Partagez
 
 
 

 Texas's secret [Monkeymama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21  Suivant
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 201
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

patrick

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 27 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Les pensées de Nate étaient perturbées. Matt dansait-il avait la demoiselle d’honneur pour lui rendre la monnaie de sa pièce ou le faisait-il par envie ? Est-ce qu’il se disait qu’il était peut-être temps de faire comme lui, de chercher une femme à qui faire des enfants ? C’était affreux. Le voir avec une femme était horrible mais l’idée de la souffrance qu’il lui avait infligé en étant lui-même avec une femme était presque aussi insoutenable. S’il avait un minimum de considération, il aurait du le laisser tranquille… mais il n’avait pas pu s’en empêcher. C’était trop insoutenable. Il les avait interrompu, refourguant sa femme à Matt avec un certain soulagement. Avec sa cousine, Natt n’était pas obligé de feindre d’être amoureux. C’était déjà ça. En revanche, il devait faire d’énormes efforts pour être d’une écoute sans faille. Qu’est-ce qu’elle parlait… Nate se laissait distraire de temps en temps, il observait Matt du coin de l’oeil. La fameuse cousine aussi l’observait. Nate eut envie de lui faire ravaler son sourire enjôleur mais il avait sourit. « Tu le connais depuis longtemps ? » qu’elle lui avait demandé en effectuant un petit tour sur elle-même. « Pas vraiment. » que Nate avait répondu sur un ton absent. Ça ne faisait pas longtemps, non. Trois ans, ce n’était pas long. Par contre, ça lui avait suffit pour le connaître intimement. Ou du moins le pensait-il. « Vous êtes quoi ? Des connaissances ? Des amis ? » Des amants, pensa Nate, mais il se retint évidemment de le dire à voix haute. Mon Dieu ce qu’elle pouvait être curieuse. Le sourire de Nate se renforça alors que son malaise grandissait. « C’est ça, de vieux copains… » Et la demoiselle était passé à autre. Heureusement. Matt dansait maintenant avec la mère de Nate. Ce dernier craignait les énormités qu’elle pourrait lui sortir. Pourvu qu’elle se tienne bien. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, c’était si… bizarre. Et puis il était revenu récupérer sa cavalière, Matt. Nate avait accusé le coup. Il avait envie de crier mais il était resté parfaitement impassible. Il accueillit sa mère pour commencer à la faire valser, Matt s’éloignait avec la demoiselle d’honneur. Intérieurement, Nate fulminait. Qu’est-ce qu’il lui trouvait ? Matt murmurant dans son oreille, son ventre se tordit. Il mourrait d’envie d’être à sa place et ça le tuait. Les voir finalement sortir de la salle ensemble le laissa sans voix. C’était un cauchemar. C’était forcément un cauchemar. Un tas de scénarios se dessinèrent dans sa tête. La jalousie était bien un des pires sentiments à ressentir. La chanson s’arrêta sous les applaudissements, Alison vint retrouver le bras de son mari. « Mais où est passé ma cousine ? J’allais lancer mon bouquet, elle doit être là ! » Nate sentit son coeur battre à tout rompre dans sa poitrine. Il avait donc la parfaite excuse pour partir à leur recherche. « Elle est dehors avec Matt. Viens, on va les chercher. » lui avait-il dit sans attendre son accord pour l’entrainer dehors. Ils ne tardèrent pas à les retrouver tous les deux, marchant bras dessus bras dessous. Rien de plus à signaler, Dieu merci. Nate respirait déjà un peu mieux. Alison appela sa demoiselle d’honneur qui la suivit à l’intérieur, Nate était resté cloué sur place. Le lancer du bouquet, c’était pas vraiment son problème et puis il n’avait aucune envie de distraction. Il était à sa place, là, à côté de Matt. « Tu comptes vraiment te faire la demoiselle d’honneur de ma femme… à mon propre mariage ? » qu’il avait demandé une fois certain que plus personne ne pouvait les entendre.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 31 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Peaky-blinders-cillian-murphy

J'avais senti son regard sur nous alors que nous quittions la fête. J'espérais bien oui qu'il nous ait vu. Ca lui ferait les pieds un peu. Il comprendrait ce que ça faisait de souffrir en voyant au bras d'une femme. J'avais mal, terriblement mal et je ne souhaitais qu'une chose c'était lui faire le plus de mal possible. C'était peut être horrible mais je n'arrivais pas à penser à autre chose. Dés la fin de cette soirée, je rentrerais chez moi avec mon père. Lui il irait faire sa vie avec sa femme et leur enfant à venir. Il m'oublierait, comme il le voulait. Il serait pris par cette vie, par cet enfant qu'il devrait élever. C'était certainement la dernière fois que je le voyais et tout ce que je voulais, c'était lui faire autant de mal qu'il m'en avait fait.

Je marchais avec elle, la laissant se pendre à mon bras alors qu'on se baladait. Elle parlait, parlait sans jamais s'arrêter. Mais elle était heureuse. J'étais un gars qui savait écouter apparemment et un vrai gentleman. Je n'avais pas eu un seul geste déplacé et ça elle appréciait. Elle avait beaucoup trop croisé de mecs aux mains baladeuses. Elle les avait tous envoyé balader, elle était une fille bien elle, certainement vierge même je dirais. La pauvre... elle s'imaginait que j'étais un mec bien parce que je ne la touchais pas, en vérité j'étais juste dégouté à l'idée de poser mes mains sur elle. Pas un mec normal, juste un dégénéré qui rêvait de se taper le marié.

On était là tous les deux quand on se fit interrompre par la mariée. Elle cherchait absolument toutes les filles célibataires pour lancer la bouquet. Quelle tradition cruelle.. la future mariée jubilait d'avoir trouvé un mari et de pouvoir balancer son bouquet à toutes celles qui l'enviaient. Et les pauvres filles célibataires tentaient désespérément de l'attraper, croyant dur comme fer que d'attraper le bouquet leur assurerait un mari. Elle s'en alla, me regardant avec un sourire.

"J'espère bien l'attraper."

Mais oui bien sur... comme si j'avais une tête à me marier. Je la saluais doucement, les laissant partir. Une fois qu'on fut seul, je me pris toute sa jalousie dans la gueule.

- Et pourquoi pas? Tu m'as bien invité à ce mariage. C'était quoi le but Nate? Me balancer tout ça à la gueule? Me faire souffrir? C'est bon tu as réussi. Tu peux être fier de toi.

J'avais mal, mal à en crever. Et je savais que ça ne s'arrêterait jamais. Je ne pourrais jamais l'oublier. Lui il rentrerait avec sa femme, mais moi... moi je serais seul avec ma douleur.


Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 201
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

patrick

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 27 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Et pour la deuxième fois de la soirée, Nate se retrouvait seul avec Matt. C’était totalement inespéré. Fut une époque, être seuls tous les deux n’était que synonyme de bonheur. Ce soir, ce n’était pas du bonheur que ressentait Nate en présence de Matt. C’était un douloureux mélange de jalousie et de regret. Il aurait aimé se jeter dans ses bras, pleurer tout son soûl, et s’enfuir loin avec lui. Mais la petite chose qui se développait dans le ventre de sa femme l’en empêchait définitivement. Il ne serait pas le meilleur des pères, ce serait évident… mais il serait un père présent, c’était le moins qu’il puisse faire. Il s’était foutu dans une telle merde. Il était terriblement mal placé pour faire une crise de jalousie, Nate, mais il n’avait pas su garder ça pour lui. C’était la première fois qu’il ressentait ça et c’était bien plus puissant que la simple colère. Comment est-ce que Matt faisait pour endurer tout ça ? Nate n’arrivait même pas à faire face à un simple flirt. « J’ai jamais voulu te faire souffrir. Je croyais que… » Que Matt allait venir interrompre son mariage et s’enfuir avec lui sur son beau cheval blanc tel un prince charmant ? C’était tellement naïf, avec du recul, que Nate préféra passer à autre chose. « Laisse tomber va. » Il secoua la tête. honteux d’avoir envisagé sérieusement cette possibilité totalement utopiste. Nate avait toujours été un rêveur… Mais cette fois, il jura qu’on ne l’y reprendra plus. C’était fini de rêver. « Mais c’est ce que tu veux toi, non ? » L’émotion perçait sa voix, Nate se demandait comment il pouvait encore tenir debout sur ses deux jambes. « Tu veux te venger, pas vrai ? Tu veux me faire payer. » Nate s’était rapproché. Quelques centimètres le séparaient des bras de Matt, quelques centimètres qui paraissaient sur le moment être des kilomètres. C’était infranchissable. Il avait beau en mourir d’envie, c’était impossible. « T’embête pas. J’ai eu besoin de personne pour me punir. » Nate l’avait fait tout seul en s’enfermant dans la vie de monsieur tout-le-monde. Et quelle vie ! En apparences parfaite, en réalité suffocante. Il allait finir par péter un câble. Jusqu’à quand serait-il capable de simuler le bonheur ? Le regard perdu dans l’obscurité de la soirée, Nate soupira. « Alors on va faire quoi maintenant ? Retourner à la fête pour se décomposer chacun de notre côté ? » Nate aurait clairement besoin d’un verre là, voire même deux.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 31 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Peaky-blinders-cillian-murphy

Il n'avait peut être jamais voulu me faire souffrir mais le résultat était là. Il était parti épouser cette femme, la mettre ensemble et il m'avait invité pour assister à tout ça. Même s'il ne l'avait pas fait volontairement, ça restait la chose la plus cruelle qu'il pouvait me faire. Je devais le regarder m'échapper définitivement, faire avec cette femme tout ce que j'aimerais qu'il fasse avec moi. Danser ensemble, s'enlacer, s'embrasser... jamais on ne pourrait vivre ça en public et maintenant plus jamais je ne pourrais vivre ça. Je ne m'imaginais pas une souffrance plus grande que celle que j'étais entrain de ressentir en cet instant et il en était responsable.

- Oui je veux te faire du mal... tu n'imagines pas à quel point je peux souffrir en cet instant. Et c'est entièrement ta faute. J'ai... j'ai tellement mal que je préférerais crever que de ressentir ça une seconde de plus.

Même l'alcool n'avait pas réussi à me faire oublier tout ça. Je doutais de pouvoir y arriver un jour. J'étais condamné à vivre avec ça, avec le souvenir de ce qu'on avait eu durant ces deux mois, la certitude que ça n'arriverait plus jamais, que malgré tous les efforts que je pourrais faire, il m'avait définitivement échappé.

- Et le pire dans tout ça, c'est que je meurs toujours d'envie de t'embrasser. Même si je t'en veux, que j'aimerais te faire autant de mal que tu m'en as fait... si j'avais la possibilité de ne pouvoir t'embrasser ne serait ce qu'une fois, je n'hésiterais pas un instant.

J'étais définitivement foutu. J'étais accro à un mec avec qui plus rien ne serait possible, qui avait décidé qu'entre lui et moi il n'y aurait plus jamais rien, qui avait choisi les apparences plutôt que nous. Et je détestais ça. Je détestais l'idée d'être aussi dépendant de lui, de ne pouvoir imaginer ma vie avec personne d'autre que lui. J'aurais voulu que les choses soient plus simples, que j'arrive à l'oublier et à passer autre chose. Que la douleur puisse disparaitre... Il pouvait bien dire ce qu'il voulait, il ne pourrait jamais comprendre ce que j'endurais. Il avait choisi cette situation. Il avait décidé de l'épouser. Moi je devais juste subir ses conneries...

Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 201
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

patrick

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 27 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Le poids de la culpabilité qui pesait sur les épaules de Nate était monstrueux. Le jeune marié suffoquait. De temps en temps, il tirait sur son noeud papillon qui lui paraissait être toujours plus serré. Qu’est-ce qu’il aurait aimé que ce ne soit qu’une blague, ce mariage… C’était loin d’en être une. S’il pouvait, il enverrait tout balader pour faire Dieu sait quoi avec Matt. Ils auraient peut-être été malheureux à devoir se cacher… Mais ils auraient été malheureux ensemble avec des moments de bonheur énormes. Mais non. Nate avait signé pour feindre le bonheur tout en étant profondément malheureux et il ne savait plus vraiment comment s’y prendre si même l’idée d’être père ne lui donnait pas plus la motivation que ça. « Ne dis pas ça. » que Nate avait murmuré quand Matt lui avait confié qu’il préférait mourir. Un monde sans Matt, c’était bien trop dur à imaginer. L’imaginer mort, c’était pire que tout. Pourtant, Nate comprenait très bien ce qu’il ressentait. Et pour cause, il ressentait la même chose. Lui aussi, il souffrait. Mais certainement pas autant que Matt. Il n’avait pas à le voir filer le parfait amour avec une autre. Nate s’attendait à ce qu’ils tournent les talons, à ce qu’ils retournent à la fête. Matt lui fit une révélation à laquelle il ne s’attendait pas. Un frisson le parcourut de part en part, comme un courant d’électricité qui avait réanimé son coeur meurtri. Est-ce qu’il avait bien entendu ? L’espace d’un instant, Nate s’était demandé s’il n’avait pas été pris d’hallucination. Mais c’était réel. Matt lui avait bien dit qu’il avait toujours envie de l’embrasser. Pour la première fois depuis le début de ce mariage horrifique, Nate se sentit réconforté. Il mit du temps à réagir, tiraillé entre ses envies et ses devoirs. Un regard autour de lui lui apprit qu’ils étaient bien seuls. L’agitation de la fête lui paraissait bien loin. Il s’approcha encore. Il ne devrait pas faire ça. C’était insensé en plus d’être dangereux. Seulement c’était bien la seule chose dont il avait envie. Tant pis. Nate se lança et attrapa les lèvres de Matt avec les siennes. D’abord timidement, il ne tarda pas à mettre plus de fougue dans son geste. Comment avait-il pu un jour s’imaginer se passer de ça ? Il était évident qu’il en avait bien trop envie… qu’il en avait besoin, même. Au point qu’il n’avait même pas su se retenir à son propre mariage.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 31 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Peaky-blinders-cillian-murphy

Il m'embrassa... C'était la chose la plus inattendue et la plus merveilleuse qu'il soit en même temps. Je ne réfléchis même pas. Je m'accrochais à lui comme si ma vie en dépendait. Je me laissais aller contre lui, répondant avec envie à son baiser. Un an... plus d'un an que je n'avais pas pu goûter à ses lèvres. Je l'embrassais comme un affamé goutant à sa première nourriture depuis des semaines sans manger correctement. C'était si bon, mais si cruel en même temps. Je savais que ça ne durerait pas. Ce n'était qu'un baiser volé. Quand ce serait fini, il devrait retourner aux côtés de son épouse. Et ce serait fini pour moi. Ce serait le dernier, le dernier instant que je passais avec lui.

Je finis par lâcher ses lèvres, restant collé à lui. Je ne voulais pas le quitter. J'avais besoin de la chaleur de ses bras, juste encore un peu.

- Ce n'est pas bien... tu es marié... je... je ne veux pas être responsable d'un adultère. Je ne veux pas briser votre mariage, ni que tu abandonnes ton enfant à cause de moi. Ca doit s'arrêter là Nate...

C'était un véritable déchirement mais je n'avais pas le choix. Je devais tout arrêter et maintenant.

Je me redressais pour l'embrasser une dernière fois, un ultime baiser d'adieu. Puis ce serait fini... je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour essayer de l'oublier. Notre baiser fut écourté par une personne l'appelant. Le marié ne pouvait pas disparaitre trop longtemps de son propre mariage. Il devait aller retrouver ses invités et moi mon père. Je quittais ses bras, lui faisant un léger sourire pour m'excuser.

- Ta femme t'appelle... Passe une bonne soirée Nate.

Je me détournais pour le laisser là. Je rejoignis sa femme, lui indiquant où il se trouvait. Je la laissais le rejoindre, toute sourire et tellement rayonnante. Elle avait tout ce qu'elle voulait, le mari de ses rêves, un bébé à venir. Elle avait tout oui... et moi je n'avais plus rien.

Je retournais à la fête, me forçant à jouer cette comédie, à faire semblant d'être heureux avec les autres, dansant avec la fameuse demoiselle d'honneur.


Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 201
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

patrick

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 27 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Après une année loin des lèvres de Matt, les retrouver était incroyable. Nate n’avait rien oublié de l’ivresse que lui procurait ses baisers. Matt y répondant avec ferveur, il ne tarda pas à s’y perdre. Pendant cette parenthèse, Nate semblait avoir réussi à oublier l’anneau qui ornait dorénavant son annulaire. Ça avait le goût d’un adieu, Nate n’avait aucune envie que ça s’arrête de peur que ça n’arrive plus jamais. Il s’accrochait à Matt comme on s’accroche à une bouée de sauvetage après un naufrage. C’était le seul à pouvoir lui faire oublier la réalité de sa vie et, visiblement, un simple baiser ne suffirait pas. Nate aurait aimé suspendre le temps mais il lui filait déjà cruellement entre les doigts. Matt s’était détaché de ses lèvres, pas encore de son corps. Nate aurait aimé ne jamais l’entendre dire ce qui avait suivi. Ça faisait trop mal. Il balbutia quelques « non », incapable de le laisser partir. Il aurait du avoir cette galanterie. Il ne l’avait pas. Il se moquait totalement des engagements qu’il avait pris à son mariage. Il avait juré devant Dieu ? Il devait bien savoir, ce Dieu, qu’il avait été épris par quelqu’un d’autre bien avant d’envisager de se marier. Pourquoi ne pas lui permettre d’être amoureux d’Alison dans ce cas ? Tout aurait été tellement plus facile. Matt l’embrassa une dernière fois mais Nate comprit directement qu’il n’avait aucun espoir à tirer de ce baiser. C’était juste une manière de dire au revoir. L’émotion l’avait gagné, elle lui serrait le gorge comme si elle cherchait à l’étrangler. La vie s’annonçait déjà si pénible… Nate n’avait pas entendu la voix qui l’appelait au loin. Ou plutôt, il n’avait pas envie de l’entendre. Il aurait du avoir tous les sens aux aguets pourtant, ça lui couterait cher d’être surpris dans les bras de Matt, mais il ne faisait étrangement preuve d’aucune vigilance. Il était sidéré. Les montagnes russes qu’il venait de vivre avaient été trop fortes, il avait la sensation qu’il ne s’en remettrait jamais. Il avait à peine bougé quand sa femme lui avait attrapé le bras, pleine d’anecdotes sur la fête qu’il était en train de louper. Elle n’avait pas vu à quel point il se sentait mal, sûrement trop accaparée par son propre bonheur. Il s’était laissé conduire jusqu’au coeur de la fête où il avait été contraint de retrouver son sourire. Il avait aussi retrouvé le chemin du bar duquel il abusa tout le reste de la soirée. Si déjà il souffrait, il pouvait toujours tenter d’anesthésier tout ça avec un peu d’alcool. Il avait à peine été capable d’articuler quelques mots depuis sa dernière entrevue avec Matt. Personne ne semblait lui en tenir rigueur. Mais qui le connaissait réellement au fond ? S’il avait vu Matt retrouver la demoiselle d’honneur, il n’avait rien fait cette fois pour l’en empêcher. Elle avait attrapé le bouquet, ça lui faisait une belle jambe. Il s’était contenté d’être le spectateur impuissant de ce couple improbable, comme il était le spectateur de ce mariage.  
Les heures avaient défilé avec une lenteur insupportable. Quand tout le monde avait quitté la fête, Nate était clairement embrumé par l'alcool. Il avait eu toute la difficulté du monde à rejoindre son appartement en compagnie de sa toute récente femme. Arrivés dans le lit conjugal, elle avait bien tenté d'initier un rapport intime mais Nate s'était montré plus que froid. Il avait prétexté l'alcool et la fatigue. Et ça avait marché. Alison s'était endormie sans demander son reste. Nate avait tourné deux heures dans son lit avant de se dire qu'il était définitivement incapable de dormir. Les effets de l'alcool commençaient à se dissiper mais ses idées n'étaient pas plus claires : il voulait rejoindre Matt, coute que coute. Alors il s'était rhabillé. Il n'avait pas remis son costume de mariage, il avait opté pour quelque chose de beaucoup plus décontracté... et discret. Il était arrivé à l'hôtel où logeait moins d'une demi-heure après. Il avait baratiné la standardiste pour avoir le numéro de chambre de Matt et, comme souvent, il était parvenu à ses fins. Son coeur battait la chamade alors qu'il dévalait les couloirs de l'hôtel pour trouver la chambre de Matt. Et puis la porte était apparue devant ses yeux et il avait toqué. Il ne savait pas trop bien à quoi ça s'attendre mais il était plein d'espoir.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 31 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Peaky-blinders-cillian-murphy

Toute cette soirée n'avait été qu'un enchainement de catastrophes. Je n'avais qu'une hâte c'était pouvoir m'enfuir de cet enfer. J'étais retourné à la soirée, dansant et faisant semblant de m'amuser pour ne pas faire tâche au milieu des autres invités. Mon père semblait ravi de me voir danser avec une jeune fille. Il devait certainement s'imaginer des choses, que j'allais peut être pouvoir me caser avec elle un de ces jours. Il se trompait tellement... si il savait qu'un plus tôt j'avais embrassé le marié, que mon coeur saignait encore de ne pas pouvoir être avec lui, pourquoi pas danser avec lui.

J'avais fini par rentrer avec les premiers invités. Heureusement mon père n'était plus tout jeune comme il le disait et il avait voulu quitter la fête. Il avait insisté pour que j'y retourne après l'avoir déposé à l'hôtel, que je retourne danser avec la charmante cousine. Je n'étais que trop heureux de pouvoir fuir cet endroit et la dite cousine alors y retourner... c'était hors de question. Je le raccompagner dans sa chambre avant d'aller rejoindre la mienne. J'avais pris une bonne douche pour tenter de me remettre les idées en place. J'étais parti me coucher, épuisé aussi bien physiquement que moralement. Demain j'allais devoir rentrer chez moi avec mon père, reprendre ma vie... Il faudrait que je l'oublie, que je me concentre sur le travail à la ferme, c'était ça le plus important. Je devais faire une croix sur ce que je ressentais et ne penser qu'au travail.

J'avais commencé à m'endormir quand j'entendis frapper quelques coups à la porte. Je me levais en râlant. Il ne pouvait donc même pas me laisser dormir ce vieux fou? Il fallait qu'il vienne m'emmerder pour des conneries très certainement. Il allait me tuer si il continuait comme ça.

J'ouvris la porte en râlant, encore à moitié endormi.

- Va te coucher putain. C'est trop tôt pour prendre la route, fous moi la paix un peu...

Je relevais les yeux surpris pour tomber sur la dernière personne que je m'attendais à voir en cet instant.

- Nate? Qu'est ce que tu fais là?

Il n'était pas sensé profiter de sa nuit de noce comme le jeune marié qu'il était?


Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 201
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

patrick

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 27 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Nate s’était totalement laissé guider par ses instincts. Il ne pouvait plus se persuader du contraire : tout le ramenait systématiquement à Matt. Même sa nuit de noces. N’était-il pas sensé vivre une nuit d’amour torride avec sa toute récente épouse ? Il avait su faire semblant des dizaines de fois avant… Mais pas ce soir-là, il avait encore le goût des lèvres de Matt sur les siennes et ça avait été tout bonnement impossible. Alors il avait fait la seule chose qu’il avait eu envie de faire depuis le début de ce mariage : retrouver Matt. C’était totalement insensé. Risqué aussi dans un sens, mais il en mourrait d’envie. Nate n’était finalement pas assez courageux pour lutter. Matt l’avait été, lui. Il avait été capable de se défaire de ses lèvres pour lui faire ses adieux. Il était certainement bien plus fort que Nate ne l’avait jamais été. Et tant pis. Nate était capable de perdre la face pour se pointer devant la porte de la chambre d’hôtel de Matt. Il aurait du avoir honte mais il ne ressentait pas la moindre gêne. L’alcool lui engourdissait encore légèrement l’esprit, ça aidait. Et puis il avait toqué à la porte, déclenchant une véritable tempête intérieure rythmée par les battements de son coeur. Il n’avait pas tardé à entendre la voix de Matt s’élever derrière la porte, est-ce qu’il l’avait réveillé ? Si ça avait été le cas, Nate n’en vit rien. La surprise fut la seule chose qu’il parvint à distinguer sur le visage de Matt. Qu’est-ce qu’il faisait là ? C’est vrai ça, qu’est-ce qu’il faisait là ? Nate n’arriva pas à réprimer un sourire de soulagement. Il était bon de le voir, ici, loin de tout ceux qui les empêchaient d’être ensemble. Ils étaient seuls. « J’arrivais pas à dormir. » qu’il avait répondu d’une voix voilée par l’adrénaline qui continuait à couler furieusement dans ses veines. Il posa sa main sur la porte, comme s’il s’attendait à tout moment à la voir se refermer. « Laisse-moi entrer. » Sans s’en rendre compte, il s’était approché. Matt avait été clair et pourtant… Nate n’arrivait pas à se résigner. « S’il te plait. » qu’il avait alors insisté dans l’espoir de le convaincre.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3625
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 31 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Peaky-blinders-cillian-murphy
Il était là, devant ma porte, au bout milieu de la nuit. C'était complètement fou et dangereux en même temps. Mon père pouvait sortir à tout moment de sa chambre, se demander qui venait frapper à la porte de la mienne en pleine nuit. Et qu'est ce qu'il dirait si il voyait que c'était Nate qui se tenait devant moi? Il était sensé être entrain de s'envoyer en l'air toute la nuit avec sa femme, fêter leur mariage. Il ne devait pas être là. Je ne voulais pas penser à cette idée, de Nate touchant cette femme, mais je n'avais pas le choix. Je m'étais résigné à me dire qu'il passerait sa vie avec elle, qu'il l'enlacerait, l'embrasserait, lui ferait l'amour... J'avais accepté de lui dire adieu et je l'avais fait. Alors qu'est ce qu'il foutait là putain? Me suppliant de le laisser entrer...

Je me reculais pour le laisser faire. Je n'avais pas envie de discuter avec lui. Je ne voulais plus le voir en réalité. Mais je savais qu'il ne lâcherait pas l'affaire facilement. J'avais peur qu'on nous surprenne à discuter sur le pas de ma porte en pleine nuit. Je l'avais laissé entrer dans la pièce, refermant la porte derrière moi. Je le fixais, les bras croisés sur ma poitrine nu. Oui j'étais entrain de dormir et je ne portais qu'un vieux pantalon pour tout vêtement. Il faisait beaucoup trop chaud cet été là. Et cette chaleur me ramenait à des souvenirs d'un autre été, le seul été heureux de ma vie.

- Qu'est ce que tu veux Nate? Je pensais pourtant que tout était clair. Tu es marié maintenant et futur père de famille. Je ne suis peut être qu'un... qu'un dégénéré pour aimer la compagnie d'un autre homme mais je garde des principes. Je respecte mon père, même si ça gâche toutes mes chances d'être avec toi, je ne peux pas abandonner mon père. Et je crois aussi que le mariage est sacré, que lorsqu'on a pris un engagement aussi sérieux auprès d'une personne, on ne peut pas le rompre. Alors ça s'arrête là Nate. Même si j'en crève de devoir être loin de toi, c'est comme ça Nate. Je vais retourner dormir puis rentrer chez moi demain, m'occuper de mon père et de ma ferme. Et toi tu vas retourner auprès de ta femme, lui faire l'amour comme tu es sensé le faire puisque tu l'as épousé putain de merde!!!

Il avait fait son choix, il l'avait épousé. Il fallait qu'il l'assume maintenant et qu'il me foute la paix. Il fallait qu'il me laisse passer à autre chose, faire ma vie sans lui.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Texas's secret [Monkeymama] - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Texas's secret [Monkeymama]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» Sérénade au Texas [DVDRiP]Comédie musicale, Western

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: