Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal
anipassion.com

LE TEMPS D'UN RP

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe)

Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Mar 23 Nov - 21:40
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Je le regarde comme une enfant, m'autorisant l'espace de quelques secondes, à regarder son ventre parfait que j'ai envie de caresser du bout des doigts pour voir si agréable au toucher. Je sens que je commence à rougir et je remonte vivement mon regard pour ne pas être prise en flagrant délit. Mon maitre me dit ne pas apprécier son odeur et je penche la tête sur le côté.

"C'est une odeur qui me plait. C'est la vôtre, elle vous appartient et moi je l'apprécie."

Non mais. C'est moi qui devais choisir une odeur et j'ai choisi celle de mon maitre, quoi de plus logique ? Ce qui fait toute la différence, c'est que le seigneur me l'aurait imposé et son odeur me répugne, alors que mon maitre m'a laissé le choix et son odeur me rassure.

"Mademoiselle Kendra sent naturellement une odeur sucrée, un mélange de poire et de... vous savez, ces bâtons marron que l'on peut mettre dans le chocolat chaud ? Elle sent comme ça. C'est agréable."

Je baisse la tête, préférant arrêter de vanter mes talents de chien renifleur. Mon maitre m'explique ce qu'est une amie et je le regarde en fronçant les sourcils. Je me concentre pour essayer de comprendre.

"Quelqu'un que l'on apprécie..."

Dis-je pour essayer de bien assimiler cette notion. Quand on apprécie quelqu'un, il devient notre ami. D'accord, c'est noté.

Après la brève intervention de la voisine, je finis par me lever pour essayer tout ce qu'elle m'avait apporté sur ordre de mon maitre. Je me change dans un coin et enfile une tenue qui, je crois, est censée me faire ressembler à un lapin.

Je demande à mon maitre si tout est bien mis en place, mais quand il me voit, il écarquille les yeux. Je rougis comme une tomate en baissant la tête.

"Quelque chose ne va pas ?"

Je joins mes mains devant moi en attendant sa réponse. J'espérais avoir fait les choses comme il faut, alors pourquoi il affiche une tête pareille ?
Mon maitre finit par s'approcher, je relève doucement la tête pour le voir en face de moi. Il relève les mains vers mes oreilles pour les arranger. Je lui offre un doux sourire, sincère et qui illumine mes yeux.

"Merci."

Mon maitre me sourit, je vois au fond de ses yeux qu'il apprécie ce qu'il voit. Je suis tellement contente que mon sourire s'élargit en voyant apparaitre le sien.

"Je suis contente de voir que cette tenue vous plait !"

C'est sincère, jusqu'à présent il n'avait pas forcément montré beaucoup d'attirance pour ma personne. Mais dans cette tenue, j'ai clairement dû l'émoustiller, je le vois au fond de ses yeux et je suis contente.
Mon maitre finit par me demander si je veux garder la tenue, si c'est pour revoir ce sourire se dessiner sur ses lèvres, je la garde plutôt deux fois qu'une !

"Je la mettrais à chaque fois que vous en aurez envie. Cette tenue me plait, si c'est aussi le cas pour vous, alors j'ai hâte de pouvoir l'enfiler pour vous."

J'incline la tête en guise de respect, mais aussi pour cacher les rougeurs sur mes joues. Oui, je dois reconnaitre que je n'ai jamais été aussi brulante d'impatience de sentir les mains de mon maitre sur moi. Plus il a pour principe de ne pas me toucher et plus je suis curieuse de voir ce que ça fait. Je me dandine d'une jambe à l'autre pour calmer le frisson qui parcourt mon entre jambe.

Ça doit être la tenue qui doit rendre l'atmosphère trop sensuelle ! Je me déshabille rapidement pour chasser de mon esprit toutes ces pensées lubriques et totalement inconvenantes vis-à-vis de mon maitre.

Une fois nue, j'enfile les divers sous vêtement que mademoiselle Kendra m'a laissé, ainsi que tous les pantalons, les t-shirts et les quelques pulls. À chaque fois, j'offre à mon maitre un aperçu de la tenue en question. Pour l'harmonie des matières et des couleurs, on repassera. Je n'ai jamais appris à m'habiller, quant à la mode, je ne sais même pas ce que c'est.

Alors que je me débats avec un pull, je sors la tête de ce que je croyais être le trou, mais qui est en fait une manche, pour regarder mon maitre avec surprise.

"Une récompense ? Je....Je n'ai jamais vraiment été récompensée...je...je ne sais pas quoi demander monsieur Ward."

Je réfléchis à ce qui pourrait me faire plaisir, puisque si j'ai bien compris, c'est ce que je dois faire ? Choisir quelque chose qui me ferait plaisir ? Puis une idée me vient.

"E....Est-ce que je pourrais vous préparer un bon repas ? Je serais heureuse de pouvoir cuisiner pour vous."

Bhein oui, c'est pas moi qui allais demander un solitaire, une bague en diamant, un parfum ou que sais-je encore. Mes désirs sont simples, tout comme la vie que j'ai toujours menée. Cela dis, c'est encore une fois de l'honnêteté, cuisiner pour mon maitre par choix, me ferais plaisir. J'ai envie de le voir se régaler avec mes bons petits plats. Mais peut être suis-je encore à côté de la plaque. Je baisse la tête en me disant que ça doit sûrement être une idée stupide. Ça ne va surement pas lui plaire.

Je soupire en essayant toujours de me dégager de ce pull tout en réfléchissant à une autre proposition si celle-là ne convient pas à mon maitre, mais je pense que le plus simple serait qu'il choisisse pour moi.

"S...Si l'idée ne vous plait pas, je....vous pourriez peut-être me....me faire la surprise ?"

Je hausse les épaules. Aujourd'hui je me sens prise dans un tourbillon de sentiment. Je peux être extrêmement emballée et heureuse d'être sortie du manoir, puis tout à coup, je remets toute mon existence en question, je me demande si je serais à la hauteur des attentes de mon nouveau maitre. Je me dévalorise et me dénigre parce que c'est ce que j'ai toujours fait.

Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mar 23 Nov - 22:45
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5yiz
Ward ne comprenait pas pourquoi son odeur était agréable, lui il n’aimerait pas avoir son odeur … Oui, c’était une douce ironie, en effet. Il sourit quand elle parla de l’odeur de Kendra. C’était vrai. Tout ce qu’elle disait été vrai. Kendra apprécierait certainement de savoir l’odeur qu’elle dégageait.

- Je pense que Kendra sera heureuse de savoir l’odeur que tu lui donnes. N’hésite pas à lui dire. Elle n’a pas beaucoup d’amis.

Et c’était vrai aussi. Kendra était le genre avec peu d’amis. Il savait qu’elle travaillait souvent mais il ne la voyait pas souvent être heureuse. Pourtant, elle le méritait. Il se demandait aussi ce qu’il se passerait si un jour, il venait à mourir. Kendra serait elle triste ? Ward le pensait …mais elle ne le dirait pas. Elle était le genre de femme qu’on ne pouvait pas comprendre.

Tout comme le fait qu’elle laisse une tenue comme ça dans ses affaires à donner en se disant que c’était une bonne idée. Ward sourit à Io en essayant de ne pas réfléchir à la tenue.

- De rien.

Il était honnête. La jeune femme avait le corps pour pleins de tenue … il se demandait comment lui irait d’autres tenues, et préféra se disputer mentalement pour ne pas y penser. Oui, c’était beaucoup mieux. Il ne dit rien alors que la jeune femme comptait la remettre « à chaque fois qu’il en aurait envie »… non… il ne comptait pas en avoir envie. Il ne comptait pas lui demander … mais lui dire serait peut être un peu trop compliqué … elle ne comprendrait pas.

Il ne dit donc rien de plus en retournant vers le canapé et en s’y asseyant. Il sourit. En faisant quelques commentaires sur les affaires de Kendra. Même si c’était à donner, ce n’était que des affaires qui étaient pourtant en bonnes états. Il détournait les yeux à chaque fois que la jeune femme finissait toute nue. Il sourit à la voir se dandiner.

- Quelque chose que tu aurais envie d’avoir, de voir, de faire, n’importe quoi.

Il observa la jeune femme et chercha qu’est ce qu’elle pourrait lui demander… qu’est ce que son père faisait pour récompenser ses fées ? Il n’avait aucune idée, et en réalité, il se disait qu’il ne valait mieux pas savoir … même une récompense ne pouvait pas être bonne de la part de son père. Personne ne pouvait vouloir une récompense de la part de son paternel.

- Préparer à manger ? C’est ce que tu voudrais faire ?

Il l’observa un instant, et pencha la tête … elle aimait faire à manger ? C’était une nouvelle chose aberrante ! Qui pourrait aimer faire à manger ? Lui il détestait cela, du plus profond de son coeur. Il chercha sur internet.

- Je te montrerais comment commander de la nourriture, par internet, pour faire à manger … mais ce n’est clairement pas une récompense … Je ne sais pas faire à manger alors un bon repas serait me faire plaisir, et non à toi, tu vois ?

Il se mit à réfléchir. Il ne savait pas non plus quoi lui offrir. On offrait quoi à une personne qui ne savait pas lire, ne connaissant pas la liberté et bien d’autres choses ? C’était compliqué. Il pourrait l’amener dans un restaurant ? Il s’imagina la jeune femme se jeter à ses pieds pour s’excuser pour une raison ou une autre.

- Et si la récompense c’était justement que tu n’es rien à faire… On peut commander chinois, on se fait un groos repas, et ensuite … je peux te masser aussi ? Tu me sembles un peu tendu, ça te ferais plaisir ?


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Mar 23 Nov - 23:13
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Je secoue la tête comme si mon maitre n'avait pas compris ce que je venais de lui dire.

"Ce n'est pas l'odeur que je lui donne, c'est son odeur."

C'est différent, je n'ai pas décidé qu'elle sente comme ça. C'est l'odeur naturelle qu'elle dégage, tout simplement. Personnellement, je n'arrive pas à identifier ma propre odeur. Je peux reconnaitre à l'odeur chaque personne que je rencontre, mais pas pour moi. Je ne saurais pas décrire ma propre odeur, que je ne sens pas d'ailleurs.
Je hoche la tête docilement quand mon maitre me dit d'en parler avec l'intéressée.

"C'est vrai, vous pensez que ça lui fera plaisir ? Je lui dirais la prochaine fois que je la verrais, alors. Tout comme, je la remercierais pour les vêtements qu'elle m'a généreusement donnés."

Enfin, qu'elle a généreusement donnée à la poupée gonflable/esclave. Ma foi, je ne lui en tiens pas rigueur, c'est une femme libre alors que je ne suis qu'une esclave. Je n'ai même pas le droit d'être en colère contre qui que ce soit, se serait indigne de mon statut d'esclave.

"Vous pensez que mademoiselle Kendra deviendrons amies ?"

Est-ce que ça veut dire qu'elle va m'apprécier et vouloir passer du temps avec moi ? Surement puisque mon maitre m'a dit que c'est comme ça que marchait l'amitié.

Comme je m'y attendais, ma réponse ne plus pas à mon maitre, mais il eut au moins la décence de m'expliquer pourquoi au lieu de se moquer de moi ou de me battre purement et simplement. Je penche la tête sur le côté, ne comprenant pas pour autant sa réponse.

"Et si vous faire plaisir est ce qui me fait plaisir ?"

C'est le serpent qui se mord la queue, cela dit, c'est vrai. Si lui faire plaisir est ce qui me fait plaisir ? Est-ce que je dois mentir et dire autre chose ? Non. Cette idée est inenvisageable, jamais je ne pourrais mentir à mon maitre.

Simplement vêtue d'une culotte, je regarde mon maitre puis tout le bazar que j'ai répandu sur le sol avec les vêtements.

"Est-ce que je dois porter quelque chose en particulier quand je suis ici ?"

Par ici je veux dire chez mon maitre. J'ai toujours eu l'habitude d'être nue ou de porter des tenues affriolantes. Je ne connais pas le principe du pyjama et autre vêtement de détente.

Je commence à plier mon linge, je le range et le pli correctement avant de le poser sur la petite table de mon maitre pour ne pas les laisser sur le sol. Je penche la tête sur le côté en regardant mon maitre quand il me propose de me détendre ce soir.

"Un Chinois ? Qu'est-ce que c'est ?"

Je n'ai jamais entendu ce mot de ma vie. Je rougis comme une tomate en imaginant mon maitre me masser.

"Je...heu....Oui...Beaucoup, monsieur Ward !"

Je souris d'une oreille à l'autre en paraissant véritablement emballée par cette idée.

Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mer 24 Nov - 0:06
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5yiz
Il avait préféré passer outre cette histoire d’odeur. Il fit un sourire. Kendra serait peut être sceptique au début … peut être qu’elle fera sa froide qui ne veut pas avoir de lien avec les connaissances de Ward … mais il était aussi presque sûr que si Kendra n’aimait pas Alix, c’était parce qu’elle sentait que lui ne l’aimait pas. Pour Nova, elle le voyait comme une menace. Nova était sa cousine … mais … hé bien pas de sang, ce qui n’empêcherai en rien leur accouplement d’ailleurs dans la tête de la plupart des gens… Ce qui était en plus affolant.

- Je le pense oui, même si elle ne le montrera pas forcément. Si elle attrape une de ses mèches de cheveux pour tirer dessus, c’est qu’elle est heureuse et gênée. J’en suis certain.

Et c’était assez déroutant de la voir ainsi aussi. Kendra … était une personne qui risquerait fort de prendre Io sous son aile tout en haïssant sa condition d’esclave … bien sur, elle ne pourrait rien faire … mais Kendra n’aimait pas cette société régit par la suprématie des sorcières … Il posa ensuite les yeux sur elle en souriant.

- Tant que tu n’auras pas appris à m’appeler Ward, alors tout ce qui me fera plaisir ne te fera plaisir, de mon point de vue, que par obligation, et donc ça ne me fera plus plaisir, tu comprends ?

Pourquoi lui dire ça alors qu’il aurait biiiien besoin qu’une âme généreuse le nourrisse un peu avec de la bonne nourriture ? Parce qu’il était con… en tout cas, il était plus proche de la connerie que du grand futur suprême ou futur chef de milice. Bah…Quand il était dans son appartement, il n’avait pas à être autre chose que lui. Il observa la jeune femme trop dénudé et sourit.

- Porte des vêtements normaux, ceux qui te plaisent. Ne pense pas à ce qu’il me plaira. Quand on aura plus de marque toi et moi, on ira faire du shopping.

Il sauta par dessus le canapé et prit un pull pour lui passer sur la tête dans un geste protecteur. Puis, il prit les affaires de la jeune femme dans ses bras.

- Un chinois c’est une sorte de nourriture. Qui vient de Chine. Les humains avaient plus d’un pays dans leur monde avant que nous leur prenions. Nous commanderont ça, et nous feront une liste de ce que tu aimes ou pas, et la prochaine fois nous changeront.

Avec les vêtements, il se déplaça jusqu’au placard, là où le lit ouvert et la commode ouverte prenait toute la place. Il lui montra un instant alors qu’il rageait les vêtements pour qu’elle puisse les voir, y rajoutant ceux voler à la fontaine rouge.

- Ici, c’est ta chambre. Demain je ferais en sorte que tu es une porte. C’est ta pièce. Je n’ai pas a y rentrer sans ton consentement. Tu peux la mettre en bordel, ou la rangeait, tu peux faire un peu tout ce que tu veux.

Il posa donc les affaires et se promit de penser à venir faire le lit avant ce soir… pour le moment elle n’avait pas d’oreiller ni de drap. Il se recula et lui montra la salle de bain, d’une main, et les WC d’une autre.

- Salle de bain, WC, sent-toi libre de venir aussi souvent que ça te plaira et quand tu en as besoin. Juste laisse le lieu propre, c’est tout ce que je te demande.

Il passa la main dans la salle de bain, ouvrit un placard, et revient avec de l’huile de massage. Puis, il fit une moue en oubliant un détail. D’habitude, il masse Kendra dans une de leur chambre. Ward n’avait pas envie qu’elle pense qu’il voulait … et bien finir comme les massages avec Kendra finissait. Il sourit.

- Attends.

Il lui donna l’huile de massage, qui sentait bon la vanille, encore une coïncidence, et il revient avec une grande serviette qu’il mit sur le canapé. C’était pas l’idéal, mais c’était déjà bien.

- Dit moi, où veut-tu que je te masse ?

Parce qu’il pouvait masser les épaules, ou bien ses jambes, son dos ou ses mains Ward avait eu le temps de s’améliorer avec Kendra, et elle l’appelait lui même des doigts de fées. Il tapota la place en face de lui alors qu’il s’assit à nouveau sur la table basse.  


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Mer 24 Nov - 11:14
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Je penche la tête sur le côté en laissant mon maitre me parler de Kendra. Il la connait plutôt bien. Suffisamment pour savoir d'un simple geste si elle est heureuse ou pas. Je ressens un pincement au cœur que je préfère ignorer en me mordant l'intérieur de la joue. J'ai appris que pour oublier une douleur, une autre douleur pouvait être la solution efficace. Je hoche simplement la tête en guise de réponse. Qu'est-ce que je pouvais bien lui dire de plus ? Qu'il avait l'air de bien connaitre sa voisine et que ça me rend triste sans que je sache pourquoi ? Est-ce qu'ils vont se marier ? Est-ce que j'ai vraiment envie de le savoir ? Je me mords plus fort la joue. Inspire. Expire. Les esclaves n'ont pas le droit aux sentiments. Je ne vis que pour servir mon maitre. Expire.

Je fronce les sourcils en ne comprenant pas ce que mon maitre veut me dire. Je secoue vivement la tête avec l'honnêteté d'une enfant.

"Non...J....Je ne comprends pas." Je réfléchis en tournant et retournant ses mots dans ma tête. "Oh j'ai compris !" Dis-je avec une illumination dans les yeux, je me redresse vivement en pointant un doigt vers le ciel. "Vous pensez que si je continue de vous appeler maitre, alors tout ce que vous me demanderez sera un ordre et non pas un plaisir ? C'est ça ?" Je réfléchis de nouveau en prenant un air de concentration. Mine de rien, je réfléchis vraiment à la question. Est-ce que je prends plaisir à obéir à mon maitre ? Je...Je crois oui. Jusqu'à présent il ne m'a rien demandé d'humiliant ou de douloureux, alors je dois dire que même si c'est un ordre, ça ne me dérange pas. Je me gratte la tête, en ayant l'impression que mon cerveau tourne à plein régime. Je n'ai pas pour habitude de devoir réfléchir autant. "En tout cas... Sachez que je suis contente d'être votre esclave plutôt que celle du seigneur Peek et..." Je commence à rougir comme une tomate. "...même si je ne devais plus vous appeler maitre, v...vous le seriez toujours pour moi et je continuerais à vous obéir parce que....j'en ai envie."

Je ne sais pas si c'est la réponse attendue, mais en tout cas, comme toujours, elle aura le mérite d'être tristement et naïvement honnête.
Je finis par hocher la tête en silence quand mon maitre me dit de porter tout ce que j'ai envie sans forcément penser d'abord à ce qui pourrait lui plaire. J'ai compris. Je souris à la fin de sa phrase en levant de nouveau le doigt vers le ciel.

"Vous voulez dire, faire des emplettes !"

Mon sourire s'élargit, j'ai appris un mot ! Je suis assez fière de moi, c'est pas un sentiment que je ressens souvent et encore moins que je peux exprimer quand il m'arrive. Là, je peux vraiment montrer que je suis fière de moi et sous les yeux de mon maitre, c'est encore plus... jouissif. Est-ce qu'il sera fier lui aussi ? Je voudrais tellement qu'il le soit.

Je le laisse m'habiller comme une poupée avant de le regarder prendre le linge et le ranger dans la toute petite pièce dans laquelle se trouve un lit et un meuble. Il m'explique ce qu'est un chinois.

"La Chine...."

Murmurais-je pour pouvoir mieux retenir le nom.
Je le suis jusqu'à la petite pièce qu'il m'explique être ma chambre. Ma pièce à moi où je pourrais y faire tout ce que je veux et où il n'aura pas le droit d'entrer sans mon autorisation.

"Pourquoi ne voudrais-je pas que vous entriez ?"

Je ne comprends pas pourquoi je devrais avoir quelque chose à cacher à mon maitre, ou à lui interdire ? S'il veut entrer dans ma chambre, qui suis-je pour l'en empêcher ? Je devrais même me sentir honorée de sa présence.

Mon maitre finit par me montrer les salles où je pourrais faire mes besoins et me laver. Il m'explique que je peux le faire librement, sans avoir besoin de son autorisation. Je hoche la tête pour signaler que j'ai compris. Puis quand il me demande de laisser le lieu propre, de nouveau, ma tête à un mouvement de recul et je me sens à la fois triste et en colère. Est-ce qu'il sous-entend que je suis sale et que j'aurais l'affront de ne pas tenir la maison de mon maitre propre ? Je fronce les sourcils en baissant la tête.

"À vos ordres, monsieur Ward."

Je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça, je sais pourtant que mon maitre n'aime pas que je lui parle comme ça. Mais sur le coup....Ce que je ressentais au fond de moi m'a poussé à lui répondre de la sorte. Comme si je voulais l'agacer autant que ce que j'étais en train de ressentir. C'est horrible et je mériterais d'être punie ! Sévèrement punie ! Je me permets des choses que je n'aurais jamais osées avec le seigneur Peek ! Jamais ! Je commence à m'habituer à ce nouveau statut d'esclave et ce n'est pas bon. Je dois être la meilleure esclave qui soit pour ne pas décevoir mon maitre, pour ne pas être punie.

Je décide de me rattraper quand il attrape l'huile de massage. Inspire. Expire. Mon visage redevient docile, une petite poupée de porcelaine aux taches de rousseurs.
Mon maitre dispose une serviette sur le canapé et le tapote pour que je vienne m'y allonger. Je dois me mordre la langue pour ne pas lui répondre d'instinct qu'il n'a qu'à me masser où il lui plaira.

"Heu...je....les bras... Les bras s'il vous plait."

Je préfère m'allonge sur le ventre et tourner la tête en direction du dossier du canapé. Je remonte ma crinière par-dessus ma tête pour qu'elle ne le gêne en aucune façon puis j'attends. Je n'ai pas envie qu'il voit mes cicatrices dans le dos ou entre mes cuisses et s'il avait envie de me toucher plus intimement il l'aurait déjà fait alors les bras, je suppose que c'est ce qui conviendra le mieux à tout le monde.
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Mer 24 Nov - 12:45
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5yiz
Ward était à nouveau inconscient de ce que la jeune fée pouvait penser … Comment pourrait-il penser un instant qu’elle eu ce genre de sentiments pour quelqu’un qu’elle vient de rencontrer … et qui en plus avait le même visage qu’un connard qui lui avait fait du mal pendant des années. Non. Il ne pouvait pas même l’imaginer dans sa petite tête. Il sourit. Elle avait compris.

- Exactement. Cela ne me fait pas plaisir d’être un maître. Ne te fais pas d’idée, ce n’est pas contre toi. Je ne voulais juste pas d’esclave parce que je n’aime pas l’idée d’avoir quelqu’un que je soumets. Je n’aime pas avoir quelqu’un a qui je bride la liberté. Comme un oiseau en cage. J’aime les oiseaux, mais qui volent dans le ciel. Ou alors qui luttent contre le vent. Ou alors qui font du surplace pour avoir une proie. Les oiseaux en cage m’attriste. Même si j’aime les oiseaux. C’est pareil pour toi, je t’apprécie en tant que personne, mais devoir te garder en cage ne me plait pas. Et ça même si je vais essayer que cela soit une cage dorée. Donc je ne veux rien.

C’était bien la première fois qu’il exprimait avec autant de mot ce qu’il pensait. Il l’avait déjà sous entendu à Kendra, à son oncle, peut être même à sa cousine dans un moment d’intimité qu’il avait trop peu souvent avec elle … mais il ne l’avait jamais exprimé avec autant d’image. Et il soupira. Un long soupire. Il espérait qu’elle comprenne ce qu’il voulait dire sans le prendre mal. Cela le ferait chier. La fin de sa phrase ne lui fit pas plaisir. Continuer à lui obéir. Il n’avait aucun envie qu’on lui obéisse. Il préféra passer. Cette discussion semblait être voué à tourner en rond.

Il préféra sourire à sa fierté évidente d’avoir retrouver un mot qu’il lui avait appris. Et ça même s’il avait complètement oublier qu’ils avaient eu cette discussion.

- C’est ça, des emplettes !

Il n’avait jamais particulièrement aimer le shopping mais il ferait une exception.. s’il devait vraiment faire une liste de ce qu’il aime ou pas, il serait pas sorti. Lui montrant la chambre, il désigna l’autre couloir qui menait à sa chambre.

- Ma chambre est mon sanctuaire, c’est mon havre de paix, le lieu ou je me sens le mieux, le plus en sécurité. Il est hors de question que je rentre dans ta chambre, une fois qu’elle sera fini, sans ton autorisation, et tu n’as pas le droit de me dire que j’ai toujours le droit. C’est ton intimité, ta zone de confort. C’est tout.

Il nota de faire le lit, il nota de mettre la porte comme il faut, et de lui trouver aussi peut être un nounours… pour dire qu’elle puisse avoir de la compagnie si elle le souhaite. Les livres qu’il lui achètera … il trouverait une petite place. Il pensa aussi à cela. Il avait bien sentit que pour la salle de bain, quelque chose la dérangea, mais comme elle ne demanda pas, il ne dit rien. Elle s’allongea sur le ventre. Pas le plus simple pour masser des bras, mais allons y.

- Je vais remonter le pull sur ton bras. Mais si tu veux que je masse tes épaules aussi, il faudrait que tu l’enlèves. Juste … évite de montrer ton intimité. Tu es très belle Io, mais je ne suis pas mon père et je n’ai pas envie de souiller ton image, tu vois ce que je veux dire ?

Bien sur qu’elle ne verrait pas… Il prit sa main qu’il posa sur son genou, puis ouvrit la bouteille d’huile de vanille et en prit un peu dans ses mains. Il commença alors à lui masser la main tranquillement. Il savait où appuyer pour que cela lui fasse du bien.

- Détends toi Io. Je ne ferais rien que tu ne désires pas, je ne te ferais pas de mal, alors profites, tu peux même t’endormir si tu le souhaites.

Il se mit tranquillement alors à appuyer sur des nerfs dans les mains, surtout celui se trouvant entre le pouce et son doigt à côté. C’était pour la détente.

- Alexa mets de la musique d’ambiance.
- Music Classique gratuite sur Amazon music.

Il sourit et continua à remonter le long de son bras en faisant des petites cercles. Il remit plusieurs fois de l’huile de massage pour un bras. L’odeur de vanille prenant le nez. Il se doutait que la jeune femme sentirait aussi vue sa capacité à sentir les odeurs.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 27 Nov - 19:41
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Si je comprends bien, ce n'est pas moi qu'il n'aime pas, mais mon statut d'esclave.... Ce qui je crois est encore pire puisque je ne peux rien y faire et visiblement, lui non plus. Je baisse la tête tout ne la hochant tristement pour lui signaler que j'ai compris.

Mon maitre eu l'air ravi que je me souvienne du mot ! Je suis contente ! J'ai une bonne mémoire, ce qui est normale pour une esclave. Il vaut mieux avoir une bonne mémoire pour se souvenir des habitudes de son maitre, de ce qu'il aime ou pas, etc. En l'occurrence, c'est le premier mot que mon maitre m'a appris, alors je m'en souviens.

Il me montre ensuite sa chambre au bout du couloir et m'explique ce qu'elle représente pour lui. Je regarde la porte en écoutant ce qu'il a à me dire puis je hoche la tête. Mon maitre utilisait trop de mots et de notions qui me sont inconnues, mais je pense avoir compris le message.

"D'accord, j'ai compris."

Sa remarque sur la salle de bain ne m'avait pas plus. Mon maitre n'arrête pas de dire qu'il n'aime pas mon statut d'esclave pourtant il me le rappelle bien souvent... Au fond de moi je me sens triste, déçue et en colère sans savoir pourquoi. Je me dis que ça doit passer, je ne peux pas me permettre de ressentir ce genre d'émotions vis-à-vis de mon maitre. Inspire. Expire. On fait abstraction de tout ça. Je ne suis qu'une esclave. Inspire. Expire.

"Non je ne comprends pas. Mais ne vous préoccupez pas de moi et faites ce que vous voulez, massez-moi les bras, les épaules, le dos. Ou pas. Ça m'est égale."

Mon ton était plus hérité et blasé que véritablement soumis et je me punis mentalement d'avoir un comportement aussi déplacé. Pour la peine, je me mords l'intérieur de la joue jusqu'au sang pour me punir de parler sur ce ton à mon maitre.

La tête toujours tournée vers le dossier, ne voulant pas voir ce qu'il se passe, je laisse mon maitre faire ce qu'il a à faire. Je l'entends ouvrir la bouteille d'huile de massage et tout de suite l'odeur commence à me chatouiller les narines, si bien que je suis obligée de plisser le nez. Mais l'odeur est tellement agréable, douce, sucrée ! J'adore, elle est presque chaude et réconfortante. Ça change des odeurs que j'avais l'habitude de sentir dans ma cellule, la vanille est vraiment l'odeur que j'aime le plus ! Après celle de mon maitre, qui me rassure vraiment beaucoup.

"C'est cette odeur que j'aime ! C'est celle-là !"

Dis-je en relevant la tête pour voir la bouteille et plonger mon nez dans un goulot pour m'en imprégner. J'en sors vite le nez, car je me mets à éternuer à plusieurs reprises, mon odorat sensible n'a pas supporté cette vague de senteur trop intense.

Je me repositionne tout en tentant de me détendre, mais je n'y arrive pas. Je suis partagée entre tous ces sentiments négatifs que j'avais il y a quelques instants, mais aussi par tout les positifs que cette odeur m'apporte. Mais malgré tout je n'arrive pas à me détendre. Pourtant, le massage est très agréable et mon maitre a l'air de vouloir s'appliquer. Je soupire. Je me mords de nouveau l'intérieur de la joue pour me punir de ne pas profiter des faveurs de mon maitre à leurs justes valeur !

Puis mon maitre se mit à parler et une femme lui réponds. Je bondis sur mes jambes avant de m'assoir sur mon maitre et passer mes bras autour de son cou.

"Maitre Ward, il y a quelqu'un !"

Dis-je complètement paniquée ! Je le serre fort, car je ne sais pas si cette femme est une amie de mon maitre ou non, est-ce qu'elle va m'enlever à lui ? Est-ce qu'elle nous espionne pour le compte du seigneur ? Je tremble de peur en regardant partout autour de nous à la recherche de cette femme, mais à la place, de la musique commence à se répandre dans la pièce, pourtant, je reste quand même sur mes gardes.
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Sam 27 Nov - 21:00
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5yiz
Ward essayait vraiment de comprendre ce que la jeune femme pensait, et voulait dire… mais apparemment les cerveaux des femmes, des fées et des habitués à être esclave n’étaient pas le même que les autres. Il observa sa fée et se mit à réfléchir. Peut être qu’il y avait une information qui manquait pour tout comprendre ? Il ne comprendrait pas comment une femme qui avait été abusé par son père, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau, pouvait ne pas trembler en sa présence. Lui, il tremblait en se regardant dans le miroir. Il pinça les lèvres quand elle avoua ne pas comprendre. Ouais. Il l’avait deviné. Comment expliquer cela à une personne qui ne peut, et peut être même ne veut pas, comprendre ?

- Io… C’est ta récompense, ton cadeau, je ne veux pas aller au delà de ce que tu souhaites, tu comprends ? Mon père … il t’a volé beaucoup de chose, dont la pudeur. Je ne compte pas te l’enlever aussi. Ton corps, il est beau, tu es une très belle fée, mais tu ne dois montrer ton corps que si tu as envie de faire quelque chose, pas par … obéissance.

Il prit sa main et monter encore sur son épaule doucement. Elle pouvait aussi aimer le sexe sans attache comme Kendra …. Mais Ward se sentirait triste si elle devait être comme elle … Ward aimerait vraiment que la jeune femme veuille avoir un amour, comment lui faire comprendre ce paradoxe, même pour lui. Il se promit de trouver d’autres odeurs qu’elle pourrait aimer.

- Je t’en ferais sentir d’autre.

C’était moins pire que de lui trouver des vêtements, bien qu’il n’avait aucune affinité avec les odeurs. Il était sûr qu’il pourrait demander de l’aide à Kendra. Quand Ward demanda à Alexa de la musique, Io finit dans ses bras avec une rapidité qu’il ne comprit pas. Elle était littéralement assise sur lui… et il avait beau y réfléchir, il ne voyait pas comment elle aurait pu faire pareil avec son père. Elle n’avait vraiment pas peur.

Doucement, il remonta la main sur son visage et caressa sa joue doucement pour qu’elle le regarde, lui, et non pour chercher Alexa qui se trouvait quelque part dans l’appartement.

- Ne t’en fais pas Io. `

Dit-il en lui caressant la joue, puis les cheveux doucement, puis mettant une main dans son dos et l’autre sous ses jambes. Il la porta pour s’approcher de la télévision, et il lui montra un boitier tout noir qui trainait sur une étagère.

- Regarde. Alexa, quel jour sommes nous ?

Dit il alors que le boitier se mit à faire des couleurs bleu et vert et répondit la date du jour. Il la porta à nouveau et la posa sur le canapé alors que la musique classique reprit doucement. Il sourit à Io pour lui mettre à nouveau la main sur le visage.

- Alexa est une intelligence artificielle, un robot. Elle peut répondre à des ordres basiques, elle peut aider à allumer la télévision et d’autres fonctionnalités. Essaie, couche toi sur le dos que je te masse enfin, et pose lui une question.

Dit-il alors qu’il reprit l’huile dans ses mains. Il sourit.

- D’ailleurs. Alexa, commande pour moi deux menus basique au dragon d’or.
- Pour quelle heure voudriez vous votre commande ?
- Le plus tôt possible.
- Bien, je commande deux menus basiques au dragon d’or pour le plus tôt possible. Souhaitez-vous que je paie directement depuis la banque Alexa ?
- Oui.
- Bien, la commande a été payé. Votre numéro est le 897B.
- Merci.

Dit-il au boitier qui avait déjà remis la musique et n’avait pas eu besoin du remerciement. Ward sourit à nouveau pour reposer les yeux sur la jeune femme. Si elle avait mis une brassière dessous, alors il lui aurait virer le pull pour la masser en face … mais comme il savait ce qu’elle n’avait pas en dessous, il préférait pour le moment faire ainsi. C’était mieux.

- Fais un sourire Io, et accepte que je te masse, sinon je mangerais tous tes nems.

Pas qu’il ne voulait pas prendre son temps, mais l’huile commençait à béguer dans ses doigts et ça risquait de ne plus être agréable pour elle.

- Et il faut que tu te détends pour de vrai, ici rien ne t’arrivera, je te le promet.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
Cheval de Troie
Messages : 1289
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Cheval de Troie
Sam 27 Nov - 22:59
JZuLWIOY_o.png
Io Wurst

J'ai 19 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis une esclave au service du maitre Peek et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma servitude, je suis célibataire et de toute façon, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.



Io est une fée née en captivité. Sa mère a connu la guerre et a vu le changement se mettre en place. Sa grand-mère a eu la chance de connaitre Magic quand il était encore un monde de paix. Elle a même été élève à Alfea, l'école des fées. Mais aujourd'hui, les fées sont réduites en esclavage et subissent les pires sévices et souffrance. Les spécialistes sont la plupart des traitres, eux qui avaient jurés de se battre aux côtés des fées pour l'équilibre du monde et de les protéger.... Magic n'est plus du tout ce qu'il était, les sorcières ont pris le pouvoir et Io n'a jamais rien connu d'autre que le manoir de la Milice, en particulier, le seigneur Peek, qu'elle sert depuis qu'enfant elle a été arrêtée et vendue. Mais aujourd'hui, alors que pensait que chaque jour serait exactement la même souffrance que la veille, voilà que sa vie va prendre un nouveau tournant...

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 1000full-riley-rasmussen


Riley Rasmussen :copyright:️ dinspearl - Google

Je prends le temps d'écouter mon maitre et de réfléchir à ses paroles. Ma pudeur ? L'obéissance... Je m'interroge sur tout ce que cela veut dire.

"Est-ce que ça veut dire que je dois toujours recouvrir mon corps ?"

Ayant l'habitude de vivre nue, j'ai pris l'habitude d'y être à l'aise. Mais j'aime bien porter des vêtements aussi. Alors je m'interroge, est-ce que je dois être tout le temps habillée ? Non, il a dit que j'avais le droit de me déshabiller quand je dois faire quelque chose de mon corps. Comme me laver par exemple. Mais je ne dois pas me déshabiller si on m'y oblige.

"Monsieur Ward, je veux être sûre de bien avoir tout compris, ça veut dire que si on m'oblige à me déshabiller, je ne dois pas le faire ?"

En soit, je ne dois obéissance qu'à mon maitre, mais bien souvent il peut arriver que des amis du maitre puissent ordonner ce genre de chose quand ils sont de passage. Bien que je ne pense pas que mon maitre possède ce genre d'amis, je préfère être sûre de ce qu'il a voulu me dire. Peu importe le contexte, je refuserai de me déshabiller si je n'en ai pas envie !

"Mais alors, à qui dois-je le montrer si même vous, vous ne voulez pas le voir ?"

C'est vrai ça. Ou bien est-ce que ça veut dire que je ne dois plus jamais montrer mon corps ? Je...Je commence à me sentir perdue dans toutes ces réflexions.

Mon maitre remonte sur mon épaule et me dit qu'il me fera sentir de nouvelles odeurs. Je suis contente ! Je vais pouvoir apprendre pleins de nouvelles choses et notamment de nouvelles odeurs. Les gens ne font pas attention à ce sens parce qu'on ne fait pas attention au fait qu'on respire, c'est inné. De la même façon, on ne fait pas attention quand on sent une odeur, on la sent malgré nous. Pourtant, notre nez, peut se souvenir de beaucoup de choses. Comme les yeux, le toucher ou le gout. Être la plupart du temps dans le noir ou avoir les yeux bandés, m'aura au moins servis à développer mes autres sens.

Mon maitre parla à la pièce et une voix féminine se fit entendre. De peur, je me suis assise sur mon maitre pour m'agripper à lui. C'est d'instinct que je l'ai fait, parce que je me sens en sécurité avec lui. Jusqu'à présent il ne m'a pas montré que je devais douter de lui, puis il est si gentil et patient avec moi. Je me sens vraiment, vraiment en sécurité. Jamais je n'ai ressenti ça en présence du seigneur Peek. Et jamais je me serais réfugiée derrière lui pour quoi que ce soit. Bien au contraire, en cas de danger, il se serait sans doute servi de moi comme bouclier humain.
Alors que son fils, bien qu'il soit son portrait craché, ne lui ressemble en rien. Quand le fils du seigneur Peek est devenu mon maitre, je pensais que j'allais vivre une vie d'enfer, car la ressemblance entre père et fils était trop frappante... Je voyais déjà mon maitre être aussi cruel que son père et pourtant je me suis bien trompée. Il est tout l'inverse, il sait me réconforter et prends qu'il faut pour ça. Il se montre toujours très doux pour ne pas me brusquer ou m'effrayer. Il ne me voulait pas et pourtant il me traite comme... son amie.

Je sens la main de mon maitre sur ma joue et rougis légèrement en le regardant. J'arrête de chercher cette intruse partout pour me concentrer sur le regard de mon maitre. Il est si dur et si doux à la fois. Je le pénètre de mes yeux émeraude, j'aimerai pouvoir voir à l'intérieur de lui, tout ce qu'il pense, tout ce qu'il ressent. En me concentrant sur ça, je me détends progressivement. Je hoche la tête avant de papillonner des cils pour reprendre mes esprits.

Mon maitre passe une main dans mon dos et l'autre sous mes genoux, il va me porter, aussi, je m'accroche bien à lui. Il m'emmène jusqu'à la boite qui fait des images et me montre une autre petite boite à côté. Mon maitre se mit à parler à la boite. Je regarde mon maitre, intriguée, puis je regarde la boite en attendant qu'elle fasse quelque chose. La petite boite commence à se colorer et j'écarquille les yeux, je m'accroche plus fermement à mon maitre quand elle annonce la date du jour.

Mon maitre m'emmène sur le canapé cette fois et m'y dépose délicatement. Il me caresse de nouveau le visage, j'aime ce contact. Je ferme les yeux un instant pour savourer son contact puis je les rouvre quand il me parle de cette fameuse Alexa.

"Un robot..."

J'ai beau le répéter, je ne sais pas ce que c'est.

"Qu'est-ce qu'un robot ?"

Mon maitre me demande de "l'essayer". Je...Je ne sais pas si j'en serais capable. Puis je décide de poser la question à madame je sais tout, tout en m'allongeant sur le dos, après que mon maitre ait commandé notre repas de ce soir.

"Alexa...Qu'est-ce qu'un robot ?"

Je regarde mon maitre pour savoir si j'ai bien fait ma demande, un hochement de tête de sa part me réconforte sur le fait que je m'y suis bien prise. La réponse ne se fit pas attendre.

"Un robot est un dispositif mécatronique conçu pour accomplir automatiquement des tâches imitant ou reproduisant, dans un domaine précis, des actions humaines."

Je regarde mon maitre, encore plus perdue qu'avant.

"Monsieur Ward, je n'ai pas compris..."

Je le regarde avec mes yeux de biches, complètement perdue et déboussolée. Mais mon maitre me demande de sourire et sa demande me fait sourire. Je ne le fais pas parce qu'il me le demande, mais parce que j'en ai envie. J'ai envie de sourire et encore plus si ça lui fait plaisir. Est-ce que je suis sur la bonne voie ? Je l'espère. Oh et je ne sais pas ce que sont des nems, j'ai beau essayer de visualiser la chose, j'ignore totalement à quoi ça ressemble.

Je hoche la tête quand mon maitre me demande de me détendre, car rien ne m'arrivera ici. J'affiche une mine triste et décide de lui dire pourquoi j'ai si peur.

"C...C'est juste que je suis tellement contente d'être ici avec vous.... En comparaison de ce que j'ai vécu, j'ai l'impression de vivre un rêve ! Je....Je ne sais pas si je le mérite.... Quand je pense à toutes celles qui sont encore là-bas.... C'est pour ça que j'ai constamment peur que le seigneur Peek revienne sur sa parole et envoie quelqu'un me chercher ! J'ai peur qu'on m'enlève à vous pour me remettre dans ma cellule ! Je n'ai pas envie d'être séparée de vous pour retourner au manoir ! Je ne veux plus jamais être l'esclave du seigneur Peek !"

Dis-je alors que plus je m'avance dans mon discours, plus je fonds en larme. C'est bien la première fois que je montre une telle aversion pour cet endroit maudit. D'habitude, je ne montre pas d'émotion, je n'en ai pas le droit en tant qu'esclave, mais mon maitre est différent alors je peux être une esclave différente.
Clionestra
Messages : 728
Date d'inscription : 29/12/2020
Crédits : La très talentueuse Eurydie

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnages-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra https://www.letempsdunrp.com/t4814-je-ne-suis-pas-seule-dans-ma-tete-recherche-rp-ok-fev-2022
Clionestra
Dim 28 Nov - 0:35
avatar11.png
Ward C.
Peek

J'ai 24 ans et je vis à Magic. Dans la vie, je suis en passe de devenir le futur chef de la milice et je m'en sors bien, j'ai assez économisé pour avoir mon appartement et ne plus dépendre de ma famille. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et avec la famille que je me traine, il vaut mieux.


[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5JUq

Ward est le fils du chef de la milice (donc contre les fées et pro-sorcière) ainsi qu'une sorcière appartenant à la gérance de la tour-nuage. Il est un garçon que l'on a toujours écouter, ayant un leadership né, il est intelligent, malin, et à une particularité incroyable d'être sans-pitié. Il écrase la plupart des gens par son charisme ainsi que par ses connaissances en magie et en combat.

Son père, un homme violent, dangereux, avec un pet-au-casque, et ayant en plus le défaut d'aimer faire souffrir les autres, lui a tout appris sur comment faire mal, et bien faire mal. Sa mère, sorcière proche de la sorcière suprême dans la tour-nuage, ne lui parlait que pour lui demander d'essayer des sorts et d'autres. Ward a appris à tuer. Il a appris à haïr. La seule personne qu'il ne déteste pas est son oncle. Le frère de son père, qui est en prison pour avoir été un allié de la résistance ... mais reste en vie à cause de sa relation avec Ward justement.

Ward fait parti des personnes qui sont vue comme la prochaine génération pour la milice, et doit faire du travail de militaire pour avoir les recommandations nécessaires, son père ne suffisant pas au grand damn de celui ci qui se croit tout puissant.

Il n'est pas contre l'asservissement des fées, ayant vécu toute sa vie avec des parents qui trouvaient cela normal. Cependant, il n'aime pas avoir d'esclave et refuse tout simplement de s'en procurer un, ou une. Son père et sa mère pensent que cela montre qu'il se rebelle contre eux, alors qu'il s'en fiche simplement.

[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe) - Page 3 5yiz
- Cela signifie que tu dois avoir au moins des sous-vêtements, pour protéger tes parties intimes, sinon sent toi à l’aise de t’habiller comme tu veux. Je te montrerais comment utiliser la machine à laver et le lave linge aussi. Tu dois le montrer que si tu en as envie, quand tu en auras envie, à l’homme de ta vie.

OUI. Il savait que ce n’était pas bien ce qu’il faisait. Il le savait … mais il ne pouvait pas s’empêcher de le dire… Il ne voulait pas qu’elle fasse quoi que ce soit avec un autre homme… il ne voulait pas … et bien, qu’elle soit violenté. Il préférait l’obliger à lui dire de trouver un homme qu’elle aime … et si elle aime quelqu’un, Ward ne sait pas ce qu’il fera, mais il trouvera à ce moment là. Il espérait tellement que ça arrive et tellement pas à la fois. L’histoire avec Alexa se passa. Il sourit en trouvant, bien malgré elle, la jeune femme mignonne.

Quand elle demanda à Alexa ce qu’était un robot, il sourit. Il se doutait que la réponse allait être alambiqué, ou pas réellement compréhensible pour la jeune fée, qui semblait bien éloigné de la technologie humaine… son père n’utilisait donc pas une Alexa ? Il était sûr que s’il lui demandait, à son père, il lui présenterait une fée toute nue portant ce prénom. Il soupira dans son souvenir.

- Un robot est un outil qui ne possède pas de magie. C’est fait grâce à de la technologie humaine. Ce sont des ordinateurs, ils ne sont pas vivants. Ils permettent de remplacer les humains pour certaines tâches. Au départ, c’était des taches simple et maintenant, c’est carrément une intelligence artificielle. Alexa n’existe pas, ce n’est pas quelqu’un.

Il voulait bien lui expliquer qu’il n’y avait pas de mini-fée coincé dans la boite, esclave comme elle pourrait l’être aussi. Il profita du sourire de la jeune femme pour répondre aussi par un autre sourire mais qui s’évapora dès qu’il vu les larmes de la jeune femme. Il mit ses deux mains contre son visage.

- Je suis vraiment désolé. Je suis désolé de tout mon coeur pour ce qu’à fait mon père … j’aimerais l’arrêter, mais je ne le peux pas, je n’ai pas la force contre lui.

Ward savait, Ryan savait, Clayton savait … dans la milice, les grands spécialistes savaient  Ward était bien plus fort que Clayton. Tout le monde savait que Ward pourrait le tuer, avec la magie, avec la force… mais tout le monde savait aussi que pendant un combat entre les deux Clayton gagnerait. Parce que Ward était un combattant honnête. Parce que Ward n’utiliserait pas d’autres personnes pour se protéger … au contraire… si combat il doit y avoir … Et que Clayton menace Ryan… Ward savait qu’il perdrait. Tout le monde le savait aussi. Il essuya les larmes qui coulaient le long des joues de la jeune fée délicatement.

- Mais je peux te promettre que jamais, jamais je te laisserais repartir. Je te le promet. Je donnerais tout ce que j’ai. Tu ne seras plus jamais l’esclave de mon père, même si je dois en mourir pour ça.

Il mit son front contre le front de la jeune femme, puis, parce qu’il sentait qu’il le fallait, il la prit dans ses bras. Il toucha doucement son dos pour lui faire une caresse tranquille.

- Io, que puis je faire pour que tu te détentes, enfin, pour de vrai, pour que tu es confiance en moi.

Il se décala d'elle, et il eu une envie subite ... oui une envie comme ça. Il passa sa main sous son pull et toucha ses côtes pour lui faire des guillis. Oui, pour la faire sourire. Il espérait vraiment qu'elle ne prendrait pas ça pour une agression.


May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Mes recherches
[fini] Après la guerre, le désespoir (avec Cheval de Troie) +18(violence/sexe)
Page 3 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Après la guerre, l'amitié (avec Cheval de Troie)
» Après la guerre, l'apprentissage +18(violence/sexe) (avec Cheval de Troie)
» L'honneur des jures-guerre (feat. Cheval de Troie)
» "For the record, I think roses are the bitchy super-models of flowers." (avec Cheval de Troie)
» Le paradis, c'est la fusion de deux âmes dans un baiser d'amour (avec Cheval de troie) /!\18+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: