Partagez
 
 
 

 Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Crycry
Crycry
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 16/12/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle, magie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1312-fait-de-ta-vie-un-reve-et-de-t http://www.letempsdunrp.com/t1313-do-you-see-me
Limace

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Empty


Romy Clarke
J'ai 21 ans et je vis en Californie. Dans la vie, je suis étudiante en littérature. Sinon, grâce à mon experience des hommes, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 N4Q1
Romy vient d'une famille aisée de Californie. Elle n'a jamais manqué de rien. Tout lui ai toujours tombé tout cru dans le bec. Mais était étudiante, elle prend tout de même ses cours au sérieux. C'est en quelque sorte la "reine" de son université. La popularité compte plus que tout. Il ne vaut mieux pas être en bas de la chaîne alimentaire. Mais pour la jeune femme, aucun soucis à se faire...

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQ95uCIEwNjtVvaiFT1eSo_f9O2IBS9bDg2jxqy0l3nK-xZhzYFuA

➽ Caractère : Romy est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et fera tout pour l'obtenir. On pourrait pense que, n'aillant manqué de rien, elle ne sache pas se battre pour ce qu'elle souhaite mais c'est tout le contraire. Elle peut-être douce et attentionnée mais cela, très peu de personne le savent. Elle cache cela derrière un masque. La jeune femme se montre provocante, quelque fois hautaine et inaccessible, indispensable pour garder son trône. Il faut réussir a voir ce qui se cache derrière...    

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Image
Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 WCW-Natalie-Dormer-v2



Natalie Dormer :copyright:️ google


Romy avait du mal à réaliser qu'il se tenait devant elle. C'était plutôt improbable. Une sacrée coïncidence. La jeune femme y avait même souvent rêvé… au début... Puis ça lui avait passé. Une petite pensée de temps en temps, rien de plus. Et lui ? Avait-il pensé à elle ? Lui avait-elle manqué ? Se demandait-il de temps en temps ce qu'elle pouvait bien faire ? Où était-il partit ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête mais elle se doutait que jamais il n'y répondrait. Il était comme ça. Ne dévoilant que ce qu'il voulait bien dévoiler. Même elle ne pourrait l'y forcer.

Mais elle avait usé de ce qu'elle avait à disposition pour lui donner une leçon. Et au vu de son expression, elle l'avait piqué avec son petit rapprochement. La façon dont son souffle était devenu saccadé, son regard troublé, sa façon de se mordre la lèvre. Tous ces éléments ne trompaient pas. Romy avait atteint son objectif. Et elle n'était pas prête de s'arrêter là. Elle avait beau ne pas pouvoir lui en vouloir profondément, une part de mesquinerie rodait quand même en elle. Vaas n'était pas prêt de se douter à quel point elle allait justement la laisser parler.

Alors qu'elle s'était reculée, elle ne put que constaté le trouble évident qu'elle lui avait suscité. Au moins, son charme faisait effet. La jeune femme aurait été vexé du contraire.    

- Tout ce dont je me souviens, c'est d'avoir agis comme un imbécile à l'époque. L'adolescence chaton ... . Tu connais ... Je le regrette amèrement.

A cette réponse, un rire amer s'échappa de la gorge de Romy. Devait-elle y croire ? Il était si doué pour retourner toute situation. Elle le sonda d'un regard lourd de reproche et tenta d'y faire passer un mépris imaginaire.

- Ne me prend surtout pas pour plus bête que je ne suis. Six années ne se seraient pas écoulées si tu avais réellement regretté.

Mais alors qu'elle venait de finir de lui souffler le froid comme prévu et tenté de lui faire comprendre qu'il ne l'avait pas dans la poche, ses doigts s'enroulèrent autour de son poignet. Ce contact lui brûla la peau. Traître de corps ! En un instant elle se retrouva de nouveau contre lui et leurs lèvres étaient les unes contre les autres, un bras entourant sa taille. Elle était maintenant totalement collée à lui.

Sans s'en rendre compte, elle se mit à lui rendre son baiser avec envie. Son cœur tambourinait dans sa poitrine. Une de ses mains alla même se fourrer dans ses cheveux. C'était si bon de se retrouver de nouveau près de lui. Ho et le goût de ses lèvres bordel… Des frissons lui parcoururent tout le corps, comme un courant électrique. Elle laissa même échapper un petit gémissement. La jeune femme avait toujours pensé qu'elle l'avait oublié mais sa réaction ne lui indiquait pourtant que le contraire. Il venait de réussir à la replonger dans ses filets en un instant. Un seul contact et Romy s'était retrouvé piégée.

Pourtant son esprit tenta de reprendre le contrôle, de lui crier de s'éloigner. A quoi bon se retrouver à nouveau le cœur brisé ? Pourquoi, cette fois, l'histoire ne se répéterait pas ? Alors la jeune femme s'éloigna brusquement de Vaas. C'était trop. Elle se dirigea vers le meuble où était stocké tous les alcools et se servit précipitamment un shoot de rhum qu'elle bu cul sec. C'était peut-être une très mauvaise idée de ne pas garder les idées claires avec lui mais elle en avait besoin. La situation était trop irréelle. Et il lui fallait bien ça pour faire passer toute cette… merde.

- C'est ridicule…

Elle avait murmuré ça pour elle-même. Depuis quand laissait-elle parler ses pulsions au lieu de son cerveau ? Pourtant, après ce fameux soir, elle s'était promis de ne jamais laisser ses émotions parler car ça ne servait à rien, à part être ridiculisé. A quoi bon révéler ce qu'on ressent si c'est pour qu'on vous crache en pleine figure ?
De toute manière elle n'avait plus jamais ressenti d'amour pour un homme depuis, alors ça n'avait pas été compliqué. Et le voilà à nouveau face à elle et tous était remis en question. Toutes ses résolutions...


Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité
Mais pour le moment, moi, je vais rester dans l'imaginaire
Revenir en haut Aller en bas
 
Texarkana
Texarkana
Féminin MESSAGES : 385
INSCRIPTION : 16/08/2018
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : NeroEnigmaPhotos

UNIVERS FÉTICHE : réel,fantasy,apo,jeux vidéo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2196-presentation-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2199-repertoire-rp-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2200-personnages-de-texarkana
Pigeon

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Empty



Vaas Ritcher
J'ai 25 ans et je vis en Californie. Dans la vie, je suis cambrioleur Ouais je sais, y'a pas de quoi s'en vanter. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ou pas ... .


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 2tlu
➽ Il n'a jamais vraiment eu de famille en dehors de son paternel. Il était fils unique et c'est son père qui l'a élevé, sa mère ayant perdu la vie peu après sa naissance.
➽ Il a de nombreux tatouages sur la poitrine, les bras, dans le cou et dans le dos. (les même que sur les photos).

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Eytc

➽ Caractère : il est drôle, sympathique, plutôt ouvert et a un certain goût pour l'autodérision dont il joue régulièrement. Il fait preuve d'humour en toute situation même les pires. Il a bon fond malgré l'activité illégale à laquelle il se prête. Courageux, audacieux, il peut se montrer extrêmement culotté au point qu'il dépasse parfois les limites sans trop s'en rendre compte. Taquin, farceur. Téméraire. Bagarreur, fonceur. Il aime charmer son monde et séduire. Il peut se révéler impulsif et très violent par moments, surtout lorsqu'il est à cran.


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Ltec
Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Rihn





Jeff Hardy :copyright:️ Claire P



Tu m'adresses un regard lourd de méfiance et de reproches alors que j'argue que j'ai agis comme un imbécile à l'époque et que c'est l'adolescence qui veut ça. Un rire amer s'échappe d'entre tes lèvres et je me sens légèrement honteux de te balancer des bobards aussi minables. Enfin pas des bobards mais des prétextes. Seulement je n'ai pas la réponse au pourquoi de mon comportement de l'époque puisqu'aucune motivation en particulier ne m'a poussé à faire ce que j’ai fait. J’ai juste continué de mon côté en gros égoïste.

- Ne me prend surtout pas pour plus bête que je ne suis. Six années ne se seraient pas écoulées si tu avais réellement regretté.

- Encore faut-il que je te considère de la sorte, déclarais-je en soulignant ce dont tu te qualifies. Ce n'est jamais aussi simple. Vous avez trop tendance à juger que tel comportement est égale à telle réaction sans jamais prendre en compte tout le lot d'éléments qui a pu jouer dans l'équation. Mais bon, si ça t'arrange de penser cela, fait. Je ne me justifierais pas.

Toutefois lorsque nos lèvres entrent en contact un instant plus tard sous mon élan, la réponse que tu m'offres par ton attitude me rend d'autant plus fébrile. Mon cœur tambourine comme un fou et plus encore lorsque je sens la caresse de ta main dans mes cheveux. Si déjà cela en soit suffit à faire naitre une véritable vague de désir en moi, le petit gémissement qui s'échappe alors de tes lèvres me parcoure d'un vif frisson comme une vibration qui se répercute à travers tout mon être.
Le temps semble s'arrêter, emplit de cette magie qu'on ressent lors des premiers émois ou lors d'un flirt qui débute tout juste. Mais le charme est soudain brisé lorsque tu t'écartes soudain avec un regard qui témoigne que tu t'efforces de retrouver tes esprit et ne pas te laisser piéger. Tu vas te servir un shot de rhum que tu descend alors cul sec.

- C'est ridicule… laisses-tu échapper dans un murmure.

Je sais que te dire le contraire ne serait d'aucune aide. Et insister ou tenter de te faire céder par le désir ne vaudrait pas grand chose si ce n'est quelques instants de délice partagés mais lesquels malheureusement, tu risquerais de me reprocher le lendemain. Je ne veux pas que tu te sentes piégée ou manipulée. Aussi, je concède alors.

- Tu as sans doute raison. Je devrais partir.

Je m'approche et dépose un baiser sur ta tempe avant de m'éloigner en direction de l'entrée.

- J'habite au 37 Penny Lane, déclarais-je en te mentionnant ensuite dans quel quartier précis, pour souligner que j'espère t'y voir venir. Si tu ne m'y retrouve pas d'ici une semaine ou deux, c'est moi qui m'arrangerais pour venir te trouver. Je t'ai laissée filer une fois par ma faute, je ne compte pas refaire la même erreur. Je m'arrête toutefois dans le doute, dos tourné, pris de l'envie furieuse de tout envoyer valser en sachant que je ne tiendrais sans doute pas ce délais. Je lutte contre l'envie de revenir sur mes pas et t'embrasser avec toute la passion que tu m'inspires mais ce serait comme je l'ai songé plus tôt, laisser le doute s'immiscer sur mes réelles intentions envers toi. Et pour l'heure, ni mes actes ni mes paroles ne suffiront à te convaincre que j’ai envie de rattraper mes erreurs passées.




I'm a motherfucking beast !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Crycry
Crycry
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 16/12/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle, magie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1312-fait-de-ta-vie-un-reve-et-de-t http://www.letempsdunrp.com/t1313-do-you-see-me
Limace

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Empty


Romy Clarke
J'ai 21 ans et je vis en Californie. Dans la vie, je suis étudiante en littérature. Sinon, grâce à mon experience des hommes, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 N4Q1
Romy vient d'une famille aisée de Californie. Elle n'a jamais manqué de rien. Tout lui ai toujours tombé tout cru dans le bec. Mais était étudiante, elle prend tout de même ses cours au sérieux. C'est en quelque sorte la "reine" de son université. La popularité compte plus que tout. Il ne vaut mieux pas être en bas de la chaîne alimentaire. Mais pour la jeune femme, aucun soucis à se faire...

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQ95uCIEwNjtVvaiFT1eSo_f9O2IBS9bDg2jxqy0l3nK-xZhzYFuA

➽ Caractère : Romy est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et fera tout pour l'obtenir. On pourrait pense que, n'aillant manqué de rien, elle ne sache pas se battre pour ce qu'elle souhaite mais c'est tout le contraire. Elle peut-être douce et attentionnée mais cela, très peu de personne le savent. Elle cache cela derrière un masque. La jeun e femme se montre provocante, quelque fois hautaine et inaccessible, indispensable pour garder son trône. Il faut réussir a voir ce qui se cache derrière...    

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Image
Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 WCW-Natalie-Dormer-v2



Natalie Dormer :copyright:️ google


Ce qu'elle avait ressentit lors de leur baiser était aussi improbable que magique. Et elle n'arrivait pas à se l'expliquer. Comment peut-on ressentir encore autant d'émotions alors que l'on avait pas revu quelqu'un depuis des années ? Ne dit-on pas, loin des yeux, loin du cœur ? La jeune femme était perdue. Tout s'embrouillait dans sa tête, et elle était certaine que ce n'était pas le shoot de rhum qu'elle venait d'ingurgiter qui lui perturbait les idées. Si seulement elle savait si c'était une bonne ou mauvaise chose de le voir. Mais non, elle n'en avait aucune idée. Seul l'avenir pourrait répondre à cette question.

Ce qu'il lui avait dit avant que leurs lèvres n'entrent en collision ne l'aider pas du tout. Elle s'était doutée qu'il ne répondrait pas à ses questions mais l'entendre de sa bouche était encore plus violent.

- Encore faut-il que je te considère de la sorte. Ce n'est jamais aussi simple. Vous avez trop tendance à juger que tel comportement est égale à telle réaction sans jamais prendre en compte tout le lot d'éléments qui a pu jouer dans l'équation. Mais bon, si ça t'arrange de penser cela, fait. Je ne me justifierais pas.

Tout ça tournait encore dans sa tête et lui mettait encore plus les idées en vrac. Mais, évidement, pendant leur baiser elle avait tout oublié. Comme quoi, les sentiments rendent vraiment aveugle. Alors qu'elle tentait de rassembler ses idées et de réfléchir, Vaas coupa court à toutes ses réflexions.

- Tu as sans doute raison. Je devrais partir.


Quoi ? Qu'est ce qu'il venait de dire ? C'était une blague ? Il remettait ça de nouveau ? Incroyable. Romy se retourna brusquement vers lui, sur le point de lui annoncer sa façon de penser. Mais il était déjà près d'elle et dépose un simple baiser sur son front. Comme si elle était toujours une petite fille qu'il fallait protéger. Quand-est-ce qu'il allait comprendre qu'elle était adulte maintenant ? Qu'elle n'avait plus besoin qu'on décide pour elle ni la ménage ? Aucun mot ne sortit de sa bouche tellement elle était sciée. La jeune femme le regarda se diriger vers la porte.

- J'habite au 37 Penny Lane. Si tu ne m'y retrouves pas d'ici une semaine ou deux, c'est moi qui m'arrangerais pour venir te trouver. Je t'ai laissée filer une fois par ma faute, je ne compte pas refaire la même erreur.

Romy fronça les sourcils l'espace d'un instant. Avait-elle bien entendu ? Avait-elle rêve ses paroles ? Ou est-ce un moyen de partir plus facilement et s'enfuir une nouvelle fois ? C'était incroyable d'être dans le flou à ce point là. Mais elle n'avait pas le temps de se poser plus de questions. Son cœur battait à tout rompre.

Elle s'approcha de lui et le prit dans ses bras. Son parfum la percuta une nouvelle fois et ça lui faisait du bien.

- Je te jure que si tu fuis une nouvelle fois je t’arrache les yeux ! Assume ce que je pense que tu ressens pour une fois !

La jeune femme n'avait aucune trace de plaisanterie cette fois dans sa voix. Il fallait arrêter de tourner autour du pot. Il était évident qu'il ne la laissait pas indifférente et n'avait jamais cessé de penser à lui. Et elle espérait ne pas se tromper en pensant qu'elle lui avait rappelé beaucoup de choses quand ils s'étaient embrassés. Alors elle décida que c'était à présent son tour de l'embrasser. La jeune femme posa doucement ses lèvres sur les siennes et son baiser fut doux et sensuel. Elle voulait le faire monter en pression pour qu'il réalise enfin ce qu'elle pensait de lui.

Mais soudain on toqua à la porte. Romy laissa échapper un grognement et soupira avant de s'écarter de Vaas pour ouvrir la porte.

- Putain mais c'est qui à cette heure la ?

La jeune femme ouvrit la porte d'un geste furieux et elle n'était pas prête de redescendre en voyant qui se tenait derrière. Akym, son ex.

- Heu… salut… J'ai vu qu'il y avait encore de la lumière chez toi alors je me suis dis qu'on pourrait discuter un peu…

Le jeune homme regarda derrière les épaules de Romy mais Vaas n'était pas visible de la où il était. La jeune blonde soupira et se pinça l'arrête du nez. Toute l'exaspération qu'elle éprouvait se trouvait dans son regard. Elle siffla d'une voix sèche.

- Non mais tu te fiches de moi ? Qu'est-ce que tu as pas compris quand je t'ai dit qu'on n'avait plus rien à se dire ?

- Tu ne peux pas tirer un trait comme ça sur notre relation. Laisse moi te rappeler ce qu'il y a entre nous...


Il lui attrapa le bras pour l'attirer vers lui et l'embrasser...



Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité
Mais pour le moment, moi, je vais rester dans l'imaginaire
Revenir en haut Aller en bas
 
Texarkana
Texarkana
Féminin MESSAGES : 385
INSCRIPTION : 16/08/2018
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : NeroEnigmaPhotos

UNIVERS FÉTICHE : réel,fantasy,apo,jeux vidéo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2196-presentation-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2199-repertoire-rp-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2200-personnages-de-texarkana
Pigeon

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Empty



Vaas Ritcher
J'ai 25 ans et je vis en Californie. Dans la vie, je suis cambrioleur Ouais je sais, y'a pas de quoi s'en vanter. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ou pas ... .


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 2tlu
➽ Il n'a jamais vraiment eu de famille en dehors de son paternel. Il était fils unique et c'est son père qui l'a élevé, sa mère ayant perdu la vie peu après sa naissance.
➽ Il a de nombreux tatouages sur la poitrine, les bras, dans le cou et dans le dos. (les même que sur les photos).

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Eytc

➽ Caractère : il est drôle, sympathique, plutôt ouvert et a un certain goût pour l'autodérision dont il joue régulièrement. Il fait preuve d'humour en toute situation même les pires. Il a bon fond malgré l'activité illégale à laquelle il se prête. Courageux, audacieux, il peut se montrer extrêmement culotté au point qu'il dépasse parfois les limites sans trop s'en rendre compte. Taquin, farceur. Téméraire. Bagarreur, fonceur. Il aime charmer son monde et séduire. Il peut se révéler impulsif et très violent par moments, surtout lorsqu'il est à cran.


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Ltec
Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Rihn





Jeff Hardy :copyright:️ Claire P



Tu me rattrapes alors que je me coule vers l'entrée, tes pas se font précipités et je me demande si c'est de la colère ou un besoin qui les animent. Peut-être les deux à la fois ... si tu es animée par l'envie de m'en retourner une dans la figure pour t'avoir tenu ces propos qui en y repensant, peuvent ressembler à du foutage de gueule en bonne et due forme en plus d'être pour ainsi dire, déplacés, d’une certaine façon tout du moins.
Aussi, je suis surpris lors que tu m’enlaces et me serre avec tendresse dans tes bras, ou ce qui m'apparait comme tel. Mon cœur quant à lui se met à battre furieusement. C'est finalement là tout ce que je n'osais espérer de ta part. Et sans doute serais-je revenu sur mes pas une fois franchi le portail pour venir moi-même cueillir tes lèvres au détour d'une embrassade.

- Je te jure que si tu fuis une nouvelle fois je t’arrache les yeux ! Assume ce que je pense que tu ressens pour une fois !

Je ne peux m'empêcher de relever avec un large sourire :

- Si je comprends bien, tu me demandes d'assumer pour deux ?

Tes lèvres se juxtaposent alors aux miennes pour me faire taire et le baiser que nous échangeons est cette fois-ci plus sincère que jamais. Je fonds littéralement, habité par la sensualité de notre échange alors que mes bras remontent plus haut pour t'enlacer avec toute la tendresse que j'éprouve alors. Dire que j'ai atterris ici par hasard, enfin je me comprend ... . Et au final, la seule chose que j'aurais pu voler, c'est ton cœur. Ton cœur et le mien dont la flamme semble s'être ravivée comme si tout ce temps ne s'était pas écoulé entre deux.

Une nuée de papillons s'envole dans mon estomac, bien ce que ce soit mièvres à dire. Mais leur envol se tarit soudain alors qu'on frappe à la porte. Ma première pensée tend vers l'hypothèse qu'un voisin ait repéré mon intrusion plus tôt et ai appelé les flics. Même si j'en doute vu le temps écoulé et les précautions prises auparavant. Mais à cette heure-ci, c'est la première option qui me vient à l'esprit. Par réflexe, je m'écarte et vais me poser à l'écart, hors de vue. Je doute que tu me dénonces vu la tournure des évènements, aussi je ne compte pas fuir. Cependant alors que tu vas ouvrir, je commence à me demander si tu ne m'aurais pas piégé en me jouant ce manège. Après tout, j'ai été un moment à te tourner le dos au départ et tu aurais pu facilement t'emparer de ton téléphone pour peu que tu l'ai laissé dans le coin, pour passer un appel ou prévenir quelqu'un par message, lui suggérant d'appeler la police. Peut-être même que tu m'as rattrapé et enlacé ainsi pour me retenir avant l'arrivée de ce quelqu'un derrière la porte venu frapper à une heure improbable ?
De là où je me tiens, je peux apercevoir une silhouette. Je demeure dans l'obscurité d'un couloir à proximité et me trouve alors étonné lorsque les premiers échos de la conversation me parviennent.

- Heu… salut… J'ai vu qu'il y avait encore de la lumière chez toi alors je me suis dis qu'on pourrait discuter un peu…

Ok ces deux là se connaissent. Ça n'a rien à voir avec mon délire paranoïaque, c'est déjà ça de rassurant.

- Non mais tu te fiches de moi ? Qu'est-ce que tu as pas compris quand je t'ai dit qu'on n'avait plus rien à se dire ?

- Tu ne peux pas tirer un trait comme ça sur notre relation. Laisse moi te rappeler ce qu'il y a entre nous...

Ça sens l'ex à plein nez. Et l'ex pot de colle plus précisément. Je me tiens néanmoins prêt à intervenir si les choses dérapent et reste attentif. Aussi, lorsque le mec en question la choppe soudain par le bras pour l'attirer vers lui et l'embrasser de force, je vois rouge. Non seulement parce qu'il est brutale et qu'il le lui impose, mais aussi parce que je ne suis pas décidé à voir ce fils de pute s'emparer de ce que je viens à peine de retrouver.

- Lâche là où je t'en colle une, déclarais-je très posément en sortant de l'ombre pour me planter face à lui après l'avoir écarté sans attendre qu'il réponde à ma "gentille petite suggestion". Je lui colle une petite claque gentillette comme on ferait à un gosse à qui on tapote la joue à plusieurs reprises puis claque des doigts en direction de la porte pour lui faire signe de dégager comme un chien à qui on dirait de filer.



I'm a motherfucking beast !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Crycry
Crycry
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 16/12/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle, magie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1312-fait-de-ta-vie-un-reve-et-de-t http://www.letempsdunrp.com/t1313-do-you-see-me
Limace

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Empty


Romy Clarke
J'ai 21 ans et je vis en Californie. Dans la vie, je suis étudiante en littérature. Sinon, grâce à mon experience des hommes, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 N4Q1
Romy vient d'une famille aisée de Californie. Elle n'a jamais manqué de rien. Tout lui ai toujours tombé tout cru dans le bec. Mais était étudiante, elle prend tout de même ses cours au sérieux. C'est en quelque sorte la "reine" de son université. La popularité compte plus que tout. Il ne vaut mieux pas être en bas de la chaîne alimentaire. Mais pour la jeune femme, aucun soucis à se faire...

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQ95uCIEwNjtVvaiFT1eSo_f9O2IBS9bDg2jxqy0l3nK-xZhzYFuA

➽ Caractère : Romy est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut et fera tout pour l'obtenir. On pourrait pense que, n'aillant manqué de rien, elle ne sache pas se battre pour ce qu'elle souhaite mais c'est tout le contraire. Elle peut-être douce et attentionnée mais cela, très peu de personne le savent. Elle cache cela derrière un masque. La jeun e femme se montre provocante, quelque fois hautaine et inaccessible, indispensable pour garder son trône. Il faut réussir a voir ce qui se cache derrière...    

Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Image
Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 WCW-Natalie-Dormer-v2



Natalie Dormer :copyright:️ google


Être de nouveau près de lui ne pouvait lui faire que le plus grand bien. La jeune femme se sentait bien vide depuis cette soirée. Et cette sensation d'être à nouveau complète depuis qu'elle s'était trouvée face à lui était perturbante. Mais elle ne comptait pas se poser des questions pendant cent sept ans. Alors elle était aller vers lui, fait un geste pour lui montrer ses sentiments. Tant pis pour sa fierté. Romy n'allait pas le laisser fuir.

Mais son geste avait été interrompu, à sa grande déception. Lorsque la sonnette avait retentit, son regard avait croisé celui de Vaas. Elle avait vu l'inquiétude qui y était passé. Le jeune homme avait du se demander qui cela pouvait bien être. Et celui qu'elle avait découvert derrière la porte ne l'avait pas réjoui. Pourquoi est ce qu'il n'arrivait pas à la lâcher ? N'avait-elle pas été assez clair ? Il lui avait pourtant semblé que si.

Mais quand il posa ses lèvres sur les siennes, elle en eut presque la nausée. Cela n'avait rien a voir avec celles de Vaas. Aucune douceur, pas le même goût. La jeune femme s'était vite écartée. Mais elle ne le fit pas seule car elle avait sentit une force la tirer en arrière pour l'écarter de Akym. Et l'instant d'après, elle était derrière Vaas.

- Lâche là où je t'en colle une.

Sa voix était sans appel. Il ne laissait aucun choix à ce parasite. Et c'était tant mieux. Car la jeune femme n'aurait pas supporté sa présence une seconde de plus. Romy resta un instant sans bouger, à observer Vaas lui donner de petites tapes sur la joue avant de claquer des doigts vers la sortie. Sa façon de le traiter la fit rire intérieurement mais ce n'était absolument pas le moment de rigoler. Le regard de Akym se chargea de colère.

- Non mais t'es qui pour poser tes sales pattes sur moi mec ? Et tu penses pas qu'elle peut parler toute seule ? Elle avait pas l'air de refuser !

S'en fut trop pour la jeune femme. Elle se posta près de Vaas. Il allait voir si elle n'était pas prête à sortir les crocs.

- Dégage de là Akym ! Prends pas tes rêves pour une réalité ! Je ne veux plus de toi bordel ! Arrête de t'accrocher comme un chewing-gum à ma godasse. Tu me dégouttes.

Sur ces mots, elle attrapa par le cou Vaas et plaqua ses lèvres sur les siennes avant de s'écarter de lui et de dédier un sourire cruel à Akym. Elle prenait bien plus de plaisir à l'embrasser lui que cet idiot. Ça lui ferait oublier le baiser de cet intrus.

- Comme tu peux le voir, j'ai pas besoin de toi ! Maintenant casse toi !


Tant pis s'il souffrait, tant pis s'il lui en voulait. Romy était capable de tout pour le faire partir. Elle avait d'autres choses à faire que de s'occuper de ce mec collant. Et si cet électrochoc ne suffisait pas, elle ne saurait pas quoi faire d'autre. Mais lui faire du mal avait un petit coté jouissif. Cela plaisait à ce coté sombre qu'elle avait en elle. Elle adorait lui rendre la monnaie de sa pièce. Elle tourna son regard vers Vaas et laissa échappé un petit rire, ignorant totalement son ex.

- Décidement, j'arrete pas de te sauter dessus.



Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité
Mais pour le moment, moi, je vais rester dans l'imaginaire
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Ni vu ni connu ... ou presque ! [Texarkana + Crycry]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le plus grand virus jamais connu
» Il suffirait de presque rien ...
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ▬ le 08.02.11 à 00h15
» [FB] Un dîner presque parfait [Pv Suki]
» caine & lynn ❝ just married... ou presque ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: