Partagez | 
 
 
 

 WorseThings * All of my memories keep you near

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Ekaterina et Alexandre se sont rencontrés pendant les études de la demoiselle. Amoureux, ils se sont rapidement installés ensemble et elle est tombé enceinte avant la fin de ses études. Quand l'enfant a six mois, sa mère est enlevée un soir en sortant de l'université. Malgré des recherches, on ne la retrouve jamais.

Mandy, la meilleure amie de Kate, soutient le jeune père et l'aide à prendre soin de Joy. Celle-ci grandit, appelle Mandy maman, c'est naturel pour elle, les autres enfants le font. Les deux ne démentent pas. Rapprochés par la disparition de Kate, ils finissent par vivre sous le même toit en affichant un pseudo couple. Mandy a pensé qu'elle pourrait être heureuse ainsi, car Alexandre était adorable. Mais dans le fond, Alexandre apprend seulement à vivre avec le manque. Parfois il a l'impression qu'il va croiser Kate dans la rue. Et huit années passent.

Et puis il y a cette fille qui arrive, qui dit s'appeler Marilyn Parker, être veuve. Lui n'y croit pas une seconde, quand il croise sa route, il sait que c'est Kate. Mais elle réagit étrangement, comme si elle avait oublié qui il était, comme si elle avait oublié qui elle était. Il y a quelque chose d'inquiétant, de triste, au fond de son regard et cela l'obsède, il se demande ce qui lui est arrivé. Ce qu'elle a traversé, loin d'eux. Plus rien n'importe maintenant que de découvrir les secrets et tourments de Kate, l'aider à se retrouver.

Le temps presse d'autant plus que Joy, bientôt neuf ans est malade et a besoin d'une greffe mais que ni Mandy, ni Alexandre, ne sont compatible avec elle alors qu'elle a récupéré le sang, trop rare, de sa mère.

Contexte provenant de cette recherche


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme se presse, en sortant de chez le notaire, ayant hâte de rentrer chez elle. De fait, à grandes enjambées, elle entre finalement dans le métro londonien, y prenant un ticket, avant de rejoindre sa rame. Mais le temps s’arrête alors que la jeune femme tombe nez-à-nez avec un homme au visage carré. Il est plutôt bel homme, mais ce n'est pas cela qui la stoppe, encore fidèle à l'homme qu'elle a mit en terre il y a peu, et pense aimer. Cet homme qu’elle a manqué de percuter, Marilyn a l’impression de le connaître déjà. Mais elle ne saurait pas dire où elle l'a vu, se sent incapable de mettre un nom sur ce visage. Où a-t-elle bien put le voir par le passé ? Le connait-elle donc déjà ? Ou a-t-elle croisé au cours de son existence un homme qui ressemblait simplement beaucoup à celui qui se dresse devant elle en cet instant ? Il semble au moins aussi surpris de la voir qu’elle-même l’est de se retrouver face à lui. Sans comprendre pourquoi, la jeune femme sent son cœur s’emballer et battre la chamade. Mais elle ne dit rien. Elle a perdue l'habitude des gens et de la sociabilité, oiseau en cage qu'elle avait été.


@worsethings


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Tulipe
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne/Québec
CRÉDITS : Icone : lonewolf ; gif : thelionprincess.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon



Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alexandre est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika

Alexandre a eu une journée plutôt simple à l'hôpital. Lors de ses consultations, il a vu des enfants atteints de la grippe, un bébé avec de l'eczéma et il a aussi fait deux vaccins. Une journée habituelle. À la fin de sa journée, il a fait son tour journalier auprès du service qui gère les listes de greffe et dons du sangs. Toujours rien de compatible pour sa fille, elle a hérité d'un sang maternel trop rare...

Lorsqu'il était étudiant en médecine, il est rentré dans son pays natal, la France, pour faire un stage en oncologie pédiatrique. Là-bas, il a vu des enfants au bord de la mort, cil en a même enterrés certains. Il a trouvé ça tellement tragique... Tout ce stage a été éprouvant pour lui. Il n'oubliera jamais le sourire des enfants chauves cancéreux, un tuyau d'intraveineuse sortant de leurs bras. Ce stage lui a donné de nouvelles perspectives sur la vie, l'a transformé. De retour en Angleterre, il s'est spécialisé en pédiatrie, il a arrêté de fumer, il a visité ses parents plus souvent; ce genre de choses un peu clichés mais qui avaient beaucoup de sens pour lui à l'époque. Voir mourir des gamins, c'était vraiment dur.

Mais maintenant... Après la disparition de sa femme, huit ans auparavant, il a repris la cigarette. Il a essayé de se reconstruire, petit à petit, de former une famille presque normale avec Joy, sa fille, et Mandy, autrefois la meilleure amie de sa femme. Il n'aime Mandy que d'amitié, mais tous les deux se débrouillent pour maintenir les apparences.
Encore plus récemment, on a diagnostiqué sa fille. Dans le déni, il a demandé des secondes opinions de la part de tous les médecins qu'il connaît, mais ils ont été unanimes. Elle est condamnée si elle n'obtient pas de greffe compatible. Après tout ce qu'il s'est passé, il n'a jamais pensé vivre ça...

Il éteint sa cigarette et jette le mégot avant de s'engouffrer dans le métro londonien. Il vérifie les horaires, le trafic des lignes pour la soirée : tout va bien, pas de  retard, pas de perturbations. Alors, il descend sur le quai.

Il la voit immédiatement. Au début, il doute de ses sens. Depuis qu'elle n'est plus là, il a imaginé la voir dans la foule des centaines de fois, de trop nombreuses fois. Mais là...
Il s'approche. Elle a un peu vieilli. Il voit sur son visage les huit années qui ont passées. Mais c'est toujours la même belle femme. Sa femme. Son cœur manque un battement ou deux. Il reste figé devant elle, la bouche entrouverte, l'air un peu idiot sans doute. Il ne comprend pas ce qu'il se passe.

« C'est impossible, dit-il finalement. Kate ? »

Il murmure son prénom doucement, comme s'il avait peur qu'en le disant trop fort, tout s'évanouirait, que l'apparition allait disparaître.

Est-ce réel ? Est-elle en vraiment en vie ? Comment ? Pourquoi ? Pourquoi est-elle ici, à Londres, là où elle a disparue ? A-t-elle été ici, juste sous ses yeux, pendant toutes ces années ?
Les questions sans réponses s'amassent par dizaines dans sa tête alors que son esprit tente de trouver une explication rationnelle et logique à tout ça. Il tend la main vers elle. Il veut la toucher, pour se prouver qu'il ne rêve pas. Mais il se ravise et laisse retomber son bras à son côté. Veut-il vraiment savoir ? Et si c'était juste un fantasme ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


Le temps s'est comme suspendu, pour elle, pour lui. Marilyn ne comprend pas cette sensation étrange de déjà-vu qui l'envahie, alors que le souvenir de cet homme ne revient pas à sa mémoire. Elle ne comprend pas. Comment le pourrait-elle ? Mais au milieux de ce métro, du tumulte des travailleurs pressés, des enfants qui courent et qui rient après les cours, en cette fin de journée, ni l'un ni l'autre ne bouge. La jeune femme en est intimidée, pourtant, elle n'ose pas reprendre le cours de sa vie. Elle sent que c'est important, elle ne sait pas comment. Comme si elle savait que cet homme a besoin qu'elle lui accorde ce temps. Et pourtant, pourtant elle est mal à l'aise. Elle n'est plus celle qu'il a connu. La jeune étudiante enjouée devenue mère de famille, compagne accomplie et aimante... On leur avait prit tout cela. On l'avait détruite. Jours après jours, mois après mois, dans le crépuscule damné d'une chambre noire. Elle avait oublié son nom, oublié son visage, les enfermant pour toujours au plus profond de son être pour pouvoir sortir, pour pouvoir vivre, enfin, quitter la chambre sombre. Avec le temps, elle était devenue ce que l'on attendait d'elle, cette Marilyn qu'elle n'était pas, enfermant Kate au plus profond de ses entrailles, comme emmurée vivante dans son propre corps.

«- Marilyn.»

Alors que l'homme souffle ce nom qui résonne étrangement en elle, la veuve le corrige. Bien sûr, elle comprend qu'elle le blesse probablement par ces mots, par cet air désespéré qu'il a en prononçant ce diminutif, qui lui appartient, sans qu'elle ne s'en souvienne. La demoiselle est désolée, désolée de lui faire du mal. Désolée de l'air qu'il aborde et de détruire ce qui ressemble à un espoir. Elle n'imagine pas à quel point il souffre pourtant, alors que tout indique qu'il s'agit bien d'elle, jusqu'à ce tatouage de leurs initiales sur son poignets, tatouage qu'elle ne comprend pas depuis qu'elle l'a revu, en sortant de la chambre noire. Persuadée d'être malade, amnésique, une partie de ses souvenirs envolés tels les oiseaux libérés d'une cage, Marilyn cherche encore qui elle est depuis des années, persuadée que son mari l'aidait en ce sens, sans que cela ne fut jamais le cas.

Elle se tient devant lui tel un fantôme, là sans être là, elle sans être elle. Et elle a, sans avoir conscience de ce culot, un sourire aux lèvres, un sourire désolé, compatissant. Elle devrait partir, maintenant, ne pas le tourmenter d'avantage. Et pourtant, le temps a suspendu son cours, elle ne voit plus les métros qui s'arrêtent, qui repartent, ni les voyageurs qui y montent ou en descendant. Elle ne semble pas plus les voir que lui, en sommes. Elle ne sait même pas pourquoi elle reste, dans le fond.



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Tulipe
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne/Québec
CRÉDITS : Icone : lonewolf ; gif : thelionprincess.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon



Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alex est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika

Toujours immobiles, face à face sur ce quai de métro, insensibles à la foule qui marche autour d'eux, ils sont dans une bulle privée, suspendue dans le temps. Jusqu'à ce qu'elle le corrige.

« Marilyn, répond-elle. »

Et là tout s'effondre pour Alexandre. Elle n'est pas Kate. Il la regarde intensément, comme s'il tentait de voir à travers elle, de toucher son âme du regard et d'essayer de la comprendre. Il cherche une confirmation, une preuve qu'elle est bien quelqu'un d'autre. Il la détaille et n'arrive pas à penser clair. Elle est Kate, c'est évident. Elle est la même, mais quelque peu vieillie. Elle est toujours aussi belle, elle a toujours d'aussi belles lèvres, elle...

Elle s'appelle Marilyn. C'est comme si quelque chose, quelque part dans sa tête, s'effondrait. Un dernier espoir de retrouver sa femme perdue, une flamme qui s'éteint.
Il secoue la tête et nie. Il la regarde encore et encore, elle lui sourit, lui est sous le choc. Mais ce sourire... c'est de la torture. Il ne peut pas continuer à la regarder, à imaginer Kate devant lui dans cette Marilyn. Oui mais s'il avait raison ? Et si c'était Marilyn qui était dans Kate ? Il ne comprend pas, il ne sait pas quoi penser, il ne sait pas ce qu'il doit croire, il ne sait pas... Il est perdu.

Puis son regard accroche son poignet, le tatouage, leurs initiales. Cela lui revient d'un coup, elle l'a fait faire après leur mariage, c'était une surprise. Elle est revenue un soir avec cette encre sur la peau, fière de lui montrer que leur amour était là, inscrit en elle pour toujours. Il lui a promis qu'il en ferait un à son tour, bientôt, pas tout de suite, plus tard, et puis... jamais. Il n'a pas eu le temps, elle a disparue.

« Kate. Ekaterina, il essaie son prénom complet, ton tatouage, c'est nous, K & A, Kate et Alex, Ekaterina et Alexandre. »

Il montre son bras du doigt, il n'ose pas la toucher, il a peur qu'elle s'enfuie, que tout ça disparaisse, il a peur que ce ne soit pas réel. Il n'a pas envie qu'elle parte. Il ne comprend pas tout, mais il n'a pas envie qu'elle parte. Il veut rester avec elle.

« Kate, explique-moi. »

Il la supplie. Il se dit qu'il n'y a qu'elle pour savoir ce qu'il se passe, c'est elle qui a le tatouage, c'est elle qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. C'est elle, Kate.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


Elle est consciente de le blesser quand elle le corrige et la jeune femme sait qu'elle devrait, après cet aveux, le laisser tranquille et disparaître. Pourtant, elle reste auprès de lui, sans savoir ce qui la retient. Cet espoir qu'elle a brisé en lui peut-être, comme si elle se sentait redevable de quelque chose envers lui. Comme si elle avait des excuses à lui présenter. Qu'il n'a probablement pas envie de la voir ou de l'entendre davantage s'il se trouve qu'elle lui rappelle quelqu'un qu'il espérait revoir mais qu'elle n'est pas.

Il désigne son tatouage, au poignet. Ce tatouage qu'elle n'a jamais compris, que son mari n'a jamais été capable de lui expliquer, comme si avant la maladie elle ne lui avait jamais donné les raisons de cette représentation sur sa peau. Rien ne correspond. Un K, un A.. Rien qui ne serait lié à elle. Pas de M, c'est incompréhensible. Elle ne sait pas ce que cela veut dire. Peut-être d'anciennes amies, d'avant même sa rencontre avec son mari, qu'elle aurait perdu de vues. Elle ne sait pas. Mais lui semble savoir. Et elle hausse un sourcil. Il est vrai que de K pourrait appartenir à cette Kate qu'il pensait qu'elle était. Mais ce n'est pas possible. On ne peut être deux personnes.

«- Je... je ne sais pas quoi vous dire.»

Il demande des explications mais elle n'en a pas à donner, elle ne comprend pas elle-même la situation et elle a juste envie de fuir, de retrouver la sécurité de son foyer, fuir ce monde dont elle est coupée depuis la chambre noire, elle qui a peur de celui-ci. Son mari ne l'avait pas poussé à sortir, à se sociabiliser de nouveau. Non, il l'avait plutôt renfermée chez elle pour éviter de faire quelques rencontres hasardeuses qui auraient put faire tomber les masques de son mensonge.

«- Je ne suis pas Kate. Je suis Marilyn. Veuve Parker, mariée il y a dix ans... »

Et ce tatouage, ce tatouage qu'elle n'a jamais compris, qui semble prendre un certain sens maintenant que l'homme lui donne son explication. Mais ce n'est pas possible, ce tatouage, le sien, est là pour autre chose. Ce n'est pas le tatouage de Kate, elle ne peut pas être Kate. Elle a été amnésique, c'est vrai, elle ne se souvient pas de l'intégralité de sa vie ou tout du moins croit ne pas s'en souvenir, mais pourquoi son mari aurait-il menti sur leur histoire, quand il l'avait aidé, petit à petit, à recouvrer un semblant de vie normale ?


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Tulipe
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne/Québec
CRÉDITS : Icone : lonewolf ; gif : thelionprincess.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon



Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alexandre est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika

« Je ne sais pas quoi vous dire, elle soupire. »

Et elle a l'air sincère, ce qui rend la chose encore plus incompréhensible. Alexandre ne sait vraiment pas quoi penser. Aucune explication crédible ne lui vient en tête. Pendant un instant, il est persuadé que c'est bien Kate, le moment d'après il n'y croit plus du tout. Son cerveau fait des vas-et-viens. Tout ceci le fatigue. Il passe la main dans ses cheveux et tente de recommencer son raisonnement. Et si c'était Kate, mais qu'elle ne s'en souvenait pas ? Non, c’est absurde, quelqu'un l'aurait prévenu, un hôpital, un commissariat : mais il n'a plus de nouvelles de Scotland Yard depuis trop longtemps.

« Je ne suis pas Kate, elle répète. »

Et à chaque fois, ça le déçoit, ça le déprime. Il n'avait vraiment pas besoin de ça. Il a besoin de Kate. Et cette femme lui ressemble tellement que ça en devient malsain. Il voudrait la connaître, apprendre sa vie pour comprendre d'où elle vient et pourquoi elle est comme ça.

« Je suis Marilyn. Veuve Parker, mariée il y a dix ans... »

Mariée Parker il y a dix ans ? Kate et Alex se sont mariés il y a neuf ans. Alors, quoi, ça veut dire que ce n'est vraiment pas elle ? Il n'arrive pas à se décider.

« Est-ce que... vous voudriez vous asseoir et discuter de ça ? On pourrait... »

Il se coupe en plein milieu de sa phrase. Ils pourraient quoi ? Pense-t-il vraiment qu'elle le suivrait dans un café quelque part ? Et pour discuter de quoi ? C’est une mauvaise idée, elle va disparaître, et avec elle la vérité. Car, même si elle n'est pas Kate, il reste persuadé que Marilyn possède une pièce du puzzle, un indice dans la disparition de Kate. Et il ferait tout pour avoir un indice, pour savoir, enfin, la vérité.

Son téléphone bipe au son d'une notification. Il regarde l'écran et voit un MMS de Mandy, légendé "Joy au parc". Il l'ouvre sur une mini-vidéo de Joy qui descend du toboggan, un grand sourire aux lèvres. Le cœur d'Alex se serre. Voilà une véritable joie, une innocence d'enfant qui, malgré la maladie, n'a pas renoncé à la vie.
Il tourne l'écran vers la femme qui prétend s'appeler Marilyn et lui montre la photo.

« Tu vois ça ? C'est ma fille, Joy ! La fille que j'ai eue avec Kate avant qu'elle disparaisse ! Elle est malade, elle va mourir... »

Il ne sait pas pourquoi il dit ça, pourquoi il l'attaque. Il sait que c'est injuste, il sait que c'est cruel. Mais cette situation est injuste, cette situation est cruelle, et toute la vie d'ailleurs !
Et si c'est bien Kate, peut-être que son instinct reconnaîtra sa progéniture ?



Date Mariage:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


S'asseoir et discuter de cela ? Marilyn l'observe un peu sans comprendre, trouvant cette situation follement étrange en un sens. Que veut-il qu'ils disent de toute façon, si elle n'est pas la personne qu'il s'imagine qu'elle est ? La demoiselle ne comprend pas pourquoi il voudrait parler avec elle alors que la voir, si elle ressemble tant à cette femme qu'il semblait espérer qu'elle soit, doit probablement lui faire bien du mal. La demoiselle ne comprend pas de fait pourquoi il aurait envie de s'éterniser à ses côtés, si elle lui fait tant de mal qu'il semble en ressentir, qu'il en montre. Elle n'apprécie pas l'idée de le faire souffrir même si elle ne le connaît pas et qu'elle pourrait s'en foutre. Elle n'est pas comme ça, elle n'est pas méchante, elle n'aime pas... et puis dans un même temps elle croit qu'elle a perdu son mari et en un sens, elle a eut mal de ce décès, elle sait trop ce que cela représente d'avoir mal, pour ne pas être touchée par la situation de l'homme, pour se foutre de celle-ci.

«- Vous êtes certain que c'est une bonne idée ?» demande la demoiselle.

Mais s'il a laissé sa phrase en suspens, c'est peut-être que lui aussi s'est rendu compte que la situation, la proposition, était délicate. Il reçoit quelque chose sur son téléphone et se perd dans la contemplation de celui-ci. Marilyn entend une enfant rire, ou une voix fluette en tout cas. Elle baisse la tête. Son mari et elle n'avaient jamais réussis à avoir des enfants. La demoiselle avait espéré, lui aussi, mais la vie le leur avait refusé. Comme si inconsciemment elle n'en avait pas voulu, comme si son inconscient avait voulu la préserver de cela, de cette grossesse que la vérité lui aurait un jour peut-être fait regretter.

Il lui montre finalement la vidéo et la demoiselle peut voir une enfant faire du toboggan dans un parc. Certes, elle se ressemble sur quelques traits, comme Kate lui ressemble incroyablement, comme si elles étaient des jumelles. Et savoir que cette enfant va mourir lui pince le cœur mais dans un même temps elle sait qu'elle ne peut rien faire. Et elle pense que ce n'est pas juste que cet homme perdre leur enfant, une enfant privée de mère à l'évidence. Marilyn arbore un air triste, quand elle le regarde de nouveau.

«- Je suis navrée pour vous monsieur. Vraiment navrée. De quoi souffre-t-elle donc ?»


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Tulipe
Féminin MESSAGES : 459
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne/Québec
CRÉDITS : Icone : lonewolf ; gif : thelionprincess.

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon



Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alexandre est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika

Au lieu de se braquer ou de s'enfuir à l'évocation de sa fille malade, comme il pensait qu'elle le ferait, elle compatit et lui demande plus de détails. La jeune femme à l'air sincèrement peinée par ce qui lui arrive.

« C'est une maladie qui touche les reins, commence-t-il de sa voix de médecin. Dans ce cas précis, elle a attaqué plus particulièrement le rein gauche de ma fille et le rein droit seulement un petit peu. »

Son métier, c'est aussi expliquer aux enfants et aux parents les maladies qu'ils peuvent rencontrer. Il a l'habitude et il sait ce qu'il doit dire. Le reste découle presque mécaniquement.

« On ne peut pas en guérir, aucun traitement n'a été découvert à ce jour. Mais c'est une maladie tellement statique, qu'une greffe d'un nouvel organe sain peut la plupart du temps la faire disparaître. Elle n'aime pas vraiment bouger, vous comprenez ? il repasse à un vouvoiement professionnel sans même sans rendre compte, comme s'il était dans son cabinet. »

C'est très simple, même les enfants peuvent comprendre, même Joy a déjà compris. Une greffe, c'est juste remplacer un organe défectueux. C'est comme réparer un ordinateur, en changeant son disque dur truffé de virus par un plus neuf et sans problème. Bien sûr, il y a des risques, comme dans toutes les opérations : le plus commun étant le rejet de l'organe. Mais ce genre d'opérations est tellement courant maintenant, que les risques en sont devenus minimes.

« Le problème... »

Il pousse un profond soupir. Il hésite. Est-ce qu'il doit vraiment tout dévoiler à cette inconnue, cette mystérieuse Kate/Marylin ?

« Le problème, c'est que Joy, ma fille, a hérité d'un sang très rare de sa mère -- celle-là même qui a disparu et qui vous ressemble tellement. Pour l'instant, nous n'avons trouvé aucun donneur compatible. »

Il passe une main dans ses cheveux, fatigué par cet énorme problème qui le tient éveillé depuis des semaines. Pas de donneur, pas de greffe. Pas de greffe, pas de guérison. Pas de guérison, pas de vie. Plus de vie. Plus de sourires éclatants d'innocence, plus de chutes sur les genoux pendant une ballade à vélo, plus de pleurs la nuit pendant un cauchemar, plus de câlins de son enfant...
Rien que du vide, comme le même vide que sa femme a laissé à côté de lui, huit ans plus tôt.

Ses yeux s'embuent de larmes qu'il tente tant bien que mal de refouler, tandis qu'il ressasse ces pensées obsédantes : si seulement Kate n'avait pas disparue. Si seulement...

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


La demoiselle écoute attentivement ce père célibataire alors qu'il lui parle de sa fille malade et qu'elle lui a demandé plus d'informations à ce sujet. Lyn comprends ce que l'homme veut dire alors qu'il parle avec des mots simples, compréhensibles. Elle visualise le problème et baisse la tête en osant pas imaginer la douleur que cet homme vit au quotidien, dans une telle situation. Elle hoche la tête quand l'homme demande si elle comprend ce qu'elle veut dire et elle lui trouve un air professionnel, peut-être un peu trop professionnel d'ailleurs, qui lui rappelle d'autres médecins. Elle en avait vu beaucoup au cours des dernières années, à cause de sa tête. Elle en avait vu quelques uns, aussi, depuis le décès de son mari, pour l'autopsie, tout ça.

«- Je comprend parfaitement, elle a donc besoin d'une greffe.»

Attendre un don d'organe est toujours compliqué mais plus encore dans cette situation, semble-t-il, alors que le père reprend en annonçant qu'il y a un problème supplémentaire. Et Marilyn ne sait pas à quoi s'attendre comme il amorce ainsi ce nouveau point de la discussion. Son regard se pose sur l'écran de ce téléphone, sur lequel la petite Joy leur adresse toujours un ravissant sourire, qui ne manque pas d'émouvoir la jeune femme alors que cette situation lui semble particulièrement injuste. Une si jeune enfant, ce n'est pas normal, ce n'est pas plus normal que pour son mari songe-t-elle. Mais cette enfant avait la vie devant elle. Et Tristan était un connard, elle ne le sait pas encore, elle ne sait pas comme cette enfant est plus innocente que lui, mérite encore bien moins ce qui lui arrive.

«- Je suis navrée... Je comprends votre peine j'ai... mon mari...»

Elle se coupe en ravalant sa salive avant de poser son regard sur l'homme et se jeter finalement à l'eau non sans avoir eut une petite seconde de retenue, de questionnement.

«- Il a été assassiné, il y a quelques semaines.»

Tout cela pour dire qu'elle le comprend, qu'elle comprend sa peine, car elle aussi a perdu brusquement quelqu'un, comme lui a perdu Kate. Mais pour sa fille... pour sa fille elle ne peut que supposer, car pour sa part elle n'a malheureusement pas d'enfant, la vie n'a pas voulu lui en donner.

«- J'espère que vous trouverez un donneur... quel sang ?»

Rare, a-t-il dit. Mais elle ignore le sien.


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
WorseThings * All of my memories keep you near
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Aquarius Memories — Licorne
» Holaaaa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: