Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Short Nike Sportswear Club pour Homme
14.97 € 29.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Selkie, Now you belong to Me

Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 13 Sep - 17:28

Bryan
Steamgray

J'ai 25 ans et je vis dans les îles Shetlands, en ecosse. Dans la vie, je suis en train de faire des études dans la biologie marine et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Selkie, Now you belong to Me - Page 2 Znsz
→ Issu d'une famille monoparental (sa mère)
→ Gentil, courtois, altruiste, il se sent pourtant mal à l'aise en société et préféré, de loin, rester seul à se promener.
→ Adore nager, ça depuis tout petit
→ Adore la plongée sous marine
→ Sa mère  croit en la magie et essaie d'initier son fils à des sorts et des incantations qu'il fuit comme personne.
→ En réalité, Bryan est bien à moitié triton royal (par son père) et à moitié sorcier (par sa mère).
→ Il se retrouve forcément embarquer par son cousin maternelle dans les fêtes et les évènements, comme ils ont le même âge, bien qu'il en aucune envie.
Ce n’était peut-être rien pour la jeune femme … mais pour Bryan c’était mieux. Elle ne voulait pas que la jeune femme sorte comme ça …parce qu’il n’avait pas confiance en l’humanité ? C’était un peu ça. Dans un monde idéal une jeune femme pourrait sortir nu dans la rue et ne risquait que d’être arrêté pour un attentat à la pudeur … mais c’était dans un monde idéal. Dans la réalité, elle risquerait bien plus. Bien pire. Et rien que l’idée donnait des frissons de dégoûts à Bryan. Léo serait clairement le genre à mettre sa main au cul d’une femme parce que celle-ci à une jupe trop courte. Il n’était pas normal, il se le disait parfois. Si la norme était de faire ce genre de chose, il ne venait pas de ce monde. Il venait peut-être de la mer ? Qui pourrait le dire.

Le « avec plaisir » qu’il lui avait lancé avait été ensuite accompagner par le silence de la soirée. Silence relative puisqu’il y avait murmure et chuchotement pendant le spectacle du feu. Bryan, normalement, se mettait loiiiin de tout ça. D’ailleurs, normalement il ne vient pas. C’était peut-être pour ça qu’il n’avait jamais vue la jeune femme ? S’il était venu l’année dernière il l’aurait déjà rencontré à ce moment-là ? Il se le demandait silencieusement alors qu’il observait son visage. Il était surtout étonnant que personne n’est jamais parler d’elle dans le village.

Les flammes consumant son dû, Bryan avait dû mal à décrocher son regard de la jeune femme. Elle avait quelque chose d’ardent, de chaleureux et pourtant de doux. Elle avait quelque chose de tranquille et de puissant. Il sourit quand le feu commença à diminuer et la musique à prendre de l’ampleur.

- Tu veux danser ? Demanda-t-il avant d’avoir eu le temps de s’arrêter.

Lui ? Danser ? Il avait fumé quelque chose ou quoi ? Léo lui avait donné un verre d’Ice Tea tout à l’heure en arrivant … peut-être qu’il y avait glissé quelque chose ? Parce que ce n’était pas normal pour lui de proposer ainsi de danser avec quelqu’un … mais après tout, il était torse-nu en plein milieu d’une foule pour être avec la jeune femme alors …pourquoi pas. D’un coup, il réalisa quelque chose d’important, bien que n’étant qu’un détail dans la plupart des histoires.

- Je suis Bryan, se présenta-t-il enfin, j’ai oublié de te donner mon prénom depuis … tout à l’heure. J'habite ici à l'année.

Elle lui avait dit être une touriste venu, certainement pour la fête, mais il n'avait pas eu la  charge mentale pour lui répondre de son côté... il ne lui avait même pas dit son prénom... Ce qui était une honte pour lui qui était pourtant si courtois normalement... Sa mère le taperait pour avoir obliger une femme à s'habiller ainsi, et  pour avoir oser le faire en plus sans connaître son prénom !

- Et toi ?


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
maioral
Messages : 46
Date d'inscription : 28/01/2022
Région : Belgique
Crédits : fays

Univers fétiche : dystopie, fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://www.letempsdunrp.com/t5312-prete-moi-ta-plume#106129
maioral
Jeu 15 Sep - 19:18

Blanche
J'ai 36 ans, même si humainement j'en parais moins. Je vis dans les îles Shetlands, en Écosse. Dans la vie, je suis une selkie et passe la majorité de ma vie sous la forme d'un phoque et plus rarement comme une humaine. Je m'en sors plutôt bien et grâce à ma chance, je suis célibataire et cela ne me dérange aucunement.


Je vis la majeure partie de mon temps avec une échouerie (clan) de phoque que je considère comme ma famille. Ils sont ceux sur lesquels je me repose, à qui j'ai le plus de confiance.

Pour l'heure, je n'ai jamais connu que 3 autres selkies comme moi. Ma mère, qui a finalement disparue assez tôt, ainsi que deux autres selkies que j'ai seulement croisées sur les plages, puis plus jamais revues.

Dans ma jeunesse, une humaine avait déjà tenté de m'adopter sous forme humaine, c'était une des premières fois que je m'étais transformée. Je suis restée quelques jours auprès d'elle, voire même semaines à ses côtés, m'apprenant les rudiments de la vie humaine. Je suis cependant partie du jour au lendemain, l'appel de l'océan étant trop fort. Cette dame n'a jamais appris mon secret, mais il m'arrive d'aller la voir, de loin, pour savoir comment elle va.  
Elle serait bien restée là des heures à contempler le bûcher, si elle avait été toute seule. Si elle n'avait pas été accompagnée. Mais elle voyait bien que le garçon qui restait près d'elle n'éprouvait pas la même fascination pour le feu qu'elle. Pour ainsi dire, il avait l'air de rester là... juste pour elle ?

Ou peut-être attendait-il le moment où il allait pouvoir récupérer ses vêtements ? Blanche avait tourné la tête vers lui au bout d'un long moment. Le regard du jeune homme s'était égaré vers les autres humains, en train de bouger sur le rythme d'une musique assourdissante. Danser ? Elle n'avait jamais essayé. Elle n'était pas sûre de le vouloir. Ou de savoir le faire.

Elle haussa les épaules, si lui en avait envie... Elle pouvait faire un effort. Il venait bien de lui prêter ses vêtements et d'attendre sagement qu'elle ait regardé les flammes, c'était la moindre des choses, de faire une activité dont il avait envie. Après avoir fait la sienne. N'était-ce pas ce que faisaient les humains entre eux lorsqu'ils se côtoyaient ? Faire comme un clan de phoques, choisir un entre où se poser et simplement rester ensemble, quoi que l'on fasse...

Elle fit alors un pas vers le coin où les jeunes gens sautillaient et se mouvaient sur place. Son accompagnant se pencha légèrement vers elle, pour lui dire quelques mots. Elle s'arrêta, pour l'écouter et pour regarder ses lèvres bouger de manière presque envoûtante. Bryan. C'était joli. Et il venait d'ici... De cette île. Se recroiseraient-ils à l'avenir ? Si elle revenait, un jour ?

Elle lui sourit. Simplement. Par envie.

— Je m'appelle... Blanche, réussit-elle à articuler au-dessus du brouhaha ambiant.

Elle omit néanmoins de dire d'où elle venait. La mer, ça ne comptait pas. Et elle ne connaissait pas assez bien les noms que donnaient les humains aux différentes terres que en donner un comme étant son pays d'origine. Finalement, il n'y avait pas que du mauvais à faire la fille pas très intelligente... Elle pouvait faire semblant de ne pas avoir compris ici non plus.

Blanche décida alors d'aller vers la piste de danse, puisque Bryan en avait envie. Elle observa tout autour d'elle, ces autres gens faire, ces corps se balançant sur la musique. Elle inspira profondément, arriva-t-elle à faire comme eux ?
Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 15 Sep - 23:28

Bryan
Steamgray

J'ai 25 ans et je vis dans les îles Shetlands, en ecosse. Dans la vie, je suis en train de faire des études dans la biologie marine et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Selkie, Now you belong to Me - Page 2 Znsz
→ Issu d'une famille monoparental (sa mère)
→ Gentil, courtois, altruiste, il se sent pourtant mal à l'aise en société et préféré, de loin, rester seul à se promener.
→ Adore nager, ça depuis tout petit
→ Adore la plongée sous marine
→ Sa mère  croit en la magie et essaie d'initier son fils à des sorts et des incantations qu'il fuit comme personne.
→ En réalité, Bryan est bien à moitié triton royal (par son père) et à moitié sorcier (par sa mère).
→ Il se retrouve forcément embarquer par son cousin maternelle dans les fêtes et les évènements, comme ils ont le même âge, bien qu'il en aucune envie.
Le feu était passionnant. Les éléments étaient passionnants pour tout avouer. Bryan préférait, de loin, l’eau au feu, l’air à la terre et logiquement il préférait l’eau à tout le reste. L’eau était son élément, et il ne préférait pas penser à la chaleur qui pourrait le consumer des pieds à la tête s’il se rapprochait trop. Il n’aimait pas le feu. Cela le mettait mal à l’aise. Il posa un nouveau regard sur la jeune femme et sourit sans le faire attention.

- Blanche, répéta-t-elle avec tranquillité, c’est un très joli nom. Un nom original en tout cas.  

Il fit un large sourire. Il avait bien envie de flirter avec la rousse. Alors qu’il était en train de faire son sourire, il réalisa qu’il draguait justement et il perdit son sourire. Il n’était pas comme ça bon dieu de merde. Il se serait frappé tellement fort. Il regardait un instant vers son cousin. Léo était en train de danser lui aussi. Il avait les mains sur les hanches d’une jeune femme et la femme trimballait ses mains sur les fesses de son cousin. Non, il ne ferait pas ça avec Blanche. Il sourit et se mit à balancer ses hanches de chaque côté. Dansant sur ses pieds, il ne savait pas réellement quoi faire de plus. Il ne ferait pas comme son cousin mais il défendait la jeune femme des autres. Il ne savait même pas pourquoi ça l’agaçait autant que d’autres puissent s’approcher de la jeune femme.

HRP - C'est court sorry ;) Mais pour pas avancer je te laisse faire ;)


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
maioral
Messages : 46
Date d'inscription : 28/01/2022
Région : Belgique
Crédits : fays

Univers fétiche : dystopie, fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://www.letempsdunrp.com/t5312-prete-moi-ta-plume#106129
maioral
Ven 16 Sep - 0:24

Blanche
J'ai 36 ans, même si humainement j'en parais moins. Je vis dans les îles Shetlands, en Écosse. Dans la vie, je suis une selkie et passe la majorité de ma vie sous la forme d'un phoque et plus rarement comme une humaine. Je m'en sors plutôt bien et grâce à ma chance, je suis célibataire et cela ne me dérange aucunement.


Je vis la majeure partie de mon temps avec une échouerie (clan) de phoque que je considère comme ma famille. Ils sont ceux sur lesquels je me repose, à qui j'ai le plus de confiance.

Pour l'heure, je n'ai jamais connu que 3 autres selkies comme moi. Ma mère, qui a finalement disparue assez tôt, ainsi que deux autres selkies que j'ai seulement croisées sur les plages, puis plus jamais revues.

Dans ma jeunesse, une humaine avait déjà tenté de m'adopter sous forme humaine, c'était une des premières fois que je m'étais transformée. Je suis restée quelques jours auprès d'elle, voire même semaines à ses côtés, m'apprenant les rudiments de la vie humaine. Je suis cependant partie du jour au lendemain, l'appel de l'océan étant trop fort. Cette dame n'a jamais appris mon secret, mais il m'arrive d'aller la voir, de loin, pour savoir comment elle va.  
Blanche hocha la tête, son sourire s'élargissant quand il complimenta son nom. Ce n'était pas elle qui l'avait choisi, mais bien cette mère qui l'avait adopté le temps de quelques semaines. C'était... français. De ses souvenirs.

— Toi aussi, lui dit-elle en retour.

Bien sûr, elle disait cela pour signifier que son prénom, Bryan, était joli. Était-ce bien là, ce qu'on attendait d'elle dans une pareille situation, n'est-ce pas ?

Elle se pencha alors vers Bryan, pour préciser encore :

— Blanche... C'est français, lui fit-elle remarquer. Blanc...

Elle acquiesça avec un sourire presque enfantin, continuant dès lors d'avancer vers la piste de danse avec lui. Ils s'arrêtèrent près de la foule en mouvement. Un peu gênée dans un premier temps, elle se contenta de bouger la tête. Elle continuait de regarder autour d'elle. Comment Bryan faisait, mais aussi surtout les autres.

Il y avait d'ailleurs quelques couples parmi eux, dont certains plus lascifs que d'autres. La selkie fut un instant happée par leur comportement, si proche, si tactile. Elle remarqua que la plupart du temps, c'était quand c'était un homme et une femme qui dansaient ensemble. Ceux qui dansaient par groupe de sexe, les filles avec les filles, et les hommes avec les hommes, ne dansaient pas de la même manière non plus. Devait-elle... faire comme eux ? Pourquoi n'y avait-il pas plus de gens autour d'eux sur lesquels prendre exemple ?

Blanche observa à nouveau Bryan, le considérant un instant. Voulait-il qu'elle soit plus proche ? Qu'elle se déhanche tout en posant ses mains sur ses épaules ou son torse ? Sa physionomie attirait d'ailleurs le regard de la rouquine. Mais une main sur son épaule la fit se retourner. Surprise, elle se retourna soudainement, reculant alors jusqu'à presque finir dans les bras de Bryan, tout du moins, elle buta contre lui.

— Hé salut toi, ça fait longtemps ! Ça va ?

Blanche se rassura. Ce n'était qu'un homme... Qu'elle avait déjà pu voir une fois avant, à l'événement, l'année précédente. Elle hocha vivement la tête et il leva un pouce vers le ciel.

— Je vois que tu es en bonne compagnie... Allez, profite bien !

L'individu s'éloigna aussi rapidement qu'il était apparu. La Selkie ravala sa salive avant de se retourner vers Bryan. Elle crut voir une lueur sombre dans ses yeux, disparaître à l'instant même où elle avait levé les yeux vers lui.

Leurs deux corps étaient désormais plus proches, au point qu'il leur était plus facile de se toucher. Blanche leva une main devant elle, hésitante, avant de la poser sur son torse. Ses doigts glissèrent alors vers le haut, venant jusqu'à son épaule. Son regard planté dans le sien, avec une lueur un peu interrogative, la selkie se déhancha légèrement, un peu en retard sur la musique, comme si elle entendait une autre chanson, dans sa propre bulle.

Juste avant, la selkie avait vu cette fille passer sa main sous le tee-shirt de son copain alors qu'ils dansaient langoureusement... Elle avait juste... tenté de faire de même. Mais Bryan n'avait pas de tee-shirt, alors elle avait fait comme elle pensait devoir faire. Et maintenant qu'elle était proche de lui, qu'elle sentait la chaleur de la peau de Bryan sous ses doigts... Ce contact donnait une dimension tout à fait différente à cette activité. Cela lui semblait presque dangereux et... palpitant à la fois.

En tournant légèrement la tête, elle vit un couple s'embrasser. Blanche d'ailleurs intercepta le regard du jeune homme qui ouvrit un instant les yeux dans sa direction. Elle se contenta alors de regarder droit devant elle, le feu aux joues... Mais devant elle, il y avait Bryan, et son torse bien dessiné qui la rendait toute chose aussi.

(hrp : pas de stress  :heart2: )
Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Ven 16 Sep - 12:01

Bryan
Steamgray

J'ai 25 ans et je vis dans les îles Shetlands, en ecosse. Dans la vie, je suis en train de faire des études dans la biologie marine et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Selkie, Now you belong to Me - Page 2 Znsz
→ Issu d'une famille monoparental (sa mère)
→ Gentil, courtois, altruiste, il se sent pourtant mal à l'aise en société et préféré, de loin, rester seul à se promener.
→ Adore nager, ça depuis tout petit
→ Adore la plongée sous marine
→ Sa mère  croit en la magie et essaie d'initier son fils à des sorts et des incantations qu'il fuit comme personne.
→ En réalité, Bryan est bien à moitié triton royal (par son père) et à moitié sorcier (par sa mère).
→ Il se retrouve forcément embarquer par son cousin maternelle dans les fêtes et les évènements, comme ils ont le même âge, bien qu'il en aucune envie.
Il lui fit un large sourire. Il savait que son prénom était loin d’être le plus beau. C’était un mélange étrange entre Ryan et Bran. Il n’était même pas sûr que sa signification existât. Peut-être avait-il le genre de prénom qui ne voulait absolument rien dire ? Possible. Il élargit encore ses lèvres pour lui montrer un sourire rieur, mais pas moqueur, et couvrit le son de la musique pour lui répondre.

- Oui, c’est la couleur, cela te va bien.

Bien qu’elle fût rousse comme le feu et avait des yeux de l’océan, elle restait pure. La couleur blanche lui allait très bien au teint, et Bryan trouvait que ses parents avaient été clairvoyants en la prénommant ainsi. Il faisait attention autour de lui et réceptionna la jeune femme avec tranquillité quand elle sursauta. Il ne pourrait rien lui arriver avec lui, il s’en faisait le serment. Bryan lança un regard froid et assassin à l’homme qui avait osé faire augmenter le rythme cardiaque de la rousse comme ça. Il aurait préféré être celui qui amène ce changement cardiaque. L’homme partit sans demander son reste. Bien. Il reposa ses yeux sur la jeune femme. Il lui fit un nouveau sourire tranquille. Il essayait de ne pas faire cas du corps de la jeune femme contre lui. Il eu un petit frisson quand elle le toucha. Il faisait froid dehors, c’était pour ça … pas du tout pour la caresse de la jeune femme. Absolument pas. Il la regardait, ne quittant pas son joli visage des yeux de peur de ne plus le voir.

Cette femme ne semblait pas du tout consciente de ce qu’elle faisait, et pourtant les réactions sur le corps du garçon était parlant. Léo avait emballé sa partenaire dans un baiser passionné et Bryan sentait son regard sur lui. Il pouvait même lire sa réflexion dans ses yeux « Décoinces-toi, elle est sexy profite ». Il en avait de bonnes, lui. Doucement, il mit une main sur la hanche de la jeune femme, un peu au-dessus de son pull qui servait de ceinture. Heureusement qu’il lui avait fait mettre son t-shirt et son pull… La chaleur qu’il ressentait dans son bas ventre aurait été bien moins soutenable si elle avait été habiller simplement de sa robe grise.

- Détends-toi, lui dit-il alors qu’elle intercepta un regard interrogatif, fais ce que tu as envie de faire comme tu as envie de le faire. Je te soutiendrais.

Pour le coup, la jeune femme était bizarre. Elle ne semblait pas à l’aise. Différemment de lui. Lui n’était pas à l’aise mais savait quoi faire. Elle, elle semblait un peu perdue. Il lui fit un sourire rassurant, oubliant momentanément la perfection de ses traits et la chaleur de ses mains sur son corps. La musique se fit plus lente. Un slow ? Qui avait décidé de faire ça ? Il n’en savait rien puisqu’il la regardait elle. Il prit la main de la jeune femme pour la mettre contre son flan et laissant la première sur son épaule. Un nouveau sourire vers elle alors qu’il mit sa main un peu plus fermement contre sa hanche, pour qu’elle sente son contact sous le tissu. Il était là, et il ne la laisserait pas au milieu de la cage aux lions. Encore moins avec Léo à proximité …

Ce dernier avait bien envie d'obliger Bryan à se rapprocher de sa conquête d'un coup de pied aux derrières mais s'abstient. S'il casse son coup, Bryan ne sortira plus jamais avec lui. Alors non. Mais ça aurait été marrant.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
maioral
Messages : 46
Date d'inscription : 28/01/2022
Région : Belgique
Crédits : fays

Univers fétiche : dystopie, fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://www.letempsdunrp.com/t5312-prete-moi-ta-plume#106129
maioral
Sam 17 Sep - 0:27

Blanche
J'ai 36 ans, même si humainement j'en parais moins. Je vis dans les îles Shetlands, en Écosse. Dans la vie, je suis une selkie et passe la majorité de ma vie sous la forme d'un phoque et plus rarement comme une humaine. Je m'en sors plutôt bien et grâce à ma chance, je suis célibataire et cela ne me dérange aucunement.

Je vis la majeure partie de mon temps avec une échouerie (clan) de phoque que je considère comme ma famille. Ils sont ceux sur lesquels je me repose, à qui j'ai le plus de confiance.

Pour l'heure, je n'ai jamais connu que 3 autres selkies comme moi. Ma mère, qui a finalement disparue assez tôt, ainsi que deux autres selkies que j'ai seulement croisées sur les plages, puis plus jamais revues.

Dans ma jeunesse, une humaine avait déjà tenté de m'adopter sous forme humaine, c'était une des premières fois que je m'étais transformée. Je suis restée quelques jours auprès d'elle, voire même semaines à ses côtés, m'apprenant les rudiments de la vie humaine. Je suis cependant partie du jour au lendemain, l'appel de l'océan étant trop fort. Cette dame n'a jamais appris mon secret, mais il m'arrive d'aller la voir, de loin, pour savoir comment elle va.  
Quelle sensation étrange, d'être dans les bras d'un homme. Par inadvertance, elle avait buté contre Bryan plus tôt, ses mains se posant sur elle le temps de quelques secondes. Maintenant qu'elle s'était à nouveau tournée vers lui, la selkie avait osé glisser ses doigts sur la peau du jeune homme, fraîche avec la froideur de la nuit. Mais plus son contact s'éternisait, plus la chaleur irradiait agréablement contre sa paume.

À son tour, Bryan avait posé les mains sur elle. Ce geste de sa part éveilla des papillons dans le ventre de la selkie. Elle hocha la tête instinctivement à ses mots. Son regard se fit un peu fuyant, quand bien même elle appréciait sa proximité, elle ne pouvait empêcher ses joues de rougir. Elle retint un sourire en se pinçant les lèvres, mais elle se laissa bercer par le rythme délicat et attentionné du jeune homme sur la musique. Jusqu'à ce que celle-ci ne change.

Autour d'eux, quelques danseurs s'étaient écartés du centre de la foule. Certains avaient l'air déçus, d'autres semblaient en recherche d'un partenaire. Mais Blanche, elle, en avait déjà un. Elle leva les yeux vers l'humain. Les couples qui étaient restés sur la piste de danse s'étaient tous rapprochés dans leur accolade. Et Bryan guida la selkie, en lui montrant où poser ses mains.

À nouveau, la jeune femme se contenta de suivre et imiter Bryan. Le visage légèrement baissé, elle observa leurs pieds bouger à l'unisson et avec lenteur sur l'herbe déjà bien piétinée. Elle finit par lâcher un léger soupir d'aise. C'était... une expérience très étrange, mais Blanche était contente de la vivre avec Bryan. Cet homme... avait réellement des qualités qui l'aidaient à s'affranchir de ces différentes situations, qui lui étaient encore complètement inconnues, jusqu'à ce soir. Elle n'aurait jamais cru vivre cela. Et finalement, elle se sentait bien. Étrangement bien. Sereine. À sa place.

Pendant un instant, elle s'imaginait pouvoir vivre comme tous ces humains autour d'elle. Retrouver la petite maison non loin du rivage dans laquelle elle avait dormi quelques nuits dans un lit confortable, avec une mère aimante... Puis manger, rire, converser avec eux... Se faire des amis, et qui sait, peut-être un jour une famille. Que ce devait être mignon.

Mais non. Ce n'était pas réaliste. Cela n'empêchait cependant pas Blanche de profiter de l'instant. Elle leva les yeux vers Bryan, curieuse de voir son expression et la lueur qui habillait ses pupilles. Était-il content de pouvoir danser avec elle, comme il le voulait ? Il avait l'air de savoir ce qu'il faisait, bien plus à l'aise qu'elle ne l'avait été. Cela l'aidait à réaliser à quel point ce monde lui était étranger, mais à quel point elle était aussi curieuse d'en apprendre plus.

La selkie imita d'ailleurs une autre femme sur la piste de danse, qu'elle avait vaguement observée. La main que Bryan avait déposé sur son flanc plus tôt, remonta finalement sur son autre épaule. Ses doigts s'accrochèrent dans la nuque du jeune homme. Elle lui sourit un instant, paisible, puis accola son visage contre son torse pour se tenir plus proche de lui.

Il lui sembla sentir Bryan frissonner contre elle. Blanche recula alors le visage, les sourcils froncés.

— Tu... as froid ? supposa-t-elle.

Elle décrocha ses mains, pour venir prendre l'ourlet du tee-shirt sur son dos, prête à le lui rendre si cela lui permettrait d'avoir plus chaud. Pourquoi ne l'avait-il donc pas gardé sur lui ?
Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 20 Sep - 15:52

Bryan
Steamgray

J'ai 25 ans et je vis dans les îles Shetlands, en ecosse. Dans la vie, je suis en train de faire des études dans la biologie marine et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Selkie, Now you belong to Me - Page 2 Znsz
→ Issu d'une famille monoparental (sa mère)
→ Gentil, courtois, altruiste, il se sent pourtant mal à l'aise en société et préféré, de loin, rester seul à se promener.
→ Adore nager, ça depuis tout petit
→ Adore la plongée sous marine
→ Sa mère  croit en la magie et essaie d'initier son fils à des sorts et des incantations qu'il fuit comme personne.
→ En réalité, Bryan est bien à moitié triton royal (par son père) et à moitié sorcier (par sa mère).
→ Il se retrouve forcément embarquer par son cousin maternelle dans les fêtes et les évènements, comme ils ont le même âge, bien qu'il en aucune envie.
Bryan faisait de son mieux. Piètre danseur, il essayait de montrer le mouvement à la jeune femme qui semblait en train de tout apprendre. Elle avait le regard de la jeune femme curieuse et désireuse de bien faire. C’était agréable de rencontrer quelqu’un de réellement curieux face à la nouveauté. C’était reposant. Reposant dans l’ambiance, pas dans son cœur qui tambourinait dans sa poitrine.

La jeune femme, avec son innocence manifeste, avait vite fait de faire augmenter son pouls par sa présence ou ses actions. Bien évidemment, il n’était pas contre. Il acceptait cette étrange situation avec la bienveillance qu’il pouvait. Il ne voulait pas être gêné, bien qu’il le fût un peu et ça se voyait à la légère coloration rouge de ses joues. Quand il eu un frisson, qui n’était pas dû au froid, il blêmit et empêcha la jeune femme de se déshabiller. Personne ici ne pourrait en survivre.

- Non, dit-il en prenant ses mains pour les replacer autour de sa tête rapprochant ainsi la jeune femme de lui, je n’ai pas froid.

Il n’avait absolument pas froid. Il plongea ses yeux dans les siens, et il se disait que c’était même tout l’inverse. La jeune femme était elle aussi naïve que ça pour ne pas savoir l’effet qu’elle lui faisait ? Et l’effet qu’elle ferait à n’importe qui d’ailleurs dans le même cas que lui. Il lui fit un sourire et continua les mouvements de la danse.

- Il y a plusieurs sortes de frissons. Ceux que tu me fais ressentir n’ont rien à voir avec le froid, ou la peur qui est une autre façon d’avoir cette réaction.

Il était assez étrange qu’une chair de poule, évoquant donc la peur, la frayeur, ou parfois le dégoût, soit la même sensation que celle de tristesse quand on regarde quelque chose de poignant, et la même chose que quand une femme magnifique vient caresser son corps. Il essayait de trouver les termes justes pour expliquer cela. Il ne savait même pas pourquoi il avait envie de lui expliquer. Peut-être pour son visage curieux ? Elle aimerait apprendre ? Il n’en savait rien. C’était une impression générale, comme si ça lui faisait plaisir de l’entendre expliquer. Il pinça ses lèvres.

- On va faire un essai, tu comprendras, dit-il alors qu’il mit sa main au niveau du poignet de la jeune femme et qu’il commença à remonter ses doigts en une douce et lente caresse.

Si elle était comme lui, sensible de la peau, alors elle devrait ressentir des frissons elle aussi… et qui n’auront rien à voir avec le froid, la peur ou la tristesse. Si elle était trop chatouilleuse cependant, il ne pourrait rien faire. Il observait la peau claire de la jeune femme sous ses doigts et il se dit que c’était bien la première fois qu’il était aussi proche de quelqu’un. Peut-être devrait-il sortir de la piste de danse pour parler ? Aller boire ? Il faudrait, mais il était trop occupé à chercher les signes de frissons sur le bras de la jeune femme, ou sur son visage.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
maioral
Messages : 46
Date d'inscription : 28/01/2022
Région : Belgique
Crédits : fays

Univers fétiche : dystopie, fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://www.letempsdunrp.com/t5312-prete-moi-ta-plume#106129
maioral
Mer 21 Sep - 0:01

Blanche
J'ai 36 ans, même si humainement j'en parais moins. Je vis dans les îles Shetlands, en Écosse. Dans la vie, je suis une selkie et passe la majorité de ma vie sous la forme d'un phoque et plus rarement comme une humaine. Je m'en sors plutôt bien et grâce à ma chance, je suis célibataire et cela ne me dérange aucunement.

Je vis la majeure partie de mon temps avec une échouerie (clan) de phoque que je considère comme ma famille. Ils sont ceux sur lesquels je me repose, à qui j'ai le plus de confiance.

Pour l'heure, je n'ai jamais connu que 3 autres selkies comme moi. Ma mère, qui a finalement disparue assez tôt, ainsi que deux autres selkies que j'ai seulement croisées sur les plages, puis plus jamais revues.

Dans ma jeunesse, une humaine avait déjà tenté de m'adopter sous forme humaine, c'était une des premières fois que je m'étais transformée. Je suis restée quelques jours auprès d'elle, voire même semaines à ses côtés, m'apprenant les rudiments de la vie humaine. Je suis cependant partie du jour au lendemain, l'appel de l'océan étant trop fort. Cette dame n'a jamais appris mon secret, mais il m'arrive d'aller la voir, de loin, pour savoir comment elle va.  
Avec une certaine vivacité, et peut-être même crainte, le jeune homme vint retenir les mains de la selkie. Cette dernière fronça les sourcils, se laissant vaguement faire quand il remit ses doigts dans sa propre nuque pour qu'elle y reprenne sa place initiale, voire même qu'elle soit un peu plus proche de lui.

Incertaine, Blanche se contenta de l'observer et soutenir son regard alors qu'il plantait ses yeux dans les siens. Son partenaire de danse certifia ne pas avoir froid. Pourtant... Lorsqu'elle frémissait elle-même, c'était souvent de froid. Comment cela se pouvait-il ?

Bryan tenta alors de lui expliquer qu'il y avait plusieurs raisons pour lesquelles un être humain pouvait frissonner. Elle l'écoutait attentivement, autant intéressée par ses explications, mais surtout parce qu'elle lui trouvait un certain attrait quand il prenait le temps de lui parler et lui montrer son monde. C'était comme si ses yeux commençaient à pétiller.

Blanche acquiesça la tête, un peu dubitative. Le jeune homme dut percevoir son doute, car il lui proposa de tester. Ils s'arrêtèrent momentanément de danser pour s'immobiliser. Le visage baissé vers leurs mains, la rouquine le regarda faire alors qu'il caressait son avant-bras avec une infinie délicatesse. Son contact était... agréable. Doux. Léger. Elle sentit comme une légère vague remonter dans son bras, mais ce n'était pas tant son contact qui la fit réagir ainsi. Plutôt... l'idée que ce soit lui, qui la touche. Et de cette manière là.

Mais finalement, ce frisson tant attendu n'était pas aussi fort qu'espéré. Blanche inclina la tête sur le côté. Si cela ne fonctionnait pas bien sur elle... Cela fonctionnerait peut-être mieux sur lui ?

— Comme ça ? demanda-t-elle, innocemment.

Elle reposa sa main sur son torse, et ses doigts glissèrent presque sensuellement le long de ses abdos. Ses yeux bleus le fixèrent, et à la réaction qu'il eût, Blanche eut un sourire un peu amusé, et presque intéressé. Elle n'aurait pas pu mettre de mot sur ce qu'elle venait de faire, mais elle était presque flattée et intéressée par les réactions du jeune homme alors qu'elle flirtait presque ouvertement avec lui en faisant cela. Et ce jeu entre eux... avait un aspect excitant, vivifiant. Comme de l'électricité venant court-circuiter momentanément chacune de ses terminaisons nerveuses, et affoler le rythme de son coeur.

D'ailleurs, ces autres couples, lorsqu'ils se touchaient ainsi... S'embrassaient aussi. La selkie se surprit à laisser son regard fixer un instant les lèvres du garçon à cette pensée. Quel goût pouvaient-elles avoir ?
Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Jeu 22 Sep - 14:38

Bryan
Steamgray

J'ai 25 ans et je vis dans les îles Shetlands, en ecosse. Dans la vie, je suis en train de faire des études dans la biologie marine et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Selkie, Now you belong to Me - Page 2 Znsz
→ Issu d'une famille monoparental (sa mère)
→ Gentil, courtois, altruiste, il se sent pourtant mal à l'aise en société et préféré, de loin, rester seul à se promener.
→ Adore nager, ça depuis tout petit
→ Adore la plongée sous marine
→ Sa mère  croit en la magie et essaie d'initier son fils à des sorts et des incantations qu'il fuit comme personne.
→ En réalité, Bryan est bien à moitié triton royal (par son père) et à moitié sorcier (par sa mère).
→ Il se retrouve forcément embarquer par son cousin maternelle dans les fêtes et les évènements, comme ils ont le même âge, bien qu'il en aucune envie.
Ça n’avait pas marcher … de quoi donner envie de hurler au plus saint des hommes. Comment expliquer quelque chose à une personne non réceptive ? Bryan n’était pas le genre à abandonner de trouver une solution, bien que la pratique fût tout de même la meilleure solution pour lui. Il n’y avait rien de mieux que de faire l’expérience de quelque chose pour le comprendre.

Cependant, cette idée, bien que lumineuse aux yeux de notre blond, avait un gros désavantage … il pouvait être utiliser pour une expérience lui aussi. La jeune femme n’était pas la seule à être la victime de cet échange. Et les frissons marchaient clairement trop bien avec lui. A peine avait-elle commencer à faire glisser sa main sur son torse qu’il en reçu des frissons sur son corps. Il attrapa sa main alors que la réaction physique était en train de remonter dans son cou.

- Blanche … Il ne vaut mieux pas aller plus loin …, dit-il alors que lui aussi avait une petite fixette sur ses lèvres si fascinante.

Il observait la jeune femme, essayant de comprendre sa manière de pensée, sa manière d’appréhender les choses, il essayait de mettre toutes ses données dans une formule pour régler la situation de la meilleure manière possible. Il se rapprocha d’elle pour éviter de voir ses lèvres, cachant son visage dans ses cheveux.

- Les frissons peuvent être de froid, de peur, de dégoût mais aussi d’excitation. Si tu continues je risque de me sentir … désireux.

Désireux, il l’était depuis un petit moment. Il ne s’était jamais senti ainsi depuis le début de sa vie. Il n’avait jamais ressenti autant d’envie de toucher quelqu’un. Ce n’était même pas sexuelle, bien qu’un peu. Il était juste aussi curieux de la jeune femme que ce qu’elle semblait l’être. Et il ne comprenait pas du tout pourquoi. Qu’est ce qu’il faisait qu’il avait autant envie de l’aider à comprendre ses frissons ? Est-ce que c’était du flirt ? Est-ce qu’il était en train de la draguer d’une certaine manière.

- Viens, finit-il par dire alors qu’il se sépara doucement d’elle, allons boire une boisson sans alcool, ça nous fera du bien.

Il était déjà totalement à l’ouest dans cette situation… s’il venait en plus à boire, il ne donnerait pas cher de sa peau. Alors qu’il allait se déplacer, il sentit Léo, à l’odeur désagréable et forte de son parfum mélangé à l’alcool, lui glisser quelque chose dans la poche de son bas. Il n’avait même pas besoin de savoir ce que s’était. Il allait le tuer. Il fit d’ailleurs un coup de pied discret mais bien placer pour lui donner un coup dans le tibia. Léo fit un hurlement de douleur, disproportionné face à la douleur causée. Bien fait.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
maioral
Messages : 46
Date d'inscription : 28/01/2022
Région : Belgique
Crédits : fays

Univers fétiche : dystopie, fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
https://www.letempsdunrp.com/t5312-prete-moi-ta-plume#106129
maioral
Jeu 22 Sep - 20:30

Blanche
J'ai 36 ans, même si humainement j'en parais moins. Je vis dans les îles Shetlands, en Écosse. Dans la vie, je suis une selkie et passe la majorité de ma vie sous la forme d'un phoque et plus rarement comme une humaine. Je m'en sors plutôt bien et grâce à ma chance, je suis célibataire et cela ne me dérange aucunement.

Je vis la majeure partie de mon temps avec une échouerie (clan) de phoque que je considère comme ma famille. Ils sont ceux sur lesquels je me repose, à qui j'ai le plus de confiance.

Pour l'heure, je n'ai jamais connu que 3 autres selkies comme moi. Ma mère, qui a finalement disparue assez tôt, ainsi que deux autres selkies que j'ai seulement croisées sur les plages, puis plus jamais revues.

Dans ma jeunesse, une humaine avait déjà tenté de m'adopter sous forme humaine, c'était une des premières fois que je m'étais transformée. Je suis restée quelques jours auprès d'elle, voire même semaines à ses côtés, m'apprenant les rudiments de la vie humaine. Je suis cependant partie du jour au lendemain, l'appel de l'océan étant trop fort. Cette dame n'a jamais appris mon secret, mais il m'arrive d'aller la voir, de loin, pour savoir comment elle va.  
Il y avait un fait étrange dans leurs échanges, remarqua la selkie. Pourquoi Bryan semblait aussi partagé ? Il lui semblait que son corps réagissait d'une certaine façon, puis l'instant d'après, c'était presque l'opposé qui se produisait et le jeune homme reprenait la parole pour l'empêcher de continuer ce qu'elle était en train de faire. L'instant d'avant, il ne voulait pas qu'elle retire son tee-shirt, et maintenant, il avait retenu sa main sur son buste pour ne pas le caresser plus longuement, alors qu'il avait été le premier à donner ses vêtements ou une caresse. Pourquoi ces échanges ne pouvaient-ils aller que dans un seul sens. Pourquoi ne pouvait-elle pas simplement essayer, elle aussi ?

Elle ne comprenait pas. Même s'il le disait gentiment, elle avait un peu le sentiment d'être rejetée quand il lui conseilla de ne pas aller plus loin. Mais quoi, plus loin ?

Les grands yeux de la rouquine plongèrent dans ceux de Bryan, presque brillants... Mais d'une certaine humidité qu'elle réussissait encore à contenir. Elle tourna la tête en s'humectant les lèvres pour reprendre contenance et ne pas prendre tout cela personnellement. Le jeune homme se pencha vers elle, continuant ses explications à propos de ses frissons. Il parla d'excitation... et d'être désireux.

Elle fronça les sourcils, son visage toujours tourné vers l'extérieur, tentant d'imaginer ce que ce mot-là signifiait vraiment. Est-ce que cela avait un rapport avec le fait qu'elle sentait le feu lui monter aux joues ou qu'elle avait envie de sentir à nouveau le corps du garçon au contact du sien ? Était-ce de l'excitation... quand deux phoques mâles se battaient pour s'accoupler avec la femelle de leur choix ?

Bryan décida de changer de sujet, et c'était probablement pour le mieux. La selkie secoua la tête pour faire sortir cette légère émotion de tristesse qui l'avait si soudainement envahie, sans en comprendre la raison. Elle ne prenait jamais les choses aussi personnellement d'habitude... Pourquoi est-ce que ça avait eu l'air de l'atteindre si fort cette fois-ci en la présence de Bryan.


— D'accord, accepta-t-elle en manquant légèrement de conviction, mais tout en se laissant guider par le jeune homme.

Il lui avait lâché la main et désormais, il s'éloignait. Mais avant même d'effectuer un pas, il buta contre un autre homme. Ce dernier grimaça et lâcha une plainte. La selkie fronça les sourcils, suivant alors l'inconnu du regard alors que l'instant d'après, il fit un grand sourire à Blanche, un pouce vers le ciel.

Totalement décontenancée par le comportement de l'inconnu, Blanche décida de reporter son attention sur Bryan.

— Ça va ? lui demanda-t-elle, un peu inquiète et curieuse de savoir ce qu'il venait de se passer.

Bryan décida tout de même de partir vers le chapiteau où se trouvaient quelques serveurs qui donnait des boissons à qui le voulait. Il prit deux Ice Tea, dont un qu'il tendit à Blanche. Elle prit, le huma, puis le goûta... C'était... très bon. Ce sucre... lui donnait envie d'en boire bien plus.
Contenu sponsorisé
Selkie, Now you belong to Me
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» you don't belong here | SUNRISE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: