Partagez | 
 
 
 

 It's a new day, it's a new life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
cookie
Féminin MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 12/03/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Normandie
CRÉDITS : j'ai réalisé mon avatar moi-même

UNIVERS FÉTICHE : fantastique - city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Voilà une semaine que Lionel est sorti de prison. Grâce au service pénitentiaire d’insertion et de probation, il a pu trouver un travail et un logement dans l’un des foyers du centre. C’est sa conseillère, Maggie, qui veille à ce qu’il reste sur les rails, qu’il reprenne peu à peu une vie normale. C’était malheureusement sans compter sur la bombe qui vient s’écraser dans sa petite existence morne … Lionel a un fils. Un enfant de dix-sept ans. Pas sûr qu’il parvienne à digérer la nouvelle seul. Heureusement, Maggie est là, comme toujours, pour le soutenir et l’aider à avancer.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
cookie
Féminin MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 12/03/2017
ÂGE : 24
RÉGION : Normandie
CRÉDITS : j'ai réalisé mon avatar moi-même

UNIVERS FÉTICHE : fantastique - city
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lionel
Valmont

J'ai 45 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis ouvrier dans une usine de production de pièces automobiles et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.

Après une jeunesse dans le milieu du crime et des trafics, Lionel avait finit par se ranger. Il était marié et travaillait comme maître chien. Rattrapé par son passé, il a assassiné un homme et a été condamné d'une peine à perpétuité. Il a demandé une liberté conditionnelle après 18 ans d'enfermement. Il suit un programme de réadaptation qui lui a permis de trouver un emploi et un logement. Il se retrouve seul, sa famille lui a tourné le dos et son ex femme est décédée.


Hugh Jackman © Tag


Personne n’avait jamais dit que c’était facile. Sortir de prison après dix-huit ans d’enfermement … Retrouver le monde extérieur, reprendre une vie normale. Lionel avait été préparé. On lui avait dit, que c’était difficile. Parce que, dehors, la vie avait continué et souvent, les gens avaient oublié. A quoi bon garder le souvenir d’un taulard ? Souvent, ils étaient reniés, effacés, comme s’ils n’avaient jamais existé. C’est trop difficile, pour des familles bien sous tous rapports, d’assumer l’idée d’avoir un frère, un fils, un oncle criminel. C’était plus facile de faire comme s’il n’existait plus. Comme s’il était mort. Pas étonnant que beaucoup de criminels qui retrouvaient la liberté après de longues peines finissaient mal. La récidive était facile. L’univers du crime ne vous laissait pas tomber, contrairement au reste du monde. Quant au suicide … le nombre d’anciens détenus qui tentaient de mettre fin à leurs jours était affolant, mais pas étonnant.

Lionel avait tout pour que ça se passe mal. Plus de famille … Il y aurait bien eu sa mère mais la pauvre avait été placée en maison de retraite depuis la mort de son époux et était totalement incapable de reconnaitre son propre fils. Pour le reste … Mathilde ne lui avait pas donné signe de vie depuis son incarcération. Dix-huit ans de silence. Même pour la prononciation du divorce, ils étaient passés par l’intermédiaire de leurs avocats. De toute façon, ça n’avait pas été long ... la condamnation de Lionel pour meurtre avait sonné le glas de sa relation avec celle qu’il avait pourtant aimé plus que tout. Mais tout ça n’avait plus d’importance désormais. Mathilde était morte. Elle était morte en mettant au monde un enfant.

Son enfant.

La pilule avait été difficile à avaler. Il avait appris la nouvelle trois jours plus tôt et à vrai dire … il ne savait pas quoi en penser. Il avait retourné le problème dans tous les sens sans trouver de solution. Il savait que son fils vivait avec son oncle mais … pouvait-il se permettre d’apparaitre dans sa vie comme ça ? Un ancien taulard … personne ne rêvait d’un père comme ça. C’est l’esprit embrumé, les yeux fatigués par trois nuits sans sommeil que Lionel avait quitté son travail pour rejoindre les locaux du service pénitentiaire d’insertion et de probation. Il devait voir sa conseillère pour son rendez-vous hebdomadaire. Elle était chargée de l’aider à s’en sortir … l’aider à ne pas se coller une balle dans la tête, sans doute.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
It's a new day, it's a new life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» — bring me to life
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: