Partagez | 
 
 
 

 Le traité de la petite culotte [ft. Hope & Pho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
TaSoeur
Masculin MESSAGES : 8
INSCRIPTION : 20/05/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : N/A - Google Images

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1094-#15394 http://www.letempsdunrp.com/t1096-i#15412
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

NYC, 2 millénaires et des patates après J.C.

Les espèces surnaturelles ont fait leur Coming Out depuis quelques siècles à présent et, au beau milieu des humains, chacun tente de faire sa vie.

Après la Révélation, peu de choses ont changé. "Haters gonna hate" et autant de raisons d'avoir peur de ce qui est différent ... A tel point que même les anges doivent se méfier des humains un peu trop zêlés. Apparemment, ils n'ont pas le même dieu en commun et les Démons s'en sortent grands gagnants, prenant tous les paris possibles et imaginables lors de chaque événement religieux !

Pour ne pas quitter les clichés, les éternels Vampires dirigent d'une main de maître tout ce qui touche aux médias et à la politique. Bien qu'ils brillent de mille feux sous les projecteurs, on les retrouve encore trop souvent en première page des magazines à scandales ; ou dans la rubrique nécrologique, carbonisés à grands coup de flashs de paparazzis.

Les loups-garous tendent à finir plus bas que terre - accros aux combats en cage ou rats de laboratoires -, considérés comme des bêtes sauvages, bien loin du reste de la populace qui se croit plus évoluée. On en conviendra qu'uriner en public, après avoir arraché les têtes de trois passants, ce n'est pas l'acte le plus glamour du monde ...

Il reste les espèces en voie de disparition, déjà éteintes ou suffisamment discrètes pour se faire oublier. En particulier les sorcières, qui - en plus d'être les nouvelles Dealeuses et Hippies en vogue - ont la fâcheuse tendance d'abuser des malédictions et autres sortilèges quand on les provoque.

PS : les humains quant à eux, ne cessent de ruiner cette Terre, tout en se considérant les premières victimes de ce qui ne leur ressemble pas. Les multinationales - et économies parallèles - continuent de fleurir, se racheter et s'entretuer ... Occasionnant le chômage, la terreur ou la mort ; selon le sens du vent et l'humeur des actionnaires.

NDLR : et le Saint Dollar est toujours roi.

Contexte provenant de nos 3 esprits malsains
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
TaSoeur
Masculin MESSAGES : 8
INSCRIPTION : 20/05/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : N/A - Google Images

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1094-#15394 http://www.letempsdunrp.com/t1096-i#15412
Limace



Salem A.
Jensen

J'ai 550 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis fixeur & second de la DG d'une FTN et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma longévité, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Race : Vampire

Dons : hypnose, régénération, capacités Phys. & Sens. accrues


Hanzo Shimada (OW) © KKANG
Il fut un temps où tu appréciais New York City. La ville où tout était possible, où seul l'imaginaire dictait les plus folles envie de chacun. Aujourd'hui … La ville n'a pas beaucoup changé. Bien plus d'électronique, des médias à s'en faire exploser le crâne, mais toujours le même esprit. Ce qui a changé en revanche, ce sont les mentalités. Ces Américains sont, depuis l'avènement du pétrole et l'explosion de leur égo, de véritables bombes à retardement et personne n'a eu le courage, la décence, de les arrêter. Mais avec le temps, ils sont devenus encore pire. Le simple fait de marcher dans la rue te le fait comprendre.

Caché sous plusieurs épaisseurs de vêtements, un manteau à large capuche et de grosses lunettes de soleil, tu subis de plein fouet un sale été et une chaleur à en crever sur place. Et comme si cela ne te suffisait pas, tu subis aussi le regard des passants, criant ou mangeant des saloperies à s'en péter la panse, tout en te fixant, toi l'attraction. Tu pourrais te déplacer dans un véhicule coûtant plus cher que leurs salaires annuels cumulés, jetant ton fric par terre pour qu'ils se battent sous tes yeux … Mais tu ne serais plus très crédible, en tant que mercenaire fauché.

Car si tu t'es donné tout ce mal, ce n'est pas pour le plaisir de se faire violence – quoique. Tu as besoin d'informations sur les corrompus faisant vivre ces gueux, mais ne pouvant te permettre de les espionner ouvertement, tu dois commencer par en bas. Il te serait facile de payer quelques espions ou mercenaires pour faire le job. Mais entre la corruption omniprésente, la fiabilité des sous-fifres et ton ennui mortel en ce moment, tu as cru être une bonne idée de faire les choses par toi-même.

Alors te voilà, au pied de cette tour immense, devant l'entrée de service. A attendre qu'un moins-que-rien te donne ta mission, en te parlant comme de la merde et en te laissant crever de chaud dehors. Il parait que tu dois faire équipe avec quelqu'un, mais que l'autre est en retard. Avec cette chaleur, tu as une soif de compétition et les crocs te démangent. Tu t'imagines déjà arracher le cou ou le bras de ton correspondant, sentir le sang couler dans ta gorge … S'il continue à te traiter comme le dernier des abrutis, tu vas vraiment lui faire comprendre qui est le patron ici ...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Hope
Féminin MESSAGES : 34
INSCRIPTION : 13/04/2017
ÂGE : 22
RÉGION : lorraine
CRÉDITS : avatar | me & banksy ; signa : code | à venir - citations | l'ombre du vent, carlos ruiz zafon - gifs | sense8

UNIVERS FÉTICHE : réel & fantastique & dérivés
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t989-between-night-and-day-g- http://www.letempsdunrp.com/t1039-m-ou-f-sos-amitie#14717 http://www.letempsdunrp.com/t1032-feather-power-glim-s-themes#14607 http://www.letempsdunrp.com/t1031-s-p-l-i-t-glim-s-insanity
Limace



Heather D. Blake
J'ai 23 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis la meuf qui survie comme elle peut - gladiateur (il paraît que c'est revenu à la mode) et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma bénédiction, je suis épargnée de me coltiner un(e) pantouflard(e) chiant(e) et je le vis plutôt très bien.

Race : Mutante

Dons : Connerie , supporter celles des autres, énerver l'individu le plus calme et tolérant du comté, se jeter tête baissée dans les emmerdes, l'assumer, être toujours en vie. (force, vitesse et sens accrus, guérison accélérée, nyctalopie)


© kym
Satanés moustiques, sans cesse à la traquer pour pomper son sang. Elle les aurait bien éclatés un par un s’ils n’avaient été si minuscules. Elle, elle était habituée à combattre l’ennemi visible, à lui flanquer son épée dans le périnée ou à lui tordre les bras dans le dos pour le faire lâcher prise. Mais ces mesquines petites saletés… elle ne les voyait pas. Ils ne faisaient que bourdonner à ses oreilles, lui arrachant des cris sourds, tandis qu’elle se levait dans des bonds contrôlés pour tenter de les choper. Technique numéro un. La seconde consistait à les laisser siffler près de son visage avant de s’auto gifler, tout en priant pour ne pas les manquer et s’être rougie la joue pour des prunes…

La chaleur insoutenable au dehors attirait ces monstres assoiffés de sang dans des endroits plus frais – une foi indéniable de leur bêtise, lorsqu’on savait que la demeure de la jeune femme devait être encore plus brûlante qu’à l’extérieur… mais visiblement ça leur plaisait… A elle non, par contre. Mais elle n’avait pas le choix. Fauchée qu’elle était, elle n’avait pu trouver autre chose que ce taudis crasseux et fantomatique qui lui permettait au moins de se poser un peu entre deux sessions de jeux sanglants. Pas qu’elle appréciât autant son métier qu’elle aimait à le clamer, mais c’était son seul gagne pain, et tout ce dont elle était capable… elle avait bien tenté les bureaux, la paperasse, quelque chose de calme, posée et qui n’aurait pas nécessité d’assassiner des gens… mais après avoir fait cramer une photocopieuse, manqué de tuer son patron qui l’avait prise par surprise, et avoir inondé les toilettes, elle avait jugé que son entourage risquait moins gros en la croisant une hache ou une épée à la main.

Puis elle avait lu cette annonce étrange. Pas trop en détails, juste de quoi apprendre qu’elle pouvait gagner gros en prenant part à une sorte de quête à propos de laquelle il n’était rien dit de plus… Ça se passait pas loin de chez elle, et puisqu’elle n’avait rien de mieux à faire en dehors de cette vaine mascarade à lutter contre des moustiques, elle s’était rendue en bas de cette tour où les intéressés devaient attendre.

Il y avait ce type, dont la pâleur et l’air mystérieux ne laissait pas tellement de doute sur la nature. Lui au moins, c’était un suceur de sang visible et bien charpenté, par comme ces saloperies sournoises à six pattes. L’espace d’un court instant, elle se demanda si se transformer en moustiques n’était pas justement un truc de Vampire pour pomper l’hémoglobine en risquant moins gros.
La demoiselle s’approcha du type, hache au côté, bras croisés sur sa poitrine tout juste enveloppée dans un cuir épais et déjà usé. Elle osa un sourire, avant de grimacer lorsque l’inconnu ne réagit pas. « T’es venu pour l’annonce toi aussi ? » Une suggestion si logique qu’elle s’en étonna elle-même. D’habitude, elle débitait plutôt des hurlements, des choses stupides ou bien le strict minimum permettant de survivre dans cette ville sombre et dépressive. Un soupir au bord des lèvres, elle jaugea la tour qui leur faisait face. « Beau bâtiment. Au moins on a pas d’doute qu’ils auront le fric promis. » Elle haussa les épaules et retourna à sa contemplation, presque fascinée.



- Show yourself -
Le fou a-t-il conscience d'être fou ? Ou les fous sont-ils les autres, ceux qui s'acharnent à le convaincre de son égarement pour sauvegarder leur propre existence chimérique ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
TaSoeur
Masculin MESSAGES : 8
INSCRIPTION : 20/05/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : N/A - Google Images

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1094-#15394 http://www.letempsdunrp.com/t1096-i#15412
Limace



Salem A.
Jensen

J'ai 550 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis fixeur & second de la DG d'une FTN et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma longévité, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Race : Vampire

Dons : hypnose, régénération, capacités Phys. & Sens. accrues


Hanzo Shimada (OW) © KKANG
Une blague. C'est forcément une putain de mauvaise blague. Déjà que tu dois faire preuve de self control pour ne pas arracher les membres de l'autre abruti, voilà qu'une allumeuse débarque ; cliché au possible de l'aventurière en herbe. Il faut avouer, son style te coupe la chique ; mais pas en bien. Habillée comme une péripatéticienne en rut, peau de bête débordante de transpiration et j'en passe, elle empeste les environs en sus d'en faire voir plus que d'usage. Pas qu'elle soit repoussante – loin de la même, c'est bien le problème – tu as de plus en plus de mal à contenir ta soif. Dire que tu as l'embarras du choix est un doux euphémisme et tu commences à trépigner, réagissant à la soif avec autant de classe qu'un soulard ayant une soudaine et furieuse envie de pisser.

"Ben dis donc, c'est qu'elle t'en fait de l'effet la demoiselle !"

Est-ce un poing qui vient de voler soudainement droit dans sa gueule ? Au diable la bienséance et les faux semblants, il faut que tu te soulages ! Pris en traitre, le type fait un pas en arrière, tandis que tu en fais deux en avant pour l'envoyer valser. La douce fragrance se répand dans l'air, en même temps que le sang vient tâcher la porte et les murs intérieurs. A peine a-t-il atteint le sol que tu te jettes sur lui, pour le paralyser d'une clé de bras et lui bouffer la nuque. Il ne parviendra à lâcher qu'un seul cri, ou un râle peut être ; le temps pour toi de serrer ta mâchoire et sentir la vibration de ses os, craquant sous la pression. Après une petite – et très longue – minute, tu te redresses tranquillement et essuie ta bouche de tes mains gantées.

Apparait soudain devant toi un mouchoir, tenu par les pointes d'une paire de doigts. Puis tu perçois, d'un anglais parfait, un ferme "Manners, please." qui force le respect. Tu te saisis du tissus et t'essuie la bouche. Te sachant à l'intérieur, tu retires tes gants, ta capuche et range tes lunettes dans une poche. Tu prends alors le temps d'observer un peu plus les lieux, et ce qui ressemble à un concierge. Un beau spécimen, mis en valeur par son costume particulièrement cintré, surtout au niveau de son p'tit cul bien … "I said : manners." AHEM.

Comme un gamin pris en faute, tu fais remonter ton regard jusqu'à son visage et tentes de te concentrer. L'abruti qui t'a convaincu de la facilité de ce job en entendrait parler ! Sont-ce là tes oreilles qui sifflent ? Abruti. "Il va sans dire que le coût du nettoyage des lieux sera retiré de votre paye finale … Si vous voulez bien me suivre, tous les deux." Ehonté, tu ne fais pas le fier à côté de la strip-teaseuse et file droit. Surtout qu'il vous fait dos et … Mais tu vas arrêter de le reluquer, non mais ?!

Vous arrivez dans une petite pièce, réservée au personnel de l'établissement. Il fait signe de vous asseoir et prend parole, avec un détachement à toute épreuve. "Comme allait expliquer feu votre interlocuteur, nous vous avons requis vos compétences pour transmettre un message de la plus haute importance." Il sort une enveloppe et la tend à la demoiselle, sûrement plus délicate que toi. "Nous ne pouvons risquer que le contenu soit divulgué à quiconque autre que son destinataire. Hors de question d'employer la technologie moderne, trop perméable aux attaques. Et nos moyens plus traditionnels sont tous inutilisables."

Animé d'une curiosité malsaine à l'idée de connaitre ce fichu message – peut être les informations compromettantes que tu espérais tant – tu attends que l'autre daigne ouvrir l'enveloppe pour vous en faire savoir le contenu … Si elle ne se décide pas rapidement, il y a des chances pour que tu la dégages d'un coup de coude et lui piques l'enveloppe au vol. De toute façon, tu t'es déjà trop grillé auprès du concierge pour en faire ton quatre-heures ; alors quitte à finir loin de ses bonnes grâces, autant le faire en beauté !
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le traité de la petite culotte [ft. Hope & Pho]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» danser en petite culotte et mettre la vidéo sur internet (simba)
» (+) Viens mouiller ta petite culotte ma jolie !
» La sombre affaire de la petite culotte - Nagaël
» MVDB. ♔ «quelle est la couleur de ta petite culotte?»
» Wrestlemania - 30.03.08 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: