Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-30%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 – 32″ FHD
189 € 269 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama

MonkeyMama
Messages : 559
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
cat
MonkeyMama En ligne
Lun 6 Juin - 18:14
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500


Glen nageait dans une telle plénitude qu’il n’avait pas été dur de se laisser tomber dans les bras de Morphée. La douceur du moment, l’alcool dans son sang, l’heure avancée de la soirée… Tout était réuni pour le faire sombrer et il n’avait pas su résister. Les paupières trop lourdes, un battement de cils puis deux et il dormait. Dans son sommeil, ce qui venait d’arriver avec Lullaby lui revenait comme un rêve. Trop profondément endormi, il n’avait pas senti le verre quitter sa main ni le mouvement du canapé pour qu’il s’allonge. Il sentait simplement que la nuit était douce et si le contact de Lullaby contre lui ne l’avait pas réveillé, ça avait déclenché l’automatisme de refermer ses bras autour d’elle. La première chose qu’il avait senti avant d’émerger au petit matin, c’était son odeur. Est-ce qu’il était encore en train de rêver ? Encore dans le flou, en proie à une gueule de bois non négligeable, il ne parvenait pas à mettre de l’ordre dans ses idées. Et c’est sa voix qu’il entendait maintenant et, piqué au vif, il s’était redressé d’un bond. Pris d’une légère panique, il mit quelques secondes à être parfaitement réveillé et à se souvenir de comment il en était arrivé à dormir sur le canapé de Bee. Son regard s’était d’ailleurs arrêté sur leurs paires de jambes entremêlées. Est-ce qu’ils avaient ..? Son coeur rata un battement alors qu’il se rendait compte qu’ils étaient entièrement habillés. Ouf. Ça aurait été si malheureux de ne pas s’en souvenir… Le soleil lui faisait mal à la tête, comme s’il essayait de traverser sa boite crânienne pour se planter en pics dans sa cervelle. « Merci. » qu’il murmura après un temps indéfiniment long en posant son regard sur le visage de la jolie blonde. Adorable. Même au réveil. Bon sang, il n’était pas prêt de s’y habituer. Comment c’était possible d’être si parfaite ? « Je… Oui. » Maintenant qu’il était sobre, il voyait les choses avec moins d’euphorie. Il ne pouvait s’empêcher de penser que ça avait été trop rapide. Délicieux. Absolument mémorable. Mais beaucoup trop rapide. Aller aussi vite en besogne n’était pas judicieux. « Et toi ? » qu’il avait demandé avec douceur en se redressant pour se frotter la tête. De l’eau. Il allait se mettre à l’eau, fini le vin.
 
Lullaby
Messages : 1836
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Lun 6 Juin - 18:54

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, attirée par un ami d'mon père et c'est plutôt la galère.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 180422061835

Plus ils passaient de temps l’un avec l’autre et plus il serait difficile de faire face à l’après. L’absence. Le manque. Qui découlerait fatalement de cette soirée, après les délices de celle-ci. La journée les séparerait évidemment et, le soir tombé, elle devrait retrouver sa solitude. La maison vide. trop vide de l’absence de Glen. Trop vide de ces quelques pas de danse qu’ils avaient partagés, qui avaient transporté son cœur. Pour autant, malgré cet état de conscience et ce flou tombé sur leur relation, sur les demandes de Glen en dissonance avec ses actions, le quitter pour la nuit avait semblé inenvisageable et la fatigue ne lui avait guère laissé trop de temps pour tergiverser sur la question. Si, ce matin, elle voulait tant garder les paupières closes, c’était aussi pour ça. Ne pas voir la réalité en face. Retenir le temps, la nuit. Le voir partir le plus tard possible.

”- De rien. Pas trop mal à la tête ?” souffle la jeune femme, se décidant à ouvrir les yeux.

Et son souffle se coupe. Le petit matin n’altèrait en rien l’allure de l’homme. Et ouvrir les yeux sur son visage au petit matin était sans conteste l’une de ces choses qu’elle aurait envie de faire encore et encore, tous les matins de sa vie, jusqu’à la fin. Cette pensée qu’elle ne peut lui dévoiler pour autant, la gardant pour elle tandis qu’elle se relève dans le canapé. Autour d’eux, la musique se faisant entendre accentue la douceur de ce matin et la blonde étire ses lèvres en un sourire, comme il s’inquiète de sa nuit.

”- Mieux que jamais.” souffle-t-elle sérieusement, attrapant son téléphone pour pianoter sur une application de livraison. ”Tu mange quoi le matin ?” s’enquit-elle en même temps que ses doigts s’agitent sur l’écran.

Est-ce qu’il accepterait seulement de déjeuner avec elle ? Bien sûr, c’était un pas de plus. Pas le plus grand de la soirée mais un pas tout de même. Elle ne sait pas trop, tout en ayant pas envie de voir ce moment s’arrêter trop vite. Et sa commande passée, la jeune femme se lève alors, se tournant vers lui.

”- Café ?” propose-t-elle en se dirigeant vers la cuisine ouverte.
MonkeyMama
Messages : 559
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
cat
MonkeyMama En ligne
Mar 7 Juin - 21:50
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500

Comment est-ce qu’elle faisait pour avoir l’air aussi fraiche de si bon matin et malgré la soirée arrosée de hier ? Il en était incapable. Ça devait être l’avantage de ne pas avoir passé la trentaine. Plus les années passent, moins Glen se remet bien des soirées un peu trop folles. Ouvrir les yeux avait été un supplice pour lui et, heureusement, le spectacle de Lullaby au réveil ne lui avait pas donné envie de regretter de s’être réveillé. En revanche, il regrettait de s’être emporté la veille. Mais pas que. Il devait bien avouer que le souvenir de leur danse, de ses lèvres sur les siennes, avait aussi quelque chose de grisant. Pour peu, il en redemanderait bien. Mais il ne pouvait pas. Pas sobre en tout cas. Il avait eu l’excuse de l’alcool mais là ? Il n’avait plus aucune excuse à part un affreux mal de tête. Il allait devoir se contrôler et, visiblement, ce n’était pas son fort. A moins que ce soit Lullaby qui soit trop tentante… Glen avait sa petite idée sur le sujet. « Oh que si… » qu’il murmura dans un rire avant de continuer : « Tu verras quand t’auras quarante ans, tu réfléchiras un peu plus longtemps devant un verre. » Enfin, c’est bien ce qu’il faisait en temps normal. Il est vrai que les révélations de Lullaby et tout ce qui s’en est suivi l’avait amené à un peu forcer sur la boisson. Il était bien plus raisonnable en temps normal. Glen s’était étiré. Qu’est-ce qu'il convenait de faire maintenant ? Il n’allait quand même pas partir en courant. C’était lui qui était venu… C’était sa faute tout ça. D’ailleurs, c’était aussi lui qui l’avait embrassé. Tout ce bordel, c’était donc de son fait seulement. Il s’était étiré, le temps de remettre un peu d’ordre dans ses idées. Mieux que jamais ? Glen avait cligné des yeux. Est-ce que lui aussi il avait dormi mieux que jamais ? Dans n’importe quel autre contexte, dormir alcoolisé dans un canapé aurait été loin de la nuit de plaisir pour lui… Mais là… Là, il devait bien avouer qu’il avait passé un moment d’une quiétude divine. Ce qu’il mangeait le matin ? Glen avait posé un regard un brin surpris sur Lullaby. « Euh… Rien. Normalement. Mais tu sais quoi ? Je vais prendre le temps pour une fois. » C’est ce qui lui avait paru être le plus logique à faire. Il allait déjeuner avec elle et ensuite ils retourneraient chacun à leurs vies bien remplies. La voir utiliser son téléphone lui fait prendre conscience qu’il n’avait pas consulté le sien depuis un moment. Quel heure il était au juste ? Ouf, il n’était pas encore trop tard. Dans deux heures par contre son téléphone allait se mettre à sonner, c’était certain. « S’il te plait. » qu’il acquiesça alors qu’elle s’était dirigée vers la cuisine. Décidément, elle avait trop d’énergie pour lui ce matin. « On a même pas éteint la musique… » qu’il fit remarquer en imaginant la scène. Tous les deux endormis sur le canapé au son des plus belles chansons qu’ils connaissent.
 
Lullaby
Messages : 1836
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Mar 7 Juin - 22:39

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, attirée par un ami d'mon père et c'est plutôt la galère.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 180422061835

Un sourire vient étirer les lèvres de la jeune femme lorsque l’homme assure qu’en prenant de l’âge elle serait un peu plus vigilante avec l’alcool qu’elle ingurgitait. Sans nul doute. Mais c’était d’ores et déjà un peu le cas. Généralement, elle se montrait raisonnable, ne trouvant guère de plaisir au fait d’être cloué au lit le lendemain. Guère d’intérêt au mal de tête qui suit une cuite. Et aucune envie de faire un blackout, de se mettre en danger, avec une consommation excessive. Si elle devait être honnête toutefois, la veille au soir, elle avait été loin de ses principes, ne regardant guère le nombre de verres qu’elle vidait. Les cadavres de la cuisine étaient à eux seuls un indicateur suffisant, aujourd’hui, pour la dissuader de se replonger dans cette comptabilité.

”- Dit-il !” taquine la demoiselle en attrapant son téléphone.

Le matin, elle n’a pas pour habitude de déjeuner. C’est le repas qu’elle a le plus l’habitude de sauter, préférant parfois dormir un peu plus que de prendre place à table. Aujourd’hui, cependant, l’idée de ce repas était tentante. parce qu’il était là. parce que c’était une chose de plus à faire ensemble. A condition, bien sûr, que l’homme accepte la proposition qu’elle n’a pas même formulée, s’inquiétant seulement de savoir ce qu’il pouvait prendre au réveil. Qui s’avère être la même chose qu’elle, sans grande surprise. Pouvaient-ils seulement avoir un franc désaccord sur quoi que ce soit ? Le doute était de plus en plus permis.

”- Parfait. On sera livré dans quelques minutes.” annonce-t-elle.

Et en attendant, autant se lancer dans une mission thé-café qui seraient à la température idéale, alors, lorsque leur semblant de brunch leur serait livré. La jeune femme se dirige donc dans la cuisine ouverte, y préparant le café que l’homme accepte, poursuivant leur conversation en même temps.

”- C’est vrai. Tu veux que je l’éteigne ?” s’enquit-elle, soucieuse du mal de tête qu’il a confirmé avoir, à peine quelques instants plus tôt. ”Grosse journée aujourd’hui ?” poursuit-elle, s'affairant en cuisine.

Définitivement, elle pourrait passer tous les matins à venir comme cela. A préparer un café pour Glen en papotant le plus normalement du monde avec celui-ci, évoquant leurs projets respectifs pour la journée. Leur programme. Les tâches qui les occuperaient avant qu’ils ne se retrouvent le soir. Retrouvailles qu’elle n’aurait pas ce soir. Elle devait en chasser la pensée avant que la solitude ne la frappe de plein fouet.

Leurs boissons tout juste posées sur la table, la sonnette se fait entendre et la demoiselle disparaît en s’excusant, le temps pour elle de descendre chercher les sacs avec lesquels elle ne tarde pas à revenir, les posant sur la table pour disperser leurs victuailles sur celle-ci tout en l’invitant à s’installer, avant qu’elle ne prenne place elle-même.

”- Bon appétit !”
MonkeyMama
Messages : 559
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
cat
MonkeyMama En ligne
Mer 8 Juin - 23:58
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500

« Eh ! Hier soir c’était exceptionnel ! Je t’assure. Je suis plus… mesuré en temps normal. » Et pour le coup, il ne parlait pas seulement de sa consommation d’alcool. Il avait dépassé toutes les limites. D’abord il avait accepté de se prêter à ce rencard arrangé. Ensuite il l’avait invité à diner et au final… Il était revenu chez elle en courant -littéralement- sitôt qu’il l’avait laissée. Tout ça pourquoi ? L’embrasser et passer la nuit sur son canapé en sa compagnie pour ne rien gâcher. Il n’avait pas de quoi être fier et Glen allait très probablement passer la journée à cogiter sur le sujet. Mais qu’est-ce qui lui avait pris ? Il n’avait pas changé d’avis. Ils ne devaient pas se précipiter. Pourtant, il n’avait pas anticipé à quel point il aurait justement envie de se précipiter. L’agent avait hoché la tête quand la jolie Bee lui avait qu’ils seraient livrés sous peu. Ça tombait bien, les minutes commençaient à défiler rapidement et Glen voyait d’ici une charge de travail colossale lui arriver dessus. Entre son mal de tête et les émotions de la veille, il allait être bien compliqué d’avoir la tête au boulot. « Non. Je t’en prie. C’est très bien comme ça. » qu’il s’était empressé de dire concernant la musique. Il n’était pas question de l’éteindre. La bande son était parfaite, en adéquation totale avec ce qu’il ressentait, si bien que même son mal de tête ne pouvait le résoudre à vouloir la couper. Sans compter que ça lui rappelait désormais de très bons souvenirs. « Hum, oui, plutôt. J’ai intérêt à réveiller les quelques neurones qui me restent si je veux assurer un peu. Et toi ? » Petit sourire timide. Ça paraissait incroyablement familier d’avoir cette petite conversation de bon moment avec Lullaby. Il pourrait s’y habituer, oh oui. Café et thé sont disposés sur la table, le petit déjeuner ne tarde pas à les rejoindre et les voilà prêts à petit déjeuner en tête à tête. C’était incroyable. Depuis la veille au soir finalement, ils n’avaient pas su se quitter. « Bon appétit. » qu’il avait répété distraitement en avant une gorgée presque brulante de son café. Il allait avoir besoin de caféine pour affronter cette journée… et pour dire ce qu’il s’apprêtait à dire. « Tu sais… Je ne regrette absolument pas ce qui s’est passé hier parce que c’était… magique. Mais… » Parce qu’il y avait un mais. Forcément. Il ne pouvait pas s’arrêter là, il ne pouvait pas simplement profiter du bonheur que la vie lui accordait enfin. « Je continue de penser qu’il faut qu’on prenne notre temps. Je me suis… emporté. Tu comprends ? » Et pourvu qu’elle le prenne bien parce que s’il y avait bien une chose qu’il ne voulait pas risquer, c’était bien de la perdre.
 
Lullaby
Messages : 1836
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Jeu 9 Juin - 1:33

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, attirée par un ami d'mon père et c'est plutôt la galère.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 180422061835

Si l’homme affirme qu’il est d’ordinaire plus mesuré, que la nuit dernière a été particulière, Lullaby doit bien admettre que ça ne l’avait pas gêné qu’il manque de mesure. Tout au contraire. Quelque part, cela lui faisait même… plaisir ? qu’il n’ait pas réussi à l’être. C’était comme une preuve qu’elle avait tout faux sur toute la ligne depuis quatre ans, à croire qu’il ne pouvait pas s’intéresser à elle. A croire qu’il ne pouvait pas la regarder. Non pas comme l’on regarde une proche, mais comme un homme regarde une femme. Qu’il ait manqué de mesure, ce n’était pas un problème pour elle. Au contraire. Quelque part, c’était même… gratifiant ? Peut-être. Quelque chose comme ça. Dans ce goût-là. Quelque chose de positif, en tout cas, qu’elle trouvait appréciable. Même si elle ne le lui avouera pas.

”- Ok…”

Comme l’homme demande à laisser la musique allumée, la jeune femme opine de la tête. Malgré le mal de tête, il semblait que l’homme ne veuille pas cesser d’écouter ces chanteurs qu’ils apprécient tous deux et qui bercent ce matin, prolongeant la douceur de la soirée qu’ils avaient passée ensemble. Comme pour faire oublier, encore un peu, la vie qui va reprendre son cours d’ici peu. La vie et toutes ses questions, ses doutes. Son flou.

”- Moi ça devrait aller, ce n’est pas comme si j’avais une cérémonie aujourd’hui alors...”

S’ils avaient été samedi, peut-être aurait-elle eu à s’en faire pour le déroulement de sa journée mais puisque ce n’était pas le cas, elle devrait pouvoir gérer. Pas de gros stress en vue, quelques rendez-vous seulement… La journée s’annonçait calme pour elle et elle pourrait la vivre à son rythme, quel qu'il soit. L’état dans lequel elle était ne serait ainsi pas trop contraignant.

Prenant place à table comme le déjeuner est servi, l’homme qui ouvre la bouche lui fait rapidement comprendre que la discussion à venir ne sera ni particulièrement agréable, ni particulièrement légère, comme il évoque la magie de la veille, affirmant ne pas regretter ce qui s’était passé, avant de nuancer ses propos, la forçant à le regarder comme il s’arrête dans sa phrase.

”- Mais ?” l’encourage-t-elle à poursuivre.

Prendre leur temps. Il l’avait déjà dit la veille mais l’homme l’évoque à nouveau, ce besoin de temps, qu’il avait lui-même repoussé d’un revers de la main en proposant de revenir pour la voir. Un besoin de temps dont l’ombre avait malgré tout plané sur la soirée de la jeune femme comme sur ses pensées et qui lui fait baisser la tête sur son thé. Elle avait bien fait, de toute évidence, de ne pas chercher ce matin ni à lui donner ni à obtenir un baiser, malgré l’envie qu’elle en avait eu et qu’elle tait.

”- Oui, je comprends.” souffle-t-elle, sans le regarder.

Si elle le comprend, l’encaisser reste difficile, après tout ce qui était arrivé depuis qu’il avait rentré un pied dans son appartement. Après cet empressement, cette connexion, y avait-il un risque pour qu’ils ne soient pas sûrs d’eux ? Pour que l’homme fasse marche arrière ? Il lui semblait, à elle, que les événements parlaient d’eux-mêmes. Ou n’était-ce que la projection, sur ces derniers, de ce qu’elle espérait ? Peut-être.

”- J’aime bien que tu t’emporte…” souffle-t-elle finalement, après un silence interminable, en reposant sur la table la tasse de thé qu’elle a à peine touché.

Besoin de temps. Besoin d'être sûrs. Pourtant, il l'avait embrassé. Cela ne voulait-il rien dire ? N'avait-ce pas été la preuve de quelque chose ?

MonkeyMama
Messages : 559
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
cat
MonkeyMama En ligne
Jeu 9 Juin - 21:39
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500

Un étrange sentiment commençait à naitre chez Glen. Après l’euphorie d’une soirée pleine de promesses, il était logique qu’il soit chamboulé. Il se posait évidement des questions sur ce qu’il ressentait pour Bee. D’ailleurs il aurait pu s’en réjouir si ses sentiments ne s’étaient pas accompagnés d’une culpabilité écrasante. Glen n’avait qu’à imaginer avoir voir le nom de Mickaël apparaître sur son téléphone pour avoir un haut-le-coeur. Comment est-ce qu’il allait faire ? Il n’était pas certain de pouvoir le regarder en face après ça. Il avait embrassé sa seule fille. Dans son dos. Quel genre d’amis fait ça ? Lui qui s’était toujours voulu loyal… Il fallait croire qu’il ne l’était pas tant que ça. Le pire, c’est qu’il ne pouvait même pas prétendre regretter. Il avait adoré cette soirée avec Bee et il avait encore plus adoré l’embrasser. Il était mordu. Totalement cuit. Il le savait maintenant. Tout ce qui le freinait, c’était bien le patronyme de la demoiselle. « Tant mieux. » qu’il avait répondu dans un sourire un brin gêné. Lui, il ferait aller. Il allait écouter ses clients et faire en sorte que personne ne devine que sa tête était sur le point d’exploser. Son coeur s’était serré mais il devait mettre les choses au clair. Ça ne pouvait pas continuer sur cette lancée. Il ne parlait pas de tout arrêter non plus, ce n’est pas comme s’il en était capable, mais ils devaient ralentir. Est-ce qu’elle comprenait ? C’est ce qu’elle affirmait en tout cas. Glen avait retenu un soupir soulagé. Maintenant que c’était dit, il avait hâte de passer à autre chose. Sauf que Bee n’avait pas dit son dernier mot et Glen avait manqué d’en recracher son café. Elle aimait bien ? En voilà une information dont il ne savait pas quoi faire. Est-ce qu’il était en train de rougir ? Il ne savait pas trop. Peut-être bien. Le souvenir de leur premier baiser qui refusait surface  dans sa mémoire n’arrangeait rien à sa gêne. « Oui… Mais… » Génial, il avait une furieuse envie de recommencer maintenant. Un instant, il s’était perdu dans la contemplation de la jolie blonde. Ce serait tellement plus simple de céder. Est-ce que ce serait si mal que ça ? « C’était quand même très rapide. Trop rapide. Et tu n’es pas un simple flirt alors… » Glen inspira. Pourquoi ça lui demandait autant d’efforts que de faire ça ? Si tout semblait naturel la veille au soir, rien ne l’était dans ce qu’il faisait. « Tu mérites mieux. » Et ça, il le pensait. Indéniablement. Elle aurait mérité qu’il lui sorte le grand jeu.
 
Lullaby
Messages : 1836
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Jeu 9 Juin - 22:28

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, attirée par un ami d'mon père et c'est plutôt la galère.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 180422061835

La veille au soir, quand il l'avait rejoint presque tout de suite après l’avoir quitté, quand il l’avait faite danser et l’avait embrassée, Lullaby était comme sur un petit nuage. Un petit nuage duquel la réalité l’avait poussé ce matin, devant ce petit déjeuner, par les mots de l’homme appelant de nouveau à prendre leur temps. A être sûrs d’eux. Elle, elle n’en voyait plus forcément la nécessité. La jeune femme aurait compris si rien de tout cela n’avait eu lieu, si tout n’avait pas été aussi naturel, aussi simple, aussi évident. Mais maintenant qu’elle avait expérimenté cela… Il lui était difficile de voir l’utilité d’un pas en arrière. Est-ce que malgré tout, malgré l’alchimie de la veille, il avait encore des doutes ? Des scrupules, elle s’y attendait. Mais des doutes ? Initialement, c’était pour être sûrs d'eux qu'il avait demandé de se fréquenter comme des amis. Une demande qui n’avait guère été concluante, comme ils n’avaient pas pu jouer ce rôle plus de quelques heures sans ressentir l’envie, ou le besoin, de se retrouver. S’il était seulement question d’être sûrs d’eux quant à leur compatibilité, il lui semblait que c’était tout vu. Capter le fil des pensées de Glen restait alors difficile, tant les signaux et les mots semblaient contradictoires.

Très rapide. Trop rapide. Plus ou moins. A l’échelle de la soirée, oui. A l’échelle des dernières années… Ce n’était pas le mot qu’elle aurait choisi. Pourtant, elle opine de la tête, son regard le fuyant encore, rivé sur la tasse de thé posée devant elle, qui serait bientôt trop froide pour qu’elle ait plaisir à la boire. Au moins, elle n’était pas un simple flirt. Elle pouvait toujours se raccrocher à cela, lorsque l’attente serait trop longue, trop difficile. S’en était d’ailleurs incroyable, tant cela lui semblait insurmontable, quand elle avait pourtant passé quatre ans dans une situation plus instable encore, à ne pas croire tout cela possible. Mais justement, peut-être, ces pensées avaient-elles rendu ce temps plus supportable que l’idée d’attendre tout en ayant conscience de cette réciprocité. C’était une chose d’aimer en secret. S’en était une autre de savoir son attirance partagée, de goûter à la félicité d’instants aussi doux que la veille, pour retourner à l’attente et au manque. Quand elle ne savait pas encore que tout cela était possible, elle n’attendait rien de particulier. Elle se contentait d’aimer silencieusement, de l’observer de loin. Mais savoir qu’elle pouvait l’avoir sans que ça ne soit le cas… C’était tout à fait autre chose. C’était attendre un moment plus ou moins précis, sans vraiment savoir quelle forme ce moment prendrait, ni quand il arriverait.

"- Je comprends." souffle-t-elle malgré tout.

Le petit déjeuner terminé, bien qu'elle ait passé plus de temps à jouer avec les couverts nerveusement qu’à profiter des plats commandés, Lullaby se lève, débarrassant la table pour masquer son trouble tant bien que mal, consciente qu’ils approchent du moment crucial, celui qu’elle redoutait depuis la veille et qui lui fait la gorge sèche.
MonkeyMama
Messages : 559
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
cat
MonkeyMama En ligne
Ven 10 Juin - 14:46
tumblr_ouqzlwOaT81wyrzvto6_250.png
Glen
Holloway

J'ai 40 ans et je vis à Miami, USA. Dans la vie, je suis agent et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Glen est un grand sensible qui se cache derrière l'apparence d'un clown. C'est quelqu'un de taquin qui a toujours le mot pour rire et détendre l'atmosphère. C'est un bon vivant, il profite de la vie mais il a ralenti la cadence depuis qu'il a atteint la quarantaine. Il n'a rien d'un impulsif. Il est calme et pondéré. Depuis toujours, il rêve de suivre les traces de son père qui était lui-même agent et ce dernier étant parti à la retraite, il a récupéré la totalité de sa clientèle. Glen est un agent en vogue, un homme fiable sur qui on peut compter et si tout lui réussit professionnellement, sa vie personnelle n'est de loin pas aussi réussie. Heureusement, le travail l'occupe assez pour qu'il ne se préoccupe pas trop du désert sentimental qu'est sa vie. Ou presque...

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 Tumblr_inline_o06h9dXThN1rifr4k_500

Elle comprenait. Encore. Et puisqu’elle comprenait, Glen n’avait pas de soucis à se faire… Ou bien ? Il n’en était plus si sûr. Lullaby fuyait son regard. A chaque fois que Glen essayait d’établir un contact visuel entre eux, elle s’y dérobait. Elle comprenait mais elle n’était plus capable de soutenir son regard. Pourquoi ? Est-ce qu’elle lui en voulait ? Sûrement un peu, Glen ne pouvait pas exclure cette hypothèse et ça lui donnait le vertige. Quand il s’agissait de Lullaby, il avait toujours l’impression de ne pas dire ce qu’il faut. Est-ce qu’il avait réussi à la rassurer ? Ou est-ce qu’elle allait elle aussi fourmiller de doutes si tôt qu’ils se seraient quitté ? Il y a tant de choses qu’il aimerait dire, tant d’autres qu’il aimerait faire et pourtant… Glen s’était contenté de la regarder siroter son thé en silence. Il avait lui-même terminé son café dans le même mutisme. Tic tac, ça cliquetait dans sa tête. Tic tac, ils allaient bientôt devoir se quitter et il le savait. Son téléphone s’était d’ailleurs mis à vibrer dans sa poche et Glen avait rapidement manipulé son smartphone pour le mettre en sourdine. Pas maintenant. Pas tout de suite. Il n’était pas tout à fait prêt. S’il ne pouvait pas l’embrasser, comment diable allait-il pouvoir lui dire au revoir ? Un geste de la main, juste un mot… une accolade ? Tout cela lui paraissait ridicule et inapproprié. Finalement, il avait à peine mangé. Il en était de même pour Lullaby. Ce premier petit déjeuner était loin d’être à la hauteur de ce qu’ils avaient partagé la veille. Ils allaient devoir s’en contenter puisqu’une autre série de vibrations dans sa poche lui rappela qu’il était temps qu’il s’en aille. Esquivant cet autre appel, Glen se leva en ramenant sa tasse de café vide dans la cuisine. Il observa Lullaby qui rangeait derrière eux et, même de dos, il avait envie de la prendre dans ses bras et d’oublier toutes les recommandations qu’il voulait observer. Mais il ne l’avait pas fait ça. A la place, il avait attendu qu’elle ait terminé pour dire : « Je dois y aller… » Et cette fois, il ne ferait pas machine arrière, il ne reviendrait pas en courant. « Le devoir m’appelle. » qu’il précisa, comme si elle ne s’en doutait pas déjà, avec un sourire triste. Son coeur s’était serré. Ce que c’était dur. « On se revoit vite. Je t’enverrais un message. » qu’il avait dit sur le ton d’une promesse. Ils pourraient au moins se raccrocher à ça : la prochaine fois. « Je… A la prochaine alors. » qu’il souffla en retenant l’envie irrationnelle qu’il avait de retrouver ses lèvres une dernière fois.
 
Lullaby
Messages : 1836
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Ven 10 Juin - 15:31

Lullaby Watson
J'ai 28 ans et je vis à Miami, Floride, USA. Dans la vie, je suis influenceuse & wedding planer et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, attirée par un ami d'mon père et c'est plutôt la galère.

Elle est la troisième enfant d'un couple composée d'une chirurgienne, Erin, et d'un mannequin, Mickaël. * Ses parents sont devenus parents jeunes et son père s'est lancé dans le mannequinat pour subvenir à leurs besoins pendant que sa mère poursuivait ses études. * Elle a deux grands frères et est la marraine du fils de Philipp, l'aîné de la famille. Ce neveu s'appelle Noah. Son autre frère s’appelle Ethan. * Elle est devenue influenceuse à l'âge de 16 ans. * Elle a monté sa société d'organisation de mariage à 20 ans * Lullaby en pince pour un ami de son père qui est aussi l'agent de ce dernier depuis quelques années.


Iga Wysocka :copyright:️ copiright

But i can't help falling in love with you • MonkeyMama - Page 12 180422061835

Il devait y aller. C’était inévitable. Inéluctable. C'était le point que la wedding planner redoutait depuis quelques heures, déjà, alors qu’elle avait parfaitement conscience qu’à un moment ou à un autre, qui arriverait beaucoup trop vite à son goût, il leur faudrait se quitter, mettre un terme à cette nuit dont ils avaient déjà retardé la fin. Malgré tout, elle n’avait pas vraiment eu le temps de s’y préparer. Pas vraiment eu le temps de l’anticiper. Et ce n’était pas les doutes et les questionnements envahissant son esprit qui l’aideraient beaucoup, tant malgré ses dires, elle ne comprenait finalement pas tant que ça le cheminement de pensée de Glen.

S’appuyant dos au plan de travail, ses mains posées sur celui-ci, Bee hoche la tête. Le devoir l’appelait. Evidemment. Il était très pris par son travail, toujours. Comme elle. Ce n’était pas une surprise, ils s’étaient largement épanchés sur le sujet la veille. Et Lullaby en avait parfaitement conscience même avant cette soirée. Quelque part, partager ce petit déjeuner, même si ça n’avait pas été aussi fluide et heureux que la bouteille de vin ou le dîner de la veille, était une chance. Il aurait pu quitter les lieux dès le réveil, appelé par son travail. Elle était une pro elle-même pour partir au saut du lit, sans passer par la case cuisine. Il n’aurait pas été si étonnant qu’il soit du même genre, bourreau de travail qu’il était lui aussi.  

”- Ok…”

Ils se reverront vite, promet-il, assurant qu’il enverrait un message. Et la jeune femme hoche la tête de nouveau. Vite comment ? Il lui semblait que peu importe, cela semblerait tout de même trop lent, trop long. A quel moment son système temporel s’était-il à ce point déréglé, que toutes les minutes semblaient être sens dessus dessous ? Que les heures pouvaient sembler si longues ?

”- A bientôt...” murmure-t-elle en réponse.

Il allait partir comme ça, alors ? Maintenant ? Sur ces quelques mots, sans un dernier baiser qu’elle continue d’espérer au fond d’elle-même, tout en sachant qu’elle ne l’obtiendra pas ? Apparemment. Oui. Et ce moment des aurevoirs en devenait gênant, comme ni l’un ni l’autre ne semblait savoir trop comment s’y prendre, restant planté l’un en face de l’autre quelques instants encore.
Contenu sponsorisé
But i can't help falling in love with you • MonkeyMama
Page 12 sur 15
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Sujets similaires
-
» But i can't help, falling in love with you * DonJuanAuxEnfers
» Love is not an emotion, love is a promess (univers Star Wars)
» MonkeyMama
» i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama)
» (m) True love, made love. - DC Comics (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: