Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Can the sun find its match in anything but the moon? [Mad Max]

Lya
Messages : 8
Date d'inscription : 23/11/2021
Crédits : Lya

Univers fétiche : Crossover ⋄ Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Noob
Lya
Mer 3 Aoû - 14:12
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Dans un monde similaire au notre de part son évolution technologique, les Dieux se mêlent parfois aux humains. Alors que la jeune Perséphone, élevée dans le secret par sa mère réussis finalement à quitter le nid pour faire ses études à Athènes en Grèce elle rencontre Hadès qui l'enlève aux Enfers.
Lya
Messages : 8
Date d'inscription : 23/11/2021
Crédits : Lya

Univers fétiche : Crossover ⋄ Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Noob
Lya
Mer 3 Aoû - 14:13

Perséphone
J'ai 19 ans et je vis à, Athène en Grèce. Dans la vie, je suis étudiante en botanique et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

J'ai tendance à être naïve, naturellement très amicale, douce, gentille. ❀ Je suis totalement incapable de faire  délibérément du mal à une personne même si elle m'a fait du mal auparavant. ❀ Je suis aussi très émotive, je pleure très souvent. ❀ Quand je ne contrôle pas mes émotions (colère/stresse) mon pouvoir prend le dessus, des fleurs ou des arbres apparaissent autour de moi (parfois même sur mon corps) et mes cheveux poussent. ❀ J'ai pour réflexe de tenir les gens que j'apprécie par la main. ❀ J'ai très peu été habituée à m'endormir seule mais je fais des efforts là-dessus. ❀ Je suis douée pour les études notamment en math et en natation. ❀ Je suis aussi une pro des échecs. ❀ Je parle couramment le grec ancien ❀ J'ai un feeling naturel avec les animaux peu importe leur taille, leur forme et leur espèce.
C'était une matinée comme les autres. Agréable, pas particulièrement plus chaude que les autres. Pourtant, pour moi, cette journée serait unique, marquant même un tournant dans ma vie. Avançant dans les rues du monde des humains, je ne faisais que perdre mon regard sur ce qui m'entourait. Nous étions en plein milieu du printemps et je me sentais si à l'aise. Cette saison, c'était la mienne. Je n'étais encore que novice dans ce que je devais faire, ma mère m'assistant encore pour que le printemps soit mis en place à la perfection. Un livre plaqué contre moi, je regardai les jardinières fleuries des balcons. Je pouvais, de là où j'étais, imaginer les odeurs, la sensation douce des pétales de ces fleurs. J'adorais la faune et la flore, je pouvais d'un regard deviner l'espèce de végétation sur laquelle mes yeux se posaient. C'était de beaux lys blancs. Une beauté éclatante réfléchissant la lumière du soleil. Je fermais les yeux un instant, profitant de la douce chaleur et de la brise qui passaient délicatement sur mes joues.

Je venais tout juste de finir les cours, j'avais encore quelques heures devant moi pour profiter un peu de l'extérieur avant de me mettre sérieusement sur mes devoirs de fac. J'étais studieuse. Je l'avais toujours été. Lorsque l'on a une mère comme Déméter, ce n'est pas réellement un choix. Parfois, je me demandais ce que je voulais réellement, si j'étais heureuse dans cette vie préfabriquée que je menais. J'aimais ma mère, de tout mon cœur et il n'y avait rien qui pourait le changer. Pourtant, je rêvais de liberté, je ne voulais plus être la petite fille parfaite gagnante de prix, de concours ou autre. J'aimais les échecs, les maths, les sciences, mais si seulement je pouvais parfois décider par moi-même ce que je voulais faire, je ne m'en serais pas plus mal sortie. Une charmante jeune femme, habillée de blanc, promise à rejoindre les déesses pures et chastes. Et mon avis dans tout ça? J'avais passé les dix-huit premières années de ma vie recluse, cachée parmi les mortels.

Ma mère ne voulait pas que les autres Dieux apprennent mon existence. Elle m'avait élevée en secret, loin de toutes les intrigues politiques, les histoires d'amour et malsaines des Dieux. Elle me disait « Ma petite fleur, les autres Dieux sont bien trop malsains pour toi, il vaut mieux que tu ne les fréquentes pas. » la seule raison de ma présence ici, hormis mes études, c'était la présence d'espion de ma mère présente un peu partout. Je ne serais jamais totalement libre, mais je l'étais plus ici que dans la prison de verre. Cette grande serre dans laquelle j'avais passé la plupart de me après-midi, cachée à m'occuper des orangers, des fleurs. Cette vie ne me manquait pas, j'étais réellement ravie que ma mère eut finalement accepté de me laisser partir pour Athènes. Parce que je me sentais enfin un minimum libre de pouvoir faire ce que je voulais. Oh, évidemment ce n’était pas sans prix. Elle m’appelait tous les soirs, me faisait surveiller par ses Nymphes. Je le savais, je n’étais pas dupe. Je les voyais souvent se fondre dans la masse. J’avais grandi en fréquentant des Nymphes, je savais les reconnaître.

Ce jour-là, mes pieds ne me guidèrent pas au même endroit que d’habitude. J’étais en train de me diriger vers une jolie fontaine, bordée de plantes. En général, après les cours, je me contentais de lire dans le parc, de réviser avant de tout bonnement rentrer profiter de ma colocataire et de notre superbe appartement. Artémis était la seule personne au courant de ma nature et c’était en grande partie grâce à sa présence que ma mère avait accepté de me laisser partir. J’approchai des plans de fleurs, attirée par la beauté et le parfum si délicat des narcisses. Je me penche, sentant de plus prêt cette fleur que je ne voyais que très peu chez moi. C’était la fleur d’Hadès, ma mère n’appréciant pas plus que ça son frère, elle ne voulait pas avoir quotidiennement quelque chose lui rappelant le roi des Enfers. de la brume apparut et ma main se retrouva bloquée dans une poigne ferme. Mon regard se leva de la fleur à cette main, puis au visage qui était apparu proche du mien. J’avais beau tirer, il ne me lâchait pas.

- Qui êtes-vous ? Lâchez moi.
Can the sun find its match in anything but the moon? [Mad Max]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Find your soul before you find your soulmate || Patate Douce
» Moon - And if you're ever feeling lonely, just look at the moon. Someone, somewhere is look at it too
» A match made for chaos [Clionestra x Jen]
» Light the match and let the fire build into a blaze
» Let Me Find You #Jelsa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: