Partagez
 
 
 

 bad at love (el mapartche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5175
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Finn Oaken
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en dernière année et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma popularité, je suis très convoité et je le vis plutôt bien.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


Francisco Lachowski ©️ ante mortem
Le Serpentard était fairplay; jamais il n’aurait utilisé un autre sort que protego pour se défendre contre le Poufsouffle. Il fut tout autant surpris que toute la classe de voir le maladroit se faire projeter au loin par son propre sortilège qui s’était retourné contre lui pour une raison obscure. La plupart des sorciers s’étaient mis à rire mais Finn, quant-à lui, s’était empressé de rejoindre le blessé pour s’assurer qu’il n’avait rien de cassé. À mi-chemin, le professeur l’avait arrêté en lui affirmant qu’il allait s’en charger. Quelques minutes plus tard, toutes les têtes dans la classe se tournèrent vers Noäm qui avait simplement retrouvé sa chaise. Un des amis de Finn s’écria à l’intention du vainqueur : « T’es trop fort ! ». Le Serpentard lui répondit avec un doigt d’honneur qui fit taire toute la masse. Il lorgna le blessé tout en reprenant sa place. Et le cours reprit. Deux autres élèves furent invités à monter sur scène. Finn cessa d’épier le Poufsouffle et, en rangeant sa baguette, il rapporta son attention sur le cours.

Il reçu une prochaine lettre à peine quelques heures après le cours. Il l’avait lue, les sourcils froncés, à la bibliothèque. Il avait encore une fois décidé de passer du temps seul, dans l’ultime désir que son correspondant se décide enfin à l’approcher. Hélas, les mots gravés sur le papier étaient bien clairs : Finn n’était pas près de connaître son identité. Toutefois, il avait bien remarqué que son écriture semblait plus étourdie. La signature l’avait beaucoup aidé aussi. Fidèle à sa personnalité, il ne cacha pas sa découverte. Il écrivit directement à l’intention de Noäm. S’il se trompait, ça ne pouvait qu’être dommage.

Finn a écrit:
Cher Poufsouffle,

J’espère que ton poignet va mieux. J’ai bien remarqué que tu te l’étais foulé, en tombant. Je suis désolé pour ça, d’ailleurs. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé et je doute que t’en aies la moindre idée. Je sais que tu n’es plus à l’infirmerie, c’est une bonne nouvelle.

Je ne veux pas te surprendre mais, non, en effet, je ne suis pas entouré d’amis. Je ne pourrais même pas me rappeler d’une seule fois où j’ai discuté sérieusement avec l’un d’eux. Toutes les filles qui m’accompagnent ont déjà essayé des… trucs, avec moi. Si elles sont encore là, c’est bien pour terminer ce qu’elles ont commencé afin de se vanter auprès de leurs amies. Quant aux garçons, ils ne m’accompagnent que pour gagner un peu de ma popularité. Mais j’ai été stupide, aussi. Je ne me suis rendu compte de tout cela que cette année.

Tu me flattes avec tous ces compliments. Je suis certain que tu en as énormément aussi, Noäm. Tu es simplement trop discret pour que je ne les remarque. Je sais au moins que tu as un bon cœur. Et tes cheveux sont incroyables. Je ne sais pas ce que tu mets dedans mais il me faut la recette.

Je n’ai pas assez porté attention au reste du monde. Je m’excuse, je ne me souviens pas t’avoir croisé à Pré-au-lard auparavant. Il faut dire que, lorsque je m’y rends, c’est pour me renfermer sur moi-même. Je n’ai jamais essayé le jus de citrouille là-bas, non. Mais j’en prends note. Merci, tu m’évites de gaspiller quelques noises.  

Les réponses à tes questions sont à l’endo de cette lettre. Tu peux venir me voir en personne si tu en as d’autres. Je ne mords pas.

Avec amitié,
Finn.

Cette fois, il ne laissa pas son hibou faire le travail. Le lendemain, lors du petit déjeuner, il apporta sa lettre avec lui et chercha du regard le Poufsouffle, espérant qu’il vienne manger ce matin. Il fut rassuré de finalement le trouver un peu plus loin. Il passa derrière ses amis qui l’invitèrent à le rejoindre mais il refusa d’un geste de la main. Il se plaça à quelques mètres du garçon, dans un de ses angles morts, puis lâcha sa lettre qui se plia pour former un petit oiseau. Cette dernière s’envola vers le Poufsouffle et se posa sur le bord de son verre de jus de citrouille. Finn s’assura que personne n’avait remarqué et il fit demi-tour en évitant le regard des autres.    
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3351
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Noäm Alsee
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en sorcellerie et je m'en sors plutôt bien, dans l'ensemble. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


matthew clavane ©️ cranberry.
Noäm est installé à la table avec les siens, mangeant nerveusement quelques œufs brouillés avec ses doigts. Il n'a pas tellement d'appétit, depuis qu'il a avalé le remède de l'infirmière de l'école. Malgré plusieurs brossages de dents, le goût du liquide visqueux persiste sur sa langue. Le garçon avale quelques gorgées de son jus d'orange, avant de jeter un coup d’œil vers le ciel de la Grande-Salle. Au loin, il entend les hiboux et les chouettes battre des ailes autant qu'ils font entendre leurs voix. Quelques secondes plus tard, les volatiles se dispersent dans la pièce et les élèves reçoivent leurs paquets, leurs lettres tour à tour. Le Poufsouffle est même déçu de ne rien recevoir. Ce matin, il espérait obtenir une missive de la part d'un Serpentard. Il espérait obtenir une réponse.
Les minutes s'écoulent. Les oiseaux s'en vont, sauf la petite chouette hulotte du jaune qui s'attarde pour quelques caresses. Et le brouhaha des conversations reprend alors son cours. Un soupir parvient à franchir les lèvres du brun, lorsqu'un petit oiseau en papier se dépose sur le bord de son verre. Ses yeux s’écarquillent. Non. Non. Non. Il jette un regard vers le reste de la salle, vers la table des serpents. Il n'est pas là... La panique se fait plus forte alors qu'il parcourt les mots à une vitesse folle. Il ne peut pas avoir découvert son identité. Non. Sans attendre, il écrit quelques mots à son tour au dos de la dernière missive, et la glisse dans le bec de son animal, avant de fuir dans son dortoir duquel il ne sortira pas de la journée, prétendant être pris de vertiges et souffrant de sa blessure de la veille.

Noäm a écrit:
Finn,

Je suis navré.

Noäm.
Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5175
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Finn Oaken
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en dernière année et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma popularité, je suis très convoité et je le vis plutôt bien.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


Francisco Lachowski ©️ ante mortem
Il n’était pas parti bien loin. Le garçon était simplement sorti de la Grande-salle puis s’était adossé contre un mur dans le corridor, tout près de là. Il avait croisé ses bras sur sa poitrine en priant pour que la prochaine réponse soit positive. Il avait deviné qui était son correspondant et il n’était absolument pas déçu, contrairement à ce que Noäm lui avait fait croire. Le Poufsouffle semblait franc, gentil et généreux. Il était un peu timide mais, ça, il pouvait le comprendre. Tous les sorciers n’étaient pas extravertis comme le Serpentard.

Le son de pas pressés le firent relever la tête. Aussitôt, il pu apercevoir une tête frisée sortir de la salle des repas en toute hâte. Il ne put croiser le regard du garçon qui semblait effrayé. Lorsque ce dernier disparu de sa vue, il n’attendit pas une seconde pour se décider à le suivre. La course de Noäm le guida vers le dortoir des jaunes. Sachant très bien que tous les dortoirs étaient privés pour les gens de leur maison respective, il s’arrêta devant la large porte qui était fermée. Les sourcils froncés, il observa la peinture de nature mortes qui décorait l’entrée des Poufsouffle lorsqu’un homme animé sur une toile un peu plus loin lui causa :« Seul un Poufsouffle peut pénétrer dans ce dortoir. »

Finn lança un regard noir à la peinture et tourna le pas. À peine quelques instants plus tard, son hibou vint se poser sur son avant-bras qu’il avait dressé dès lorsqu’il qu’il eut entendu le son des battements des ailes. Il ne tarda pas pour lire la plus courte lettre de leur échange. Ébranlé, il serra le message dans sa main, jeta un dernier coup d’œil vers l’arrière, comme s’il espérait y trouver le garçon. Il fut accueilli par une solitude qu’il interpréta comme un abandon. Quelques jours plus tard, lors du cours de sortilège, Finn s’était de nouveau assis avec tous ses « amis ». Toutefois, son attention se portait davantage sur la porte d’entrée de la classe. Il attendait patiemment qu’un certain Poufsouffle fasse son apparition. Il avait l’intention de lui tirer quelques mots. Il ne pouvait pas avoir une assez bonne raison de se cacher pour même manquer les cours, non ?
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3351
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Noäm Alsee
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en sorcellerie et je m'en sors plutôt bien, dans l'ensemble. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


matthew clavane ©️ cranberry.
Qu'il découvre son identité, Noäm n'avait jamais pensé cette possibilité viable. Il pensait avoir pris toutes ses précautions. Il se relisait à chaque fois. Il relisait chacun de ses mots pour être sûr de ne pas dévoiler sa maison, son entourage, ou même son prénom. Sans doute aurait-il dû laisser penser à son correspondant qu'il était une femme. Sans doute aurait-il dû attendre de ne plus être blessé pour lui envoyer une nouvelle missive. Sans doute aurait-il dû écouter les menaces qui lui ont été faites et ne jamais s'approcher d'un homme pour lequel il éprouvait des sentiments. Le garçon sent alors son cœur se serrer dans le creux de sa poitrine. Ce dernier ne se sent plus la force de bouger de son lit. Il a peur. Et la peur lui ronge les entrailles. Elle le rend plus faible qu'il ne l'est déjà. Et s'il était au courant ? Et s'il avait remarqué les lettres que le jaune envoyait inlassablement presque chaque jour ?
La crainte a beau être grande, Noäm ne peut pas s'empêcher de penser au beau brun. De penser à sa réaction face à sa pauvre excuse. Le garçon a manqué de tact. Il aurait pu lui expliquer. Il aurait dû. Mais pourquoi l'aurait-il fait ? S'il lui répond, c'est sans doute qu'il s'ennuie. Cela expliquerait l'attente entre chaque message. Cela expliquerait beaucoup de choses. Cependant, laisser l'autre dans le flou, ce n'est pas lui. Il n'arrive pas à se convaincre de mettre un terme à tout cette mascarade. La fuite n'est plus une option désormais. Les jours défilent, et le Poufsouffle sèchent chaque cours en commun avec les Serpentards, trouvant une excuse bidon à servir à son professeur. En réalité, il occupe ces quelques heures volées pour rédiger une lettre.

Noäm a écrit:
Finn,

Je suis navré. J'ai pris peur. Je n'ai pas su faire front. La vérité, c'est que personne ne doit savoir pour cette correspondance. Personne. Je n'aurais jamais dû t'envoyer cette première missive. Je n'aurais jamais dû continuer à te répondre, à te relancer. Je ne peux pas prendre de risque. J'ai bien trop peur des conséquences.
Je suis navré que cela se passe ainsi. Mais je t'avais pourtant demandé de ne pas chercher mon identité, de ne pas mener ta petite enquête. Je suis sincèrement désolé. Il y a tant de choses que j'aurais voulu te dire, tant de choses que j'aurais voulu connaître de toi.
S'il te plaît. Ne viens pas à ma rencontre. Ne cherche pas à me voir. Je t'en supplie, même. C'est trop dangereux. Pour moi. Reste loin. Cela vaut mieux.

Je suis désolé.

Noäm ne prit pas la peine de signer le parchemin. Il juge cela inutile, en plus d'être un risque trop grand. Le gamin inspire un grand coup avant de rentrer dans la salle de classe. Il ne lui faut pas longtemps pour croiser le regard de Finn. Alors, il s'approche doucement, faisant mine d'aller s'installer à une place, et arrive suffisamment proche du brun pour glisser le courrier dans la poche de sa robe. Il ne fait pas demi-tour, il continue son chemin jusqu'au fond de la salle, où il s'installe. C'est beaucoup trop dangereux. Pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5175
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Finn Oaken
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en dernière année et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma popularité, je suis très convoité et je le vis plutôt bien.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


Francisco Lachowski ©️ ante mortem
Il avait fixé l’entrée de la classe bien assez longtemps. Noäm était porté disparu depuis bien assez longtemps. Ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait pointer le bout de son nez. Alors, Finn s’était retourné vers ses amis pour chasser ses pensées avant le début du cours. À sa plus grande surprise, il vit la tête frisée dans le cadre de porte. Il ne pu s’empêcher de lui jeter un regard interrogateur. Voyant son expression faciale qui ressemblait presque à de la détresse, il garda le silence et détourna un instant les yeux, ayant remarqué que le garçon tenait entre ses doigts un papier. Il fit mine de ne pas avoir senti la lettre s’enfoncer dans ses poches puis il lorgna le jaune tandis qu’il rejoignait le fond de la classe en se faisant discret. « Eh, Finn. On te parle ! » Le Serpentard sortit de ses pensées et rencontra le regard de celui qui venait de l’aborder. « Ouais, quoi ? » Son ami gloussa et répondit simplement : « T’as pas l’air présent ces derniers temps. Tout va bien ? » Finn observa les serpents un à un puis leur fit un faux sourire avant de se retourner vers l’avant tandis que le professeur réclamait l’attention de tous. Il attendit un moment avant de glisser sa main dans ses poches pour récupérer la lettre qu’il lu en la cachant sous son bureau. Les mots de Noäm le plongèrent dans une totale incompréhension. Il se tourna vers l’arrière de la classe, croisa le regard du Poufsouffle puis le détourna immédiatement. Il ne savait plus quoi faire. Accepterait-il de lire une autre lettre ou voulait-il simplement couper tous les ponts dès maintenant ? En plein milieu du cours, il déchira une feuille de son manuel scolaire et trempa sa plume dans l’encre.

Citation :
Noäm,

Tu m’as complètement égaré. Je ne comprends plus rien. Je te promets de ne pas aller à ta rencontre mais s’il-te-plaît, ne me laisse pas dans l’incompréhension. Je me ferai discret, personne ne nous…

Finn n’avait pas remarqué que la classe s’était complètement tue. Le Serpentard leva la tête pour faire face au professeur qui le dévisageait. « Alors, on déchire les livres scolaires pour écrire des mots doux ? » Le vert écarquilla les yeux et posa sa plume. « Je prends des notes, monsieur. » Tous les élèves le fixaient. Son cœur battait fortement contre sa poitrine. Il n’avait pas peur pour lui, mais bien pour le garçon au fond de la classe. Son interlocuteur s’empara du papier et c’est à ce moment que Finn se maudit pour avoir écrit le nom de son destinataire. Un instant plus tard et le professeur interrogeait l’élève au fond de la classe. « Monsieur Alsee. Y-a-t-il une bonne raison pour que vous dérangiez monsieur Oaken en plein milieu du cours ? » Tous les yeux se tournèrent vers le discret au fond de la classe. Finn enfonça sa tête dans ses mains en glissant nerveusement ses doigts dans ses cheveux.  
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3351
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Noäm Alsee
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en sorcellerie et je m'en sors plutôt bien, dans l'ensemble. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


matthew clavane ©️ cranberry.
Jouant nerveusement avec ses doigts, cachés sous la table, le jeune homme ne peut s'empêcher d'observer la silhouette du vert. Il se mord l'intérieur de la lèvre, avant de glisser l'ongle de son pouce entre ses dents. Noäm s'inquiète, doute, se pose des questions qui restent longtemps sans réponse, jusqu'à ce que l'objet de ses interrogations ne glissent la main dans le fond de sa poche pour récupérer la missive glissée là quelques minutes auparavant. La voix du professeur résonne dans toute la classe, mais le Poufsouffle ne s'y intéresse pas une seule seconde. Ce dernier ne parvient pas à prendre la moindre note. Il ne parvient pas à se concentrer sur son parchemin. Son regard ne lâche pas le dos du brun. Comprendra-t-il qu'il ne doit pas lui répondre ? Finn comprendra-t-il que cet échange doit cesser tout de suite, que le danger est bien trop grand ? Peut-être en a-t-il déjà parlé à quelqu'un ? L'angoisse se propage en lui. Ses crocs se referment plus fortement sur sa bouche. Quelques secondes s'écoulent alors. Noäm fronce les sourcils lorsqu'il voit le brun arracher une feuille de son livre et écrire quelques mots dessus. Non. Il ne doit pas répondre. Il ne peut pas. Le cœur du gamin se met à battre plus fort. Son rythme cardiaque accélère davantage. Le professeur passe dans les rangs. Le bouclé n'a aucun mal à trouver ce qui attire son attention. Le jaune doit l'interrompre, il doit l'interpeller ! Trop tard. « Monsieur Alsee. Y-a-t-il une bonne raison pour que vous dérangiez monsieur Oaken en plein milieu du cours ? » Alsee déglutit. « Je n'ai rien fait de tel, Professeur. » L'élève devient pâle face à son interlocuteur, jetant quelques regards inquiets à son correspondant. Secret révélé. « Alors comment expliquez-vous que ce morceau de papier vous soit adressé ? » Fuir. Il doit fuir. Ne jamais revenir. Fuir. Ne pas affronter son regard. « Je-Je ne sais pas, Professeur. » Le sourire du professeur trahit le plaisir qu'il l'envahit à l'idée de retirer des points à ses élèves. « Et bien vous et Monsieur Oaken allez me trouver une explication à tout ceci en re- Alsee, asseyez-vous ! » Seulement, Noäm est déjà loin.

Lorsque le Poufsouffle refait son apparition à la fin de la journée, ce dernier présente des hématomes sur les joues, sur la paupière et sa lèvre ouverte laisse parfois échapper quelques fines larmes carmines. Passage à tabac. Son poignet autrefois simplement bandé, est maintenant coincé dans une écharpe accrochée autour de son cou. Il s'installe au bout de la grande table des blaireaux, et donne un coup de baguette magique pour envoyer un fin morceau de parchemin, comme Finn l'avait fait avant lui.

Noäm a écrit:
Je ne t'avais demandé qu'une seule chose.
Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5175
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Finn Oaken
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en dernière année et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma popularité, je suis très convoité et je le vis plutôt bien.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


Francisco Lachowski ©️ ante mortem
Il avait été tellement idiot. Il aurait pu attendre la fin du cours pour répondre à son message, rien ne pressait, de toute façon. Dans le meilleur des mondes, il aurait simplement accepté le sort de leur relation. Il aurait cessé toute correspondance avec le Poufsouffle et son quotidien se serait stabilisé à nouveau, comme rien ne s’était jamais passé. Mais, ce n’était pas le genre du Serpentard. Lorsqu’il désirait quelque chose, il y allait jusqu’au bout. Il n’était pas habitué à l’échec. La réussite était sa meilleure amie. La discussion entre le professeur et Noäm lui faisait l’effet d’une lame plantée dans ses reins à répétition. Il savait que c’était sa faute si, à cet instant même, tous les regards étaient posés sur lui qui avait toujours préféré se faire discret. Lorsque le jaune décida de sortir de la classe, le garçon le suivit du regard en se mordant les lèvres. Alors qu’on long silence flottait dans la classe, Finn se tourna vers le professeur et dit simplement : « J’irai en retenu. Je ferai son temps aussi. Il n’a rien fait de mal. » Il haussa les épaules. Même si ça faisait très mal à son orgueil de prendre tout le blâme, il devait bien le faire pour Noäm. Ses amis le dévisageaient dans la plus grande incompréhension. Et puis quoi; il s’en fichait.

La salle de retenue était complètement vide. Le Serpentard, qui devait y rester pendant deux heures, avait ouvert son manuel scolaire en faisant mine d’étudier. Le professeur, devant la classe, avait les deux yeux fourrés dans un énorme bouquin, ses lunettes posées sur le bout de son nez. Il était bien trop concentré pour remarquer le petit message volant qui s’était faufilé sous la porte et qui flottait maintenant en direction du vert. Ce dernier l’attrapa discrètement et le lu sans attendre une seconde. La première émotion qu’il ressentit fut la colère. Noäm posait le blâme sur le vert alors qu’il n’avait rien demandé. Ce n’était pas lui qui avait débuté la correspondance. Ce n’était pas lui qui était amoureux. Alors, incapable de se contenir, il se leva brusquement en poussant la chaise vers l’arrière et referma violemment son manuel qui claqua. Tout en ignorant le professeur qui lui ordonnait de retourner à sa place, il quitta la classe sans le moindre regret, le livre coincé entre son bras et sa hanche. Il se dirigea par instinct vers la grande salle; c’était l’heure du dîner. Ses yeux balayèrent l’endroit particulièrement mouvementé et se posèrent sur une tête frisée au loin. Les dents serrées, le Serpentard se fraya un chemin jusqu’à la table des jaunes, puis, sans regarder Noäm, il s’assit devant lui en posant bruyamment son manuel sur la table, faisant vibrer les ustensiles. Avant même de ne lui accorder un regard, il commença, d’un ton ferme : « Comment peux-tu me dire ça ? C’est toi qui a commencé l’échange de… » Sa voix se cassa. Il venait de voir le visage massacré du Poufsouffle. Ses pupilles foncées se glissèrent le long de ses plaies. Il entrouvrit la bouche, la referma. Sur un ton plus calme, il termina : « De lettres… » Il laissa un juron se glisser hors de ses lèvres. C’est en grimaçant, la mâchoire serrée, qu’il demanda sans gêne : « Qui t’a fait ça ? »
       
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNRISE
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3351
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 21
RÉGION : nouvelle-aquitaine.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
Johnny

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Noäm Alsee
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en sorcellerie et je m'en sors plutôt bien, dans l'ensemble. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


matthew clavane ©️ cranberry.
Son assiette se remplit mollement de quelques légumes que le bouclé ne mangera probablement pas, son appétit étant coupé par la douleur qui se propage dans tout son corps. Il ne regarde pas le message s'envoler plus longtemps. Noäm se contente d'observer les aliments s'amonceler devant lui sans qu'il n'ait véritablement envie de manger quoique ce soit. Du bout de la fourchette, il trie les aliments en quelques tas, par couleurs, avant de pousser un long soupir qu'il regrette. Chaque respiration lui semble être la pire sensation qu'il ait jamais connu. Le jeune homme s'apprête à quitter la table, lorsqu'un lourd manuel est laissé tomber sur la table, le faisant sursauter, lui arrachant alors une légère grimace. Lorsqu'il relève la tête, il ne s'attendait pas à voir apparaître la tête du Serpentard. Il pensait pourtant avoir été clair : ils ne devaient plus se voir, ne plus s'approcher, ne plus être vus ensemble, en public. Le jaune baisse alors la tête, la voix de l'autre résonnant dans ses oreilles. Le brun déglutit. « Ça n'a pas la moindre important... Va-t-en, je t'en prie. » murmure-t-il alors, en relevant la tête timidement. Il croise alors le regard de quelques étudiants, envieux de connaître la raison de la présence du serpent chez les blaireaux. « Va-t-en. » C'est un Noäm au regard suppliant et à la voix tremblotante qui murmure ces quelques mots faiblards. Il ne peut pas se permettre de continuer ce petit jeu. Les lettres étaient un danger potentiel si elles venaient à être découvertes, mais désormais, après cette agression, l'élève aux cheveux bouclés ne peut plus se permettre de se trouver en la présence de Finn. C'est trop dangereux. Pour lui, certes. Probablement pour l'autre aussi. Ainsi, ne voyant pas le vert bouger, il se redresse et quitte la table, sans n'avoir avalé une seule bouchée de son repas et sans avoir prononcé un mot de plus. S'ils sont capables de le frapper avec une telle violence pour quelques mots échangés, qu'en sera-t-il lorsqu'ils auront eu vent de ce bref échange ? Peut-être sont-ils dans l'assemblée, eux aussi ? Peut-être l'observent-ils dans l'attente du moment parfait pour lui faire encore plus de mal sous le regard avisé, amusé, de leur supérieur ? Noäm déglutit une nouvelle fois, et se précipite alors vers la porte de la Grande Salle. Il gravit les marches des escaliers capricieux deux à deux, avant de se retrouver coincé en haut des marches, sans possibilité de retour en arrière. Les escaliers sont contre lui. Le temps aussi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 5175
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty


Finn Oaken
J'ai 18 ans et je vis à Poudlard. Dans la vie, je suis étudiant en dernière année et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma popularité, je suis très convoité et je le vis plutôt bien.

bad at love (el mapartche) - Page 2 Giphy


Francisco Lachowski ©️ ante mortem
Finn n’était pas le meilleur pour suivre les ordres et respecter les règlements. Il laissait très souvent ses envies et ses désirs le guider par-delà l’interdit. S’il n’arrivait pas à obtenir quelque chose, il essayait plus fort, tout simplement. Noäm lui avait ouvert une porte. Une porte qui lui permettrait de découvrir un tout autre monde, loin du mensonge et des jolis mots empoisonnés. Aujourd’hui, le Poufsouffle avait décidé de refermer la porte sans aucune raison apparente. Du moins, Finn ne connaissait pas ces raisons. Loin de lui était l’idée que quelqu’un aux intentions viles se cachait derrière tout ça. Son regard se fronça lorsqu’il se fit rejeter. Ce n’était pas dans ses habitudes de subir un tel rejet. Il lui en voulait. Il lui en voulait de ne pas s’ouvrir à lui alors qu’il l’avait accueilli à bras ouverts. Il lui en voulait d’avoir planté une graine de curiosité dans sa tête pour finalement oublier de lui donner de l’eau et du soleil. Le Serpentard observa autour d’eux, comme s’il allait y comprendre quelque chose. Il remarqua bien qu’il n’était pas le bienvenu à la table des jaunes. Les serpents étaient très souvent perçus comme des ennemis dès l’instant où le choixpeau leur attribue leur maison. C’était comme ça, à Poudlard. « Pas avant que tu m’expliques. Je pensais que tu me connaissais davantage. Tu as pu m’espionner pendant des semaines. Tu devrais savoir que je n’abandonne jamais. » Il avait dit cela sur un ton froid. Noäm lui répondit simplement avec un regard effrayé, voire suppliant. Finn comprit bien rapidement qu’il allait de nouveau se trouver seul. Ses deux yeux foncés suivirent le garçon tu regard tandis qu’il fuyait. Encore. Quelques murmures s’élevèrent dans la salle. Le serpent serra les dents et les poings, en gardant sa place. « Dégage. » Il se tourna vers son interlocuteur jaune et lui offrit un simple faux sourire avant de se lever brusquement sans oublier son manuel scolaire qu’il garda dans une main. Il avait bien vu que Noäm avait tourné à la droite en sortant de la salle des repas. Alors, Finn entreprit de se diriger dans cette direction lorsqu’une jambe vint couper son chemin. Il trébucha assez violemment, retrouvant rapidement le sol qui ne manqua pas d’accueillir son menton. Il ne laissa pas l’humiliation se faire ressentir, il se releva d’un bond et envoya fortement son poing dans le nez du Poufsouffle qui riait le plus. C’était sans aucun doute lui qui lui avait barré la route. Le son fort de la voix du directeur de l’école s’éleva. Un long silence répondit. Mais Finn était déterminé à quitter la place sans se retourner.

Ce ne fut pas difficile de retrouver la trace de Noäm. Il le trouva, perché en haut d’un escalier en plein mouvement. Avant que le jaune ne puisse poser le pied sur le sol stable, Finn lança un sort pour immobiliser l’escalier, coinçant le garçon dans une position peu agréable. Il grimpa les marches, trois par trois et arriva finalement au pied de celui où le Poufsouffle était coincé. « Tu ne peux pas fuir, maintenant. » Par chance, les lieux étaient presque déserts. Finn monta lentement quelques marches pour se rapprocher du fuyard. Il rangea sa baguette à sa ceinture. « Je pense qu’il y a d’autres solutions. » Ainsi, il ne vit pas que deux silhouettes s’approchaient d’eux. Ses yeux étaient rivés sur le garçon qu’il avait toujours espéré mieux connaître.        
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


bad at love (el mapartche) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
bad at love (el mapartche)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers communication :: Lettres-
Sauter vers: