdite. Je ne sais pas de quoi est-ce que j'ai le plus peur. De lui et de l'inconnu qu'il apporte. De moi et des limites que je me suis imposée et que je serais capable de dépasser si aisément. « Parce que j’ai pas du tout sommeil. » Un énième sourire vient étirer mes lèvres. J'essaie d'ignorer son geste trop tendre, j'essaie de garder une once de raisonnabilité dans mon esprit. Mais c'est difficile. Je pose mon coude libre sur la table pour pouvoir poser mon menton sur ma main. Je le laisse faire, parce que ce n'est pas désagréable. « Qu'est-ce que tu as en tête ? » Je laisse mon sort entre ses mains, parce que ce n'est pas désagréable non plus.
 


RECHERCHE :
- /////
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Dinner open 24/7 - 4:45am
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mek' pour l'open de peinture GW
» ND Open IV
» Open Video a GW
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )
» Dinner for Two ღ Aidan & Devon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: