Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !

LE TEMPS D'UN RP

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe)

Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Dim 28 Nov - 2:18
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

"L'homme de ma vie..."

Répétais-je après lui. Je ne sais pas ce que ça veut dire. Est-ce que c'est l'homme que je dois servir toute ma vie ? Ou celui avec lequel j'ai envie d'être toute ma vie ? Je ne sais pas vraiment ce que je veux dire cette expression. Malgré tout, je me sens gênée au fond de moi de poser cette question à mon maitre. Je décide de me faire un pense-bête mental, je...je crois qu'il vaut mieux que je pose cette question à mademoiselle Kendra.

Je finis par demander à Alexa ce qu'était un robot, mais sa réponse me mit encore plus dans le flou. Je n'ai absolument rien compris, aussi, je le signale à mon maitre.

"Elle n'existe pas.... Et...Et il y a beaucoup de robots qui sont capables de parler, comme elle ?"

Sont ils tous dotés d'intelligence ? Est-ce qu'ils sont aussi fort que les humains ? Olalala, tant de nouvelles choses à apprendre !

Mon maitre me demanda de me détendre et je lui explique pourquoi je n'y arrive pas, parce que j'ai constamment cette peur qui me paralyse à l'idée que le seigneur Peek vienne me chercher. Je ne veux pas retourner au manoir, je ne veux plus être son esclave, me fait maltraiter de toutes les façons possibles. Je ne veux plus connaitre sa violence et sa cruauté. Je ne veux plus qu'il pose son corps sur le mien, je ne veux plus de tout ça !
Je ferme les yeux en pleurant alors que mon maitre s'excuse au nom de son père pour tout ce que j'ai dû subir. Il encercle mon visage de mes mains et déjà je me sens un petit mieux, je parviens à calme les sanglots, mais les larmes coulent toujours. Mon maitre les essuie délicatement avec ses pouces et je le regarde dans les yeux.

Je hoche la tête pour lui signaler que j'ai compris. Sa promesse restera à jamais gravé dans ma mémoire et quand il me prend dans ses bras, je lui rends son étreinte comme si ma vie en dépendait. J'ai juste besoin de le sentir contre moi, ça me fait du bien, ça me rassure. Il est là, il est bien là, il me protège et moi je ne le quitterai jamais ! Je me répète ça comme un mantra. Je n'ai pas à m'inquiéter, mon maitre est ici avec moi. Je respire son odeur et je me sens mieux. Parce que j'arrive à visualiser mes bons moments, le sourire de mon maitre, ou mes nouveaux vêtements, ma chambre ou tous les nouveaux mots qu'il m'a appris !

Grâce à ces pensées, je parviens à calmer mes larmes et à arrêter de pleurer. Mon maitre me demande ce qu'il pourrait faire pour que j'aie une totale confiance en lui. Je penche la tête sur le côté en le regardant avec incompréhension. Quelle question étrange.

"J'ai déjà confiance en vous ! V...Vous êtes la seule personne en qui j'ai confiance."

Je lui offre un petit sourire tout en me disant que peut être il attendait une meilleure réponse, une réponse moins... soumise. Je rougis en baissant la tête.

"M...Mais si vraiment vous voulez que je réfléchisse à quelque chose, je...je le ferais et je vous dirais quand j'aurais trouvé."

Même si pour moi, la confiance ça s'accorde d'instinct. Ma foi, je ne sais pas encore comment fonctionne les normes sociales alors peut être que mon maitre doit faire quelque chose pour moi pour que je puisse lui accorder toute ma confiance ? Si c'est cela, alors moi aussi ! Je devrais faire quelque chose pour lui pour qu'il ait totalement confiance en moi.

"Et vous, monsieur Ward, que dois-je faire pour que vous me fassiez confiance ?"

Lui dis-je de ma voix la plus sincère. Je veux vraiment qu'il me fasse confiance parce que... c...C'est ça être amis, n'est-ce pas ?

Mon maitre glissa ses mains sous mon t-shirt et je rougis comme une tomate. Si ça avait été quelqu'un d'autre, j'aurais pu avoir peur, mais de mon maitre, non. Il.... Il a toujours tenu à respecter mon corps depuis que je suis son esclave, pourquoi se serait il mis tout à coup à se comporter comme un pervers ? Aussi, je laisse mon corps réagir de lui-même à cette intrusion, je me tortille dans tous les sens en riant aux éclats. Je gigote sur le canapé en rigolant d'un vrai rire qui respire la joie de vivre. Je... Je crois que je n'ai jamais rigolé comme ça. Faut dire que je n'ai pas beaucoup souris dans ma vie alors rire.... À quel moment aurais-je bien pu trouver le temps, l'occasion ou l'envie de rire ? Mais grâce à mon maitre, je peux enfin savoir ce qu'un fou rire procure.

Je me fige un instant en relevant la tête. Je renifle l'air quelques secondes puis je regarde mon maitre un peu inquiète.

"Il y a quelqu'un qui s'approche d'ici." J'hume encore l'air. "Je crois que notre nourriture qui arrive."

Et je ne me suis pas trompée, quelques secondes après le livreur vient taper à la porte. Je me détends alors, pendant que mon maitre va réceptionner la commande.



Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Dim 28 Nov - 11:18
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 5yiz
C’était compliqué d’expliquer tout à la fée … et heureusement, il savait être plus patient que la normale… avec une famille comme la sienne, tout le monde apprenait à être patient. Il pensa un instant à Nova et Alix … Alix avait appris à contrer sa famille par la colère. Nova par le désintérêt. Il ne saurais dire lequel était le pire entre les trois. Il sourit à la jeune femme et fit simplement un oui de la tête. Il n’avait pas envie de penser à qui serait l’homme de sa vie, l’homme qui lui faisait battre son coeur, non. Parce que ça l’obligerait à trouver une solution pour l’aider tout de suite, et que son père ne lui pardonnerait jamais. Si elle pouvait tomber amoureuse dans dix ou vingt ans ça serait bien.

- Toutes les Alexa peuvent parler. Il y a aussi OK google et Siri. Ce sont pareil des intelligences artificiels qui permettent de répondre à certaines questions simple. Ou faire des choses que je ferais sur mon portable.

Comme commander chinois par exemple. Comment son père devait faire vivre ses fées si elle ne savait même pas ça … C’est qu’une toute petite chose pourtant. C’était pour ça aussi qu’il voulait la détendre, lui faire comprendre qu’il était là.

- Tu me diras. La confiance, tu me l’auras donné quand tu n’auras plus peur que quelqu’un vienne te chercher puisque tu sais que je te retrouverais et te ramènerais. Je te fais déjà confiance Io, c’est juste que dans mon monde, je ne peux te laisser entrer sans que tu y risques tes plumes. Je ne veux pas que tu souffres.

Il utilisa le rire pour lui faire détendre ses muscles. Après tout, il n’avait pas eu le temps de la masser … et il n’osait plus trop demander puisqu’elle ne semblait ..; et bien pas vouloir réellement qu’il ne la touche aussi longuement en se calmant. Il sourit puis lui fit un petit bisou sur le front pour aller ouvrir.

- Ward Peek ? Votre commande.

Il tendit un grand sac marron et partit sans attendre quoi que ce soit. Les peek étaient ils connus pour être des radins en plus de tout le reste ? Revenant avec les sacs, il poussa l’huile de massage sur le sol et ouvrit la nourriture sur la table. Il y avait des ramens, des nems, quatre sushis, de la sauce sucré et salé. Il sortit aussi de la limonade artisanale du sac et en fit deux tas. Un pour elle, un pour lui. Il sourit et sortit aussi la menthe et la salade. Il sourit.

- Tu es prête à tout gouter ?

Dit-il alors qu’il piquait déjà quelque chose dans son ramen pour le mâchouiller tranquillement. Il fit son célèbre nouveau sourire. Alors qu'il allait lui proposer un nem, enroulé dans une salade et dans de la menthe son téléphone sonna deux fois. `

Il prit son téléphone et observa les messages. Le premier lui venait de son père, et montrer une photo d'une fée dans une position indécente et avec une chose encore plus indécente dans la bouche. Un petit message "j'espère que tu t'éclates autant que moi". Ward fit une grimace dégouté. Son père était vraiment à tuer. Le second message était de Kendra. Elle avait aussi envoyé une photo, avec du mexicain sur la table. "Chacun sa commande". Il sourit un peu et lui répondit rapidement. Il lui demanda l'adresse pour la prochaine fois.

- La prochaine fois, on essaie mexicain, ça te tente ?

Kendra lui envoya l'adresse sans rien dire de plus. Kendra était une bonne personne. Il réfléchit alors... Kendra pourrait apprendre à la jeune fée à lire ... et dès que cela serait fait, alors il lui offrirait un téléphone à elle aussi. La musique classique continuait d'emplir l'espace, et Ward se sentait bien.  


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Mar 21 Déc - 19:00
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Mon maitre m'explique en quoi consiste les intelligences artificielles comme Alexa et m'apprend qu'il y en a d'autres comme Siri ou Ok Google, je me demande bien qui sont toutes ces personnes, mais en tout cas, elles doivent être formidables pour réussir à être des robots aussi efficaces que des humains ! Je réfléchis puis je demande à mon maitre.

"Comme commander à manger par exemple ? Ou bien mettre de la musique ? Elle peut éteindre et allumer la lumière aussi ? Et elle peut faire la lessive ?"

Demandais-je naïvement, mais réellement fascinée par tout ce que ces robots peuvent faire.

Je rougis comme une tomate aux propos de mon maitre, c'est la première fois qu'on a l'air de tenir à moi… Alors je dois dire que ça ne me laisse pas indifférente, ça me procure une vague de chaleur tellement agréable au fond de mon moi. Comme si on venait de poser une couverture douce et moelleuse sur mon cœur. J'écoute attentivement les paroles de mon maitre en les gravant à jamais dans ma mémoire.

"V...Vous me le promettez ?"

J'ai besoin que ça soit une promesse, une promesse est serment qui met notre âme en jeu (c'est ce que m'ont appris les fées plus âgées). Ne pas respecter une promesse est la pire chose qu'une âme puisse faire. Je tends donc mon petit doigt à mon maitre en espérant qu'il me fasse la promesse de toujours me retrouver et me ramener à lui si je suis dans l'incapacité de revenir par moi-même.

Je réfléchis à ce que mon maitre venait de me dire. Il ne voulait pas que je souffre, mais pourquoi souffrirais-je ? Et ça veut dire quoi, y laisser des plumes ? Que fait mon maitre de son quotidien ? Son odeur naturelle m'indique qu'il passe la plupart de son temps sur des terrains d'entrainement ou en action dans les rues de la ville. La poussière qui se dégage de son odeur prouve qu'il est sans cesse en action, toujours en mouvement, sans doute à travailler dur. Les gardes du manoir ne sentent pas tous cette odeur de dur labeur et pour ceux qui la sente, ce n'est plus qu'une effluve. Maitre Ward sent le travail acharné à plein nez, c'est rassurant, ça prouve qu'il pourrait vraiment me protéger d'un quelconque danger.

"Je....Je ne voudrais pas être un boulet dans votre quotidien… Je....Je voudrais pouvoir vous être utile tout en partageant le plus possible du temps avec vous."

Lui dis-je en le regardant avec dévotion. Car c'est le cas, je lui suis dévouée, c'est une façon de lui montrer ma reconnaissance envers tout ce qu'il a fait pour moi depuis le début. Il n'y a pas un instant depuis que mon maitre m'a récupéré, où il n'a pas essayé de gagner ma confiance ou de se montrer gentil et patient avec moi. Alors que je ne suis qu'une fée, qu'une esclave…

Je finis par rigoler aux chatouilles de mon maitre avant de me crisper quand je sens arriver le livreur. Je me tends puis quand mon maitre va réceptionner notre nourriture, je finis par me détendre. C'est un coup à prendre, mais je vais finir par ne plus avoir de mon ombre… Parce que je sais que mon maitre sera toujours là.

Je laisse mon maitre sortir la nourriture du sachet en plissant le nez. Toutes ces odeurs m'enivrent et je ne sais plus où donner de la tête. Je reconnais certaines odeurs et d'autres me sont totalement inconnues ! Plus j'essaye de les séparer mentalement et plus je suis perdue !

Je hoche la tête en souriant d'une oreille à l'autre en m'asseyant en tailleur devant la petite table.

"Oh oui !"

Je ne voulais pas trop le dire, mais je suis affamée. Je peux tenir longtemps sans manger et sans me plaindre, car j'y ai été habituée, mais je ressens quand même la faim. Et là... GRRRHHHGHGRRR.... Mon ventre a faim. J'attends le signal de mon maitre pour commencer à manger. Il me tend un....un je ne sais plus trop quoi… entouré avec de la salade et....de la menthe ! Je reconnais cette odeur !
Je prends le je ne sais plus quoi dans ma main et avant de le manger, je regarde mon maitre comme pour avoir sa permission, mais il est concentré sur son téléphone. Au début il grimace et je me demande ce qui peut le contrarier puis il sourit et je me demande ce qui le fait sourire. Je l'observe en appréciant de regarder son visage en mouvement. Sa ressemblance avec son père est tellement flagrante… mais en même temps, si différente... Je n'ai jamais vu le seigneur sourire de la sorte ou faire preuve de bonté. Je n'ai jamais vu son visage animé d'autre chose que de la cruauté et de la perversion. Mon maitre est différent.

Je penche la tête sur le côté à sa question.

"Mexicain c'est de la nourriture à base de burritos ?"

J'ai déjà vu le seigneur en manger, mais je ne suis pas sûre que ça soit bien de cela qu'il s'agit.

Le repas se passe tranquillement, je me jette sur la nourriture en mangeant comme une affamée, chose que je suis.... Ce n'est pas l'image que je voulais donner à mon maitre mais c'est plus fort que moi... J'ai adoré les nems, dont j'ai retenu le nom, mais je suis moins fan des ramens. J'adore les sushis !

***

Une fois le repas terminé, j'aide mon maitre à débarrasser la table et à nettoyer. Une fois que tout est fini, mon maitre me propose de regarder la télévision. Je n'ai jamais regardé la télé. J'en ai déjà vu, mais je n'ai jamais eu l'autorisation de la regarder.
Je me suis assise à côté de lui et mon maitre a lancé le film. C'était une histoire drôle qui m'a amusé pendant quelques minutes, mais la fatigue m'a vite rattrapé... Je me suis endormie, la tête sur l'épaule de mon maitre, son odeur me chatouillant le nez. Je m'endors paisiblement pour la première fois depuis longtemps, sans doute pour la première fois de ma vie.

Je finis par me réveiller en pleine nuit, en sursaut et en sueur ! Je regarde autour de moi paniquée, je ne sais pas où je suis et il me faut de longues secondes pour me rappeler tout ce qu'il s'est passé hier. Je me sens angoissée, triste, apeurée et pleine d'autre chose que je n'arrive pas à décrire. J'ai peur.
Munie de mon oreiller, je rejoins le salon de mon maitre, me laissant guider dans le noir par son odeur. Devant la porte de sa chambre, je le sens, il doit surement dormir. Je m'allonge sur le pas de sa porte et me rendors en me rassurant grâce à son odeur. Je laisse quelques larmes de terreur et d'angoisses couler sur mon oreiller avant de me calmer. Mon maitre est juste ici, il n'est pas loin, je suis en sécurité. Je suis en sécurité. Je m'endors doucement jusqu'au lendemain matin.
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 21 Déc - 20:10
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 5yiz


- Tu peux commander à manger, en effet, et tu peux aussi payer directement à partir. Mettre de la musique, oui. Les lumières aussi, j’ai connecté la maison avec le reste.

Il observa la jeune femme et lui donna sa promesse dans un sourire alors qu’elle était … heureuse ? Il ne savait pas exactement ce qui passait dans son esprit, mais il fit en sorte de lui promettre.

- Je te le promet.

Et le reste se fit tout seul. Ils mangèrent. Il ne lui donna pas l’autorisation de manger, pour lui c’était tout à fait normal. Pour lui, c’était évident. Il lui avait donné que quelques coups de tête, et de yeux, pour que la jeune femme comprenne qu’elle pouvait se permettre de manger. Le repas c’était bien passé, et il devait avouer avoir garder des grognements de bonheur en remplissant son ventre. Il souriait.

- Tu ne seras pas un boulet. Ne t’en fais pas.

Il fit un clin d’œil tout en engouffrant un sushi. Plusieurs fois, il lui avait tendu de la nourriture, en parlant de mexicain et d’autres origines alimentaires … Une fois le repas terminé, il finit par regarder un film, une comédie pour cette fois … la prochaine fois, il mettra de l’action. La jeune fée s’endormit. Il la regarda, repoussant des mèches de cheveux qui lui tombait sur le visage. Il la porta dans son lit, prépara la journée de demain, et partit s’endormir dans son lit.

Le matin, il se réveilla dans un bâillement bruyant. Son téléphone vibrait, une fois, deux fois, trois fois. Il attrapa son téléphone d’un coup, et il se mit à hurler en voyant le message qui était écrit.

- Merde !

Il se leva d’un bond et ouvrit la porte pour tomber sur Io. Il fit une chute contre elle, il l’observa. Il fit un sourire.

- Io. J’ai rendez-vous, il faut que tu t’habilles !
 


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 25 Déc - 15:56
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 4 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Je hoche la tête quand mon maitre m'explique que tout son appartement est connecté à Alexa. L'espace d'un instant, je me demande à quoi je pourrais bien lui servir… Alexa fera toutes les petites taches subalternes, mademoiselle Kendra est de toute évidence là pour les besoins du corps… et moi ? Qu'est-ce que je suis ? À quoi est-ce que je sers ? Je pince mes lèvres tristement en me promettant de me trouver une utilité. Je refuse de n'être qu'un boulet accroché à mon maitre. Il sera fier et heureux de m'avoir à ses côtés, j'y veillerai !

Mon maitre m'explique ensuite que je pourrais toujours compter sur lui, car il ne laissera personne m'emmener loin de lui. Je suis rassurée, surtout quand il ajoute que peu importe ce qu'il se passera, il me retrouvera toujours. J'en ai des fourmillements dans le ventre, tant ça me rend heureuse de l'entendre. Je lui demande de sceller ce discours par une promesse et il accepte, enroulant son petit doigt autour du mien, nous scellons notre promesse pour toujours. Je le prends ensuite dans mes bras, en guise de remerciement pour tout ce qu'il a fait. Mon étreinte était peut-être un peu trop spontanée ? Oui, mais elle était sincère, douce et emplie de confiance. J'ai confiance en mon maitre, enfin du moins, je commence à m'aventurer sur le chemin de la confiance envers lui et pour l'instant, je ne suis pas déçue.

Le repas se déroula ensuite sans problème, nous avons papoté de tout et de rien et parfois je lui posais des questions quand je ne comprenais pas. Je me suis goinfrée comme une truie, m'en mettant partout sur le visage, les doigts et même les poignets ! Mais je m'en fiche, dieu que c'est bon ! Olalala ! Mon premier vrai repas ! Et je le partage avec mon maitre ! Quelle fée pourrait en dire autant de nos jours ? Rares sont celles qui ont la chance d'avoir un maitre aussi extraordinaire que le mien.

Je hoche la tête quand mon maitre m'indique que je ne serais pas un boulet pour lui. Il me fait même un clin d'œil et je rougis légèrement en lui offrant un petit sourire. J'espère qu'il le pense vraiment et qu'il me trouvera une utilité. En attendant, je vais essayer de tout faire pour qu'il soit fier de moi.
Durant le repas, il me tend de la nourriture pour me faire gouter et je la dévore en souriant. On papote aussi des différentes cultures culinaires et de notre prochaine commande. On finit de manger tranquillement, on débarrasse la table puis on s'installe sur le canapé pour regarder la télévision. Je m'endors rapidement et mon maitre me conduit jusqu'à mon lit.

Dans la nuit, je me réveille en panique, car j'ai fait un cauchemar ! Je me rassure grâce à l'odeur de mon maitre et finis ma nuit en boule devant la porte de sa chambre. Ayant l'habitude de dormir par terre, ça ne m'a pas dérangé plus que ça. J'avais juste besoin de me sentir proche de mon maitre, la seule personne qui me fasse me sentir en sécurité dans ce monde.

Le lendemain matin, je suis réveillée par mon maitre qui trébuche sur moi. Je baille avant de me frotter les yeux puis je m'approche de lui à quatre pattes pour voir s'il va bien. Mais il a l'air visiblement pressé. Il se redresse sur ses jambes et m'explique qu'il doit partir. Je fronce les sourcils alors il me fait un sourire pour me rassurer et me faire comprendre que tout va bien se passer.

"Je.....Je ne pourrais pas venir avec vous ?"

Il secoue la tête tout en cherchant ses affaires puis il ouvre la porte en grand pour aller taper chez mademoiselle Kendra.... Je penche la tête sur le côté en me demandant ce qu'il se passe. Je hume l'air en direction de la porte et je sens l'odeur de mademoiselle qui s'approche de la porte. Je soupire avant de me lever à mon tour pour aller dans ma chambre et m'habiller, sur les ordres de mon maitre.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe)
Page 4 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Sujets similaires
-
» Après la guerre, l'amitié (avec Cheval de Troie)
» Après la guerre, l'apprentissage +18(violence/sexe) (avec Cheval de Troie)
» L'honneur des jures-guerre (feat. Cheval de Troie)
» "For the record, I think roses are the bitchy super-models of flowers." (avec Cheval de Troie)
» Le paradis, c'est la fusion de deux âmes dans un baiser d'amour (avec Cheval de troie) /!\18+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: