Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

LE TEMPS D'UN RP

North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval]

Nemo
Messages : 190
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Sam 20 Aoû - 15:55

North Rivers
Spin-Off
Cocktail Explosif

Mise en situation

TW Sexe - Langage grossier

North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] Yqpyxp

Il est préférable de lire la première Saison de North Rivers : Les portes du pénitencier, bientôt vont se fermer, avant de s'attaquer à Cocktail Explosif.

*

Minerva Bolen (Minnie) se fait violemment battre depuis peu par son conjoint, Robert Miller (Bobby). Nate Parsons, incarcéré à la prison de North Rivers est tombé d'affection pour la jeune infirmière. Quand il la voit couverte d'hématomes, il ne réfléchit pas plus pour envoyer son frère, Will Parsons, en découdre avec Bobby. Au même moment, Nate reçoit une lettre de menaces envers Minnie. Il charge donc son frère cadet de surveiller de loin et prévenir de toute attaque pouvant survenir contre Minnie. Pour cela, il lui conseille de se rapprocher de Candice, la meilleure amie de Minnie.

Ecumant les bars de la petite ville de Santana, Will se met en quête de trouver cette fameuse Candice et de s'insérer dans sa vie, coûte que coûte.


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~


Nemo
Messages : 190
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Sam 20 Aoû - 16:05
premier contact
fiche de will parsons
En sortant de North Rivers, je suis directement allé reporter les plans de Nate à J. Celui-ci, fier de pouvoir rendre service à son élève préféré, est tout de suite allé acheter des bras dans les bars du coin. Donnant un faux nom à chaque nouvelle personne, portant un chapeau, des lunettes et une fausse barbe, J ne ressemblait plus du tout au vieux papy en chemise à fleurs et sandales que les autres connaissaient. Il passait inaperçu.

C'est le lendemain en fin d’après-midi que je me suis mis au boulot, arpentant moi aussi les bars mais dans un autre but : celui de trouver la fameuse Candice. Je l’aperçois finalement dans le troisième bar que je visite. Le barman m’indique directement de la main qui est Candice. Je me trouve une place sur le bar et commande deux cocktails : un pour moi et un pour la jeune femme. Je l’observe en souriant. Nate a tout-à-fait raison, c’est vraiment mon style de femme. Déchaînée, extravertie et sexy. J’ai bien envie de n’en faire qu’une bouchée. Si la fameuse Minnie ressemble à sa copine, je comprends bien les envies de mon frère. D’ailleurs elle ne doit pas passer inaperçue à la prison !

Je décide finalement de m’approcher d’elle, évitant les coups de hanches et les corps se tordant dans tous les sens au rythme de la musique. J’arrive finalement à ses côtés et lui fait un sourire rayonnant et un signe de la main, signifiant que je souhaite lui parler.
Elle s’approche un peu plus, ce qui me permet de la contempler sous toutes ses fines coutures. Ouais, j’ai vraiment tiré le gros lot.

« Bonjour, je suis Will. Je suis navré, je n’ai pas pu faire autrement que de vous offrir ce cocktail, en vous voyant sur la piste. Ça vous dit de passer du temps un peu avec moi… ? »

Je souris de plus belle, n’oubliant pas que tout ceci est avant tout une mission que je me dois de réussir parfaitement.


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~


Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 20 Aoû - 17:15

Candice Moore
J'ai 24 ans et je vis à Santana, Arizona. Dans la vie, je suis une jeune mère au foyer et je m'en sors très bien, je m'occupe de ma fille et je profite de la vie ! Sinon, je suis mariée et je le vis plutôt bien car au moins ma fille ne manque de rien.




North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] Tumblr_inline_pbv5hiKmZw1tyemz4_500

Candice n'a pas eu une vie facile, mais s'en est toujours accommodée. Ses parents sont des festivaliers qui ont connu les années hippies, l'ère du disco puis.... les années 90. Autant dire, qu'ils n'avaient pas du tout prévu d'avoir un enfant, seulement, quand la mère de Candice s'est retrouvée enceinte sans possibilité d'avorter..... ils ont décidé de la garder. Bien qu'ils se soient finalement mis à aimer leur fille, les parents de Candice n'avaient pas vraiment la fibre parentale… Ils étaient du genre à emmener Candice partout avec eux, dans des festivals, des concerts et autre évènement. Son premier Burning Man était à trois ans et Candice y a vu des choses qui ont radicalement changé sa façon de grandir normalement. Sexe, drogue, alcool et rock & roll ont toujours fait partie de sa vie ! En grandissant, elle ne pensait pas non plus donner la vie.... et pourtant, Birdy est apparue... Comme un petit oiseau, elle s'est déposée dans son ventre sans qu'elle s'y attende. Candice pensait qu'elle ferait une meilleure mère que ses parents, pourtant, elle mène à peu près la même vie.... Cependant, bien qu'elle soit complètement déjantée, Candice fait toujours de son mieux pour être une bonne personne. Ok, elle est charmeuse, colérique, vulgaire, bagarreuse, susceptible et j'en passe, mais elle également une amie loyale et fidèle, c'est une personne franche et entière que l'on adore détester. Ou pas d'ailleurs. Sinon, elle est mariée avec Chuck depuis maintenant cinq ans, ce qui coïncide avec la naissance de Birdy. Chuck est un homme de Néandertal qui reflète parfaitement l'expression tout dans les muscles et rien dans la tête. Il est gentil avec Candice, cependant, il aime d'un amour inconditionnel ! Ce qui en est presque flippant. Il ne lui refuse jamais rien et même s'il est toujours à côté de la plaque, il fait de son mieux pour être un bon père. En soi, c'est tout ce dont Candice a besoin. À côté de ça, elle s'autorise à faire ce qu'elle veut de sa vie, elle sort, elle boit, elle couche, sans la moindre gêne. C'est pas qu'elle n'aime pas Chuck, disons simplement que Candice a vite compris que l'amour ce n'était pas fait pour elle. Son cœur n'a jamais battu pour personne. Jamais. C'est qu'il y a bien quelque chose qui ne pas chez elle ?!
Heureusement, elle peut toujours se confier à sa meilleure amie, Minerva Bolen qui vit à côté de chez elle. Candice considère Minnie comme une soeur, mais elle ne le lui a jamais dit.... Candice n'est pas vraiment du genre à dévoiler ses sentiments. Ça aussi, c'est pas normal, pas vrai ? Enfin bon, Candice est du genre à se porter par le vent et à découvrir avec impatience ce que la vie lui réserve.

North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] PiMZ



Pendant ce temps, la pauvre Candice était loin de se douter de l'enfer que vivait son amie. Elle se demandait pourquoi elle n'avait pas de nouvelles de Minnie depuis quelques jours, ça ne lui ressemble pas... Pourtant, elle voit sa voiture partir au travail et revenir, c'est qu'elle va bien.... Candice préféra penser qu'elle devait avoir la tête ailleurs à cause de sa grossesse. Quelle joie ! Minnie va être une maman formidable ! Quelle poisse que ça soit aussi l'enfant de Bobby, mais je suppose qu'on n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie et Candice devra se contenter d'un ou d'une filleul(le) à moitié stupide.

En attendant, elle, depuis trois jours, elle a tenté d'être une épouse et une mère responsable. En réalité, elle avait juste envie de pouvoir aller faire la fête samedi sans que Chuck le lui reproche, ou pire, le lui interdise. Ça lui arrive par moment, d'essayer de l'empêcher de faire des trucs. C'est mignon, pauvre Chuck qui ne comprend toujours pas que rien ni personne ne pourrait empêcher Candice de faire ce qu'elle veut !

Aussi, elle avait déjà tâté le terrain depuis plusieurs jours. Préparation de son plat préféré, une maison impeccable du sol au plafond. Des nuits d'amour endiablées et elle s'est elle-même occupée de Birdy sans lui demander quoi que ce soit ! Hier encore, elle a attendu le retour de Chuck en petite tenue dans l'espoir de le mettre en joie pour quand elle lui annoncera que le lendemain, il devra se coltiner la petite toute la soirée, car elle, elle sort !

Finalement, son plan aura fonctionné ! Quand Chuck s'est écroulé sur le lit, repu et satisfait, elle en profita pour lui glisser.

"Je crois que demain, je vais sortir avec Minnie, elle en a besoin, ça ne te dérange pas, babe ?"
"Je vais devoir garder la petite ?!"

Candice roule des yeux, mais tente de garder sa voix sensuelle.

"Oui, Chuck, parce qu'on n'a pas encore le droit de l'attacher à un poteau dans le jardin, je crois bien que tu vas devoir t'en occuper !"
"Oh, sois pas vilaine !"

Dit-il en lui caressant les fesses, Candice soupire mentalement en se disant qu'elle allait être bonne pour un second round. Tant pis, si ça lui permettait d'avoir ce qu'elle veut. Chuck n'est pas un si mauvais coup, niveau mensuration, il avait été gâté par la nature, seulement, il n'est plus aussi endurant qu'à leur début et la plupart du temps, c'est Candice qui doit faire tout le travail. Alors bon. C'est sans doute une des raisons qui la pousse à aller voir ailleurs. En tout cas, pendant qu'elle chevauchait son mari, elle se promit que demain, c'est elle qui se ferait soulever par un bel inconnu qui lui rappellerait ce qu'est le plaisir !


***


On est demain ! Et Candice est folle d'impatience ! Elle avait tenté de joindre Minnie avant de commencer à se préparer, mais elle lui a répondu que Bobby serait surement fâché d'être prévenu à la dernière minute, aussi, ça sera pour une prochaine fois. Candice a trouvé ça plus que louche la façon dont Minnie lui a parlé et se promit que dès demain, elle irait voir ce qui se trame là-bas, car elle sent que quelque chose ne pas. Pour l'heure, elle pensa égoïstement à la soirée qui l'attendait, sans savoir que le sort de son amie était bien plus urgent qu'elle ne le pensait.

Candice opta pour sa fameuse robe en latex, hyper moulante, qui s'ouvre sur le devant avec une fermeture éclair. Comme à son habitude, quand elle met sa spéciale robe de pute, elle ne porte pas de sous-vêtements. Si ça peut éviter de perdre du temps !
Elle affine sa taille et allonge ses jambes grâce à une paire d'escarpins vertigineuses qui lui donne des allures d'irrésistible veuve noire !

Ses cheveux couleurs lavande tombent en cascade sur son dos. Elle rehausse sa coiffure d'une couronne de laurier en toque, mais qui fait son petit effet. Un make up provocant et un parfum envoutant, elle ne prit aucun effet personnel si ce n'est son portable qu'elle garde dans le bustier de sa robe. Un sac ? Pourquoi faire ? De l'argent ? Inutile ! Des capotes ?! Soyez sérieux, deux secondes. Et si ça ne tenait qu'à elle, elle n'aurait même pas pris son téléphone, mais Chuck l'a laissé sortir à condition qu'elle puisse être joignable..... Il se doute bien qu'elle va le tromper, aussi, il espère pouvoir l'appeler à ce moment-là et lui pourrir son groove !
Pourquoi Chuck reste avec elle ? Parce qu'il l'aime vraiment comme un fou ! Candice, c'est ses yeux, sa vie, il serait prêt à tout pour elle ! Ce qui est affreusement romantique et terriblement effrayant !

Candice avait commandé un taxi pour éviter de devoir prendre la voiture ce soir. Elle n'avait pas dit à Chuck que Minnie ne venait pas, aussi, elle était une mère maintenant et ne voulait pas prendre de risques..... pour Birdy. Donc, ça sera taxis à l'aller et au retour !
D'ailleurs, le taxis la dépose devant l'Écumoire, un des rares bars où Chuck et sa clique de bras cassés ne fréquentent pas.

À peine avait-elle mis un pied dans le bar qu'elle reconnut quelques visages qui la saluèrent. Candice était assez connue dans le monde de la nuit ! Drôle, attirante, elle n'a pas froid aux yeux, c'est normal qu'elle soit très vite devenue la coqueluche des nighteurs.
La jeune femme aux cheveux violets se dirigea vers le bar et salua le barman.

"Oh la voilà ! La meilleure !"
"Ah ça, ça veut dire que tu as suivi mes conseils et que tu as pécho Denise ?!"

Mark le barman rougit en souriant.

"Oui et c'est grâce à toi ! Alors merci !"
"Bien joué !"

Denise tient un foodtruck avec son père et tous les deux vendent des beignets à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. D'habitude, Denise assure le service de jour et son père le service de nuit. Mark avait quelques fois eu l'occasion de la voir, mais rarement puisque lui, la journée, il dort. Mais depuis quelques semaines, le père de Denise est souffrant et elle a dû prendre la relève avec sa sœur. Sa sœur faisant le service de jour et elle, faisant le service de nuit. Le foodtruck s'arrête tous les soirs devant le bar pour attirer tous les poivrots bourrés qui finissent par sortir en titubant. Bon.... Candice a déjà fait partie de ces poivrots… Mais depuis, Mark a eu plus souvent l'occasion de croiser Denise et de lui avouer qu'elle ne lui est pas totalement indifférente ! Si c'est pas beau l'amour ! Surtout quand on y est pour quelque chose !

"Tiens, cadeau de la maison !"
"Cool !" Candice lève son verre. "A Denise et toi, que tu réussisses à la faire jouir et pas juste à la faire simuler ! Santé !"

Elle but cul sec pendant que le barman secoue la tête en rigolant.

"C'que t'es con parfois !"
"Ah, je ne suis pas conne ?!"
"Ah non non, même conne, une fille reste intelligente, toi, t'es vraiment con !"

Cette fois, c'est elle qui rit de bon cœur.

"J'aime cette façon de penser ! Continue de dire à tout le monde que les femmes sont le sexe fort !"

Elle lui fit un clin d'œil avant de s'en aller sur la piste.

"J'ai pas dit que.... et elle est partie ! Sacrée Candice !"

Il sourit en regardant la jolie gazelle se trémousser sur la piste et rapidement venir se faire accoster par des hommes. Quand on est un barman qui se soucie un minimum de ces clients, on veille toujours à s'assurer que les clients vont bien et sont en sécurité du moment où ils arrivent jusqu'au moment où ils partent. Mais avec Candice, pas la peine, Mark l'a déjà vu mettre une déculottée à un mec sans l'aide de personne parce qu'il lui avait touché les fesses. Ce qui est un comble pour Candice qui se fait peloter plus de fois en une soirée que les fruits du marché ! Mais elle avait décrété que celui-là n'avait pas le droit de le faire et le lui a bien fait comprendre !
Mark l'apprécie autant qu'il la craint, son grain de folie est amusant quand on est son ami mais..... il n'a pas envie de savoir ce qu'il donnerait si on était son ennemi !

Alors que Candice commence à refuser les avances de ses prétendants, estimant qu'il était encore trop tôt pour se mettre en chasse, un jeune homme, bien différent des autres, vint l'accoster.

Candice le dévore de la tête aux pieds. Santana est une petite ville merdique où il ne se passe pas grand-chose. Il doit y avoir quatre bars en tout et pour tout dans toute la ville. Une boite de nuit et quelques restos. Ce qui fait qu'on a vite tendance à croiser et recroiser les mêmes visages. Dans le monde de la nuit en tout cas, on finit tous par s'être déjà vu quelque part. Pourtant, lui, Candice en est certaine, elle ne l'a jamais vu nulle part.

Elle arque un sourcil en souriant comme une prédatrice alors qu'il lui tend un cocktail.

"Tiens donc, passer du temps avec vous ? J'imagine que c'est mon côté pétillant qui vous a laissé croire que j'aimais les cocktails ?" Elle s'approche du jeune homme comme une panthère gracieuse, sans être gênée d'onduler généreusement ses hanches. Une fois tout près de lui, elle murmure sensuellement. "Désolée de vous décevoir, mais je préfère les sensations fortes."

Elle trempe son index dans le cocktail avant de porter son doigt à sa bouche sans quitter le jeune homme des yeux. Elle finit par le contourner, son doigt toujours en bouche puis une fois dans son dos, elle lance au barman :

"Mark, deux whiskys, s'il te plait ! Un pour moi et un pour monsieur Je ne viens pas d'ici."

Dit-elle avant de se retourner vers l'inconnu et de lui offrir un sourire arrogant.

"Tout de suite, ma belle !"

Lui balança-t-il par-dessus les clients qui attendaient leur tour. Elle finit par croiser les bras sous sa poitrine tout en le regardant intensément.

"Alors, qu'est-ce qui vous amène à Nulle Part, Will ?"

Candice ne s'était toujours pas présentée et elle s'en fichait éperdument. À quoi bon de toute façon ? Était-il vraiment là pour connaitre son nom, le nom de son premier chien et si elle a des frères et sœurs ? Non, je ne crois pas et de toute façon, Candice n'était pas là pour ça non plus. Elle se fichait bien de savoir si monsieur Je ne viens pas d'ici, avait suivi ses cours de catéchisme ou s'il a joué dans l'équipe de football de son équipe. Ce qu'elle veut réellement savoir, c'est s'il vaut le coup de perdre de son temps avec lui ou pas ?!
À première vue, si elle ne devait juger que son physique, Candice perdrait bien plus que son temps avec lui, elle aurait bien perdu sa virginité une seconde fois si elle avait pu ! Il est terriblement sexy et il doit en avoir conscience. Ces gens-là, ce sont les pires ! Et encore une fois, elle le sait, parce qu'elle en fait partie ! Les gens qui ont conscience de leur sexappeal ne sont plus les proies, mais les prédateurs. Aussi, deux prédateurs qui se rencontrent, ça peut donner des étincelles. Candice est bien trop curieuse pour laisser passer l'occasion. Elle se demande où leur petit jeu va les mener ? À une nuit torride pour se dire adieu aux premières lueurs du jour ? Une liaison occasionnelle, quand ils se croiseront dans un bar ? Ou seront ils mutuellement déçus de cette rencontre qui se serait avérée ennuyante ? L'inconnu, l'imprévisible, voilà ce qui l'excite vraiment. C'est doute pour ça qu'elle a préféré accepter de passer du temps avec monsieur Je ne viens pas d'ici plutôt qu'avec tous les autres prétendants qu'elle connait et côtoie assez souvent. Lui, elle ne le connait pas, elle ne sait pas quel genre de charmeur, il est. Va-t-il la surprendre ou la laisser sur sa fin. En tout cas, alors qu'ils s'installent à une table, Candice le dévore des yeux avec son regard de prédatrice, en se demandant ce qu'il se cache au fond de cette torride apparence.
Nemo
Messages : 190
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Sam 20 Aoû - 20:04
premier contact
fiche de will parsons
Je ris en la dévorant des yeux. En plus d’être charmante et sexy, elle est drôle et elle sait ce qu’elle veut. Que demander de plus ? Je ne la quitte pas du regard tandis qu’elle tourne autour de moi comme un fauve autour de sa proie. Ça ne me dérange pas d’être sa proie, oh que non.
Mon sang se met à bouillonner à l’entente de son murmure. Si je pouvais sourire encore plus, ma mâchoire se décollerait. Il semblerait que ce soit beaucoup plus facile que ce que je pensais. Je suis du regard son doigt allant du cocktail à entre ses lèvres et je ne peux m’empêcher de me mordre l’intérieur de mes joues. C’est qu’elle est très… très entreprenante. J’adore ça, mais je ne m’attendais pas à tant de jeu de sa part. La soirée s’annonce…. explosive.

Tandis qu’elle corrige mes goûts en commandant à la volée deux verres de Whisky, je recule doucement vers une table vide pour m’y accouder et y abandonner les deux cocktails. Je remonte les manches de ma chemise blanche en les boutonnant au niveau des coudes, dévoilant les multiples tatouages sur mes bras.

Je souris à nouveau quand elle me questionne sur mes occupations dans ce bled paumé. Les gens ont une capacité dingue à s’occuper de ce qui ne les regarde pas, c’est incroyable. Combien de fois ai-je dû mentir ou dévier la conversation pour ne pas révéler ma véritable identité ? À chaque nouvelle rencontre, plus ou moins.

« Je suis venu voir mon frère. Il a déménagé il y a pas longtemps. Je suis là depuis quelques semaines, mais jamais j’étais venu dans ce bar encore. J’ai l’impression que j’ai fait un excellent choix en venant ici. »

Mon sourire charmeur, faisant tomber la moitié des filles, se plaque sur mon visage. Au moins, cette fois-ci, je n’ai pas menti, ou en tout cas pas trop. Il a déménagé, quelque part, ce n’est pas un mensonge.

« Vous avez tout de suite su que j’étais pas du coin, vous venez ici souvent ? »

Même si la réponse m’importe peu, j’entretiens la conversation au milieu du bruit des gens, certains commençant à être déjà bien alcoolisé. Mon regard se pose sur le bar, que je pointe du menton.

« Nos verres sont prêts, ma chère. Permettez… »

Je me dégage des corps et pars chercher les deux boissons brunes. Je reviens, les mains prises et les cheveux un peu dans les yeux. Je tends à Candice l’un des verres et trinque avec elle avant de boire une gorgée du breuvage.

« Je vous préviens, je tiens vraiment pas bien l’alcool. Généralement, je suis plutôt… dans la légèreté. »

Je ris, entendant mes propres mots. C’est strictement la vérité : je suis une brêle pour tout ce qui est alcool. J’ai toujours préféré m’amuser en restant en possession de mes moyens. Après ce verre de Whisky, il est hors de question que je prenne quoique ce soit d’autre. Je risquerai de me trahir.

« Alors, comment vous vous appelez, Mademoiselle sensations fortes ? »

L’imitant, je la dévore des yeux, l’esprit plein d’envies irrésistibles.


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~


Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Ven 2 Sep - 10:42

Candice Moore
J'ai 24 ans et je vis à Santana, Arizona. Dans la vie, je suis une jeune mère au foyer et je m'en sors très bien, je m'occupe de ma fille et je profite de la vie ! Sinon, je suis mariée et je le vis plutôt bien car au moins ma fille ne manque de rien.




North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] Tumblr_inline_pbv5hiKmZw1tyemz4_500

Candice n'a pas eu une vie facile, mais s'en est toujours accommodée. Ses parents sont des festivaliers qui ont connu les années hippies, l'ère du disco puis.... les années 90. Autant dire, qu'ils n'avaient pas du tout prévu d'avoir un enfant, seulement, quand la mère de Candice s'est retrouvée enceinte sans possibilité d'avorter..... ils ont décidé de la garder. Bien qu'ils se soient finalement mis à aimer leur fille, les parents de Candice n'avaient pas vraiment la fibre parentale… Ils étaient du genre à emmener Candice partout avec eux, dans des festivals, des concerts et autre évènement. Son premier Burning Man était à trois ans et Candice y a vu des choses qui ont radicalement changé sa façon de grandir normalement. Sexe, drogue, alcool et rock & roll ont toujours fait partie de sa vie ! En grandissant, elle ne pensait pas non plus donner la vie.... et pourtant, Birdy est apparue... Comme un petit oiseau, elle s'est déposée dans son ventre sans qu'elle s'y attende. Candice pensait qu'elle ferait une meilleure mère que ses parents, pourtant, elle mène à peu près la même vie.... Cependant, bien qu'elle soit complètement déjantée, Candice fait toujours de son mieux pour être une bonne personne. Ok, elle est charmeuse, colérique, vulgaire, bagarreuse, susceptible et j'en passe, mais elle également une amie loyale et fidèle, c'est une personne franche et entière que l'on adore détester. Ou pas d'ailleurs. Sinon, elle est mariée avec Chuck depuis maintenant cinq ans, ce qui coïncide avec la naissance de Birdy. Chuck est un homme de Néandertal qui reflète parfaitement l'expression tout dans les muscles et rien dans la tête. Il est gentil avec Candice, cependant, il aime d'un amour inconditionnel ! Ce qui en est presque flippant. Il ne lui refuse jamais rien et même s'il est toujours à côté de la plaque, il fait de son mieux pour être un bon père. En soi, c'est tout ce dont Candice a besoin. À côté de ça, elle s'autorise à faire ce qu'elle veut de sa vie, elle sort, elle boit, elle couche, sans la moindre gêne. C'est pas qu'elle n'aime pas Chuck, disons simplement que Candice a vite compris que l'amour ce n'était pas fait pour elle. Son cœur n'a jamais battu pour personne. Jamais. C'est qu'il y a bien quelque chose qui ne pas chez elle ?!
Heureusement, elle peut toujours se confier à sa meilleure amie, Minerva Bolen qui vit à côté de chez elle. Candice considère Minnie comme une soeur, mais elle ne le lui a jamais dit.... Candice n'est pas vraiment du genre à dévoiler ses sentiments. Ça aussi, c'est pas normal, pas vrai ? Enfin bon, Candice est du genre à se porter par le vent et à découvrir avec impatience ce que la vie lui réserve.

North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] PiMZ


Une chose est sûre, c'est que mon petit numéro a eu l'air de faire son effet. J'en suis plutôt contente. J'aime faire naître le désir dans les yeux de certains hommes, je suppose que ça doit être mon instinct de femme fatale qui veut ça. Ou de nymphomane délurée. Appelez ça comme vous voulez.

Je rejoins monsieur Je ne viens pas d'ici. Quand je m'assois à ses côtés, je remarque rapidement qu'il a les bras couverts de tatouages, je souris légèrement. Outre le fait que ça soit affreusement sexy, généralement, on ne se tatoue pas autant juste pour être séduisant. J'imagine que chacun à une signification et je me suis surprise à vouloir réellement connaitre chacune d'entre elle. Ridicule.

J'arque un sourcil quand il me raconte sa vie, tout en lui offrant un sourire charmant.

"Ah, vous êtes donc deux beaux gosses perdus en ville ?! J'ai du mal à croire que vous n'ayez déjà pas créé des émeutes de pucelles enragées !" Je hausse les épaules, j'en aurai fait partie, j'avoue ! Mais inutile qu'il le sache. "Oui, vous avez choisi le moins pourri de la ville. Bravo ! Et sinon, vous venez d'où ? Parce que je me dis que pour choisir Santana comme lieu de résidence… c'est soit vous venez d'un bled encore plus paumé, soit vous êtes un dangereux criminel qui essayez de fuir quelque chose ? La police sans doute ?" Je lui lance un regard de braise et un immense sourire. "Personnellement, je préfèrerai que vous soyez un criminel, ça mettra un peu d'ambiance dans ce trou à rats."

Je ris légèrement à mes âneries sans me douter que mon souhait risquait de se réaliser. Je prenais vraiment cette soirée avec légèreté même si au fond de moi, quelque chose me disait qu'il était bien plus intéressant qu'il n'y parait ou qu'il tente de me faire croire. Seulement, j'ai préféré ignorer ce sentiment ridicule, me disant que je m'emballais sans doute un peu trop vite, excitée par la touche d'exotisme et de nouveauté que cet étranger a emmené avec lui. C'est évident que ce n'est pas un criminel en fuite ! C'est juste un beau gosse qui va vite se rendre compte qu'il sera toujours très loin de son rêve américain s'il continue de croupir ici.

Son sourire est à croquer, la main posée contre ma joue, je le dévore des yeux sans aucune gêne, tout en lui rendant son sourire, c'est plus fort que moi.

"Parce que je connais quasiment tous les bouseux de cette ville, surtout ceux du monde de la nuit. Et je peux vous assurer qu'un visage comme le vôtre, si je l'avais déjà vu, je m'en serais souvenue !"

Lui dis-je avec un petit clin d'œil complice. Non seulement je m'en serais souvenue, mais en plus ça serait pas la première fois qu'on se serait ébattu dans un lit, en sueur et en transe… Olalala, rien que d'y penser... Non Candice ! C'est trop tôt ! Faut se faire désirer pour mieux régner ! Ok, bon, je croise les jambes sensuellement pour me rappeler que je suis une queen et pas juste une licorne en chaleur !

Je le regarde s'en aller pour aller chercher nos verres et en profite pour sortir mon téléphone et voir si je n'ai pas reçu de messages ou d'appels de Chuck. Ce n'est pas la première fois qu'il garde la petite et généralement, il s'en sort bien. Enfin, il ne se foule pas, comme il a la flemme de cuisiner, souvent, il emmène au Mc Do, suivit d'une glace, s'il est d'humeur, ils iront faire un tour de manège ou de grande roue, puis retour à la maison où il va la laisser s'endormir devant la télé avant de la porter dans son lit. Bon, j'avoue, y'a pire comme père. Chuck fait vraiment de son mieux et pour ça je l'admire, ça doit pas être évident pour lui, en tant que loser. Et il est déjà clairement plus compétant que la raclure de chiotte de Minnie.

Je finis par ranger mon téléphone quand Will refait son entrée avec nos verres en main. On trinque puis je bois la moitié de mon verre cul sec. Je souris de toutes mes dents, comme une enfant, lorsqu'il me dit ne pas tenir l'alcool. Puis je le regarde avec un air de défi.

"Moi par contre, je suis un puits !" Jeu de sourcils. "Attention, parce que si vous faiblissez, je vais en profiter pour abuser de vous !" Jeu de sourcils maiiiiiiiiis y'a quand même un fond de vérité, j'avoue.

Je passe machinalement une main dans mes cheveux colorés, car la chaleur du bar commence à se faire ressentir. Petit à petit, les gens vont et viennent, ça parle fort, ça danse, ça offre des tournées. Pour une fois, c'est plutôt bonne ambiance.
Je souris amusée quand il me demande mon nom avant de hausser les épaules et de le regarder intensément.

"Peu importe, non ? Je ne pense pas que vous m'ayez abordé pour qu'on se fasse mutuellement la conversation." Dis-je en me penchant sur la table pour mettre en valeur mon décolleté, mais aussi pour l'obliger à s'approcher de moi s'il veut m'entendre. "Sans compter que, monsieur Je ne viens pas d'ici, ça vous va tellement mieux." Clin d'œil malicieux avant de finir mon verre et de faire signe à Mark de renvoyer la prochaine tournée.

La musique qui passe me donne envie de danser, aussi, je regarde Will et lui prends la main.

"Finissez votre verre et allons danser !"

Je lui fais mon regard de licorne battue pour tenter de le convaincre, ce serait triste qu'il ne danse pas avec moi et ça serait franchement pas intéressant. J'ai envie de pouvoir user de mes charmes, le sentir contre moi, je veux qu'on se trémousse sur la piste ! Danser, c'est comme s'échauffer avant de baiser. On s'excite, se titille, on se donne mutuellement envie avant de se sauter dessus ! C'est le meilleur moyen pour faire comprendre ses intentions dans ce genre d'endroit !

Nemo
Messages : 190
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Sam 3 Sep - 19:58
jeu dangereux
fiche de will parsons
Candice est comme Nate me l’avait décrit : une grande tarée qui semble n’avoir peur de rien. J’adore ça. Je me noie dans son sourire charmeur et ne peut rien faire d’autre que répondre de la même manière. Elle sait y faire avec les hommes, et ce n’est pas pour me déplaire.

« Mon frère ne sort pas beaucoup, voire pas du tout. Ça m’étonne pas que vous ne l’ayez jamais vu. » Je ris intérieurement en imaginant Nate me frapper le crâne en entendant ça. « Fuir, moi ? J’accours au danger et je le frappe en pleine gueule. »

J’accompagne mes dires d’un sourire carnassier. Si ça peut lui retirer toute envie d’en savoir plus sur ma vie, sans pour autant la faire fuir… Je prends. Elle préfèrerait que je sois un criminel ? Si seulement elle savait. Encore ce matin je torturais un homme.

Quand je reviens avec les boissons, je la regarde engloutir son verre comme si elle n’avait pas de glotte. Je ris légèrement en l’écoutant. Effectivement, c’est un puit sans fond. Comme son regard… Un puit profond dont il est impossible de s’échapper.
Sans quitter mon sourire, je m’approche au plus près de son oreille en lui susurrant quelques mots.

« Vous êtes libre d’abuser de moi tant qu’il vous plaira. »

Je ne fais plus attention à ce qu’il se passe autour de moi. J’ai créé ma propre bulle et Candice en fait partie. J’ai accosté beaucoup de femmes de cette manière et les nuits que j’ai passé avec celles qui m’ont fait cet effet étaient extraordinaires. J’ai hâte, bien sûr, mais rien ne sert de presser les choses. Attendre et s’échauffer jusqu’aux limites de l’explosion, il n’y a rien de mieux. Et j’ai l’impression que Candice est du même avis.

« Vous avez raison, j’ai un tas d’autres idées en tête. » Dis-je en plongeant le regard dans le décolleté qu’elle m’offre. « Il va m’en falloir beaucoup plus pour me dérouter. Mais vous êtes sur la bonne voie. »

Ce petit jeu auquel nous nous offrons est palpitant et très amusant. Je vais passer une excellente soirée, et je jure que demain j’irais voir Nate pour le remercier.

Sous ses ordres et sentant un premier contact physique entre nous, je lui obéis sans parlementer et finis mon verre illico avant de la suivre sur la piste de danse. C’est à peine si je remarque la foule autour de nous.
Je commence à faire quelques pas de danse sur le rythme rapide de la musique, ne la lâchant pas des yeux. Je l’observe se trémousser, onduler son corps devant moi, me dévoiler ses formes et ses atouts. Je me force à rester en retrait quelques minutes, le temps de la dévorer des yeux sous toutes ses coutures. Je l’imagine, la dépeint dans les positions et situations les plus charmeuses. Elle sait qu’elle me fait de l’effet, j’en suis certain. Elle le sait et elle aime ça. Non, plus que ça, elle adore.

Finalement, alors que le cinéma a trop duré, je m’approche d’elle, me colle à sa peau, dans son dos, et pose mes mains sur ses hanches, les faisant remuer à l’unisson avec les miennes. Je peine à garder mes mains immobiles encore un peu. J’ai envie de les faire courir sur sa peau, à la découverte de son corps.
Sans pouvoir attendre d’avantage, je déplace la gauche vers sa cuisse et la droite vers son ventre, remontant entre sa poitrine, jusqu’à son cou, relevant son menton pour lui faire poser sa tête contre mon épaule. Mon pouce effleure sa lèvre.
Je ris, enfouissant ma tête contre la sienne, dans ses cheveux, mes lèvres proches de son oreille.

« C’que tu me rends dingue, bordel. »

Je suis aussi faible qu’un homme. J’ai envie de lui faire tant de choses à la fois, mais en même temps je ne veux pas m’y pencher trop tôt. Encore un peu d’attente, et tout sera tellement meilleur.
L’alcool n’aidant pas, je ressens déjà la faiblesse du premier verre englouti beaucoup trop vite. Il me rend encore plus curieux, encore plus assoiffé.

Je me sépare de tout contact avec elle, et la chaleur se décolle soudainement de moi.

« Continue, j’te quitte pas des yeux. »

Je me dirige vers le bar pour reprendre un verre de Whisky pour la demoiselle et une bouteille de bière pour moi. Je reviens vers elle, toujours sous le charme de son corps et ses mouvements, et lui tends le verre.

Il faudra que j’arrête après cette bière, je veux être d’attaque pour tout ce qui se passera après.


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~


Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Lun 3 Oct - 13:51

Candice Moore
J'ai 24 ans et je vis à Santana, Arizona. Dans la vie, je suis une jeune mère au foyer et je m'en sors très bien, je m'occupe de ma fille et je profite de la vie ! Sinon, je suis mariée et je le vis plutôt bien car au moins ma fille ne manque de rien.




North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] Tumblr_inline_pbv5hiKmZw1tyemz4_500

Candice n'a pas eu une vie facile, mais s'en est toujours accommodée. Ses parents sont des festivaliers qui ont connu les années hippies, l'ère du disco puis.... les années 90. Autant dire, qu'ils n'avaient pas du tout prévu d'avoir un enfant, seulement, quand la mère de Candice s'est retrouvée enceinte sans possibilité d'avorter..... ils ont décidé de la garder. Bien qu'ils se soient finalement mis à aimer leur fille, les parents de Candice n'avaient pas vraiment la fibre parentale… Ils étaient du genre à emmener Candice partout avec eux, dans des festivals, des concerts et autre évènement. Son premier Burning Man était à trois ans et Candice y a vu des choses qui ont radicalement changé sa façon de grandir normalement. Sexe, drogue, alcool et rock & roll ont toujours fait partie de sa vie ! En grandissant, elle ne pensait pas non plus donner la vie.... et pourtant, Birdy est apparue... Comme un petit oiseau, elle s'est déposée dans son ventre sans qu'elle s'y attende. Candice pensait qu'elle ferait une meilleure mère que ses parents, pourtant, elle mène à peu près la même vie.... Cependant, bien qu'elle soit complètement déjantée, Candice fait toujours de son mieux pour être une bonne personne. Ok, elle est charmeuse, colérique, vulgaire, bagarreuse, susceptible et j'en passe, mais elle également une amie loyale et fidèle, c'est une personne franche et entière que l'on adore détester. Ou pas d'ailleurs. Sinon, elle est mariée avec Chuck depuis maintenant cinq ans, ce qui coïncide avec la naissance de Birdy. Chuck est un homme de Néandertal qui reflète parfaitement l'expression tout dans les muscles et rien dans la tête. Il est gentil avec Candice, cependant, il aime d'un amour inconditionnel ! Ce qui en est presque flippant. Il ne lui refuse jamais rien et même s'il est toujours à côté de la plaque, il fait de son mieux pour être un bon père. En soi, c'est tout ce dont Candice a besoin. À côté de ça, elle s'autorise à faire ce qu'elle veut de sa vie, elle sort, elle boit, elle couche, sans la moindre gêne. C'est pas qu'elle n'aime pas Chuck, disons simplement que Candice a vite compris que l'amour ce n'était pas fait pour elle. Son cœur n'a jamais battu pour personne. Jamais. C'est qu'il y a bien quelque chose qui ne pas chez elle ?!
Heureusement, elle peut toujours se confier à sa meilleure amie, Minerva Bolen qui vit à côté de chez elle. Candice considère Minnie comme une soeur, mais elle ne le lui a jamais dit.... Candice n'est pas vraiment du genre à dévoiler ses sentiments. Ça aussi, c'est pas normal, pas vrai ? Enfin bon, Candice est du genre à se porter par le vent et à découvrir avec impatience ce que la vie lui réserve.

North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] PiMZ


Regard espiègle, sourire charmeur, touchage de cheveux au bon moment. Je suis passée maitre dans l'art de séduire, je dois le reconnaitre. Parce que ça me plait de me sentir désirée, regardée..... Est-ce que ça cache un malêtre profond ou un complexe enfouis ?! J'en sais rien, mais en tout cas, je me sens plus épanouie et confiante de mon sexappeal quand on me couvre de compliments. C'est normal, non ?

Je laisse ces interrogations existentielles de côté pour le moment et continue de boire du regard le délicieux visage de l'homme en face de moi. Je lui demande de quel bled il vient et je dois admettre que comme moi, il a une certaine facilité à esquiver les questions qui le dérangent. J'arque un sourcil face à ce point commun très intriguant. Je n'insiste pas et me contente de rebondir sur le peu d'informations qui me donnent. Est-ce parce qu'il cache réellement quelque chose ? Ou est-ce qu'il n'a pas envie de me donner trop d'infos sur lui uniquement parce que je ne serai qu'un coup d'un soir ? Aucune idée.

"Ah ? Ne me dites pas que c'est le genre de geek qui préfère rester enfermé chez lui ?!" Je n'ai rien contre les geeks, seulement, on n'a pas beaucoup de beaux gosses dans la ville, je serais hyper déçue de savoir que l'un d'entre eux se cache entre les murs d'un appartement sombre pour pouvoir passer ses journées et ses nuits derrière un écran... "Tiens donc, rien que ça. Vous êtes du genre à foncer sans réfléchir ? À cogner tout ce qui bouge quand vous avez un coup dans le nez ? Ou alors, vous êtes un rebelle qui n'aime pas qu'on lui mette des limites ?" Cette fois, je prends une voix diablement sexy. "Si je vous dis que je peux être dangereuse, vous allez me frapper en pleine gueule ?!"

Je lui tire la langue sans le lâcher du regard. Plus il me parle et plus, j'ai envie d'apprendre à le connaitre alors qu'il y a encore dix minutes, je n'étais pas du tout dans ce mood là. Bien au contraire, je partais du principe que notre banale conversation devrait prendre fin le plus tôt possible pour qu'on commence vraiment à s'amuser. Car il ne faut pas se leurrer, on est bien là tous les deux pour ça. Pour passer du bon temps, je pensais juste qu'il me faisait la conversation pour ne pas paraitre trop avenant, voire relou. Mais maintenant, c'est moi qui ai envie de lui poser un million de questions. C'est complètement ridicule !

Je passe une main dans mes cheveux pour les faire basculer en arrière, découvrant ainsi mon beau visage tout fin. Je lui souris poliment en me disant qu'il faut que j'arrête de faire comme si j'avais des chances de le revoir demain. Il ne sera sans doute qu'un coup d'un soir, alors faut que j'arrête d'avoir envie de savoir à quel âge il a perdu sa première dent de lait ou s'il avait un chien quand il était petit. Franchement Candice, qu'est-ce qui tourne pas rond ! Je vis avec Chuck depuis un bail et je n'ai jamais eu envie de savoir s'il suçait son pouce quand il était petit ! Pourtant, ce parfait inconnu en face de moi, plus je le regarde et plus, je me dis "Ça se voit qu'il était pas du genre à sucer son pouce..." Qui fait ça ?! Qui se pose ce genre de questions sur un inconnu rencontré dans un bar ?! Et pourquoi faire ?! Ça m'avancerait à quoi de le savoir ?! Je papillonne légèrement des cils pour reprendre le contrôle de mes pensées qui, clairement, partent en couille.

Dieu merci, il part chercher nos verres. J'en profite pour secouer la tête. Reprends-toi Candice, il est magnifique, ok, mais on va pas l'épouser. Alors ôte-toi tout de suite de la tête l'idée de lui demander le nom de son frère, de sa mère, de son premier meilleur ami... non ! Non, non, non ! On va juste passer une bonne soirée avec lui, avec un peu de chance, on prendra aussi notre pied, puis basta cosi ! Ok ? Ok... Ce n'est pas cet arriviste qui va me faire craquer aussi facilement, je suis Candice. Voilà, c'est ça qu'on veut !

Quand l'inconnu revient à notre table, je lui offre toujours mon sourire charmeur tout en me tenant bien plus droite. Cette fois, notre jeu est bel et bien reparti, je suis une tigresse sans attache, pas un chaton qui ronronne... Je ne dois pas me laisser attendrir par ses yeux rieurs ou son sourire ravageur. Je ne dois pas me laisser subjuguer par son parfum, le son de sa voix ou la façon qu'il a de me regarder... Non ! Non ! Candice, c'est toi la chasseuse ! Et c'est lui la proie ! Grrrr j'ai envie de me filer une gifle pour reprendre mes esprits ! Mais je me contente d'avaler mon verre cul sec !

Wouah, ça arrache, mais au moins, ça me met les idées en place. Je lui fais clairement une allusion salace pour me sentir reprendre le contrôle et mine de rien, il ne se laisse pas démonter. Il doit avoir l'habitude que les femmes lui fassent clairement comprendre leurs intentions. Ok. Alors, je continue.
Quand il se penche pour me dire que je peux abuser de lui autant que je veux, je lui lance un regard brulant et empli de défi. Qu'il ne me cherche pas, parce que je serai capable de lui rouler une pelle endiablée, ici même, au-dessus de la table, jusqu'à ce que nos corps soient en ébullition.

Je lui lance mon sourire de renard rusé quand il me dit que je suis sur la bonne voix pour le dérouter. J'adore les défis. Et lui, il a l'air d'être un défi digne de moi. La nuit que je risque de passer avec lui, vaut bien le jeu de séduction dans lequel je suis obligée de me plongée pour parvenir à mes fins. Maintenant que nous savons tous les deux dans quoi nous nous embarquons, je lui demande de finir son verre pour que nous puissions aller sur la piste de danse. Il est temps de laisser parler nos corps pour voir si, eux aussi, sont sur la même longueur d'onde. Je n'ai pas envie de voir ses prouesses en danse, mais simplement de voir ce que l'on ressent mutuellement quand nos corps se touchent, se trémoussent sensuellement au rythme de la musique. Qu'est-ce que l'on va ressentir ? Est-ce que les températures de nos corps vont crever le plafond ou est-ce que le fait d'être contre lui me laissera plate comme un lac ?! C'est justement pour ça que la piste de danse est le meilleur moyen de le savoir.

Je suis contente de voir qu'il accepte plutôt facilement de me suivre. Je souris d'une oreille à l'autre alors que mon petit numéro commence sur la piste. Je commence doucement en me trémoussant sensuellement, lentement au rythme de la musique. Je lui offre des regards aguicheurs ou des mouvements de lèvres sexy. Mon regard, ma posture, mes gestes, je ne laisse rien au hasard. Personnellement, je m'en fiche que d'autres gars en profitent pour me mater, à ce moment, je n'ai d'yeux que pour lui. D'habitude, j'aime avoir un public, mais ce soir, son regard me suffit. Lire le désir dans ses yeux à lui est une récompense bien plus que suffisante. Ils ne lui arrivent pas à la cheville. Sa façon de me dévorer du regard est dix fois supérieur aux regards lubriques des ploucs de cette ville.

Et une chose est sûre, c'est qu'il ne me lâche pas du regard. Je ne sais pas s'il est excité ou ébahit par ma performance, ou peut-être qu'il est les deux, en tout cas, ça ne le laisse pas indifférent. J'en souris d'autant plus. Trouvant peut-être que l'attente n'a que trop duré, il décide de s'approcher de moi. Non. Il se colle à moi, à mon dos et ce premier contact intime a le don de me faire frissonner de la tête au pied. C'est exactement pour ça que je voulais qu'il m'accompagne sur la piste. Pour savoir si le simple fait qu'il pose ses mains sur mes hanches, me donne l'irrésistible envie de lui arracher son t-shirt ?! Et oui. C'est le cas. Je cambre légèrement mes fesses vers lui quand il commence à faire onduler mes hanches au rythme des siennes. On dirait qu'il est en train de m'envoutant grâce à une musique suave et à ses mains expertes. Dieu que j'ai envie qu'il me touche, me caresse, m'empoigne… Au moment où je pensais ne pas pouvoir faire battre mon cœur plus vite encore, une pose une de ses mains chaudes sur ma cuisse quasi dénudée et une autre sur mon ventre. Ma robe est ma spéciale fermeture éclaire à l'avant. Je suis tellement dans une bulle d'excitation que j'ai envie que sans gêne, il commence à faire descendre la fermeture pour pouvoir caresser mes seins à même la peau… Je commence à en avoir la tête qui tourne tant l'excitation fait grimper la température de mon corps de façon exponentielle ! Je laisse basculer ma tête sur son épaule comme un chaton docile. Il prend le contrôle de cette danse et je suis tellement hypnotisée que je le laisse faire. La bouche entrouverte et légèrement haletante, je lutte de mes forces pour ne pas prendre son pouce dans ma bouche pour le sucer sans aucune retenue ! Mais alors, aucune ! Au lieu de ça, je garde bonne figure et me conte de caresser, l'espace d'un instant, son pouce avec le bout de ma langue. Je me mords la lèvre tout en me mettant une gifle mentale. Une tigresse Candice, une tigresse !

La tête de monsieur Je ne viens pas d'ici, s'enfouit dans mon cou et mes cheveux et je souris en le laissant savourer mon odeur et la douceur de ma peau. Je me sens prête à reprendre le contrôle. Surtout quand il me murmure que je le rends dingue. j'en rougis légèrement, mais je me reprends très vite pour ne pas lui laisser le temps de le remarquer. Je lui fais face dans un pas de danse pour que nos corps se séparent. Faire monter la température, c'est une chose, mais si ça continue, je vais clairement lui sauter dessus et c'est au poste qu'on finira la soirée pour exhibitionnisme ! Alors, il vaut mieux la faire redescendre un peu et j'ai l'impression qu'il est du même avis que moi. Avant qu'il ne parte chercher nos verres, je l'attrape par le bras et l'oblige à faire volte face pour tomber dans mes bras sous les yeux ébahis des quelques jaloux. Je l'embrasse langoureusement avant de lui offrir un clin d'œil coquin et de cette fois, le laisser partir prendre les boissons pendant que je continue de me trémousser sur la piste. Je joue de mes cheveux, de mes hanches... Il ne fallut pas beaucoup de temps pour qu'on tente de me proposer une danse, mais non merci :

"Vous voyez bien que je ne suis pas seule, alors du balai les cloportes !"

Je roule des yeux, avant de sourire au retour de mon tatoué préféré. Il me tend mon verre et le remercie avant de retourner au milieu de la piste pour continuer mon show. Parfois, le whisky me tombe sur la main, alors c'est lascivement, sans lâcher mon partenaire du regard, que je lèche la boisson avec le bout de ma langue sous les sifflements de plusieurs pochtrons. Au bout de quelques minutes, je me rapproche de lui dans une démarche féline. Une fois plantée devant lui, je trempe le bout de mon index dans mon verre avant de me badigeonner les lèvres de whisky et de lui dire :

"Si je veux pouvoir abuser de vous, faut que je commence par vous bourrer !"

Clin d'œil malicieux avant de poser mon index sous son menton pour rapprocher son visage du mien et le laisser m'embrasser s'il en a envie. Ça aussi, c'est délicieusement sexy ; laisser le choix à la personne d'en face de succomber volontairement à la tentation, ou non. Je le regarde sans cesse, me perdant son regard aussi joueur que le mien. Il m'excite putain de merde ! Genre, vraiment beaucoup ! Mais je ne lui montrerai pas avant qu'il me fasse clairement comprendre qu'il veut qu'on aille plus loin ! Bhein ouais, un peu de dignité, même si on dirait pas que c'est un mot qui fait partie de mon vocabulaire, il est bien là. Je ne sais pas pour combien de temps cela dis, parce que dès l'instant où il m'aura donné son feu vert, ça sera quand il veut et où il veut. Alors pour la dignité… on repassera.
Nemo
Messages : 190
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Sam 22 Oct - 16:07
point de rupture
fiche de will parsons
Le contact chaud de sa langue sur mon pouce me fait frissonner. Si je n’avais pas encore compris ses intentions, ce geste m’assure d’une chose : nous avons les mêmes. Et ça me réjouit tout-à-fait. Je la sens perdre pied sous mes contacts, sous les pensées que nous partageons. Je sens que moi aussi, je vais perdre pied dans peu de temps si je continue à la coller de cette façon. C’est pour cette raison que je romps tout contact avec elle, laissant l’air encore brûlant de nos pulsions entre nous. Les gens sur la piste nous regardent et chuchotent entre eux, l’air parfois envieux, dégoûté ou outré. C’aurait pu être pire, franchement. Si je n’avais pas de retenue, je l’aurais collée contre un mur devant tout le monde et ce serait allé bien plus loin.

Alors que je me retourne vers le bar, Candice m’attrape au vol par le bras, remettant en cause tout mon équilibre. En me retournant je manque de tomber sur elle. Ma tête commence carrément à tourner. Le contact chaud et inattendu sur mes lèvres me fait vriller. Si je m’attendais à ce qu’elle m’embrasse maintenant… Je me retiens à elle, toujours dans une position prête à rejoindre le sol et réponds au baiser. J’ai envie de lui faire tout ce qu’elle attend de moi, là tout de suite au milieu de tout le monde. Elle me rend fou. Elle n’attend que ça, et je n’attends que ça, alors pourquoi patienter encore plus ? Et pourtant quand nous rompons le contact, je repars dans la direction du bar pour ramener de quoi nous abreuver. Je la vois du coin de l’œil se trémousser sur le rythme de la musique et les autres mecs la manger du regard. Je me mords la lèvre inférieure en souriant. J’ai envie d’aller l’embrasser devant eux, de leur dire « eh non, elle est à moi les gars », de me satisfaire de tous leur regard jaloux et envieux. Putain, Nate m’a arrangé un sacré coup.

Je prends les boissons et reviens vers la jeune femme qui m’attire comme un aimant. Il n’y a plus qu’elle, et personne d’autre autour. Je l’observe se renverser l’alcool sur elle et le lécher en ne me lâchant pas du regard. Je décide de rester à distance d’elle, spectateur au même titre que tous les autres. Quand ils sifflent, je souris et mon cœur bat encore plus fort. Je regarde, tout en sachant que le spectacle m’est destiné, et que le clou du spectacle sera mémorable. Les autres n’auront rien et je l’aurai toute entière. Ça me donne si chaud que je déboutonne ma chemise entièrement, dévoilant mon torse musclé. Durant tout le spectacle, mon verre de bière s’est vidé, jusqu’à ne plus laisser une seule goutte. Ma tête tourne, la sensation que l’alcool me procure est incroyable. Je me sens si bien…

Mon sang bout quand elle s’approche de moi et qu’elle badigeonne sensuellement ses lèvres de Whisky avec son doigt. Je ne regarde que ses lèvres, en mordant la mienne, pour me retenir de ne pas lui sauter dessus. Les gens autour sifflent toujours plus fort. Ils doivent avoir aussi chauds que nous. Je ne l’aurais peut-être pas embrassé si elle en était restée là. Mais Candice la tigresse est une redoutable adversaire, et quand elle s’approche au plus proche de mon visage à la limite du contact, ma retenue n’est qu’une lointaine amie.
Si je veux pouvoir abuser de vous, faut que je commence par vous bourrer !
C’est moi qui vais te bourrer.

Je plaque mon verre vide dans les mains de mon voisin et avance pour être entièrement collé à sa peau. Je fonds sur ses lèvres, que je maltraite comme si ma vie en dépendait. Mes mains descendent de son dos jusqu’à ses fesses, que j’agrippe fermement. Je la soulève et la positionne sur mes hanches. Nous sommes au centre de la piste, devenus le spectacle le plus charnel de la soirée.
Je ne sais pas vraiment combien de temps s’écoule et tout est un peu flou. Quand j’ouvre les yeux, nous sommes dans la même position mais son dos est plaqué contre un mur sur la piste. La plupart des gens sont retournés à leurs occupations, se rendant compte que ça pouvait dégénérer à tout instant.
Je laisse ses lèvres tranquilles, et mes yeux gorgé de luxure plongent dans les siens. Elle ne montre aucun signe de mal-être, alors je continue et pose mes lèvres dans son cou, alternant entre baisers et mordillements. « J’ai atteint ma limite… Si tu bouges pas, j’te prendrai ici au milieu de la foule… » Je crois que si elle ne m’arrête pas, je n’y arriverai pas. Je me fous tellement des autres, du respect et du jugement que l’on peut me donner, que baiser sur la piste de danse ne me pose aucun problème.

J’ai perdu. Mais avec Candice comme joueuse hors paire et mon foie handicapé qui ne supporte pas deux verres, la lutte était perdue d’avance.


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~


Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 3 Déc - 12:31

Candice Moore
J'ai 24 ans et je vis à Santana, Arizona. Dans la vie, je suis une jeune mère au foyer et je m'en sors très bien, je m'occupe de ma fille et je profite de la vie ! Sinon, je suis mariée et je le vis plutôt bien car au moins ma fille ne manque de rien.




North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] Tumblr_inline_pbv5hiKmZw1tyemz4_500

Candice n'a pas eu une vie facile, mais s'en est toujours accommodée. Ses parents sont des festivaliers qui ont connu les années hippies, l'ère du disco puis.... les années 90. Autant dire, qu'ils n'avaient pas du tout prévu d'avoir un enfant, seulement, quand la mère de Candice s'est retrouvée enceinte sans possibilité d'avorter..... ils ont décidé de la garder. Bien qu'ils se soient finalement mis à aimer leur fille, les parents de Candice n'avaient pas vraiment la fibre parentale… Ils étaient du genre à emmener Candice partout avec eux, dans des festivals, des concerts et autre évènement. Son premier Burning Man était à trois ans et Candice y a vu des choses qui ont radicalement changé sa façon de grandir normalement. Sexe, drogue, alcool et rock & roll ont toujours fait partie de sa vie ! En grandissant, elle ne pensait pas non plus donner la vie.... et pourtant, Birdy est apparue... Comme un petit oiseau, elle s'est déposée dans son ventre sans qu'elle s'y attende. Candice pensait qu'elle ferait une meilleure mère que ses parents, pourtant, elle mène à peu près la même vie.... Cependant, bien qu'elle soit complètement déjantée, Candice fait toujours de son mieux pour être une bonne personne. Ok, elle est charmeuse, colérique, vulgaire, bagarreuse, susceptible et j'en passe, mais elle également une amie loyale et fidèle, c'est une personne franche et entière que l'on adore détester. Ou pas d'ailleurs. Sinon, elle est mariée avec Chuck depuis maintenant cinq ans, ce qui coïncide avec la naissance de Birdy. Chuck est un homme de Néandertal qui reflète parfaitement l'expression tout dans les muscles et rien dans la tête. Il est gentil avec Candice, cependant, il aime d'un amour inconditionnel ! Ce qui en est presque flippant. Il ne lui refuse jamais rien et même s'il est toujours à côté de la plaque, il fait de son mieux pour être un bon père. En soi, c'est tout ce dont Candice a besoin. À côté de ça, elle s'autorise à faire ce qu'elle veut de sa vie, elle sort, elle boit, elle couche, sans la moindre gêne. C'est pas qu'elle n'aime pas Chuck, disons simplement que Candice a vite compris que l'amour ce n'était pas fait pour elle. Son cœur n'a jamais battu pour personne. Jamais. C'est qu'il y a bien quelque chose qui ne pas chez elle ?!
Heureusement, elle peut toujours se confier à sa meilleure amie, Minerva Bolen qui vit à côté de chez elle. Candice considère Minnie comme une soeur, mais elle ne le lui a jamais dit.... Candice n'est pas vraiment du genre à dévoiler ses sentiments. Ça aussi, c'est pas normal, pas vrai ? Enfin bon, Candice est du genre à se porter par le vent et à découvrir avec impatience ce que la vie lui réserve.

North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval] PiMZ


Je dois admettre que monsieur Je ne viens pas d'ici est un sérieux adversaire. Il m'a obligé à utiliser toutes mes cartes de séduction, à lui sortir le grand jeu ! Je vois bien qu'une fille banale et sans intérêt n'aurait pas réussi à allumer la moindre étincelle en lui. Or moi, je visais l'incendie criminel. Je voulais que tout son corps et son esprit ne soit qu'un brasier incandescent qui soit impossible de contrôler. Je voulais que son désir pour moi commence à lui bruler la peau… Et je crois bien avoir réussi si j'en crois la façon dont il me regarde, me parle ou me touche... Mon Dieu, je suis en train de passer une des meilleures soirées de toute ma vie !

Quand je me trémousse sur la piste de danse, sous les regards lubriques de la foule, Will ne me lâche pas du regard et je n'y lis aucune forme de gêne ou de jalousie. Au contraire, il a l'air satisfait du spectacle et fier de savoir qu'il lui était destiné. Si ça ce n'est pas super excitant ! Et pour couronner le tout, j'ai droit de voir son torse nu et musclé. Aucun péquenaud de cette putain de ville ne lui arrive à la cheville, ça, c'est clair et net ! Chuck était un brin sexy quand on s'est rencontré puis il s'est laissé aller après notre mariage. Il a commencé à boire beaucoup plus, il sortait avec l'autre raclure de chiotte qui vit à côté pour se bourrer la gueule et surement mater quelques putes. Si je soupçonne Chuck de m'avoir déjà trompé ? Sans doute. Ma fierté me pousserait à me dire que non, il est bien trop fou amoureux de moi pour véritablement me tromper mais… je me dis… que les mauvaises influences font que.... Alors pourquoi pas. Je suppose qu'il a déjà bien dû se laisser aller au Cherry's, notre seul bar de strip de la ville.
À l'inverse, je me fais soulever dès que j'en ai l'occasion ! Personnellement, ça ne me dérange pas et je ne me sens pas coupable le moins du monde. Puis quand je vois ce que j'ai en face des yeux, le corps parfaitement musclé de Will, je peux vous dire que Chuck n'est plus qu'un lointain souvenir dans ma mémoire. Même mon alliance, je ne la sens plus sur mon doigt tellement je me sens libre et sexy.

Alors que je pense à tout ça, au fait que je me sente jeune, libre et belle, je m'approche de monsieur Je ne viens pas d'ici dans une démarche féline. Une fois plantée en face de lui, je badigeonne mes lèvres de whisky en espérant qu'il succombe à la tentation. Je plante mon regard dans le sien sous les regards impatient des gens autour de nous qui commencent sans doute à prendre les paris sur si on va oui ou non coucher ici même.
Mon cœur bat la chamade ! Je le sens jusque dans mes oreilles ! Je suis tellement impatiente, excitée et pompette ! Puis finalement, il se décide enfin ! Il se jette sur mes lèvres comme si sa vie en dépendait et je me laisse aller dans ses bras, lui rendant langoureusement son baiser. Mon Dieu.... Je me sens perdre pied… Heureusement, j'ai le réflexe de passer mes bras autour de son cou pour me cramponner à lui ! Au même moment, je sens que ses mains descendent sensuellement de mon dos à mes fesses galbées. Un frisson me parcourt le corps alors que je mordille sa lèvre inférieure pour le lui faire comprendre.

Tout à coup, je sens que mes pieds ne touchent plus le sol. J'ouvre les yeux pendant notre baiser pour remettre mes idées en place et comprendre ce qui m'arrive. Will est en train de me soulever pour me coller contre lui. Naturellement, je referme les yeux et me laisse aller. Mes jambes l'emprisonnent fermement et mon mont de Vénus se frotte sans vergogne contre sa ceinture dans un mouvement d'ondulation érotique. Ouais, je dois dire que là tout de suite, on n'a plus aucune limite ! Je.... Je suis tellement transportée par lui que je n'arrive même plus à écouter la petite voix en moi qui me dit "Candice ! On peut pas faire ça ici !". Elle n'est qu'un lointain murmure au fond de moi. Puis je sens quelque chose de dur derrière moi, un mur sans doute. Humh... J'ondule encore plus contre lui en caressant sa nuque et ses cheveux du bout des doigts. Notre baiser est fiévreux et enragé, comme s'il était la délivrance tant attendue de toutes ces minutes de frustration sexuelle qui planait autour de nous de façon si forte que tout le monde pouvait la sentir.

Quand notre baiser prit fin, un soupir de satisfaction s'échappe de mes lèvres alors que je lance un regard lubrique et brillant à Will avant que celui-ci ne disparaisse dans mon cou. Je lui offre généreusement ma peau laiteuse en griffant légèrement son dos par-dessus sa chemise.
Tandis qu'il m'avertit qu'il vaudrait mieux changer d'endroit pour faire nos petites affaires, je lui lance un regard de défis suivit d'un petit sourire malicieux.

"Monsieur Je ne viens pas d'ici a peur de salir sa réputation ?!"

Lui dis-je avec insolence. Est-ce que je suis capable de faire ça ici ? Bien sûr ! Je serais tellement dans ma bulle que je ne verrais même pas les autres. Puis.... l'idée que des inconnus nous envient a quelque chose d'excitant. Je suis sûre que beaucoup de personne ici présente vendrait sans hésiter leur mère pour être à la place de Will. Ou à la mienne d'ailleurs. Et pourtant, c'est moi qui suis avec lui et c'est lui qui est avec moi. Personne d'autre ne me touchera ce soir...

Je le laisse se demander si je suis sérieuse, prendre le temps de la réflexion et se demander si oui ou non ça vaut vraiment le coup de risquer la garde à vue avant de le rassurer. Je gigote pour descendre de sur lui et baisser ma jupe qui jusqu'à présent était à la limite de laisser voir bien plus que la naissance de mes fesses vu que je porte pas de sous-vêtements....
J'arrange également mes cheveux histoire de paraitre un tant soit peu normale puis je lui prends la main avant de commencer à nous éloigner de la piste toujours dans ma démarche féline. Je regarde autour de nous. Les toilettes ? Pourquoi pas, mais vu l'heure, il doit y avoir soit un couple, soit une meuf en train de vomir ses tripes donc.... on va éviter.

"Mark, deux shots s'te plait !"

Dis-je au barman en tapant sur le comptoir avec une légère impatience. Heureusement, ce qui se rapproche le plus d'un ami, me sert assez rapidement. Je tends son verre à Will et bois le mien d'une traite. Je lui lance un regard joueur.

"Aller, cul sec !"

Je ne voulais pas qu'il soit totalement incapable de faire quoi que ce soit, je veux juste qu'il reste sur ce petit nuage d'ébriété et de luxure sur lequel on a passé toute la soirée. Malgré le fait qu'il ne voulait pas boire beaucoup, je trouve qu'il a l'air, vraiment, vraiment bien. D'un côté, ça me rassure et ça me pousse à continuer notre petit jeu. J'ai beau avoir super confiance en moi, je me sens quand même un peu plus en confiance quand je suis un peu bourrée. J'imagine que c'est le cas de tout le monde ? Alors pourquoi s'en priver. L'alcool met de côté nos inhibitions, on se sent capable de faire tout ce qu'on pourrait pas faire sobre. Et là, ce que j'ai envie de faire, c'est de me taper un total inconnu, là tout de suite !

Aussi, quand les verres furent vides, c'est toujours main dans la main que je le conduis vers la sortie de secours à côté du bar. Généralement, seuls les employés peuvent l'utiliser, mais bon… ici, c'est un peu comme chez moi. À peine ai-je ouvert la porte qu'un peu d'air frais me fait du bien. La porte se referme derrière nous et estompe le bruit de la musique et de la foule. Dans la ruelle de derrière le bar, on entend au loin des résidus de pop, des voitures qui passent et quelques badauds qui discutent devant le bar en fumant des cigarettes.

Perso, à peine la porte s'est elle fermée que je me suis jetée dans les bras de Will pour l'embrasser de nouveau. Je passe mes mains sur son torse pour le caresser du bout des doigts. Je dessine les contours de ses muscles puis je m'agrippe à ses hanches pour le rapprocher de moi. Quand il finit par me rendre mon baiser, je commence à déboutonner son pantalon lentement pour lui laisser le temps de m'arrêter si c'est ce qu'il veut. Je le regarde un instant pour être toujours sûre que c'est qu'on veut tous les deux. Moi, je n'attends plus que ça. J'ai envie de le gouter, de le sentir contre moi, je veux m'ébattre contre lui, gémir grâce à lui. Je veux sentir ce que ça fait de lui appartenir l'espace d'un instant… de ne faire plus qu'un avec lui dans une saillie passionnelle et bestiale. Mon Dieu, rien que d'y penser, j'en ai déjà le tournis...
Nemo
Messages : 190
Date d'inscription : 10/02/2022
Crédits : Re°

Univers fétiche : Réel - fantastique - futuriste
Préférence de jeu : Les deux
patrick
https://www.letempsdunrp.com/t4994-le-monde-de-nemo https://www.letempsdunrp.com/t5305-fourre-tout-du-poisson-clown#105985
Nemo
Dim 15 Jan - 19:11
ruelle du désir
fiche de will parsons
Elle joue encore, ça me fait frémir. Toujours le nez plongé dans son cou, inspirant toute l’odeur qui s’en dégage, je réprime un léger rire et mordille sa peau. Je n’ai pas peur de salir ma réputation, je m’en contre-fou. Je la prendrais là si ça ne tenait qu’à moi.

« J’ai surtout pas envie qu’on nous dérange alors qu’on sera si bien parti. »

Je la fixe, tentant de connaître le fin mot de l’histoire, ou plutôt le début. Alors, va-t-elle accepter la déchéance que je lui propose ? Ou bien optera-t-elle plutôt pour la tranquillité ? Pour ma part, les deux me vont. Dans tous les cas ce sera une nuit inoubliable.
Finalement, elle choisit la deuxième option et prends les devants, pour mon plus grand plaisir. Je souris, peut-être un peu trop niaisement à cause de l’alcool, et la suis sans me poser de question. Nous nous arrêtons au bar et je la prends dans mes bras, collant mon torse contre son dos. J’enfonce à nouveau ma tête dans ses cheveux, dans sa peau. Je veux la rendre folle autant qu’elle me rend dingue.
Elle se retourne et me tends un shot. Encore de l’alcool ?

« Waaah, je vais plus être capable de rien, tu sais. »

Je ne tiens pourtant aucunement rigueur de mes propres mots et m’empare du shot avant de l’engloutir cul sec. Ma tête tourne quand je la redresse et cela ne s’arrange pas quand Candice me tire une énième fois par la main. Je la suis, lui laissant le choix du lieu et de la façon. Je m’en remets parfaitement et entièrement à elle. L’air frais qui vient me coller soudainement à la peau me fait un bien fou. Je ne sais pas où on va, et d’ailleurs je me prends quelques choses dans les pieds qui me fait pratiquement tomber au sol. Je ris comme un gamin et tombe dans ses bras. Elle m’embrasse comme jamais et entame les caresses tellement ardemment que j’ai du mal à suivre. Maudit alcool. Mais je me sens si bien… J’aurais presque envie de la laisser me faire tout ce qu’elle veut, rester à rêver sur mon nuage si confortable. Mais elle, ce n’est sans doute pas ce qu’elle souhaite. Alors j’inverse les rôles et la plaque à son tour contre le mur, la luxure prenant le pas sur l’ivresse.
Je la laisse me déshabiller tandis que je passe mes mains sur ses cuisses dénudées. Je les remonte doucement tout en remontant sa robe. Quand je note l’absence totale de sous-vêtements à l’endroit où je m’attendais les trouver, je souris et me mords la lèvre. Chaque seconde avec elle me rend encore plus excité que la précédente. Je me colle à elle pour qu’elle sente chaque parcelle de mon corps qu’elle a su éveiller sans mal. Mes lèvres s’emparent à nouveau des siennes et après quelques secondes je descends dans une trainée de baisers et de mordillements vers son cou, vers sa poitrine que je dévoile en ouvrant peu à peu sa fermeture éclair. À l’image d’un paquet cadeau, chaque nouvelle découverte est un paradis. L’une de mes mains reste sur sa poitrine, l’autre en haut de l’arrière de sa cuisse. Mes dents s’occupent de descendre la fermeture et mes yeux, peut-être un peu flous, sont ancrés dans les siens.
Je ne fais rien quand j’arrive à l’endroit tant escompté. J’observe ses réactions, avec un grand sourire. Je veux la rendre folle, qu’elle me supplie d’y aller.
Mais pour le moment, seule ma respiration chaude l’atteint.


Vous pouvez retrouver mes personnages ici, n'hésitez pas à m'envoyer un petit message si jamais l'un d'eux vous attire ~
Mes recherches et toutes les infos qui vont avec : ici ~


Contenu sponsorisé
North Rivers, Spin-Off : Cocktail Explosif [FT. Cheval]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» North Rivers, Saison 1 : Les portes du pénitencier, bientôt vont se fermer... [ft. Nemo]
» Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n
» “Le cheval court, le cavalier se vante.”
» Apocalypse please _ Cheval de Troie
» Faux semblants ☾ Cheval de Troie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: