Partagez
 
 
 

 Soreaas * Walk along the path unknown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Mon regard se radoucit, à l'idée de l'avoir effrayée et blessée. Je grimace, comme si elle m'avait mis une claque. Je penche la tête et finit par la baisser.

- Pardonne-moi .. L'idée qu'un autre puisse te faire du mal m'est insupportable.. J'ai agis par impulsion. Ce n'était pas mon intention de me montrer indécent avec toi. J'ai .. Je n'ai pas d'excuse. Je te réitère mes excuses.

Je vis ses émotions de plein fouet.. Comme un marteau qui assène ses coups dans tout mon corps. Depuis le début de notre rencontre, ce qu'elle ressent me torpille. Je ne sais pas les maitriser. C'est déroutant.

J'élude la question, me sermonnant intérieurement d'avoir laissé une pensée et pas des moindres m'échapper. Je ne voulais clairement pas m'expliquer sur l'influence qu'elle avait sur moi. Depuis ce matin, elle m'attirait.. Découvrir que je ne pouvais lire dans sa tête m'agaçait .. Je ne savais pas comment agir. C'était le silence, le néant qui me fait peur. Je peux ressentir ses émotions, certes mais elle en subit tellement en même temps que je suis dans l'incompréhension.

- Je m'assurerais de ne plus te manquer de respect .. Je demeurerais loin de toi.


Oui, c'est la seule solution à m'imposer. Contrairement à ma famille, je ne suis pas enjoué à l'idée de m'attacher à une humaine ni même à une vampire d'ailleurs. Pourtant, je suis ce lien qui se tisse entre nous. Et je vois bien, perdre la maîtrise de notre relation. Mais mon corps me trahit et je ne resiste pas à toucher sa joue du bout des doigts.

Je serre la machoire.
Douleur qui s'insinue dans mon corps.
Je me plie en deux.

Boire.

Je ne peux cacher mon état plus longtemps et lui montre mon dos.
Mes crocs me font mal et je me mets à reculer.
Qu'ai-je fait ?
J'ai envie de lui dire de courir mais en tant que prédateur, je n'en serais que galvaniser.

Gouter.
Apprécier.
La vider.
Sang.

Non Edward, arrête.
Une quinte de toux me prend, je porte ma main à ma bouche, mes crocs ne se rétractent pas.  




Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Pigeon

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier.


avatar par Elsy
Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 190305054950617161

L’idée qu’un autre lui fasse du mal ? Parce qu’il se réservait l’exclusivité de ce droit ? A voir son attitude depuis la fin de l’après-midi à son égard, depuis qu’elle est venue s’asseoir à côté de lui en cours d’histoire, il faut croire que oui. Il pouvait aussi ne pas la blesser du tout, ce serait certainement plus appréciable et plus apprécié… Toutefois, le jeune homme reconnait ses tords, présentant ses excuses à la demoiselle. Si elle consent à lui pardonner, la demoiselle n’en est pas moins décontenancée par tout ce qui a put se passer depuis le matin. La journée a été riche en émotion c’est le cas de le dire et cette soirée est la cerise sur le gâteau.

Ne plus lui manquer de respect ? Demeurer loin d’elle ? La jeune femme se surprend à penser que cette idée lui est désagréable. Malgré tout ce qui a put se passer et malgré tout ce qu’il a put dire. Une sensation que la demoiselle ne s’explique pas, tant il a été désagréable avec elle aujourd’hui. Ils se connaissent si peu, en fin de compte. Si mal. Alors pourquoi ne pourraient-ils pas simplement s’ignorer, s’il n’est pas capable de tenir sa promesse en restant à ses côtés ? Pourquoi ça lui semble tout à fait impensable ? La jeune femme ne peut se l’expliquer. Pas plus qu’elle ne peut s’expliquer l’attraction qu’il exerce sur elle.

«- On… On est pas obligé d’en arriver là…» souffle la rouquine.

L’homme vient toucher sa joue, du bout des doigts et le regard perdu dans le sien, la demoiselle note encore une fois qu’il a vraiment les mains froides. Trop froides. Et ça la perturbe. Vraiment. Personne ne peux avoir les mains aussi gelées, si ? Elle est certaine que non. Mais n’a pas vraiment le temps de s’en inquiéter que l’étudiant se plie en deux, grimaçant de douleur, puis se retourne subitement, présentant son dos à Lullaby, sans que cette dernière ne comprenne rien à ce revirement de situation. Paniquée par la situation, la jeune femme attrape son téléphone pour composer le numéro des urgences, avant qu’Edward ne soit prit d’une quinte de toux. Posant une main sur son épaule, Lullaby le fixe, en même temps qu’elle attend d’être en relation avec un correspondant.

«- Edward… qu’est-ce qui t’arrive ?» souffle-t-elle paniquée en maudissant ce téléphone que personne ne décroche, de l’autre côté. «Tu as mal où ? Le cœur ? L'estomac ? Ailleurs ?»


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Mes propos ne laissent pas insensible et j'en suis d'aise. Est-ce un peu d'apaisement que je ressens en elle ? Soulagé de savoir que je ne m'approcherais plus d'elle ? Je sens mon coeur qui me serre, à cette idée mais c'est mon devoir.

Mettre en péril.


Aussi bien elle que ma famille, pour un cou sublime gorgé de sang qui ne fait que m'appeler, j'en tremble rien que d'y penser. Ma poitrine se compresse, les images affluent dans mon esprit. Toutes la même finalite : m'abreuver jusqu'à la derniere goutte.

- Pas .. Pas de téléphone ... Je .. Habitué.

Je venais honteusement de lui mentir mais il était hors de question que les secours viennent .. Même si Carlisle travaille à l'hopital, cela serait lui faire prendre un risque inconsidéré. Falsifier, les prises de sang, vérifier mon dossier, non trop de paramètres à prendre en compte.

Reprends toi Edward.

Et je revois une dernière image..

La crinière de feu, dans mes bras, inerte. Et moi hurlant, à la mort, mon amour perdu.
Mes crocs se retractent enfin, mes iris reprennent leur taille normal et je prends une grande inspiration, sa main brule mon épaule et je la rejette avant de finalement la garder dans la mienne.

Je me découvre un penchant masochiste, conserver ses doigts dans les miens alors que je frôle la perte de mon sang-froid. Mais ne m'y résous pas. Sa chaleur m'apaise et je ressens une certaine plénitude.

Venais-je de la condamner ?

L'esprit plus clair, on se retrouve dans la même position d'avant crise, juste déplace de quelques pas. Je comprends que je vais devoir m'y habituer mais ma première pensée va vers Jasper. Si j'en souffre autant, qu'adviendra-t-il de lui ? Je soupire.

Venais-je de me condamner également ?

- Je te présente mes excuses .. Cela doit être le contre-coup de l'adrenaline de tout à l'heure. Je suis de composition fragile.

Mon oeil oui ! J'ai envie de l'emporter à travers les arbres, sauter d'arbres en arbres. Et pour la premiere fois, j'ai envie de partager, ce moment, avec elle.

Liberté.

C'est l'avantage d'être un monstre, on conserve une certaine puissance et cette relative invisibilité. Je devrais relâcher sa main, la ramener chez elle.. Mais non, éclairée par l'astre lunaire, je profite de sa beauté avant de briser notre lien.

- Je ne t'ai pas demandé si tu étais blessé ? Je manque à tous mes devoirs.






Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Pigeon

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier.


avatar par Elsy
Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 190305054950617161

Edward ne répond rien, comme Lullaby proteste. Il n'a pas besoin de se tenir loin d'elle, l'a-t-il seulement entendu ? Cela ne semble provoquer en lui aucune réaction particulière. Aucun mot. Mais il vient caresser sa joue, du bout de ses doigts gelés et Lullaby frissonne. Une seconde, pas plus. Rapidement la situation dégénère et la demoiselle ne comprend rien de ce qui se passe alors que le jeune homme semble souffrir. Attrapant son téléphone elle compose le numéro des urgences en essayant d'en savoir plus sur la source de son mal tandis que le téléphone sonne dans le vide. Edward proteste, se disant habitué. Si cela devait rassurer Lullaby il n'en est rien. Parce que cette crise est impressionnante et elle n'ose pas imaginer que cela puisse lui arriver souvent. Qu'est ce donc ? Qu'en disent les médecins ? Elle a bien l'impression que cela n'a rien de normal.

Edward semble se calmer, aussi rapidement que la crise est venue et il attrape les doigts de la rouquine pour repousser sa main de son épaule, sans pourtant les lâcher, une fois son geste accompli. Le regard perdu dans celui d'Edward, la demoiselle frissonne encore. Il est si froid. Comment est-ce diantre possible ? Elle hoche la tête, un rien dubitative comme il assure que ce n'est probablement que le contrecoup de son intervention auprès d'elle un peu plus tôt. De composition fragile, prétend il.

"- Si tu le dis..." souffle la jeune femme sans parvenir à le croire vraiment.

Elle n'aura jamais vu un contrecoup aussi rude, aussi violent, aussi saisissant. Ou bien ne s'est elle simplement jamais inquiétée comme cela auparavant, parce que ce n'était pas lui ? Il y a quelque chose entre eux. Quelque chose d'inexplicable, de particulier. Mais qui est bien là. Il faudrait être particulièrement hermétique pour ne pas s'en apercevoir.

"- Oui… oui ça va. Grâce à toi."

Elle admet que sans lui à l'heure qu'il est, elle serait probablement laissée pour morte dans une ruelle sombre, débraillée, souillée. Elle admet qu'elle lui doit une fière chandelle. Et pourtant c'est pour lui qu'elle est inquiète. Après ce qu'il vient de se passer comment pourrait-elle ne pas l'être ?

"- Comment tu te sens ?" souffle-t-elle.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Je ris doucement sentant qu'elle doute de moi. Pas si naive que cela. Mais je ne compte pas lui expliquer le long processus d'un homme devenu monstre. Je l'imagine déjà fuir dans les bois et sceller son destin. Un prédateur reste le même peu importe l'attachement qu'il peut éprouver auprès d'une illustre inconnue. Suis - je encore ignorant de la situation dans laquelle nous venons de nous mettre ? Je le crains fortement. Suis conscient de l'impact de ses actes sur ma personne ? Je commence à en dessiner les premières esquisses. Je soupire .. Et reporte mon attention vers l'inconsciente qui m'accompagne. S'enquérir de mon état alors que je suis mort .. Un rictus s'étire.

Adorable.
Inconsciente.
Mienne.

- Je t'en prie, ne te mets plus aussi facilement en danger. Reste toujours sur tes gardes. Ton père est shérif, demande - lui d'apprendre à te défendre. Je ne serais pas toujours loin pour te protéger.

Encore un mensonge. Je le serais toujours. Il ne peut en être autrement. Mon esprit l'a compris bien avant que je le réalise. Le cours d'histoire n'était que le prémisse de ma dépendance à sa personne. Je dois l'admettre. Il m'a fallut une journée pour flancher.

Enivrante.

Il n'y a pas que le gout de son sang que je voudrais m'abreuver. C'est ce tourbillon qu'elle représente que je voudrais comprendre. L'observer, anticiper ses réactions. Je ne sais pas pourquoi, j'ai ce besoin de la protéger qui m'anime.. Une catastrophe ambulante, qui sait.

La posséder.

- Je vais te ramener chez toi, tu vas finir frigorifiée.

Je relache sa main, m'arrachant une grimace, moment trop coup mais salutaire, cet éloignement est nécessaire pour sa survie. Pour la mienne également. Après tant d'années, il suffit d'une personne pour me ruiner tous mes efforts. Je ressentirais presque une infime colère envers elle. Elle devient ma faiblesse et je m'en veux.

J'ouvre la portière et l'invite à prendre place, beaucoup moins sauvage que la première fois. Je finis même par l'attacher, ses lèvres frôlant ma joue, je n'avais pas pensé être aussi près. Ma machoire se contracte et je me fais violence pour ne pas me diriger vers sa jugulaire. Je l'attache moi-même vu la difficulté qu'elle a eu précédemment. Je sais que je suis fautif.

Edward.
T'en fais exprès, ne le nie pas !

Je contourne ma voiture et prends place derrière le volant. Je démarre bien plus sereinement. Je mets la musique en fond sonore.

- Alors parle-moi de toi, outre ce besoin de vivre des sensations inutilement forte, que fais-tu de ton temps libre ?









Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Pigeon

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier.


avatar par Elsy
Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 190305054950617161

Déstabilisant. Alors qu'Edward lui demande, la prie, de ne plus se mettre en danger et rester sur ses gardes la demoiselle ne peut pas s'empêcher de s'étonner quelque peu du comportement de son camarade de classe. Particulier c'est le mot. Plus encore que Keira ne le lui laissait entendre un peu plus tôt. Lui dont on pense qu'aucune fille n'est assez bien pour lui, s'inquiète-t-il donc à ce point pour elle ? La jeune femme se mord la lèvre inférieure en supposant la chose possible. Il a bien dit qu'imaginer quelqu'un la blesser lui était insupportable. Bee ne comprend plus grand chose à ce qui se passe. Mais elle suppose que c'est lié à cette chose étrange qu'il y a entre eux, ce lien particulier qui se tisse, si vite et qu'elle ne peut que sentir elle aussi. Quelque chose de plus fort qu'eux, quelque chose qui les dépasse.

"- Je vais essayer de m'en souvenir." souffle-t-elle en guise de réponse.

Elle n'a pourtant pas l'impression d'avoir pris des risques inconsidérés. La vie ici lui semble encore bien particulière, si loin de ce qu'elle a connu. La jeune femme n'en maîtrise pas les codes et ce qui semblait normal à New-York peut être dangereux ici. Elle imagine qu'elle va devoir en prendre l'habitude.

La ramener chez elle pour qu'elle ne finisse pas frigorifié. Un sourire s'étire sur les lèvres de la jeune femme face à l'ironie de ses propos. Parce qu'entre eux, c'est lui qui semble avoir le plus froid. Lui dont la température corporelle est particulièrement basse.

"- Parle pour toi, tu es gelé…." fait-elle remarquer.

L'homme l'aide à s'installer dans le véhicule et la jeune femme frissonne comme il vient l'attacher lui-même. Situation pour le moins étonnante. Un moyen de la prévenir qu'il compte renouveler sa conduite sportive ? Potentiellement mais la demoiselle n'y pense déjà plus vraiment alors qu'elle vient de sentir sur ses lèvres la fraîcheur de la peau d'Edward. Il n'a pas que ses mains qui soient froides. Bee s'en étonne davantage et l'observe, sans rien laisser paraître de son étonnement.

Edward s'installant à côté d'elle, Lullaby tourne la tête vers lui, observant les reliefs de son visage éclairé par la lune, alors qu'il la questionne. La situation lui semble si loin de la scène de classe à présent. Comme s'il ne s'était pas passé des heures mais des jours. Drôle de sensation. La musique emplit l'habitacle et elle esquisse un sourire.

"- Debussy ?" murmure la demoiselle. "Je… je fais du patinage artistique. Je lis, aussi et je… je joue de la harpe." énumère-t-elle. "Et qu'est ce que tu fais ?"


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Je suis gelé ? Non, je me sens plutôt bien même, j'ai vêtu des tissus pour justem.. Edward .. Je ris doucement. J'ai presque oublié mon état.. Ma peau froide.. Je me surprenais à omettre ce détail .. Encore une raison pour m'éloigner d'elle. Je sentais que mon secret sur ma véritable nature allait battre de l'aile .. Sa nature curieuse et intrépide me font dire que si un jour, elle découvre le moindre indice, elle ne lachera pas. Tel un chat qui veut dérouler la pelote.

Sublime chaton.
Non Edward, pense pas ainsi.
Danger.
Elle est le Danger.

- Oui, c'est ainsi, depuis toujours. Dû à ma composition fragile.

Je balbutie des explications peu tangibles, piètre menteur que je suis. Espérons qu'elle ne me pose pas davantage de questions. Les mots m'échappent, je me fais soudain timide, me concentrant davantage sur la route. Je ne voulais pas m'adonner à la vitesse alors qu'elle était présente. Bon certes, je n'avais pas fait attention à l'aller.. Peut-être que je voulais que le retour se fasse aussi lentement que possible.

- Mademoiselle est connaisseuse. Tu remontes dans mon estime.

Taquinerie mêlé à du sarcasme. Mais j'apprécie qu'une autre personne puisse reconnaitre ce prodigieux artiste. On pourrait me qualifier d'Has Been vu ce que mes congénères écoutent actuellement. Je ne considère pas cela comme de la musique mais du bruit avec des reprises. Au bout de cent ans, plus rien ne m'étonnait, si ce n'est la médiocrité qui perçait mon ouie.

Je l'ecoute attentivement et son exaltation me coupe la respiration, ma machoire se contracte violemment. Oh non, pas encore. Mes iris se dilatent.. Que m'arrive-t-il ? Je me mets sur le bas côté, mettant mes warnings et sort du véhicule, je pose cache mon visage, sentant les veines devenir bien trop apparentes. Je ne comprenais pas mon état. Et mes crocs font leur apparition. Je ne comprends vraiment pas ce qui m'arrive.

Il me faut quelques minutes avant de reprendre le contrôle de moi-même. Je retourne dans l'habitacle.

- Ca va, ne t'inquiète pas .. Juste une grosse journée.

Juste une foutu rousse et son sang alléchant qui me mettent à l'epreuve, la routine. quand je t'aurais vidé, on en parlera plus. Est-ce qu'elle pouvait lire dans mes pensées à défaut d'avoir les siennes ? Non, ce n'était pas préférable.

Je m'empresse de la rassurer, ne voulant vraiment pas l'inquiéter. Son angoisse martèle dans ma poitrine. Je me montre hésitant, et lui offre un sourire sincère pour la rassurer.. Je souffle un bon coup et termine le trajet jusqu'à chez elle. Je sors de nouveau du véhicule et viens lui ouvrir la portière. Je m'écarte et m'adosse sur la tole, la regardant partir.

- M'apprendras-tu le patinage ?

J'étais entrain de me fouetter intérieurement. Donc depuis ce matin, elle me rendait fou, je n'arrêtais pas de me dire que je devais m'éloigner d'elle pour son bien être et le mien visiblement et voilà que je parlais d'avoir un rencard. Je me désespère !




Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Pigeon

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier.


avatar par Elsy
Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 190305054950617161

Gelé. C'est peu de le dire. La peau du jeune homme ne cesse de la surprendre par sa fraîcheur et la demoiselle s'en inquiète un peu. Beaucoup. Ce n'est certainement pas quelque chose de normal. Mais le jeune homme prétend que ce n'est rien, que c'est lié à sa condition fragile. La jeune femme n'est pas vraiment convaincue. Un pressentiment. Mais on lui a apprit à ne pas insister quand quelqu'un ne veut pas dire la vérité. Ils ne se connaissent pas encore suffisamment pour que la jeune femme se le permette. D'autant plus qu'elle n'apprécierait pas que l'homme fasse de même.

"- Ah ouai… je vois. Tu devrais… mettre le chauffage. Dans la voiture. Ça aiderait un peu." souffle la demoiselle.

Revenus dans la voiture, l'homme allume la musique et la demoiselle reconnaît un morceau. Debussy. Si son camarade de classe la trouve connaisseuse c'est bien parce que pour le patinage artistique elle dans surtout sur de la musique classique. Des compositeurs la demoiselle en connaît quelques uns. Vivaldi, Debussy, Bach, Mozart, Tchaïkovski… entre autre.

"- Je peux en dire autant." remarque la jeune femme en esquissant un sourire en coin.

Et comme elle évoque le fait d'être patineuse et joueuse de harpe elle imagine que le jeune homme comprendra pourquoi elle s'y connait un peu en musique classique. Et lui, comment se fait-il qu'il écoute cela ? La demoiselle n'a pas le temps de le questionner que l'homme sort de la voiture subitement. La jeune femme s'inquiète, cherchant à se détacher pour sortir voir ce qu'il se passe, mais la porte refuse de s'ouvrir et laisse la demoiselle captive de la voiture jusqu'à ce qu'Edward y revienne.

"- Tu… ça t'arrives souvent ? Les médecins… savent ce que c'est ?" s'enquit-elle comme il prétend avoir eu une dure journée.

À ce point ? Une dure journée peut être responsable de cela ? Bee l'observe du coin de l'oeil alors qu'il reprend la route. Il lui semble qu'il ne dit pas tout. Mais qui est elle pour lui poser davantage de questions ? Elle n'ose pas, consciente qu'il pourrait se braquer en un instant et le trajet se poursuit en silence jusqu'à la demeure de la demoiselle. Maintenant il est tard, vraiment. Une heure a passé depuis que la jeune femme a quitté la patinoire. Sortant de la voiture comme il lui ouvre la portière elle le remercie et avance vers sa porte, se tournant vers lui comme il l'interpelle. Lui apprendre le patinage ?

"- Avec joie… disons vendredi soir, 18:00 ? Tu sais où est la patinoire..." propose-t-elle avant de disparaître.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 527
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Pigeon

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Lullaby Spencer
J'ai 17 ans et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle vient d’arriver en ville avec sa famille. • Elle ne voulait pas déménager, sa vie à New-York lui semblait parfaite. • Lullaby a un petit frère au collège, Paxton. • Elle est fan de patinage, elle pratique depuis qu’elle a trois ans. • Lullaby s’est toujours sentie un peu à part, un peu différente. • C’est une fille sensible, généreuse, jalouse, manquant de confiance en elle et qui a tendance à s’oublier, à s’effacer, pour satisfaire les autres. • C’est également une grande rêveuse et une romantique dans l’âme. • Elle est souvent en retard et cherche souvent à se justifier. • Joueuse de harpe. • Amatrice de littérature.


avatar par Elsy

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 190330033403886404
Quelques jours plus tard.

A Forks, les jours donnent l’impression de passer et… Non, en fait, pas vraiment. Si Lullaby avait détesté cette ville avant même d’y mettre les pieds, regrettant New-York avant même de l’avoir quitté, elle ne peut pas dire que cette ville, en fin de compte, lui soit si désagréable que ça. Elle doit bien admettre qu’à quelques exceptions près, les gens ici sont relativement accueillants. Ou bizarres. En témoigne sa première rencontre avec Edward et l’attitude particulière qu’il pouvait avoir quelques fois. Ils avaient eut encore trois cours ensemble depuis leur première rencontre. Biologie, littérature et musique. Chaque fois, le jeune homme avait eut des comportements parfois surprenant. Peut-être qu’il était simplement comme cela, ambivalent et qu’elle devrait s’y faire.

Assise dans un coin du gymnase, la demoiselle écoute attentivement le professeur comme il présent le planning du jour. Alors qu’ils parlent en ce moment des arts du cirque, visant l’objectif d’apprentissage «S'exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique», le professeur indique les différents ateliers de la journée, alors que le niveau a augmenté depuis la dernière fois, pour obtenir de plus en plus de performances et permettre à chacun d’évoluer. Perturbée par Keira qui pouffe sur sa droite, Lullaby esquisse un sourire, avant que le professeur ne permette à tous de se lever pour essayer les différentes activités à leur disposition et la demoiselle se dirige vers les swiss ball sur lesquelles il faut parvenir à marcher tout en les faisant rouler.

Dans le gymnase, tout le monde oscille entre le rire et l’angoisse selon les activités, certaines étant facultatives comme tout le monde ne se sent pas forcément le courage de les aborder. Lullaby porte son regard sur le fil de funambulisme installé à quelques mètres du sol que le professeur a couvert de matelas pour amortir les éventuelles chutes de ses élèves.

«- Tu vas pas faire ça…» souffle Keira à ses côtés en suivant son regard.
«- Pourquoi pas ?»

La corde raide ne lui fait pas peur et pour être honnête, la demoiselle dirait qu’elle éprouve une certaine fascination pour ces personnes capables de déambuler dans les airs sur une telle corde. Elle hausse les épaules. Au même moment, quelque part dans le lycée, Alice Cullen se raidit en devinant la suite des évènements.

«- C’est juste un peu plus haut qu’à la dernière leçon, mais ça va, c’est faisable. Regarde, Anton s’en est parfaitement sorti…» souligne la rouquine avant de s’avancer vers l’échelle, prenant son courage à deux mains.


Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Soreaas
Soreaas
MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 25/10/2019
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : Girly_M

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 http://www.letempsdunrp.com/t3397-m-f-toujours-ouvert-notes-pluvieuses
Limace

Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty


Edward
Cullen

J'ai 17 ans physiquement mais 109 ans en réalité et je vis à Forks, Etats-unis. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Je suis né le 20 Juin 1901 à Chicago. J'ai été mordu en 1918, après avoir contracté la grippe espagnole. Ce fut mon père adoptif Carlisle Cullen qui me sauve en me transformant en tant que vampire. Ma mère adoptive se nomme Esmée et j'ai quatre frères et soeurs : Rosalie, Emmett, Alice et Jasper. Cela fait des années que nous vivons paisiblement à Forks.


avatar :copyright:️ NOM CRÉATEUR


Trois jours.

J'eus moult difficulté à me maîtriser et bon nombre de fois, j'ai failli la tuer. L'odeur de son sang me rendait tellement fou. Le monstre qui gisait en moi, n'attendait que cela de pouvoir le gouter. J'imaginais le nombre de personnes tuer avant de la vider de son sang. Il fallait que je reprenne mes esprits et sache quoi faire pour la suite des choses.

Mes parents avaient préféré me faire porter pâle durant trois jours. J'étais allé me défouler dans une autre meute. Non, je n'ai pas cédé à la chaire humaine. Mais j'avais fait une crise monstrueuse à détruire une maison entière.

J'avais ressenti une peine que je n'avais pas vécu depuis si longtemps. J'étais triste d'être loin d'elle - et le mot est faible mais j'étais en colère de vouloir lui faire vivre le danger en permanence. J'avais enchainé les crises de nerfs jusqu'à que l'évidence me frappe. C'était le manque d'elle qui me faisait souffrir bien plus que ne pas pouvoir la posséder. J'en avais discuté avec Tanya.

Elle m'avait écouté malgré les sentiments qu'elle ressentait à mon égard. Je m'étais comportée comme un rustre avec elle. Je m'étais réfugié dans ses bras, fait naitre de l'espoir alors que mon coeur et mon esprit étaient déjà possédé par Lullaby. Je m'étais excusé tant de fois et Tanya s'est montré digne jusqu'à mon départ.

De retour à la maison, je me sentais prêt à affronter le mal qui me faisait tant de bien mais me torturait tant de fois. Je ne pouvais plus le nier, j'étais hypnotisé. J'étais à sa solde d'une certaine manière.

Retour de cours.

Le brouahah des pensées reprenait sa place dans ma tête, et diantre que ça m'avait pas manqué. Je fus même étonné de savoir que certain s'étaient inquiétés de mon absence. Une drogue de me voir pour d'autres. Je ris doucement. La matinée se passe tranquillement, je l'ai senti quelques fois mais elle demeurait loin, donc sa saveur etait supportable.

Comment, je parle. Je secoue la tête, désespéré par mes propos.

Mes frères et soeurs balisent  mon chemin, en me faisant passer par des chemins qu'elle n'emprunte pas. Mais cette protection - valable pour nous deux ne perdure pas.

Cours de sport.

Et je suis seul, les quatre autres ont choisi d'autres options. Et je n'avais pas prévu qu'elle y soit également. Accompagné de Nate, le seul que je supporte, je me concentre sur l'entrainement. Pourtant, je sens que le sang m'appelle. Enfin, titille le monstre intérieur.

Cirque.

Moi, qui voulait me fondre dans la masse, je me dois de faire ces activités. Je n'ai aucun mal à les executer, tout en faisant attention, montrer des faiblesse - réussir au bout de trois fois. Je marque une pause lorsque mon regarde détaille la rousse. Je la fixe, la dévisage, la dévore ..

Non Edward !

Et je la vois s'avancer, je sens l'adrenaline qui monte en elle et en moi, en même temps. Vivre ses émotions n'a pas malheureusement pas disparu. Elle fait quelques pas, un soupçon d'angoisse de sa part me fait ressortir mes crocs, je les cache avec ma main. Et là, elle chute. Son coeur a raté un battement et je panique à l'idée qu'elle puisse mourir de peur. L'ai-je vraiment rattrapé ? Je regarde autour de moi, Keira en guise de témoin, peut-être qu'elle pensera avoir une vision. Ma tentation dans mes bras, nos visages rapprochés. Mes iris se dilatent.

Ma drogue.
Si près, je peux le faire.
Juste une goutte.

Je me niche dans son cou, mes crocs caressent sa peau. Mes yeux se ferment, enfin, je vais la goutter.

- Edward Cullen est appelé dans le bureau du directeur.

Douche froide.


Je dépose un simple baiser pour atténuer le frôlement de mes crocs. Ma respiration est courte. Je la fusille du regard, déjà, pour avoir été interrompu et pour le risque qu'elle nous fait prendre.

- Cesse de me tourmenter.

Je chuchote au creux de son oreille puis la relâche sans ménagement et me redresse, Keira toujours là. J'esquisse un sourire des plus charmants avant de me diriger vers le fameux bureau. Alice m'intercepte et m'offre une baffe, j'etais prêt à lui demander de m'en remettre une autre. Je baisse les yeux, réalisant le drame que j'ai failli provoquer.

- Ca ne se reproduira plus.

Pourquoi diantre, être absent pour être si près du but. Edward, c'est pas ainsi que tu dois penser. mais je la veux plus que tout et pas que pour son sang.

Elle est mienne.
L'aimer.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Soreaas * Walk along the path unknown - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Soreaas * Walk along the path unknown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Walk on the peaceful side...
» -meuuuuf t'es sérieuse là- -je veux RP ugh- -chhhht t'es pathétique-
» Walk down the same road ft. Ilya
» (nemirel) my shadow's only one that walk beside me.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Twilight-
Sauter vers: