-41%
Le deal à ne pas rater :
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 Driving Force – ...
259 € 441 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Texas's secret [Monkeymama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 177
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 26 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Le bonheur de voir Matt était grand mais il était accompagné d’un malaise qui l’était tout autant. Matt avait été parfaitement clairs à l’époque : ils ne pouvait pas. Et si Nate était ici aujourd’hui, c’est bien parce que l’espoir ne l’avait jamais vraiment quitté. Un petit espoir mais un espoir bien présent quand même. Une petite voix qui ne voulait pas se taire et qui lui remplissait la tête de suppositions. Et s’il y avait une autre alternative que de finir marié à la fille du pasteur ? Nate la prendrait. Il lâcherait tout pour lui. Il le savait déjà avant… Revoir Matt ne faisait que renforcer sa certitude. « Ah. » qu’il avait eu pour seule réponse en écarquillant les yeux. Effectivement, le père de Matt était quelqu’un. Sa mère à lui avait bien des défauts mais c’était une mère aimante. Si les rôles avaient été inversés, elle aurait accueilli Matt avec des petits fours et de la bière. Matt avait accepté. Il en aurait pour une demi heure encore. Avant, Nate se serait porté volontaire pour l’aider à l’époque où ses chemises ne coutaient guère plus que quinze dollars. Aujourd’hui, il était un peu plus regardant. Se pourrait-il qu’il soit devenu un brin matérialiste ? Sans doute. C’était comme ça que Nate avait compensé pour remplir sa vie : en possédant des choses. Il lui avait adressé un signe de tête entendu avant de rebrousser chemin pour s’installer dans sa voiture. Ce n’était peut-être que trente minutes mais ça avait paru être une éternité. Nate avait le trac. Son coeur battait la chamade, il n’arrivait pas à le contrôler. L’espace d’un instant, il s’était presque dégonflé pour repartir seul. Et puis Matt était arrivé. Son parfum se mit à remplir l’habitacle, rappelant un grand nombre de souvenirs à Nate. « D’accord. » qu’il avait acquiescé en démarrant le moteur. Le début du trajet s’était fait en silence, la nervosité de Nate était palpable. Une question lui brulait les lèvres : « Comment tu vas ? » Et elle était affreusement banale. Mais si sincère. D’un côté, il avait envie d’entendre qu’il était heureux et de l’autre… Il aurait bien du mal à digérer qu’il soit heureux sans lui.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3607
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 30 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Peaky-blinders-cillian-murphy

J'étais dans sa voiture. Je m'étais félicité d'avoir trouvé des affaires à peu près bien. C'était mes habits du dimanche, mon père n'avait pas manqué de me le faire remarquer quand j'étais sorti. Parce que c'était un sacrilège que de porter ces vêtements pour aller boire. Mais j'étais content d'être à peu près bien habillé quand je voyais la voiture dans laquelle j'étais. Il avait changé. Il avait tout de l'homme qui avait réussi pendant que j'étais toujours le même cow boy crasseux.

Je haussais vaguement les épaules à sa question. Je ne me voyais pas lui dire la vérité. Ca non plus ça n'avait pas changé. J'étais toujours aussi nul pour exprimer ce que je ressentais. Et qu'est ce que j'aurais dit de toute façon? Qu'il me manquait? Que je n'avais pas passé un jour sans penser à lui, à me demander comment il allait? Que je maudissais chaque jour la vie qui faisait qu'on n'avait pas le droit de vivre ensemble, que je ne pouvais pas passer chaque nuit dans ses bras? Non je ne pouvait pas. Ca ne ferait que nous faire souffrir davantage. On n'avait pas besoin de reparler de tout ces vieux souvenirs. Et je ne savais même pas pourquoi il était venu. Peut être que lui avait changé aussi de ce point de vu là. Il venait peut être tirer un trait définitif sur ce qu'on avait vécu.

- Ca va...

Je me retournais pour le regarder un peu plus attentivement. Maintenant que nous étions sur la route, loin de mon père, je pouvais me permettre de le regarder à nouveau. Physiquement c'était toujours le même. Toujours le même sourire, toujours aussi beau... non même plus beau encore dans ses habits. Mettre le prix avait un petit avantage apparemment.

- Et toi alors qu'est ce que tu deviens? Tu sembles avoir réussi...






Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 177
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 26 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Maintenant qu’ils étaient tous les deux réunis dans la voiture de Nate, ce dernier ne pouvait pas ignorer à quel point il serait facile pour lui d’initier un rapprochement physique. Une main sur sa cuisse, une caresse sur le dos de sa main… Tout un tas de choses lui traversa l’esprit, tout un tas de choses qu’il ne s’autorisa pas à faire. Il était tout à fait possible que Matt n’en ait pas envie. Après tout ce temps, les choses pouvaient bien changer. Ça avait été le cas pour Nate qui avait connu une petite ascension sociale. Il était enfin sérieusement avec quelqu’un, plus personne ne se posait de questions. Et il gagnait assez d’argent pour commencer à vivre plutôt que de survivre. Avoir une conversation banale, c’était dur après tout ça. Nate avait des vraies questions en tête : est-ce tu penses encore à moi ? Est-ce que je t’ai manqué ? Mais rien ne tout ça n’était sorti de sa bouche. Il s’était contenté de la plus banale des questions, comme s’ils étaient effectivement de vieilles connaissances. Il marqua un temps d’arrêt considérable quand Matt lui retourna la question. Il avait mérité. Évidemment qu’il avait remarqué. On ne roule pas dans une voiture flambant neuve si on tient à cacher sa réussite. Sans qu’il ne sache vraiment pourquoi, ça le gênait. Il avait travaillé pour tout ça… Et surtout, il avait eu de la chance. Il avait été au bon endroit au bon moment et dans ce cas précis, il avait été avec la bonne personne : Alison. Nate culpabilisait quand il pensait à sa petite amie. Elle ne méritait pas un homme qui s’enfuyait à l’autre bout du pays pour aller voir un autre homme dans l’espoir qu’il rende leur histoire possible. Nate était concentré mais de temps à autre, il jetait un regard furtif à son ancien amant. Il le désirait beaucoup trop fort. Un an à renier qui il était vraiment et à s’envoyer en l’air avec quelqu’un pour qui il ne ressentait aucun désir, c’était long. Si Nate n’avait pas été aussi doué pour s’imaginer Matt lors des moments romantiques, il n’y serait jamais arrivé. Ça non plus, il ne pouvait pas lui dire. « A mon retour, j’ai été engagé comme mécano dans un garage et finalement… » Pourquoi est-ce qu’il se sentait si gêné d’exposer ainsi sa réussite personnelle ? Le regard fixé sur la route, il avait repris : « Ils m’ont promu vendeur. J’avais le profil, il parait. Ça fait quelques mois maintenant. » Et s’il n’y avait que ça qui avait changé dans la vie de Nate, il n’aurait pas fait toute cette route. Il y avait un détail qu’il omettait volontairement, celui de son couple avec Alison. « J’aimerais bien te dire que l’argent rend heureux mais… Ce n’est pas le cas. » qu’il avait rajouté comme un demi aveu sur ce qu’il ressentait vraiment.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3607
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 30 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Peaky-blinders-cillian-murphy

Ca ne m'étonnait pas du tout qu'ils l'aient mis à la vente. Ca lui allait tellement bien. Il avait la tête du type qui inspirait confiance. Les clients devaient être aussitôt rassuré en le voyant. Il n'allait pas les escroquer, ça se voyait sur son visage. Mais j'avais du mal à savoir si ce boulot le rendait vraiment heureux ou non. Certes il était très bien habillé, il avait une voiture dont je ne pouvais même pas me permettre de rêver mais est ce qu'il était heureux pour autant ça j'en doutais. Sa dernière remarque avait tendance à me le prouver. L'argent ne faisait pas le bonheur, ça on le disait souvent. Je me disais que quand même, il devait être un peu plus serein dans sa situation que dans la mienne.

- Tu as réussi.. c'est quand même bien.

Il le méritait entièrement. Si il y avait bien un type sur cette terre qui méritait d'être heureux c'était lui. Il était beaucoup trop gentil, beaucoup trop dévoué aux autres. Il méritait d'avoir un peu de bonheur dans sa vie.

Je lui fis signe au bout d'un moment de se garer devant le pub. Il était situé en bord de route, en face d'un motel. C'était l'arrêt typique pour les voyageurs. Ils s'arrêtaient pour boire et manger puis ils terminaient leur nuit dans le motel d'en face. C'était utile aussi pour autre chose, les mecs levaient des filles au bar et n'avaient qu'à traverser la rue pour conclure leur affaire. Ca m'était arrivé de le faire mais ça faisait plus d'un an que je n'étais pas sorti de ma ferme pour aller boire un verre.

J'entrais dans le bar avec lui. J'allais m'installer à une table un peu à l'écart, histoire que l'on puisse discuter tranquillement. Il était venu avant tout pour parler, ça je ne l'oubliais pas.

- Tu veux manger quelque chose tout en buvant?

J'espérais qu'il dise oui. La journée avait été longue et éprouvante. Je mourais de faim et je rêvais de pouvoir dévorer un bon steak bien saignant avec des frites.


Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 177
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 26 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Nate était passé du cambouis sur son bleu de travail aux chemises repassées immaculées en un battement de cils. Et il se débrouillait bien. Sa vie personnelle était si décevante qu’il utilisait son travail comme échappatoire. Normalement, c’était l’inverse. Chez Nate pourtant, il portait le masque dans l’intimité. Prétendre être amoureux. Prétendre penser au mariage. Prétendre désirer sa petite amie… Tout n’était que mascarade, savamment interprétée pour paraitre le plus normal possible. Existait-il quelque chose de plus effrayant que de ne pas être normal ? Oui. Ne plus jamais revoir Matt l’était. C’était une des raisons pour laquelle il était ici. Nate avait sourit quand son ancien collègue lui avait qu’il avait réussit. Dans un sens, oui, c’était le cas. Il avait réussit à berner tout le monde. C’était bluffant. Il était certain que personne n’avait de soupçons à son égard aujourd’hui. « C’est quand même bien. » qu’il avait répété en acquiesçant alors que Matt le guidait sur la route qui lui était inconnue. Arrivés devant le pub, Nate se demanda s’ils seraient assez libres de parler. Heureusement à l’intérieur, Matt avait choisit une table plutôt à l’écart. Ils n’avaient jamais fait ça. Deux mois à s’envoyer en l’air mais pas une seule fois ils étaient sortis en public où que ce soit. Quand Nate avait pris place en face de Matt, il était tout sourire. Ça aurait été chouette de le faire avant. Qu’est-ce qu’ils les empêchaient de le faire d’ailleurs ? L’espoir en Nate redoublait d’intensité. « Carrément ! » qu’il s’était exclamé avec un enthousiasme qu’il n’avait pas su dissimuler. Mon Dieu, il n’avait vraiment pas du tout envie de lui parler de ce qui l’amenait ici. Ça gâcherait tout. Parler avec Matt, c’était toujours très risqué. Il allait profiter un peu avant, il avait mérité de passer un peu de bon temps après avoir fait toute cette route. Une serveuse vint prendre leur commande, Nate commanda avec une amabilité et un sourire qui avaient poussé la jeune femme à sourire elle aussi. Le positif attirant le positif, il l’avait même gratifié d’une blague sympathique. Il était comme ça Nate, il nouait le contact avec les autres avec une facilité déconcertante. A l’inverse de Matt qui fermait le contact avec les autres tout aussi facilement. Matt commanda à son tour et quand la serveuse fut partie, l’ancien cowboy se surprit à se perdre dans la contemplation de Matt. Putain, ce qu’il lui avait manqué. Le plus étrange sûrement, c’est qu’il continuait de lui manquer à crever à cet instant précis. Plus il le regardait, plus il avait envie de lui sauter dessus. Ce qu’il ressentait pour lui n’avait pas perdu en intensité malgré la séparation, Nate en avait au moins le coeur net. « Alors, t’as tes habitudes ici ? » Nate balaya l’endroit du regard. Le motel en face n’avait pas échappé à son attention et il devinait aisément ce qu’il s’y passait. « Si on boit, je devrais peut-être me prendre une chambre. » qu’il avait continué en feignant l’innocence. Ça se tenait quelque part, il n’y avait pas vraiment pensé mais il était peu raisonnable de s’imaginer prendre la route de nuit. Mais Nate sous-entendait évidemment autre chose. Même pas dix minutes avec Matt et il pensait déjà à se faire retourner, il était un cas désespéré.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3607
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 30 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Peaky-blinders-cillian-murphy

Et encore une femme qui tombait directement dans ses bras... La serveuse n'avait d'yeux que pour lui. Moi j'aurais pu être un pot de fleur elle se serait comporté de la même manière. Elle ne cessait de sourire en le regardant, papillonnant des cils devant lui. Elle riait à chacune de ses blagues. Elle draguait ouvertement et lui n'avait même pas l'air de s'en rendre compte.

Après qu'elle ait daigné mettre un terme à son flirt pour prendre ma commande, mon steak frites avec une bière, elle s'en alla, non sans un dernier regard vers Matt. Salope de serveuse. Je quittais mes pensées, pas très joyeuses, pour me reconcentrer sur Nate et sur notre conversation.

- Non pas vraiment ça fait un moment que je ne suis pas venu.

Je ne relevais pas le fait qu'il préférait passer la nuit dans le motel en face. Il valait mieux oui. Mon père avait été clair là dessus, il ne voulait pas de lui chez nous. De toute façon, je me voyais mal réussir à passer une nuit à côté de lui sans péter un plomb. C'était déjà assez difficile là maintenant. Je mourais d'envie de l'embrasser, de retrouver l'intimité que l'on partageait autrefois. Mais je ne savais pas ce qu'il en était pour lui. Je ne voyais pas d'alliance à son doigt mais ça ne voulait pas dire qu'il n'était pas casé et je ne savais toujours pas pourquoi il était venu me voir. Je gardais toujours à l'esprit l'idée qu'il soit venu pour tirer un trait définitif sur tout ce qu'on avait vécu. Ce serait logique. Il avait évolué. Il n'était plus du tout le même. Il s'était peut être rendu compte que ce qu'on avait vécu, n'avait été qu'une connerie passagère. Mais comme c'était monsieur parfait, il ne pouvait pas passer à autre chose sans mettre un terme à ce qu'on avait vécu, un au revoir dans les règles.

La serveuse ne tarda pas à revenir avec notre commande. Elle recommença son petit manège devant Nate, espérant désespérément qu'il la remarque mais c'était peine perdue. Elle n'arriverait pas à l'attirer dans son lit, pas ce soir en tout cas.

J'avalais une gorgée de ma bière en attendant qu'elle parte. Elle finit par le lâcher tandis que j'attaquais mon steak.

- Tu voulais me parler?


Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 177
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 26 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Aux yeux de Nate, sa discussion avec la serveuse avait été innocente. Aucune de ses interactions sociales n’avait pour but de plaire. S’il plaisait, c’était par inadvertance. La seule personne à qui il avait vraiment envie de plaire se trouvait en face de lui. Il ne savait absolument pas comment s’y prendre. Il avait eut le temps d’y penser dans la voiture, il s’était fait un paquet de scénarios. Ils avaient été tous assez dramatiques d’ailleurs, il n’y en avait qu’un qui tournait bien mais il était plutôt utopiste. Dans aucun de ses scénarios, il ne s’était imaginé coucher avec Matt dans un motel bas de gamme. Et pourtant là, devant Matt, il ne voyait plus que cette éventualité. Il était pourtant venu pour des raisons très sérieuses mais c’est comme si elles étaient devenues secondaires par rapport au besoin presque urgent de retrouver Matt. Peut-être que c’était une mauvaise idée, tout compte fait. « Ah. Tu fais quoi de ton temps libre alors ? » Et si Nate essayait désespérément de tenir une conversation, c’était bien pour se divertir de l’envie irrépressible de le toucher. Mon Dieu. Il fallait qu’il mange, ça l’aiderait peut-être à ne pas se jeter sur Matt. La serveuse était revenue avec leurs commandes, Nate l’avait de nouveau accueilli avec sa bonne humeur et ses blagues. Il n’y voyait toujours pas le mal, pas même quand la demoiselle s’attarda à leur table. Il était gentil. Elle était gentille en retour. Rien de plus. Elle était finalement partie et Nate avait reporté son attention sur Nate. Il avait attaqué son repas quand il lui demanda de s’expliquer. Nate prit une gorgée de sa bière, puis deux. Il allait en avoir besoin. « Oui. » fut le seul mot qui franchit la barrière de ses lèvres. Effectivement, il était venu lui parler. Seulement il n’était plus sûr d’en avoir envie. Nate sondait le bleu de ses yeux, si frappant… si touchant. Son regard était descendu sur ses lèvres ensuite et une centaine de pensées absolument pas catholiques lui traversera l’esprit. Il n’allait jamais y arriver. « T’es pressé ? Parce que si ça peut attendre la fin du repas, ça me va… » Nul doute que ça lui couperait l’appétit précocement sinon.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3607
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 30 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Peaky-blinders-cillian-murphy

Je haussais vaguement les épaules en l'entendant me questionner sur mon temps libre.

- Je travaille.

Je n'avais pas une vie des plus palpitantes. Je passais mes journées à m'occuper de la ferme. Il y avait toujours quelque chose à faire, un truc à réparer, un animal à soigner... et vu que mon père ne faisait plus grand chose à part me surveiller et me critiquer, c'était moi qui devait gérer. Ca me faisait de très longues journées de travail et pas beaucoup de temps libre. Quand parfois il m'arrivait d'avoir un petit temps de creux, je le passais plutôt à me reposer. J'avais laissé tomber l'idée de flirter avec qui que ce soit.

Je hochais la tête alors qu'il me proposait de remettre cette discussion à plus tard. Il ne faisait que confirmer encore plus mes doutes. Il ne voulait pas plomber l'ambiance à table en venant m'annoncer qu'il me rayait définitivement de sa vie, qu'il ne voulait plus jamais entendre parler de moi.

- Alors dis moi ça fait quoi de devenir vendeur de voiture? Ca te plait?

Je le laissais me parler de son travail. Je restais à l'écouter. Ca m'avait manqué de ne plus le voir, de ne plus profiter d'un moment simple de détente avec lui. Ca me rappelait les nombreux diners qu'on avait partagé ensemble à la ferme. C'était toujours la même chose, c'était lui qui me parlait le plus et moi j'écoutais. J'étais doué pour écouter, pas pour parler.

On lutta un peu pour l'addition mais il finit par gagner et par la payer. Je ne pouvais pas résister à son sourire ravageur. Je l'avais suivi dans le motel, acceptant quand il m'avait demandé d'y aller avec lui pour "discuter". Je l'avais suivi le coeur lourd. J'étais resté à l'écart pendant qu'il payait la chambre. Je ne tenais pas à ce que quelqu'un me reconnaisse ou même aille se poser des questions parce que nous étions deux hommes qui prenions une chambre de motel ensemble. On avait diné ensemble mais j'avais malgré tout ressenti cette tension, cette peur à l'idée que quelqu'un n'aille s'interroger sur nous.

J'entrais finalement dans la chambre avec lui, une petite chambre propre, au mobilier simple. L'endroit était bien tenu. Le papier peint n'était pas neuf mais il était encore propre et en bon état. Le lit avait l'air confortable. Les deux petites tables de nuit et le bureau était dans le même état que le reste de la chambre. Il y avait pire comme endroit pour passer. Il y avait quand même mieux comme décor pour mettre un terme à une relation.

Je me tenais au milieu de la pièce, les mains dans les poches, mal à l'aise. Nous y étions, il ne pouvait plus reculer.

- Je vais te simplifier les choses. Je comprends. On n'a pas pu se dire correctement au revoir il y a un an. Mais tu n'avais pas besoin de revenir pour ça Nate. Tu es libre de faire ta vie. Ne te retiens pas parce qu'on n'a pas pu se dire correctement adieu. On savait de toute façon que lorsqu'on quitterait cette ferme tout serait fini. Alors ne... ne te prends pas la tête pour moi ok? Vis ta vie. Soit heureux...

Revenir en haut Aller en bas
 
MonkeyMama
MonkeyMama
MESSAGES : 177
INSCRIPTION : 17/06/2021
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : vocivus

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

HenryCavill320-038.jpg
Nate
Carmichael

J'ai 26 ans et je vis au Texas, USA. Dans la vie, je suis vendeur automobile et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.


You're a cowboy like me, perched in the dark, telling all the rich folks anything they wanna hear like it could be love, I could be the way forward only if they pay for it, you're a bandit like me, eyes full of stars, hustling for the good life, never thought I'd meet you here, it could be love, we could be the way forward and I know I'll pay for it.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Giphy

Nate, le gendre idéal. Souriant, agréable, serviable, toujours poli et surtout d'une gentilesse à toute épreuve. Il vit seul avec sa mère depuis que son père est mort et s'en occupe du mieux qu'il peut. C'est quelqu'un sur qui on peut compter qui n'a pas peur de se salir les mains pour gagner quelques sous ou rendre service. Dans le petit village où il habite, tout le monde l'apprécie et nombreux sont les pères de famille qui tentent d'arranger des rendez-vous galants avec leurs filles. Faut croire qu'il est vraiment difficile car malgré des rendez-vous presque toutes les semaines et quelques petites amies, le jeune homme n'est toujours pas marié...
Il travaillait dans son temps libre. Trépidant. Nate n’était pas vraiment surpris. Matt était resté le même homme qu’il avait connu à la ferme l’été dernier. Peu loquace, comme il l’avait toujours été. Pour une raison qu’il ignorait, ça lui plaisait. Il lui plaisait tout court et c’est avec gaieté de coeur qu’il s’était laissé interroger. Heureusement, Nate avait toujours été plus doué que lui pour communiquer. « J’aime bien, oui. Ce sont pas les mêmes chevaux dont il est question mais c’est… challengeant. Tu devrais voir ma mère, elle est fière comme jamais. Elle raconte ça au monde entier. » Et à peine avait-il mentionné sa mère qu’il le regrettait. Pourquoi est-ce qu’il avait toujours besoin de parler d’elle ? C’était franchement désespérant. Il roula des yeux et se réfugia dans sa bière, une valeur sûre pour dissimuler son embarras. Le reste du repas s’était plutôt bien déroulé, Nate parvint à inviter son ancien amant qui put repartir sans débourser un centime, ça lui faisait tellement plaisir. Et puis il avait fini par le convaincre de le suivre au motel pour discuter à l’abri des regards. Discuter, ça faisait une bonne heure que ce n’était plus dans les priorités de Nate. Il n’avait qu’une idée en tête et elle était loin d’être louable. Est-ce que Matt l’aurait suivi si Nate lui avait dit qu’il mourrait d’envie d’écraser ses lèvres contre les siennes ? Il avait douté et il avait donc préféré ne rien dire. Ils avaient été discrets en réservant la chambre, Matt comme Nate n’avaient aucune envie d’éveiller la curiosité des gens. Quand enfin ils étaient rentrés dans la chambre, Nate soupira. Enfin. Ils étaient seuls, sans personne pour les voir. Nate s’en assura en fermant les rideaux. Matt s’était mis à parler mais Nate n’arrivait pas à l’écouter correctement, ce n’était qu’un vague bourdonnement dans ses oreilles dont il arrivait à comprendre seulement quelques mots à la fois. Il s’était écarté de la fenêtre pour faire face à l’homme qui fut autrefois son amant. Les yeux dans les yeux, il se rapprocha. « T’es sérieux, Matt ? Tu penses vraiment que j’ai fait tout ce chemin pour te dire au revoir ? » Il rouvrit une nouvelle fois la bouche, comme s’il allait parler à nouveau mais tout ce qu’il avait été capable de faire, c’était de fondre sur Matt pour l’embrasser. Bestialement, sauvagement, comme s’il sortait tout juste de prison. Quelque part c’était un peu le cas. Il en avait crevé d’envie dès la seconde où il avait recroisé son regard. Ça allait à l’encontre de tous ses principes mais, bon sang, il se moquait bien de ces principes à cet instant précis.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3607
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

XpORiKr.png
Matthew Jansen
J'ai 30 ans et je vis au Texas, Etats Unis. Dans la vie, je suis cow boy et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Je m'en fous en fait.

Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Peaky-blinders-cillian-murphy

Oui j'étais sérieux. Je le pensais vraiment. J'avais largement eu le temps d'y réfléchir pendant notre trajet en voiture et pendant le repas. Je cherchais une explication logique à sa présence ici et je ne voyais que celle là. Ca faisait mal. Dans un sens, une partie de moi avait toujours voulu croire qu'il pourrait un jour y avoir quelque chose de possible, qu'il pourrait trouver une solution et revenir. Mais je devais me rendre à l'évidence, ce jour n'arriverait pas. Je ne pouvais toujours pas quitter mon père et il n'y avait pas de place pour moi dans sa jolie petite vie de vendeur de voiture. Il venait mettre un terme à notre histoire et je devais l'encaisser.

J'étais prêt à l'entendre.... mais ce fut tout autre chose qu'il se passa. Je le sentis fondre sur moi, m'embrassant furieusement. Je m'accrochais à lui, comme à une bouée de sauvetage. Une année avait beau avoir passé ça ne changeait rien, au contraire, ça ne faisait que rendre ce baiser encore plus fort.

Je laissais mes mains s'attaquer à ses vêtements, déboutonnant sa chemise avant de l'envoyer valser dans la pièce. Je le poussais sur le lit, venant le chevaucher avant de reprendre ses lèvres avec envie. Mes mains n'arrêtaient pas. Elles cherchaient à le caresser, à nous déshabiller en même temps. Je voulais le sentir contre moi. Je ne me lassais pas de cette sensation. J'en voulais plus, toujours plus de lui.

Je me perdis complètement en le faisant enfin mien. Je m'arrêtais un instant une fois en lui. J'étais tremblant de désir. C'était tellement fort... Je relevais le visage pour le regarder, voir son si beau visage, ses yeux bleus rempli de désir. Je lui souris avant de l'embrasser à nouveau. Je parvins à me contenir quelques instants, à rester doux, mais le plaisir de nos retrouvailles finit par prendre le dessus et par m'emporter complètement, me faisant perdre la tête.

Je me retirais finalement pour m'allonger à côté de lui, le serrant dans mes bras. J'embrassais doucement son front, un léger sourire aux lèvres.

- J'aime ta façon de parler...

Parce que si c'était ça qu'il voulait me dire depuis le début, si il avait fait tout ce chemin pour qu'on puisse se retrouver... je ne pouvais qu'admettre avec plaisir que je m'étais trompé et que je l'avais mal jugé encore une fois.

- Un an sans toi... tu m'as manqué Nate.

Je le serrais dans mes bras, déposant par moment des petits baisers sur son front ou dans son cou. Il m'avait tellement manqué...







Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Texas's secret [Monkeymama] - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Texas's secret [Monkeymama]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» Sérénade au Texas [DVDRiP]Comédie musicale, Western

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers historique :: Contemporain-
Sauter vers: