Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

LE TEMPS D'UN RP

Le bel et la bête [ft. Elsy]

Elsy
Messages : 1290
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Sam 22 Jan - 17:04
tumblr_p500ec9zhe1wftoggo4_250.png
Livia
Esposito

J'ai 30 ans et je vis à Milan. Dans la vie, je suis PDG d'une entreprise et je m'en sors de moins en moins bien. Je suis plus un fantôme que autre chose. Sinon, grâce à ma ma gueule, je suis célibataire et je le vismal , parce que je veux foutre mon poing dans le visage de toute personne qui me regarde de travers.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
☆ Voir fiche ici.
Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Original-7


Madelaine Petsch@ lotus graphics
Malgré tout ce que je pouvais me répéter , je trouvais la présence de l'anglais...un peu dérangeante. Je veux dire , sa présence en général , dans la maison.
Certes , il bosse , mais parce qu'il s'est fait choper par la police , ce n'est pas un véritable employé. Ça, c'est l'excuse que je me donne pour éviter de trop lui parler , le croiser le moins possible , alors qu'en fait , je me sens juste foutrement mal à l'aise avec lui.

Plus que personne , il me rappelle à quel point je suis laide , que nulle chirurgie ne saura plus le changer. Que j'ai plus d'avenir , plus de possibilités , plus rien à espérer d'une relation avec quelqu'un. Plus d'amitié , même de famille , encore moins d'amour. Je préférais me voiler la face , seule dans mon bureau , mais malgré lui Andrews me remettait tout ça en pleine face.

Alors , quand je le croise dans le salon à une heure un peu tardive , et que mes dossiers s'envolent , je ne peux pas m'empêcher de m'énerver. Parce que , manque de bol , il est la seule âme sur laquelle je peux balancer ma frustration. Il est le seul étranger à la maisonnée que je côtoie. Et , comme tous ceux avant lui , je lui en envoie dessus.

"Tu aurais pu m'éviter." , je réplique , ignorant une fois de plus le fait que je suis celle qui lui est rentrée dedans , que j'ai ma part de responsabilité. "Tu fais ce que tu veux. C'est déjà ce que tu fais , nan ? Si je te disais vraiment de finir tes soirées dans la cave , tu le ferais pas. Au moins t'as du cran. C'est déjà ça." , il m'avait déjà tenu tête , je le voyais donc mal obéir à un tel ordre injuste. Je m'accroupi pour ramasser mes papiers. "Et vas-y. Va profiter de ta soirée , donc. J'imagine que tu as un programme de folie hein..." , je lâche ironiquement en me relevant , ne comprenant pas trop ce qu'il allait pouvoir profiter ici...à moins de se laisser aller sur le canapé devant un film. Ça n'avait cela dit rien de vraiment original , faut dire.
Beloved
Messages : 4122
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Lun 24 Jan - 9:41
28_zpsypv9pael.png
Lucas Andrews
J'ai 20 ans et je vis à sur la route, sans pays fixe. Dans la vie, je suis routard, je vis de petits boulots et je m'en sors plutôt mal de toute évidence sinon je ne serais pas dans cette merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien. Je n'ai aucune envie d'être enchainé à quoi ou qui que ce soit.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72453530526738356772756e71673d3d2d3633312e313539323136623662366435633737303630303632353532373133322e676966

Et j'aurais pu l'éviter... mais bien sur c'était elle qui me fonçait dedans et encore c'était de ma faute. Et le reste de son discours... Putain que cette femme pouvait être désagréable. Je comprenais que les employés n'arrivent pas à rester bien longtemps en poste ici. Si je n'avais pas été obligé par le juge je me serais cassé dés le premier jour. Personne ne pourrait supporter un tel traitement tous les jours. Elle avait une sale gueule ce n'était pas cool j'étais d'accord. Mais est ce que c'était une raison pour s'en prendre au monde entier? Certainement pas. Je n'y étais pour rien moi si elle avait une tête de steak haché et depuis le premier jour je ne lui avais fait aucune remarque dessus. Je me comportais du mieux possible. Je faisais mon boulot. Je l'évitais. Je tenais ma langue. Mais non ce n'était pas suffisant pour madame. Il fallait encore qu'elle continue de s'en prendre à moi sans raison. Mais là c'en était trop. Je ne pouvais pas me contenir plus longtemps et tant pis si ça me faisait perdre ce boulot et que je doive aller en prison. J'en venais à me dire que la prison ça ne pouvait pas être pire que de supporter cette femme au quotidien.

- Je fais ce que je veux? Non je te signale que je fais tout ce que tu veux. Je me lève tous les matins et je me casse le cul pour entretenir cet endroit. Je me fais le plus discret possible pour ne pas t'emmerder. Alors franchement je ne vois pas où je n'en fais qu'à ma tête.

J'allais le regretter, j'allais très certainement le regretter mais tant pis. J'étais lancé maintenant et il n'y avait pas grand chose qui pourrait m'arrêter.

- Si je n'en faisais vraiment qu'à ma tête je te dirais que tu es une personne détestable. Que ton caractère est mille fois plus ignoble à supporter que la vue de ton visage. Que je comprends tous les employés qui ont fui cet endroit maudit. Même une prison serait plus vivable que d'être obligé de rester enfermé ici avec toi seule pour toute compagnie.

J'allais peut être vraiment beaucoup trop loin pour le coup. Mais il était trop tard désormais pour revenir en arrière.

- Tu as le droit d'être en colère, je ne dis pas le contraire. Mais merde j'ai rien fait moi dans l'histoire. Je tente juste de faire mon boulot pour pouvoir me casser d'ici. Alors oui je vais aller profiter de ma soirée, m'amuser, mais ça tu ne dois pas vraiment savoir ce que c'est.

Je me retournais et allais prendre la direction de la sortie. Il valait mieux que je tente une sortie théâtrale maintenant avant qu'elle ne se mette à me hurler dessus parce que je lui avais dit ces quatre vérités. Mais ça faisait du bien, oh putain ce que ça pouvait être bon.


Elsy
Messages : 1290
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Jeu 17 Fév - 20:27
tumblr_p500ec9zhe1wftoggo4_250.png
Livia
Esposito

J'ai 30 ans et je vis à Milan. Dans la vie, je suis PDG d'une entreprise et je m'en sors de moins en moins bien. Je suis plus un fantôme que autre chose. Sinon, grâce à ma ma gueule, je suis célibataire et je le vismal , parce que je veux foutre mon poing dans le visage de toute personne qui me regarde de travers.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
☆ Voir fiche ici.
Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Original-7


Madelaine Petsch@ lotus graphics
Je ne sais pas ce qui m'a pris de lui parler aussi sèchement alors qu'il fait des efforts. Sûrement le même sentiment de colère, d'énervement , d'envie d'en finir avec l'existence qui me reste dans la gorge depuis....depuis.
Je veux en envoyer sur tout le monde. Comme s'il fallait que tout le monde sente que j'avais la haine , à cause d'un homme stupide qui m'avait refait la face. Ce Lucas ne peut pas comprendre. Je ne sais même pas pourquoi il était en Italie , et pas chez lui. Même si j'en doute parfois il n'a pas l'air trop con , et il a une belle gueule. Et , je crois que c'est ça qui me fait le plus chier.

"Mais oui , c'est ça plains toi. T'as surtout de la chance de pas avoir fini en prison dans une cellule pourrie avec 3 autres gars."

Il avait ce côté là d'agaçant. Qu'il ne voulait pas être ici , je peux l'entendre , mais ça pourrait être pire. Puis , il avait qu'à pas faire le con. C'est quand même pas de ma faute si il s'est retrouvé chez moi. Plutôt de celle d'Esmee , c'est elle qui gère ce genre de conneries administratives. Mais , surtout de la sienne.

Je me doutais que j'allais m'en prendre plein la gueule. Je le sentais venir , je voyais que je le poussais à bout , mais j'ai quand même continué.
Et là , je me prends une gifle en pleine figure. Ses mots font mal car ils sont criants de vérité , sauf que je ne veux pas l'entendre. Je le sais déjà, mais je ne veux pas me l'avouer.

"Ok." , je souffle simplement encore sous le choc , alors qu'il se dirige vers la porte d'entrée. "Au moins , t'as pas l'air hypocrites quand tu parles comme ça." , bien sûr au fond j'ai envie de hurler , de lui balancer un truc au visage mais...en fait , c'est comme si le choc de ses paroles m'avait épuisé. J'ai surtout pas envie de craquer devant lui , alors autant en finir rapidement.

"Tu peux dire ce que tu veux, mais tu n'as aucune idée de quoi tu parles , Andrews. Tu peux pas timaginer , petit con. Allez , dégage."

Même si il avait dit que c'était normal que je sois en colère , il ne pouvait tout de même pas s'imaginer ce que j'avais traversé. La douleur morale oui , mais aussi physique , parce que ma figure peut se montrer douloureuse.

Je ramasse mes dossiers , avant de monter les escaliers pour gagner ma chambre. Je me sers un verre. Je ne sais même pas quel alcool c'est pour dire. Je ne me considère pas comme une ivrogne , mais je sais que je bois parfois un peu trop. Esmée me le dit souvent.

Je range mes stupides papiers , ne sachant pas si l'anglais reviendra. J'ai encore moins envie de le croiser , après cela. Je n'ai surtout plus envie d'entendre ne serais-ce que le son de sa voix.
Néanmoins , je n'aurai sans doute pas le choix.
Je me resserre un verre.
Beloved
Messages : 4122
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 25 Fév - 10:37
28_zpsypv9pael.png
Lucas Andrews
J'ai 20 ans et je vis à sur la route, sans pays fixe. Dans la vie, je suis routard, je vis de petits boulots et je m'en sors plutôt mal de toute évidence sinon je ne serais pas dans cette merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien. Je n'ai aucune envie d'être enchainé à quoi ou qui que ce soit.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72453530526738356772756e71673d3d2d3633312e313539323136623662366435633737303630303632353532373133322e676966

Elle pouvait dire ce qu'elle voulait, je commençais sérieusement à me dire que j'aurais été mieux enfermé dans une cellule avec plusieurs gars qu'enfermé ici à devoir la supporter au quotidien. Même les gardiens de prison n'étaient pas aussi insupportables qu'elle. J'en avais marre de me prendre sa mauvaise humeur dans la gueule à la moindre chose que je faisais. Je vivais en rasant les murs, redoutant de la croiser à tout moment.

- Non c'est vrai, je ne peux pas m'imaginer.

C'était la vérité, je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait faire que de vivre en étant défiguré de la sorte. La douleur physique que cela avait du être pendant des semaines. Et la souffrance morale qui était là, qui ne partait pas elle. Devoir se lever tous les matins pour voir dans le miroir ce visage qui nous dégoutait. Je ne lui enviais pas sa vie. Mais je savais une chose, c'était que moi je n'y étais pour rien et que se prendre à la terre entière ne changerait rien.

- Ca doit être terrible de vivre ça je ne dis pas le contraire. Et je ne peux même pas essayer de l'imaginer. Mais je sais plusieurs choses...

J'inspirais profondément avant de me lancer. Au point où j'en étais, autant continuer sur cette lancée. Peut être qu'elle me virerait le lendemain et que je me retrouverais en taule pour de bon. Tant pis... j'avais déjà vécu des situations de merde, ça n'en serait qu'une de plus. J'étais comme ça. Je disais ce que je pensais. Je n'étais pas vraiment le parfait petit gentleman british et je m'en foutais.

- Moi je n'y suis pour rien dans cette histoire. Tu n'as pas à défouler tes nerfs sur moi. Ni sur personne d'autre d'ailleurs. La seule personne qui mérite ta haine c'est la personne qui t'a fait ça. Et j'espère qu'il ou elle est en prison pour ce qu'il a fait.

Ca ne serait que justice. Même si elle était peut être déjà une personne détestable avant, rien ne justifiait de défigurer à ce point une personne. J'étais plutôt un partisan du karma. Ca ne servait à rien que j'aille faire du mal à ceux qui m'en avaient fait, la vie se chargerait d'eux un jour ou l'autre.

- Et la deuxième chose... c'est que tu es une belle femme. Ce truc ne gâche rien à ta beauté. La seule chose qui fait que tu es détestable, c'est ton caractère à la con, mais ce visage... ça ne m'aurait jamais empêché de te draguer en d'autre circonstances.

Et je me serais vite arrêté en voyant son caractère de merde.

Elsy
Messages : 1290
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Mar 12 Avr - 10:37
tumblr_p500ec9zhe1wftoggo4_250.png
Livia
Esposito

J'ai 30 ans et je vis à Milan. Dans la vie, je suis PDG d'une entreprise et je m'en sors de moins en moins bien. Je suis plus un fantôme que autre chose. Sinon, grâce à ma ma gueule, je suis célibataire et je le vismal , parce que je veux foutre mon poing dans le visage de toute personne qui me regarde de travers.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
☆ Voir fiche ici.
Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Original-7


Madelaine Petsch@ lotus graphics
Je n'ai aucune envie d'écouter ses piètres excuses , explications ou n'importe quoi qui sortira de sa bouche. Je préférerai m'enfiler verre sur verre que de l'écouter encore déblatérer ses conneries. Je n'ai jamais voulu de réconfort ni d'aide , d'aucune sorte. Au moins , le jeune homme a le décence de reconnaître qu'il ne peut pas comprendre.
Je retiens un soupire.
Bien sûr, lui et sa belle gueule d'ange , que pourrait-il savoir de ce que je vis ? Rien du tout.

Si demain , il se réveillait la moitié du visage défiguré comme l'était le mien , aurait-il le même discours ?
Dirait-il aussi que les autres ne peuvent rien à sa situation ?
Et si oui , où trouverait-il cette force ?

Je sais que sans la présence rassurante , bien que parfois agaçante d'Esmee , je ne serai peut être déjà plus là.
Je vois bien , qu'à sa manière , Lucas essaie...de se montrer gentil ? Je ne sais pas si c'est le bon terme , mais ce qu'il dit est vrai. Ça, je le sais parfaitement. Je ferme les yeux , un instant avant de répondre , reposant mon verre sur un coin de la table.

"Tu as raison. Bien sûr que tu n'y peux rien. Je suis désolée." , et pour une fois c'était sincère. Malgré moi , ses derniers mots m'avaient touchés. "En fait..." , j'hésite avant de poursuivre. "J'ai la haine. Elle brûle en moi. Et , étant donné que je ne peux plus la déverser sur l'homme qui m'a fait cela...eh bien...Je la projette sur d'autres." , je poursuis avec un ton ironique , bien qu'un peu amusé. "Et , malheureusement pour toi , tu es un homme et plutôt beau avec ça. Ça a tendance à...me rappeler ce qui s'est passé , et ce que j'ai perdu." , même si ça peut ne paraître pas grand chose , je n'ai jamais parlé aussi franchement avec personne depuis Esmee. "Je sais que ça n'excuse pas mes actes. Mais...Je vais faire des efforts. Je vais essayer."
Beloved
Messages : 4122
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Jeu 14 Avr - 18:30
28_zpsypv9pael.png
Lucas Andrews
J'ai 20 ans et je vis à sur la route, sans pays fixe. Dans la vie, je suis routard, je vis de petits boulots et je m'en sors plutôt mal de toute évidence sinon je ne serais pas dans cette merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien. Je n'ai aucune envie d'être enchainé à quoi ou qui que ce soit.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72453530526738356772756e71673d3d2d3633312e313539323136623662366435633737303630303632353532373133322e676966

Alors ça... ça me trouait le cul. J'avais pas d'autre mot pour définir l'état dans lequel je me trouvais là. Non seulement elle m'avait fait des excuses mais en plus elle avait avoué que j'étais canon et elle m'avait promis de faire des efforts pour être moins détestable. La tigresse venait de rentrer ses griffes et c'était carrément choquant.

Je le fixais avec l'air d'un poisson sorti de l'eau. Je devais être entrain de buguer la bouche grande ouverte. Une seconde... non ça allait, ma bouche était fermée mais je la regardais quand même comme un débile. Je me ressaisis, m'éclaircissant légèrement la gorge.

- Ok c'est... c'est gentil. Je vais essayer de... de pas te faire enrager.

Je lui fis un petit sourire avant de pointer son verre du doigt.

- Je peux m'en servir un?

J'attendis qu'elle accepte avant d'aller faire un tour dans le bar. Je me servis un verre raisonnable avant d'aller m'asseoir sur un des fauteuils en face d'elle. Je dépassais peut être un peu les bornes mais j'avais envie de m'installer un peu avec elle. Elle était de bien meilleure humeur que d'habitude et semblait d'accord pour discuter. Je n'avais pas trop envie de sortir tout d'un coup. La tigresse s'était calmée et je voulais en profiter un peu. Je ne savais pas vraiment combien de temps ça allait durer tout ça.

- Mais je maintiens ce que je dis. Tu es une belle femme. La cicatrice ne gâche rien. Ceux qui ne voient pas ça ne sont que des abrutis. Et il y en a tellement... qui s'attardent sur le physique sans voir la personne derrière, qu'on soit beau ou non ça finit tôt ou tard par nous arriver. J'ai une belle gueule maintenant mais je sais que ce n'est que temporaire.

J'avalais une gorgée de mon verre avant de continuer.

- Un jour ou l'autre je deviendrais chauve ou bedonnant... alors je dis merde aux gens dés à présent et je m'en tape de leur avis. Tu devrais faire pareil. Leur dire merde au lieu de te planquer ici. Y'a trop de choses à voir dans ce monde pour rester planquer.



Elsy
Messages : 1290
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Mer 25 Mai - 0:22
tumblr_p500ec9zhe1wftoggo4_250.png
Livia
Esposito

J'ai 30 ans et je vis à Milan. Dans la vie, je suis PDG d'une entreprise et je m'en sors de moins en moins bien. Je suis plus un fantôme que autre chose. Sinon, grâce à ma ma gueule, je suis célibataire et je le vismal , parce que je veux foutre mon poing dans le visage de toute personne qui me regarde de travers.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
☆ Voir fiche ici.
Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Original-7


Madelaine Petsch@ lotus graphics
Je dois faire des efforts. C'est ce qu'Esmée me répète souvent. Qu'il faut aller de l'avant , tout cela...sauf que c'est typiquement le genre de paroles , comme celles de l'anglais , qui ont tendance à m'agacer.
Des mots qui sont toujours plus facile à dire qu'à faire , tant ma situation continue à me paraître sans issue.

Pourtant , je promet au blond d'essayer de faire de mon mieux pour être moins désagréable. Sortir voir du monde , ça me paraît encore trop dur , je ne veux pas affronter le regard des gens. Affronter celui de Lucas , est déjà un gros pas en avant pour moi.

"Tu en seras gentil , oui." , je réplique quand à ses efforts qu'il promet également , avec un léger sourire en coin , dur d'arrondir les angles de mon côté saccagé. Il demande un verre , et j'acquiesce : "Fais toi plaisir." , tant qu'il n'exagère pas au point de vomir. Mais , comme promis , je retiens ce genre de piques.

Je ne pensais pas qu'il allait rester. Je me suis dit qu'il se servirait un verre puis partirai soit à sa soirée, soit dans ses quartiers. Pourtant , le revoilà , assis non loin de moi , visiblement décidé à faire la discussion...génial. Je n'ai pas vraiment signé pour cela.
Cela dit , ses paroles me touchent...et me font du mal en même temps. Voir le dehors...ça semble toujours hors d'atteinte.

"Mes cicatrices sont une part importante de ma personne. Pourtant , je crois que je ne les accepte toujours pas. C'est très mignon de ta part de me dire que je suis belle , mais au fond de moi je n'y crois pas." , quand je me regarde dans le miroir , je ne vois que la partie brisée de mon visage , et non pas celle que j'avais avant.

Si moi même je détourne le regard devant moi , qui suis -je pour le reprocher aux autres ?

"Bien sûr que je devrais ignorer les autres. Mais , ça n'a jamais été mon fort,même avant. Je me suis toujours soucié de ce qu'ils pensent. Néanmoins...le pire ça reste de lire le choc et le dégoût dans le regard des gens. Je ne suis pas prête à supporter ça à chaque mètres que je ferais dehors."
Beloved
Messages : 4122
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Dim 19 Juin - 18:44
28_zpsypv9pael.png
Lucas Andrews
J'ai 20 ans et je vis à sur la route, sans pays fixe. Dans la vie, je suis routard, je vis de petits boulots et je m'en sors plutôt mal de toute évidence sinon je ne serais pas dans cette merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien. Je n'ai aucune envie d'être enchainé à quoi ou qui que ce soit.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72453530526738356772756e71673d3d2d3633312e313539323136623662366435633737303630303632353532373133322e676966

On parlait. On se confiait l'un à l'autre, parlant sans retenir nos mots et surtout sans se sauter à la gorge. Et c'était agréable. J'étais confortablement installé dans mon fauteuil, un verre d'un excellent alcool à la main. J'étais avec une belle femme et nous discutions tranquillement. Il y avait pire comme soirée. Bon ce n'était pas vraiment ce que j'avais prévu de faire ce soir. Je m'étais plutôt vu en boite, danser sur la musique et m'enivrant jusqu'à perdre pied avec la réalité. Je pensais me trouver un joli petit cul avec qui terminer la soirée, me laissant aller et trouver l'oubli entre ses bras. Mais ce n'était pas si mal. Je savais qu'un moment comme ça ne se reproduirait pas de si tôt avec elle. Alors je profitais. Je savais que demain tout serait oublié, qu'elle redeviendrait l'affreuse mégère qu'elle était. Au mieux elle m'ignorerait, au pire elle me crierait à nouveau dessus sans raison.

- Il faut croire que les gens sont assez doués pour se mêler de ce qui ne les regarde pas, pour porter des jugements sur les autres, les prendre de haut, les regarder avec dégoût ou je ne sais quoi sans les connaitre.

Je repris une gorgée de mon verre, laissant mon regard trainer dans le vide.

- Ce n'est pas comparable mais dans mon village il y avait une jeune fille, elle n'était pas vraiment gâté physiquement. Elle avait des tonnes de boutons sur le visage, quelque chose d'horrible. Tout le monde se foutait d'elle à cause de tout ça. Sauf qu'elle avait une maladie de peau et que ses parents avaient pas les moyens de lui payer un traitement. Ils jugeaient sans connaitre sa vie. Ils me jugeaient aussi. Je ne rentrais pas dans le moule.

Je haussais vaguement les épaules.

- Ils jugeront toujours. Moi j'ai choisi de m'en foutre et de me barrer. Mais je comprends que ça puisse être difficile.

Surtout quand le jugement des autres vous ramenait à l'un des pires de votre vie. Mais de là à être désagréable avec tout le monde là non je ne l'acceptais pas. Je ne lui avais rien fait moi. Je ne l'avais pas transformé en tronche de pizza. Je ne l'avais pas regardé avec dégoût ni rien. Je tentais juste de faire ma vie tant bien que mal, sans qu'on m'emmerde.

Je me levais pour aller récupérer la bouteille, c'était plus simple si on l'avait à côté. Je ne pouvais peut être pas me bourrer la gueule en boite mais je pouvais au moins le faire ici. Je ne m'enverrais pas en l'air ce soir mais je pourrais au moins m'amuser un minimum. J'allais retrouver mon fauteuil et allais me servir avant de faire de même pour elle.

- Et je te le redis, pour ce que ça vaut, mais moi je te trouve toujours désirable. C'est juste ton caractère qui fait que je ne te saute pas dessus. Je préfère les filles plus... agréables, qui ne m'envoient pas chier à tout va.

Je lui fis un petit sourire ironique.

- J'ai un petit coeur sensible moi.

Elsy
Messages : 1290
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Sam 30 Juil - 22:25
tumblr_p500ec9zhe1wftoggo4_250.png
Livia
Esposito

J'ai 30 ans et je vis à Milan. Dans la vie, je suis PDG d'une entreprise et je m'en sors de moins en moins bien. Je suis plus un fantôme que autre chose. Sinon, grâce à ma ma gueule, je suis célibataire et je le vismal , parce que je veux foutre mon poing dans le visage de toute personne qui me regarde de travers.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
☆ Voir fiche ici.
Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 Original-7


Madelaine Petsch@ lotus graphics
Parler avec Lucas , c'était un peu comme accepter une parenthèse hors du temps. Ça n'a pas trop de sens. Je ne veux pas lui parler , je ne veux pas lui parler de mes cicatrices. Je ne veux pas qu'il les regardent. Pourtant , il ne les regarde pas justement. Il ne s'attarde pas dessus. Ne se montre pas dégoutée. Il ne les ignore pas , non plus. C'est comme si...comme si il me regardait moi , la personne que je suis tout entière , et pas juste mon physique.
Ça me perturbe plus que je n'ose l'avouer. J'en aurais presque envie de chialer comme une merde. Parce que , peut être qu'il y a d'autre gens comme lui qui pourraient s'en foutre. Qu'il a peut être raison de m'encourager à retourner dehors.

Pourtant...
Je reprends rapidement peur. Presque aussitôt.
Je ne veux pas revivre ce que j'ai vécu il y a plusieurs années. Je ne veux pas souffrir.
Voilà.
Néanmoins , j'essaie de m'en confier à Andrews . Dans la limite du raisonnable. Bizarrement , ça me fait du bien.

"C'est le monde dans lequel on vit , jeune homme. Tout se base sur l'apparence. Ta popularité à l'école primaire , ton résultats aux oraux , quels patrons te prendra dans son entreprise , qui tu vas marier...ou même tes likes sur insta. C'est la vie. Et , j'étais aussi comme cela. Avant...avant ce qui est arrivé."

Je ne veux pas parler des circonstances. Je crois lui avoir dit que c'était à cause d'un homme. C'est suffisant. Je n'ai pas besoin de raviver mes souvenirs pour satisfaire sa curiosité.

"Pauvre gosse." , je soupire à l'histoire de cette fille. Même si j'étais superficielle, je n'aurai pas perdu mon temps à faire du mal à une gamine. Surtout maintenant que je sais ce que ça fait. "Ah bon ? Comme ça on était déjà rebelle plus jeune ?" , que je continue avec un sourire en coin , soudainement également curieuse d'en apprendre davantage sur son passé.

J'acquiesce quand il dit comprendre que ce n'est pas facile de s'en foutre du regard des autres. C'est peu dire. Je le suis des yeux quand il va chercher la bouteille , et me permet de relancer une petite pique.

"Je vois qu'on aime bien picoler."

Je peux pas trop critiquer. J'ai aussi cette tendance. Laisser la brûlure de l'alcool nous faire tout oublier , comme si les souffrances disparaissaient et qu'il n'y avait plus de lendemain...
Ses paroles me touchent , et il me faut un petit moment pour me contenir , même pour savoir tout simplement quoi répondre .

"Tu....t'es plus adorable que tu ne laissais paraître aussi." , je dis finalement. "Je n'ai pas d'excuses valables. Mais...Je crois qu'après tout ce temps , je ne vois plus que le mal chez les autres. J'interprète leur gestes. Les tiens. Je veux me protéger. Moralement. Mais aussi physiquement." , doucement je désigne mon visage. "Je ne veux plus accorder ma confiance à un type capable de me faire ça. Tu comprends ?"

Malgré lui , il lui ressemble.
Beloved
Messages : 4122
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 23 Sep - 17:37
28_zpsypv9pael.png
Lucas Andrews
J'ai 20 ans et je vis à sur la route, sans pays fixe. Dans la vie, je suis routard, je vis de petits boulots et je m'en sors plutôt mal de toute évidence sinon je ne serais pas dans cette merde. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien. Je n'ai aucune envie d'être enchainé à quoi ou qui que ce soit.

Le bel et la bête [ft. Elsy] - Page 2 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72453530526738356772756e71673d3d2d3633312e313539323136623662366435633737303630303632353532373133322e676966

C'était peut être le monde dans lequel elle vivait mais ce n'était pas celui que je voulais. Je ne supportais pas ces gens qui ne jugeaient les gens que sur leurs apparences. C'était des hypocrites, des connards même. Et c'était toujours ceux qui voulaient se faire passer pour des gens biens, dire que non ils ne jugeaient pas les gens et compagnie sauf qu'au final, c'étaient ceux qui le faisaient le plus. Je n'étais pas comme ça. Je ne voulais pas être comme ça. Je ne voulais pas être jugé sur l'apparence que j'avais, mon attitude. Je ne voulais pas que les gens se disent que je n'étais qu'une belle gueule, un beau parleur, un mec peu sérieux. Ce n'était pas moi. Alors si je ne voulais pas qu'on me juge, je ne pouvais pas me permettre de juger les autres. Je ne les connaissais pas. Je n'étais pas à leur place. Je ne connaissais pas leur vie. Je n'avais pas traversé les épreuves qu'ils avaient enduré. Alors je ne pouvais pas juger. Et je ne jugeais pas Livia sur son physique. Je ne remettais pas en question ce qu'elle avait du endurer. Je considérais juste que je n'avais pas à subir sa mauvaise humeur. Je n'y étais pour rien et je n'avais jamais été odieux avec elle.

- Tu vois il ne faut pas juger les gens au premier abord. On a de grandes chances de se tromper sur les gens, de leur faire du mal par des paroles malencontreuses, de passer à côté d'une belle rencontre...

J'étais partisan pour laisser sa chance aux gens. La preuve, j'étais là à discuter avec elle. Si je m'étais arrêté à la première impression qu'elle m'avait fait, je me serais déjà barré loin d'ici pour rejoindre un pays beaucoup moins con que celui ci. Mais j'étais là, à discuter à coeur ouvert avec elle. C'était étrange, mais pas vraiment désagréable.

- Mais je comprends. Je ne vais pas te forcer à changer d'avis. Je ne vais pas non plus te jurer que non je ne suis pas un connard qui agresse les femmes. C'est la vérité bien sur, mais tu ne me croirais pas.

Je haussais distraitement les épaules. Alors à quoi bon? Ca devait venir d'elle. C'était elle qui devait réaliser qu'elle pouvait me faire confiance. Je ne pouvais pas la forcer à faire cette démarche.



Contenu sponsorisé
Le bel et la bête [ft. Elsy]
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» En quête de la vraie vie [PV Elsy]
» Because I Would Die For You ft. Elsy
» The Lucky One Ft Elsy
» fire and ice (elsy)
» I know I must try to live before I die. Ft Elsy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: