Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Abymes feat Dark Star

Sebi210
Messages : 43
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : Ils sont tous mort ! (Rambo 1) XD

Univers fétiche : Tout et N'importe Quoi
Préférence de jeu : Homme
Noob
Sebi210
Ven 24 Juin - 18:42
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
La petite ville de Chessy City, un paradis pour les amoureux de la nature, plus particulièrement de l'escalade. Perdue dans les montagnes ce petit coin est ce qu'il y a de plus tranquille au monde. A 100 kilomètre de la civilisation, pour ainsi dire Union, la grande ville du comté étant elle même qu'une ville relativement petite.
C'est dans ce coin idyllique qu'un cauchemar a émergé voilà presque un an maintenant. Trois enfants disparus...Trois gosses volatilisé sans laisser de traces...
Cela fait 8 mois que l'enquête piétine. Malgré les efforts combiné de toutes les forces de police du comté, que ce soit les simples enquêteur dirigés par l'inspectrice en chef de Chessy City, des enquêteurs privé recruté par les familles et même les fédéraux, rien n'y fait.

Le petit Bobby, 8 ans, sur le chemin de l'école, il y a 8 mois, c'est le premier de cette longue série.
C'est la petite Joy, 4 ans, qui a suivie 2 mois plus tard. Le temps que sa mère règle les courses...Plus une trace.
Un mois plus tard la petite Cloé, 6 ans, kidnappée au sein même de sa chambre sans que ses parents ne s'aperçoivent de rien.

L'inspectrice a parcourue toutes les pistes possible, que ce soit les fugues, les accidents,les détraqué sexuels, les pistes familiales. Rien ne semble relier les victimes entre elles,si ce n'est leur jeune âge.
Résultats ? Les fédéraux ont laissé tomber, pas assez d'éléments qu'ils ont dit, même pas un corps retrouvé...Chacun est rentré chez soi et les familles des victimes ont été abandonnées par la justice impuissante, certains disent même feignante, corrompue, injuste... C'est vrai quoi, qu'est ce que Washington a faire des bouseux du coin ? En tout cas c'est ce qui se murmure parmi la population...

Seule la modeste police de Chessy City, dirigée par la cheffe du coin recherche encore désespérément les enfants, ou a défaut le coupable, bien que beaucoup n'y croient plus.

C'est dans cette ambiance explosive, de dépit et de rage qu'à débarqué un drôle de type, sorti d'on ne sais où, un peu trop curieux au goût des familles...Ce sale type remue les couteau dans les plaies... C'est le père de Bobby, le gérant de l'hotel qui a prévenu la police de ce suspect, ce qui l'inquiète c'est qu'il a posé énormément de question sur les enlèvements des enfants, notamment de son garçon en ville...

Ne serait-ce pas la une piste pour la police ? Le criminel ne revient t'il pas sur les lieux de ses crimes ? Un pervers qui revient faire souffrir les familles ? Ou qui recherche une nouvelle victime ? Il y'a de quoi intriguer...

Contexte provenant de mon cerveau malade 😂.


Lucas
Cannoti

J'ai 32 ans et suis originaire deNew York, aux États-Unis évidemment.Cependant je sillonne le pays, n'étant jamais fixé quelque part bien longtemps.
Dans la vie, je suis un ancien officier de police, c'est a la suite d'une sale affaire de meurtre sur ma famille que j'ai démissionné. Je suis veuf. Je ne passe pas une journée sans penser a ma femme et ma fille.

RAPPORT DE POLICE SUR LE SUSPECT N° 231 641:
INFORMATIONS GÉNÉRALES

-L'ex commissaire Lucas Canotti est recherché par les fédéraux et l'ensemble des polices des États-Unis pour l'assassinat de sa femme et sa fille commis en 2015, qu'il a toujours nié. Par la suite il démissionna et partit sans laisser de trace. Ce fait s'apparentant a une fuite.

ÉTATS DE SERVICES:
-Sa compétence est prouvée par l'accession au grade de capitaine en 2012 a 24 ans après le démantèlement d'un large réseau de drogue pour lequel il a été décoré. Cela fait de lui un des plus jeune officier de l'état de New York.

PERSONNALITÉ:
-Ses collègues et rares amis le décrivent compétent, zélé dans son travail, sérieux et sociable mais qui s'est  renfermé sur lui même depuis le meurtre de sa famille. D'ailleurs il ne parlait a plus personne les quelques semaines avant sa démission.
-Le rapport  psychologique qui l'a examiné après les faits le décrit: Intelligent, Solitaire, Introverti, Courageux et Casse-Cou

INFORMATIONS IMPORTANTES:
-Individu extrêmement dangereux par ses compétences au tir et au combat rapproché, 1er et 2nd de sa classe dans ces deux domaines, ne pas tenter de l'interpeller soit même mais contacter les forces d'intervention.
-Nous ignorons comment il échappe depuis tant d'années  aux recherches. La connaissance qu'il a des procédés de recherche policière des suspect doit certainement y être pour beaucoup.
Une pluie intense et serrée battait sans répit les rues de la petite ville de Chessy City. La nuit était déjà lourdement étendue sur la cité endormie et plus un son ne se faisait entendre si ce n'est celui du vent quand soudainement le bruit d'un moteur vint percer le silence de plomb. Une voiture noire vint s'arreter devant l'hôtel du coin. L'enseigne illuminée indiquait "Hotel Winston", c'était une lumière rose blafarde qui éclairait l'entrée, clignotant au grés des ampoules defecteuses. Ce n'était pas un 5 étoiles, pourquoi un tel hôtel dans un coin perdu ? Mais bien plutot un piteux motel pour le peu de touriste en bonne saison, qui correspondait ici a l'été. Nous étions cependant en novembre. La devanture en crépi usé par le temps n'avait rien d'attrayant pour le passant. Mais si Lucas venait ici ce n'était pas pour dormir de toute façon. Non, si il avait parcouru des kilomètres pour atteindre cette petite ville perdue dans les montagne et inconnue même de beaucoup de gens du coin c'était pour une toute autre raison. Il y'a de cela deux mois il était tombé par hasard sur un journal parlant de disparition d'enfant qui avait eu lieu dans la région. Depuis il ne trouvait plus le sommeil, il ne savait pas pourquoi mais il avait l'intime conviction Il fallait qu'il en sache plus sur cette affaire et qu'elle avait un rapport sur ce quoi il enquêtait depuis des années. Ni une ni deux il avait parcouru plusieurs centaines de bornes pour arriver ici. Rien que de la ville principale du conté pour sa destination il avait mis plus de deux heures. Les routes de montagnes étant très peu adaptée pour la conduite a haute vitesse.

Il prit une longue inspiration, prit son pistolet de sa boite a gant et sortit de la voiture. Il se dirigea vers l'hôtel et en franchit le seuil. Il savait que le gérant n'était autre que le père d'un des disparus, Nathan Dekon. Son fils Bobby était le premier de la longue série de trois enfants. S'avançant vers le petit comptoir de bois usé il sonna de la petite cloche destinée a signaler sa présence quand au son de celle-ci survint un homme. Le visiteur le reconnut tout de suite, c’était biencelui qu'il cherchait, il avait vu sa photo sur internet.

L'hôte prit la parole et d'une voix fatiguée il prononça, comme par simple habitude quelques mots.

"-Bonsoir, bienvenue a l'hôtel Winston. Vous désirez ?"

"-Une chambre s'il vous plaît, pour disons une semaine.",lui répondit Lucas regardant tout autour de lui.

Peut être plus, il n'en savait rien. Tout dépendrait de la durée de ses investigations.

"-Bien monsieur. Sacré temps dehors, en voila une drôle d'idée de venir par ici a une heure pareille. Vous êtes ici pour tourisme ou affaire ? Je vois mal quelles affaires il y aurait a faire par chez nous alors je me dis...Je me dis que c'est pour la montagne. Mais en cette saison il faudrait être fou ou suicidaire, peut être même les deux..."

"-Non monsieur Dekon. Ni la montagne, ni les affaires...

"-Ho...D'accord je vois. Vous ne voulez pas en parler. Voici vos clés."

Prononça t'il lui tendant les clés de sa chambre. Dessus était écrit le numéro de la chambre, le numéro 32. Il reprit:

"-D'ou connaissez vous mon nom ?"

"Merci."

Il fixa longuement son interlocuteur puis lui posant une main sur l'épaule lui répondit:

"-Monsieur Dekon. Je connais votre nom par les infos. J'ai appris pour ce qui s'est passé ici, si je suis la c'est a propos de la disparition de votre fils. Vous savez...Bobby."

L'homme explosa en entendant ce nom, il explosa dans un mélange de colère et d'incompréhension.

"-Que...Quoi ? Mais bon sang qui êtes vous ? J'ai déjà répondu a toutes les questions des policiers...Ou est votre plaque ?"

"-Je n'ai pas de plaque monsieur Dekon,je ne suis pas..."

A ce moment précis il avait failli dire je ne suis plus.

"-...je ne suis pas policier. Mais j'aimerais avoir des information sur votre fils. Le contexte de sa disparition, vos ressentis. Les pistes envisagées par la police du coin."

"-Ta gueule. Ta gueule, je répondrais pas a tes conneries. Et maintenant tu ferais mieux de la fermer avant que je te vire de l'hôtel. Ça te plairais de passer la nuit dehors tocard ?"

"-Faut pas vous énerver monsieur...Après tout je suis de votre coté."

"-Ça suffit maintenant. Vous la voulez votre maudite chambre ou pas ?"

"-Bien sur..."

"-Alors allez vous coucher et cessez de me poser vos satanées questions. J’ai...J'ai assez souffert comme ça."

"-Comme vous voudrez"

Prononça Lucas voyant la réaction, certes prévisible de son interlocuteur mais qui le décevait énormément. Après tout il basait la plus grande partie de son enquête sur les proches des victimes. S'éloignant du comptoir il se dirigea vers sa chambre, au 3ème étage.

Ses pensées s’enchaînaient les unes derrières les autres. Peut être n'était il pas tombé sur la bonne personne ? Car la douleur était peut être encore trop vive ? Demain il ressaierait avec les autres parents. Il fallait aussi qu'il voit la scène de crime. Ouvrant la porte de sa chambre il referma derrière lui a double tour avant de déposer ses affaires sur le lit.

Pendant ce temps en bas le gérant avait ouvert une bouteille de whiskey déjà entamée et la descendait goulûment. Il hésita un long moment avant de se diriger vers le téléphone du bureau. Composant le numéro du poste du shérif il contacta cette dernière, il savait que l’on pouvait compter sur elle le jour comme la nuit. Dans sa voix se faisait entendre une grande détresse et l’alcoolémie.

"-B'soir sheriff...C'est Nathan...J'ai...J'ai besoin de votre aide...Je crois que j'ai du nouveau sur la disparition de mon petit...Un type est venu prendre une chambre chez moi...Il m'a posé un tas de question sur Bobby. Je crois...Je crois que vous devriez venir voir ca."

Il raccrocha ici le téléphone et se laissa tomber dans son siège, le regard embrumé par l'alcool, un pistolet a la main.
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Lun 18 Juil - 17:51

Claire Reynolds
J'ai 30 ans et je vis à Chessy City, USA. Dans la vie, je suis Chief Marshall de Chessy City et je m'en sors plutôt bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Mon boulot est prioritaire par rapport aux affaires de coeur.

- Elle a trois cicatrices provenant d’impacts de balles. Une au niveau de l'omoplate gauche, une juste à côté entre la même omoplate et la colonne vertébrale et une dernière au niveau de du flan gauche. Elle a été criblé de balles par son ancien coéquipier. Il n'y a pas grand chose qui lui fasse peur sauf peut-être les insectes et...le contenu de son compte en banque à la fin du mois. Parce qu'elle a beau être une fonceuse et savoir manier les armes à feu, Claire n'en reste pas moins une jeune femme très féminine, qui aime prendre soin d'elle. Et la coquetterie comme vous le savez, cela a un prix. Claire, c'est la working girl qui privilégie son travail à sa vie personnelle. Passionnée elle a toujours porté son insigne de flic avec fierté. Son dévouement a d'ailleurs été reconnu et décoré par deux médailles. Ce qui fait qu'elle est seule et toujours sans enfant. Elle a été blessé presque mortellement par son ancien collègue qui était en réalité un flic pourri. Claire l'avait percé à jour et il a tenté de la supprimer.
Elle souffre encore parfois de stress post-traumatique au point où sa hiérarchie préféra la faire muter à Chessy pour qu'elle puisse se "mettre au vert".

Abymes feat Dark Star Tumblr_inline_n1lx7rkNYR1sauf7l
Claire avait encore une fois le nez sur ses dossiers même à cette heure tardive où un être normalement constitué serait depuis longtemps rentré chez lui. Mais pas elle non. Et encore une fois, elle ne voyait plus clair tant elle était épuisée et tant l'affaire sur laquelle elle bossait depuis des semaines lui semblait inextricable. Comment des gamins pouvaient-ils disparaître comme ça? Sans que l'on puisse retrouver la moindre trace? Pourtant, ayant fait ses classes dans la police d'une grande ville, ce n'était pas affaires difficiles qui manquaient! Mais là...la jeune flic se retrouvait dans le floue le plus total.

Depuis des mois, la jeune femme passait plus de temps au bureau que chez elle tant elle épluchait la moindre ressource afin de pouvoir trouver ne serait-ce qu'un indice! Mais Claire le savait...plus le temps passait et moins on avait de chance de retrouver des indices. La nature, les intempéries, le passage de personnes, d'animaux bref la vie faisait que les traces se dispersaient et avec elles, la chance de pouvoir retrouver les petits. En vie? Cela, Claire en avait abandonné l'idée depuis longtemps mais au moins retrouver les corps afin que les familles puissent entamer leur deuil.

En ville, la grogne montait. On commençait à douter de la capacité de cette jeune Marshall maintenant à tête du poste de police de Chessy depuis plusieurs années maintenant. Qui aurait cru qu'elle serait resté ici alors que cette working girl était une citadine pur jus? Lorsqu'elle était arrivée à Chessy, elle avait râlé de ne pas trouver de Starbuks ou encore de salon de massage! Hérésie...mais elle avait tenu bon et après une longue période à devoir apprivoiser les habitants de cette petite ville, elle avait réussi à gagner leur confiance. Cependant, rien n'était éternelle et elle avait souvent le sentiment que ses échecs et erreurs avaient plus de poids que ses réussites. On l'attendait au tournant...les citadins l'attendaient au tournant.

Elle n'en n'était pas moins qu'à sa cinquième tasse de café lorsque la sonnerie du téléphone de service la fit sursauter. Sans attendre, Claire sauta sur le combiné pour décrocher. Qu'on l'appelle à cette heure n'était pas bon signe. Mais lorsqu'elle entendit Nathan au bout du fil, lui dire qu'un homme venait de débarquer dans son hôtel pour venir lui poser des question sur l'un des petits disparut, son sang ne fit qu'un tour. Comme le soulignait Nathan Dekon, c'était bien trop étrange pour laisse ça passer. Un milliard de questions se bousculèrent dans son esprit...est-ce que ce type avait des infirmations concernant ce qu'il s'était passé? Est-ce qu'il y était mêlé? La brune piétinait depuis trop longtemps pour laisser passer la moindre piste. Alors ni une ni deux, elle se saisit de ses clés et grimpa dans sa voiture pour se rendre sans attendre à l'hôtel Winston. De plus, le gérant avait l'air d'avoir encore forcé sur la bouteille cette nuit, et elle voulait s'assurer qu'il ne fasse pas de connerie. Après avoir roulé moins d'un kilomètre, Claire se gara et entra.

Le son de la traditionnelle petite clochette qui s'actionnait lorsque quelqu'un entrait, tinta. Nathan devait certainement l'avoir entendu à moins qu'il soit à présent trop ivre pour l'avoir remarquer. Mais Claire préféra attendre à l'accueil.

"Mr Dekon? C'est le shérif, vous m'avez appelez!"
Sebi210
Messages : 43
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : Ils sont tous mort ! (Rambo 1) XD

Univers fétiche : Tout et N'importe Quoi
Préférence de jeu : Homme
Noob
Sebi210
Ven 22 Juil - 15:56
Lucas
Cannoti

J'ai 32 ans et suis originaire deNew York, aux États-Unis évidemment.Cependant je sillonne le pays, n'étant jamais fixé quelque part bien longtemps.
Dans la vie, je suis un ancien officier de police, c'est a la suite d'une sale affaire de meurtre sur ma famille que j'ai démissionné. Je suis veuf. Je ne passe pas une journée sans penser a ma femme et ma fille.

RAPPORT DE POLICE SUR LE SUSPECT N° 231 641:
INFORMATIONS GÉNÉRALES

-L'ex commissaire Lucas Canotti est recherché par les fédéraux et l'ensemble des polices des États-Unis pour l'assassinat de sa femme et sa fille commis en 2015, qu'il a toujours nié. Par la suite il démissionna et partit sans laisser de trace. Ce fait s'apparentant a une fuite.

ÉTATS DE SERVICES:
-Sa compétence est prouvée par l'accession au grade de capitaine en 2012 a 24 ans après le démantèlement d'un large réseau de drogue pour lequel il a été décoré. Cela fait de lui un des plus jeune officier de l'état de New York.

PERSONNALITÉ:
-Ses collègues et rares amis le décrivent compétent, zélé dans son travail, sérieux et sociable mais qui s'est  renfermé sur lui même depuis le meurtre de sa famille. D'ailleurs il ne parlait a plus personne les quelques semaines avant sa démission.
-Le rapport  psychologique qui l'a examiné après les faits le décrit: Intelligent, Solitaire, Introverti, Courageux et Casse-Cou

INFORMATIONS IMPORTANTES:
-Individu extrêmement dangereux par ses compétences au tir et au combat rapproché, 1er et 2nd de sa classe dans ces deux domaines, ne pas tenter de l'interpeller soit même mais contacter les forces d'intervention.
-Nous ignorons comment il échappe depuis tant d'années  aux recherches. La connaissance qu'il a des procédés de recherche policière des suspect doit certainement y être pour beaucoup.
Au son de la cloche l'hôtelier leva la tête en direction de la flic sans dire un seul mot, il la dévisagea un petit instant avant de reprendre ses esprits et de la reconnaître. Il se leva et la salua d'un signe de la main, titubant, cherchant son équilibre.

Malgré la brume de l'alcool qui submergeait le pauvre bougre on pouvait encore distinguer dans sa voix sa bonté d'autrefois, d'avant ce drame qui avait brisé sa vie.

- Oui shérif...Merci d'être venu si vite. A une heure si tardive en plus...

Il pointa machinalement les escaliers menant aux étages.

- Il a pris une chambre ici. J'ai hésité a le foutre dehors mais j'ai préféré le garder sous mon toit plutôt que le laisser échapper dans la nature...Il doit soit être très con soit très sadique...

Posant la bouteille désormais vide sur le comptoir il y déposa aussi son arme de poing qu'il avait sorti précédemment.

- J'ai hésité avant d'appeler vous savez ? Je me demandais si je devais pas régler le problème par moi même...Mais...

Il la fixa de ses grands yeux bleus usés.

- Ne me faîtes pas regretter mon choix...Je vous en prie...Il doit payer... Faîtes le tomber...Je vous en prie...

Il sortit de derrière le comptoir et fit signe a la policière de le suivre.

- Je vais vous montrer sa chambre.

Il marchèrent un moment avant d'arriver devant une porte en bois massive ou trônait le numero de chambre.

- Il est dans celle là ! Vous voulez que j'ouvre ? J'ai un double.
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Sam 23 Juil - 20:44

Claire Reynolds
J'ai 30 ans et je vis à Chessy City, USA. Dans la vie, je suis Chief Marshall de Chessy City et je m'en sors plutôt bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Mon boulot est prioritaire par rapport aux affaires de coeur.

- Elle a trois cicatrices provenant d’impacts de balles. Une au niveau de l'omoplate gauche, une juste à côté entre la même omoplate et la colonne vertébrale et une dernière au niveau de du flan gauche. Elle a été criblé de balles par son ancien coéquipier. Il n'y a pas grand chose qui lui fasse peur sauf peut-être les insectes et...le contenu de son compte en banque à la fin du mois. Parce qu'elle a beau être une fonceuse et savoir manier les armes à feu, Claire n'en reste pas moins une jeune femme très féminine, qui aime prendre soin d'elle. Et la coquetterie comme vous le savez, cela a un prix. Claire, c'est la working girl qui privilégie son travail à sa vie personnelle. Passionnée elle a toujours porté son insigne de flic avec fierté. Son dévouement a d'ailleurs été reconnu et décoré par deux médailles. Ce qui fait qu'elle est seule et toujours sans enfant. Elle a été blessé presque mortellement par son ancien collègue qui était en réalité un flic pourri. Claire l'avait percé à jour et il a tenté de la supprimer.
Elle souffre encore parfois de stress post-traumatique au point où sa hiérarchie préféra la faire muter à Chessy City pour qu'elle puisse se "mettre au vert".

Abymes feat Dark Star Tumblr_inline_n1lx7rkNYR1sauf7l
La jolie brune chassa d'un revers de main l'air, à la remarque du père de la première victime.

"Ce n'est rien Mr Dekon. J'étais encore au bureau de toute façon."


La jeune femme n'était pas encore rentrée chez elle, potassant encore et encore les dossiers des disparus de Chessy City. Claire observa alors la bouteille et le regard devenant peu à peu vitreux du gérant. C'était un homme usé par l'épreuve qu'il vivait depuis de nombreux mois maintenant. Si la jeune Shérif arrivait à prendre du recul pour ne pas se laisser bouffer par la tristesse de ce père qui ne pouvait faire son deuil, elle arrivait cependant à imaginer sans problème sa peine.

Une question demeurait: Cette bouteille, l'avait-il vidé d'une traite depuis qu'il avait affaire avec ce type fraîchement arrivé en ville où bien avait-elle été ouverte il y a déjà plusieurs semaines? C'était important pour elle de savoir cela car...dans le cas contraire, Mr Dekon creusait lui-même sa propre tombe en ingurgitant tant d'alcool.

"C'est ce que nous allons voir tout de suite. Mr Dekon...Nathan...cette bouteille, quand est-ce que vous l'avez ouverte? Je sais bien qu'autre chose vous préoccupe mais doucement sur la bouteille."


Faire de la prévention était dans son rôle également. Elle n'était pas maire de la ville mais il était de son devoir de prendre soin de ses concitoyens. Qui sait quels débordement cela pouvait provoquer...
La jolie fliquette suivit le gérant de l'hôtel doucement, sans faire trop de bruit. Bien qu'elle portait son âme sur elle, Claire ne comptait pas s'en servir avant d'avoir pu parler avec ce type qui semblait détenir des informations sur leur affaire.

"Vous avez bien fait de m'appeler Mr. Dekon. Pour l'instant il n'y a rien qui justifie que vous fassiez justice vous-même. On est pas au Texas ici, on dégaine pas d'abord pour parler ensuite. Je sais que la situation est étrange mais, laissez-moi être la seule juge de ce qu'il faut faire."

On avait beau être dans une petite ville, elle ne laisserait personne faire justice soi-même. De plus, ce type bien que louche visiblement, était innocent jusqu'à preuve du contraire. Claire de venait en aucun cas bafouer ses droits. Réfléchissant tout en suivant le propriétaire de l'hôtel, la jeune femme s'arrêta juste devant la porte.

"Non attendez, on ne va pas débarquer dans sa chambre sans mandat. Je vais toquer à la porte et lui et moi nous allons discuter tranquillement dans un premier temps. Je vais le cuisiner et lui demander de me suivre jusqu'au poste ou bien je procèderai à un interrogatoire ici-même, dans sa chambre. Parce que même si ses propos sont suspects, je ne peux pas l'inculper cet homme sans preuve."

Que cela lui plaise ou non. Ce n'est pas pour autant qu'elle laisserait les choses se terminer facilement lorsque leur discussion aura lieu. Elle n'avait pas l'intention de lâcher l'affaire. Elle demanda à Nathan de reculer et toqua à la porte.

"Sherif Marshall de Chessy City, s'il vous plait ouvrez la porte, j'ai quelques questions à vous poser."
Sebi210
Messages : 43
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : Ils sont tous mort ! (Rambo 1) XD

Univers fétiche : Tout et N'importe Quoi
Préférence de jeu : Homme
Noob
Sebi210
Mar 26 Juil - 8:28
Lucas
Cannoti

J'ai 32 ans et suis originaire deNew York, aux États-Unis évidemment.Cependant je sillonne le pays, n'étant jamais fixé quelque part bien longtemps.
Dans la vie, je suis un ancien officier de police, c'est a la suite d'une sale affaire de meurtre sur ma famille que j'ai démissionné. Je suis veuf. Je ne passe pas une journée sans penser a ma femme et ma fille.

RAPPORT DE POLICE SUR LE SUSPECT N° 231 641:
INFORMATIONS GÉNÉRALES

-L'ex commissaire Lucas Canotti est recherché par les fédéraux et l'ensemble des polices des États-Unis pour l'assassinat de sa femme et sa fille commis en 2015, qu'il a toujours nié. Par la suite il démissionna et partit sans laisser de trace. Ce fait s'apparentant a une fuite.

ÉTATS DE SERVICES:
-Sa compétence est prouvée par l'accession au grade de capitaine en 2012 a 24 ans après le démantèlement d'un large réseau de drogue pour lequel il a été décoré. Cela fait de lui un des plus jeune officier de l'état de New York.

PERSONNALITÉ:
-Ses collègues et rares amis le décrivent compétent, zélé dans son travail, sérieux et sociable mais qui s'est  renfermé sur lui même depuis le meurtre de sa famille. D'ailleurs il ne parlait a plus personne les quelques semaines avant sa démission.
-Le rapport  psychologique qui l'a examiné après les faits le décrit: Intelligent, Solitaire, Introverti, Courageux et Casse-Cou

INFORMATIONS IMPORTANTES:
-Individu extrêmement dangereux par ses compétences au tir et au combat rapproché, 1er et 2nd de sa classe dans ces deux domaines, ne pas tenter de l'interpeller soit même mais contacter les forces d'intervention.
-Nous ignorons comment il échappe depuis tant d'années  aux recherches. La connaissance qu'il a des procédés de recherche policière des suspect doit certainement y être pour beaucoup.
Le père éploré fut touché par la remarque de la policière...Tres touché.

-Vous faîtes pas de soucis pour moi...Je sais ce que je fais...

Un mensonge, bien sûr que non io ne savait pas ce qu'il faisait...Nate savait bien qu'il avait un soucis avec la boisson depuis quelques temps...Mais il n'y avait que quand il était saoul qu'il ne réalisait plus l'irréalisable...Il lui arrivait même parfois,quand vraiment l'alcool lui montait a la tête d'imaginer Bobby rentrer de l'école...Ou l'appeler dans sa chambre... Et c'était la seule chose qu'il demandait... Oublier et s'imaginer quelques instants auprès de lui...

L'hôtelier se consola un peu,de voyant la shérife prendre très au sérieux ses soupçons. Il aimait bien cette flic, comme l'entièreté des familles des victimes par ailleurs. Elle, Claire, c'était quelqu'un de bien, qui contrairement aux fédéraux ne les avaient pas abandonnés lâchement dans leurs douleurs. Tous avaient remarqué que la lumière a son bureau était toujours la dernière a s'éteindre... Et cela faisait que la ville entière la respectait profondément.

- Rien ne justifie ? Oui...Oui c'est vrai.

Oui elle avait juste. Ce type était louche, mais rien ne justifiait le fait de le descendre...Du moins sans preuve solide.

- D'accord. Comme vous voulez.

Elle souhaitait toquer bien gentiment ? Sans doute avait elle raison. Calmant ses ardeurs l'hôtelier la laissa passer devant et gérer a sa guise la situation.

Lucas pendant ce temps avait commencé a s'installer a ses aises. Il déposa ses affaires sur le lit. En fait d'affaires cela se résumait plutôt a une valise, de taille modeste et d'un attaché case. Se déplaçant souvent il avait dû s'adapter a toujours n'amener avec lui que le nécessaire.

Quittant sa veste et la pliant sur le dossier d'une chaise il retira son revolver de son holster et le plaça sous son oreiller. Il était usé par la longue route qu'il avait fait aujourd'hui. Cependant il ne pouvait se résigner a se coucher sans avoir jeté un dernier oeil aux dossiers. Ouvrant ses affaires il en sortit un épais amas de feuilles. Extrait de journaux, photos. Encore et toujours il se plongea dans les affaires du coin...

Et plus il y regardait, plus il distinguait les éléments qui l'inquiétait dans ce genre d'affaire. Les éléments qui l'avait porté a venir ici...

On toqua a la porte. La shérife ? Qu'est ce que ? Ce devait être le gérant de l'hôtel qui l'avait contacté...Aussi rapidement ? C'est vrai que l'ex-flic n'avait pas ménagé le pauvre bougre par ses questions cashs. Que faire ? Il ne pouvait fuir, bien trop suspect. Non, il fallait faire bonne figure et passer incognito. Sans dévoiler son identité par ailleurs...Sans quoi il serait bon pour la prison...

Rangeant rapidement le dossier il ouvrit la porte et accueillit la flic des lieux. Une jolie brune se tenait devant lui. Il la reconnut tout de suite, il l'avait vu dans les journaux.

De ce qu'il savait d'elle c'est que c'était une bonne flic, une citadine muté dans le coin pour il ne savait quelle raison... Et si une chose le prouvait c'était l'heure à laquelle elle était encore debout. Seuls les meilleurs flics refusaient à leurs yeux le sommeil.

Une chose le frappa cependant, la ressemblance avec...Il chassa cette pensée de son esprit, ce n'était pas le moment. Il a salua cordialement.

- Bonsoir shérif. Que faites vous ici, a une heure pareille ? Des questions a me poser ? Je ne comprends pas.

Il jeta un regard derrière l'agent de la loi, afin d'apercevoir le gérant de l'hôtel qui se tenait derrière elle. Puis il s'adressa de nouveau a la brune.

- C'est monsieur qui vous a fait venir ? Écoutez je suis désolé. C'est ma faute, j'ai posé des questions bien trop déplacées, je m'en excuse. On peut s'arrêter là ? J'suis très fatigué vous savez, la route à été longue et puis il est tard.

Nathan n'y croyait pas ses oreilles. A ces mots il réagit.

- Ce n'était pas justes des questions déplacées. C'était un foutu interrogatoire shérif.
DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Sam 30 Juil - 12:42

Claire Reynolds
J'ai 30 ans et je vis à Chessy City, USA. Dans la vie, je suis Chief Marshall de Chessy City et je m'en sors plutôt bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Mon boulot est prioritaire par rapport aux affaires de coeur.

- Elle a trois cicatrices provenant d’impacts de balles. Une au niveau de l'omoplate gauche, une juste à côté entre la même omoplate et la colonne vertébrale et une dernière au niveau de du flan gauche. Elle a été criblé de balles par son ancien coéquipier. Il n'y a pas grand chose qui lui fasse peur sauf peut-être les insectes et...le contenu de son compte en banque à la fin du mois. Parce qu'elle a beau être une fonceuse et savoir manier les armes à feu, Claire n'en reste pas moins une jeune femme très féminine, qui aime prendre soin d'elle. Et la coquetterie comme vous le savez, cela a un prix. Claire, c'est la working girl qui privilégie son travail à sa vie personnelle. Passionnée elle a toujours porté son insigne de flic avec fierté. Son dévouement a d'ailleurs été reconnu et décoré par deux médailles. Ce qui fait qu'elle est seule et toujours sans enfant. Elle a été blessé presque mortellement par son ancien collègue qui était en réalité un flic pourri. Claire l'avait percé à jour et il a tenté de la supprimer.
Elle souffre encore parfois de stress post-traumatique au point où sa hiérarchie préféra la faire muter à Chessy pour qu'elle puisse se "mettre au vert".

Abymes feat Dark Star Tumblr_inline_n1lx7rkNYR1sauf7l
Lorsque le tenancier de l'hôtel lui affirma qu'il n'était pas nécessaire de s'en faire pour lui, Claire lui lança un regard visant à lui dire qu'elle n'était absolument pas convaincu par ses dires. Le cas de Nate ne lui était pas étranger et ce n'était pas la première fois qu'elle voyait ça. C'est pour cette raison qu'elle lui lançait ce regard sans équivoque.

Finalement l'hôtelier entendit raison quant à "faire justice sois-même" et cela rassura Claire parce qu'elle ne voulait pas avoir à devoir arrêter un jour ce brave type pour meurtre...Les lois étaient les lois et elles s'appliquaient pour tout le monde...autant les gens malheureux que les flics eux-même. Donc Nate lui laissa le champs libre pour pouvoir intervenir auprès de cet étrange type sorti de nulle-part et qui semblait bien informé alors qu'il n'était pas du coin.

Elle attendit donc que le nouvel arrivant veuille bien leur ouvrir la porte tout en enjoignant le tenancier à reculer de quelque pas pour ne pas stresser ce gars. Claire s'attendait à voir apparaître un type à la mine patibulaire tout droit sorti d'un film de gangster mais pas du tout. Rasé de frais, bien que la mine fatigué, il avait l'air plutôt d'un type qui restait assis des heures entières derrière un bureau. Peut-être un journaliste? Quoi qu'il en soit, la jeune shérif ne se laissa pas décontenancé et lui répondit.

"Bonsoir, oui c'est effectivement Mr Dekon qui m'a appelé. Je sais qu'il est tard et je vous prie de m'excuser de vous importuner à cette heure-ci mais à évènements exceptionnels, mesures exceptionnelles."


Claire ne sourcillait pas. Elle se foutait royalement de l'heure qu'il était bien qu'elle restait cordiale avec le nouveau venu.

"Et j'ai bien conscience qu'après avoir fait une si longue route pour venir vous perdre dans notre petite ville, vous ne souhaiteriez que rejoindre votre lit mais il se trouve qu'effectivement vous avez posé des questions assez...précises sur une affaire non résolue. Alors Mr Dekon va nous préparer du café et vous allez me suive dans le salon pour...qu'on discute."


Elle souhaitait le mettre à l'aise le plus possible.

"Ce ne sera qu'une discussion afin de mettre en lumière certaines choses et notamment, pourquoi est-ce que vous avez souhaité que Mr Dekon vous donne ds informations concernant Bobby. Et...ce que vous savez sur l'affaire. Prenez également vos papiers et suivez-moi."


D'un geste de la tête, elle indiqua à Nate d'aller leur préparer du café et une table avec deux chaises afin qu'ils puissent parler tranquillement.

"Ce sera l'affaire de moins d'une petite heure, moins si vous y mettez du votre."
Sebi210
Messages : 43
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : Ils sont tous mort ! (Rambo 1) XD

Univers fétiche : Tout et N'importe Quoi
Préférence de jeu : Homme
Noob
Sebi210
Lun 1 Aoû - 11:02
Lucas
Cannoti

J'ai 32 ans et suis originaire deNew York, aux États-Unis évidemment.Cependant je sillonne le pays, n'étant jamais fixé quelque part bien longtemps.
Dans la vie, je suis un ancien officier de police, c'est a la suite d'une sale affaire de meurtre sur ma famille que j'ai démissionné. Je suis veuf. Je ne passe pas une journée sans penser a ma femme et ma fille.

RAPPORT DE POLICE SUR LE SUSPECT N° 231 641:
INFORMATIONS GÉNÉRALES

-L'ex commissaire Lucas Canotti est recherché par les fédéraux et l'ensemble des polices des États-Unis pour l'assassinat de sa femme et sa fille commis en 2015, qu'il a toujours nié. Par la suite il démissionna et partit sans laisser de trace. Ce fait s'apparentant a une fuite.

ÉTATS DE SERVICES:
-Sa compétence est prouvée par l'accession au grade de capitaine en 2012 a 24 ans après le démantèlement d'un large réseau de drogue pour lequel il a été décoré. Cela fait de lui un des plus jeune officier de l'état de New York.

PERSONNALITÉ:
-Ses collègues et rares amis le décrivent compétent, zélé dans son travail, sérieux et sociable mais qui s'est  renfermé sur lui même depuis le meurtre de sa famille. D'ailleurs il ne parlait a plus personne les quelques semaines avant sa démission.
-Le rapport  psychologique qui l'a examiné après les faits le décrit: Intelligent, Solitaire, Introverti, Courageux et Casse-Cou

INFORMATIONS IMPORTANTES:
-Individu extrêmement dangereux par ses compétences au tir et au combat rapproché, 1er et 2nd de sa classe dans ces deux domaines, ne pas tenter de l'interpeller soit même mais contacter les forces d'intervention.
-Nous ignorons comment il échappe depuis tant d'années  aux recherches. La connaissance qu'il a des procédés de recherche policière des suspect doit certainement y être pour beaucoup.
Lucas acquiesça de la tête comme pour signifier qu'il comprenait qu'à ces événements exceptionnels il n'y avait plus d'heures qui tentaient ou qui puissent justifier de lui laisser passer les heures de la nuit dans son lit.

- D'accord je vois.

C'était donc pour cela. Les questions précises avaient éveillé les soupçons de la shérife. Il y avait de quoi effectivement. Cependant il ne l'avait pas prévu. Il ne pensait pas que le père de la victime allait contacter la police. Son plan prévoyait plutôt qu'il coopère sans faire d'histoire.

- Une simple discussion ou un interrogatoire shérife ?

S'adressant au père de la victime il lui dit.

- Serré le café. J'ai besoin de me réveiller.

Il entra dans la chambre, a la recherche de ce qu'elle lui demandait.

- Attendez je vais chercher mes papiers.

En fait de papiers ce n'étaient qu'une fausse pièce d'identité. Depuis sa cavale il s'était procuré tous ses documents administratifs sous un faux nom. Son permis de conduire, sa pièce d'identité. Sans quoi il y a bien longtemps qu'il s'aurait fait prendre par les forces de polices.

Sortant de la chambre il lui tendit ses documents. Étaient écrit dessus le nom de "Michaël Brown", de New York. Il espérait que cela fasse l'affaire.

- Voilà. J'espère que ça vous sera suffisant.

Il se mit a suivre la policière.

- Moins d'une heure si j'y met du mien ? Écoutez je ne sais que dire. Mes questions étaient que simple curiosité. J'ai appris cette affaire dans les journaux. Alors...Je souhaitais visiter cet endroit, afin de voir cela par mes propres yeux.

Mensonge un peu grossier. Qui pouvait sérieusement faire des centaines de kilomètres par la simple curiosité éveillée par un article de journal ? Du moins il espérait que cela puisse passer. Ne disait on pas des mensonges que plus c'était gros plus cela passait ?

Il s'asseya a la table du salon, utilisé le matin pour prendre les petits déjeuners de l'hôtel, préparée par le gérant pour l'occasion, attendant que l'orage des questions passe.

Ce dernier apporta les deux cafés, sans manquer de jeter un regard noir a l'intrus. Puis il s'accouda au comptoir, observant Claire interroger cet homme.

- Il n'ya vraiment rien a tirer de moi vous savez. J'ignore ce que vous imaginez. Quand même pas que je suis le coupable que vous recherchez ? Ce serait grotesque.

Il avait envie de poser lui aussi des questions a la policière. Mais cela ne ferait qu'agraver son cas... Cependant il s'y essaya quand même.

- Avez vous une piste sérieuse en ce moment ?

DarkStar
Messages : 63
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
Noob
DarkStar
Dim 7 Aoû - 23:18

Claire Reynolds
J'ai 30 ans et je vis à Chessy City, USA. Dans la vie, je suis Chief Marshall de Chessy City et je m'en sors plutôt bien.. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Mon boulot est prioritaire par rapport aux affaires de coeur.

- Elle a trois cicatrices provenant d’impacts de balles. Une au niveau de l'omoplate gauche, une juste à côté entre la même omoplate et la colonne vertébrale et une dernière au niveau de du flan gauche. Elle a été criblé de balles par son ancien coéquipier. Il n'y a pas grand chose qui lui fasse peur sauf peut-être les insectes et...le contenu de son compte en banque à la fin du mois. Parce qu'elle a beau être une fonceuse et savoir manier les armes à feu, Claire n'en reste pas moins une jeune femme très féminine, qui aime prendre soin d'elle. Et la coquetterie comme vous le savez, cela a un prix. Claire, c'est la working girl qui privilégie son travail à sa vie personnelle. Passionnée elle a toujours porté son insigne de flic avec fierté. Son dévouement a d'ailleurs été reconnu et décoré par deux médailles. Ce qui fait qu'elle est seule et toujours sans enfant. Elle a été blessé presque mortellement par son ancien collègue qui était en réalité un flic pourri. Claire l'avait percé à jour et il a tenté de la supprimer.
Elle souffre encore parfois de stress post-traumatique au point où sa hiérarchie préféra la faire muter à Chessy pour qu'elle puisse se "mettre au vert".

Abymes feat Dark Star Tumblr_inline_n1lx7rkNYR1sauf7l
Claire attendit que le type aille chercher ses affaires tandis qu'elle, l'attendait sur le pas de sa porte. N'ayant pas de mandat ou une quelconque autorisation de la part d'un juge pour fouiller ses biens, elle n'avait pas le droit de pénétrer les lieux. Et puis de toutes manières, pour l'instant, rien ne laissait à penser qu'il avait un lien quelconque avec l'affaire qui la concernait.

"Tout dépend de la façon dont vous coopérerez. Cela peut bien se passer...ou moins bien. Mais je vous suggère la première option."


La jeune femme disait cela en souriant, avenante. Cependant, son sourire était lourd de sous-entendu. Elle ne reculerait devant "rien" pour obtenir ce qu'elle souhaitait. Car l'enquête piétinait et des familles attendaient des réponses. Qui plus est, la ville n'était pas à l'abri de nouvelles disparitions.

Mr. Dekon lui, alla préparer un café serré pour son résidant -non sans râler qu'en plus d'être suspect, il était exigeant-. Mais il se plia à l'exercice et alla tout installer dans la petite salle vers laquelle les deux adultes finirent par s'installer. En chemin, Claire Reynolds s'était saisit ds papiers d'identité du nouvel arrivant et les regarda longuement alors qu'elle s'asseyait sur une des nombreuses chaises à l'assise molletonnée. Si ses papiers étaient des faux, Claire n'y vit que du feu.

"Michaël Brown...vous êtes bien loin de chez vous."


Se saisissant d'un petit calepin et d'un stylo, la jeune flic nota l'identité du client pour pouvoir effectuer une recherche approfondit plus tard. Elle voulait s'assurer que ce Michaël Brown était "clean". Puis posant son stylo et son bloc-note sur la table, elle croisa les mains en attendant que leurs cafés arrivent et écouta. Elle écouta sans dire un seul mot tout ce qu'il disait. Il n'y avait rien de tel pour instaurer un peu de pression.

"Simple curiosité? Comme je le disais, vous avez fait pas mal de kilomètres pour poser de simples questions. Vous avez dépensé également pour une chambre d'hôtel pour poser de simples questions."


Nate Dekon revint avec leurs cafés et les posa devant ses clients. Claire le remercia par un sourire.

"Même si votre venue paraît suspecte, sachez que vous ne l'êtes pas. Que faites-vous dans la vie Mr Brown? Etes-vous journaliste? Est-ce que vous travaillez pour la presse? D'où vous vient cet intérêt pour cette affaire? Après tout, Chessy City est un lieu presque abandonné de tous...nous vivons presque à Huit-clos et si au départ cette affaire à fait pas mal de bruit, maintenant ce n'est plus le cas. Tout le monde nous a lâché."

Claire éluda pour l'instant les questions que lui posait Michaël Brown. Elle voulait d'abord savoir si elle s'adressait à un "scribouillard" appartenant à la presse. Certains magazines étaient friands de ce genre d'histoires comme par exemple, ceux dont la ligne éditoriale se basait sur les histoires mystérieuses, criminelles, voir même complotistes, surnaturelle ou encore ufologique. Hors la jeune shérif ne souhaitait pas du tout se retrouver avec ce genre de type dans sa ville.
Sebi210
Messages : 43
Date d'inscription : 15/05/2021
Région : Grand Est
Crédits : Ils sont tous mort ! (Rambo 1) XD

Univers fétiche : Tout et N'importe Quoi
Préférence de jeu : Homme
Noob
Sebi210
Sam 13 Aoû - 19:23
Lucas
Cannoti

J'ai 32 ans et suis originaire deNew York, aux États-Unis évidemment.Cependant je sillonne le pays, n'étant jamais fixé quelque part bien longtemps.
Dans la vie, je suis un ancien officier de police, c'est a la suite d'une sale affaire de meurtre sur ma famille que j'ai démissionné. Je suis veuf. Je ne passe pas une journée sans penser a ma femme et ma fille.

RAPPORT DE POLICE SUR LE SUSPECT N° 231 641:
INFORMATIONS GÉNÉRALES

-L'ex commissaire Lucas Canotti est recherché par les fédéraux et l'ensemble des polices des États-Unis pour l'assassinat de sa femme et sa fille commis en 2015, qu'il a toujours nié. Par la suite il démissionna et partit sans laisser de trace. Ce fait s'apparentant a une fuite.

ÉTATS DE SERVICES:
-Sa compétence est prouvée par l'accession au grade de capitaine en 2012 a 24 ans après le démantèlement d'un large réseau de drogue pour lequel il a été décoré. Cela fait de lui un des plus jeune officier de l'état de New York.

PERSONNALITÉ:
-Ses collègues et rares amis le décrivent compétent, zélé dans son travail, sérieux et sociable mais qui s'est  renfermé sur lui même depuis le meurtre de sa famille. D'ailleurs il ne parlait a plus personne les quelques semaines avant sa démission.
-Le rapport  psychologique qui l'a examiné après les faits le décrit: Intelligent, Solitaire, Introverti, Courageux et Casse-Cou

INFORMATIONS IMPORTANTES:
-Individu extrêmement dangereux par ses compétences au tir et au combat rapproché, 1er et 2nd de sa classe dans ces deux domaines, ne pas tenter de l'interpeller soit même mais contacter les forces d'intervention.
-Nous ignorons comment il échappe depuis tant d'années  aux recherches. La connaissance qu'il a des procédés de recherche policière des suspect doit certainement y être pour beaucoup.
Lucas fut soulagé de voir que les faux papiers étaient passés pour ainsi dire sans aucun soupçon de sa part ou bien elle le dissimulait bien. Elle n'y avait vu que du feu, mais cela ne voulait pas dire qu'elle était incompétente. En fait jusqu'à maintenant jamais un flic n'avait détecté le pot aux roses.

- Bien loin de chez moi en effet. Mais que voulez vous...La curiosité est un vilain défaut. N'est ce pas ce que l'on dit ? Vous non plus n'êtes pas d'ici si je me fie a vos états de service ?

Il regarda longuement la jeune femme sortir son calepin afin de noter les informations qu'il voudrait bien lui lâcher...Les manies des enquêteurs ne changeaient donc pas, pensa t'il, un début de sourire se formant sur son visage.

- Ha bon ? Je ne le suis tellement pas que vous venez à une heure pareille ? Je sais bien que je vous intrigue. A votre place n'importe qui serait intrigué par mon comportement ne le niez pas je vous en prie.

Il écouta l'interlocutrice soulevait ses hypothèses, notamment de la presse, ce qui ne manqua pas de l'amuser...Non, il n'était pas un scribouillard, même si d'un sens il était lui aussi a la recherche de son scoop, a sa manière.

- Non ni journaliste ni dans la presse. Malheureusement vous ne m'apprenez rien. Je sais bien que le gouvernement vous a abandonné...

Si il était venu c'était justement pour cela, venir au secours des familles abandonnées. Mais...pour cela il lui fallait sa tranquillité.

- Le gouvernement ne fait qu'abandonner les gens dans votre cas. Et pourquoi a votre avis ? Qu'est ce qui a poussé les fédéraux a vous lacher ?

Il fixa longuement la policière sans dire un mot, observant sa réaction a ses questions.

- Maintenant dites moi. Si ces crimes ont eu lieu dans cette petite ville isolée qu'elle en est la raison ? Qui pourrais penser a frapper dans un coin perdu ? Le genre de petit endroit qu'on ne remarque même pas sur les cartes ?

Il avait envie, envie de lui montrer la voie a suivre, de lui indiquer le sens de l'enquête. Mais comment pourrait elle le croire si il lui disait tout ?

- Je vois bien que vous êtes préoccupée par ces pauvres gens, comme le brave gérant de cet hôtel. Et cette bonne volonté est tout a votre honneur. Mais votre façon d'enquêter apprise à l'école de police ne vous sera d'aucune utilité dans cette situation...

Il s'adossa a sa chaise,se redressant, prenant un air grave. Il osa enfin reprendre la parole.

-Il vous faut tout reprendre du début. Et si vous voulez je peux vous y aider. Mais il va falloir me faire confiance.

Contenu sponsorisé
Abymes feat Dark Star
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Whithout the dark we would never see the stars... [feat Lo]
» BranLily | There's a star for everyone Ft. Clionestra
» obikin ★°. star wars
» second star to the right and straight on till morning
» (M/F) Crossover Star Trek AOS & Discovery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: