Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

the joker and the queen (ft. Saturne)

MonkeyMama
Messages : 690
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Jeu 28 Avr - 13:36
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
2022 en Angleterre, gamin pouilleux des quartiers malfamés à la recherche de la vérité sur la peine de prison qu'encourt son grand frère. Sur son chemin se trouvera la douce Skye Abbott, fille d'un richissime homme d'affaires qui pourrait bien avoir du sang sur les mains. Le loup et l'agneau parviendront-ils à s'apprivoiser ?
Contexte provenant de cette recherche
MonkeyMama
Messages : 690
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Jeu 28 Avr - 22:19

Sidney Combs
J'ai 40 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis garde du corps sous couverture et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

the joker and the queen (ft. Saturne) Tumblr_inline_nvq1677Ffx1qlt39u_400

Taciturne, Sidney est un homme que l'on entend peu parler. Allergique aux bavardages et autres banalités, il s'assure de ne prendre la parole que lorsqu'il a vraiment quelque chose à dire. Quand on couple ce trait de caractère au fait qu'il a énormément de mal à sourire, on comprend aisément pourquoi il a la réputation d'être grincheux. C'est quelqu'un de méfiant, il voit toujours le mal chez les autres avant de voir le bon. De nature très impulsive, il est péniblement parvenu à maitriser à peu près ses émotions après quarante années passées sur Terre. Il a été embauché par les Abbott parce qu'il maitrise les arts martiaux et surtout parce qu'il a menti sur son CV. Ancien soldat c'est vachement mieux qu'ancien dealer ? Pour eux, il n'est nul autre qu'Adam Castle. Une identité inventée de toute pièce pour s'infiltrer dans la famille et percer le mystère qui entoure le patriarche qui pourrait bien être le responsable de la mise sous écrou du grand frère de Sid.


Il avait l’air d’un con dans son costume trois pièces, ça lui avait arraché une grimace quand il s’était aperçu dans le miroir avant de partir pour son premier jour de travail. Est-ce que c’était vraiment nécessaire ? Lui qui n’en avait jamais mis… Il se sentait bien à l’étroit tout à coup. Le père Abbott avait tellement insisté sur sa tenue vestimentaire. Comment il disait déjà ? « Irréprochable. » que Sidney avait soufflé, presque grogné, en claquant la porte de chez lui. Il n’était pas ravi d’aller jouer le chauffeur et le garde du corps pour une famille qui a sans doute plus d’argent que sa propre famille en a eu sur trois générations. Mais c’était pour la bonne cause. C’était pour lui. Luke, son grand frère. Ça faisait cinq ans maintenant qu’il criait son innocence, cinq ans qu’il était en prison pour un meurtre qu’il jurait ne pas avoir commis. Et qui il accusait de l’avoir fait tomber ? Monsieur Abbott en personne. Pendant de nombreuses années, Sidney n’avait pas pris ses accusations au sérieux. Qu’est-ce qu’il pouvait bien lui vouloir ce bourgeois à son grand frère ? Le deal, la drogue… Ça peut changer une réalité. Sid s’était imaginé que son grand frère avait perdu la boule au point de lui avoir fait oublier le crime qu’il avait commis. Ça aurait pas été le premier qu’il aurait vu se consumer par la drogue. Et puis, à force d’insister, Sidney avait accepté de se pencher sur la version des faits de son frère, aussi abracadabrante qu’elle puisse sembler lui paraitre. Et il se retrouvait là, habillé en pingouin, prêt à sonner chez les Abbott pour les escorter où bon leur semblera. Luke avait intérêt à pas l’avoir endormi avec des conneries parce que, clairement, ça lui coutait de jouer les baby-sitters pour fortunés. Putain, qu’il s’était mentalement assené en sonnant enfin à la porte. Il ne tarda pas à entendre du bruit émaner de l’autre côté de la porte, aussi il se prépara à voir le propriétaire des lieux lui ouvrir. Mais ce n’était pas lui. A la place, Sidney découvrit une jeune femme qui devait approcher la trentaine et qu’il devina être la fille Abbott. Skye Abbott donc. Plutôt mignonne pour une bourgeoise. « Bonjour. » qu’il la salua, veillant à être parfaitement poli. Il espérait avoir l’air solennel mais il avait en réalité l’air tout à fait austère. « Adam Castle, récemment embauché à la sécurité. Vous êtes seule ? » qu’il avait demandé en faisant glisser un regard derrière elle. Promener la fille Abbott, il l’avait anticipé mais il espérait que ce ne serait pas trop régulier. Il n’était pas vraiment là pour ça. Qu’est-ce qu’il apprendrait de ses sorties shopping dans les boutiques les plus chères de la ville ? Probablement rien et c’était bien ce qui l’inquiétait. C’était pour le père qu’il était là, c’était lui qu’il voulait approcher. Quoi que. A bien la regarder, il pourrait l’approcher aussi celle-là… Ça s’envoie en l’air une bourgeoise ? Probablement pas. Ça promettait donc définitivement d’être un ennui mortel.
saturne
Messages : 9
Date d'inscription : 26/04/2022
Crédits : gypsophile.

Univers fétiche : city réel, intrigues.. mais intéressée par le surnaturel aussi.
Préférence de jeu : Femme
Noob
saturne
Jeu 26 Mai - 12:52

Skye Abbott
J'ai vingt-cinq ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis encore étudiante en droit et je m'en sors vraiment très bien, surtout grâce à papa. Sinon, grâce à ma chance mystique, je suis promise à un homme dont je ne connais rien et je le vis plutôt amèrement.

the joker and the queen (ft. Saturne) E2b23f961f04d0528aead237ad776cfafed21bd7

Unique fille de la famille Abbott, Skye est considérée comme une petite princesse à qui l'on mange dans la main. Surprotégée depuis sa plus tendre enfance par son père qu'elle idôlatre, elle n'a grandit dans un environnement dit 'normal' puisqu'elle évolue parmi ses deux nourrices et les nombreux gardes du corps peuplant la vie de l'homme d'affaires que représente Steve Abbott. Sa mère, elle, étant partie alors qu'elle n'était encore qu'une enfant ne pouvant comprendre. Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, la blonde n'est pas le genre de jeune bourgeoise typiquement hautaine, excentrique et super extravertie. La fille Abbott se trouve en réalité être du genre effacée, qui n'aime pas spécialement se montrer et qui préfère la solitude aux grandes réceptions mondaines. Passionnée dans tout ce qu'elle entreprend, elle aime embellir les choses à sa façon, ne voit généralement que trop tard le mauvais côté des autres et voit sa naïveté lui jouer de nombreux tours. Pour autant, elle préfère rester positive, quitte à en souffrir.
La journée promettait encore une fois d'être longue, étant donné que Madame Météo n'avait apparemment pas l'intention d'être clémente pour aujourd'hui et octroyer un petit semblant de soleil sur la ville. C'est bien ce qu'elle aurait aimé, Skye, pouvoir profiter de quelques rayons en se baladant dans la ville après une semaine intensive de révisions. Au lieu de cela, elle se retrouvait devant un livre qu'elle avait chiné quelques jours auparavant, survolant les lignes sans vraiment les lire avec attention, prouvant par là qu'elle n'était pas totalement concentrée. Non, aujourd'hui, son cerveau en avait décidé autrement, puisqu'il dérivait à chaque fois sur quelque chose de différent. Comme sur Mark, par exemple, qui n'avait de cesse de lui envoyer des messages et qui commençait à sérieusement l'ennuyer. Il était charmant, pourtant, et voué à devenir un jour son mari... mais il lui manquait bel et bien le petit quelque chose qu'elle avait pu lire dans certains de ses romans. Bien sûr, il était romantique et se comportait en gentleman, ce qui pourrait largement suffire à beaucoup de femme, d'ailleurs. Mais pas à Skye, qui continuait de se persuader que la vive flamme de la passion restait nécessaire pour une véritable histoire. Stupide. Qui pouvait tout avoir, de toute manière?
Elle sortit de ses pensées avec un sursaut, faisant tomber son livre, lorsque l'on sonna à la porte d'entrée. Un froncement de sourcils se forma sur son visage, elle qui était persuadée ne pas attendre de visite, et elle se dirigea un peu trop hâtivement vers la porte, curieuse de savoir qui pouvait venir ici sans prévenir. Généralement, on la tenait au courant des visites, soit pour qu'elle ne soit pas présente, soit pour qu'elle soit présentable. Et pour le coup, en ouvrant et découvrant l'homme face à elle, la blonde se demanda ce qu'elle aurait dû faire. Être absente ou présentable? Peu importe, dans le fond, puisqu'elle n'était ni l'un ni l'autre. Il se présenta, et son accent ainsi que son air froid lui donnèrent des frissons. Un nouveau garde du corps? Skye souffla un bonjour poli, à peine audible, en regardant derrière lui, puis derrière elle à sa question. "Oui, je suis désolée, personne ne m'a prévenue de votre arrivée... Mon père est au centre ville pour un rendez-vous professionnel," expliqua-t-elle, toujours un peu perdue. N'y avait-il pas suffisamment d'hommes garantissant la sécurité? L'un d'eux était-il parti? Elle secoua la tête, et se rendant compte qu'elle n'avait pas encore bougée d'un poil, se décala légèrement pour le laisser entrer. "Je vous en prie, vous pouvez attendre ici, je pense qu'il sera de retour d'ici une petite heure." A vrai dire, elle n'était pas totalement sereine face à lui —faut dire qu'il en imposait avec sa carrure et ses dix centimètres facile de plus qu'elle, mais il devait bien y avoir une raison à sa présence, et elle faisait assez confiance à son père pour lui laisser le bénéfice du doute. Une fois à l'intérieur, elle referma la porte derrière lui et retourna dans le salon, ramassant son livre et remettant un peu d'ordre. "Souhaitez-vous quelque chose à boire?" Elle osa lui présenter un léger sourire, plus pour cacher sa nervosité que pour lui exposer de la gentillesse.
MonkeyMama
Messages : 690
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Jeu 26 Mai - 21:06

Sidney Combs
J'ai 40 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis garde du corps sous couverture et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

the joker and the queen (ft. Saturne) Tumblr_inline_nvq1677Ffx1qlt39u_400

Taciturne, Sidney est un homme que l'on entend peu parler. Allergique aux bavardages et autres banalités, il s'assure de ne prendre la parole que lorsqu'il a vraiment quelque chose à dire. Quand on couple ce trait de caractère au fait qu'il a énormément de mal à sourire, on comprend aisément pourquoi il a la réputation d'être grincheux. C'est quelqu'un de méfiant, il voit toujours le mal chez les autres avant de voir le bon. De nature très impulsive, il est péniblement parvenu à maitriser à peu près ses émotions après quarante années passées sur Terre. Il a été embauché par les Abbott parce qu'il maitrise les arts martiaux et surtout parce qu'il a menti sur son CV. Ancien soldat c'est vachement mieux qu'ancien dealer ? Pour eux, il n'est nul autre qu'Adam Castle. Une identité inventée de toute pièce pour s'infiltrer dans la famille et percer le mystère qui entoure le patriarche qui pourrait bien être le responsable de la mise sous écrou du grand frère de Sid.


Si Sidney n’était pas encore convaincu de la culpabilité du père Abbott, il n’en avait pas eu besoin pour le mépriser. Son entretien pour le job avait déjà permis d’établir toute l’animosité qu’il nourrissait à l’égard de l’homme. Trop riche, trop condescendant. Comme si l’un allait forcément avec l’autre. Mais il n’y avait pas eu que ça… Il avait l’air de quelqu’un de peu recommandable et si Sid savait si bien reconnaitre ce vice chez quelqu’un, c’est parce qu’il était lui-même fort peu recommandable. Ce qu’il ressentait à l’égard de sa jeune fille, Skye Abbott, était sensiblement édulcoré. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’il ne la méprisait pas… Non. Mais maintenant qu’il l’avait en face de lui, il devait bien avouer qu’elle ne l’horripilait pas autant que le faisait son cher paternel. Le bénéfice d’une belle gueule, sûrement. Nul doute qu’elle se montrera aussi condescendante que son vieux. C’est en tout cas ce à quoi Sidney s’attendait. Mais… Ce n’était pas arrivé. Elle avait l’air paumée et pas franchement à l’aise d’avoir Sid dans les parages. Ce n’était pas bon pour lui, ça. Et si elle exigeait de son père qu’il le vire sous prétexte qu’il avait l’air trop lugubre ? Sidney aurait bien essayé de sourire pour éviter ce désagrément mais, franchement, c’était mission impossible. Même avec de la volonté, pas moyen. Il avait largement atteint son quota d’hypocrisie en se faisant passer pour un stupide garde du corps. Quoi qu’il en soit, la fille Abbott le fit entrer et Sidney resta fixement amarré dans le hall d’entrée. Il ne bougea pas, même quand la petite bourgeoise était retournée dans le salon. Néanmoins, il s’était permis de la suivre discrètement du regard depuis son poste de surveillance. Elle avait ramassé un livre. Un livre… Lui qui n’en avait jamais lu un, ça avait manqué de le faire grimacer. Les bouquins avaient le pouvoir de rendre n’importe qui barbant. Aux yeux du garde du corps sous couverture en tout cas. « Non. » qu’il avait répondu froidement quand elle lui avait proposé quelque chose à boire. Sûrement trop froidement, ce qui le poussa à ajouter : « Merci. » d’un ton qu’il n’avait pas su rendre beaucoup plus chaleureux. « A part si vous devez vous rendre quelque part, je vais rester là. » qu’il l’informa, réalisant que si son costume était impeccable, lui, l’était nettement moins. Arriverait-il à être à la hauteur de cette besogne ? Il commençait à douter sérieusement.
Contenu sponsorisé
the joker and the queen (ft. Saturne)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» faire le tour de la planète comme les anneaux de saturne.
» they were both pretenders, liars, one serving the light, the other the dark. (ft. saturne)
» Session thérapie de Jack Napier (Harleen Quinzel/Joker)
» Business Trip (ft Queen B)
» Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: