Partagez | 
 
 
 

 [Promesse] The bond between us - Miles & Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Cépafo
Féminin MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Midi-Pyrénées
CRÉDITS : cocoe

UNIVERS FÉTICHE : réel et fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Université de Brown.

Elle, c'est une banale étudiante, studieuse et sérieuse dans son travail, dont le seul passe temps semble être ses études. Elle ne connait rien à la vie étudiante, ni aux codes sociaux de jeunes de son âge, tout simplement parce qu'elle semble être en retrait de tout ça, depuis bien trop longtemps. Des amis, elle n'en a pas vraiment, et préfère se concentrer sur son avenir plutôt que sur les soirées de beuveries, qui l'intriguent autant qu'elles la repoussent. Sa vie semble extrêmement ennuyeuse, même elle l'admet et de ce fait, elle se raccroche à la seule chose pour laquelle elle est douée: étudier.

Lui, c'est le mec à problème. A la réputation d'attirer les ennuis autant qu'il les cherche, toujours à fréquenter les mauvais endroits, et les mauvaises personnes. C'est bien pour cette raison que sa mère l'a envoyé à l'autre bout du pays, en espérant ainsi lui donner une seconde chance, assez naïvement. L'université ? Il n'y est que grâce à son père, et pas vraiment pour le travail fourni.

Tout les oppose sur le papier. Mais voilà, il y a ce truc. Cette attirance incontrôlable qui finira par les détruire.

Emily se rend à contre-coeur à une grosse soirée étudiante, où elle doit le retrouver. Pas pour faire la fête non, mais bien pour récupérer son livre de Maths appliquées qu'il lui a piqué en douce, et dont elle a besoin pour travailler. Elle veut le récupérer ? Elle doit venir le chercher.

Contexte provenant de cette recherche





Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Cépafo
Féminin MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Midi-Pyrénées
CRÉDITS : cocoe

UNIVERS FÉTICHE : réel et fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Emily
Larsson

J'ai 22 ans et je vis à Providence, au sein de l'université de Brown, USA. Dans la vie, je suis étudiante en ingénierie, spécialité math appliquées et je m'en sors pas si mal avec ma bourse d'étude. Sinon, grâce à ma timidité et mon comportement anti-social, je suis célibataire et je ne sais pas vraiment comment le vivre.




Emma Watson ©️ schizophrenic


J'appréhendais. J'appréhendais vraiment. Mes doigts serrés sur le volant de ma voiture, je soupirai pour la énième fois en me rendant au QG de la confrérie où se déroulait la fameuse soirée. Maudissant celui qui était responsable de tout ça. Je n'avais pas pour habitude de me rendre dans ce genre d'endroit, et clairement, je n'avais pas forcément l'envie de tenter l'expérience non plus. Sachant pertinemment que je n'avais tout simplement pas ma place là bas au milieu de tous ces étudiants ivres et désinhibés moi, la première de classe coincée et trop sérieuse. J'aurais pu laisser couler, aller emprunter le même livre à une amie.. sauf que le problème était là. En soi, je n'avais pas vraiment d'amie vers qui me tourner. Et je voulais bosser, pas moyen de faire autrement. Quoi, moi, j'allais me laisser impressionner par ce mec ? Il était certainement convaincu que je ne viendrai pas. Alors même si je déglutissais avec difficulté en me garant devant la maison d'où s'échappait le rythme des basses, je n'allais pas me dégonfler. Je rentre, je récupère mon livre, et je sors. Voilà ce que je me disais.
Je toquais à la porte, comme une idiote. Une idiote oui, parce que clairement, avec le bruit de la musique et des fêtards, pas moyen que quiconque m'entende et vienne m'ouvrir. Tirant nerveusement sur les manches de mon gilet, je finissais par ouvrir la porte, jetant d'abord un coup d’œil hésitant avant de me jeter dans la gueule du loup en refermant rapidement la porte derrière moi. Quelques personnes me passèrent devant, verre dans une main, et l'autre de libre pour s'empêcher de tituber en s'accrochant au mur, sans qu'aucun d'eux ne fasse réellement attention à ma présence. Pas vraiment nouveau pour moi, j'avais l'habitude d'être transparente. Passant l'une de mes mèches de cheveux derrière mon oreille, je me faufilais un passage au milieu de ces gens qui buvaient, dansaient et fumaient, partant en quête du responsable de ma présence ici. Quelques visages familier d'étudiants de ma promo me dévisageaient de la tête aux pied, à qui j'adressais un salut de la main discret, mal à l'aise, avant de poursuivre mon chemin. Il était où bon sang ? Soudain je le repérais, plus loin, près de la table de beer pong où l'ambiance semblait être à son comble. Tout ce qui me faisait fuir. Lui semblait être comme un poisson dans l'eau, et je m'en voulais de me sentir aussi bête comme à chaque fois que je me retrouvais face à lui. « Salut. Tu as mon..» commençai-je, allant droit au but, avant de me faire bousculer par un gars qui sautait de joie après avoir réussi son tir. « Oh merde, désolé ! » qu'il s'exclamait en riant, me donnant une tape amicale sur l'épaule. « C'est pas grave » dis-je avec un sourire timide, ayant juste l'envie de m'enfuir.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Miles Easton
J'ai 23 ans et je vis à Providence, USA. Dans la vie, je suis un branleur qui n'a rien envie de faire de sa vie et je m'en sors bien grâce a mon père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire en amour, mais en couple avec les histoires d'un soir et je le vis plutôt bien, mais si cette fille me perturbe..




Harvey Newton Haydon - SWEET DISASTER
T'étais plus toi-même, depuis un temps. T'avais jamais été très fan des cours, mais là, t'étais à côté de tes pompes, depuis plusieurs jours. T'étais dans la lune. Et la raison n'était autre que ta voisine de classe, cette fille timide, limite coincée. T'avais craqué. Son joli p'tit cul, sa bouche en cœur. Tu devais la convertir. Tu comptais bien t'en emparer. De son corps, s'entend. Non, même pour cette fille perturbante, t'étais pas capable d'imaginer autre chose, qu'une simple baise d'un soir. T'avais vu ta mère amoureuse, et c'était pas une grande réussite. Quand tu vois que tu te retrouves à des kilomètres d'elle, pour vivre avec ton père, c'est que ça a merdé. Du coup, ça te donne pas envie. T'es bien mieux dans ton délire. Personne t'aime. T'aimes personne. Au moins, tu souffrais pas. Celle que t'avais enduré avec ta mère, lorsque ton père s'était tiré, ça avait suffi. Alors elle, t'as juste envie de lui faire connaître le meilleur coup de l'université. Toi. Mais tu t'accroches à l'idée. Malgré ces refus, malgré tes tentatives avortées, tu persistes. T'imagines mal qu'elle puisse juste passer sa vie à réviser. C'est pas viable. T'as bon espoir qu'elle finisse par décroché. Qu'à force, elle devienne dingue, à rester enfermé. Puis, tu provoques un peu le destin. Ce soir, t'as l'occasion du siècle. Y'a cette fête, à la fraternité. Toi, tu sais qu'elle acceptera jamais de venir. C'est pas le genre à décompresser. Encore moins dans une fête comme celle-là. Alors tu sors le grand jeu. Tu la pièges, contre son gré. T'as ce livre, le sien, que tu lui as volé à votre dernière cours. T'as pas pris celui-là au hasard. Tu sais qu'elle en aura besoin pour réviser pour le lendemain. Chose que tu devrais faire toi aussi. Mais tu t'en fous. Tu préfères te reposer sur tes acquis. T'as délaissé son livre dans ta chambre, lorsque les premiers invités ont pointé leur nez. Et vêtu d'un jean déchiré au genoux, et d'une chemise noir, entrouverte au col. T'es prêt à te mettre minable. C'est la soirée que t'attend, à chaque nouvelle semaine. Parce que t'es bon, que pour ça. Pour te mettre minable. Pour te défoncer. Et pour baiser. C'est minable, mais ça résume bien ta vie, depuis que t'es là. En faîte, ca résume ta vie même au delà. Parce que même quand t'étais chez ta mère, tu passais tes soirées de la même manière. C'était même pire. T'étais toujours à deux doigts de finir en taule. Parce que là bas, même les trucs illégaux, ça t'arrêtait pas. Et même avec tes deux verres dans le sang, t'arrives pas à la virer de ta tête. Tu jettes plusieurs regards vers la porte d'entrée, avec l'espoir qu'elle finisse par pointer son joli p'tit cul. Et c'est quand tu t'attends le moins à son arrivée, qu'elle débarque. T'étais occupé à gueuler un bon coup, pour encourager ton pote. T'as même pas vu qu'elle était en train de s'approcher. Elle est fringuée comme tous les jours. Même pas un maigre effort. Et tu sais qu'elle est juste venue récupérer son du. Mais t'es prêt à la retenir. De toutes les manières possibles. Alors tu fais comme si t'avais rien entendu. "Larsson, quelle surprise ! Toi ? Ici ? Que nous vaut l'honneur ?" Tu lui offres un sourire, celui que t'offres à toutes tes futurs amantes, et tu t'éloignes de la table de jeu, pour t'approcher d'elle. Et déjà, tu l'entraînes, avec un bras autour de sa taille. T'es tactile, et depuis que tu crèves d'envie de la toucher, t'allais pas t'en priver. "Je savais que tu finirais par venir" C'était qu'une question de temps. Et après ce que tu lui réserves, elle allait carrément prendre goût à ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Cépafo
Féminin MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Midi-Pyrénées
CRÉDITS : cocoe

UNIVERS FÉTICHE : réel et fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Emily
Larsson

J'ai 22 ans et je vis à Providence, au sein de l'université de Brown, USA. Dans la vie, je suis étudiante en ingénierie, spécialité math appliquées et je m'en sors pas si mal avec ma bourse d'étude. Sinon, grâce à ma timidité et mon comportement anti-social, je suis célibataire et je ne sais pas vraiment comment le vivre.




Emma Watson ©️ schizophrenic


Je n'étais pas à l'aise, et j'étais sûre qu'il le savait. Sûre également qu'il avait fait exprès de me prendre mon livre, et d'accepter de me le rendre uniquement ici, et pas ailleurs. J'aurais dû l'envoyer bouler. Lui dire que je n'allais pas rentrer dans son petit jeu idiot et puéril pour me faire venir ici. Sauf que deux choses m'en empêchaient. La première était simple, il me fallait absolument ce livre pour pouvoir m'avancer sur les cours des jours à venir, et surtout sur le cours de demain. J'avais toujours pour habitude de travailler ainsi.. ça me rassurait, en quelque sorte. La deuxième raison était plus compliquée, puisque je ne me l'avouais pas réellement. Mais voilà, le fait était que l'idée de voir Miles ce soir m'attirait bien plus que de raison.
Plantée devant lui, je levais les yeux au ciel en entendant ses mots remplis d'ironie, sans manquer de remarquer à quel point son sourire était craquant. Ne pouvait-il pas tout simplement arrêter de me regarder comme ça ? Il m'énervait déjà. Il s'approchait de moi avant de m'emmener à l'écart de la table de beer pong, posant son bras autour de ma taille. Certainement une tentative de plus de me mettre mal à l'aise. Je n'étais pas vraiment habituée à ce genre de contact familiers, et ça collait bien avec le personnage, vu comment il n'avait pas arrêté de m'embêter depuis qu'on s'était rencontrés lui et moi. - Forcément, puisque tu me fais du chantage avec ce livre dis-je calmement sans oser me dégager de son étreinte. Oui, je ne voyais pas comment dire les choses autrement. Juste à côté de nous, deux étudiants étaient littéralement en train de se bouffer la bouche devant tout le monde, pendant que d'autres s'encourageaient pour vider une bouteille d'alcool cul sec. Voilà pourquoi je détestais être dans ce genre d'endroit.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Miles Easton
J'ai 23 ans et je vis à Providence, USA. Dans la vie, je suis un branleur qui n'a rien envie de faire de sa vie et je m'en sors bien grâce a mon père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire en amour, mais en couple avec les histoires d'un soir et je le vis plutôt bien, mais si cette fille me perturbe..




Harvey Newton Haydon - SWEET DISASTER
Elle était là. Sous tes yeux. Et tu l’avais même pas vu débarqué. T’aurais dû moins boire. T’aurais été plus à même de surveiller son arrivée. C’est pas grave. Elle est là. Et contre toute attente, elle est parvenue à se frayer un chemin jusqu’à toi. T’as envie de sourire à l’idée qu’elle n’est là que pour toi. Mais en même temps, t’as précipité les choses, à l’obliger a venir. C’est mesquin, mais tu t’en fous. Depuis que t’as croisé son regard, t’as envie d’elle. T'allais pas faire comme si non. C’est pas la première femme que tu désires. Peut être la première à ce niveau. Mais ça, tu t'interdis d'y penser. Tu tomberas pas là-dedans. C’est pas pour toi. Tu veux juste posséder son corps. Ça t'obsède mais une fois que ce sera fais, ça en sera fini des pensées qui te ramène toujours à elle. C’est pour ça que t’as précipité les choses, ce soir. Parce qu’il faut qu’elle sorte de ta tête. T’agrippes sa taille. Tu comptes bien l’entraîner dans les décombres de cette fête. Elle n’avait jamais mis les pieds dans quelque chose comme ça. Et les fêtes de la fraternité étaient les pires. Elle commençait gros. Mais tu comptais bien la guider du bon côté de la voix. Tu comptais la pousser à rester ici, par tous les moyens. Elle était là. C'était ton occasion. Peut-être que t’allais pas en avoir d'autre. Alors valait mieux sauter sur celle-là. « Crois-moi, ma belle, si j’avais voulu te faire du chantage, le prix à payer aurait été bien pire. » Elle ne savait pas à quel point tu pouvais être pourri au fond de toi. T’avais pas de limite. T’avais déjà détruis des vies. Alors l’obliger d’une certaine manière à mettre les pieds à cette fête, c'était pas grand-chose. Tu suis son regard, qui semble persister à t'éviter. Tu souris comme un gamin à la vue de ton pote, qui perd pas de temps avec une nana, qui elle-même, à l’air assez dévergondée. Peut-être que si elle s’avère être d’un bon plan pour lui, tu te la feras un jour. « Si l’expérience te tente, je me dévoue. » Tu chuchotes à son oreille, pour expliquer de manière explicite, que tu n’as rien contre une danse privé entre vos langues. Mais tu sais qu’elle se laissera pas tenter. Pas sans un verre ou deux. « Ton livre est dans ma chambre. Prends un verre avec moi, et après on va l'chercher. » T’affiches un sourire qui ferait craquer n’importe quelle femme. Tu oses espérer qu’elle acceptera. T’as déjà saisi sa main, pour l’entraîner vers la cuisine, ou tu entreposes toutes les bouteilles pour trouver quelque chose qui conviendra à la jeune femme. « Qu'est-ce que tu bois d’habitude ? » D’habitude. Tu fais exprès de forcer les choses, alors que tu sais qu’elle n’a pas l’habitude. Parce que t’espères qu'elle n’en sache rien. Que tu puisses lui servir ce que tu veux. « Je suis vraiment content que tu sois là. » T'en rajoutes encore une couche avec ton magnifique sourire pour bien la faire craquer.  
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Cépafo
Féminin MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Midi-Pyrénées
CRÉDITS : cocoe

UNIVERS FÉTICHE : réel et fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Emily
Larsson

J'ai 22 ans et je vis à Providence, au sein de l'université de Brown, USA. Dans la vie, je suis étudiante en ingénierie, spécialité math appliquées et je m'en sors pas si mal avec ma bourse d'étude. Sinon, grâce à ma timidité et mon comportement anti-social, je suis célibataire et je ne sais pas vraiment comment le vivre.




Emma Watson ©️ schizophrenic


Mes sourcils se fronçaient en entendant sa petite phrase, lâchée à la dérobée et qui pourtant, n'avait rien de désinvolte pour moi. Ce mec était vraiment.. sans morale ? J'avais envie de lui tenir tête, de lui dire qu'il était le caïd de rien du tout mais au fond, je quelque chose me disait qu'il y avait du vrai derrière ses paroles. Etait-il vraiment capable de faire des choses horribles ? Surement. Et je préférai même pas y penser. Comment je m'étais retrouvée dans cette maison avec ce genre de personne moi ? Je soupirai ensuite, détournant immédiatement les yeux de la scène que j'avais sous les yeux. Gênée, ouais, de voir ces deux étudiants s'échanger leur salive sans aucune pudeur, là devant tout le monde. Ça me mettait mal à l'aise. Et évidemment, Miles ne manquait pas l'occasion de me faire sentir encore plus mal à l'aise. « Non, merci » dis-je en me tortillant pour me dégager de son étreinte, croisant les bras sur ma poitrine une fois que j'étais face à lui. Il avait l'air de beaucoup s'amuser, ce qui était moins mon cas. Surement qu'il devait se moquer de moi, et ce sentiment me donnait encore plus envie de récupérer ce pourquoi j'étais venue, et de partir au plus vite. « Ton livre est dans ma chambre. Prends un verre avec moi, et après on va l'chercher. » Immédiatement, mon esprit me disais de refuser. De ne pas lui faire confiance, parce que d'habitude, je ne côtoyais pas ce genre de personne et surtout, je n'allais pas "prendre un verre" avec eux. Sauf qu'il y avait ce sourire qui me déstabilisait, et lui, bien trop réactif, qui m'attrapait déjà la main pour m'emmener vers la cuisine. Bon, après tout, sa proposition n'était pas si irrecevable. Je pouvais bien prendre un verre histoire de, puis aller récupérer mon livre dans la foulée. Ca ne devrait pas prendre énormément de temps. « Un coca » répondis-je en m'adossant à l'évier de la cuisine, essayant d'ignorer les trois étudiant assis par terre à quelques mètres de nous qui, vu l'odeur, ne fumaient pas une cigarette. Je levais à nouveau mes yeux vers lui, ayant du mal à faire la part des choses avec lui, toujours à me demander si il se foutait de moi ou non. « Il faudra m'expliquer en quoi ces soirées sont si "géniales" » dis-je, l'air dubitatif.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Miles Easton
J'ai 23 ans et je vis à Providence, USA. Dans la vie, je suis un branleur qui n'a rien envie de faire de sa vie et je m'en sors bien grâce a mon père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire en amour, mais en couple avec les histoires d'un soir et je le vis plutôt bien, mais si cette fille me perturbe..




Harvey Newton Haydon - SWEET DISASTER
T'aurais pas parié sur sa venue. Certes ton message était clair. Pour récupérer son livre, elle n'avait pas d'autre choix que de venir jusqu'ici. Sinon. Elle s'en passerait. Et t'avais quand même pris l'pari de la ramener jusqu'ici, sous prétexte que vous aviez contrôle. Et. Toi, tu t'en fichais. Elle. Moins. Tu savais qu'elle ne prendrait pas le risque de faire chuter ces notes. Et. T'avais eu raison. Puisque la belle brune était sous tes yeux. T'allais pouvoir profiter de sa présence. Elle était là. C'était la première soirée où elle déniait mettre les pieds, alors même si tu prétends la relâcher dès qu'elle aura récupérer ces affaires, c'est pas ce que tu comptes faire. Au contraire. Tu comptes bien la retenir aussi longtemps que tu pourras. Elle est pas à l'aise. Alors que toi. T'es quasi né dans les fêtes de ce genre. Alors. Ca te gêne pas. Tu ris même de la gêne des autres. De la sienne. En particulier. C'est drôle. Elle possède un caractère assez enflammé, mais voir deux étudiants se bouffer la bouche, ça la gêne. Etrange comme nana. Mais c'est ce qui te plait toi. Qu'elle ne ressemble pas à toutes ces filles que t'arrives à baiser sans l'moindre problème. Y'aurait rien de drôle, sinon. Aucun enjeu. Tu l'attires jusqu'à la cuisine. Toi. T'as déjà ton verre en main. Reste plus que le sien. Et. Tu t'attendais pas à ce qu'elle puisse être aussi coincé. Un coca. Voilà des années que tu n'avais pas entendu une telle demande dans tes fêtes. D'ailleurs. Tu n'en as pas. T'as bien cette bouteille de coca. Mais. C'est pas que du coca, à l'intérieur. T'as pas manqué de faire un p'tit mélange, avant l'début de ta soirée. Pour rendre cela plus attrayant. Tu pourrais être honnête avec elle. Mais. Tu saisis aussi l'occasion. Peut-être qu'avec un peu d'alcool dans le sang, elle se déridera un peu. « Un coca pour madame. » Tu lui lances ton sourire qui en a déjà fais craqué plus d'une. Puis. Tu te penches par dessus la table pour attraper la bouteille avec le liquide presque noir. Si t'as bien gérer, l'alcool devrait être très peu perceptible. Juste de quoi se poser quelques questions sur le goût, mais pas de quoi soupçonner quelque chose. Tu lui verses un verre, et le cale entre ces mains. « Si tu ne participes pas à l'une d'entre elle jusqu'au bout, tu ne pourras jamais comprendre, ma belle. » Nouveau sourire sur ta face. T'as l'espoir que ça la tente. T'indiques le reste du salon d'un coup de tête. « Tu devrais voir, quand ca perd le contrôle. Y'a rien de plus grisant. » Tu retrouves son regard. « Mais j'imagine que tu connais pas ? » Tu l'analyses. Tu te rends compte qu'elle n'a pas fais un grand effort. Elle n'a vraiment aucune envie de rester donc. « N'est-ce pas triste, de toujours respecter les règles ? T'as jamais envie de faire un peu.. ce que tu veux ? De te lâcher. Tu devrais essayer. » Tu poses une main sur son bras. « Si tu veux, je garde un œil sur toi, pour être certain qu'il ne t'arrive rien. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
[Promesse] The bond between us - Miles & Emily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» Une promesse non tenue...
» Une promesse éternelle
» Charlène L. Miles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: