Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 
 
 

 a little piece of heaven (The Lullaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
THE MOON.
THE MOON.
MESSAGES : 59
INSCRIPTION : 30/12/2021
CRÉDITS : EDEN MEMORIES

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4865-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4867-le-vrac-de-the-moon
Noob

a little piece of heaven (The Lullaby) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Alberta, Canada › Quand deux ennemies de toujours apprennent que leur meilleur ami en commun est gravement malade, elles décident tout naturellement d'enterrer la hache de guerre et de s'allier pour le moral de ce dernier. La chose ne sera probablement pas si simple. Et à voir si cela sera temporaire ou si cela tiendra dans le temps une fois qu'elles auront appris à mieux se connaître.

Contexte provenant d'aucune recherche, reprise de personnages joués dans le cadre d'un contexte vie réelle
Revenir en haut Aller en bas
 
THE MOON.
THE MOON.
MESSAGES : 59
INSCRIPTION : 30/12/2021
CRÉDITS : EDEN MEMORIES

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4865-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4867-le-vrac-de-the-moon
Noob

a little piece of heaven (The Lullaby) Empty

c2rm.png
Mad Solbakken
J'ai 25 ans et je vis en Alberta, Canada. Dans la vie, je suis webdesigner en freelance et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à mon instabilité, je suis célibataire et je le vis plutôt à merveille.

lyndsey-gunn-ulfsen.gif

I heard a knock upon my door the other day, I opened it to find death staring in my face. The feel of mortal stalking still reverberates, everywhere I go I drag this coffin just in case. My bodies tremblin' sends shivers down my spine, adrenaline kicks and shifts into overdrive, your secrets keep you sick your lies keep you alive, snake eyes every single time you roll with crooked dice. I felt the darkness as it tried to pull me down, the kind of dark that haunts a hundred year old house. I wrestle with my thoughts I shook the hand of doubt, running from my past I'm praying feet don't fail me now !

(( the drug in me is you ))



avatar :copyright: the lullaby
Je les ai laissés partir devant. Ca fait des kilomètres et des kilomètres qu'on marche. Enfin... Que je marche. Maddy et Dylan sont sur des chevaux, ils ont l'air de bien s'amuser. Pour ma part, j'ai refusé de monter. Pas que je trouve l'idée de l'équitation rebutante, mais hors de question de prendre le risque de me casser la gueule sous les yeux de Madelaine, je préfère encore marcher. Longtemps. Mon ennemie de toujours m'avait prévenue que ça serait long, mais j'ai refusé de l'écouter. Et j'me plains pas. Heureusement que je suis plutôt sportive car ça m'évite de trop en chier mais bon, je sens bien que mes jambes me tirent quand même. Peu importe. On s'est donné rendez-vous plus loin, Maddy m'ayant indiqué l'endroit. Je les laisse profiter de leurs montures alors que moi, j'avance avec les mains bien fourrées dans les poches, la guitare accrochée dans mon dos. Je profite de cette balade pour observer le paysage ; Maddy a choisi un endroit vraiment magnifique, je ne peux pas le lui retirer. Je n'ai pas du tout l'habitude des balades en pleine nature mais ça me semble pas si mal. Pour le moment. Ouais. Parce qu'autant se promener c'est pas si mal. Mais la nuit sous une tente je suis quand même vachement moins convaincue par l'histoire. Je sens qu'on va juste se geler et se péter le dos mais... Qu'est-ce que je ferai pas pour mon meilleur pote, hein ? Mon frère se serait bien foutu de ma gueule si je lui avais détaillé dans quoi je me suis laissée embarquer.

Une sortie avec Madelaine, déjà. C'est juste foutrement improbable. Nous qui avons jamais réussi à passer plus de dix minutes ensemble sans avoir envie de s'entretuer... Mais on va dire que... Dylan vaut le coup de faire des efforts. Maddy et moi ne serons jamais amies, mais on peut essayer de se tolérer un peu pour faire plaisir à D.

De longues minutes passent et je retrouve les deux amis à l'endroit convenu. Ca me fait mal de l'admettre, mais ils ont vraiment l'air de s'adorer ces deux là. J'ai jamais kiffé l'idée mais je peux pas prétendre le contraire.

« Tu plaisantais pas quand tu disais que c'était loin. J'ai cru que j'allais jamais arriver. »

Je soupire, pose mon cul parterre et étend mes jambes sur le sol pour les étirer un peu. C'est pas mal ici.

« Voilà c'est bon, j'suis bien là, j'bouge plus. » j'annonce alors, posant ma guitare à côté de moi en douceur.

Regard de Dylan. Comme d'hab, il a même pas besoin de parler pour que je le comprenne. Mes yeux roulent dans leurs orbites alors que je soupire.

« Pour le moment, rohlala. Laisse moi cinq minutes au moins ! »
Revenir en haut Aller en bas
 
The Lullaby
The Lullaby
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 05/01/2022
CRÉDITS : (Bansun)

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, surnaturel, réel ou autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t4876-presentation-the-lullaby#9832 https://www.letempsdunrp.com/t4880-ma-schizophrenie-the-lullaby#98378
Noob

a little piece of heaven (The Lullaby) Empty

my20.png
Maddy Darwin
J'ai 25  ans et je vis à Alberta, Canada. Dans la vie, je suis Propriétaire d'un ranch, depuis que je ne peux plus faire de ballet et je m'en sors statut de vie bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


a little piece of heaven (The Lullaby) C2d5828238fccef3ced2e5b6bc67f691f98a8ecf
Bon… On ne va pas se mentir. Passer deux jours entier en compagnie de Madelaine la grincheuse, ne m’enchante guère. Mais alors, vraiment pas. Entre nous, tout a toujours été difficile, voir très conflictuel, je ne sais pas trop quel est son réel problème avec moi, mais ça m’énerve de plus en plus. Alors quoi, on va vivre ici toute notre vie, étant presque voisine, se détestant comme chien et chat ? Dylan a pourtant toujours essayé d’éteindre cette flamme de guerre qui chauffe cette ville si froide. 

Depuis peu, les choses ont changé. Pas pour le mieux. Pourquoi dans ce monde si moderne, n’existe-t-il pas de remède pour toutes ces maladies à la con ? Tout évolue, sauf ça et ça fait chier. Ouais… Ça fait chier. J’veux pas le voir partir, j’veux pas voir un monde sans mon rayon de soleil, car oui, il est mon rayon de soleil. Je fais tout mon possible pour cacher cette triste appréhension qui me ronge de l’intérieur, tel un acide qui te grignote lentement, mais sûrement. Mais il le faut, il faut cacher ce mal-être, pour lui. Pour lui, on a organisé ce week-end au bord d’un du magnifique lac de l’Alberta, camping, tente, feu de camp et cheval. Enfin sauf pour Mad, elle a préféré faire la route à pied… Pas faute d’avoir tenté de la rassurer sur les chevaux. Dylan et moi, on a essayé de rester à son rythme histoire de ne pas la laisser seule en pleine cambrousse, mais la blonde nous a fait comprendre de partir devant, ce qui nous a laissé le temps de monter les tentes. Le casse-tête qui m’a fait grillé plus d’une clope. Je n’ai jamais monté de tente, alors bon, c’était un peu chaotique. Je sors d’ailleurs de la tente avec une tige en ferraille, la fumée sortant de mon nez tel un dragon.

« Non mais sérieux Dylan, ça va où ce machin ? J’y comprends rien. »

« Toi et ta patience… » Le ton taquin.

« Oui, je sais… C’est pas mon fort. » Croisant les bras sous la poitrine, impatiente que l’on puisse enfin se poser. 

« Allez, donne-moi ça espèce de sauvage ! »

Je lui tire alors la langue et le laisse faire, ça m’arrange pour tout dire…. Et en attendant, je fais un gros tas de bois pas trop loin des tentes, et commence à sortir tout ce qu’il faut, faisant un coin cuisine avec réchaud, bouilloire et pas mal d’autres choses, quand la voix de Mad arrive finalement. Ronchonnant, encore, évidemment. 

« Ben à cheval t’aurais mis moins de temps. » Dylan me zieute l’air de dire ‘ça suffit Maddy !’ Oui, mais bon… Elle aurait pas été aussi têtue aussi. Je lui lance un petite bouteille d’eau. « Alors, ça en valait le coup mine de rien, non ? »

La voir se poser ne m’aide pas trop à continuer ce que je faisais, et m’enlève même la motivation. Au point que mon fessier prend aussi place sur un rondin de bois, soupirant d’aise, fermant les yeux. « Haaaa… L’air est si pur ici. » Ce que j’aime la nature, ça fait tellement de bien. Je crois qu’il n’y a pas vraiment de meilleures façons de se ressourcer, que de venir se perdre au milieu de nulle part, avec personne. Enfin personne sauf ces deux-là. Je rouvre les yeux et capte le moment où Dylan regarde la blonde d’un air désapprobateur. « Elle a marché tout ça toute seule quand même, j’pense qu’elle peut se poser un peu. Viens donc là et détends toi ! » Personnellement, j’ai envie de vin, alors j’attrape la bouteille et l’ouvre, ça sera au goulot, il n’y avait pas de place pour les verres. « Bon, passons aux choses sérieuses. Qui veut quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
THE MOON.
THE MOON.
MESSAGES : 59
INSCRIPTION : 30/12/2021
CRÉDITS : EDEN MEMORIES

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4865-the-moon https://www.letempsdunrp.com/t4867-le-vrac-de-the-moon
Noob

a little piece of heaven (The Lullaby) Empty

c2rm.png
Mad Solbakken
J'ai 25 ans et je vis en Alberta, Canada. Dans la vie, je suis webdesigner en freelance et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à mon instabilité, je suis célibataire et je le vis plutôt à merveille.

lyndsey-gunn-ulfsen.gif

I heard a knock upon my door the other day, I opened it to find death staring in my face. The feel of mortal stalking still reverberates, everywhere I go I drag this coffin just in case. My bodies tremblin' sends shivers down my spine, adrenaline kicks and shifts into overdrive, your secrets keep you sick your lies keep you alive, snake eyes every single time you roll with crooked dice. I felt the darkness as it tried to pull me down, the kind of dark that haunts a hundred year old house. I wrestle with my thoughts I shook the hand of doubt, running from my past I'm praying feet don't fail me now !

(( the drug in me is you ))



avatar :copyright: the lullaby
J'arque les sourcils. Okay… La meuf, je lui donne juste raison et elle me rentre dedans direct, normal, tout va bien. Ouais, c'est vrai, j'ai mis du temps à arriver à pieds, et même si j'en ai fait la remarque, je m'en plains pas plus que ça. Je regrette pas mon choix ; j'ai la tête bien trop dure pour ça. J'voulais pas monter sur le cheval, pas pour une première fois, pas devant sa gueule. Et j'ai pas changé d'avis. C'était une simple remarque plus qu'une vraie plainte. Mais bon. J'évite de lui répondre, sinon ça va juste partir en couilles et on veut pas ça. Enfin… C'est surtout Dylan qui veut pas ça. Ce que Madelaine et moi on en a à foutre par contre… Fin je veux dire… On a juste l'habitude de pas s'entendre après tout. Ca m'a peut-être dérangée quand j'étais gamine mais maintenant je m'en tape en fait. Et je pense qu'elle aussi. On a jamais essayé de changer les choses et de toute façon, je suis pas convaincue que ça soit possible. On est juste pas compatibles elle et moi. C'est pas parce qu'on a le même prénom qu'on est faites pour être comme cul et chemise.

Je la remercie quand même pour la bouteille d'eau en marmonnant et j'ouvre cette dernière pour boire quelques gorgées. Alors que je suis déjà posée, Madelaine m'imite et se pose aussi sous le regard blasé de Dylan.

« On va attendre la nuit avant de se faire un avis, hein ? J'ai pris du produit contre les moustiques au cas où. Si y'en a un qui se pointe, je l'atomise direct. » je dis, plissant le nez. « C'est cool, vous avez déjà monté les tentes. Ça m'arrange, j'ai jamais fait ça alors on y serait encore la semaine prochaine... »

En vrai, j'ai pas dormi sous une tente depuis mon enfance. Et encore, quand je dormais sous une tente c'était avec mon frère, dans le jardin de nos parents, et c'était mon père qui la montait à chaque fois. Autant dire que j'ai jamais eu à faire ça et que ça m'arrange qu'on me colle pas une tente en kit entre les mains. Autant décider de dormir à la belle étoile, ça évitera de l'agacement pour que dalle…

« Ouais Dylan, viens te poser. » je répète après Maddy, ignorant le regard désapprobateur de mon meilleur pote.

En vrai, j'ai même pas tant que ça mal aux jambes, j'suppose que je douillerai vachement plus demain mais bon. Tant pis, hein ? Je m'en remettrai. Mais si Madelaine prend ma défense et me plaint à ma place, moi ça me va. Je ne vais CERTAINEMENT pas aller contre son sens, hein. Pas pour cette fois en tout cas.

Je suis plutôt étonnée de voir Madelaine sortir une bouteille de vin et commencer à boire dedans direct. J'm'attendais vraiment à ce qu'elle sorte des jus à la con mélangeant fruits et légumes. Mais au moins c'est rassurant, elle est pas aussi coincée que l'image que je m'étais faite d'elle.

« Moi j'veux bien que tu fasses tourner. » j'dis en tendant la main vers elle, attendant qu'elle me passe la bouteille. « Et si vous voulez j'ai porté de quoi fumer, c'est dans le sac que j'ai filé à D. »

J'sais pas vraiment si ça l'intéressera mais bon. Au moins l'info est là, j'me garde pas tout pour moi toute seule ou pour partager avec Dylan uniquement. Tu vois que j'suis cap de faire des efforts, hein ?

« Te défonce pas trop, sinon t'auras apporté ta guitare pour rien ! Ca serait dommage ! »
« Pffff, même ivre morte je sais toujours parfaitement me servir de mes doigts ! »
« Titre ! »
« Oh putain… T'as l'esprit teeeeellement mal placé ! »

J'essaye d'avoir l'air sérieuse, faire comme si c'était dérangeant mais au final je suis la première à me marrer. Ca me fait bizarre d'être aussi détendue en présence de Maddy. De Madelaine Darwin. J'crois que j'ai jamais ri devant elle avant aujourd'hui. Ou du moins, pas en l'ayant aussi proche de moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


a little piece of heaven (The Lullaby) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
a little piece of heaven (The Lullaby)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: