Partagez
 
 
 

 Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
En ligne
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 336
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor) - Page 2 Empty


Ephraïm Caldarissian
J'ai 50 ans et je vis à cheval. Dans la vie, je suis sorceleur et je m'en sors suffisamment pour survivre. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attaches et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


mads mikkelsen ©️ datura


Chemin faisant, le sorceleur apprit de nombreuses choses intéressantes. Tout d'abord, il avait à faire à des loup-garous. Ça n'était pas la mauvaise nouvelle du jour, c'était plutôt le concept de plusieurs thérianthropes le problème. Un loup-garou en tant que tel était déjà une chose rare. C'était très étrange d'en voir trois au même endroit. D'autant plus que les loups-garous étaient engendrés la plupart du temps par la malédiction d'une sorcière. Cela sous entendrait qu'ils ont été tous les trois ensorcelés par la même sorcière. Ce qui voudrait dire qu'ils ont été particulièrement idiots et, ou, inconvenants. Les craquements d'os le sortaient parfois de sa réflexion. Malgré les nombreuses années d'expérience, on avait parfois du mal à faire abstraction du fait que les loups-garous festoyaient sur le cadavre d'un ivrogne. Il avait besoin d'informations malheureusement la principale source disponible se trouvait présentement en face de lui. Ce qui ne le réconfortait guère. Il se dit néanmoins qu'il devait de toute façon avoir été repéré. Et puis, il n'en était pas à son coup d'effet pour ce qui était risqué et dangereux. De plus contrairement à un homme, il avait la résistance nécessaire pour parvenir à s'enfuir même si c'était impossible de venir à bout des trois bêtes. Lentement et les mains en l'air il s'approcha.

"Elle devait avoir une sacré dent contre vous la sorcière qui vous a transformé tous le trois." commence-t-il en restant à distance. Il ne veut pas s'approcher trop près. Même sans arme sortie, un sorceleur reste dangereux, un simple signe d'Aard peut lui permettre d'étourdir suffisamment ses cibles pour lui offrir la fenêtre nécessaire pour s'enfuir. "J'ai une proposition intéressante à vous faire. Toutefois, si jamais vous tentez quoi que ce soit, je pense que le résultat sera néfaste pour tout le monde ici." Il désigne du regard le loup-garou affaibli qui est encore sur le sol. "Quel est votre choix ?"

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 
Sha
Sha
MESSAGES : 304
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Sarthe, Le Mans.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor) - Page 2 Empty


Bêtes
Haed, le Loup noir.
..., le Loup clair.
...., le Loup sombre.



Quand le sorceleur approche, le plus gros des deux loups garous se redresse sur ses pattes arrières et grogne. Son pelage fourni et hirsute s’est hérissé un peu plus sur son collier puissant. Il bave, alors que l’autre continue son étrange rituel et dévore la chair pour mieux la recracher. Il faut seulement qu’Ephraïm rompe le silence pour qu’il relève ses yeux d’ambre sur lui et ne se mette enfin à grogner, dévoilant ses crocs rougis par le sang.

« Elle devait avoir une sacré dent contre vous la sorcière qui vous a transformé tous le trois. »

« A-aucune… sorrrcière… »
râle le loup clair, reculant d’un pas au même moment.

Les loups se méfiaient toujours des sorceleurs. Ils étaient forts mais les sorceleurs savaient aussi très bien leurs points faibles. Le dernier avait aussi traversé la forêt. Ils s’étaient croisés un court instant, avant que Haed ne le dévore.

« Rrretourne avec les vivants, sorrceleur… » gronde le second loup, le poil tâché du sang du pauvre Ymyr.

« J'ai une proposition intéressante à vous faire. Toutefois, si jamais vous tentez quoi que ce soit, je pense que le résultat sera néfaste pour tout le monde ici. »

« Surrtout pourr toi… »
ricane le loup-garou clair, retombant d’un coup sur ses pattes.

Même s’il semble moins impressionnant, il n’en reste pas moins plus massif que celui couvert de sang. Son corps est immense, élastique. Ses muscles sont saillants malgré un pelage fourni et gris argenté. Ses yeux sont verts éclatants, ce qui le rend très humain.
Sur le sol, le loup-garou à l’estomac sans fond est plus foncé, d’un gris anthracite où on ne voit clairement que les deux lunes d’ambre que forment ses yeux brillants. Ses crocs claquent alors qu’il rampe en arrière, cherchant à se cacher derrière le plus clair.

« Quel est votre choix ? »

« Tu ne peux pas… nous aider… »
gronde le foncé.

« Elle te tuerrra… comme elle a tué tous les autrrres… »
reprend le plus clair.

« Et même si tu la tues… est-ce que nous serrrons un jourrr librrre ? »

« Si... seulement... ? »

Les deux loups-garous se regardent, mais le silence est presque religieux. Il dure jusqu’au moment où le troisième loup-garou qui était resté invisible jusqu’à maintenant ne sorte des buissons. Son pelage est court sur les flancs, comme s’il était atteint d’une gale. Sa tête est ronde, pourvue d’un pelage noir, contrastant avec des yeux laiteux, d’un blanc mortuaire. Il semble aveugle, mais se dirige parfaitement, s’arrêtant derrière le sorceleur.

Ephraïm est désormais bloqué entre eux.

« Nous ne le mérrrritons pas… Vous ne le mérrritez pas... » grogne le loup noir.

« Haed… On a déjà… expié… » feule de nouveau le loup clair.

Le loup noir se met alors à grogner. Ses yeux sont inexpressifs, mais il y a de la rancœur qui vole tout autour d’eux. Quelque chose de grave qui reste non-dit à ce moment-là.




Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 336
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor) - Page 2 Empty


Ephraïm Caldarissian
J'ai 50 ans et je vis à cheval. Dans la vie, je suis sorceleur et je m'en sors suffisamment pour survivre. Sinon, grâce à ma chance, je suis sans attaches et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


mads mikkelsen ©️ datura


Ephraïm reste calme même si la venue du troisième et dernier loup-garou fait monter la pression d'un cran. Maintenant qu'il s'est permis de se dévoiler, il n'a plus qu'à espérer que personne ne tente de lui couper la tête. Sachant qu'il n'est pas encore et que cela fait bien cinq minutes qu'il est là, il prend cette information comme un signe positif. Il hoche la tête cérémonieusement.  Ce n'est pas rare pour lui de se heurter au scepticisme, ou à l'ignorance. Souvent, ils se retrouvent confrontés aux deux. La plupart des individus lui disent avant de se rendre compte qu'il est leur seule chance. Après tout si une tête blanche comme lui décide de crever en essayant de tuer une créature, ça fera toujours un monstre de moins. Les gens sont comme ça. Ils sont bien braves mais ils ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas. Ils ont tellement peur qu'ils se cachent dans leurs masures en espérant que s'ils prient assez fort, le monstre ne sortira pas de leur tanière pour venir les bouffer. Ils sont si crédules que si ça n'était pas stupide ça serait touchant  Après la fin de la litanie des loups, il finit par rétorquer aussi sereinement et froidement qu'il a l'habitude de communiquer.

"Si vous me dites qui elle est et où elle se trouve, je pourrais très certainement trouver un moyen. Je chasse les monstres, ça ne veut pas dire que je les tue systématiquement." Il tourne la tête vers le loup-garou qui l'avait menacé précédemment. " Si vous me tuez, vous perdez tout espoir que quelqu'un vous libère de cette fichue malédiction. J'aimerais savoir ce que vous pouvez me raconter sur la raison de votre transformation. Je pourrais sans doute vous aider." Le sorceleur a l'habitude de s'entendre dire que tel ou tel ennemi est invincible ou monstrueux, qu'il va vous arracher la tête et autres joyeusetés. C'est plus rare quand ils croisent des gens qui parlent de sorceleurs morts. Toutefois, ça le laisse de marbre. Il admet que tous ses collègues ne sont pas tous ni aussi doués ni aussi subtils les uns que les autres. Certains débordent de pédanderie et ne savent plus estimer le danger. Probablement parce que dans le fond c'est la seule manière de mettre fin à cette existence sanglante qui paraît parfois interminable. Cette vie surnaturelle passée à se faire cracher dessus en raison de sa nature même. Cette existence impie et solitaire qui vous fait chevaucher jusqu'à ce que vous n'en puissiez plus, parfois ça finit par peser.


Revenir en haut Aller en bas
 
Sha
Sha
MESSAGES : 304
INSCRIPTION : 24/03/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Sarthe, Le Mans.
CRÉDITS : Moi-même.

UNIVERS FÉTICHE : Sadique polyvalente.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Flash

Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor) - Page 2 Empty


Bêtes
Haed, le Loup noir.
..., le Loup clair.
...., le Loup sombre.



Les loups s’observent, interdits quelques longues secondes. Ils ignorent si un sorceleur sera capable de tuer la sorcière qui a maudit leurs âmes, mais ils ne perdent rien à le laisser faire. Au mieux, il s’agit toujours d’un adversaire de moins.

Haed, pourtant, recule, le poil soudainement hérissé à l’idée qu’Elle ne lui en veuille d’envoyer un homme la tourmenter. Il attrape sa tête entre ses pattes immenses et cache derrière ses griffes rouges ses longues oreilles poilues.

« Non… Non… Elle… Elle serrra en colèrrre… »

Il gronde tout bas, alors que le loup le plus clair ouvre sa gueule, s’approchant de son frère. De son museau froid, il touche l’encolure, enfonce sa gueule dans son poitrail.

« Haed… Nous ne rrisquons rrien de pirrre… »

Le loup noir glapit, recule un peu, la queue plaquée entre ses cuisses fortes.

« Si… Si elle se venge, ce serrra… je dirrais que c’était vous, mes frrrèrres… »

D’un bond agile il s’échappe entre deux fourrées, laissant le loup clair et le loup sombre seuls à seuls avec le sorceleur. Leurs oreilles se dressent alors que le loup-garou sombre reprend, peu ému après cette péripétie :

« La sorrcière habite dans le fond de la forrrêt, là où la lumièrrre ne brrrille jamais… Avec tes yeux de chat, sorrceleur, tu devrrrais pouvoirr la voirr avant qu’elle ne te voit… »

« Parrrfois, elle chante. Il suffit d’écouter. »


Comme pour illustrer son propos, ses oreilles blanches panachées de gris argent se dressent sur le haut de son crâne. Le silence de la forêt est pesant, mais il y a un quelque chose d’imperceptible, de lointain, d’étouffé, pour ceux qui tendent l’oreille. Quelque chose qui siffle à travers les troncs.

« Elle est là-bas… »

« La sorrcièrrre… qui nous a maudit… »

« Qui nous a maudit il y a longtemps… »

« Savons-nous encorre pourrquoi ? »

« Pour rrien… »


« Pourrr voler la petite maison de nos pèrrres… »

« Elle nous a mit dehorrrs dans l’hiverr froid… »

« La sorrcièrre qui chante à la lune… La peste venue du norrd… »

« Elle était belle, mais ses mots sont des poisons. »

« Si tu l’écoutes, elle rrraconterra des sorrrnettes… »

« Elle dirrra tout ce que tu veux entendrrre, et ensuite… »

« Ensuite… tu rrejoindrras les autrrres sorrceleurrs… »


Les deux loups se reculent, un court instant, comme pour éviter un rayon de lune qui aurait percer à travers la canopée épaisse des arbres.

« Elle nous a maudit… »

« Elle, seule, peut nous libérrrerr… »

« De sa bouche de poison elle a menacé… »

« Des loups nous serrons pour l’éterrnité… »


Le ton de leur voix hachée de leur grognement est grave, mais on dirait une lamentation. Il n’en faut pas plus pour qu’un des deux loups ne hurle d’ailleurs, la Lune apparaissant entre deux branches hautes.

… * …

Au fin fond du bois, il existe en effet un petit rond d’une dizaine de mètres où il n’y a que des fleurs, mais aucun chêne millénaire. On y a construit une petite maison faite de rondins de bois avec un toit de chaume duquel il ne sort jamais de fumée. Les arbres qui étendent au-dessus d’elle leurs branches la cachent aux yeux de tous, même du soleil.

Sans cesse dans une obscurité dangereuse, il y fait toujours froid et toujours noir. Il ne s’agit cependant pas de pénombre, mais de véritables ténèbres. Parfois, on peut y voir une bougie voletait dans les airs, d’autres fois, c’est un tapis de feux follets qui éclairent les environs, laissant apparaître à la vue du voyageur les innombrables ossements qui jonchent le sol. Aucun n’est sale, ils sont tous blanchis par la harde de corbeaux qui loge sur la grosse poutre qui surplombe la toiture.

Tout y est sinistre, jusqu’à l’odeur suffocante de mort.





Oh Darling,
Darling, What I have done ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Nothing's Gonna Hurt You Baby (Leonnor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2
» oh baby, you should go and love yourself.
» I know what you want [Luna]
» Bad boyz, bad boyz what u gonna do!! Waaagh bad moonz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: