Partagez | 
 
 
 

 kaylwig ◇ teach me how to breathe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
pan's shadow
Féminin MESSAGES : 172
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 21
RÉGION : paris, city of light and orleans.
CRÉDITS : (ava) bonnie (sign) myself + tumblr + r.m. drake.

UNIVERS FÉTICHE : city/university ◇ disney ◇ fantastic ◇ book/serie/movie (why not)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t656-second-star-to-the-right http://www.letempsdunrp.com/t699-f-m-rise-of-the-brave-tangled-frozen-dragons-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t670-just-an-another-story-to-write http://www.letempsdunrp.com/t661-cute-but-psycho-but-cute
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
2017, Wellington (Nouvelle Zélande). Ville tranquille et merveilleuse d'un pays perdu au milieu de l'océan. On dit que l'amour trouve difficilement son chemin, mais il arrive parfois qu'il puisse nous surprendre. Se trouvant juste devant nos yeux, là où l'on ne s'y attend pas. Parce que l'amour n'est pas un sentiment facile, il peut jouer avec nous. Nous blessant, nous heurtant à une réalité bien plus complexe que ce à quoi l'on peut s'attendre. L'amour est ce sentiment qui prend aux tripes, va et vient sans qu'on ne sache pourquoi. L'amour c'est cette sensation au creux du ventre qui nous laisse perplexe. Que l'on aime ou que l'on soit aimé. L'amour est toujours une aventure périlleuse et difficile à affronter.

Contexte provenant de @heavy swan. et moi (j'ai pas posté de recherche car on reprend des anciens personnages).



i know it's late but come away with me. let's run away in the dark and i promise you, i'll never see myself without you again.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
pan's shadow
Féminin MESSAGES : 172
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 21
RÉGION : paris, city of light and orleans.
CRÉDITS : (ava) bonnie (sign) myself + tumblr + r.m. drake.

UNIVERS FÉTICHE : city/university ◇ disney ◇ fantastic ◇ book/serie/movie (why not)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t656-second-star-to-the-right http://www.letempsdunrp.com/t699-f-m-rise-of-the-brave-tangled-frozen-dragons-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t670-just-an-another-story-to-write http://www.letempsdunrp.com/t661-cute-but-psycho-but-cute
Flash



Heilwig W-U.
Magnussen

J'ai 20 ailes fanées. Actuellement, je vis à Wellington en Nouvelle-Zélande. Dans la vie, je suis étudiante en astronomie fascinée par les étoiles et surtout la lune. Sinon, il faut savoir que je suis une handicapée des sentiments, ce qui fait de moi quelqu'un de célibataire mais je le vis plutôt bien.

the devil inside
you have to find that place that brings out the human in you. the soul in you. the love in you.

empty gold
and we fell into each other's arms as if it were the safest place to break apart again.

dasha sidorchuk © killer from a gang


I need you to teach me how to breathe

La musique berce ses oreilles, elle se laisse guider par la mélodie qui l'emporte. Les yeux clos, la respiration lente, elle tente de combattre ses démons, de les faire fuir. Elle bouge ses mains, faisant des minis vagues avec l'eau, clapotant jusqu'à ses oreilles. Elle est bien là, dans cette eau qui lui semble bienfaitrice, dans ce bain qui la mène ailleurs. Elle voudrait pouvoir tout oublier, le passé, le présent, les douleurs, les cris, les pleures. Elle n'arrive pas à faire l'impasse sur ses blessures, sur ses cicatrices qui la hante. Elle a beau tenter d'être heureuse, de penser à des choses joyeuses, elle ne cesse de voir le fantôme du passé s’immiscer dans son être. L'âme floue de celui qu'elle a cru aimé fut un temps, flotte au-dessus d'elle, elle garde les yeux fermés mais elle peut distinguer sa silhouette. Elle voudrait tellement que ce ne soit que des rêves, mais depuis peu, des hallucinations la guette quand elle est sur le point de refaire une crise de schizophrénie. Malgré les yeux clos, elle a l'impression d'y voir à travers. La sensation est atroce, elle lui brûle la gorge, lui lacère le cœur. L'estomac comprimé, elle tente de garder son calme mais rien n'y fait. Un cri lui échappe, une douleur lui lancine l'être, son âme finira par se damner si ça continue.

Elle voudrait voir Adolf, lui parler de tout ce qui lui arrive, de toute ces conneries qui ont torturé son âme et l'ont rendu complètement folle. Elle voudrait lui dire que tuer sa soeur n'était qu'un accident, que si elle n'est plus aujourd'hui c'est non pas de sa faute, mais celle de sa belle-mère. Simplement, les mots s'estompent, les mots s'effacent et restent bloquer à jamais dans sa gorge. Il ignore que son autre demi-sœur est morte, que celle toujours présente est devenue folle en tirant une balle ce fameux soir où il n'était plus là depuis longtemps. Mais tout déraille, tout s’accélère, et elle perd le fil de ses pensées. Elle se glisse sous l'eau, coupe sa respiration, elle ne tente pas de se noyer, ni même de se tuer. Elle veut juste faire taire son esprit, taire ses pensées sordides et effacer ce passé douloureux de sa mémoire. Puis si Kay apprenait qui elle est réellement, ça serait sa fin. Non, elle refuse de penser à tout cela. Elle se laisse hurler sous l'eau, sortant de son être fou toute sa rage, laissant les bulles d'airs lui échapper jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus.

Elle fini par se sortir de ce cauchemar. Ouvre les yeux et sort de l'eau dans une précipitation incontrôlée qui faillit la faire tomber. Elle hurle son désespoir une nouvelle fois, mais silencieusement. Elle se glisse sous sa serviette et sort dans la chambre afin de s'habiller. Kay ne devrait plus tarder à arriver maintenant, une fois prête, elle s'en va à la cuisine afin de commencer à préparer un en cas en guise d'apéritif. La porte s'ouvre et c'est une Heil à demi en pleure, hantée par ses démons, qui cours se jeter dans les bras de la rousse. Tu es là. J'ai cru que l'attente serait interminable. Elle essuie ses larmes et lui sourit pour ne pas l’inquiéter. J'ai préparé des petits fours et des mignardises. J'avais pas envie de manger directement et je voulais être en ta compagnie. Tu sais à quel point la solitude m'énerve en ce moment. Elle la laisse vaguer à ses occupations pendant qu'elle prépare ce qu'il manque et installe la mini table. J'espère que tu m'en veux pas trop pour l'accueil assez... Elle laisse en suspend sa phrase, cherchant le mot qui collerait, bien que fou serait celui qui conviendrait probablement le mieux. ...étrange. Quand Kay revient vers elle, elle lui sourit une nouvelle fois. Tout ce qu'elle espère, c'est que la soirée se déroule correctement, sans que sa schizophrénie n'est à reprendre le dessus...



i know it's late but come away with me. let's run away in the dark and i promise you, i'll never see myself without you again.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
heavy swan.
MESSAGES : 25
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 24
RÉGION : ile de france.
CRÉDITS : © Valkyries (icons) | © ASTRA (signature)

UNIVERS FÉTICHE : Réel ✯ Fantastique (par moment)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t650-les-fleurs-du-mal-je-sai http://www.letempsdunrp.com/t664-seeing-is-believing http://www.letempsdunrp.com/t663-than-words-without-a-heart
Limace



Kaylissia
Orwell

J'ai 22 ans et je vis à Wellington, Nouvelle-Zélande. Dans la vie, je suis organisatrice d'événement et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcée et je le vis plutôt entre les deux.


I MELT HEARTS LIKE WATER. ☆



All that she could think was that she needed her.  ☆


avatar © Sparrow + gif hunt



I need you to teach me how to breathe
A peine avoir franchi la porte d’entrée qu’une tornade à la chevelure de feu, te sauta dans les bras. Inquiète, parce que cela ne ressemblait tellement pas à Heil, son état la préoccupait de plus en plus chaque jour. Voir ses larmes aux coins de ses yeux, lui confirmait qu’encore une fois, elle n’allait pas si bien qu’elle te le faisait penser. Tu détestais ne pas savoir ce qu’il lui arrivait, tu détestais d’être impuissante. T’étais incapable de l’aider, tant qu’elle ne te disait pas ce qui la préoccupait. Toi qui était déjà assez mal au point à cause de ton ex-mari, Jackson. Même si c’était la meilleure solution ce divorce, tu ne pouvais pas t’empêcher d’être nostalgique de votre vie de couple, mais tu devais passer à autre chose, pour ton bien, mais surtout pour le sien. Vous n’étiez juste pas fait l’un pour l’autre. La rapidité de la rousse te surpris, n’ayant même pas le temps de répondre à ce qu’elle venait de te dire. Encore une fois, tu te retrouvais dans l’incapacité de savoir ce qu’elle avait vraiment. T’espérais pouvoir lui parler sérieusement, dans quelque heure, pour essayer de l’aider d’avantage. Tu n’étais peut-être pas psy, mais tu tenais terriblement à elle. Ce sentiment intense ne te quittait jamais en sa présence, tu n’avais jamais réellement cherché à comprendre ce que cela signifiait. Vous aviez besoin l’une de l’autre. C’était tout ce qui comptait à tes yeux. Décidant déposer ta veste sur le portant prévu pour et ton sac à main à terre. Te dirigeant dans ta salle à manger. Puis tu décidas de t’installer sur le canapé. C’est à cet instant, qu’elle refit surface, s’excusant même de son attitude. « Ne tant fait pas ma belle. «  Tout en lui souriant, pour lui faire comprendre que c’était bon.  « Tu sais, si tu as besoin de parler, je suis là. » Disais-tu sérieusement. Il était hors de question que tu l’as laisse tombé, au moment où elle en a le plus besoin. « Et merci pour ça, mais tu n’étais pas obligé tu sais. » Elle avait cette capacité à te rendre joyeuse et heureuse rien qu’en sa présence.





heart's desire

the most powerful magic of all. It creates happiness.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
pan's shadow
Féminin MESSAGES : 172
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 21
RÉGION : paris, city of light and orleans.
CRÉDITS : (ava) bonnie (sign) myself + tumblr + r.m. drake.

UNIVERS FÉTICHE : city/university ◇ disney ◇ fantastic ◇ book/serie/movie (why not)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t656-second-star-to-the-right http://www.letempsdunrp.com/t699-f-m-rise-of-the-brave-tangled-frozen-dragons-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t670-just-an-another-story-to-write http://www.letempsdunrp.com/t661-cute-but-psycho-but-cute
Flash



Heilwig W-U.
Magnussen

J'ai 20 ailes fanées. Actuellement, je vis à Wellington en Nouvelle-Zélande. Dans la vie, je suis étudiante en astronomie fascinée par les étoiles et surtout la lune. Sinon, il faut savoir que je suis une handicapée des sentiments, ce qui fait de moi quelqu'un de célibataire mais je le vis plutôt bien.

the devil inside
you have to find that place that brings out the human in you. the soul in you. the love in you.

empty gold
and we fell into each other's arms as if it were the safest place to break apart again.

dasha sidorchuk © killer from a gang


I need you to teach me how to breathe

Elle trouve le réconfort auprès de Kaylissia. Elle sait que cette fille l'a comprend, que si elle va mal, elle pourra se confier. Mais Heil, elle est paumée, elle est perdue. Elle est instable à l'intérieur, elle est folle dans ses pensées. Heil c'est la malédiction, le mal incarné dans un spectre docile. Elle essaye d'oublier ses erreurs, de s'incruster dans le crâne que tout ce qui arrive n'est pas sa faute, n'a jamais été sa faute. Mais elle sait tellement que tout cela est dû à cause d'elle, de sa venue au monde, de sa façon à vouloir tout contrôler. Tu l'as tué. Ces murmures qui sifflent au creux de ses oreilles, ces paroles qui tuent, brûlent à petit feu. Elle damne son âme, elle tue ce qui lui reste d'humanité. Elle connait ses démons, elle sait qui la boufferont toute entière le moment venu. Mais là, Kay est à ses côtés, Kay est présente. Kay elle doit pas voir qui est Heil, elle doit pas découvrir la folle qui se cache en Heil. Non, si Kay voit qui Heil est réellement, elle la bannira de sa vie, elle la fera disparaître à jamais. Bien sur qu'elle aurait besoin de parler, bien sur qu'elle aurait besoin d'effacer tous ses démons, d'arrêter d'être bouffer constamment par ces derniers. Simplement, c'est impossible. Le passé ne s'efface pas, jamais, il reste là, ancré à la peau tel un tatouage. Ses démons sont son tatouage, sa marque au fer rouge. Regardez la folle qui passe. Regardez-la bien, car un jour, elle crèvera la folle ! C'est indéniable. Elle crèvera Heil, bouffée par ses démons instables, intenables, rongée par l'amertume du passé qui creuse dans sa tête. Un vide. Voilà ce qu'elle est. Une folle vide de tout sens, vide de toute vie.

Mais y a Kay, faut pas l'oublier Kay. La belle Kay, elle est gentille Kay, Heil, elle l'aime beaucoup Kay. Elle veut pas lui faire du mal, mais elle sait que si elle reste trop longtemps, ça finira par arriver. Elle perdra la tête, elle redeviendra folle et tout s'écroulera. Son beau petit monde. Pathétique ! Heil c'est en enfer qu'elle vit, elle a pas sa place sur terre, elle doit brûler dans les flammes. Au bûcher la folle ! Elle croit que sa tête va exploser. Elle se pose. Elle regarde Kay, bizarrement ça l'apaise. Toutes ses pensées se taisent sur l'instant. Est-ce qu'elle est entrain de devenir folle ? Probablement, mais elle le nie. Elle nie toujours ce genre de chose. Heil schizophrène. Non, c'est juste qu'elle déraille. Heil folle. Elle a perdu sa soeur, traumatisée à vie. Pauvre enfant. Elle niera toujours l'existence de sa folie intérieure. Puis finalement, elle sourit. Elle oublie, elle joue la carte de celle qui va parfaitement bien. Merci Kay, c'est gentil à toi d'être là pour moi. Je sais pas comment te remercier. Elle tourne son regard sur ce qu'elle a préparé. C'est pourquoi j'ai fais tout ça. Histoire de te remercier et de me sentir un minimum utile dans cette appartement. Elle voudrait se gifler. Quelle idiote ! Elle revoit sa belle-mère dans ces moments de délires causés par l'alcool. Tu es stupide ma pauvre enfant ! Tu crèverais sous les ponts si j'étais pas là pour m'occuper de ta misérable personne et ton incompétente de soeur. Elle se rappelle le fait qu'elle a osé lui répondre. La claque qui est parti. La déchirure qui s'est créée en elle. La brûlure sur sa joue. L'amertume sur sa langue, le goût du sang aussi. Elle est brisée la pauvre enfant. Brisée en mille morceaux éparpillés par-ci par-là. Je me disais qu'on pourrait passer la soirée ensemble, devant un bon film ou à parler de tout et n'importe quoi. Son regard s'est reposé sur Kay. Oui, elle l'apaise, apaise ses pensées blasphématoires. Parler de tout et n'importe quoi. Oublier surtout, mais jamais évoquer le passé. Ô grand jamais ne pas l'évoquer ! Ou la folle pourrait revenir à l'assaut. Oui, Heil. Pauvre enfant folle...



i know it's late but come away with me. let's run away in the dark and i promise you, i'll never see myself without you again.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
heavy swan.
MESSAGES : 25
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 24
RÉGION : ile de france.
CRÉDITS : © Valkyries (icons) | © ASTRA (signature)

UNIVERS FÉTICHE : Réel ✯ Fantastique (par moment)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t650-les-fleurs-du-mal-je-sai http://www.letempsdunrp.com/t664-seeing-is-believing http://www.letempsdunrp.com/t663-than-words-without-a-heart
Limace



Kaylissia
Orwell

J'ai 22 ans et je vis à Wellington, Nouvelle-Zélande. Dans la vie, je suis organisatrice d'événement et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcée et je le vis plutôt entre les deux.


I MELT HEARTS LIKE WATER. ☆



All that she could think was that she needed her.  ☆


avatar © Sparrow + gif hunt



I need you to teach me how to breathe
Tout ce qui comptait pour toi, c’était son bien être. Cette rousse avait besoin de toi, d’une façon que même toi, tu n’arrivais pas réellement à comprendre. Cette journée était déjà chargé en émotion. Organiser des mariages, voir l’amour des ses couples. Te sentir terriblement coupable de jalouser ses gens. Tu as eu ta part de bonheur, mais tu l’as perdue. La vie est ainsi, il n’était pas fait pour toi. Sauf qu’au fond de ton être, tu le savais, jamais tu pourrais l’oublier. Il était une part de toi, une part de ton cœur, une part de ton être. Tu l’as aimé comme jamais personne. Tu n’aimeras plus jamais à ce point. Alors pourquoi espérer que le destin soit plus clément ? Pourquoi espérer quelque chose ? Parce que t’es naïve ma pauvre fille. Parce qu’au fond de toi, t’espère de le retrouver. Lui pardonner ses erreurs. Revenir en arrière, l’aimer à en mourir. Jackson était ton tout, mais tu devais tout faire pour arrêter t’espérer. Tu souffriras plus qu’autre chose. Dans ce monde où l’amour n’est pas un conte de fée. Mais dans cette souffrance, il y a Heil. Heil qui est là, qui a ce besoin d’être comprise, être aimée. Tu ne savais pas du tout où cela mènera cette amitié. Tu en as aucune idée. Vous aviez seulement besoin de compassion, de soutien. Le besoin de se dire qu’on est pas seule. Non, tu ne l’es pas. Tu ne le sauras jamais. C’est elle qui compte à présent. Malgré son léger changement d’humeur en un quart de seconde. « Le dernier couple a duré plus longtemps que prévu, fichu mariage. Merci d’être là, parce que je ne sais pas ce que j’aurais fais sans ton soutien. «  La sincérité de tes mots te déboussolait sans trop savoir pourquoi. Parce que tu ne voulais pas lui faire comprendre que sans elle, bien longtemps, t’aurais pris la fuite à nouveau. « En tout cas, c’est vraiment adorable et je vais me régaler. » Sauf que tu voyais dans son regard, que tout n’allait pas vraiment pour le mieux. Posant ta main sur la sienne quelque instant. « Tu sais que lorsque tu te sentiras prête à me parler, je serais là, d’accord ? » Comprenant qu’encore une fois, cela ne sera pas aujourd’hui que cette fameuse rousse se libéra de son poids. Et c’est ainsi, que tu compris certaine chose. Compris que la vie n’était pas si facile pour elle. Elle portait un grand fardeau. « Quelle accueil ? » Disais-tu pour lui faire comprendre que c’était complètement oublier. Ce problème n’était pas régler, mais tu comptais profiter de la soirée pour lui faire oublier son mal être, devant un bon film, une soirée sans problème – du moins, normalement.  


Code:
[color=#d491d1][b]Parole.[/b][/color]



heart's desire

the most powerful magic of all. It creates happiness.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
pan's shadow
Féminin MESSAGES : 172
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 21
RÉGION : paris, city of light and orleans.
CRÉDITS : (ava) bonnie (sign) myself + tumblr + r.m. drake.

UNIVERS FÉTICHE : city/university ◇ disney ◇ fantastic ◇ book/serie/movie (why not)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t656-second-star-to-the-right http://www.letempsdunrp.com/t699-f-m-rise-of-the-brave-tangled-frozen-dragons-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t670-just-an-another-story-to-write http://www.letempsdunrp.com/t661-cute-but-psycho-but-cute
Flash



Heilwig W-U.
Magnussen

J'ai 20 ailes fanées. Actuellement, je vis à Wellington en Nouvelle-Zélande. Dans la vie, je suis étudiante en astronomie fascinée par les étoiles et surtout la lune. Sinon, il faut savoir que je suis une handicapée des sentiments, ce qui fait de moi quelqu'un de célibataire mais je le vis plutôt bien.

the devil inside
you have to find that place that brings out the human in you. the soul in you. the love in you.

empty gold
and we fell into each other's arms as if it were the safest place to break apart again.

dasha sidorchuk © killer from a gang


I need you to teach me how to breathe

Elle avait fait tout ça dans le seul but de se sentir utile. Voilà comment son cerveau fonctionnait depuis quelques jours. Elle avait cette terrible sensation d'être parfaite inutile. Perdue dans un monde qui était à la fois le sien et si différent de tout ce qu'elle traversait. Elle sentait toujours son corps se dérobait, comme si elle s'échappait. Comme si tout lui échappait au final. Quand elle devenait une autre, elle perdait chaque notion de temps, d'endroit où elle se trouvait. Wilhelmina était calme, douce, le plus souvent c'était celle qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait. La plus chétive des trois. Mais quand Ulrike prenait le dessus, tout devenait plus sombre, plus compliqué. Ulrike voulait le pouvoir, être celle qui maitrise l'esprit de Heilwig. Alors quand la rousse était elle-même, elle voyait trouble. Comme si son esprit l'avertissait des problèmes à venir. Elle se sentait impuissante face à cette maladie qu'elle ignorait au fin fond d'elle. Mais ce soir c'était juste Heil et Kay. Kay l'angélique, Kay la sauveuse. Elle aurait pu lui trouver bien des noms, si elle osait lui dire ce qu'elle ressentait en sa présence. Un sentiment éphémère mais intense. Beau mais incompréhensible. Elle n'avait jamais réellement su ce qu'était l'amour. Bien qu'il y avait eu son psychiatre. Elle l'avait aimé d'un amour qui tue à petit feu, qui brûle les entrailles. Elle s'était entichée d'un être qui faisait semblant au début mais qui avait fini par se faire prendre au piège. Heil avait toujours eu du mal à se dire que l'amour était fait pour elle. Parce qu'elle ne le méritait pas, parce qu'elle n'en voulait pas. Mais Kay rendait les choses différentes, plus étranges... Comme si pour une fois, elle avait le droit d'aimer. Mais était-ce réellement ce sentiment qui animait son coeur ? Qui palpitait au creux de ses tempes, au bout de ses doigts ? Elle l'ignorait. Elle ignorait tout.

Elle était stressée mais heureuse de voir que Kay était ravie des efforts de la demoiselle. Heil y avait mis tout son coeur pour préparer quelque chose digne de ce nom. Un repas qui répondrait à ses propres attentes plus qu'à celle de sa colocataire. Elle voulait lui faire plaisir, la remercier. Sans elle, elle se serait perdue dans les méandres depuis bien longtemps. Elle aurait fini par sombrer dans sa propre folie. Folie toujours proche, jamais bien loin. Mais elle préférait ne pas y penser. Kay s'excuse de son retard, du fait que le dernier couple était plus long. Mais elle remercie la rousse pour sa présence. Heil lâche un sourire dans le vent. Parce qu'elle n'a pas de réelle raison de sourire. Enfin si. Kay qui dit qu'elle ne serait rien sans elle, Heil ressent la même chose. Tu n'as pas à me remercier. C'est normal. Tu as été là pour moi toi aussi. Elle s'installe à ses côtés sur le canapé. La proximité l'enveloppe, son parfum la fait frissonner. Heil sourit, encore plus grand. Cette fois elle sait pourquoi. C'est Kay qui en est la raison. C'est Kay qui la pousse à avoir pour une fois un vrai sourire, empli de sincérité. Tout comme les mots que la demoiselle déverse aux oreilles de la folle. Dans ce cas j'espère que tu te régaleras. Elle sent son regard sur elle, plongeant ses yeux dans les siens. Y a ses paroles qui se transforment en souffle. Quand tu seras prête. Ca claque, ça résonne. Le sera-t-elle un jour ? Prête à dire toute la vérité. A faire face à ses démons qui la hantent. Petite soeur morte d'un coup de feu, tiré de ses mains à elle. Heil la tueuse. Heil la folle. Elle a mal au coeur, les vertiges qui font tourner la tête. Elle voudrait parler, dire tout ce qui lui encombre les pensées, l'âme. Vider sa conscience d'un poids qui devient trop lourd. Mais rien ne vient jamais. Les mots se bloquent, la gorge se serre et les larmes ne sont jamais loin de déferler sur ses joues porcelaines. Elle voudrait se battre Heil, répondre à ses démons qu'ils aillent se faire foutre. Mais rien n'y fait, elle y arrive jamais. Elle est trop faible. Elle le sait, elle a pas besoin qu'on lui dise pour le voir. Même son propre reflet a honte d'elle. Heil la faible. Heil l'inutile. Elle déglutit, quittant le regard de Kay. Parce que lui aussi, il est douloureux. Ce regard plein de compassion, de compromis. Je... je sais. Merci. Elle murmure simplement. Parce qu'elle y arrive pas, elle y arrive plus. J'ai oublié quelque chose dans la cuisine, je reviens. Elle se lève, dans un pas pressant, essayant de ne pas chanceler. Elle fonce à la cuisine, le regard qui se perd dans le vide, dans le flot de larmes. Elle se sent tellement minable, tellement pitoyable. Tout son être la brûle, les piques pénétrant dans chaque partie de sa peau.

S'appuyant contre l'évier pour ne pas tomber, elle se laisse aller. Les larmes glissant sur ses joues. Son souffle se coupant, gaspillant bêtement l'air de ses poumons. Elle serre les mains, elle titube à demi. Ses jambes ne la tiennent plus. Elle se sent lourde, faible, abrutie. Elle a son coeur qui bat dans ses tempes. Elle a la vision qui se trouble. Elle a le passé qui se jette à sa gueule. Qui la frappe au point de la mettre KO. Le passé qui l'endolori de bas en haut. Le passé qui la laisse s'écrouler au sol, les jambes cédant sous le poids de la douleur. La fissure se réouvre, les blessures réapparaissent. Les cicatrices qui s'étaient refermées à demi, s'ouvrent à nouveau. Trou béant au milieu de la poitrine. Les minutes qui s'égrainent et la douleur qui s'intensifie. Elle se relève, avec du mal. Le corps qui répond à peine aux mouvements. Elle se sert un verre d'eau, l'avalant d'une traite avant de retourner auprès de Kay. Désolée... Elle sait pas pourquoi elle s'excuse. Mais elle veut pas l'affoler, qu'elle soit inquiète pour elle. Heil ne mérite pas ça. Que Kay se demande ce qui va pas, que Kay soit là à veiller. Elle mérite les souffrances, les douleurs qui cognent partout. Des ecchymoses sur le coeur, sur l'âme. Des ecchymoses qui pourraient apparaitre sur le corps à force. Couleur bleu galaxie. Ecchymoses qui embrasent les cicatrices du temps d'avant. Cicatrices qui laissent les plaies grandes ouvertes. Heil se perd. Heil reprend place dans sa folie. Dans ses délires incompréhensibles. Elle fixe Kay, tentant de rester sereine, mais elle y arrive pas. Elle lutte pour cette vie qui n'en ai pas une. Une putain de survie au quotidien qui l'étouffe à force. Elle fini par regarder Kay dans les yeux. Essayant de ne pas craquer, de ne pas faiblir. Dis, tu crois qu'un jour ça ira mieux ? Elle dit pas quoi, elle reste vague. Parce qu'elle veut juste qu'on lui donne un espoir. Même s'il est infime.



i know it's late but come away with me. let's run away in the dark and i promise you, i'll never see myself without you again.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
heavy swan.
MESSAGES : 25
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 24
RÉGION : ile de france.
CRÉDITS : © Valkyries (icons) | © ASTRA (signature)

UNIVERS FÉTICHE : Réel ✯ Fantastique (par moment)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t650-les-fleurs-du-mal-je-sai http://www.letempsdunrp.com/t664-seeing-is-believing http://www.letempsdunrp.com/t663-than-words-without-a-heart
Limace



Kaylissia
Orwell

J'ai 22 ans et je vis à Wellington, Nouvelle-Zélande. Dans la vie, je suis organisatrice d'événement et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcée et je le vis plutôt entre les deux.


I MELT HEARTS LIKE WATER. ☆



All that she could think was that she needed her.  ☆


avatar © Sparrow + gif hunt



I need you to teach me how to breathe
Être là ? Qu’est-ce que cela pouvait signifier ? Être présent pour une personne. Mais n’est-ce pas quelque chose en vain ? Les actes et les paroles ne signifiait-elle pas déjà quelque chose ? La présence, le bien-être d’une personne qu’on appréciait, pouvait-elle passait avant son propre bonheur ? Souvent tu t’étais demandé, si ce n’était pas ce que tu faisais. Peut-être parce que tu ne t’autorisais plus. Depuis ton divorce, cette part de toi avait complètement disparu. L'insouciance également. Tu voulais donner à une personne tout ce que tu n’avais pas pu avoir. Sans avouer qu’en fait, tu te complaisais à rendre l’appareil aux personnes toujours présent à tes côtés. Ton frère avait disparu de la circulation, te laissant seul avec ses propres problèmes. Comment pouvoir expliquer que ton divorce était entièrement sa faute. Faire affaire avec ton ex mari, vu ses activités illégale. Toi la femme complètement aveugle. Choisir ta famille ou lui. La réponse avait été simple, tu as préféré fuir. Pourquoi ? Parce que tu voulais du temps pour réfléchir. Mais lui demander le divorce, parce que tu l’aimais toujours ? Parce que c’était plus simple de laisser côté ce bonheur éphémère. Parce que tu ne voulais rien avoir à faire avec un tueur à gage ? Mais toi, dans tout ça, tes sentiments ? Tu les avais piétiné. Mettre la faute sur ton frère était égoïste de ta part. Ta famille voulait ton bonheur. Résultat, tu es divorcé et complètement détruite. Puis, Heilwig est arrivée dans ta vie. Ce petit rayon de soleil ta sauvé de ta vie misérable. Tu avais trouver en elle, le meilleur moyen de te faire pardonner de ta lâcheté. Au combien, t’aimerais revenir en arrière, tout recommencer. T’aurais fais les choses différemment. Te laisser aller à ce bonheur sans tout gâcher. Mais on ne peut pas revenir en arrière. Assumer ses actes n’étaient pas évident. Surtout lorsqu’on avait un métier qui te rappelait, que t’avais réussi à être heureuse. Peut-être un jour, tu retrouveras ce bonheur. Mais en cet instant, tu préférais oublier ses pensées pas très joyeuse.

Ta priorité serait à jamais cette demoiselle en détresse. Tu savais qu’elle ne te parlerais jamais ce qui la ronge à ce point. Tu voyais ses absences, tu voyais lorsqu’elle partait se réfugier pour cacher tes larmes. Mais tu t’étais promis de ne jamais la brusquer. Elle te parlerait un jour, lorsqu’elle sera prête. Mais ton cœur faisait mal de la voir si mal au point, si fragile, si innocente, avec cette partie plus sombre, que tu connaissais si bien. vous étiez pas si différente que ça. Malgré qu’elle était plus à plaindre que toi, pauvre Kaylissia qui fuyait tout bonheur. « Parce que tu l’as été. » Un simple réponse, qui signifiait tant de chose à la fois. T’étais pas douer pour avouer ce genre de chose, mais tu lui devais tout. Vraiment tout. « Tout semble délicieux, alors je n’en doute pas. » Tu salivais réellement devant tout ça, devant ce qu’elle avait préparer. Ta gourmandise en plus de ça n’attendait juste une chose, pouvoir dévorer et apprécier. Mais voilà, une ombre sur le tableau. Tu avais peut-être dit quelque chose de travers ? Tu te sentais coupable en la voyant s’enfuir sans te laisser le temps de dire quoi que ce soit d’autre. La culpabilité dans tes yeux, ton visage qui se ferma quelque seconde. Pourquoi t’étais si idiote ? Pourquoi tu gâchais toujours tout ? Tu ne pouvais juste pas te taire et profiter de ce moment ? Même si tu ne savais pas franchement ce que tu avais dis pour la mettre dans cet état. Tu avais juste peur de l’avoir blesser.

Son retour semblait loin. T’essayais de te retenir de la rejoindre. Elle avait besoin d’être seule, chose que tu comprenais totalement. Alors, tu attendais patiemment son retour. Malgré la peur qui gagna de plus en plus ton être. La vie était ainsi, complètement aléatoire. Puis, elle refit surface. Un sourire apparu sur tes lèvres. Un faux sourire ? Certainement pas. T’étais soulagé de la revoir. Bien que tu n’étais pas dupe, tu voyais très bien qu’elle avait versé quelque larmes. Ses yeux étaient rougis. Mais le pire dans tout cela, c’était qu’elle s’excusait. « Pourquoi tu t’excuses ? C’est de ma faute, je n’aurais pas du… » Disais-tu doucement. Lui faire comprendre que tu t’en voulais. Vouloir être présente pour elle. Mais ce n’était pas si facile, pas si anodin. « Je veux juste que tu saches que je comprends et que lorsque tu te sentiras prête à te confier, je serais là. » Avec un léger sourire. Pour essayer de reprendre et d’oublier ce mauvais moment. Puis sa question te laissa en premier lieu surprise. Est-ce qu’on peut aller mieux ? Aller bien était déjà quelque chose que toi-même tu ne pouvais pas répondre. Est-ce que le temps effaçait les blessures ? Tu l’espérais. Au combien t’espérais pouvoir lui répondre que oui, mais cela serait lui mentir. « Le temps efface les blessures, mais on oublie jamais malheureusement. Alors oui, en soit, un jour ça ira mieux, mais quand, seul le temps le dira. » L’espoir n’était certainement pas ce que tu aurais pu dire, mais tu ne voulais pas qu’elle se sente encore plus mal qu’elle ne l’était déjà.  


Code:
[color=#d491d1][b]Parole.[/b][/color]



heart's desire

the most powerful magic of all. It creates happiness.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
kaylwig ◇ teach me how to breathe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll teach you the art of being a doll ♥ [Finiiiiie :D]
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» Edward Hannibal " Blackbeard " Teach - Carnet de bord ♥ !
» La Nouvelle Recrue [Pv : Marshall D. Teach]
» Teach me what to do || Adriana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Océanie-
Sauter vers: