Partagez | 
 
 
 

 Les excuses ne servent souvent qu'à nous rendre plus coupable. [Jo / Lo / Iz] [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
New York - Automne 2018 :

Logan tente de s'excuser auprès d'une Jo indépendante, mais qui n'est pas insensible au charme de ce dernier pendant qu'Isaac se retrouve prit entre deux feux...

...
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish



Il croisa son reflet dans le miroir des toilettes publiques de l’hôpital, son sang vrillait dans ses tempes, son cœur battait à tout rompt et ses mains tremblaient contre le lavabo… Isaac savait que tout se jouait dans les heures à suivre, subissant, une fois encore, les conséquences d’une industrie médicale en plein essors. Sous l’assistance de la famille, mais avant tout, du chèque à 6 chiffres qu’elle venait de signer, Isaac se retrouvait les mains liées et n’avait d’autres choix que d’opérer le jeune enfant ou de démissionner. Et pour la première fois depuis le début de sa carrière, le quarantenaire se mit à hésiter… Il inspira profondément, jeta un coup d’eau froide sur son visage et se regarda de nouveau en face…
Ses mains se mirent à trembler de nouveau alors qu’il tenait le scalpel au-dessus du thorax du jeune enfant et lorsqu’il leva son regard sur l’équipe du bloc opératoire qui l’entourait, il put sentir toute la tension qui régnait en cette seconde. Il inspira profondément, et se fit la réflexion intérieure que la soirée passée avec Jo, en toute quiétude, était déjà bien loin. Il remua légèrement sa nuque et se concentra, se mettant à opérer dans un calme presque religieux, l’enfant.

« La prochaine fois que vous me faites un coup pareil, vous me chercherez un remplaçant ! » furent les mots que lâcha avec colère, le quarantenaire lorsqu’il croisa son supérieur à la sortie du bloc opératoire, et se dirigea avec précipitation, sur le toit de l’hôpital ! Il claqua la porte violemment derrière lui et s’avança jusqu’au rebord du toit et ferma les yeux. Ces manigances financières l’épuisaient ! L’argent ne devait pas se prendre pour Dieu. Ce n’était pas une fin en soi… Puis le portable du chirurgien sonna, une fois encore, mais à son grand étonnement, ce ne fut pas pour une raison médicale qu’on fit appel à lui. Il rangea le petit appareil, prit un instant pour lui et descendit dans le hall de l’hôpital où son ami l’attendait. « Logan ?! Qu’est-ce que me vaut ta visite en ce lieu ?! » Il écouta avec attention sa réponse « Je viens voir Jo pour m’excuser de la dernière fois » et intérieurement, il aurait préféré que ce dernier choisisse un autre jour pour venir s’excuser auprès de la jeune femme. Il poussa un soupir et lui fit signe de le suivre. De toute manière, Isaac devait rendre visite à son jeune patient.

Le trajet se fit dans le silence jusque dans l’aile pédiatrique et Isaac se rendit dans la chambre de son patient encore endormi « Attend-moi ici». Il savait que Jo ne devrait pas tarder. Il se saisit du dossier de l’enfant, observa longuement tout son passé médical avant de s’asseoir sur le rebord du lit pour vérifier ses constantes tout en ignorant ouvertement ses parents. Lorsqu’il eut fini, il salua rapidement la jolie brune et fit volte-face aux parents pour répondre aux questions de ces derniers « Les 24 heures qui vont suivre vont être décisive, mais l’opération s’est bien passée » fit-il avec politesse, la mâchoire serrée à bloc « Mais la prochaine fois que vous faites pression sur moi avec votre chéquier, vous irez dans un autre hôpital que celui-ci ! Vous n’êtes ps dieu et je ne suis pas une… » Il se tut… « Bonne journée » et sortit de la chambre tout en faisant un signe de tête à Jo de le suivre « Logan veut te parler… » Fit-il dans un signe de tête et tourna les talons, s’éloignant ainsi de ces deux-là, mais il se retourna un instant pour les observer… Il espérait que Logan allait se rattraper et partir au plus vite et retourna à ses occupations professionnelles.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Prénom
Nom

J'ai 38 ans et je vis à Brooklyn. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien (bien, moyen, pas bien). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, malgré tout.



avatar ©️ Redlish



Logan avait passé une longue semaine sur une affaire de violence conjugale qui s’était terminée en homicide volontaire. Il était épuisé. Alors ce fut ravi qu’il reçu un message d’un couple d’ami qui l’invita à un week-end de camping à switlik lake, dans le New Jersey. Mais il avait, avant de partir, une chose importante à régler. Il monta alors sur sa moto et se dirigea directement jusqu’à l’hôpital de son ami. Il aurait pu appeler simplement Jo et lui présenter des excuses, mais il avait apprécié la jeune femme et leur danse en toute décontraction et souhaitait donc faire les choses biens avec cette dernière.
En voyant la mine d’Isaac, le trentenaire ne posa aucune question et se laissa conduire dans les différents couloirs de l’hôpital et se mit à obéir, comme un jeune soldat, lorsque ce dernier lui demanda de rester dans le couloir. Une infirmière passant par là lui fit un large sourire auquel il répondit par politesse, plus préoccupé par la vive discussion d’Isaac avec les parents de son patient. Il fallait croire que son métier n’était pas aussi réjouissant qu’il s’était amusé à le penser. Puis Jo arriva et il la salua d’un bref signe de main avec un léger sourire timide sur les lèvres. Logan resta en retrait le temps que le duo échangea quelques mots, puis en le voyant partir, il s’avança en direction de la jolie brune « Bonjour… Je suis désolé de te déranger mais… Ça te dit qu’on aille prendre un café ? » Il se passa une main dans ses cheveux mi-long qu’il replaça vulgairement et reprit « Je veux vraiment me faire pardonner de mon comportement de la dernière fois et je souhaite me rattraper avec un café ?! Bon, ceux de l’hôpital sont loin d’être de grands millésimes, mais je pense que l’on peut s’en satisfaire pour aujourd’hui… » Il sourit, laissant apparaître ses légères fossettes sous sa barbe naissante « Je sais bien me tenir en société ! Tu vas voir, tu vas être épatée ! »
La timidité naturelle de Logan revint au galop et se repassa, une fois encore, une main dans ses cheveux légèrement bouclé, espérant ne pas essuyer un refus de la part de Jo…

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même


Pour ne pas changer de ses habitudes, Jo était arrivée d'excellente humeur au travail. Rien avoir avec la soirée de la veille qu'elle avait trouvé très agréable. Enfin surtout la partie en tête à tête avec Jacobs. Cela lui avait permis de mieux apprendre à connaître son collègue. Et elle avait apprécié découvrir le véritable Isaac Jacobs. Pas celui qu'il affichait ici à l’hôpital. La jeune femme avait également appris quelques informations sur le passé du médecin, ce qui l'aidait également à mieux cerner le personnage. A peut-être devenir plus indulgente aussi aller savoir.  

Cela faisait déjà quelques heures que Jo était plongée dans son quotidien. Visite de ses petits malades, rendez vous avec les parents. Elle avait passé plusieurs heures à tenter de convaincre un couple que faire opérer leur enfant ne ferait peut-être qu’aggraver les choses. Qu'au lieu de quelques mois encore ensemble, ils réduisaient peut-être cette espérance de vie à quelques heures. Mais ces gens avaient de l'argent, et visiblement c'était cet argument là qui avait primé. La jeune femme savait que c'était Jacobs qui menait l'opération. Qui d'autre aurait pu relever un tel défi... Elle n'avait pas eu le temps de le voir avant, espérait le voir si elle en trouvait le temps pour discuter de tout ça.

Mais elle n'eut pas à chercher puisque ce fut lui qui fit irruption dans son service, et qui se permit de dire leur quatre vérité aux parents certes plein aux as mais totalement inconscients. Jo resta muette devant le scène qui se déroulait sous ses yeux. Il avait tout à fait raison. Il était en colère et elle le comprenait. Elle n'apprécia pas son signe de tête, elle n'était pas une infirmière à son service. Mais elle prit sur elle avant de souffler aux  parents : « -je repasse plus tard." Pas le moindre sourire pour eux. Parce que de son côté ça se voyait peut-être moins mais elle était irritée aussi par tout cela.

« -Quoi ? » souffla la jeune femme, n'étant pas certaine de ce qu'il venait de lui dire. Puis ses yeux se posèrent sur Logan qu'elle n'avait pour l'instant pas vu. « -att... » Mais elle n'eut pas le temps de lui dire quoi que se soit de plus que Jacobs partait de son pas franc et pressé. « -et merde... » souffla la jeune femme pour elle même.

« -de quoi ? » répondit Jo en tournant la tête vers Logan qui venait de lui parler. Qu'est ce qu'il foutait là lui ? Il croyait vraiment que c'était le moment ?! La jeune femme ferma les paupières avec force, se mordit la langue pour essayer de ne pas trop paraître méchante et répondit : « -écoute j'suis désolée mais là c'est pas du tout le moment. » Il semblait super mal à l'aise, et elle était totalement désolée de le remballer ainsi. Mais là ils étaient sur son lieux de travail et elle n'avait pas le temps pour aller boire un café. En le voyant passer sa main dans les cheveux, elle soupira. Oui, elle n'avait pas trouvé le temps de lui envoyé le sms dont elle avait parlé à Jacobs durant la fin de soirée. Du coup elle était relativement étonné de le voir là tout de même.

« -écoute, c'est vraiment gentil mais là je peux pas. C'est pas contre toi, mais je dois filer. » Sur ces mots elle prit la même direction que Jacobs avait prit quelques minutes plus tôt. Mais elle se retourna tout de même pour ajouter : « -ce soir, 20h00, plus qu'un café dégueu ! » Elle lui sourit et lui adressa un signe de la main avant de s'éloigner presque en courant.

La jeune femme pensait trouver son collègue sur le toit mais il n'en était rien. Alors les sourcils froncés elle se décida à se rendre à son bureau. La secrétaire la regarda de la tête aux pieds comme s'il y avait un souci. Alors juste pour la faire chier, Jo traça tout droit et ouvrit le bureau de Jacobs à la voler, avant de fermer la porte derrière elle. « -ça va pas non de me laisser en plan comme ça ? » Oui d'accord ça faisait un peu genre je te tape une scène. Mais elle le faisait  pour que la secrétaire est des chose à raconter. « -j'pensais te trouver sur le toit... Tu veux qu'on en parle ? » Oui ça aussi elle laissait bien penser à la secrétaire ce qu'elle voulait. Jo avait fait le tour du bureau pour venir caler ses fesses sur le rebord, à la droite d'Isaac.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Prénom
Nom

J'ai 38 ans et je vis à Brooklyn. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien (bien, moyen, pas bien). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, malgré tout.




avatar ©️ Redlish



Logan commençait à croire qu’il était de trop depuis le soir où il avait rencontré la jeune femme en compagnie de son meilleur ami… Le franc parler d’Isaac ne l’avait pas étonné à l’égard de la famille du jeune patient, mais celui de Jo, un peu plus. Déjà qu’il n’était pas à l’aise face au fait de proposer un café à Jo pour s’excuser de la conduite qu’il avait eu avec elle, mais la jolie brune n’arrangea en rien les choses. Cette dernière semblait plus préoccupée par la hâte du chirurgien de s’en aller, que par sa venue. Oui, il commençait réellement à penser qu’il était de trop dans l’addition… « Mais… Pas de problème » Fit-il alors que Jo semblait vouloir se rendre auprès du quarantenaire. Il remit ses cheveux en place tout en poussant un soupir. Ce n’était vraiment pas sa semaine… Mais finalement la jolie brune se retourna pour lui proposer plus qu’un café ce soir et cela avec un sourire. Que demander de plus ?! Logan sourit à son tour tout en lui faisant un signe de tête, c’était bon pour lui.
Le trentenaire l’observa s’éloigner, ravi que finalement son intervention ait pu payer et quitta l’hôpital avec le cœur plus léger que lorsqu’il était arrivé et retourna chez lui, afin de se détendre un peu et se préparer tranquillement pour venir la chercher dans les meilleures conditions ce soir !


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish




Isaac avait voulu se rendre sur le toit pour y inspirer une profonde gorgée d’air frais et profiter du silence que ce lieu offrait, mais il savait aussi que seul, là-haut, il risquait de remuer sa matinée au bloc et il ne souhaitait pas cela. C’était donc au dernier moment, que le chirurgien avait bifurqué jusqu’à son bureau et avait tenté de trouver du réconfort dans ses dossiers. Concentré, il sursauta en entendant sa porte s’ouvrir et il fut plus qu’étonné de voir que Jo était venu le rejoindre dans son bureau et cela sans Logan… Il fronça les sourcils tout en l’observant s’avancer jusqu’à lui et prendre place tout contre son bureau. Il recula un peu son siège dans lequel il s’enfonça et fit face à la jolie brune « Comment tu as pu entrer dans mon bureau sans être annoncée par ma secrétaire ?! » Fit-il en ignorant les questions de Jo « Tu te rends compte que ça va jaser encore plus ?! » Mais pour sa part, il s’en moquait bien, il avait l’habitude.
Il se passa une main lasse sur le visage, poussa un long soupir d’épuisement. Ce n’était pas un épuisement physique, mais plutôt mental en cet instant. Après un moment de silence à observer Jo, il se décida à lui répondre « Je ne voulais pas me retrouver seul avec moi-même sur le toit… Et je ne t’ai pas laissé en plan, je t’ai laissé avec Logan, ce n’est pas la même chose ». Puis sa secrétaire frappa à la porte et entra avant même qu’Isaac ne lui dise d’entrer, semblablement embarrassée de les déranger, mais aussi, visiblement pressée par autrui « Mr. Tilman et le directeur souhaitent, tout deux, vous parler… Immédiatement, m’a-t-il précisé », ce à quoi il répondit « Merci Rose », ladite Rose referma la porte après un regard à l’encontre de Jo, mais Isaac ne rétorqua rien à cela. Il posa sa tête contre le dossier de son siège et ferma les yeux un instant. Il allait en prendre pour son grade ! « Je pense qu’il va me proposer de faire mes cartons » Fit-il en réhaussant sa tête de son dossier et observa longuement Jo, comme si ses yeux bruns allaient lui donner une réponse « Tu sais que tu es appuyée contre mes comptes-rendus de consultation ?! Enfin, ça ne leur semble pas leur déplaire » fit-il taquin. Il fini par se lever et quitter son bureau sans un mot « Rose, annulez tous mes rendez-vous de la journée s’il vous plaît, et appelez le directeur ainsi que Mr. Tilman en leur expliquant que je prends ma journée, mais que je viendrai m’excuser en personne demain à la première heure ». Pour la première fois en plus de vingt ans de carrière, Isaac s’octroyait une journée de repos. Il retourna dans son bureau pour y ranger ses affaires proprement avant de s’en aller « Il faut que je parte de cet hôpital avant de coller mon poing dans la figure de Thompson et de Mr. Tilman ! Ça a été le coup bas de trop, j’ai besoin de prendre une journée. Tu veux m’accompagner ?! Ne rien faire à part s’allonger dans l’herbe avec un café glacé de chez Pedro, ça va être nouveau pour moi et j’ai peur de ne pas réussir à lâcher prise, j’ai besoin d’une nourrice ! » Conclut-il taquin, un sourire en coin sur les lèvres « Ça va faire encore plus jaser que ta venue soudaine dans mon bureau ! »
Il se saisit de sa veste de costume et attendit la réponse de Jo…



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même


« -parce que je fais ce que je veux... » souffla la jeune femme pour simple réponse. Rien à foutre de sa secrétaire. Jo n'était pas une patiente, et si elle avait envie de parler à Jacobs, et bien elle en prenait le droit sans avoir besoin d'une autorisation spéciale. « -et oui j'men doute, ça prouvera que ta secrétaire ne sait pas tenir sa langue ou parle sans savoir. Enfin perso j'm'en fou et tu le sais. » Oui ils en avaient déjà parlé. « -comment ça encore plus ? T'as entendu des trucs toi ? Roh zut si c'est le cas c'est pas encore arrivé jusquà moi. » Elle adressa un sourire franc et amusé à Isaac, montrant bien que tout ce qu'elle disait était de l'humour.

Pourtant elle fronça les sourcils lorsqu'il déclara ne pas vouloir rester seul avec lui même. Déformation professionnel, elle avait toujours tendance à vouloir être certaine que la personne en face d'elle allait bien. Être sur de ne rien laisser passer. Enfin Jacobs avait un côté autodestructeur comme il l'avait lui même dis la veille, mais de là à avoir envie de se jeter du toit. Non elle ne l'imaginait pas faire ça. « -oui ba justement parlons en de Logan ! Tu pouvais pas lui dire qu'ici c'est mon lieu de travail et pas mon rendez vous pour les pauses cafés ! » Puis elle baissa les yeux et souffla un peu plus bas : « -en plus j'ai pas eu le temps de lui écrire... » Donc maintenant elle avait l'impression de passer pour la grosse chiante. « -tu aurai pu faire un petit effort, insisté un peu. Même si je comprends. C'était pas le jour... ça arrive. »

Jo tourna seulement le regard lorsque la secrétaire entra. Son regard croisa le sien et les lèvres de Jo s'étirèrent en un petit sourire amusé. « -elle va croire que t'as eu une panne avec tout ce que j'ai dis et qu'elle sera capable de déformer ! » La jeune femme se mit à rire avant d'ajouter : « -dis pas n'importe quoi ! S'il voulait te virer il l'aurait déjà fait depuis longtemps vu ton caractère. Et ils vont attendre de savoir si le petit s'en sort. C'est peut-être pour un câlin ou une promo ! » Toujours pleine d'entrain et de joie, la jeune femme cherchait à alléger un peu les épaules d'Isaac. « -oups pardon les comptes rendus du grand Isaac Jacobs ! »

Elle ne bougea pas à regardant Isaac se lever. Elle le laissa la contourner toujours sans bouger d'un pouce les bras croisés, le suivant du regard. Elle poussa les dossiers pour se tourner légèrement et continuer à l'observer. Jo le regarda parler à sa secrétaire, ses yeux le détaillant de haut en bas. Il avait un foutu charisme quand même. « -c'est une invitation ou une demande de garde ? » demanda-t-elle avant de lui sourire. Puis elle jeta un œil à sa montre et répondit en se levant pour s'approcher de lui : « -là tout de suite je peux pas, mais je peux te rejoindre vers 14 heures si ça te va. Si tu es sur de pas faire de connerie en mon absence et de survivre sans moi ! » Oh que oui la porte était ouverte et elle voyait bien que la secrétaire avait laissé ses doigts en suspens au dessus de son clavier d'ordinateur. En disant tout cela Jo s'était rapproché de plus en plus de Jacobs, jusqu'à poser sa main sur son torse. Elle lui adressa un clin d'oeil et ajouta : « -sois sage et à tout à l'heure. Je t'appelle quand j'ai terminé. »

Puis elle le contourna et sortie sans un regard pour la secrétaire. Elle retourna au service pédiatrie afin de voir si elle pouvait reporter quelques trucs sur son agenda, histoire d'avoir son après midi de libre. Quelques visites plus tard, et après une conversation à nouveau agité avec le couple fortuné, Jo était parvenue à rassurer la maman. Malgré leur inconsciences, ils restaient des humains et surtout des parents qui avaient peur, mal et qui aimait leur fils plus que tout.

Trois heures plus tard, elle prit son téléphone tout en mettant ses lunettes de soleil sur le nez et appela Jacobs : « -je sais j'avais dis deux heures. t'es où, je meurs de faim ! » demanda-t-elle en quittant l’hôpital.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish




La nonchalance de Jo à l’égard des ragots qui pouvaient circuler dans l’hôpital le rassura. Elle se moquait bien de ce qui pouvait être raconté sur elle, sur lui, ou encore sur eux deux et ça lui plaisait. Parce que, comme il lui avait expliqué auparavant, Isaac ne souhaitait pas que la jeune femme se fasse une idée de lui à travers ses bavardages malveillants et qui déformait, d’une certaine manière, ce qu’il était réellement. Alors ça le fit sourire doucement en l’entendant évoquer sa secrétaire et le fait qu’elle parlait sûrement dès qu’elle en avait l’occasion. Il pencha légèrement la tête, l’observant « Tu n’as vraiment pas apprécié qu’elle me donne ton adresse, avoue ?! » Fit-il pour la taquiner avant de se mettre à rire « Je te laisserai découvrir par toi-même, je ne veux pas te spoiler ! » Répondit-il sur un ton aussi léger que celui de Jo.

Mais sur un ton plus lourd cette fois-ci, il avoua qu’il ne souhaitait pas rester seul avec lui-même sur le toit. Il l’a vit froncer les sourcils, mais ne rétorqua rien. Jo était assez directe pour dire ce qu’elle pensait, alors si elle voulait dire ce qu’elle pensait tout bas, elle le ferait sans qu’il ait besoin de lui tendre la perche, tout du moins, il l’espérait… Puis le sujet tourna rapidement autour Logan et il baissa les yeux tel un enfant prit en faute avant qu’elle n’en fasse de même à son tour « Je lui passerai le message, à moins que tu souhaites le faire en lui envoyant ce fameux sms ?! » Et avant qu’il puisse répondre quoi que ce soit à la remarque de Jo, sa secrétaire entra pour lui dire qu’il était plus que convié dans le bureau de son supérieur. Il était ravi… avant de regarder en coin Jo, un sourire amusé et taquin à la fois sur les lèvres « Entre je suis un mauvais coup dans le bar et maintenant que j’ai eu une panne, je remarque que tu me vois vraiment comme un très mauvais coup, je t’en remercie ! » rétorqua-t-il, faussement vexé. A dire vrai, il était même plutôt amusé et en rien blessé dans son égo d’homme. Mais il se concentra davantage sur cette convocation expresse et partagea ses craintes avec la jolie brune « Tu es optimiste ! Et… Merci pour mon caractère… Je ne suis pas si insupportable que ça, si ?! Tu sais quoi, ne dis rien ! » Il se passa une main dans sa nuque, réellement angoissé à la simple pensée qu’il pourrait tout perdre en une fraction de seconde, mais il préféra se concentrer plutôt sur la jeune femme venue pour lui et il se mit à rire légèrement en l’entendant évoquer ses comptes-rendus.

Puis Isaac se décida à faire une chose dont il n’avait pas l’habitude, prendre une journée de repos ! Il fit annuler tous ses rendez-vous de la journée avant de se retourner vers Jo, lui proposant d’en faire de même « Une invitation » avant de regarder la montre de Jo, sans même faire gaffe à l’heure qu’il était et releva son regard brun sur elle « Je vais survivre, n’ait crainte et je t’attends pour déjeuner alors », mais il fut étonnée de l’attitude de la jeune femme à son encontre, son rapprochement soudain et la main sur son torse, mais il ne dit rien, se doutant bien qu’elle s’amusait encore de sa secrétaire, alors il se mit à sourire, amusée par ce côté-là de la jeune femme.

En la voyant partir, il secoua la tête, sacrée femme, pensa-t-il avant de mettre de l’ordre dans ses affaires, passa rapidement chez lui pour échanger son costume trois pièces pour un jean, un t-shirt blanc et un blazer gros clair. Dans un sac, il y mit une couverture, une bouteille d’eau, son portable au cas où il y aurait une urgence. Il était en repos, certes, mais pas inconscient pour autant, et en chemin, il prit soin de prendre de quoi manger, un peu de tout, ne sachant pas vraiment ce que Jo allait aimer et passa chez Pedro pour s’avaler un café frais tout en se rendant à Central Park. Il s’installa face au lac, s’allongea sur la couverture et se saisit d’un livre qu’il avait prit au hasard, profitant de ce moment de quiétude avant que son téléphone ne sonne. Un sourire s’afficha sur ses lèvres en voyant que c’était Jo « Tu vas devoir te rattraper ! » fit-il taquin avant d’ajouter « Près du lac à Central Park, je t’attends avec plein de nourriture. A toute de suite ! ».

En raccrochant, Isaac sortit les sandwichs et salades qu’il avait prit en route, ainsi que l’eau et deux-trois sodas différents, en espérant que cela convienne à la jeune femme.
Il se rallongea et plongea son nez dans son livre, en entendant la jeune femme, jetant quelques coups d’œil au-dessus de son épaule régulièrement et se leva en la voyant arriver « J’ai été sage comme une image ! Vas-y, installe-toi ! » Fit-il en lui montrant le petit coin qu’il avait préparé, d’un signe de main. Il ne lui fallu pas plus de deux minutes avant de lui demander « Comment va le petit ?! ». Chassez le naturel et il revient au galop !





Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même



Jo n'était pas rancunière d'ordinaire, et en vérité elle n'en voulait pas à la secrétaire d'Isaac. Au final grâce à elle, la jeune femme avait passé une belle fin de soirée. Ce qu'elle n'appréciait pas c'était qu'on écoute aux portes. Et là, c'était clairement le cas. Alors c'était bien trop tentant de jouer avec cette curiosité pour faire jaser. Les gens pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient, Jo s'en foutait royalement. C'était toujours la même histoire de toute façon, des qu'on était en âge d'avoir des rapports physique et intime avec quelqu'un, une amitié homme femme faisait naître bien des fantasmes dans les esprits. Jacobs ne semblait pas mettre de limite à ce petit jeu, alors c'était avec un malin plaisir que Jo laissait comprendre à la secrétaire ce qu'elle avait envie d'entendre.

« -roh ça va... » lâcha la jeune femme en levant les yeux vers le plafond. « -c'est pas comme si je pouvais crier sur tous les toits que l'inverse est vrai ! Ça serait mentir vu que je n'en sais strictement rien cher collègue ! » La jeune femme avait toujours eu le don de faire sourire les gens, de faire s'envoler les tracas, du moins l'espace de quelques instants. Le sourire d'Isaac le prouvait. Jo referma la bouche en levant les mains en signe d'innocence parfaite lorsqu'il lui demanda de ne pas répondre à sa question au sujet de son caractère.

Alors qu'elle dévalait les escaliers pour sortir de l’hôpital, Jo s'était tout de même posée la question. Pourquoi à nouveau avait-elle acceptée cette invitation ? Qui la forçait à quitter plus tôt le travail. Mais lorsqu'elle arriva dehors, en sentant le soleil sur sa peau, elle sourit. Bien mieux de passer l'après midi dehors plutôt que derrière les carreaux. Ses lunettes de soleil sur le nez, elle passa un bref coup de fils à Jacobs pour savoir où est ce qu'elle devait le retrouver. « -génial ! À tout de suite. » Puis elle raccrocha pour prendre un taxi. C'était sûrement le plus rapide et le plus pratique. Enfin ainsi, elle ne perdrait pas plus de temps.

Lorsqu'elle débarqua à Central Park il lui fallu quelques minutes pour trouver Isaac. Minutes qu'elle apprécia pleinement. Il faisait beau, un superbe soleil, une petite brise pour ne pas avoir trop chaud. Juste parfait pour une belle après midi, même si elle était déjà bien entamée. Jo aperçue enfin Isaac allongé sur une couverture, en train de lire. C'était assez marrant de le voir détendu de la sorte. Un signe de main et elle s'avança pour le rejoindre.

« -t'as cru qu'on était dix ? » le taquina-t-elle en voyant la quantité de nourriture qu'il avait apporté. « -tu me dira combien je te dois. »ajouta la jeune femme même si elle se doutait déjà qu'il allait répondre qu'il l'invitait. Quelques secondes plus tard, elle était assise sur le couverture, un sandwich dans la main. « -hum c'est trop bon. » souffla-t-elle la bouche encore pleine. Oui, elle n'était pas le genre de femme à ne manger qu'un brin de salade et dire qu'elle n'avait plus faim. Son regard se posa sur Jacobs, la tête légèrement penchée. Bien entendu elle allait lui répondre mais elle précisa : « -après on ne parle plus boulot. » C'était un deal. Une belle après midi à ne pas penser une seule seconde à l’hôpital.

Une bouchée de plus, qu'elle avala et Jo répondit enfin : « -il est stable pour le moment. J'ai discuté avec les parents. Le père n'a pas apprécié ton franc parlé. Alors j'ai tempéré la chose en leur expliquant les risques d'une telle opération. En parlant un peu de toi également. En bien rassure toi. » Un sourire en coin et elle ajouta : « -maintenant on n'a plus qu'à attendre de voir si tu as été la main de Dieu. » Jo changea de position, s'allongeant sur le ventre, son sandwich dans une main, chopant le livre d'Isaac au passage : « -tu lis quoi ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish




Allongé sur la couverture, profitant du soleil caressant sa peau, le nez dans un livre qui lui avait été offert il y a bien des années, Isaac avait quelques difficultés à quitter mentalement l’hôpital. Il posa le livre sur son torse en attendant que la jeune femme ne le rejoigne et ferma les yeux, tout en tentant de se convaincre que le service de chirurgie pouvait bien s’en sortir sans lui… Mais Isaac ne put approfondit cette pensée car la jolie brune arriva et il se leva, un sourire se dessinant sur ses lèvres tout naturellement, lui rendant son signe de main et puis il se mit à rire en entendant la remarque de Jo «   Je ne savais pas ce que tu aimais donc j’ai pris un peu de tout ! Et tu ne me dois rien ! ». Il l’observa s’installer sur la couverture tout en croquant dans l’un des sandwichs et il sourit de nouveau en l’entendant, la bouche pleine, que c’était bon. Il s’installa à son tour près d’elle et commença à manger « Ravi que cela te plaise » avant de poser son regard sur le lac brillant sous les rayons du soleil. Mais ses pensées revinrent de nouveau sur l’hôpital et il se décida, après une brève hésitation, de demander comment allait le jeune patient.

Jo semblait réellement lui ôter le travail de la tête, mais aussi de leur conversation, alors oui, il accepta d’un signe de tête, que ça serait la dernière fois qu’ils parleraient boulot de la journée. Il prit une bouchée en entendant que Jo ne lui fasse un bref compte rendu et l’écouta avec attention, un soulagement de voir que l’enfant était toujours stable, mais il eut aussi une once de culpabilité lui ronger les entrailles. Il baissa son regard sur un point invisible avant de les relever presque aussi vite lorsqu’elle évoqua qu’il restait encore du temps à attendre avant de savoir s’il avait réellement réussi « Merci » souffla-t-il « Mais je me sens coupable d’être ici cette après-midi alors que l’enfant est dans un état…particulier… » Il mangea un dernier morceau avant de voir que la jeune femme se détendait et semblait à l’aise avec lui. Il lâcha son sandwich, l’appétit coupé et s’allongea en face de Jo, sur le côté, prenant appui sur son bras « Un livre sur Pasteur. C’est un cadeau de longue date que je n’ai jamais pris le temps d’ouvrir, mais maintenant c’est fait » répondit-il avec un sourire avant de retirer une petite feuille tombée sur les cheveux bruns de Jo « Au fait, tout à l’heure, quand j’ai dit que je ne voulais pas rester avec moi-même sur le toit, je te rassure, je ne me serai pas jeté de l’hôpital… Je ne suis pas à ce point autodestructeur » Rétorqua-t-il en souriant avant de poser son regard sur deux grandes bouteilles d’eau posée sur la couverture. Tout en se relevant, il en débouchonna une dont il versa une petite partie sur le dos de la jeune femme avant de se reculer, le sourire aux lèvres « Je pensais que tu avais chaud » Ajouta-t-il tout en prenant une gorgée sans quitter Jo des yeux. Il rebouchonna la bouteille d’eau avant de revenir auprès de la jeune femme, s’allongeant sur le dos, les bras sous sa tête, relevant ainsi son t-shirt pour laisser apparaître légèrement son torse et ajouta, tout en tournant la tête vers la jolie brune « Par contre, je te préviens de suite, je n’ai aucun programme pour cette aprèm. Je pensais que l’on pourrait rester là, à profiter de ce petit coin de paradis que nous offre New York et ne penser à rien… Enfin si ça te va ? Sinon on peut aller ailleurs si tu le désires » avant d’ajouter taquin « Si tu veux faire sécher ton haut, tu peux le poser au soleil »



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les excuses ne servent souvent qu'à nous rendre plus coupable. [Jo / Lo / Iz] [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jericho veut nous rendre invisible...!
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: