Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama

MonkeyMama
Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Lun 17 Oct - 16:03
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500
Des mots doux, Glen aurait pu en susurrer toute la journée à Lullaby s’il en avait le loisir. Grand romantique dans l’âme, la vie l’avait tellement frustré par le passé qu’il était bien décidé de se rattraper maintenant qu’elle lui donnait sa chance. D’autant plus qu’il en avait envie. Il avait sincèrement envie de la couvrir d’amour. Rien n’était trop beau, ni trop niais pour sa belle. Alors il parlait comme il pensait, sans filtre. Puisque tous ses efforts pour maitriser ses sentiments avaient été vains, Glen avait décidé de se laisser totalement porté. Et c’était incroyablement bon, mieux que tout ce qu’il avait connu alors qu’ils commençaient seulement à se fréquenter en tant que couple. Glen voyait déjà leur futur commun, les projets se multipliaient sans qu’ils aient toutefois besoin de les planifier ensemble. Ils étaient sur la même longueur d’ondes. Glen avait enfin trouvé son autre moitié. « J’ai même pas dit à ma mère qu’elle a une belle-fille alors pour la petite-fille, c’est pas tout de suite ! » Glen avait lancé ça sur le ton de l’humour et, pourtant, ça ne semblait pas vraiment le faire rire. Rien ne l’empêchait de présenter Bee à sa mère. C’était tout récent, certes, mais plus sérieux que jamais pour l’agent. En revanche, ils avaient bien trop à découvrir l’un de l’autre. Il y avait des choses qui coulaient de sources. Des points communs, des centres d’intérêts… Mais il y en avait d’autres qu’ils ne découvriront qu’en passant un peu de temps seuls ensemble. Alors ça attendra. « Ce serait génial. » qu’il souffla alors qu’elle lui quémandait une petite place pour la nuit. Glen n’aurait aucun mal à l’accueillir dans ses draps. Elle lui avait tellement manqué. Une nuit à ses côtés ne serait pas du luxe. Le regard légèrement humide, ils s’étaient tous les deux écarté pour se prendre en photo avec la petite Thalya. Bee se chargeait de la photo, perche à selfie pour l’aider, et Glen se contentait d’arborer un sourire radieux. « Alors, on est mignons ? » qu’il demanda alors qu’il l’entrainait par la main vers son appartement. A l’abri des regards, c’est là qu’ils seraient le mieux.
 
Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Lun 17 Oct - 17:01

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec l'homme de ma vie et je me sens vraiment bien.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 180517015851620821

Lorsque Glen fait remarquer qu'il n'a pas encore prévenu sa mère qu'elle a une belle-fille et que par conséquent il attendra un peu aussi pour lui parler de sa petite fille, Bee songe qu'il n'est pas nécessaire de parler d'elle pour évoquer l'existence de la petite Thalya. Il pouvait tout à fait parler de sa fille à sa mère, avant de parler d'elle. L'affaire est beaucoup moins secrète et par ailleurs il risque d'avoir besoin de lui parler de Thalya bien plus vite qu'il n'en aura besoin pour parler d'eux. D'autant plus que la nouvelle la concernant risquait de rendre la mère de Glen complètement folle, tant elle avait désespéré, paraît-il, de le voir se marier et faire des enfants. Quand elle saurait pour la nouvelle compagne de son fils… Elle n'aurait probablement pas la même réaction que le père de la demoiselle. Autant attendre un peu pour le lui annoncer, en effet.

"- Prépare son coeur avant l'annonce, je m'en voudrait d'envoyer belle-maman à l'hôpital c'est moyen comme première impression !" plaisante la demoiselle pour souligner l'état dans lequel la nouvelle plongerait vraisemblablement la mère de son cher et tendre.

En attendant d'en parler, que ce soit à ses proches ou à ceux de Glen, ils allaient profiter de se découvrir encore, de passer des moments en tête à tête, d'ancrer pleinement les débuts de leur histoire dans leurs souvenirs. Comme en passant à l'improviste une nuit ensemble, Glen ne se faisant pas prier pour promettre de lui faire une place dans son lit le soir même. Et que ne donnerait-elle pas pour la réchauffer tous les soirs…

"- Adjugé vendu alors…" souffle la demoiselle en plongeant son regard dans le sien.

La perspective de passer la soirée avec lui et même la nuit entière la revigore. Exactement ce dont elle avait besoin après être restée quelques jours sans le voir, à n'entendre ses mots qu'en les lisant sur l'écran de son téléphone, à n'entendre sa voix que par l'intermédiaire de leurs téléphones respectifs.

Immortalisant leur première photo de famille avec la petite Thalya, Bee s'empresse de jeter un coup d'oeil à la photo tout juste prise avant que l'homme ne lui prenne la main pour la conduire jusqu'à son appartement, s'inquiétant de savoir s'ils étaient mignons. Elle esquisse un sourire.

"- Ça ne fait absolument aucun doute." assure-t-elle en le suivant. "Comment s'est passé ta journée ? Je veux dire avant que je ne la rende parfaitement incroyable, bien sûr !" plaisante-t-elle.

MonkeyMama
Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Mar 18 Oct - 14:40
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500
L’espace d’un instant, Glen eut l’air absent. Il se doutait que trop bien de la réaction de sa mère s’il lui apprenait qu’il avait trouvé quelqu’un. Elle sortirait aussitôt sa machine à coudre pour faire des bavoirs et elle lui parlerait mariage matin midi et soir. Et si Glen se réjouissait du futur qui l’attendait auprès de Bee, il avait très envie de profiter du présent également. Sans pression. Parce que c’était trop frais pour bien des sujets, même s’il les abordait régulièrement avec sa dulcinée. Ce n’était pas pareil. Dans l’intimité de son couple, cet emportement n’avait rien de mal. De la part de ses proches néanmoins, Glen ne pouvait qu’anticiper que ce soit un brin flippant. « M’en parle pas. » qu’il souffla alors qu’il avait repris ses esprits. « Elle va pas s’en remettre. » Quel paradoxe. Du côté de Glen, ce serait trop de joie et du côté de Bee… Ça s’annonçait tellement difficile à annoncer que Glen préférait ne pas y penser. Et il y pensait. Inévitablement. A chaque fois que l’idée lui traversait la tête, il s’empressait de la rejeter. Mais c’était là. Ça finirait bien par arriver. Adjugé, vendu. Glen esquissa un large sourire. Comment aurait-il pu refuser une nuit entière à ses côtés ? Il avait l’impression qu’il ne l’avait pas vu depuis des mois bien que ça ne faisait qu’une semaine. Il allait en profiter. Ensemble. Avec Thalya. Il avait gloussé comme un gosse quand Bee lui avait dit qu’elle n’avait aucun doute quant au fait qu’ils soient mignons. A bien y réfléchir, lui non plus. S’il n’était pas un grand fan de sa propre personne, il était en admiration totale devant Lullaby et irradiait à ses côtés. Ça devait se voir sur la photo. D’autant plus qu’ils étaient accompagnés de la plus adorable des créatures : Thalya. « Hum, rien de grandiose… J’arrête pas en ce moment. Et toi ? » qu’il avait répondu après avoir rigolé un instant à sa plaisanterie. Ils étaient ensuite rentrés dans l’appartement de Glen et l’agent s’était baissé pour laisser la petite chienne faire ses premiers pas dans son nouveau chez elle. « Bienvenue à la maison bébé ! » qu’il s’exclama, ému en la regardant manoeuvrer. Naturellement, il avait passé un bras autour de Lullaby pour la serrer contre lui et admirer le spectacle ensemble.
 
Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Mar 18 Oct - 16:31

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec l'homme de ma vie et je me sens vraiment bien.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 180517015851620821

Comme Glen confirme que sa mère n’allait pas s’en remettre quand il lui dirait qu’il avait trouvé quelqu’un, Lullaby esquisse un sourire en imaginant la situation et un Glen pressé par sa mère de se marier sur le champ avant de faire une tripotée de bébés. C’était exactement le genre de réaction qu’elle semblait capable d’avoir, du peu que Lullaby savait d’elle. Mais, d’un autre côté… Le sourire de la jeune femme se raidit, aussi, comme une pensée insidieuse infiltre son esprit. Et si Madame Holloway la trouvait trop jeune ? Si elle n’était finalement pas ravie en découvrant qui était la compagne trouvée par son fils ? Si elle la trouvait trop superficielle, l'imaginait trop immature ou n’importe quoi d’autre ? Peut-être qu’elle ne devrait pas penser à ça, ils ne sont pas encore aux présentations. Mais l’idée est difficile à chasser, d’un coup. Bee ferme les yeux. Il n’y avait aucune raison pour que Madame Holloway ne l’aime pas, essaie-t-elle de se convaincre. Si son fils l’avait choisi, elle l’aimerait forcément, non ? Elle avait tellement attendu…

”- Et… Si elle ne m’aime pas ?” finit-elle par souffler malgré tout, reportant son attention sur lui.

Que la situation ne plaise pas à ses parents était une chose. Ils avaient tous les deux conscience que c’était probable. Mais si la mère de Glen ne l’appréciait pas, est-ce qu’ils pourraient s’en accommoder ? Est-ce que Glen pourrait continuer de la fréquenter, si pour une raison ou pour une autre, elle déplaisait à la femme la plus importante de son existence, celle qui lui avait donné la vie ? Parce que même en amour jamais rien n’est acquis, la demoiselle ne peut s’empêcher de se poser la question de savoir ce qu’il adviendrait d’elle, d’eux, si la situation se présentait. Dans l’immédiat ils étaient heureux d’être ensemble, de s’être trouvés, d’avoir finalement accepté l’évidence de leur alchimie, de leur inclination réciproque. Mais si Madame Holloway ne l’appréciait pas, est-ce que cela pèserait dans la balance ? Quelles seraient les conséquences pour elle, pour eux ?

Le suivant jusqu’à l’appartement, Bee hoche la tête comme l’homme évoque sa journée chargée. En ce moment, ils devaient rattraper l’un comme l’autre le temps passé à Santorin, qui ne leur avait pas permis d’avancer dans leur travail. Quelques dossiers étaient restés en attente et nécessitent, maintenant, que l’on s’occupe d’eux.

”- C’est une journée presque plus tranquille que les autres, malgré la route. Mais j’ai enfin rattrapé le plus gros du retard accumulé pendant le voyage.” Et c’était plutôt une bonne chose, avec l’avancée de la saison.

Entrant dans l’appartement, Bee perd son regard sur celui-ci, observant le mobilier tandis que Glen la rapproche de lui, avant qu’elle ne reporte son attention sur la petite Thalya qui découvre, comme elle, l’environnement qui serait désormais son nouveau foyer. Il ne restait plus qu’à lui installer ses petites affaires et ce serait totalement parfait. En attendant, l’animal s’intéresse fort au canapé qu’il renifle.

”- Le fameux canapé blanc…” souffle Bee en se souvenant qu’ils en avaient parlé, l’homme assurant que s’il voulait le ruiner il ferait des enfants. Maintenant, ça semblait si lointain comme conversation. La vie avait tellement changé, depuis…

MonkeyMama
Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Ven 4 Nov - 15:20
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500
Une partie de Glen se réjouissait de présenter Bee à sa mère. Cette fois, il le sentait vraiment bien. Il avançait serein, en toute confiance. Sa mère pourrait se jeter aux pieds de sa dulcinée à chaque rencontre pour lui réclamer des petits-enfants que ça ne le gênerait pas cette fois. Il voyait déjà cette vie avec elle. Mais il savait que c’était trop tôt et il avait aussi envie de garder la demoiselle rien que pour lui. Et si la « vraie » vie causait du tort à leur relation naissante ? Il n’y avait pas que le père de Lullaby. Leur différence d’âge, leurs métiers respectifs… Objectivement, il pouvait y avoir des zones d’ombre et Glen était à ce moment précis capable d’en tolérer aucun. Il était beaucoup trop heureux. « Mais oui, très drôle ! » que Glen s’était exclamé avec un rire avant de se rendre compte que sa petite amie était sérieuse. Il n’avait jamais seulement imaginé que sa mère puisse ne pas aimer Lullaby. C’était ridicule. Impossible. Comment ne pas voir à quel point elle est extraordinaire ? Il l’aimait et sa mère allait l’aimer aussi. Pour lui, c’était parfaitement logique et il ne pouvait en être autrement. « Chérie, ma mère va t’adorer… C’est sûr. » qu’il lui confia alors en serrant sa main dans la sienne pour tenter de la rassurer. S’il était évidemment nerveux à l’idée de se déclarer aux parents Watson, il comprenait que Bee l’était aussi à l’idée de rencontrer sa propre mère. Et il allait faire attention. Quand ça arrivera, il l’y aura préparé. « Oh félicitations, je suis loin d’avoir été aussi efficace que toi. » que Glen avoua dans une petite grimace, vite oubliée grâce à l’adorable petite boule de poils qui découvrait sa nouvelle demeure. Elle était arrivée au niveau du canapé qu’elle reniflait sur chaque centimètre. Glen gloussa. « C’est parce qu’elle sent l’odeur de son papa. » Oh oui, il en était déjà raide dingue. Autant de la chienne que de la petite amie qu’il serra plus fort contre lui encore. « Bon alors, on va lui mettre son panier où ? » qu’il demanda, curieux de connaitre son avis.
 
Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Ven 4 Nov - 19:05

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec l'homme de ma vie et je me sens vraiment bien.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 180517015851620821

Si la jeune femme s’inquiète à l’idée de ne pas plaire à la mère de Glen, ce dernier pour sa part semble trouver ses craintes très amusantes, riant carrément après l’avoir entendu, assurant que c’était une idée très drôle. L’homme met ainsi quelques minutes à comprendre le sérieux de sa belle, de ces inquiétudes qu’elle manifeste, craignant réellement que la mère de Glen n’ait finalement pas la réaction qu’ils imaginent. Oui, elle a attendu longtemps que son fils trouve la femme de sa vie, celle avec qui il voudrait construire une famille, avoir des enfants, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu’elle serait ravie que cette femme soit Bee. Etait-il possible qu’elle ne l’apprécie pas ? Lullaby le croyait en tout cas. Pas Glen.

Elle esquisse un sourire, frissonnant de l’entendre la surnommer comme il le fait, en même temps qu’il cherche à la rassurer sur ce que sa mère pourra penser d’elle. Selon lui, Madame Holloway ne pourrait que l’apprécier, c’était une certitude. A l’entendre, il n’y avait aucune autre option, aucune autre possibilité. Elle n’allait pas seulement l’aimer, du reste, mais l’adorer, affirmait-il et Bee ne demandait qu’à le croire. Elle ne le saurait toutefois pas tout de suite. Ils verraient bien, plus tard, ce qu’il en serait. Il ne servait à rien de s’en faire, déjà, alors que la rencontre n'était pas encore programmée et qu’ils préféraient nager seuls dans la félicité des débuts de leur histoire.

”- Tu semble si sûr de toi… chéri…” souffle-t-elle en frissonnant d’entendre ce mot sortir de sa bouche, le même qu’il avait utilisé pour elle. ”J’espère que ce sera le cas.” confesse-t-elle.

Elle avait conscience de l’importance de Madame Holloway dans la vie de son cher et tendre, conscience du déchirement que ce serait pour lui si sa mère et sa compagne ne s’entendaient pas. Elle aimait autant ne pas lui imposer cela, elle n’était pas sûre de pouvoir le supporter. Pas sûre de pouvoir supporter d'être la cause de quelques maux que ce soit pour lui.

"- Je gère aussi globalement moins de mariage en même temps que toi de célébrités..." le rassure la demoiselle. "Mais je veux bien te servir de pompom-girl pour rattraper ce retard."

L’animal découvrant l’appartement, Lullaby s’amuse de la voir s’intéresser de près au canapé blanc dont ils avaient déjà parlés il y a quelques temps et sur lequel l’homme suppose que Thalya doit sentir son odeur, pour s’y attarder comme elle le fait, leur faisant presque oublier qu’il fallait encore installer toutes les affaires de la petite bête dans l’appartement, une réalité à laquelle Gen ne tarde toutefois pas à les rappeler.

”- Hé bien peut-être que ce serait bien de l’avoir à proximité du canapé, de sorte que tu puisses écouter ta musique, boire un verre et la câliner en même temps…” suppose la demoiselle. ”Mais il faudrait un petit couffin dans ta chambre aussi, je pense, pour qu’elle puisse dormir près de toi la nuit sans non plus te dormir dessus, à moins que tu ne tiennes à finir éjecté de ton propre lit.” remarque la demoiselle, pensive. ”Ce que tout à fait égoïstement je préférerais éviter ! Je serais très ennuyé de devoir dormir sur le canapé à l’avenir.” assume-t-elle en riant.

MonkeyMama
Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Dim 13 Nov - 15:09
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500
Glen était bien plus effrayé par la réaction des parents de Bee que par la réaction de sa mère. Est-ce l’amour qui l’aveuglait ? Il trouvait sa dulcinée si exceptionnel qu’il ne pouvait pas imaginer qu’il n’en soit pas de même pour sa mère. Lullaby est tout ce que sa mère pouvait espérer pour lui. Et, malheureusement, Glen était assez certain que le reste du clan Watson ne se dira pas la même chose les concernant. Autant dire qu’il n’était pas du tout pressé de leur faire la révélation de leur couple, bien qu’il ait envie que leur relation perdure. Dans sa propre bouche, le mot « chérie » lui avait semblé parfaitement naturel. Dans celle de Bee, ça l’avait fait vaciller. Chéri. Son chéri. Lui. Il était son chéri. La surprise laissa rapidement place à la joie et, un sourire radieux aux lèvres, il avait renchérit : « Mais ce sera le cas. Fais-moi confiance. » Glen n’imaginait tout simplement pas une vie dans la laquelle sa mère s’opposerait à une relation qui le rend pleinement heureux. Et comment résister à Lullaby ? Existait-il seulement une seule personne qui ne l’aime pas ? Ce serait grotesque. « Non, tu ne sera pas ma pom-pom girl. Tu es toi-même beaucoup trop douée dans ce que tu fais pour être dans l’ombre d’un homme. » Glen, féministe convaincu ? Assurément. « Ceci dit, laisse-moi quand même cinq minutes pour t'imaginer en uniforme… » qu’il souffla avec un sourire complice alors que son cerveau lui produisait l’image mentale dont il avait soudainement besoin. En temps voulu, il saurait se projeter cette image pour s’encourager. « Tu serai définitivement la cheerleader. » qu’il commenta avec un rire après quelques secondes de contemplation mentale. Leur attention se reporta ensuite sur Thalya dont il fallait installer les affaires. « Très bonne idée. » qu’il avait fait remarquer en plaçant le panier près du canapé. Est-ce qu’elle finirait par grimper sur le canapé malgré ça ? Glen craquerait, c’était presque certain. Mais il ne la fera pas monter dans le lit car, comme le fait remarquer Bee, la place à ses côtés était déjà réservée. « L’accès VIP à mon lit a déjà été attribué… Désolé bébé Thalya. » qu’il affirma à l’attention de la petite chienne qui, trop excitée de découvrir son nouvel environnement, ne tourna même pas la tête vers son maitre.
 
Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Lun 14 Nov - 0:21

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec l'homme de ma vie et je me sens vraiment bien.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 180517015851620821

Avec le temps, ils auraient de plus en plus l’habitude de cette proximité, cette intimité, qui se construisait encore petit à petit entre eux, pas après pas. Ils deviendraient familiers de ces mots doux, comme de ces surnoms qu’ils se donnent l’un à l’autre timidement, encore, comme s’ils craignaient de mettre des mots sur leur relation. Chérie, ça lui faisait l’effet d’une bombe, foudroyant son cœur d’amour. Il aurait simplement pu décider de l’appeler sobrement Bee. Mais il ne l’avait pas fait et l’avait ainsi encouragé, sans même le savoir, à se permettre elle-aussi une proximité nouvelle par l’utilisation du même surnom qui la fait frissonner. De l’entendre dans sa bouche, comme dans celle de Glen, ça lui fait quelque chose. Comme une concrétisation supplémentaire de leur amour, de leurs sentiments l’un pour l’autre.

”- Je te fais confiance.” confirme la demoiselle, lui adressant un sourire.

Peut-être qu’il avait raison et que tout se passerait bien, que madame Holloway l’adorerait en effet. Tout portait à le croire, au vu de la manière qu’il avait eu de décrire sa mère dès la toute première fois où ils l’avaient évoqués. Elle semblait avoir simplement attendu toute sa vie que son fils rencontre une femme faite pour lui, avec qui il se sentirait bien et pourrait avoir des projets d’avenir. Jusqu’ici, ses prières, comme ses désirs de devenir grand-mère, n’avaient pas été entendus. Mais maintenant qu’il était avec elle… Bee cristallisait ces espoirs qu’elle avait toujours nourri, peu importe son âge.

Comme il avoue être encore enseveli sous le travail à rattraper, la demoiselle esquisse un sourire compatissant, caressant sa joue et proposant son aide qu’il refuse, affirmant qu’il ne pourrait jamais la cantonner à un rôle de pompom-girl ou de faire valoir, parce qu’elle était trop douée dans son domaine pour simplement rester dans l’ombre d’un homme. Si ce propos féministe a de quoi être des plus appréciables, Bee lâche un petit rire.

”- Ce n’est pas ce que j’ai dis.” remarque-t-elle en levant un sourcil, conservant un sourire en coin. ”J’espère bien que toi aussi, tu seras mon cheerleader à l’occasion…” souffle-t-elle avant de dérober ses lèvres, comme il lui demande toutefois quelques instants pour l’imaginer en tenue.

Il n’était pas question de vivre dans son ombre, effectivement. En revanche, elle avait à cœur d’être un pilier, un soutien, pour l’homme qu’elle chérissait. A cœur de le soutenir dans tout ce qu’il pouvait vouloir entreprendre. A cœur de l’encourager dans tous ses projets. C’était là une base dans une relation saine et elle ne doutait pas que Glen, il venait de le prouver du reste, penserait comme elle, se montrant lui aussi soucieux de la voir réussir dans ses propres projets.

”- Bave pas trop !” plaisante la demoiselle en riant comme lui, quand il affirme qu’elle serait définitivement sa cheerleader.

Retrouvant leur sérieux le temps d’installer les affaires de Thalya, Bee évalue l’espace, l’agencement de la pièce, proposant une place pour le panier à proximité du canapé, sur lequel l’animal finirait probablement par se hisser, malgré tout, comme elle ne doute pas un instant que Glen craquerait devant sa petite bouille et la prendrait finalement sur ses genoux. Peu importe, tant qu’il ne fait pas de même avec le lit, au risque d’en être dépossédé. Et elle rit comme l’homme affirme que la place VIP dans celui-ci est déjà prise, l’animal l’ignorant royalement.

”- Et je ne suis pas partageuse, en plus !” plaisante-t-elle en revenant vers lui. ”Pas s’il s’agit de prêter mon amoureux.” murmure-t-elle.

MonkeyMama
Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Mar 15 Nov - 15:48
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500

Il existait difficilement plus grisant que le début d’une nouvelle relation passionnelle à part peut-être les nouvelles perspectives que celle-ci offrait à Glen. Les petites attentions, les grandes surprise comme celle qu’est Thalya, les petits surnoms… Tout plaisait à Glen. Absolument tout. Il était prêt à signer pour cette vie-là. Lullaby pouvait lui demander sur le champ qu’il le ferait sans aucune hésitation. L’amour qu’il ressentait à son égard était puissant, de celui qui ne permet aucun doute et qui ne connait pas de limite. S’il ne l’avait pas encore exprimé à Lullaby dans ces termes-là, c’était parce qu’il appréhendait de lui faire peur. C’était tôt, peut-être un peu précipité, même si c’était sincère. Son enthousiasme pouvait-il la faire fuir ? A chaque fois que Glen franchissait une petite étape, Lullaby avait su l’accueillir, le mettant de plus en plus en confiance. « Eh bien, merci… Je crois. » qu’il avait sourit, pas très sûr d’être vraiment reconnaissant de sa confiance puisqu’il n’avait jamais rien fait qu’il pourrait la faire douter. Pas à sa connaissance en tout cas. Ce dont il était réellement contente, c’était d’avoir été capable de la rassurer. Il ne voulait pas qu’elle ait des appréhensions concernant sa famille. Ça allait déjà être assez compliqué de son côté à gérer pour qu’ils n’aient pas besoin de se projeter dans du négatif de l’autre côté.
« Je serai tout ce que tu veux que je sois. » qu’il avait dit, pour rire, d’un air très sérieux. Mais, dans le fond, ce n’était pas qu’une blague. Il serait tout à fait disposer à être son cheerleader ou n’importe quoi que la jeune femme lui demanderait d’être. Aucune limite pour ses beaux yeux. « Non, baver, c’est ce que je faisais avant… en secret… » qu’il souffla en lui volant un autre baiser, faisant référence à la période qui avait précédé leur relation quand ils ne s’étaient l’un et l’autre pas encore déclaré. « Et tu as bien raison. » qu’il acquiesça alors qu’elle lui confiait ne pas être partageuse concernant son amoureux. « Je ne le suis pas non plus. » qu’il rajouta alors, juste histoire d’être clair à une époque où les codes amoureux -entre autre- sont de plus en plus multiples et variés. « Est-ce que ces dames ont faim ? » Glen serra la main de Bee dans la sienne et l’entraina jusqu’à la cuisine où il trouva un frigo vide.
 
Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Mar 15 Nov - 22:29

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec l'homme de ma vie et je me sens vraiment bien.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 26 180517015851620821

Lorsque l’homme promet qu’il sera tout simplement ce que la jeune femme veut qu’il soit, elle dessine sur ses lèvres un léger sourire. Voilà bien une promesse plaisante, mais dont elle n’est pas certaine qu’il mesure toute la portée. C’est qu’elle pourrait vouloir qu’il soit énormément de chose, Lullaby. Et qu’elle n’est pas certaine qu’il y soit prêt. Pas encore. Elle se souvient encore de ses réactions, en Grèce, dans certaines situations. De ses propos, de son besoin de temps, pour assimiler certaines choses, certaines évidences. Son sourire s’élargissant toutefois, elle le couve du regard, amusée.

”- Mhhh. Absolument tout ?” demande-t-elle sur le ton de l’humour en agitant ses sourcils rapidement, une poignée de secondes. ”Peux-tu vraiment assumer les conséquences d’une telle promesse, chéri ?” souffle-t-elle en revenant se lover plus près de lui.

Bon sang, elle pouvait vivre entre ses bras, ça lui suffisait. Demeurer juste là, pour le restant de ses jours. Auprès de lui, à sentir son parfum envahir ses narines, sa musculature contre son propre buste, ses bras tout autour d’elle. Était-elle vraiment obligée de retourner travailler, de continuer à vivre une vie quotidienne normale ? Ne pouvait-elle pas demeurer éternellement entre ses bras, agrippée à lui comme un panda ? Elle le souhaite un instant, pourtant, sans le formuler à voix haute, se contentant d’apprécier la sensation de leur proximité, de le savoir tout contre elle.

Baver en secret. Nouveau sourire de la part de la jeune femme. Est-elle seulement capable de ne pas sourire comme une imbécile heureuse chaque fois qu’elle pose son regard sur lui ? Cela semble compliqué. Difficile. Le simple fait de l'apercevoir lui donne un sourire jusqu’aux oreilles, dont elle ne sait se départir. Nul doute que ce serait le plus compliqué à gérer, lors du prochain déjeuner dominical qui les réunirait chez ses parents, desquels elle ne devait pas éveiller les soupçons. Chassant ces pensées de son esprit cependant, la jolie blonde s’emploie à aider Glen pour installer les affaires de la petite Thalya, affirmant se refuser à tout partage du lit. A tout partage tout court, s’il s’agissait de lui.

”- Je suis déjà très généreuse de l’autoriser à t’avoir dans sa vie, je trouve !” plaisante la demoiselle en restant contre lui quelques secondes, jusqu’à ce qu’il évoque l’idée de dîner.

Pour Thalya, ce ne serait pas bien compliqué, elle avait pris tout le nécessaire pour les premiers jours de nourrissage. Mais pour eux… le frigo de l’homme se révèle vide et la jeune femme rit devant ce triste spectacle.

”- Il va y avoir des regardelles au menu, je crois !” plaisante la demoiselle avant d’attraper son téléphone. ”On commande, ou on sort ?” questionne-t-elle alors même qu’elle a déjà ouvert une application de livraison. ”Non, la vraie question c’est… Pizza ? Tacos ? Indien ?... Sushis ?”

Contenu sponsorisé
But i can't help falling in love with you • MonkeyMama
Page 26 sur 27
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant
Sujets similaires
-
» But i can't help, falling in love with you * DonJuanAuxEnfers
» Love is not an emotion, love is a promess (univers Star Wars)
» From hate to love, there’s only a few steps. (Lafayette Love & AMGK)
» Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]
» help me, i'm falling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: