Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment : -45%
Nike Air Zoom SuperRep 3 – chaussures de HIIT ...
Voir le deal
71.47 €

LE TEMPS D'UN RP

"Whatever our souls are made of, his and mine are the same."

Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 12 Juil - 20:28

Mathéo
Sinclair

J'ai 18 ans et je vis à Brantford, USA. Dans la vie, je suis au lycée et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

"Whatever our souls are made of, his and mine are the same." - Page 3 Tumblr_p8bs929uoP1s9ctu8o1_500
→ Après une endoscopie, il apprends qu'il a un cancer. Il subit une ablation de son estomac, complètement.
→ Il a passé plusieurs mois dans le coma.
→ Son père a divorcé de sa mère pendant le coma et ne lui parle plus. Mathéo ne sait même pas s'il sait qu'il est sorti du coma et de rééducation.
→ Il a redoublé la dernière année, mais il ne dit pas pourquoi. Il a toujours été un élève moyen.
→ Il doit manger en petite quantité, pas trop vite, pas avec de l'eau, sinon il vomit.
→Il a interdiction de fumer, de boire d l'alcool, des boissons gazeuses ou du chewing-gum.
→ Mathéo est gentil, altruiste, à l'écoute, et il essaie toujours de se mettre à la place des autres.
Mathéo s’était mis à sourire. Il aurait bien aimé réussir à être dans le même groupe que la jeune femme … Cependant, elle ne connaissait pas encore le manque, presque total, de son talent artistique. Il était une catastrophe … Il pouvait faire un cœur avec la plus pure des concentrations, ça continuerait à ressembler à une tâche de couleur qu’on aurait atchoumé sur la feuille. Un vrai cas.

- Est-ce qu’on a le droit de venir en tant qu’admirateur ? Dit-il en faisant une grimace non voilée. Mon talent artistique est proche du zéro absolu. Je ne pense pas que je vais m’inscrire dans un club, le sport c’est mort. La musique…Je n’ai pas touché une guitare depuis trois ans, ça serait chaud. L’artistique … Je repasserais.

Ou alors faire un club lui-même. Le genre comment faire de la nourriture quand on n’a pas le droit aux œufs, à l’alcool, aux eaux pétillantes, et à d’autres aliments … ça pourrait être intéressant, voir combien deviendrait fou. Il avait tellement envie de se faire une omelette, mais il sait qu’il finirait malade. Il allait éviter.

- J’espère que tu me montreras ton art un jour, je suis bien curieux de voir ! dit-il bien plus enthousiasme à l’idée de voir l’art de la jeune femme que de le faire lui-même, pour ce qui est de ta première fois, je suis heureux que tu la fasses avec moi alors !

Et, encore une fois, Mathéo ne voyait pas du tout le problème de cette phrase. Il ne voyait pas comment cette phrase pouvait être clairement mal interprété ! La discussion, et les jeux, était clairement dans la bonne humeur. Il avait séché les cours ! Il allait le marquer sur son journal ! Alors que le temps semblait s’étirer encore, il n’hésitait pas à la taquiner sur son jeu. C’était que de la chance s’il avait gagné. Il sourit encore un peu plus. Le Babyfoot, peut-être pas, il y avait tellement souvent joué qu’il était devenu un pro -aimait-il le croire en tout cas-. Pour le billard c’était que de la chance, rien de plus.

Quand il était temps d’être sérieux, c’était triste pensa Mathéo, il fut interrompu par les inconnus, qui ne le devienne rapidement plus. Il fit un large sourire.

- Enchanté Summer et Maddie, je suis Mathéo et mon amie Juliet, présenta-t-il bien qu’il se dise que peut-être le savait elle déjà ? Tant pis.

Il prit sa main et fit un baise-main rapidement alors qu’il souriait encore. Il fit pareil pour Maddie. Mathéo se pencha à peine pour regarder les deux filles derrière Summer et Maddie et leur fit un signe de la main tranquillement. Il prit l’enveloppe, et alors qu’il observait la jeune femme, il eut un nouveau large sourire. Son sourire prenait à nouveau tout son visage, annonce d’un grand bonheur.

- Je serais ravi de venir à ta fête Summer ! Dois-je apporter quelque chose ? Je pense que j’aurais le temps d’aller faire les courses pour me trouver un costume… Mais je trouverais ça. Je te remercie vraiment, du fond du cœur.

Et c’était vrai. Il était vraiment reconnaissant du fond du cœur. Avoir une fête de lycée, normal, avec une fille qui avait tout de la fille populaire, normal, il allait forcément se sentir bien ! Et il avait hâte !

- Il va falloir qu’on aille faire les courses ! Tu m’aideras à trouver la meilleure tenue n’est-ce pas ?

Parce qu’il était évident pour lui qu’ils allaient y aller ensemble.  Il se retourna vers Summer et son amie… il ne pouvait bien sûr pas parler pour Juliet … il venait à peine de la rencontrer si on réfléchissait bien … MAIS il ferait en sorte de la supplier avec ses yeux de merlan frit s’il le fallait ! Sans la moindre petite hésitation de sa part !

HRP – Je ne savais pas si tu voulais faire réagir Summer et Maddie alors je te laisse ça là.



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Blume
Messages : 71
Date d'inscription : 15/04/2020
Crédits : deviant art by GUWEIZ

Univers fétiche : horreur, survival/apocalyptique
Préférence de jeu : Femme
tea
Blume
Lun 18 Juil - 16:13

Juliet
Schmitt

Juliet a 17 ans et vit à Brantford, aux Etats-Unis. Dans la vie, elle est lycéenne, et scolairement parlant, s'en sort moyennement bien, n'étant ni mauvaise, ni bonne élève. Elle se contente d'obtenir les moyennes un peu partout, en dépit d'un potentiel indéniable qu'elle n'exploite malheureusement pas, faute à un manque de confiance en elle.
Sinon, malgré elle, Juliet n'a pas beaucoup d'amis, et encore moins un petit-ami. C'est une jeune fille ayant une faible estime d'elle-même et souffrant d'anorexie.

"Whatever our souls are made of, his and mine are the same." - Page 3 5jj7

➝ Vit seule avec une mère constamment absente, cette dernière étant toujours occupée au cabinet d'avocats dans lequel elle travaille.
➝ Père absent depuis son enfance, dont elle n'a plus jamais eu de nouvelles depuis.

Tu souriais tandis que Mathéo listait les clubs dont il ne pourrait pas adhérer par manque de talent à chaque fois. Dans un sens, tu le comprenais, toi-même tu n'avais aucun talent en particulier. Tu aimais dessiner, peindre, certes, mais cela ne faisait en rien de toi une artiste, loin de là. Tu faisais cela par plaisir, simplement. Tu ne cherchais pas à faire joli, quelque chose de beau lorsque tu te laissais guider dans ton inspiration, tu le faisais juste pour toi-même, par plaisir, parfois pour extérioriser. L'idée que Mathéo puisse t'observer t'intimidait d'autant plus, tu n'avais pas la minutie de Claude Monet ou l'originalité de Vincent van Gogh, tu n'étais qu'une adolescente qui peignait parce qu'elle aimait cela de temps en temps. La remarque de Mathéo qui suivit te prit au dépourvu, tu le regardas sans ciller durant quelques secondes, trop perplexe pour parler. Sa phrase portait à confusion, et il te fallut quelques secondes pour réaliser qu'au vu de son sourire, toujours aussi simple, joyeux, naturel, ce ne fut pas son intention. Tu baissas la tête et agis comme si tu n'avais pas entendu, et si cela t'avait fait drôlement rougir les premières secondes, tu te retenais désormais de rire. C'était un drôle de garçon, il fallait l'admettre.
Maddie et Summer parurent surprises, mais flattées, lorsque le jeune homme leur fit chacune un baise-main. Même toi tu ne pus dissimuler ta stupéfaction face à ce geste de courtoisie qui ne ressemblait en rien à ceux d'adolescents en général. Plus tu passais du temps avec Mathéo, plus il t'intriguait. Au delà de son allégresse et de sa personnalité amicale, ouverte, spontanée, tu avais, paradoxalement, de plus en plus du mal à le cerner, comme si tout cela cachait quelque chose, un élément qui n'était pas à ta portée de main. Il semblait être un adolescent comme les autres et en même temps...non. Tu avais le sentiment que quelque chose le distinguait, le rendait différent, que derrière cette apparence quelque chose hors du commun s'y cachait. Mais peut-être te faisais-tu seulement des films. Tu réfléchissais toujours beaucoup, toujours trop. Mais c'était plus fort que toi, tu étais particulièrement observatrice, qui plus est, alors rien n'échappait à tes yeux de lynx.

-Oh non, ne t'embête pas ! s'empressa de répondre la jolie blonde en souriant à Mathéo. Avec les filles, nous avons tout prévu. Nourriture, boissons, jeux...

Elle regarda autour d'elle d'un air amusé, avant de se pencher vers Mathéo et murmurer, tel un secret, ses lèvres étirées dans un sourire taquin :

-On a fait le plein en alcool, c'est pas ce qui va manquer, tu verras...

Elle se redressa et replaça ses cheveux blonds derrière elle. Plus tu l'observais, plus tu ne pouvais t'empêcher de te renfermer sur toi-même, désirant te faire toute petite et disparaître de son champ de vision. Tu croisais les bras nerveusement, les muscles de ton visage étaient crispés, et tu ne détachais pas ton regard de tes pieds ou du sol. Parmi ces filles si jolies, si fines, si populaires, t'avais l'impression d'être la tache du tableau, comme si ta place n'était pas ici. Tu dus cependant relever le regard vers Mathéo lorsque celui-ci te demanda ton aide pour trouver une tenue adéquate. Il paraissait réellement enthousiaste et tu ne pus réprimer un sourire. Tu lui devais bien cela.

-Bien sûr, compte sur moi.

Tu sentis le regard de Summer peser sur toi durant quelques secondes qui te parurent durer une éternité. La jeune femme ne cachait pas sa déception et sa frustration de ne pas être celle qui l'accompagnerait faire les magasins. Elle échangea un furtif regard avec Maddie et tu te demandas ce qu'elles purent bien penser. Sûrement te méprisaient-elles et cette pensée te blessa. Toi aussi tu aurais aimé être comme elles, tu te battais d'ailleurs pour cela. Peut-être qu'un jour tu seras aussi jolie et mince qu'elles et que vous deviendriez amies, tu t'accrochais à cette idée, qui avait quelque chose de réconfortant.

-Bon dans ce cas on se dit à vendredi Mathéo, conclut Summer, de nouveau tout sourire.

Elle lui adressa un signe de main et tourna les talons, suivie de son amie. Elles retournèrent s'asseoir auprès de leurs amies tandis que vous quittiez la pièce. Tu étais complètement partagée à l'idée d'aller à cette soirée et tu ne savais nullement quoi faire. Tu n'avais jamais vraiment fait de  « soirée » au sens premier du terme, si ce n'était quelques anniversaires auxquels tu étais invitée quand tu étais plus jeune. Mais une soirée avec des gens populaires, ça, jamais. Et l'idée, si elle t'excitait un peu, te terrifiait davantage. Tu avais peur de paraître ridicule parmi toutes ces personnes trop bien pour toi. Quant au fait de mettre une robe, cela t'était impensable. Tu abhorrais ton corps et l'image qu'il renvoyait, tu ne pouvais ainsi te résoudre à l'idée de mettre une robe, cela t'était insupportable.

HRP - Désolée pour le temps de réponse, je ne suis pas trop chez moi en ce moment!
Clionestra
Messages : 668
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : moi

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Sam 23 Juil - 22:07

Mathéo
Sinclair

J'ai 18 ans et je vis à Brantford, USA. Dans la vie, je suis au lycée et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

"Whatever our souls are made of, his and mine are the same." - Page 3 Tumblr_p8bs929uoP1s9ctu8o1_500
→ Après une endoscopie, il apprends qu'il a un cancer. Il subit une ablation de son estomac, complètement.
→ Il a passé plusieurs mois dans le coma.
→ Son père a divorcé de sa mère pendant le coma et ne lui parle plus. Mathéo ne sait même pas s'il sait qu'il est sorti du coma et de rééducation.
→ Il a redoublé la dernière année, mais il ne dit pas pourquoi. Il a toujours été un élève moyen.
→ Il doit manger en petite quantité, pas trop vite, pas avec de l'eau, sinon il vomit.
→Il a interdiction de fumer, de boire d l'alcool, des boissons gazeuses ou du chewing-gum.
→ Mathéo est gentil, altruiste, à l'écoute, et il essaie toujours de se mettre à la place des autres.
Mathéo était vraiment dans une bonne journée. Par automatisme, il mit sa main sur son ventre et le frotta doucement. Mathéo ne pensait pas souvent plus loin que ça. Il essayait pourtant, mais la subtilité ou les sous-entendus avec lui c’était mort. Il ne pourrait pas comprendre la subtilité même si elle lui était sous-titré et préciser. Il fit un nouveau sourire aux deux jeunes femmes venues l’inviter. Il répondit d’un « courtois » quand on parla d’alcool. Avec son opération, il n’avait pas le droit de boire de l’alcool. Cela pourrait avoir de grave conséquence niveau gastrique … Il ferait en sorte de le dire là-bas. Il n’allait pas arrêter le bonheur de Summer tout de suite. Il le dirait certainement à Juliet une fois les jeunes femmes disparues de son horizon.

Ou alors attendrait-il le jour de leur shopping ? Peut-être devrait-il prévenir avant la soirée pour que Juliet décide si elle voulait être avec lui ou non ? Peut-être que la jeune femme préféra pouvoir se mettre une murge ? C’était ce que les gens normaux font non ? Les adolescents normaux buvaient jusqu’à en oublier la soirée. Comment pourrait-il faire pour passer une vraie soirée adolescente avec ses restrictions.

- A vendredi, milady, dit-il en faisant un coucou gentil et mignon aux jeunes femmes alors qu’il suivait Juliet pour sortir de la pièce.

Il avait envie de sourire, simplement. Il avait envie d’étirer ses zygomatiques et de se fendre le visage d’une grimace amicale. Il partit en cours. Mathéo resta avec la jeune femme toute la matinée. Il ne pouvait en être autrement. Il avait eu le droit à la présentation devant la classe en espagnol, mais ça passait. Ils avaient loupé les heures de cours du matin, mais qui s’en souciait.

L’heure du repas approchait … et avec lui l’appréhension. Il avait appris qu’il y avait un self, avec un repas, et un buffet à volonté pour les entrées. Il avait appris qu’il allait devoir passer pour dire ce qu’il voulait manger, et qu’on allait lui servir pour le plat principal. Il ne pourrait jamais manger autant que ce qu’on allait lui mettre dans l’assiette. Il le savait. Il ne pourrait jamais manger autant, même supporter la vue d’autant de nourriture. Il toucha son ventre et le caressa doucement. Il appréhendait d’aller manger avec une telle force que son ventre manifesta son existence. Il gargouilla de manière sonore. Tout le monde autour de lui pouvait l’entendre. Il se mit à rire jaune en regardant ailleurs. Il avait bien envie d’insulter son organe mais ne pouvait le faire en présence de tout le monde. Il fit un regard vers Juliet en se pliant sur la table. Quand il avait faim, il avait mal. Quand il avait trop manger, il avait mal. Quand il avait mangé trop vite, il avait mal. Quand il avait bu trop rapidement après avoir mangé, il avait mal, et inversement. Là, il souffrait le martyre alors que le temps avançait doucement. Il mit sa tête contre la table pour respirer.

Yoga du ventre.

Il devait faire le Yoga du ventre, en respirant doucement, lentement, tranquillement. La sonnerie retentit. Il faisait une petite prière pour qu’il puisse manger ce qu’il y avait à la cantine, sans faire du gâchis … Il détestait jeter même s’il n’en avait pas le choix.

- Allons manger ensemble Léo, dit-il à son voisin à gauche de lui, Juliet tu me montre le chemin.

Il partait bien sûr du principe que Léo, Juliet et lui allaient manger ensemble, ça serait logique non ? Léo déclina l’invitation, il devait manger avec sa petite copine, mais promis pour la prochaine fois et Mathéo scella le deal avec un high five. Et partit vers la cafétéria … allons souffrir avec témoin !



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Contenu sponsorisé
"Whatever our souls are made of, his and mine are the same."
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Whatever our souls are made of, his and mine are the same.
» Men made machines and machines made a revolution ft. Mira
» two souls on fire + boutchou
» Because you're mine. ft Leonnor
» I just try to save our souls › ft @Robz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: