Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Texas's secret [Monkeymama]

MonkeyMama
Messages : 750
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Mer 12 Oct - 0:00

Nate
Carmichael

J'ai 33 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis rayonniste et je m'en sors du mieux que je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.


Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 B51d1328719889eee2469fad34b4932a

You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Nate avait sourit tout contre les lèvres de Matt, trop pressé de profiter de son invitation pour prendre le temps de parler plus longtemps. Le paysage changea autour d’eux sans que Nate n’y prête attention. Tout ce qui comptait, c’était l’envie que lui faisait ressentir Matt. Ça lui tiraillait les entrailles, c’était à ce stade-là tellement fort que c’en était douloureux. En un rien de temps, Nate avait atterrit dans le lit de Matt. Bien loin de s’en formaliser, Nate avait laissé échapper un soupir mi de plaisir, mi de soulagement, en rentrant en contact avec les draps pas encore défaits de Matt. Le temps de retirer leurs deux t-shirts, ils avaient fait une pause dans leurs embrassades. Et quand ils avaient repris, le reste de leurs vêtements avait suivi. Ça faisait si longtemps. Sans qu’il s’en rende compte, il attirait Matt à lui de ses mains. Il le voulait, le désirait plus qu’il n’avait jamais désiré personne. Et il n’avait pas eu besoin de lui forcer la main. Dès le premier coup de rein, Nate avait été submergé par le plaisir. Il en avait eu le souffle coupé. Littéralement. Nate sentait déjà qu’il ne lui en faudrait pas beaucoup pour perdre tous ses moyens. Mais il vibrait tout contre l’homme de sa vie, il se sentait vraiment vivant et ça faisait terriblement longtemps que ce n’était pas arrivé. « Oh, oui… T’arrêtes pas. » qu’il lui souffla alors qu’il ondulait légèrement le bassin pour mieux savourer le contact de Matt. C’était si bon de le retrouver. Comment est-ce qu’il avait fait pour s’en passer tout ce temps ?
Beloved
Messages : 4178
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 14 Oct - 11:43
XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 37 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis acteur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, perdu au milieu de tout un tas de sentiments.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 Peaky-blinders-cillian-murphy

Cela devenait de plus en plus difficile de se retenir. J'avais attendu beaucoup trop longtemps pour ressentir ça à nouveau. J'avais l'impression que cela faisait des années que nous n'avions pas pu être ensemble et en même temps c'était comme si la dernière fois avait eu lieu hier. Je n'avais jamais pu oublier ce qu'il aimait, ce qui le faisait vibrer, la moindre courbe de son corps, chaque gémissement de plaisir qu'il poussait. J'avais beau le connaitre par coeur, je ne me lassais pas de lui faire l'amour encore et encore.

Arriva le moment où je ne parvins plus à me retenir. Je me laissais aller en lui, souriant en le sentant faire de même. Je restais un instant sur lui, tentant de retrouver un peu mes esprits. Cela avait été beaucoup trop intense pour moi...

Je me retirais, me laissant tomber à côté de lui. Je restais un instant comme ça avant d'aller me coller contre lui. Je passais une de mes jambes en travers des siennes alors que ma main allait se poser sur son torse, tout contre son coeur. Je pouvais le sentir battre la chamade encore, peinant à retrouver un rythme plus calme, comme le mien. Je souriais doucement, plus heureux que jamais d'être là contre lui.

- Ca fait tellement de bien... ça m'avait manqué... tu m'avais manqué...

Comment est ce que j'avais fait pour vivre sans lui? Je ne vivais pas vraiment en fait. J'étais malheureux. Il me manquait quelque chose pour être pleinement heureux, lui. Je pouvais avoir un boulot qui me plaisait, des amis, une vie qui me rendait plus ou moins heureux, il n'y avait pas Nate. J'étais complètement mordu de lui. Je n'aurais pas pu être pleinement heureux sans lui et je n'aurais pas pu vivre ça avec quelqu'un d'autre que lui.




MonkeyMama
Messages : 750
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Lun 17 Oct - 15:32

Nate
Carmichael

J'ai 33 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis rayonniste et je m'en sors du mieux que je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.


Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 B51d1328719889eee2469fad34b4932a

You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Nate retrouvait des sensations qu’il avait presque fini par croire perdues à jamais. Et c’était si bon. Ce n’était pas qu’une question de sexe et ça ne l’avait jamais été avec Matt. Il faisait vibrer tout son être et cette connexion allait bien au delà du simple physique. Nate avait passé ses mains dans le dos de son amant, l’une d’entre elles remontait dans sa nuque pour venir légèrement s’accrocher à ses cheveux. Chaque coup de rein de Matt était accueilli par un gémissement de plaisir et plus les minutes passaient, plus le plaisir était décuplé. Il se sentait sien. Vraiment sien. Et il n’aspirait tout simplement pas à plus. Leurs ébats touchant à leur fin, Nate avait une drôle de sensation de flottement. Il était heureux. Parfaitement heureux. Il lui avait fallu tout une vie pour en arriver là. Quand Matt se rapprocha de lui pour se coller à lui et entremêler ses jambes aux siennes, Nate en profita pour passer une main dans ses cheveux et masser du bout des doigts son crâne. « Tu m’as manqué aussi. » qu’il souffla, un large sourire aux lèvres alors qu’il tentait de retrouver une respiration normale. Son coeur battait encore bien plus vite que la normale, il lui faudra un peu de temps pour se remettre de ce qui venait de se passer. « Je t’aime tellement. » qu’il articula cette fois plus distinctement. Ils n’avaient pas l’habitude de se faire de grandes déclarations d’amour. D’ailleurs, Nate n’attendait aucune réponse de Matt. Il avait juste eu envie de dire ce qu’il pensait si fort et ça l’avait réchauffé de l’intérieur. Et sur cet aveu, il commença à sentir ses yeux se fermer doucement… 
Beloved
Messages : 4178
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Lun 17 Oct - 18:05
XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 37 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis acteur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, perdu au milieu de tout un tas de sentiments.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 Peaky-blinders-cillian-murphy

Je murmurais doucement un "je t'aime" alors que je le voyais fermer les yeux et s'endormir. Je ne tardais pas à le rejoindre dans le sommeil. La journée avait été longue et éprouvante mais elle s'était terminée de la plus délicieuse des manières. Je n'aurais jamais cru le retrouver comme ça chez moi en sortant du travail. C'était tellement inattendu et tellement grisant aussi. Nous n'avions jamais eu l'occasion de faire des choses comme ça l'un pour l'autre. J'avais enfin le sentiment d'être un vrai couple. Après tant d'années de souffrance, enfin... nous étions ensemble.

Je me réveillais le lendemain en entendant mon réveil. Je bougeais un peu pour aller l'éteindre rapidement et ne pas réveiller Nate. Il dormait bien et je ne pus m'empêcher de sourire en le regardant ainsi. Il était si beau...

Je me levais discrètement, mettant le café à couler avant d'aller me doucher pendant ce temps. J'avais encore une longue journée qui m'attendait. Mais je me sentais plus motivé que jamais, la présence de Nate cette nuit me donnait des ailes.

J'étais installé dans la cuisine avec mon café, révisant mon texte pour le jour même quand il arriva. Je lui souris, le prenant par la taille alors qu'il passait près de moi pour lui voler un baiser.

- Bonjour toi. Tu as bien dormi? Je t'ai fait du café, si tu en veux.

Il allait en avoir besoin lui aussi, avec la journée qui l'attendait. Il avait encore beaucoup de travail sur le chantier avant de pouvoir ouvrir son salon de thé. Je regrettais de ne pas pouvoir être là pour l'aider davantage. Je ne voulais pas qu'il ait à porter tout ce stress et tout ce travail seul. Maintenant que nous pouvions vraiment être ensemble, je voulais être là pour lui, le soutenir comme il le méritait, comme un vrai couple.


MonkeyMama
Messages : 750
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Mar 18 Oct - 15:00

Nate
Carmichael

J'ai 33 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis rayonniste et je m'en sors du mieux que je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.


Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 B51d1328719889eee2469fad34b4932a

You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Il l’aimait aussi. S’endormir sur une déclaration d’amour mutuelle et sincère, ça n’était jamais arrivé à Nate. Au moment de fermer les yeux, il s’était senti si léger. Comme dans un rêve. Il avait si bien dormi. Mieux que jamais, enfin débarrassé tous ses soucis. Quand il a avait ouvert les yeux, Nate n’avait pas vu Matt et l’espace d’un instant, il avait eu l’impression d’avoir rêvé ces retrouvailles. Trop belles pour être réelles. Mais non. C’était arrivé puisqu’il reconnaissait la chambre de l’acteur et pas la sienne. Un sourire radieux aux lèvres, Nate s’étira longuement. Matt était souvent le premier debout. Un week-end, Nate pourrait certainement empêcher Matt de quitter le lit et l’y retenir… Mais pas aujourd’hui. Ils devaient tous les deux aller travailler. Alors, sans effort, Nate quitta le lit pour récupérer ses vêtements qui étaient éparpillés par terre. C’est dans la cuisine qu’il retrouva Matt sirotant un café tout en lisant ce qu’il devinait être son texte. Il se laissa attirer jusqu’à ses lèvres, savourant à quel point leur relation lui semblait naturelle. « J’ai jamais aussi bien dormi. Et toi ? » Il s’écarta après avoir furtivement repris ses lèvres pour se diriger vers la machine à café. Il se servit une tasse et revint derrière Matt. Il passa alors les bras autour de son torse, sa tasse de café à la main, et posa sa tête sur son épaule. D’ici, il pouvait lire quelques mots de son texte. « Merci pour le café. » qu’il murmura en embrassant son cou. « Tu es prêt ? » qu’il demanda ensuite en se redressant pour avaler une gorgée de son café.
Beloved
Messages : 4178
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Jeu 20 Oct - 13:51
XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 37 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis acteur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal, perdu au milieu de tout un tas de sentiments.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 Peaky-blinders-cillian-murphy

Je hochais doucement la tête alors qu'il venait m'interroger.

- Oui oui... je relirais un peu dans le bus.

Mais je n'eus pas l'occasion de le faire. Il insista pour m'accompagner au studio. Je râlais un peu pour la forme avant de le laisser faire. Ca me permettait de passer un peu plus de temps avec lui. Je le fis entrer dans les studios, le guidant jusque devant mon plateau. Je m'assurais que personne ne pouvait nous voir avant de l'embrasser tendrement, ma main allant caresser sa joue.

- A demain.

Je lui souris avant de descendre de la voiture. C'était terriblement agréable. Je pourrais me laisser aller facilement à cette petite routine entre nous, à cette vie de couple. Je faisais attention à ne pas trop nous afficher en public, on devrait rester discret toute notre vie mais on pourrait vivre ensemble.

Les jours passèrent ainsi, dans cette bonne ambiance. J'avais l'impression de vivre un rêve. Je n'aurais jamais cru pouvoir vivre ainsi un jour avec lui. C'était impensable à l'époque. C'était un rêve qu'il avait évoqué mais qui ne s'était jamais concrétisé et que je n'aurais jamais cru voir se réaliser un jour.

Nous avions travaillé dur sur son salon mais ça y est nous y étions. Il allait enfin pouvoir l'ouvrir. J'étais tellement fier de lui, de tout le travail qu'il avait accompli. Il s'était donné du mal pour se reconstruire une vie. Mais il y était arrivé. Il allait enfin faire quelque chose pour lui, un métier dont il avait envie.

J'avais fait un effort pour une fois. J'avais été trainé par Dan faire du shopping, pour faire une surprise à Nate. Il m'avait forcé à acheter un pantalon noir, une chemise blanche et la veste assorti. J'avais râlé pour la cravate. Ce n'était pas un repas d'affaire ou une soirée sur le tapis rouge. Nate ne m'en voudrait pas de venir ainsi.

J'étais arrivé en avance. Je voulais être là avant que les invités n'arrivent, l'aider à mettre la touche finale pour l'ouverture. Et je voulais lui parler un peu des personnes que j'avais invité...

J'entrais dans son salon, regardant l'endroit avec un air émerveillé. Je lui souris, le rejoignant pour l'embrasser.

- C'est magnifique. Tu as trop bien travaillé.



MonkeyMama
Messages : 750
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Ven 4 Nov - 16:23

Nate
Carmichael

J'ai 33 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis rayonniste et je m'en sors du mieux que je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.


Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 B51d1328719889eee2469fad34b4932a

You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Prendre le bus avec Matt, l’accompagner au travail… Ça paraissait totalement anodin mais ça comblait de bonheur Nate qui avait bien cru que ça n’arriverait jamais. Il vivait enfin une vie qui le rendait heureux, qui ne lui faisait pas honte… Il était lui-même. Après toutes ces années, il s’était trouvé et il avait retrouvé son grand amour. Que demander de plus ? Les jours s’étaient écoulés dans cette ambiance merveilleuse et cette complicité irréprochable. Si Nate avait été plus jeune quelqu’un de souriant, il ne s’arrêtait plus désormais du matin au soir. Il irradiait littéralement de joie. Alors qu’il pensait que ce serait affreusement compliqué que de voir sérieusement Matt, rien ne lui semblait plus facile aujourd’hui. Comme une évidence. Même les travaux semblaient plus faciles alors qu’ils y avaient tous les deux travaillé comme des forcénés. Et c’était l’heure, enfin, après tout ce temps… L’inauguration. Nate allait ouvrir les portes au public et il avait passé des heures à briquer l’endroit qui était exactement comme il l’avait imaginé. Il avait également préparé des montagnes de nourriture pour ravir ces convives et prévus quelques extras pour assurer le service ce soir spécialement. Au moment de se préparer lui-même et de se mettre sur son 31, Nate s’était senti extrêmement nerveux. Le trac l’avait envahit et il avait hâte maintenant que les minutes défilent pour qu’il soit fixé sur le sort de sa boutique. Nerveux, il l’était encore quand Matt avait fait son apparition dans le salon de thé mais sa simple présence l’avait sensiblement apaisé. Nate lui avait offert un large sourire, bien qu’un peu stressé, avant de répondre tendrement à son baiser. « Ça n’aurait pas été possible sans toi. » qu’il lui rappela en l’embrassant une seconde fois après avoir jeté un regard vers les cuisines où s’affairaient ses employés pour une soirée. Il faisait attention, il n’avait pas forcément besoin qu’on les voit ensemble. Pas comme ça en tout cas. Qui sait ce qui pourrait se passer s’ils étaient un peu moins prudents… « Tu es très beau. C’est pour moi cet effort vestimentaire ? » Nate avait rit doucement, non par moquerie mais juste par simple bonne humeur. « Je t’en remercie. » qu’il rajouta, plus sérieusement cette fois en se tournant vers la porte d’entrée. « Plus qu’à attendre les invités. D’ailleurs, à ce propos… » Nate inspira. Il n’avait pas trouvé encore le courage d’en parler à Matt et il s’en voulait un peu de le mettre devant le fait accompli. Néanmoins, tout se passait tellement bien entre eux que Nate ne s'était pas vu l’angoisser de la nouvelle qu’il s’apprêtait à lui donner : « Ma mère vient ce soir. » Et il tenta un sourire rassurant après s’être rapidement pincé les lèvres.
Beloved
Messages : 4178
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Jeu 10 Nov - 14:50
XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 37 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis acteur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt merveilleusement bien, je suis enfin avec l'homme que j'attendu toute ma vie.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 Peaky-blinders-cillian-murphy

- Je n'ai fait que donner quelques coups de marteau de temps en temps.

Le plus gros du travail c'était lui qui l'avait fait. Je n'avais pu l'aider que de temps en temps, quand j'avais un peu de repos entre deux jours de tournage. J'aurais aimé pouvoir faire plus, mais la vérité c'était qu'il s'était parfaitement bien débrouillé tout seul. L'endroit avait une ambiance chaleureuse, confortable. On avait envie de se laisser aller dans un fauteuil pour siroter un café avec un de ses délicieux cookies. J'espérais que ça marche, que les gens se sentent aussi bien dans le salon de thé que je m'y sentais.

- Bien entendu! Il n'y a que pour toi que je serais prêt à endurer cette torture.

Je résistais à l'envie de l'embrasser encore et encore. Les invités n'étaient pas encore là mais nous n'étions pas vraiment seuls. Il avait engagé quelques serveurs pour l'aider ce soir. C'était normal, c'était l'ouverture et il devait surtout s'occuper de se faire connaitre de ses invités, et recevoir leurs félicitations. Il ne pourrait pas gérer le service de tant de personne. Il commencerait seul ensuite et j'espérais que le succès serait là pour lui permettre d'embaucher plus. Et même si nous pouvions être plus facilement nous même ici, nous ne pouvions quand même pas nous laisser aller devant des inconnus.

Je fronçais un peu les sourcils en l'entendant parler des invités et surtout de sa mère qui devait venir. Bon... c'était normal qu'elle vienne voir l'ouverture de son salon de thé, le contraire aurait été plutôt décevant. Mais ça voulait aussi dire que j'allais revoir ma belle mère et cette fois c'était officiel. Il lui avait parlé de nous. Elle savait donc, quand elle me verrait, que j'étais celui qui couchait avec son fils. Entre elle et Dan, je sentais que l'ambiance allait être au top.

- C'est super qu'elle vienne voir ton beau salon. Elle va rester quelques jours?

Pitié, pitié... qu'il ne me dise pas qu'il voulait qu'on déjeune ensemble ou quelque chose du même genre. Je ne savais pas si je serais prêt à encaisser ça. Déjà que ce soir, la revoir pour la première fois allait être difficile, je n'osais pas imaginer ce que ce serait avec une rencontre plus longue et plus intime.

- D'ailleurs en parlant d'invités... j'ai fait venir quelques amis. Ils connaissent pas mal de monde. Ils te feront une bonne pub. Mon agent vient aussi et... et Dan...

Voilà... j'avais lâché ma bombe aussi...

MonkeyMama
Messages : 750
Date d'inscription : 17/06/2021
Région : Alsace
Crédits : vocivus

Univers fétiche : réel
Préférence de jeu : Homme
Narnia
MonkeyMama
Dim 13 Nov - 15:31

Nate
Carmichael

J'ai 33 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis rayonniste et je m'en sors du mieux que je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis divorcé et je le vis plutôt pas bien.


Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 B51d1328719889eee2469fad34b4932a

You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

« Tu es beaucoup trop modeste. » que Nate avait fait remarquer avec un sourire plein de tendresse. Il lui en était tellement reconnaissant. Pour le salon… et pour le reste. Sa vie n’avait jamais été aussi radieuse que maintenant qu’il l’avait pleinement à ses côtés. Et s’il était nerveux, Nate en demeurait serein. Il allait bien, il continuerait d’aller bien puisqu’il était amoureux et heureux. Et ce même s’il avait annoncé que sa mère viendrait ce soir. Nate se réjouissait de la voir. C’était sa mère. Elle n’avait pas toujours été irréprochable mais elle avait toujours sincèrement aimé son fils. Preuve en est, l’idée qu’il ne soit pas tout à fait celui qu’elle espérait qu’il soit commençait à faire son chemin chez elle. Doucement mais sûrement, elle semblait accepter. Elle ne serait pas venue ce soir si ça n’avait pas été le cas. Nate avait été formel : Matt y serait puisque Matt était son partenaire de vie. « Oui. Elle repart la semaine prochaine. » Nate tira sur le noeud papillon qu’il avait mis pour l’occasion. Il avait l’impression d’être à l’étroit tout à coup. Tourné vers la porte d’entrée, Nate guettait l’arrivée des premiers convives. Et qu’elle ne fut pas sa surprise quand Matt lui annonça que Dan allait venir ! Pour éviter une réaction à chaud trop négative et pas constructive, Nate avait fermé les yeux quelques secondes le temps de mettre de l’ordre dans ses idées. « Je te remercie pour ton coup de pouce mais… Dan ? On peut pas vraiment dire que ce soit un fan. T’es sûr de ce que tu fais ? » qu’il lui demanda sur ton calme et mesuré. S’il lui disait qu’il était sûr alors ça suffirait. Il lui ferait confiance quand bien même il n’était pas ravi par l’idée. Pour les beaux yeux de Matt après tout, Nate était prêt à toutes les concessions. Il était révolu le temps où il ne parvenait pas à faire de compromis. 
Beloved
Messages : 4178
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Mar 6 Déc - 15:33
XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 37 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis acteur et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt merveilleusement bien, je suis enfin avec l'homme que j'attendu toute ma vie.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 64 Peaky-blinders-cillian-murphy

- Et bien... ça va nous donner un peu de temps pour apprendre à nous connaitre...

Je me forçais à sourire en disant ça. La perspective de passer du temps avec la mère de Nate ne m'enchantais guère. Je me doutais qu'elle allait me détester. A ses yeux je devais certainement être le connard, le dégénéré qui avait perverti son fils et l'avait poussé à quitter sa femme pour vivre une vie de luxure avec moi. Je savais très bien comment les gens nous voyaient et je me doutais que la vision que devait avoir la mère de Nate ne devait pas être bien différente. Même si elle gardait contact avec son fils, je ne doutais pas qu'elle devait se dire que le mieux aurait été qu'il reste près d'elle, marié et père de famille. La rencontre allait être explosive...

Je ne dis rien alors que je le voyais inspirer calmement alors que je lui parlais de Dan. Il devait être aussi emballé à l'idée de le voir que je l'étais à celle de rencontrer sa mère. Je le laissais digérer l'information sans rien dire.

Je hochais doucement la tête alors qu'il m'interrogeait sur mon idée d'inviter mon ami à sa soirée d'ouverture.

- Sûr de moi. Il n'était pas fan mais il a changé d'avis. Il voit bien que je suis heureux avec toi. Tu fais partie de ma vie et lui aussi. Alors il m'a promis de faire des efforts. Il vient pour ça aussi ce soir, pour apprendre à te connaitre.

Il n'allait pas avoir le choix. Il ne voulait pas me perdre et je ne voulais pas quitter Nate, pas maintenant que nous étions heureux ensemble. Il était important pour moi que mon homme et mon meilleur ami s'entendent et ça Dan l'avait compris.

- Et il a encore plus de connaissances et de relations que moi. Il te fera une super pub. Compte sur lui.

Contenu sponsorisé
Texas's secret [Monkeymama]
Page 64 sur 66
Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 63, 64, 65, 66  Suivant
Sujets similaires
-
» MonkeyMama
» But i can't help falling in love with you • MonkeyMama
» Jusqu'à la fin de nos jours.. [PV MonkeyMama]
» i'd give you my soul, but i already sold it (MonkeyMama)
» Let me see through your demons, show me who you are without your mask [ft MonkeyMama]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: