Partagez | 
 
 
 

 Et danser sur la corde tendue ♣ Lysander et Astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1230-eriam-peaches-and-cream-sweete http://www.letempsdunrp.com/t1306-chroniques-d-eriam http://www.letempsdunrp.com/t1307-writing-is-a-socially-acceptable-form-of-schizophrenia
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES
Lysander rit en même temps qu'Astrid, bien qu'il ne peut s'empêcher de s'attarder sur la lèvre qu'elle mord. Elle finira par le tuer un jour, il en est certain. Il doit ouvrir les yeux, même si cela reste douloureux : la jeune femme lui fait le même effet qu'Aiden. Il ne pensait pas cela possible. Pas alors qu'il aime cet homme depuis des années. Il a déjà expérimenté des relations à trois, mais elles étaient plutôt casuals, des amis le jour, de la folie dans les draps la nuit. Rien de réellement sérieux, mais cela lui a permis de comprendre qu'il pouvait expérimenter les mêmes émotions avec deux personnes en même temps. Néanmoins, il ne pensait pas que cela le reprendrait alors qu'l est en couple avec Aiden. Il aime cet homme, il l'aime plus que tout... mais il lui faut être honnête, alors son sang bat contre ses temps en observant Astrid.

« J'espérais ton oui, c'est certain, mais si tu avais refusé, je ne t'aurais forcée en rien. » Lysander n'est pas comme ces hommes qui ne comprennent pas le "non". Une femme qui lui répond à la négative ne joue pas à celle qui est dure à atteindre, elle lui exprime son désaccord. Et à ses yeux, il est important de respecter cette limite, de la maintenir à chaque fois. Cependant, Astrid a dit oui et il n'a donc pas à s'en soucier. Il secoue la tête face à sa remarque sur la balance, un sourire aux lèvres. « Tu n'as pas à te soucier de ton poids, tu es parfaite comme tu es.» Son pouce essuie le coin de la bouche d'Astrid, là où quelques miettes se sont mises, avant d'essuyer ses doigts sur une serviette en papier.

Il est content qu'elle s'intéresse à son travail, et le sourire qu'il lui offre resplendit jusque dans ses yeux. « Tu te souviens quand je t'ai demandée de m'emmener dans les endroits insolites de Paris, comme le pont planté au-dessus de Bastille ? J'ai fait ça dans toutes les villes que j'ai visité l'an dernier. Aiden et moi nous sommes baladés dans des lieux franchement impressionnants. Magiques même. J'ai pris un nombre incalculable de photos. Joshua et moi sommes en train de les travailler afin de pouvoir en faire la prochaine exposition. Et toi ? Tu avances sur ton prochain livre ? »


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Loin de connaître les pensées nourries à son égard par son ami et, malheureusement, oh combien partagé, la jeune femme lui adresse un sourire comme ce dernier dit qu’il ne l’aurait pas forcé si elle n’avait pas voulu se rendre avec lui dans ce restaurant. Cependant, la demoiselle a dit oui et elle est même particulièrement heureuse du fait qu’il souhaite déjà la revoir, le lendemain soir. L’auteure adore penser qu’il veuille la voir aussi souvent qu’elle-même en a envie, mais elle ne pense pas que cela soit le cas, pas sérieusement. Parce qu’elle-même voudrait le voir tout le temps. Couché à ses côtés quand elle se réveillerait la nuit, occupé à prendre son café dans la cuisine au réveil, installé confortablement dans le canapé avec son ordinateur pour retravailler ses photos, portant une simple serviette autour de ses hanches en sortant de la douche… Astrid avait beau essayer de refourguer ses pensées au plus profond de son être, elle était totalement et irrémédiablement follement attirée par Lysander. Elle avait un jour pensé que croiser un type qui ressemblerait à ce dernier ferait passer cette sotte envie de lui. Elle n’y était pas arrivé. Elle n’était pas allé plus loin que l’idée. Parce qu’elle savait que ça n’avait rien de physique, que cela ne servirait strictement à rien.

«- Mais ça me fait plaisir.» répond la jeune femme.

Parfaite, ce mot résonne à ses oreilles et son cœur s’emballe, d’autant plus qu’il vient avec son doigt essuyer quelques miettes au coin de ses lèvres. La rouquine rougit légèrement, se sentant gênée d’avoir put paraître, même rapidement, sale et imparfaite. Mais elle frissonne dans un même temps parce que, justement, l’homme vient de la complimenter. Et elle aurait adoré que cela soit fait en d’autres circonstances. La chemise entrouverte laissant voir son buste avec de la farine sur les mains alors qu’elle voudrait lui préparer des pancakes au petit déjeuner, par exemple. Ou quand il la déshabillerait avant une folle nuit d’a… en songeant cela elle repousse immédiatement l’idée, alors que son rythme cardiaque lui joue des tours et elle se mord la lèvre inférieure, inconsciente de l’effet que ce geste a sur l’homme.

«- Oui je me souviens, je t’ai fais croire que je savais où aller mais je connaissais Paris à peine mieux que toi, je t’ai fais croire qu’on prenait un raccourcis, alors que je regardais mon GPS en cherchant ma route...» avoue la jeune femme avec un léger rire. «Demander à une Lyonnaise de te faire visiter Paris… T’as cru que parce que j’étais française, je saurais forcément où j’allais ?»

Elle rit, taquine, le couvant du regard au passage comme il semble si fier de son exposition à venir. Et elle sourit un peu plus quand il s’intéresse à son tour à son prochain roman. Elle arbore même un petit air victorieux.

«- En fait, j’ai ton exemplaire tapuscrit qui t’attends dans le bureau, les impressions seront bientôt lancés. Ils auront donc leur tome 2 pour Février. Il est prévu pour le 12. Tu pourras te targuer de l’avoir lu avant les autres... Je te l’ai même dédicacé et un peu annoté !» répond la rouquine. «Je t’interdis d’oublier de m’inviter au vernissage de l’expo !»



Je venais justement de finir mon exposé (enfiiiin), je me connecte et... ne me déteste pas :lol: Le pire c'est que t'aurais posté à genre 13:10, j'étais partie manger pour embrayer sur mes cours :mdr:


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1230-eriam-peaches-and-cream-sweete http://www.letempsdunrp.com/t1306-chroniques-d-eriam http://www.letempsdunrp.com/t1307-writing-is-a-socially-acceptable-form-of-schizophrenia
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES
Il rit à son expression et sans vraiment le réaliser, sa main glisse sur la sienne, ses doigts s'entrelacent aux siens. Ou peut-être que qu'il le réalise, qu'il refuse simplement d'y penser. Comme tout, comme depuis le début de cette soirée. Cela pourrait paraître un geste anodin, un geste amical, si ça n'en était pas un parmi tant d'autres, des gestes, des attentions, des regards, qui s'empilent, s'ajoutent, crient qu'il est coupable. Coupable d'avoir des sentiments qu'il ne devrait pas posséder, coupable de ne pas être fidèle à son compagnon, couple d'être un salaud, un vrai beau salaud. Il n'a peut-être pas agi, pas pour le moment, mais toutes ses pensées se tournent uniquement vers la jeune femme assise à ses côtés.

« Tu es un amour, vraiment, c'est avec joie que je lirai cet exemplaire. Je suis curieux de savoir la suite de ton histoire ! Et ne t'inquiète pas, ton invitation pour l'exposition est en haut de la pile. » Il blâme son côté impulsif, il blâme ses émotions en pagaille, il blâme presque Astrid, Astrid et ses grands yeux, Astrid et ses longs cheveux roux. Il blâme, mais vraiment, ce n'est pas ce qu'il a en tête lorsqu'il se penche, ce n'est pas ce qui lui traverse l'esprit alors que ses lèvres effleurent celles de la jeune femme. Elle a ce goût fruité qu'il attendait, cette odeur délicieuse qui lui enivre tous les sens. Il presse ses lèvres plus fermement contre les siennes, glisse l'une de ses mains contre sa taille... avant de reculer brusquement. Abruti. Idiot. Connard. Comment peut-il agir comme ça, comment peut-il faire ça à Aiden et Astrid ? Il a cessé de réfléchir, et le résultat est dangereux. « Je. Je suis désolé Astrid, je n'aurais pas dû faire ça, je ne sais pas ce qui m'a pris, je suis stupide, je... Je vais y aller. »


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme a un sourire quand son interlocuteur lui indique que son invitation pour le vernissage de l'exposition est déjà en haut de la pile. Touchée par cette attention la jolie rousse ne s'attend pas le moins du monde à ce qui va suivre. Quand elle remarque le visage de Lys avançant en direction du sien, la demoiselle se trouble. Mais elle songe que l'homme veut simplement murmurer quelques mots à son oreille. Tout en désirant pourtant ardemment que Lys l'embrasse. Elle savait la chose impossible. Alors quand elle sent ses lèvres sur les siennes, le coeur de l'auteur naturellement s'emballe. Elle n'ose pas croire que ce baiser fasse parti de la réalité.  Pour elle tout à coup, elle vient d'entrer dans une dimension parallèle.

Lorsque leurs lèvres se séparent,  la demoiselle laisse échapper un soupir de frustration avant de dévisager son partenaire,  un brin confuse par l'attitude qu'elle vient de tenir alors qu'elle le sait déjà attaché à quelqu'un d'autre. Et très amoureux de cet autre, du reste. Astrid est désolée tout à coup et ce d'autant plus qu'elle sent Lysander culpabiliser pour ce qui vient de se produire. Alors que s'il a initié le mouvement, la rouquine y a répondu pour sa part. La jeune femme a peur tout à coup. Peur que l'homme lui en veuille. Peur qu'il préfère ne plus la voir, alors qu'il parle de partir. Elle ne l'avait jamais dragué pour éviter ce genre de risques et voilà que cela arrive ? Trop injuste.

“- J’t’en prie Lys… me déteste pas !” demande une Astrid paniquée à l'idée qu'il la prenne pour un danger vis-à-vis d’Aiden. “Je veux pas que tu partes. Je veux pas que tu me fuie. Je veux pas te perdre !” souffle la jeune femme le coeur battant la chamade.



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1230-eriam-peaches-and-cream-sweete http://www.letempsdunrp.com/t1306-chroniques-d-eriam http://www.letempsdunrp.com/t1307-writing-is-a-socially-acceptable-form-of-schizophrenia
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES
Comment peut-il être aussi stupide ? Comment peut-il risquer ainsi sa relation avec Aiden ? Pourquoi, ô grand pourquoi, a-t-il fait quelque chose comme ça ? A quel moment son cerveau a-t-il disparu ? Comment peut-il faire ça à Aiden... et à Astrid ? Il se dégoûte. Il ne veut qu'une chose, c'est fuir, partir loin, laisser la jeune femme en paix, ne pas voir son compagnon pendant quelques jours... s'isoler, penser, se repentir.

Mais clairement, il ne s'attendait pas à la réaction d'Astrid. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle réponde au baiser, ni qu'elle lui demande rester. Il ne s'attendait pas qu'elle soit aussi paniquée par son départ. Il ne s'attendait à rien de tout cela... il est perdu, paniqué, épuisé. Néanmoins, en voyant le regard suppliant de la jeune femme, il sait qu'il lui doit au moins quelques mots. Il ne se rassoit pas, mais sa main reste entre celles d'Astrid et il secoue la tête. « Je ne t'en veux pas Astrid, pas du tout. Juste... je n'aurais pas dû faire ça. J'ai Aiden. » Et sa voix est presque suppliante, voulant rappeler à la jeune femme qu'il a quelqu'un. Ils ne peuvent pas.

« Je ne pensais pas que tu... ressentais la même chose que moi. Ça complique tellement tout Astrid, je... je ne sais pas quoi faire. Et je ne pense pas que rester dans la même pièce résolve les choses. » Laisse-moi partir.


(Désolée, c'est pas très long, mais je préfère faire avancer l'action que d'écrire des lignes de monologue. :mdr:)


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Il a beau dire qu’il ne lui en veut pas, Astrid secoue la tête en le dévisageant et la jeune femme n’arrive pas à se convaincre qu’il est honnête quand il parle ainsi. A ses yeux, il cherche simplement une échappatoire, un moyen de partir. Elle a peur de ne plus avoir de nouvelles après ça. Et elle n’a personne ici pour la soutenir. En plus, Aline ne sait rien de la situation dans laquelle la jeune femme est vis-à-vis de Lysander. En fait, Astrid ne lui a pas tellement confié ses sentiments sur lui, honteuse d’être amoureuse d’un homme déjà en couple, déjà promis à quelqu’un d’autre. Inaccessible.

«- Je sais que… tu n’as pas à faire ça et que je n’ai pas à le faire non plus, j’ai jamais remis ça en question ! J’sais très bien où sont les limites… Mais ça ne complique rien du tout Lysander ! On peut juste… Tu peux juste rester mon ami comme on l’a toujours été. J’dirais rien, j’demande rien, je n’attends rien ! Je ne te demande pas de me choisir, je ne te demande même pas… d’maimer ! Je veux juste que rien n’change, ok ? Je… j’demande pas grand-chose ! » répond la rouquine en se mordant la lèvre. «Je veux juste… pas t’perdre !»

Mais maintenant, sans l’avoir dragué, il pouvait comprendre pourquoi elle avait tout quitté en France, pour venir au plus près de lui.



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1230-eriam-peaches-and-cream-sweete http://www.letempsdunrp.com/t1306-chroniques-d-eriam http://www.letempsdunrp.com/t1307-writing-is-a-socially-acceptable-form-of-schizophrenia
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES
Lysander ne sait clairement plus où il en est, perdu entre ses pensées, ses émotions, ses actes et ce que dit Astrid. Il l’adore, réellement, elle est devenue une amie précieuse en peu de temps et si ce baiser signifie quelque chose, c’est bien que ses sentiments à son égard sont plus compliqués qu’ils ne le pensaient. Néanmoins, à l’instant même, elle l’agace, l’énerve d’une force qui le surprend. Il sait que sa colère envers elle est injuste, c’est lui qui a mal agi, c’est à lui-même qu’il s’en veut, mais cela ne change rien à tout ce qu’il ressent sur le coup. Comment veut-elle que ça ne change rien, qu’ils restent amis, alors qu’ils se sont embrassés, alors qu’elle a répondu, alors qu’elle avoue l’aimer, alors qu’il a Aiden. Alors il s’écarte d’elle, prend la main qu’elle avait posé sur lui et l’enlève de son bras. Il ne peut pas se tenir là, avec elle, dans la même pièce, à respirer le même air, à la voir, à l’entendre… il ne peut plus le supporter. Pas alors qu’il a la sensation que la culpabilité lui dévore les entrailles.

« Je ne peux pas rester Astrid. Je ne peux pas te faire de promesse que je ne pourrai probablement pas tenir. J’ai un petit-ami, un petit-ami que j’aime plus que tout. Et peu importe ce que je ressens pour toi, peu importe ce qu’il y a entre nous… je ne peux pas lui faire ça. Je ne peux pas le tromper, ni le blesser. Et rester avec toi, c’est prendre trop de risques. » Lysander jette un coup d’œil à la porte, pressé de fuir, désespéré de partir. Il repose tout de même son regard sur Astrid, attristé de la voir ainsi, attristé d’en être la cause. « Peut-être que… peut-être que nous pourrons rester amis. Je n’en sais rien, je ne peux rien promettre. J’ai besoin de temps. J’ai besoin de réfléchir. Toi aussi, d’ailleurs. Ne me contacte pas. On a tous les deux besoin de temps seuls. » Il se dirige sans attendre vers la porte, l’ouvre presque violemment, mais son regard s’attarde à nouveau sur Astrid. « Je suis désolé que ça se passe ainsi. Je n’ai jamais voulu te blesser. »


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Elle fond en larmes, c'est plus fort qu'elle, le ton de son partenaire la fait se sentir mal, incroyablement mal. Cela fait des mois, des années, qu'elle ne dit rien, qu'elle ne tente rien, qu'elle respecte le fait qu'il soit en couple. Et pour quoi ? Pour que tout se termine comme cela, sur un baiser ? Un baiser qu'il lui a lui-même donné ? La jeune femme a l'impression de devenir folle, de s'être battue contre elle-même pour rien et là, au milieu de son salon, elle regrette de ne pas être restée en France. Elle aurait put continuer sa vie, cesser de lui écrire, rester auprès de sa famille et trouver quelqu'un, au lieu de le laisser envahir sa vie pour tout détruire désormais.

«- Je sais ! Je sais tout ça, je sais que tu l'a lui ! Tu m'as déjà vu te draguer ? Tenter quoi que ce soit pour essayer de te voler à lui ? C'est... vraiment l'image que tu as de moi Lys !?» demande la rouquine sans oser croire ce qu'elle entend, ce qu'elle interprète dans les propos de son interlocuteur.

La jeune femme lève un sourcil. Des peut-être ? C'est à elle de lui en vouloir, à elle d'hurler intérieurement, sans oser exploser tout à fait. La rouquine se mord de nouveau la lèvre inférieure, pour se contenir alors qu'elle le fusille du regard. Elle n'a pas besoin de réfléchir, elle sait très bien qui se passe. Elle l'aime. Pas lui. Et ce ne sera pas la première fois qu'un bisexuel a un penchant pour une femme, commet une erreur, se sent attiré par une tierce personne. Ce n'est qu'un baiser. C'est physique. Cela ne veut rien dire pour lui. Ils sont amis, elle lui plaît peut-être. Mais il ne l'aime pas. Elle n'a pas besoin d'y réfléchir.

«- Du temps seul alors que... tu va courir chez lui ?» le ton est blessé, à peine moqueur. «Me prend pas pour une conne va, la seule qui est seule ici, c'est moi. La seule qui le sera quand tu seras sorti, ce sera encore moi. J'ai pas besoin de réfléchir pour comprendre que tu ne m'aime pas, que c'était une erreur, que c'était physique, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre !? Je sais que tu l'aime, je suis pas débile !»

Elle le fusille du regard encore, comme il ouvre la porte et dit qu'il n'avait pas voulu la blesser. Et cela fait encore plus mal, finalement, que tout ce qu'il a dit avant. Parce qu'elle ne compte pas, ou moins. Et elle le savait, mais ce n'est pas agréable pour autant.

«- Tu ne voulais pas mais c'est ce que tu fais. Vaux mieux moi que lui après tout.» Elle a un rictus peiné. «Dégage. Dégage !» finit-elle par demander en le rejoignant, le poussant vers l'extérieur alors que les larmes roulent sur ses joues. «Ne me contacte plus du tout.» finit-elle par dire avant de claquer la porte.

Oui, elle avait parlé de rester amis, c'était avant qu'il dise tout cela, avant qu'il ne l'imagine comme une briseuse de couple, avant qu'il ne lui brise le coeur. Jouer l'amie était facile avant, elle y arrivait, au moins. Maintenant, elle ne pourrait plus. Plus jamais. Pas après tout ce qu'ils venaient de se dire. Pas après ce qu'il avait fait, préférant la sacrifier elle. Alors qu'elle ne demandait rien, rien qu'il ne puisse lui donner.

Et elle se laisse glisser le long de celle-ci, peinée et frustrée, pleurant un moment, avant d'appeler finalement une copine, en France, pour déballer son sac. Elle avait trop peur d'appeler Aline. Trop peur que sa sœur la juge.


Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et danser sur la corde tendue ♣ Lysander et Astrid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lysander Sarhtorian : présentation [validée]
» Corde de bois à vendre!
» Le Commissaire Gassant joue sous la corde raide
» Nous nous y reprendrons à deux fois avant d'aller danser (Haley) - Terminé
» [A reprendre - Elève - Héritier] Lysander Scamander (Thomas Brodie-Sangster) ~ 3e année à Serdaigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: