Partagez
 
 
 

 la revanche du Gobelin, feat. weaslove & lio(nel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
ELLADORA TONKS
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella

la revanche du Gobelin, feat. weaslove & lio(nel)  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Harry, Ron et Hermione ne sont pas retourné à Poudlard cette année. Ils ont décidé de partir à la recherche des Horcruxes, ces objets maléfiques aux différentes parties de l'âme de Voldemort.

Après avoir récupéré avec beaucoup de difficulté le médaillon de Salazar Serpentard, ils se retrouvent dans une forêt aux souvenirs d'Hermione. Désartibuler pendant le transplanage, Ron se retrouve blessé et faible durant plusieurs jours. Il porte autour de lui le collier, pour le garder en sécurité.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
ELLADORA TONKS
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella

la revanche du Gobelin, feat. weaslove & lio(nel)  Empty


Ron
Weasley

J'ai 17 ans et je vis à Le Terrier, Loutry St-Chaspoule. Dans la vie, je suis Gryffondor et je m'en sors plutôt mal, étant donné que je suis en cavale avec mes meilleurs amis. Sinon, grâce à ma malchance, je suis blessé, à cause d'un mauvais transplanage et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


rupert grint ©️ arté



Le corps de Ginny Weasley était étendu sur un sol aussi froid que sa peau. Ses cheveux d’un roux aussi puissant que celui de Ron Weasley prenait une teinte rouge sang au fur et à mesure que le sang coulait de l’arrière de son crâne, et il avait beau hurler, personne ne semblait vouloir entendre Ronald. Sa mère n’était pas là, et son père venait de périr de la patte de Fenrir Greyback. Il hurlait un peu plus, cherchant du regard un visage familier, mais chaque membre de sa famille pourrissait en quelques secondes, la vie s’arrachant à leurs yeux. Il était effrayé, il était congelé, il avait froid, sa peau devenait bleue tant il glaçait sur place. Il avait ce besoin intense de s’arracher les veines, de se réchauffer. Il voulait lancer un Incendio pour espérant créer une flamme, mais sa baguette était brisée. Il ne pouvait plus bouger, son bras gauche semblait engourdi. Il ne le sentait quasiment plus. Il arracha sa chemise et des lacérations aussi violentes qu’effrayante lui entaillaient la peau. Autour de lui, une brume froide et noire entourait les corps de sa famille, et les emportaient dans un souffle, d’un coup. Il prit une grande inspiration, et ferma les yeux en sentant un Détraqueur venir aspirer toute essence de vie. Mais un son rauque et grave sortit de la gorge de Ron. Il hurlait, hurlait, hurlait…

Et dans un sursaut, il se réveilla, en prononçant le prénom de sa petite sœur. Il regardait autour de lui, et premier réflexe, il attrapa le déluminateur. Il éclaira sa petite chambre pour y voir plus clair mais ne sentit aucune présence. Il prit un peu d’eau posé sur le sol et il but une longue gorgée qui lui brûla l’œsophage. Il souffrait bien trop de sa douleur au bras mais il n’y pouvait rien. Que pouvait-il faire de plus ? Hermione avait tenté de l’aider mais c’était le mieux qu’elle puisse apporter. Elle ne connaissait pas bien les sorts de guérison et l’essence de Dictame était la seule potion adapté à ces souffrances, à terme. Son bras était en lambeaux, des trous à vif se refermaient petit à petit quand une fois par jour, Hermione venait lui mettre cette potion sur ses plaies. Ces moments intimes avec la jeune femme étaient des instants de pure bonheur, un repos éphémère qui lui apportait du baume à ses plaies sans même qu’elle ne mette l’essence sur sa chair.

Il mit une main sur son cœur qui se mit à battre précipitamment face à l’effort de prendre un verre d’eau, et sentit le médaillon autour de son cou. Après l’avoir récupéré à Dolores Ombrage, chacun des membres de leur escapade se le passait pour le garder en sécurité, mais Ron s’était dévoué pour le garder le temps de sa guérison, sachant qu’il n’avait pas à bouger. Mais chaque seconde où il le mettait autour du cou était une seconde de plus où le venin de Tu-sais-qui se frayait un chemin à travers son cerveau pour l’empoisonner. Ron ne le sentait pas, son état ne l’inquiétait pas mais chaque fois qu’il entendait les voix d’Harry et d’Hermione s’élever dans un rire commun, il vociférait dans sa barbe, ne supportant plus les messes basses de ses soi-disant amis. Harry n’était-il pas censé être fidèle à sa sœur ? Et Hermione… Une haine profonde lui entravait l’estomac quand il songeait à cette situation amenait. Elle riait avec Harry, et pas avec lui. Plusieurs fois, ils les avaient entendus parler, mais il n’avait pas éprouvé le besoin de partager les informations avec lui, pendant que Ron, lu, écoutait la radio pour savoir si un membre de sa famille venait d’être tué. Eux, ils choisissaient de rire dans un moment aussi dramatique.

Avec douleurs et courbatures, Ron se releva du lit avec difficulté mais il parvint à atteindre le petit tissu qui lui servait de porte. Les lumières étaient vives, et le rire d’Hermione et d’Harry aussi. Ils parlaient doucement, comme un murmure. L’horcruxe autour de son cou marquait les battements de son cœur, comme une crainte que ce dernier s’arrête, et il prit le déluminateur pour lever la petite flamme de chaque lanterne. Quand il vit les petites boules rouges et jaunes rentrer dans son objet magique, il eut cette étrange impression qu’il avait enlevé toute joie dans cet endroit sinistre. Un pas en avant. Harry et Hermione venaient d’arrêter de parler, d’un coup. Ils avaient bien quelque chose à cacher, pour lever leur parole aussi rapidement. Il sentait son corps fébrile, il avait du mal à tenir debout, mais il restait planté sur ses deux pieds. Il fallait garder la tête haute face à ses deux meilleurs amis, qui devaient sûrement se bécoter dans un coin de la tente. C’était drôle pour eux d’humilier le pauvre Ron qui souffrait dans un coin. Ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient puisqu’il était compliqué pour le rouquin de se lever. Mais cette idée-là tordit le ventre de jalousie à Ron. Il sentit une rage monter en lui, quelque chose de malsain, de douloureux, voire de létal. Il voulait passer ses mains autour du coup d’Harry et l’étrangler avec violence, il voulait hurler sur Hermione de le trahir de la sorte, il voulait tout casser, il voulait crier et il sentait la jointure de sa main saine s’ankyloser.

Il montrait sa tête enfin vers la table où Hermione et Harry discutaient précédemment de l’épée de Gryffondor. Peut-être était-ce une conversation intéressante, mais Ron s’en moquait complètement. « Oh, je vous en prie. Ne vous arrêtez pas pour moi, je ne suis que de passage dans votre histoire ! » Du venin sortait de sa bouche, le dédain et le mépris qu’il affichait trahissait toute la colère qu’il éprouvait. Il ne lâchait pas Harry du regard, une envie de lui cracher dessus. Il serrait les dents qui dessina sa mâchoire carré, et sa mine minable aurait pu faire peur à n’importe quel Mangemort.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

la revanche du Gobelin, feat. weaslove & lio(nel)  Empty


Hermione
Granger

J'ai 17 ans et je vis à Londres, UK. Dans la vie, je suis étudiante à Poudlard et je m'en sors super bien ! Enfin, avant que l'on parte à la chasse aux horcruxes avec Ron et Harry pour affaiblir le maître des Ténèbres. Sinon, grâce à mon meilleur ami, je suis personne non grata et j'ai du pratiquer un sort d'oubliette sur mes parents au cas où le pire arriverait.

emma watson ©️ weaslove.
Depuis que nous sommes partis, tout est douloureux, difficile. S'il y a une chose que cette chasse aux horcruxes m'apprendra c'est que l'on peut vite s'ennuyer quand on ne peut pas faire ce que l'on veut. Alors forcément, je pense à Dobby que nous connaissons tous très bien. Et à Kreatur. Non, en fait, je pense à tous les Elfes de maison du monde sorcier. Ceux qui vivent chez des particuliers mais aussi ceux qui travaillent à Poudlard. Ils n'ont aucune liberté, aucune marche d'erreur et s'ils sortent du rang, ils risquent gros. Un peu comme nous en quelque sorte. Notre dernière rencontre avec les forces du Mal ont failli couté un bras à Ron. Ron, le ronchon, Ron le dépressif et si je devais le transposer en Elfe, je le vois en tant que Kreatur sans soucis aucun. Son humeur se dégrade et plus il écoute la radio et moins je le vis bien. Il écoute cette liste infinie de nom en espérant ne pas entendre les siens. Mais que se passera-t-il s'il venait à entendre le nom de sa mère, de son père, de l'un de ses frères ou pire, celui de sa soeur. Harry n'a plus de famille à perdre et moi… Mes parents sont en sécurité à Londres. Nous sommes chanceux mais lui… C'est autre chose. Assise sur le banc, Harry tapote sur mon épaule et me sort de mes pensées. " Ça va aller Hermione, il va aller mieux " Je soupire doucement et pose le front sur la table. " Tu sais à qui il me fait penser ? À Kreatur " Un rire se glisse entre mes lèvres et mes épaules se secouent. C'est le fou rire. Y penser c'est une chose mais le dire à voix haute c'en est une autre. " J'aurais plutôt dit Touffu. Hargneux quand il s'y met mais doux les trois quart du temps " Qu'est-ce qu'on est mauvais et moqueur tous les deux ! Ça va nous couter cher à un moment ou un autre. Et alors que je ris joyeusement, je pose une main sur ma bouche. " Je suis sûre qu'il nous imagine comme Aragog et Rogue … " Et si cela aurait pu me faire éclater de rire à nouveau, imaginer Rogue à la place de Dumbledore me retourne l'estomac. Comment est-ce qu'on a pu en arriver là ? Je me ressaisis rapidement et regarda Harry droit dans les yeux. " On arrivera jamais à détruire le médaillon de Serpentard… Il est impossible de mettre la main sur l'épée de Gryffondor " Que je souffle à mon ami redevenu le sérieux brun que je connais depuis sept ans maintenant. Un léger sourire se dessine sur son visage. Sait-il où elle est ? Non, impossible. " Harry, pitiéééééé, dis nous où elle eeeest ! " J'ai envie d'avancer. Aucune lecture ne peut nous aider là dessus et ça me frustre bien assez comme ça. Alors que je me lève pour secouer Harry par les épaules, en le suppliant d'abréger ce cinéma, toutes les lumières s'éteignent. Ou plutôt, quelqu'un vole toute la chaleur de cette tente. Mes mains sur les épaules du jeune Potter, je déglutis difficilement. " Tu crois qu'il nous a entendu ? " Une voix très basse pour que le principal concerné ne m'entende pas. Et ça ne semble pas lui plaire. Ce que je peux comprendre mais, en même temps, pour une fois qu'on rit un peu, qu'on tente d'y aller molo, voilà qu'il fout toute l'ambiance en l'air. Je tourne le visage vers Ron lorsqu'il ouvre la bouche. " De passage dans notre histoire ? Et quelle histoire ? " Que je demande en lâchant Harry et faisant face à Ron. Je croise les bras au niveau de ma poitrine et le regarde droit dans les yeux. Enfin, là où j'imagine ses magnifiques yeux couleurs saphirs. J'inspire profondément et lance une nouvelle pique en direction de Ronald. J'en ai assez. Il n'est pas le seul à souffrir et ça, il faudrait qu'il se le mette en tête. Je n'ai peut-être pas de famille en danger mais son état me brise le coeur. Il me fait souffrir plus que je ne le souhaiterais à n'importe qui. Harry s'inquiète pour la plus jeune des Weasley mais il n'est pas désagréable à ce point, ça c'est sûr. " Pour un personnage de passage dans une histoire, je trouve que ton rôle est plutôt très important " Forcément, ça me connaît ce genre de choses. La trame d'une histoire, les protagonistes… Et dans cette histoire, il est le troisième maillot du triangle que nous formons tous les trois. " Tu devrais lire un roman ou deux, ça ne te ferait pas de mal tiens " C'est petit, très petit mais il m'énerve et si je n'ai plus le droit de rire avec mon meilleur ami sans que le second se vexe, on est pas sorti de l'auberge…



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


la revanche du Gobelin, feat. weaslove & lio(nel)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
la revanche du Gobelin, feat. weaslove & lio(nel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'antre du chaman gobelin
» Nain vs Gobelin
» Roi gobelin
» Just the same //feat Matt'//
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: