Partagez | 
 
 
 

 from ancient grudge (malfoy and potter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
.OBSTINATO
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 19
RÉGION : pulco le sud en bouteille
CRÉDITS : faust (icons) astra (signature) ailahoz (profil)

UNIVERS FÉTICHE : historique ☀️ fantastique ☀️ réel ☀️ disney
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t649-sauvez-le-soldat-mogo-de http://www.letempsdunrp.com/t652-parce-que-sinon-j-me-perds-a http://www.letempsdunrp.com/t719-comment-remplir-son-pokedex
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Match de Quidditch, grande finale des Canons de Chudley contre les Flèches d'Appleby, une finale sur les chapeaux de roue, la première rencontre depuis la défaite des canons contre les flèches en 1992, une année fatidique. Une année déterminante avec l'entrée de Scorpius Hypérion Malfoy en tant que poursuiveur pour ce match décisif. Au microphone pour les commentaires personne d'autre que la célèbre fille chérie de l'Elue, Lily Luna Potter. Une rencontre de haut vol entre deux familles connues pour ne pas royalement s'apprécier, une rencontre pouvant déboucher pourtant à bien plus que cela.

Contexte provenant de cette recherche



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.OBSTINATO
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 10/03/2017
ÂGE : 19
RÉGION : pulco le sud en bouteille
CRÉDITS : faust (icons) astra (signature) ailahoz (profil)

UNIVERS FÉTICHE : historique ☀️ fantastique ☀️ réel ☀️ disney
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t649-sauvez-le-soldat-mogo-de http://www.letempsdunrp.com/t652-parce-que-sinon-j-me-perds-a http://www.letempsdunrp.com/t719-comment-remplir-son-pokedex
Limace



Lily Luna
Potter

J'ai 18 ans et je vis à Londres dans un petit studio qui me suffit amplement, (UK). Dans la vie, je suis journaliste sportive en formation sinon je commente des match de quidditch avec ma mère bien souvent et je m'en sors assez bien grâce au soutien de papa et maman. Sinon, grâce à ma malchance, je suis enfermée dans ma solitude à cause d'une famille bien trop effrayante pour la gente masculine et je le vis plutôt pas très bien.






luca hollestelle © ULTRAVIOLENCES


Un balai volant trop lentement, un autre essayant de faire voler le cognard contre l'attrapeur adverse, une lutte sans merci pour la simple récolte de la gloire, un sport stupide et pourtant le gagne-pain de plus d'une centaine de personne dans le monde, pas que les joueurs mais les journalistes spécialisés. Un sport vénéré, bien trop vénéré même, Lily en venait même à en rigoler avec ses cousins disant que le prochain mage noir serait un attrapeur ou un batteur ultra connu et idolé que personne verrait rien. Un rire court, un rire se souvenant assez vite des dommages ayant vécu sa famille par rapport à la dernière guerre comment on ne fêtait jamais l'anniversaire de Victoire le jour même parce que c'était jour de deuil national, comment son père était paniqué quand Lily ne donnait aucun signe au bout de quelques jours. Des traumatismes venant tous les affecter, des traumatismes trop bien cachés à la face du public pour avoir ces stéréotypes dégradant le mental des nouveaux Weasley-Potter. On attendait des dieux du quidditch, des élèves prenant la défense d'autre, aucun serpentard. Loupé. James et Dominique avaient été des langues de vipères avec plusieurs élèves lorsque ceux-ci ne respectait pas leur autorité acquise. Albus avait été réparti chez les Serpentard, le monde magique en alerte le jour d'après de ce résultat. Lily était incapable de jouer au quidditch pour sauver sa propre vie surtout depuis un accident durant sa cinquième année impliquant un cognard durant les essais pour rentrer dans l'équipe. Lily elle commentait sauf qu'elle en recevait les remarques quotidiennes. Indigne. Elle n'était pas une vraie Potter. Adoptée. Lily elle avait commencé à le croire mais elle sortait avec ce grand sourire montrant que rien ne pouvait l'affecter parce sa grand-mère lui avait toujours dis de laisser passer. Puis il y avait eu les garçons, oh ceux voulant rentrer au service des aurors durant la septième année et qui la draguait juste pour obtenir un coup de piston ou bien les accusations de favoritisme des professeurs parce qu'elle était la fille de l'Elue. Elle ne s'était jamais abattue la gamine puis avait continué son chemin tranquillement, se faisant petit à petit sa place dans ce monde de critiques. Les Canons de Chudley viennent de récupérer le souaffle, l'albinos de l'équipe tente une feinte mais les flèches contre-attaquent. Il va quand même pas tenter de marquer un but ? Seul un serpentard serait aussi stupide pour tenter ce genre de chose. Il s'approche au final et c'est un but ! LES CANONS GAGNENT LA FINALE. LES CANONS PRENNENT ENFIN LEUR REVANCHE APRES TOUTES CES ANNEES ! Elle jouait avec les stéréotypes, Scorpius Malfoy l'imbécile de meilleur ami de son grand-frère, comme si elle avait besoin de commenter son premier match seulement sa mère lui avait lancé des regards noirs à chaque fois qu'elle venait à se moquer de l'héritier sang-pur. Ce n'était définitivement pas marrant. Ce n'est pas parce qu'Albus avait ramené cet albinos lors de son premier été à Poudlard à la maison qu'il fallait qu'elle l'apprécie. D'accord, elle avait été faible plus jeune en le trouvant mignon mais la rouquine était revenue à la raison depuis. Sa mère la sommant d'aller interviewer les joueurs afin de pouvoir mettre des citations dans l'article qui paraîtrait demain. Comme si elle devait aller voir Scorpius Malfoy se vantait d'avoir mis le but décisif. Argh. Elle devait. Lily voulait se boulot, elle voulait percer par elle-même dans le milieu du journalisme sportif puis c'était une interview sans sa mère, le journal ayant trouvé marrant d'associer la mère et la fille. Comment pouvait-elle se débrouiller seule si sa maman était encore derrière elle ? Personne la prendrait au sérieux. Lily n'allait certainement pas transmettre toutes les amitiés de sa mère à Scorpius, hors de question qu'elle s'abaisse à ça avec le blond. Arrivant enfin devant les vestiaires, la jeune Potter toqua plusieurs fois pour se faire entendre, élevant sa voix au passage. Malfoy t'es dans une tenue convenable ? J'ai besoin de ton interview pour la Gazette du Sorcier et ça presse, les odeurs de transpiration c'est insupportable. Encore heureux que les stades avaient pensé à la presse en installant une pièce plutôt intime pas très loin des vestiaires, sinon c'était pince à linge et compagnie histoire d'oublier cette odeur. Lily se sentait complètement hors contexte avec sa robe noire plus pour un évènement important que pour un match de quidditch. Ce n'était pas de sa faute si Victoire l'avait invité juste avant dans un restaurant moldu un peu trop chic, les françaises et leurs standards. Un fish and chips ça aurait largement suffit.



the brightness

you deserve every star in the galaxy laid out at your feet.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
laufeyson.
MESSAGES : 61
INSCRIPTION : 07/04/2017
RÉGION : champagne-ardenne.
CRÉDITS : pando, tumblr, amélie, neon demon.

UNIVERS FÉTICHE : réel, city, university, harry potter, fantastique, historique...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1022-l-histoire-de-la-vie http://www.letempsdunrp.com/t945-we-ll-never-be-royals-but-they-will
Limace



Scorpius
Malfoy

J'ai 20 ans et je vis à Londres dans mon loft, UK même si je squatte encore chez mes parents des fois. Dans la vie, je suis joueur de quidditch professionnel et je m'en sors bien vu que je suis très bon. Sinon, grâce à ma propre volonté, je suis célibataire mais rarement seul le soir et je le vis très bien.




lucky blue smith © prométhée


L’adrénaline coulait dans ses veines, tous ses sens en alerte. Il savait que c’était presque la fin. Du coin de l’oeil, il avait vu Justin foncer soudainement dans une direction, et les cris de la foule ne laissait place à aucun doute. Il allait attraper le vif, sauf si l’autre le faisait avant. Car c’était certain, l’autre attrapeur était déjà en train de coller son balai au sien, tout simplement car il n’avait pas le choix. Les Flèches avaient pris trop de retard, ils allaient avoir trop de mal à remonter, alors le Vif restait le dernier espoir qu’ils avaient. Mais il y avait moyen de les empêcher de gagner malgré ça, et pour ça, il lui fallait le Souaffle. Souaffle qui arrivait vers lui, envoyé de la gauche par Peter. Ca allait être compliqué et très serré, et surtout, il n’avait absolument aucune idée de combien de temps il avait. Mais il allait le tenter. C’était son premier match dans l’équipe principale, enfin, après tout ce temps, et c’était un match particulièrement important. Alors hors de question de ne pas tenter le tout pour le tout, et d’être le héros du jour. Il vire à droite et puis à gauche, tente de semer les Flèches, mais ils suivent, ils font bloc, et Scorpius laisse échapper un juron. Il va le tenter, tant pis. Il n’a pas un balai coûtant une fortune et fait sur mesure pour rien, il n’a pas passer des heures interminables à s’entraîner pour ne pas être capable de briser la formation des Flèches et de faire passer ce foutu Souaffle à travers. Il fonce, droit devant, et bifurque au dernier moment. Il entend le cri que pousse le Poursuiveur de l’équipe adverse alors que leurs robes de Quidditch s’emmêlent, mais il voit surtout la soudaine fenêtre de tir devant lui, et il ne réfléchit pas plus. Le Souaffle part et il retient son souffle. Et ça passe. Il n’y croit pas lui-même, et il entend la foule hurler, le sifflet retentir. Le Vif a été attrapé par les Flèches. Et les Canons gagnent. Parce qu’ils ont 5 points. Et soudain il se met à rire, alors que ses coéquipiers foncent sur lui pour le féliciter, et on scande son nom, et il pourrait faire le plus beau Patronus de tout les temps en cet instant.

Il a encore une bulle d’euphorie dans le ventre alors qu’il se retrouve dans les vestiaires, ne cessant de se faire congratuler par les autres, et il va sûrement passer le reste de la journée à avoir un stupide sourire suffisant et fier sur le visage. Il l’a fait. Et le Malfoy a envie de le crier à tout le monde, de leur dire d’aller se faire voir avec leurs préjugés, parce qu’il est capable de faire un truc bien tout seul, il a pas besoin de piston pour ça, et tout le monde l’a vu. Le talent ça ne s’invente pas. Et il a toujours ce sourire fier quand il sort de sa douche, celui qui colle à sa réputation. “Malfoy t'es dans une tenue convenable ? J'ai besoin de ton interview pour la Gazette du Sorcier et ça presse, les odeurs de transpiration c'est insupportable.”  Il roule des yeux en reconnaissant la voix de la gamine Potter. Pourquoi il fallait que ce soit elle qui rapporte son exploit du jour ? Ca ne pouvait pas être sa mère ? Au moins, elle était une vraie joueuse autrefois, et une bonne en plus de cela, alors elle comprendrait. La petite ? Il ne savait même pas ce qu’elle pouvait faire dans le journalisme sportif. “Ouais deux minutes, j’arrive !” Il se secoua un peu, refusant de laisser la rouquine gâcher son moment, et décida d’être à la hauteur de sa réputation d’arrogant Malfoy avec elle. C’était pas comme si elle méritait autre chose. Et il ne comptait pas se montrer sympathique avec elle. Il enfile un jean noir, boutonne une chemise, met une paire de basket et passe rapidement ses doigts dans ses cheveux mouillés pour les placer comme il faut. Bon, il allait falloir gérer la Potter maintenant. Vu l’expérience familial en la matière, c’était pas gagné.

Il la rejoignit dans la salle d’interview, se laissant tomber - avec classe quand même - dans un fauteuil, avant d’enfin lui jeter un regard. Cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas vu - depuis qu’il avait quitté Poudlard en fait - et il devait avouer qu’elle avait un peu changé. En bien. Hum. Il croisa les jambes, leva un sourcil. “Alors ? On commence ? Contrairement à toi je n’ai pas beaucoup de temps, j’ai des amis qui m’attendent pour fêter notre victoire.”



my aesthetic will be working a corporate job in six inch nude louboutins with diamond studs and a flawless contour and eyeliner wing. and on the weekends I’ll wear my fur jacket and go out for martinis and Sunday brunch with my best friends and carry my prada bag and drink caramel lattes & kiss my hot corporate fiancée and leave lipstick stains on his cheeks.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
from ancient grudge (malfoy and potter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Test] Votre Alter-Ego dans Harry Potter
» Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]
» Elisez vos meilleurs rpgistes!
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Présentation de Albus Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: