Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

LE TEMPS D'UN RP

Personnages d'Ordinn.

Ordinn.
Messages : 7
Date d'inscription : 23/12/2022
Région : Ile-de-France.
Crédits : Ordinn. (icon) & siren charms (signature)

Univers fétiche : Fantasy, science-fiction, Marvel.
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://www.letempsdunrp.com/t5470-personnages-d-ordinn https://www.letempsdunrp.com/t5469-baby-queen-ordinn
Ordinn.
Ven 23 Déc - 14:06

Univers ACOTAR
les personnages récurents

Kara Walter
les informations importantes
BIO - Personnage issu de l'univers d'Acotar inspiré sur le forum Ruins & Rising par enfantsauvage

40 ans - Fae - Célibataire - Cour du Crépuscule - Protectrice de l'Ajah Rouge.

I was born this way
Des cris retentissaient dans la demeure des Walter, et pour cause, une femme était en train de donner naissance à son enfant. Une fois le nourrisson hors de ses entrailles, elle l'attrapa, avec force, amour, sous les yeux humides de son père. Elle avait déjà perdu son premier né et ne souhaitait pas que cela n'advienne de nouveau. Mais cette fois-ci, ce bébé était né d'un mariage lui permettant de profiter pleinement de ce miracle tant attendu. "Kára.." Souffla-t-elle avant de fermer les paupières pour profiter de cet instant hors du temps. Afin qu'elle puisse se reposer après un tel effort, l'on confia la petite à son père. Oh qu'elle allait être aimée.

❉ ❉ ❉

Du haut de ses cinq années d'existence, Kára démontrait une certaine force de caractère. Elle n'hésitait pas à montrer lorsqu'elle n'était pas d'accord, sauf avec son père qui était la seule personne parvenant à l'intimider. Casse-cou, aventureuse, il n'était pas rare de la voir revenir après une journée avec un bleu ou une blessure. Des escapades qui tournaient mal selon la blondinette. Mais la réalité était tout autre. Lorsque son père en avait l'occasion et que sa mère ne se trouvait pas dans les parages, il la violentait afin de l'endurcir. Ce dernier la jugeait trop douce pour cette région où les plus faibles ne survivaient pas. La froideur de l'hiver emportait ceux qui n'avaient pas la force pour y résister. Insidieuse, cette violence était aussi verbale. Probablement que le bonheur de sa naissance avait été balayé par la frustration de ne pas avoir de fils. Un soir, à la dérobée, la fillette put entendre une conversation houleuse entre sa mère et son père. Alors dans les escaliers, elle tendit l'oreille. "Les femmes ne sont pas faites pour le pouvoir. Donne moi un fils. Fais ce pour quoi je t'ai épousé. Ne l'as-tu pas déjà fait ?" Avait-il déclaré avec froideur. Probablement venait-il de toucher la corde sensible car elle s'effondra en larmes. Elle s'éclipsa avant de se faire attraper, quelque peu perturbée par la finalité de cette conversation dont elle pouvait encore entendre les cris. Inquiète, elle serra entre ses petits doigts sa couverture.

❉ ❉ ❉

La demeure familiale s'emplissait de vie pour la venue de toute la famille. Retrouver ses cousins était un véritable plaisir pour la jeune fille, à l'aube de ses dix-ans. Elle avait quasiment grandi avec eux, ses parents n'ayant toujours pas eu de fils. Des rires se faisaient entendre alors qu'ils jouaient gaiement dans le jardin, chaudement vêtus. Les boules de neige volaient partout. Ils s'amusaient gaiement tandis que les parents buvaient le thé, bien qu'elle les soupçonnait que ça ne soit qu'une excuse pour boire quelque chose de plus fort. "Viens Ragnar." Chuchotait-elle à son cousin dont elle était le plus proche. Elle profitait d'une pause dans leur jeu pour l'entraîner de l'autre côté du jardin, se glissant sous la fenêtre. "Je suis sûre qu'ils ne boivent pas du thé." Son cousin éclata de rire. "Surtout que Mère n'aime pas ça." Raison de plus ! Kára leva alors la tête, doucement afin de voir ce qui se passait. Et en effet, sur la table était disposée une bouteille d'alcool dont elle ne pouvait pas lire l'étiquette. Elle se baissa avant de se faire repérer. "On avait raison." Malheureusement, elle n'avait pas été assez discrète, la porte s'ouvrit et ce fut la voix courroucée de sa mère qui la fit sortir de sa cachette, avec son cousin. "Nous ne t'avons pas appris à épier, hm ? Ton père n'est pas content." Ragnar leva le nez, prenant la parole. "C'était mon idée ! Elle n'y est pour rien." La blondinette tourna le regard vers lui, le remerciant du regard. Sa mère soupira, avant de repartir. "Je sais que ton père peut être un peu trop exigeant." Disait-il, un peu gêné, il avait été le spectateur de la violence de son père, sans réellement le vouloir. Souvent, ses accès de rage arrivaient pour des futilités. Kára le gratifia d'un fin sourire, glissant sa main dans la sienne. "Merci."


Growing so fast
La blonde continuait de suivre les enseignements de son Père. Non sans mal, non sans des bleus et blessures. Il n'était pas rare qu'en fin de journée, elle s'endorme dans son lit avant même d'avoir pu mettre son pyjama. Elle dépassait ses limites pour rendre fier ce père brutal, mais ça n'était jamais suffisant. Elle n'était pas suffisante. Il désirait un fils et devait se contenter d'elle. Il passait alors sa frustration par les poings. Un soir néanmoins, elle entendit sa mère pleurer, seule, dans le salon de la demeure familiale. Entrant dans la pièce, elle souhaitait lui tenir compagnie. "Mère..." Souffla-t-elle, la femme leva le nez et l'invita à la rejoindre sur le canapé. La jeune Walter s'exécuta, s'asseyant à ses côtés. Entre deux sanglots, sa mère balbutia. "Je ne supporte plus de te mentir ma chérie." Kára fronça les sourcils, restant silencieuse, comprenant qu'elle portait un lourd fardeau. "Tu as un demi-frère. Né peu avant toi. Il...Il m'a été retiré pour revenir auprès de sa famille, auprès des Valois." La bombe lâchée, elle était silencieuse, abasourdie d'apprendre l'existence de ce frère dont elle ignorait tout mais dont le fantôme ne cessait de les hanter. "Mon Raeran..." Gémit sa mère qui s'effondra de nouveau en sanglot. Elle ne parvint pas à trouver le sommeil cette nuit-là, quelque chose en elle s'étant brisé, bien qu'au fond, elle s'était toujours doutée de ça, de cette ombre planant sur eux.

❉ ❉ ❉

"Je vais rejoindre le Crépuscule." Disait-elle face à sa mère et son père, assis dans la cuisine de la demeure. Elle ne supportait plus de vivre ici, de ne pouvoir faire plus. Et inconsciemment, son géniteur l'avait poussé sur cette voie, avec un apprentissage extrêmement dur. Elle n'était pas encore une guerrière et il espérait que la Cour du Crépuscule changerait ce fait. Malheureusement, sa mère n'avait pas été consultée. "Ma chérie, tu sais que cette décision est irréversible ? Tu...Tu vas nous quitter." Les larmes montaient. Elle connaissait sa fille et savait que sa décision était prise. De nouveau, sa maman voyait son bébé lui être retiré. Un crève-cœur. Loin d'être insensible, la blondinette vint la serrer dans ses bras. Elle avait grandi. Changée. Il était temps pour elle de trouver sa destiné.

Les années s'étaient écoulées, désormais Protectrice de l'Ajah Rouge, Kára se voyait confier l'Anneau lui conférant un nouveau pouvoir, celui de la maîtrise du sang. Elle ne déméritait pas, travailleuse acharnée, encore loin d'être une combattante accomplie. Probablement qu'elle avait un peu trop de cœur. L'épidémie frappa Evanor et sa famille n'en échappa pas. Elle reçut une sombre nouvelle : son cousin, Ragnar était décédé. Une partie de son enfance s'effondra ce jour. Dévastée, elle trouva la force dans sa recherche de ce demi-frère. Elle avait un nom. Lysandre Valois.

Pouvoirs : Tamisage, très pratique pour se déplacer en un clin d'oeil si elle le désire. La Mère lui a conféré le pouvoir de manipuler l'eau à grande échelle, l'hydrokinésie majeure. Grâce à son entraînement au sein de la Cour du Crépuscule, elle a développé le pouvoir de purification de l'eau, capacité de survie très utile. L'anneau de protectrice de l'Ajah Rouge lui permet de maîtriser le sang, utilisant l'eau des cellules pour blesser son adversaire.



Dashiell Ethelil
les informations importantes
BIO - Personnage issu de l'univers d'Acotar inspiré sur le forum Ruins & Rising par enfantsauvage

87 ans - Hybride aux ailes sombres - Enfant illégitimite d'Azelia Ethelil

Septembre 748 - Azelia donnait naissance aux jumeaux dans la souffrance. A Lumren, Adrielle et Dashielle ouvrirent les yeux sur le monde pour la première fois. Des hybrides arborant les mêmes ailes que leur père, cette différence physique qui risquait d’être la cause de tant de maux. Une vie de misère les attendait, songea-t-elle en les tenant dans ses bras. Malgré tout, elle les aimait. Rien ni personne ne lui arracherait ses petits trésors, ils représentaient une part de l’homme qu’elle avait aimé, tout ce qui lui restait. Pour cette raison, elle se battrait pour leur offrir la meilleure des vies.

754 - Du haut de ses six ans, Dashiell tâchait de cacher ses ailes sous d’épais vêtements, cela n’était guère agréable à dire vrai. Mais s’il voulait se fondre dans la haute société, il n’avait pas d’autre choix que de cacher son sang-mêlé. On le présentait comme un lointain cousin aux yeux des curieux. Le jeune garçon excellait déjà dans l’exercice de la sociabilité, s’exprimant avec aisance ou presque. Il doit travailler plus durement pour y parvenir, ayant un problème d’élocution lorsque le stress le prend. “Lorsque vous perdez le contrôle, faites des pauses, reprenez votre souffle. Reprenez..” Soufflait son professeur avec intransigeance, ses grands yeux ulcérés le fixant. Le juvénile était épuisé mais s’y pliait. Probablement espérait-il rendre fier son père. Sa mère ne cessait de répéter qu’il était loin, qu’il se trouvait dans les étoiles avec la Mère, alors probablement pouvait-il observer les progrès de son fils. Cette histoire qu’on leur racontait depuis toujours n’avait rien de vrai. L’homme avait été chassé avant même de savoir l’existence des deux bambins. Exilé à la Cour de la Nuit, il vivait toujours, même Azelia l’ignorait.

Plusieurs fois, Dash levait les yeux vers le ciel, songeant à ce géniteur parti trop tôt, il espérait le rendre fier. Il ne se doutait de rien, ne soupçonnait pas cet odieux mensonge. Comment le pouvait-il ? C’était impensable pour un gamin à l’esprit rêveur et naïf.

Mars 764 - La date n’avait fait qu’être reculée encore et encore. Pourtant, aujourd’hui, les jumeaux ne pouvaient plus se défiler : aujourd’hui l’amplificateur allait révéler leurs dons. Dashiell posa sa main sur celle de sa sœur. “Tout ira bien.” Un sourire qu’elle seule connaissait étirait ses lippes, il n’avait aucun doute. Dashiell n’existait pas sans Adrielle et inversement. Ils étaient jumeaux et partageaient tout.

Lorsque la griffe argentée entrait en contact avec la peau de l’aîné, les ombres envahissaient la pièce, la recouvrant de son épais manteau pour parvenir autour de lui. C’était là tout ce qu’il espérait : découvrir son lien avec la Cour de la Nuit. Tout ce qu’il espérait se réalisait sous ses yeux.

Puis ce fut au tour d’Adrielle. Plein d’espoir, il la regardait. A cet instant, il était confiant mais tout s’écroula quand le vent s’engouffra dans sa longue chevelure. Le cœur de Dash s’arrêtait alors qu’il sentit son bras se faire agripper. “Adrielle…!” On l’emmenait loin d’elle et de sa famille. Chose impensable quelques minutes plus tôt. La Mère leur avait donné des dons différents, eux qui partageaient le même sang. Quelle injustice. Arraché aux siens, la Cour de la Nuit devint sa nouvelle maison. A Velaris, une nouvelle vie l’attendait.

794 - Les jumeaux renouèrent durant l'hiver, alors qu'Adrielle se trouvait à la Cour de l'Eté. Des années s'étaient écoulées, tous deux avaient changé. L'une avait passé vingt ans entre terre et mer servant désormais l'Ajah Bleue et l'autre avait manié la soie. Deux voies différentes, deux faces d'une même pièce qui se retrouvaient comme si elles ne s'étaient pas quittées. Il était heureux de ces retrouvailles mais n'était plus le gamin naïf de l'époque. Leurs chemins divergeaient et pour toujours à présent.

835 - Azelia succomba de la maladie, obligeant Dashiell à retourner à la Cour de l'Eté auprès de sa famille pour la voir sur son lit de mort. Il ne resta guère longtemps, préférant retourner à Velaris, là où l'attendait sa vie, ses amis, ses affaires. Là-bas, ils se moquaient bien de ses origines, il n'avait pas à mentir ou à cacher ses ailes sombres vues comme impies à l'été.

836 - Voilà plusieurs années que Dashiell avait monté son business. Couturier renommé, il gérait son entreprise d'une main de fer et pouvait compter parmi ses clients des nobles. Au sein de la Cour de la Nuit, il y avait trouvé sa place. En plus de son métier officiel, il arrondissait ses fins de mois en tant que mercenaire. Et cela le poussa à fouler les Montagnes. Son chemin rencontra celui de Fedor Morozov, son père qu'il pensait mort. La supercherie dévoilée, il promit à ce dernier de revenir avec sa jumelle. Depuis peu au manoir familial du Bois des quatre saisons à Elysium, la vérité éclatera au grand jour. Ses lèvres brûlent d'impatience de briser le mensonge de toute une vie. Sa sœur mérite de le savoir.

Pouvoirs : Tamisage, utile lorsqu'il désire se déplacer d'un point A à un point B rapidement. La Maîtrise des ombres (majeure et mineure) lui permettant d'invoquer les ombres éloignées. Ainsi, il peut créer des ombres vivantes et repérer une personne, ce qui est fort utile pour son occupation illégale.


- - Some legends are told. Some turn to dust or to gold. But you will remember me.
Personnages d'Ordinn.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Personnages de Texarkana
» Mes personnages.
» Mes personnages
» Mes Personnages
» Mes personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: L'entrée :: Vos envies de RP :: RP et personnages :: Personnages-
Sauter vers: